-48%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS SHB3175BK/00 Casque Bluetooth technologie BASS+, – 12 h ...
35.69 € 68.37 €
Voir le deal



for the love of books [pv.jilian]

Tristan Becker
Tristan BeckerUniversité • 1ère année
Messages : 27
Âge : 18
Cursus : Arts , spécialité musicologie

Infos supplémentaires
Clubs: Musique , Littérature , Volley-ball
Boîte à infos:
for the love of books [pv.jilian] EmptyMar 5 Mai - 2:33
for the love of books Tristan & Jilian


Une heure seul avec un livre.

Après cette journée éprouvante, je ne demandais que ça. Une heure seul. A respirer, à me calmer, à être loin de tout ce qui pouvait déranger. Rien que ça, soixante minutes de solitude, pour évacuer tout le stress, et éviter de frôler l’overdose de cours. Et je connaissais l’endroit parfait pour cela.

J’inspirais à fond en me dirigeant d’un pas presque naturel vers la bibliothèque, enfilant mon Casque Bluetooth. Cet endroit s’était rapidement révélé comme mon lieu de prédilection dès que j’avais un peu de temps à tuer, que ce soit pendant ma pause de midi ou après les cours. J’étais reconnaissant de l’abondance d’ouvrages et du calme que l’on pouvait y trouver. Je n’avais malheureusement pu prendre que quelques livres avec moi à Nara, mais j’avais dû abandonner la majorité de ma collection personnelle à Tokyo … En attendant, je pouvais trouver ici autant de livres qu’il me fallait, et sans doute bien plus encore.

J’entrais silencieusement, un sourires satisfait étirant mes lèvres lorsque je vis, devant moi , l’étendue infinie des livres , bercée d’une douce lumière mordorée de mai . Je pouvais presque humer la délicieuse odeur du bois ancien. Je ne m’étais pas trompé en venant chercher de l’apaisement ici.
Je saluai le bibliothécaire d’un signe de tête et d’un léger sourire au passage. Un homme assez petit et fin, dont la couleur de cheveux m’avait interloqué la première fois. Mais qui étais-je pour juger ? Au fond, ça m’apparaissait même comme un acte assez audacieux. Jamais je n’oserai quelque chose qui attirerait autant l’attention.

Je m’engageais plus profondément, louvoyant entre les rayons à ma recherche de ma lecture du jour. Mû d’une envie de pratiquer et de ne pas perdre mon russe, je me dirigeais vers la section des ouvrages en langue originale.  Je décidais de me laisser tenter par une nouvelle de Dostoievski.
Avant d’aller m’installer à une table, j’effectuai une recherche sur un des ordinateurs. Il y avait un livre sur un compositeur sur lequel je souhaitais la mettre la main depuis quelques jours. Hummel, avec tout le respect que je lui dois, n’étant pas aussi populaire que ses contemporains Mozart et Beethoven, je doutais de trouver quoi que ce soit sur lui dans les registres… Mais c’était sous-estimer l’abondance culturelle de l’académie Yokuboo.

Il y avait bien un ouvrage … Mais il se trouvait en réserve. La plaie.
Ce n’était pas la première fois que ça m’arrivait, et c’était bien ça le problème… Je me rechignais à déranger les gens, et je ne voulais pas agacer le bibliothécaire à le faire se déplacer une fois de plus. Je craignais de déjà lui taper sur les nerfs … Avec un léger soupir je me levais et m’installai sur une des tables pour commencer ma lecture.

Je ne tardais pas à être happé par mon roman. C’est une des choses que j’appréciais dans la plume de l’écrivain russe.   Elle est poignante, prenante, la colère, la rage et l’angoisse des personnages nous explose en plein visage, avec des mots dégageant une grande intensité. Bien vite, trop vite, mon heure de répit passa et c’est à contre-cœur que je me levais, décidant d’emprunter Le Joueur, pour le terminer dans le calme de ma chambre, plus tard. Les révisions me rappelaient malheureusement.

Alors que je remontais les allées vers le poste du bibliothécaire, je me répétais dans ma tête ce que j’allais lui dire, me mordant la langue à cette perspective. Une habitude nerveuse que j’avais pris lorsque je devais demander un service à un inconnu, que ce soit un vendeur, un serveur, ou, dans le cas présent, un employé de l’académie. Arrivé à quelques mètres , je coupais ma musique et retirai mon casque de mes oreilles.

- Bonjour Monsieur ;  je … euhm j’aimerais emprunter ce livre, s’il vous plaît. Déclarais-je, en posant le bouquin susnommé sur la table.

Et malgré cela, je trouvais le moyen d’être awkward.

- Je voulais vous demander… Est-ce que vous auriez besoin d’aide, pour du rangement, par exemple ? Je ne veux pas insinuer que c’est mal rangé, ou que vous ne pouvez pas vous débrouiller seul, loin de là. Ajoutais-je rapidement. Mais, si jamais, je suis prêt à vous apporter de l’aide. Voilà. Excusez-moi, c’était sans doute une idée stupide.

Moi et mes décisions spontanées … Je sentais presque le rouge mon monter aux joues. Génial. Comment étais-je censé l’éviter à l’avenir ?

:copyright: 2981 12289 0


Tristan Becker
Jilian Doe
Jilian DoeBibliothécaire
Messages : 282
Âge : 32

Infos supplémentaires
Clubs: Gérant du club théâtre
Boîte à infos:
for the love of books [pv.jilian] EmptyJeu 7 Mai - 16:00
Jilian était enchanté d'être de retour dans son antre : la bibliothèque de l'académie. Les vacances c'était bien, mais il aimait bien la routine du travail. Et puis rien de tel que d'être entouré en permanence d'autant de livres ! Et puis il y avait toujours tant à faire à la reprise... déjà il fallait qu'il s'assure que les étudiants qu'il avait recrutés pour travailler à ses côtés pendant l'année maintenaient bien leur contrat. Quant à ceux qui démarraient, il fallait bien les former un minimum. Il y en avait toujours pour vous faire faux bond au dernier moment, ou qui avaient tout simplement oublié de vous faire signe... Il fallait faire le point sur les livres qui avaient été déposés dans la boîte à retour pendant les vacances. Gérer les demandes des profs qui se réveillaient parfois un peu tard. Et puis surtout assurer les visites de la bibliothèque auprès des nouveaux élèves. En bref, le premier mois était quand même un peu angoissant parce qu'il y avait tant à faire et qu'il avait toujours peur de se faire rattraper par le temps.

Mais notre bibliothécaire commençait à avoir de la bouteille, aussi tenait-il sa barre aussi bien qu'il était possible de le faire, et il n'y avait sans doute que lui qui ne s'en rendait pas compte. Aujourd'hui donc, il alternait sa journée entre visites pour une classe ou une autre, et paperasse au bureau entre deux questions et autres emprunts / retours de livres... Le bureau du bibliothécaire était donc couvert de formulaires divers qu'il tâchait de remplir au plus vite, de piles de livres qu'il empilait sur son charriot espérant avoir un instant pour commencer le rangement, et bien sûr le traditionnel sachet de bonbons ainsi que ses petits emballages colorés... Pas que Jilian soit particulièrement le roi du désordre, mais quand les journées étaient remplies comme ça, il aimait autant attendre la fermeture pour ranger. Sinon c'était un coup à recommencer encore et encore sans avancer dans sa journée ! Mais en attendant, les choses s'accumulaient...

Relevant le nez à l'occasion il saluait de le main les étudiants qu'il commençait à bien connaître. Autant certains venaient le moins souvent possible à la bibliothèque, autant d'autres étaient des réguliers avec qui il prenait souvent plaisir à discuter de choses et d'autres. C'était sans doute la partie de son travail qu'il aimait le plus : prendre le temps de découvrir ce qui intéressait les gens qui visitaient les lieux. C'était toujours très utile pour orienter par la suite les activités de la bibliothèque. Il avait rapidement pu saluer un étudiant en musicologie qui venait souvent et avec qui il avait eu l'occasion d'échanger quelques mots. D'ailleurs, il y avait aux nouveautés quelque chose qui devrait l'intéresser. Mais l'étudiant était passé vite, et de son côté il avait malheureusement encore à faire avant de se permettre d'aller errer au hasard des allées ! Un nouveau groupe l'attendait pour la visite...

Une petite heure plus tard, Jilian s'asseyait de nouveau à son bureau en soupirant. Il avait l'impression que sa langue avait doublé de volume ! C'était la troisième visite de la journée et il n'était franchement pas habitué à parler autant d'un coup ! Surtout à des groupes... il attrapa d'une main le thermos de thé... pour mieux constater qu'il était vide ! Diantre... tant pis, il allait se consoler en mangeant des bonbons ! Na.

Il se remettait tout juste à sa paperasse, à savoir enregistrer la liste des nouveautés dans l'ordinateur avant de pouvoir les mettre en rayon quand une voix l'interpela. Il releva le nez en souriant pour rencontrer le regard de l'étudiant en musicologie.

"Bonjour ! Oui bien sûr, il me faut juste votre carte d'étudiant."


Le temps de réveiller l'ordinateur qui n'était plus sur le bon logiciel, et surtout, de dégager la machine à débiper les livres de sous la pile de livres et les divers papiers de bonbons... C'est fou comme ça pouvait s'accumuler ses choses-là ! Décidément, il allait avoir du boulot de rangement avant de pouvoir quitter les lieux ce soir s'il espérait pouvoir reprendre le travail dans de bonnes conditions le lendemain !

Alors qu'il essayait d'y voir un peu plus clair, l'étudiant reprit la parole. Et Jilian n'était pas complètement sûr de la façon dont il devait interpréter cette question. Est-ce que l'étudiant lui demandait s'il restait des postes vacants ? Est-ce qu'il y avait une zone particulièrement désordonnée dans la bibliothèque que ni lui ni les assistants n'avaient vu ? Ou était-ce une façon déguisée de lui dire que quand même, c'était un peu abusé l'état du bureau ? Il ne put s'empêcher de se défendre un peu avec un air d'excuse.

"Non mais c'est exceptionnel hein ! Normalement je laisse pas les choses prendre des proportions pareilles... ça a juste été une grosse journée..."


Et maintenant il se sentait bête. La conversation avait juste pris un chemin qu'il n'avait pas prévu et avec la fatigue, il s'était senti pris au piège. Ce qui n'était sans doute pas le cas... ce n'était franchement pas le genre d'étudiant qui pensait à mal... il tâcha de se reprendre un peu.

"Enfin j'ai peut-être mal compris votre question... désolé. Vous aviez quelque chose en tête ? Je n'ai pas encore fait le point sur les jobs étudiants disponibles, enfin j'étais en train... ça vous intéresserait ?"


En dégageant l'une des piles de livres, il se rappela soudain de quelque chose.

"Oh, vous avez quelques minutes ? Je vous avais mis quelque chose de côté... il faut juste que je le retrouve !"


Et de se retourner vers les piles qui l'entouraient de partout...


"Jilian sans son chapeau c'est juste un bibliothécaire."
for the love of books [pv.jilian] Jiliansign
Tristan Becker
Tristan BeckerUniversité • 1ère année
Messages : 27
Âge : 18
Cursus : Arts , spécialité musicologie

Infos supplémentaires
Clubs: Musique , Littérature , Volley-ball
Boîte à infos:
for the love of books [pv.jilian] EmptyMer 29 Juil - 15:01
-"Non mais c'est exceptionnel hein ! Normalement je laisse pas les choses prendre des proportions pareilles... ça a juste été une grosse journée..."

Devant la défense du bibliothécaire, je fus submergé d'une vague de gêne. Le message était visiblement mal passé.  Encore une fois, il semblait que j'avais échoué à interagir socialement. Se sentait-il insulté ? Avais-je insinué sans le vouloir qu'il faisait mal son travail, et que je me révélerait être un meilleur candidat à l’exécuter ?

- Excusez-moi, ce n'est pas ce que je voulais d- Je m'apprêtais à me confondre en excuses avant d'être devancé par Mr. Doe.

-"Enfin j'ai peut-être mal compris votre question... désolé. Vous aviez quelque chose en tête ? Je n'ai pas encore fait le point sur les jobs étudiants disponibles, enfin j'étais en train... ça vous intéresserait ?"

Un job étudiant ? Je n'avais jamais réellement envisagé cette perspective. Ce n'est pas comme si je manquais d’argent, mon cher père se chargeant de m'envoyer chaque mois une somme coquette qui suffisait plus que de raison à mes besoins. Mais gagner son "propre" argent, était toujours plus gratifiant je suppose ... Il faudrait que j'y réfléchisse. Autant joindre l'utile à l’agréable, si cela n’empiétait pas trop sur mon emploi du temps et mes révisions.

" Euhm , et bien à vrai dire , je pensais plutôt à du bénévolat , quelques heures par mois , dans un premier temps , pour essayer. Je n'ai pas vraiment d'expérience professionnel dans ce domaine. Ni dans aucun, à vrai dire, pour être honnête, alors… "

Pas nécessairement la meilleure manière de se vendre... Il faudrait vraiment que je réfléchisse à ça aussi, où ça risquait d'être compliqué lorsque je voudrais réellement entrer dans la vie active.

"Oh, vous avez quelques minutes ? Je vous avais mis quelque chose de côté... il faut juste que je le retrouve !"

J'haussai un sourcil, légèrement surpris.

" Quelque chose ... Pour moi ? " Ma manie de poser des questions stupides... Cependant, imaginer que quelqu'un avait eu une pensée spécifique pour moi me flattait toujours. Et me gênait aussi, en un sens. Mais ça ne devait être qu'une fonction de poste, rien de plus ni de moins.  " Euh oui bien sûr, je ne suis pas pressé . " En le voyant se retourner face à des piles d'ouvrages pour le moins impressionnantes , je proposais. " Voulez-vous que je vous aide à chercher ? A quoi ressemble le livre ? "

Durant ce temps de recherche, quelques questions me vinrent.

" Par rapports aux fameux jobs étudiants disponibles ... Quelles sont les modalités ? Par rapports aux horaires, aux tâches à effectuer, aux compétences à avoir ... ? " m'enquis-je , soucieux de ne pas pouvoir remplir cette fonction de la manière la plus optimale possible. " Existe-il une sorte de formation à suivre préalablement ? "

J'avais beau me rendre dans ce lieu de manière régulière, j'avais du mal à m'imaginer pouvoir indiquer précisément l'emplacement d'un livre juste à l'entente de son nom, à gérer parfaitement la réserve et à conseiller instinctivement le livre le plus adapté au profil de chacun. Autant de compétences qui n'étaient pas innées, je suppose.

- " Désolé pour toutes ces questions, vous devez être occupé ... Je veux juste être sûr de ne pas vous causer du tort en m'engageant pour un rôle que je ne saurai remplir. "


Tristan Becker
Jilian Doe
Jilian DoeBibliothécaire
Messages : 282
Âge : 32

Infos supplémentaires
Clubs: Gérant du club théâtre
Boîte à infos:
for the love of books [pv.jilian] EmptyVen 31 Juil - 17:00
Fatigue oblige, la conversation ne partait pas vraiment sous les meilleures hospices... Un malentendu, c'était juste un malentendu. Donc rien de bien grave. Mais quand même, il se sentait bête, et c'était loin d'être une sensation agréable. Jilian se massa rapidement les yeux, histoire de reprendre ses esprits. Heureusement qu'on approchait de la fin de la journée !

Ceci dit, il n'y avait pas vraiment de poste de bénévole. Le bibliothécaire réfléchit un peu. Il voyait mal comment répondre à ce type de demande.

"Et bien nous n'avons pas vraiment de postes de bénévolat. À part quand un club ou un enseignant organise un événement dans les locaux. Mais ce sont des moments vraiment ponctuels et ce sont en général les organisateurs qui se chargent de trouver les bénévoles."


Mais après, dans ce genre de moment, les besoins étaient différents de ce qui pouvaient être demandés le reste de l'année. Il s'agissait plus de déplacer des meubles que de ranger des livres...

"Si vraiment c'est le travail de bibliothèque qui vous intéresse, il vaut mieux voir auprès d'une bibliothèque de quartier, ils sont souvent à la recherche de bénévoles pour quelques heures par semaine. Même chose pour les bibliothèques d'hôpital ou de maisons de retraite."


Encore que, certaines préféraient justement avoir des gens avec un peu plus d'expérience, justement parce que cela soulageait les quelques rares personnels salariés... mais ça pouvait être un bon endroit pour se faire une idée de ce qui se jouait. Jilian se rappelait justement avoir formé quelques bénévoles dans la bibliothèque de quartier où il travaillait à mi-temps à Tokyo. Sans doute qu'ici aussi, on devait avoir des lieux en manque de financement à la recherche de bonne volonté. Autant aller là-bas. À l'académie, il y avait une budget exprès pour embaucher quelques jeunes pour les tâches quotidiennes. C'était l'occasion d'aider ceux qui en avaient besoin à avoir une première expérience, un peu d'argent.

Une pensée en entraînant une autre, Jilian se rappela qu'il avait justement mis de côté une nouveauté pour l'étudiant. Il fallait simplement la retrouver. Ce qui en temps normal aurait dû se faire relativement facilement, mais là...

"Oui pour vous. Enfin c'était dans les nouveautés que j'avais commandé il y a quelques temps déjà. Il a mis du temps à arriver. Je me suis dit que ça pourrait vous intéresser, je vous l'ai mis de côté plutôt que de l'envoyer directement en rayon."

À quoi est-ce qu'il ressemblait déjà ? C'était pourtant pas si loin ! Un autre signe que la journée avait été longue... se redressant, une pile de livres dans les mains, Jilian fit l'effort de réflexion nécessaire pour tâcher d'extraire le livre se sa mémoire.

"Alors... c'est un livre assez grand, plages plastifiées... l'autrice y compare différents courants musicaux du 19ème siècle dans différentes régions du monde, partitions et photos d'instruments à l'appui."


S'il ne s'était pas trompé, c'était le genre de lecture qui devrait correspondre aux goûts du jeune homme. Encore fallait-il le retrouver ! L'air déconfit, Jilian se grattait la tête, réfléchissant à la meilleure façon de s'y prendre avant de soupirer.

"J'ai vraiment trop traîné à ranger tout ça ! Je vous charger de la pile de droite, et je vais regarder ce que l'on peut tirer de la pile de gauche !"

Alors que chacun cherchait de son côté, l'étudiant en profita pour poser d'autres questions quant à la possibilité de travailler à la bibliothèque. Il hocha simplement la tête en souriant.

"Pas la peine de vous excuser, c'est tout à fait normal de se renseigner avant d'accepter des responsabilités !"

Il aurait d'ailleurs préféré que d'autres en fassent de même... Mais bon, inutile de s'encombrer la tête plus longtemps avec ça, il avait assez à faire !

"Pour les horaires, en général je fais les plannings en fonction de vos emplois du temps, ce qui permet à chacun d'avoir ses heures sans avoir à rater de cours. Quant aux tâches à faire, il s'agit la plupart du temps de rangement. Gérer les emprunts et les retours, ranger les livres revenus. Ranger la bibliothèque, il y a toujours des gens pour laisser traîner des livres partout... et éventuellement pour donner quelques renseignements, sur l'utilisation des ordinateurs, l'emplacement des rayons, et..."

il allait pour expliquer qu'il était toujours possible de renvoyer vers lui en cas de besoin, d'autant plus maintenant qu'il avait repris à travailler à temps plein, et qu'il y avait bien sûr un temps de formation, mais sa maladresse en décida autrement. La fatigue aidant, il avait mal évalué la distance entre les livres qu'il tenait et le bureau, croyant les reposer sur celui-ci, les livres étaient en fait beaucoup trop dans le vide. Ils tombèrent donc, Jilian voulut les rattraper, mais le geste qu'il fit eût pour seul résultat de faire tomber le reste de la pile, et avant qu'il ait compris quoi que ce soit, il s'était emmêlé les jambes et était tombé à la suite des livres... Se retrouvant assis par terre, le bibliothécaire se massait la tête en soupirant. Bon... à première vue, aucun livre n'était abimé, c'était déjà ça ! Et puis le paquet de bonbons avait eu la politesse de tomber aussi. Il en attrapa un, prit le paquet et tendit le bras vers le haut du bureau.

"Vous en voulez un ?"

Il faut bien le dire, un léger découragement traversait notre bibliothécaire fatigué !


"Jilian sans son chapeau c'est juste un bibliothécaire."
for the love of books [pv.jilian] Jiliansign
Tristan Becker
Tristan BeckerUniversité • 1ère année
Messages : 27
Âge : 18
Cursus : Arts , spécialité musicologie

Infos supplémentaires
Clubs: Musique , Littérature , Volley-ball
Boîte à infos:
for the love of books [pv.jilian] EmptyLun 10 Aoû - 19:41
Je continuai de fouiller, mes yeux scannant la fameuse pile à la recherche d'un livre qui en dépasserait ou se démarquerait par sa grande taille. Sans grand succès. Je tâchais dans le même temps d'écouter et de retenir toutes les informations que le bibliothécaire me fournissait. Surpris par une soudaine interruption de son propre discours, j'eus à peine le temps de détourner le regard du tas d'ouvrage et vers lui que plusieurs fracas successifs retentirent. Mes yeux furent accueillis par la vision de la pile de livres renversée et éparpillée au sol.

D'ailleurs au sol, Mr. Doe s'y retrouvait aussi.

- Vous allez bi-

J'allais m'empresser de lui proposer mon aide pour se relever, mais je me stoppais dans mon geste, un peu décontenancé. Il n'avait pas l'air en souffrance, ou même déboussolé. Il semblait juste fatigué ... blasé même, si je pouvais me permettre d’aller jusque à employer ce qualificatif. Sans doute une rude journée... C'est pourtant le plus naturellement du monde qu'il ramassa un paquet de confiseries et me le tendit, m'en proposant un. Je n'eus pas le cœur de refuser.

- Euh je - oui merci. acceptais-je poliment avant de piocher un bonbon que je glissai immédiatement dans ma bouche.

Je pris la liberté de passer de l'autre côté du bureau et de tendre ma main au bibliothécaire éreinté pour l'aider à se relever. Mes yeux parcoururent le sol quelques secondes, évaluant les dommages. Aucun livre ne semblait avait trop souffert de la chute. Il suffirait juste de les ramasser et de les ranger. Et mon aide ne serait sans doute pas de refus. Je m'accroupis et commençait à ramasser et refermer les livres qui s’étaient ouverts, les rassemblant en des piles plus petites qui feraient preuve de plus de stabilité, je l'espérais.

Ce faisant, je crois bien que je suis tombé sur le livre que nous recherchions initialement. Le soulevant précautionneusement à la vue de l’employé, je demandais :

- C'est de ce livre dont il s'agit ? je le retournais et observais la quatrième couverture. Est-il disponible à l'emprunt où seulement en consultation sur place ? Je crois effectivement qu'il pourrait beaucoup m’intéresser. Je l'ouvrais au hasard, mon attention immédiatement attrapée par la photographie d'un piano-forte.

- D'ailleurs ... Si jamais vous ne recevez pas assez de propositions... Je pourrai aussi être intéressé par un poste finalement, s’ils sont adaptés aux emplois du temps.

Je n'avais pas réellement besoin du salaire qui allait avec le poste... Mais si personne d'autre n'en voulait, et que ça n'empiétait pas sur les cours ... Pourquoi ? J'aimais rendre service, j'aimais traîner à la bibliothèque, et ça pourrait toujours me faire une première expérience de travail, moi qui n’avais jamais eu de baito. Tant que je ne prenais pas la place de quelqu’un qui était réellement dans le besoin  …

- J’en serais réellement honoré. Et je me montrerais sérieux ! ajoutais-je avec moins d’hésitation, pour montrer ma réelle motivation.


Tristan Becker
Jilian Doe
Jilian DoeBibliothécaire
Messages : 282
Âge : 32

Infos supplémentaires
Clubs: Gérant du club théâtre
Boîte à infos:
for the love of books [pv.jilian] EmptyJeu 13 Aoû - 22:26
Évidemment, la journée ne pouvait pas se finir sans une mini catastrophe dont il avait le secret ! Rien de bien grave, il avait l'habitude après tout... mais c'était quand même toujours un peu agaçant de voir ce genre de maladresse se reproduire encore et encore, et empirer avec la fatigue. Enfin au moins cette fois, il n'avait rien abimé et ne s'était pas trop fait mal. Finalement, à part peut-être s'être un peu ridiculisé, rien de bien grave.

"Ça va ça va, ne vous inquiétez pas. Ça arrive souvent, on s'y fait..."

Avait-il dit en lui tendant le paquet de bonbons qui avait eu la bonne idée de le suivre dans sa chute. Au moins on pouvait toujours compter sur les bonbons ! Et ça c'était quand même essentiel !

Alors que Jilian tâchait de rassembler ses membres et contemplait le bordel nouvellement atterri au sol pour décider de la suite à donner aux événements, Tristan était passé de son côté du bureau et avait commencé à récupérer les livres. Il protesta presque par réflexe...

"Non mais ne vous embêtez pas... c'est de ma faute si tout est par terre..."

et en même temps, de l'aide était quand même bienvenue. D'autant qu'il allait bien falloir les ranger ces livres ! Et pas que sur le bureau où ils s'étaient accumulés pendant la journée en attendant qu'il ait le temps d'aller les ranger... alors effectivement, s'il pouvait gagner quelques minutes...

"C'est gentil merci..."

Le bibliothécaire entreprit donc de rassembler les livres de son côté, tâchant de retrouver la logique dans laquelle il les avait rangés, tandis que Tristan partait plutôt sur une logique de taille... il n'allait tout de même pas rechigné parce qu'on ne l'aidait pas comme il aurait fait ! De toute façon ça serait quand même mieux que les livres par terre...

C'est finalement l'étudiant qui réussit à mettre la main sur le fameux ouvrage. Le visage de Jilian s'illumina lorsqu'il lui montra : ha ! il n'avait pas rêvé, il l'avait bien mis de côté ! Il commençait à douter et à se dire qu'avec la fatigue, peut-être qu'il avait simplement pensé le mettre de côté alors qu'il n'en était rien... mais si, le livre était bien là !

"Oui c'est bien celui-là ! Bien joué. Je commençais à me dire que je l'avais remis en rayon par inadvertance..."


Ce qui était là aussi un peu bête vu qu'il n'avait pas eu le temps d'aller en rayon, justement... et ça se voyait !

"Vous pouvez l'emprunter oui. Je l'ai déjà enregistré, tout est bon. Vous serez donc son premier lecteur !"

Un honneur non ? L'odeur des livres neufs, c'était quand même quelque chose ! C'était presque aussi bien que l'odeur des livres qui avaient déjà vécu leur vie... vraiment, ça plaçait la barre haut quand même !

Se relevant enfin complètement, Jilian put mieux admirer le travail à venir. Bon, il allait vraiment falloir s'occuper de ramener tout ça en rayon ! Enfin d'abord il fallait qu'il termine de s'occuper de l'étudiant, il avait horreur de donner l'impression aux gens qu'il les mettait dehors. Ce qui n'était pas toujours facile, il avait souvent du mal à évaluer quand une conversation était terminée, si bien qu'il avait toujours tendance à les faire durer trop longtemps... Encore que cette fois, ce fût bien l'étudiant qui relança la conversation ! Ha oui, c'est vrai qu'ils parlaient de ça avant sa chute... Il sourit chaleureusement, il n'avait aucun doute sur le fait que le jeune homme serait une bonne recrue pour l'équipe.

"Vous m'en voyez ravi ! Je vous retrouve un formulaire tout de s...."

Ha oui. Les formulaires devaient être quelque part... ou alors il en réimprimait un ? Oui mais bien sûr l'ordinateur ferait sans doute des siennes... Non sa pile de formulaire devait être sous les piles de livre qu'ils venaient de reconstituer. Donc...

"Ou alors, si vous voulez vous m'accompagnez pour remettre tout ça en rayon. Je n'ai vraiment pas eu le temps du tout de m'en occuper aujourd'hui, c'est pour ça qu'il y en a autant. Ça vous donnerait un premier aperçu de ce qui fera partie de vos tâches."

En même temps, il n'avait pas envie que Tristan se sente exploité avant même d'avoir signé son contrat ! D'un autre côté, c'était une bonne façon de voir si c'était un travail qui pouvait l'intéresser, et ça lui éviterait de se retrouver avec un autre abandon sur les bras... et puis ça lui laisserait le temps de poser les questions qu'il n'avait pas pu poser à cause de la chute du bibliothécaire...

"Rien ne vous y oblige bien sûr ! Et c'est si vous avez le temps. Sinon, il faudra juste que je déménage les piles pour pouvoir accéder aux formulaires."


"Jilian sans son chapeau c'est juste un bibliothécaire."
for the love of books [pv.jilian] Jiliansign
Salem
Salem
Messages : 13
for the love of books [pv.jilian] EmptySam 29 Aoû - 12:05
J'aime bien venir ici. C'est l'endroit parfait pour faire des dodos. C'est calme, et même quand y a plein d'humains, ils font pas trop de bruit. Du coup je peux aller ici ou là réclamer des câlins, ou juste m'étendre sur une table au soleil. Y a ses trucs en papier que j'aime bien me frotter dessus et les grignoter un tit peu, mais l'humain à poils blancs me fait "schhh schhh" quand je le fais ! Me faire schh schh à moi ! Mais quelle honte ! Bon heureusement il a souvent des gâteaux. Tiens d'ailleurs, maintenant que j'ai fini ma sieste, je devrais aller le voir !

Ça tombe bien il est à son bureau, avec un autre humain. Oh mais attendez ! Y a des papiers brillants ! J'aime les papiers brillants ! Alors j'en attrape un, et hop hop hop ! Ha quel talent, quelle dextérité ! Hop hop hop ! Le papier se retrouve dans les jambes de l'autre humain... j'espère que c'est un gentil humain parce que je tiens à récupérer mon bien ! Et hop ! je lui fonce dans les pattes et j'attrape mon papier ! hop hop hop
Contenu sponsorisé
for the love of books [pv.jilian] Empty