Le Deal du moment :
Nouveau maillot de l’équipe de France de ...
Voir le deal
89.99 €



Go go power rangers ! [PV Aki & Dae]

Saku Urasawa
Saku UrasawaUniversité • 3ème année
Messages : 59
Âge : 20
Cursus : Littérature étrangère, spécialité traduction

Infos supplémentaires
Clubs: tir à l'arc, photo
Boîte à infos:
Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] EmptyMar 21 Avr - 14:59
Fin des vacances d'avril ! Enfin... c'était définitivement pas ta période préférée... Devoir retourner dans sa famille, c'était pas trop synonyme de bonne nouvelle pour toi. Surtout que cette fois-ci, tes parents avaient décrété qu'il était temps que vous vous revoyez toi et ta soeur. Ça avait été un moment aussi douloureux qu'inutile, au moins là dessus vous étiez d'accord. On vous avait collé face à face l'une de l'autre et un silence de plomb s'était abattu dans la pièce pendant les deux heures qui suivirent. Évidemment elle avait attendu la dernière minute de la renontre pour te balancer une de ses remarques dont elle avait le secret... remarque que tes parents avaient pris pour un effort avant de t'accuser de ne pas y mettre du tiens. Heureusement, tu avais pu passer le reste du temps chez tes grands-parents, comme à l'accoutumée ! Voilà qui sauvait un minimum ces périodes désagréables qu'étaient les vacances. Mais c'était aussi ça, la vie chez tes grands-parents qui rendaient le retour à Yokuboo toujours un peu difficile.

Bref, les vacances c'était l'enfer ! C'était insupportable quand ça commençait, insupportable quand ça finissait. Franchement, tu t'en passerais bien... donc à peine de retour à l'académie, tu t'étais replongée corps et âme dans tes diverses activités et cours, histoire de mettre cette sale période derrière toi une bonne fois pour toutes !

C'était donc l'occasion rêvée de relancer les mecs du groupe de l'Action Fantôme pour cette fameuse expédition que vous aviez en tête depuis le typhon de l'année dernière ! Il y avait tellement d'histoires de fantômes à vérifier que vous ne chômiez pas... mais pour une raison qui t'échappait, cette expédition-ci passait toujours à la trappe. Tu avais donc insisté et insisté encore. C'était le moment où jamais d'aller voir ce qui se tramait dans les sous-sols de l'université ! Tes camarades avaient d'abord dit oui, ce qui t'avait réjoui au plus haut point. Rien de telle qu'une bonne quête de fantôme pour se redonner le moral ! Et puis finalement, la veille, les mecs s'étaient défilé. Décidément... tu avais d'abord envisagé de reporter, mais tu étais presque persuadée qu'ils te referaient le coup à chaque fois. Décidément, on ne pouvait compter sur personne ! Dépité, tu avais réfléchi... tout était prêt, c'était trop bête. À qui tu pouvais proposer ? Tu tournais et retournais ton répertoire téléphonique quand soudain l'illumination frappa : c'était une mission pour l'équipe rouge !

Tu avais eu la surprise de revoir Dae au club de photographie alors que tu étais persuadée qu'il était censé partir... tu avais encore mal compris ? Pour autant, tu n'avais pas eu l'occasion de discuter avec lui, les quelques fois où vous étiez au club en même temps, il avait son fan club qui lui voletait autour constamment. C'était pas vraiment ton truc de te battre pour l'attention de quelqu'un... Quant à Aki tu n'avais pas eu l'occasion de le recroiser encore. Vous n'aviez ni cours ni club en commun, ça n'aidait pas. Ça semblait donc l'occasion idéale de se revoir !

"Yo la team rouge !
Zallez bien ?
Dîtes, je sais qu'on s'est pas vu depuis le paintball, mais j'ai une aventure à vous proposer ! On devait aller explorer les sous-sols de l'académie pour trouver un fantôme, mais mes crétins de partenaires se sont dégonflés je crois. Ça vous dit ?
Si oui on se retrouve à 21h30 demain dans la cour, pensez à prendre une lampe de poche !"


Au pire, t'irai toute seule. Na. Des mois d'enquête, hors de question de reculer !
Te voici donc, tranquillement assise sur une des tables de picnic de la cours, en train de relire tes notes. Hâte de voir ce qu'il en était vraiment !
Aki Hotaba
Aki HotabaUniversité • 2ème année
Messages : 321
Âge : 19

Infos supplémentaires
Clubs: Basket Ball - Arts Plastiques - Littérature
Boîte à infos:
Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] EmptyMar 21 Avr - 15:45
Les vacances de printemps ne s'étaient pas du tout passées comme prévu pour Aki. Au départ, il avait été question de rendre visite à Saya, dans sa famille, mais cela ne s'était finalement pas fait. Car contrairement à ce qui avait été prévu au départ, Aki avait dû partir plus loin que prévu. Au lieu de passer la semaine chez son père dans les environs d'Osaka, il avait dû repartir chez son grand-père, à Kamakura, près de Tokyo. Tout ça parce qu'au dernier moment, le père d'Aki s'était désisté pour accueillir son fils chez lui durant cette semaine. Même pas foutu d'être un père une semaine par an... ! Aki avait été dégouté de ne pas pouvoir voir Saya en dehors de l'académie, mais au final, il n'était pas mécontent d'éviter son père. Les retrouvailles avec son grand-père avaient été bien plus conviviales qu'elles ne l'auraient été avec le paternel. Malgré tout, se lever tôt pour la pêche et passer le reste de la journée à jouer aux cartes avec les vieux du quartier, ça allait une journée. Après c'était carrément lourd. D'autant que se retrouver là, face à ce foutu océan pacifique qui lui avait pris sa mère, le rendait parfois aussi renfrogné que son ancêtre rachitique. Alors il avait passé une grande partie de la semaine dans son ancienne chambre, ainsi que sur le terrain de basket de son quartier à glander avec Kenji, son ami d'enfance. Mais cet emmerdeur l'avait harcelé de questions sur Saya ! Finalement, le retour à l'Académie avait été le meilleur évènement de cette période de congés !

Quelques jours à peine après la rentrée, il reçu un drôle de SMS sur son portable. Bien qu'il se souvienne avoir échangé son numéro avec ses partenaires de paintball à la fin de la partie lors du festival de fin d'année, ils n'avaient jamais communiqué. Aussi, voir le nom de Urasawa Saku s'afficher sur son écran fut une vraie bonne surprise. Aki esquissa un sourire amusé lorsqu'il découvrit le contenu du message. Du Saku tout craché. Il prit le temps de réfléchir cinq minutes à la proposition. Saya et lui ne s'étaient pas encore revus en privé. Ils s'étaient bien sur donné rendez-vous pour le jour de la rentrée mais ne s'étaient pas revu depuis. Aki était impatient de se retrouver seul avec elle mais il ne voulait la forcer à rien, et ne souhaitait pas se montrer trop pressant.

Alors pour patienter, pourquoi ne pas profiter de revoir Saku et Dae, dont il souhaitait vraiment faire plus ample connaissance ? D'autant plus qu'il avait été question que Dae quitte le pays. Mais puisque ce n'était pas le cas, il fallait en profiter. La Team rouge au grand complet ! Voilà une idée très séduisante ! Bon ok il ne croyait pas aux fantômes, enfin, pas tellement. Quoique... il ne s'était jamais posé la question en réalité. Mais peu importe le prétexte. Partir à l'aventure dans les sous-sols de l'académie en compagnie de ces deux-là le motivait suffisamment pour ne pas tergiverser plus longtemps. Si Saya se manifestait entre temps, et bien il ne serait pas libre à ce moment là. Voilà tout !

"Ok pour moi ! J'y serai !! À demain"

Ainsi le lendemain, à l'heure du rendez-vous, il trouva Saku assise à l'une des tables en bois dans la cour.

« Hey !! Salut la terreur ! » dit-il accompagné d'un grand sourire chaleureux, montrant sa joie de la revoir. « Alors comme ça on part chasser le fantôme ? Qu'est-ce que c'est que cette idée ? » ria t-il.

Que la motivation soit scientifique ou déjantée lui importait peu. Une aventure pareille avec la dream team ne se refusait pas !

« Au fait, Dae va venir ou on sera que tous les deux ? »

C'est vrai, il n'avait eut aucune info concernant le coréen. Alors est-ce que le trio serait complet ou bien cela allait-il se changer en duo ? Seul avec Saku, Aki avait intérêt à faire gaffe à son cul et à ne pas trop se montrer. Si cela arrivait aux oreilles de Saya, jalouse ou pas, il n'était pas question de la contrariée. Il n'y avait plus qu'à esperer que Saku ne soit pas la mystérieuse miss Gossip. Mais... elle n'en avait pas vraiment le profil.


Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] 181110104531329936
Dae-Hyun Jang
Dae-Hyun JangUniversité • 5ème année
En ligne
Messages : 1630
Âge : 25
Cursus : Arts, spécialité photographie

Infos supplémentaires
Clubs: Photo, danse et natation
Boîte à infos:
Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] EmptyMar 28 Avr - 16:06
Tout avait été très vite pendant ce mois de mars censé être le dernier de Dae-Hyun au Japon. Il y avait eu le festival, avec la partie épique de paintball, puis la compétition de natation quelques jours plus tard, à laquelle il s’était bien classé, même si assez loin du podium. Il fallait dire que l’approche des résultats finaux de ses examens l’avait mis dans tous ses états. Il avait redouté le moment de les recevoir, puisque cela marquerait définitivement la fin de ses études… Et puis, la fin de sa toute dernière semaine de cours était arrivée, avec les fameux résultats à ses examens. Dae-Hyun était resté complètement abasourdi devant cette feuille qui listait toutes ses notes. Il… Il s’était craqué en beauté ! Bon, il avait quand même réussi à décrocher la moyenne dans certaines matières, mais il avait complètement merdé les trois-quarts d’entre elles ! Comme quoi, son moral dans les chaussettes et son absence totale de révisions pour les derniers examens avaient été fatals ! Le Coréen avait senti un sourire étirer ses lèvres pendant que son cœur bondissait dans sa poitrine. Est-ce que ça signifiait qu’on lui laissait encore un peu de répit avant de devoir rentrer à Séoul ?

Quoi qu’il en soit, après cette découverte, il avait dû appeler son père et lui expliquer tout ce qu’il s’était passé depuis leurs dernières retrouvailles en août dernier. Il lui expliqua le retour au Japon avec Mandy, sa rupture avec celle-ci, et toute la tristesse en découlant qu’il avait eue du mal à surmonter, raison pour laquelle il n’avait pas réussi ses examens. C’était un peu lamentable de les louper simplement à cause d’une peine de cœur, mais pour quelqu’un d’aussi passionné que Dae-Hyun… ce n’était pas si étonnant, et son père avait déclaré avec sa voix douce que ce n’était pas grave et qu’il attendait quand même son retour pour les vacances avant sa prochaine rentrée. Le Coréen était donc retourné au bercail pour une période beaucoup moins indéterminée que prévue, son père ayant fait des pieds et des mains pour que Dae-Hyun puisse refaire sa dernière année à Yokuboo. Il fallait dire qu’habituellement, les redoublements n’étaient pas autorisés, mais puisque le Coréen avait été exemplaire pendant toutes ses études à Yokuboo, le directeur avait finalement accepté qu’il se réinscrive pour la rentrée d’avril. Un accident de parcours… ça pouvait arriver à tout le monde après tout, non ?

La rentrée était donc arrivée et Dae-Hyun était revenu à l’Académie avec le cœur bien plus léger. Cette nouvelle année qui s’offrait à lui et ces quelques jours auprès de son père lui avaient permis de tourner la page de ce début d’année moralement catastrophique. En passant le portail et en déambulant dans les couloirs de Yokuboo, le Coréen avait vraiment adoré tous ces visages surpris qui s’étaient tournés vers lui, et toutes ces personnes qui l’avaient accosté pour lui témoigner leur joie de le revoir ici.

Quelques jours étaient passés et Dae-Hyun était enfin redevenu le rayon de soleil qu’il était l’année passée, avant toutes ces histoires de cœur. Il était tellement heureux d’être encore ici ! Et son bonheur ne fit que croître en voyant soudainement un message de Saku apparaître sur son téléphone. La jeune femme lui avait proposé à lui, et à Aki sans doute, de se retrouver le lendemain soir pour partir en expédition à la chasse aux fantômes. Porté par son élan de bonne humeur, Dae-Hyun répondit dans la minute pour confirmer sa présence. Ce ne fut qu’une fois couché, en y repensant, qu’il se dit qu’il aurait peut-être dû leur proposer autre chose comme sortie… Les fantômes, il n’y croyait pas vraiment, mais étant donné qu’il était du genre à fuir dès qu’il sentait que la situation craignait… Il avait un peu peur de se ridiculiser devant ses deux camarades rouges… Sauf que voilà, d’un côté il flippait déjà un peu et de l’autre… Il se disait que c’était une merveilleuse occasion de retrouver Saku et Aki pour reformer la Dream Team ! Dae-Hyun s’endormit donc en commençant à amasser tout le courage dont il aurait besoin pour affronter ces pseudos fantômes…

Le lendemain, Dae-Hyun arriva un peu en retard au lieu de rendez-vous, un sac sur le dos. Saku avait parlé de lampe de poche, mais on n’était jamais trop prudent ! Le Coréen avait donc pris quelques trucs à grignoter et à boire (il avait voulu prendre des bières, mais s’était vite ravisé en se disant que si on les chopait, il finirait par se faire virer), ainsi que quelques autres petits trucs qui pourraient se révéler utiles si jamais on… les agressait. Dae-Hyun s’approcha de la table où se trouvaient déjà Saku, avec plein de notes apparemment, ainsi qu’Aki. Se faisant le plus silencieux possible, il sauta alors soudainement sur Aki, lui passant le bras autour du cou en le bousculant un peu.

« La Dream Team au grand complet ! Ça me fait super plaisir de vous retrouver tous les deux pour une nouvelle aventure, ça va être chouette ! Pas trop flippés ? »

Lui ? Si, si, il était carrément flippé, mais il faisait tout pour ne pas le montrer. Et puis, en attendant, avant d’être flippé, il était surtout beaucoup trop content de se retrouver ici avec eux.

Il lâcha finalement Aki et s’assit sur le bord de la table où était Saku pour jeter un œil à ses notes.

« Wow… C’est quoi tout ça ? T’as vraiment enquêté super sérieusement sur cette histoire de fantômes ?! Au fait, ça s’est bien passé vos vacances ? J’suis sûr que vous vous attendiez pas à me revoir, hein ? »

Dae-Hyun afficha un petit air malicieux en fixant Aki, se rappelant qu’il lui avait dit à la fin du paintball qu’il était triste de ne pas avoir eu l’occasion d’apprendre à mieux le connaître. Finalement, ils auraient un an de plus devant eux pour ça !

« Alors, c’est quoi les infos qu’on a besoin de savoir avant de partir dans les sous-sols de l’Académie ? J’ai pris une lampe torche et des gâteaux apéro si jamais vous avez un p’tit creux ! »


Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] Signde10
Saku Urasawa
Saku UrasawaUniversité • 3ème année
Messages : 59
Âge : 20
Cursus : Littérature étrangère, spécialité traduction

Infos supplémentaires
Clubs: tir à l'arc, photo
Boîte à infos:
Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] EmptyMer 29 Avr - 19:07
Le premier arrivé fût Aki, à qui tu répondis avec un sourire malin.

"Salut le géant ! Bah c'est une chouette idée non ? T'as pas un peu envie de savoir ce qui se passe dans les coulisses de la fac ? T'es pas curieux ?"


Ça t'amusait toujours les idées préconçues que les gens avaient des fantômes. Tu repérais d'office les sceptiques et les illuminés. Et tu considérais d'office que les deux camps avaient tort. La question n'était pas de savoir si les fantômes existaient ou non. Mais bien pour quoi d'un coup à un endroit précis une histoire était née, et surtout pourquoi elle était restée... Les histoires sans racine s'évaporent sans laisser de trace. Celles qu'on répète sont d'un autre genre...

"Dae arrive genre.... maintenant !"

Et hop, arrivée surprise de Dae-Hyun dans le dos d'Aki ! Bon tu sais pas s'il espérait lui faire peur, mais en tout cas ça t'amuse pas mal. Au moins il est dans le mood. Enfin à peu près. À première vue... tu te demandes juste si sa fébrilité relève de son enthousiasme habituel ou s'il a quand même un peu peur malgré tout.

"Moi j'ai l'habitude alors ça va ! et toi alors ?"


Tu te moques un peu, gentiment. Faut dire que depuis deux ans que l'Action Fantôme existait, tu commençais à avoir quelques explorations à ton actif mine de rien ! En même temps, ça ne les a pas empêché de laisser tomber celle-ci. Pourquoi celle-ci plus qu'une autre ? Tu ne sais pas trop. Peut-être juste que c'était trop tôt pour eux.

Tu fronces un peu les sourcils sur la question des vacances. Une ombre passe rapidement sur ton visage, tu la ravales aussi vite que possible. Tu préfères éluder la question. C'est mieux. C'est toujours mieux. C'est toujours trop compliqué à expliquer aux gens cette histoire avec ta soeur. Les gens, comme tes parents, veulent toujours que tu fasses la paix avec elle. Ou alors ils ont pitié de toi et ça t'énerve. Ça te fait une belle jambe la pitié... c'est un peu tard pour ça ! Bref, ne rien dire, c'est mieux. Tu laisses Aki répondre, et laisse juste mourir la question en ce qui te concerne.

"Clairement on s'y attendait pas non ! Qu'est-ce qui s'est passé ? Enfin tes admiratrices avaient l'air contente en tout cas !"


Dae avait plutôt l'air du genre sérieux, alors c'était effectivement plutôt surprenant de le voir redoubler comme ça... En plus c'était quand même un peu con de redoubler si près de la fin non ? enfin c'était pas comme si c'était le genre de choses qu'on choisissait... ou alors si ? Mais ça t'aurait vraiment paru bizarre de la part de Dae ce genre de plans tordus...

"Bien sûr que j'ai enquêté sérieusement ! C'est à ça que sert l'Action Fantôme en fait. On remonte les histoires de fantôme pour trouver d'où elles viennent, et donc trouver la part de vrai dedans. À la fin, soit on découvre ce qui s'est passé... soit on trouve un vrai fantôme !"


Conclues-tu avec une étincelle dans le regard, plus pour le plaisir de jouer avec les nerfs de tes camarades, surtout Dae. Personnellement, ça te ferait plutôt plaisir si un jour vos recherches et explorations vous permettaient de découvrir un véritable fantôme ! Ça, ça serait une belle surprise. Mais pour le moment ça n'était pas arrivé... Tu fouilles dans tes notes et déplies le plan des sous-sols que vous avez commencé à annoter.

"C'est cool que vous soyez venus équipés en tout cas ! Au moins si on a faim on a ce qu'il faut. Alors, je vous explique... pendant le typhon une classe s'est réfugié avec son prof dans les sous-sols, genre quelque part sous la salle de spectacle. Vous savez celle où le club de théâtre joue là. Bref ils se sont foutus là pour attendre et plusieurs d'entre eux ont entendu des pleurs ainsi que des bruits de griffure. Le prof et deux élèves sont partis explorés mais n'ont trouvé personne. Ils l'ont dit aux pompiers, mais eux non plus n'ont rien trouvé. Du coup, on a enquêté auprès des gens du club théâtre. Et on a donc découvert l'histoire de l'Actrice Déchue. En gros, c'était une étudiante hyper prometteuse et destinée à une grande carrière d'actrice après la fac. Sauf que... le soir où les recruteurs sont venus pour voir si oui ou non ils la prenaient dans leur super école méga sélective : plus de voix. Elle s'est enfermée dans les loges et n'a plus jamais accepté d'en sortir ni de laisser qui que ce soit entré."

Tu laisses un temps, sorte une deuxième carte, la met côte à côte avec la première pour que les garçons puissent comparer.

"Toutes les histoires partent de là. Après c'est plus flou et on a plusieurs versions. Certains disent qu'elle s'est suicidée le soir même. D'autres qu'elle a pleuré à s'en déshydrater, le temps qu'on la retrouve il était trop tard. D'autres parlent d'une rivale qui l'aurait piégée pour prendre sa place. Et quelques autres variantes encore. Les histoires se rejoignent toutes sur un point : depuis ses coulisses sont devenues inutilisables. Et comme il n'y a rien de plus superstitieux qu'un théâtreux, on a fini par les condamner. Piégeant ainsi le fantôme de l'Actrice Déchue qui ne peut plus ni sortir ni réaliser son rêve. Quand on regarde les plans, on voit effectivement qu'il y avait une salle à cet endroit sous les coulisses dans le passé, et qu'elle n'y est plus aujourd'hui. Notre mission, c'est de voir si on peut trouver un accès, ou en tout cas la trace de cette pièce."


Et le reste, on verra après !


Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] Sign11
Aki Hotaba
Aki HotabaUniversité • 2ème année
Messages : 321
Âge : 19

Infos supplémentaires
Clubs: Basket Ball - Arts Plastiques - Littérature
Boîte à infos:
Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] EmptyJeu 30 Avr - 11:11
Saku avait sortit le nez de ses notes pour saluer Aki avec la même joie que lui, même si Saku était un peu moins expansive que son camarade basketteur. La revoir lui procura un vrai sentiment positif qui lui regonfla le moral instantanément. Quant à savoir si Dae allait venir, Saku lui affirma qu'il arrivait... maintenant !

"AAH ! Argh, t'es con !"

Dit-il à Dae sous l'effet de la surprise. Bien que le coréen soit moins grand que lui, Aki avait senti une sacrée corpulence qu'il n'avait pas soupçonné jusque là. Il avait entendu dire que Dae pratiquait la natation et se rendait compte, par cette petite bousculade amicale, qu'il était loin d'être chétif.
L'équipe était donc au complet pour le plus grand plaisir des trois membres. Ce qui était assez surprenant d'ailleurs puisque leur aîné à lunettes aurait dû repartir à Séoul. Mais s'il était encore là, ça devait vouloir dire qu'il avait bien planté ses examens. Tout comme Saku, Aki confirma qu'il était surpris mais heureux de le revoir... à sa manière :

"Alors le redoublant, tu te la pètes moins hein ? plaisanta t-il de bon cœur avec son camarade tout en le choppant par le cou à son tour, le coinçant au creux de son bras pour lui frotter vigoureusement la tête.

Puis la conversation se concentra sur leur mission du jour. Découvrir la véracité d'une légende à propos d'une étudiante fantôme. Une sorte d'enquête qui intriguait Aki de plus en plus. Saku racontait bien et savait mettre dans l'ambiance. Mais si ses camarades étaient venus équipés de notes, de provisions pour les autres et de lampes, lui n'avait absolument rien prévu. Il n'avait que son sac à dos avec quelques cours et du matériel scolaire puisqu'il n'était pas repassé dans sa chambre pour y déposer ses affaires avant de venir au lieu de rendez-vous. Bref, rien qui puisse servir à une chasse au fantôme à priori, excepté son petit ravitaillement quotidien à savoir un pain melon, une banane et une brique de café froid qu'il était prêt à partager pour l'occasion. Heureusement que ses camarades avaient prévus du matos.

"Des griffures ? C'est pas un truc démoniaque ça d'habitude ?"

Dit-il d'un ton tout à fait sérieux. Aki avait toujours entendu dire que seuls les démons ou les esprits très malfaisants étaient capable d'agresser les vivants de cette façon. S'il n'était pas particulièrement craintif de nature, Aki esperait quand même qu'ils ne feraient pas d'aussi mauvaises rencontres. Mais toute cette histoire éveilla chez lui une curiosité inattendue. Lui qui n'était venu que pour revoir ses potes de paintball, il s'intéressait désormais totalement au récit de Saku, ce qui lui fit se poser pas mal de questions.

"Mais cette histoire d'audition là, c'était à quelle époque ? Elle serait morte quand la nana ? Et qu'est-ce que nos contemporains du typhons ont vraiment vus ou entendus ?" demanda t-il tout à fait sérieusement.

Cette aventure s'annonçait passionnante au point que Aki commençait à se sentir des fourmis dans les jambes, très pressé d'aller enquêter. Il ne ressentait pas de peur, pour le moment en tout cas. Juste une folle excitation. Car si la vie après la mort était possible, cela pourrait remettre beaucoup de choses en question, y comprit sa propre vision de la vie en général. Cela dit, il ne souhaitait pas exprimer son réel intérêt à ses camarades pour le moment. Qui sait s'ils ne se foutraient pas de sa gueule s'il commençait à se montrer trop à fond sur la question ? Toutefois, Saku avait l'air totalement convaincue de pouvoir trouver des réponses aujourd'hui même. Elle était surprenante par son investissement total. Elle ferait un bon guide pour les deux autres novices en la matière.

"Ah j'suis chaud là ! On y va ?"


Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] 181110104531329936
Dae-Hyun Jang
Dae-Hyun JangUniversité • 5ème année
En ligne
Messages : 1630
Âge : 25
Cursus : Arts, spécialité photographie

Infos supplémentaires
Clubs: Photo, danse et natation
Boîte à infos:
Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] EmptyJeu 7 Mai - 11:56
Dae-Hyun n’avait pas pu s’empêcher d’exploser de rire en entendant Aki râler sous la surprise de son attaque, finissant quand même par le lâcher pour regarder tour à tour ses deux camarades de l’équipe rouge. Ce qu’il était content de les revoir ! Et ça semblait réciproque malgré les petites piques qui ne manquaient pas. Dae-Hyun ne pouvait pas leur en vouloir, lui aussi avait pensé qu’il ne remettrait plus jamais les pieds ici, mais il ne le prenait pas mal du tout, bien trop heureux d’avoir encore un an de répit !

Le Coréen afficha tout de même une moue faussement boudeuse aux mots d’Aki.

« Bah… Il s’est passé que j’ai foiré en beauté mes exams de fin d’année ! Du coup, comme l’a fait remarquer Aki, j’suis là pour repiquer ma dernière année. Mais tu sais Aki… Je l’ai fait un peu exprès… Après ce que tu m’as dit, que j’allais te manquer et que t’aurais voulu passer plus de temps avec moi… Je pouvais pas t’abandonner comme ça ! Tes mots ont fait fondre mon petit cœur ! »

Sourire taquin, avant que Dae-Hyun ne se mette de nouveau à rire quand Aki l’attrapa pour lui faire un shampooing. Une fois de nouveau libre, le Coréen tenta de se recoiffer… en vain. Il avait maintenant un magnifique épi à l’arrière de sa tête ! Mais qu’importe, pour le moment, le plus important était de se concentrer sur cette fameuse histoire qui les avait menés ici ce soir. Et autant dire que Dae-Hyun faisait le malin, mais il n’en menait pas large du tout en écoutant Saku leur expliquer tout en détails. Merde… Qu’est-ce qui lui avait pris de dire oui, franchement ? Ils n’auraient pas pu faire une sortie en ville à la place ? Genre une excursion au karaoké ou une autre partie de paintball… N’importe quoi de pas flippant ! Surtout que Saku semblait à fond et qu’Aki suivait la tendance ! Y’avait que lui qui n’était pas rassuré, génial… Surtout qu’il n’avait pas pu retenir ce petit rire teinté d’une certaine nervosité en entendant Saku lui dire qu’ils arrivaient parfois à trouver de vrais fantômes.

Et c’était quoi cette façon qu’avait Saku de super bien raconter ce genre d’histoires ? C’était même encore pire de voir qu’elle s’appuyait sur des cartes aussi bien détaillées ! Ça apportait une dimension vraiment beaucoup trop réelle pour Dae-Hyun qui sentit un grand frisson lui parcourir toute l’échine, ses mains venant machinalement frotter un peu ses bras pour chasser sa chair de poule. Merde, ça craignait… Il était censé être le plus vieux et le plus sage de cette Dream Team, mais là, c’était juste le plus flippé !

Dae-Hyun se pencha un peu plus sur les plans, réfléchissant à toutes les infos que Saku venait de leur donner. Aki semblait avoir tout un tas de questions, mais le Coréen en avait encore plus ! C’était complètement invraisemblable cette histoire ! Et qu’est-ce qu’ils allaient faire une fois qu’ils auraient trouvé cette pièce ? Et ce fantôme ?

« Euh… J’avoue que j’y connais pas grand-chose en fantômes à part les quelques films ou séries que j’ai pu voir sur le sujet, genre Ghostbusters, mais on est censé faire quoi après ? J’veux dire, imaginez on trouve la pièce, on arrive à y entrer et on trouve effectivement un truc ? Je suis pas certain de croire réellement aux fantômes, mais ces histoires partent toujours d’une rumeur qui se base sur du vrai, non ? Alors si on trouve un cadavre ? Ou si y’a finalement un esprit pour de vrai ? Vous vous y connaissez un peu en techniques d’exorcisme ? »

Okay… C’était quoi ces questions de flippette ? Dae-Hyun détourna les yeux et soupira profondément en se frottant la nuque.

« Ouais, okay, j’avoue, c’est la première fois que je pars à la chasse aux fantômes… J’suis pas HYPER rassuré du coup. »

Autant l’avouer maintenant ! Et tant pis si ses camarades se moquaient de lui ou avaient soudainement une image bien moins reluisante de lui ! S’il faisait le fier et finissait par hurler de manière pas du tout virile en plein milieu de leur expédition, ça allait être pire !

« Bon… De toute façon, maintenant que je suis là, je compte bien aller jusqu’au bout ! »

Dae-Hyun posa son sac sur la table et l’ouvrit pour en sortir sa lampe torche.

« J’ai pris un stock de piles aussi. Ça arrive trop souvent dans les films ou les séries que les piles des lampes lâchent alors… Hey, mais… T’as rien ramené toi, Aki ? »

Le Coréen le fixa en plissant les yeux, avant de finalement tester sa lampe. Parfait, elle était en bon état de marche !

« Alors ? On va vers l’entrée ? Saku, j’imagine que tu veux être en charge de la lecture du plan, non ? Tu les as bien plus étudiés que nous alors tu vas pouvoir nous servir de guide. Moi, je m’occupe de la lumière ! »

Dae-Hyun essaya d’afficher un sourire un peu plus sûr de lui, alors que son cœur commençait à battre plus fort dans sa poitrine. Il n’y avait plus qu’à espérer que tout se passerait bien ! Ça serait quand même balo d’être heureux de repiquer pour passer plus de temps ici, et de finir par mourir seulement quelques jours après la rentrée ! Dae-Hyun attendit donc que Saku ait fini de ranger toutes ses notes et, une fois prêts, ils se dirigèrent vers l’entrée des sous-sols…


Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] Signde10
Saku Urasawa
Saku UrasawaUniversité • 3ème année
Messages : 59
Âge : 20
Cursus : Littérature étrangère, spécialité traduction

Infos supplémentaires
Clubs: tir à l'arc, photo
Boîte à infos:
Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] EmptySam 9 Mai - 15:16
T'avais du mal à visualiser Dae dans la peau d'un étudiant qui plante ses examens... t'aurais pas su dire pourquoi, mais ça te semblait quand même bien étrange. Ceci dit, pour une fois, tu as l'intelligence de ne rien dire. Après tout, il avait l'air d'aller plutôt bien et vous étiez partis pour passer une bonne soirée. Alors autant ne rien dire !

D'autant que tu as déjà pas mal à leur raconter avec ce qui vous attend ce soir ! Tu leur exposes donc l'histoire qui vous réunit ce soir, notes et plans à l'appui. Faut dire que depuis le typhon, vous n'aviez pas chômé là-dessus ! Et le moins qu'on puisse dire, c'est que les deux garçons ont des réactions presque diamétralement opposées !

"Le coup des griffures c'est ce qui nous interpelle oui. Comme tu dis c'est plus un truc de démon que de fantôme. Maintenant si elle est coincée là-dedans depuis longtemps, on a deux possibilités. Soit elle a viré démoniaque, soit juste elle essaie désespérément de sortir."


Pour la question suivante, tu replonges dans tes notes et cartes rapidement...

"On a du mal à dater. L'histoire se transmet un peu dans le club de théâtre de génération en génération... on pensait qu'on en saurait plus en allant demander au bibliothécaire qu'est le gérant du club, mais il est là que depuis trois ans alors il sait pas quand l'histoire est apparue. Par contre c'est lui qui nous a aidé à trouver les cartes de l'académie. La petite salle de spectacle a été construite il y a une cinquantaine d'années. Vous voyez ?"


Tu pointes la même zone sur les deux plans, on peut y voir l'évolution du bâtiment et notamment la refonte de cette partie, avant de pointer la même zone sur le troisième plan. Sur ce coup-là, le bibliothécaire vous avait bien aidés... enfin vous vous étiez bien gardés de lui dire que vous comptiez aller fouiller les sous-sols à la nuit tombée !

"Et là pouf, il y a trente ans, nouveau plan, plus de loges en souterrain, elles sont réaménagées dans cette zone. Donc notre fantôme est apparue entre cinquante et trente ans. Ça nous fait un battement d'une vingtaine d'années. On a pas pu retrouver plus précis pour dater."

Dae aussi débordait de question, même si clairement elle n'était pas du même genre. Tu fronces un peu les sourcils, ha.. les amateurs !

"On va exorciser personne hein ! Je veux dire, si elle est effectivement là dedans, elle y est depuis au moins trente ans, elle a été suffisamment punie tu crois pas ? Nous notre boulot c'est de démêler le vrai du faux pour faire éclater la vérité. Donc si on trouve un cadavre, bah on pourra le rendre à sa famille pour qu'elle ait le droit à des funérailles convenables. Si on trouve un fantôme, on pourra lui demander ce qu'on peut faire pour l'aider pour qu'il puisse enfin reposer en paix. Tu sais c'est pas comme dans les films, la plupart des fantômes sont malheureux ! C'est important de faire quelque chose. Et puis sinon on rassemble des indices pour déterminer quelle version de l'histoire est la bonne."

Dae avait pas vraiment besoin de préciser qu'il était pas rassuré, mais tu trouvais plutôt appréciable qu'il essaie pas de faire semblant du contraire. C'était déjà arrivé suffisamment souvent en expédition que ceux qui fassent les plus malins finissent par partir en courant et en criant, ça foutait toujours une pagaille monstre et après bon courage pour réussir à faire sortir le fantôme de sa cachette ! Et en plus après certains trouvaient quand même le moyen de jouer les fiers à bras et s'attribuer le mérite. Au moins comme ça tu savais à quoi t'en tenir. Tu rassembles tes affaires dans ton sac, à l'exception de la carte que tu gardes dans ta poche. Tu penses la connaître par coeur, mais d'expérience, tu sais qu'il vaut toujours mieux garder ce genre d'éléments à porter de main. Tu récupères ta lampe poche, et te voilà prête à partir.

"Bah si t'as peur t'auras qu'à me donner la main. Dis toi qu'il a sans doute autant peur de toi que t'as peur de lui..."


L'offre est sincère. même si bon ça serait quand même plus pratique d'avoir tes deux mains de libres, surtout que ça t'embêterait qu'il parte en courant ! C'est quand même la pire idée du monde, c'est un coup à se faire mal.

"Aki, tu devrais garder ton portable à la main si t'as pas pris de lampe. C'est toujours utile. Aller ! Go go go !"


Le blabla terminé, vous allez enfin pouvoir passer à l'action et voilà à nouveau pleine d'enthousiasme ! Tu ouvres donc la marche vers l'accès au sous-sol.

"On va avoir un peu de route dans les sous-sols, la plupart des accès sont fermés à clé la nuit évidemment... Mais on en a repéré qui échappent toujours à la vigilance des gardiens ! On en a pour dix minutes de marche jusqu'à l'endroit où se trouvaient les loges. Prêts ?"

Un sourire immense traverse ton visage. Enfin un peu d'action ! Carte à la main, tu ouvres donc fièrement la porte... et c'est partie pour la marche dans les souterrains !


Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] Sign11
Aki Hotaba
Aki HotabaUniversité • 2ème année
Messages : 321
Âge : 19

Infos supplémentaires
Clubs: Basket Ball - Arts Plastiques - Littérature
Boîte à infos:
Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] EmptyLun 11 Mai - 10:34
Dae aussi avait plein de questions à poser à Saku. Elles n'étaient pas du même style que les siennes mais elles avaient l'avantage de démontrer que le Coréen n'allait pas à l'aventure avec une grande sérénité. Mais il ne se défilait pas. Aki notait un certain courage, et cela était tout à l'honneur du redoublant.

Les réponses de Saku avaient l'air d'être du serieux. Saku s'y était investie énormément en amont. C'était appréciable d'avoir des réponses fiables à ses questions. Mais c'était à la fois rassurant de pouvoir compter sur elle, et flippant d'imaginer qu'elle puisse avoir raison. Car s'ils partaient à la chasse aux démons, ce n'était pas vraiment la même gamme. Surtout si celui-ci avait entre trente et cinquante ans d'existence... Par contre, ces histoires d'exorcisme - qu'ils ne feraient pas selon Saku, fort heureusement - et d'hypothétique cadavre, ça jeta un froid dans les rangs. Aki était venu pour partir faire mumuse avec des copains, et maintenant on lui parlait presque d'aller chercher du macchabée en ultra décomposition. Là non plus, c'était pas la même histoire.

Pourtant, cette enquête qui se profilait et qui avait l'air d'être un truc très sérieux, surtout pour Saku qui y croyait dur comme fer, donnait à Aki l'impression qu'ils allaient accomplir quelque chose d'utile et d'important. Jusqu'ici, il n'en avait tellement rien eut à foutre de cette "légende" que c'est à peine s'il y avait prêté l'oreille. Et maintenant, il avait très envie de savoir ce qu'il en était. Par contre, les deux autres se rendirent compte qu'il était venu un peu trop tranquilou et qu'il n'avait pas prit le matos necessaire. Piqué au vif, il répondit d'un air légèrement grognon :

"Bah non j'ai rien. On va pas en forêt amazonienne non plus. J'pensais pas qu'on aurais besoin de trucs..."

Saku trouva la parade en lui demandant de laisser la lampe de son portable enclenchée. Heureusement qu'il avait l'avait chargé à fond avant de venir. Le trio se mit ensuite en route vers les sous-sols. Aux dires de Saku, ils en avaient pour dix bonnes minutes avant d'attendre l'endroit précis où ils allaient enquêter. Aki n'avait pas imaginé que les souterrains soient si vastes. Le ton était donné. Ils seraient seuls dans le noir, sans que personne ne sache où ils étaient. Livrés à eux-mêmes et tant pis s'ils étaient en danger. Mais le seraient-ils vraiment ? Aki avait plus que hâte de le savoir et même d'en découdre avec cette hypothétique entité. Au fond, il avait très envie de trouver quelque chose et savait d'avance qu'il se sentirait déçu s'ils ne trouvaient rien. Néanmoins, n'ayant que l'humour pour exprimer un poil appréhension qui existait en lui malgré tout, et tout en entrant le premier dans le passage qui menait au sous-sol, il se tourna vers Saku juste derrière lui pour dire :

"Et moi ? J'ai le droit de te tenir la main si je me pisse dessus ?"

Un clin d'oeil plus tard, il arrêta de faire le con et entra en poussant un gros soupir pour se donner du courage. Qui sait ce qu'ils allaient trouver là-dedans ? Tout en avançant, il déclara quand même :

"J'vous avoue que je suis pas méga emballé à l'idée de tomber sur de la viande avariée. "


Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] 181110104531329936
Dae-Hyun Jang
Dae-Hyun JangUniversité • 5ème année
En ligne
Messages : 1630
Âge : 25
Cursus : Arts, spécialité photographie

Infos supplémentaires
Clubs: Photo, danse et natation
Boîte à infos:
Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] EmptyLun 25 Mai - 14:59
Dae-Hyun dut avouer être plutôt soulagé que ses deux camarades ne se montrent pas plus curieux quant au fait qu’il ait redoublé sa dernière année. Ça aurait sans doute plombé l’ambiance de dire qu’il avait été tellement au fond du trou après sa rupture avec Mandy et la perspective de devoir quitter tout ce qu’il avait réussi à bâtir ici pour s’enfermer dans un bureau du gratte-ciel de la compagnie de son père à Séoul, qu’il n’avait pas été capable d’avoir des notes suffisamment bonnes pour obtenir son diplôme. À la place, la conversation se poursuivit par les questions d’Aki et celles du Coréen, puis par les réponses très détaillées de Saku. Dae-Hyun écouta tout ce qu’elle racontait avec attention, préférant bien intégrer tous les détails de cette affaire afin de mieux appréhender ce qui allait bien pouvoir se passer dans ces sous-sols. Et puis, s’il voulait vraiment aider et se montrer utile… Il valait mieux qu’il ne loupe aucun détail ! Saku finirait par en avoir marre si elle devait constamment réexpliquer certaines choses !

Quoi qu’il en soit, Dae-Hyun ne put se retenir de pousser un profond soupir de soulagement quand Saku lui assura qu’ils n’auraient pas à aller jusqu’à l’exorcisme.

« Okay… J’crois que ça me rassure un peu… ça serait bien qu’on trouve rien et qu’on doive juste faire une enquête, mais à choisir… Je crois que je préfèrerais limite me retrouver devant un cadavre plutôt que faire face à un fantôme ! Enfin, cadavre… Depuis le temps, il doit plus rester grand-chose, seulement son squelette… »

Dae-Hyun sentit quand même un gros frisson lui parcourir l’échine à l’idée de se retrouver face à un squelette. C’était glauque de dire qu’il préférait cette option, mais, au moins, le squelette ne risquerait pas de lui faire du mal ! Les fantômes… ça pouvait être une autre histoire pour peu qu’ils soient plus en colère que tristes !

Armé de sa lampe torche, Dae-Hyun attendit que Saku finisse de rassembler ses affaires pour prendre la direction de l’entrée des sous-sols. Le Coréen s’entendit pouffer quand le basketteur fit son ronchon en grognant qu’il n’avait pas prévu quoi que ce soit pour cette excursion bien loin de celles qui avaient lieu en forêt amazonienne, mais ce fut à son tour de faire une petite moue presque boudeuse aux mots de Saku. C’était qu’il avait sa petite fierté le Dae-Hyun, même si c’était une flipette sans nom !

« Merci, mais j’pense que ça ira. Si on se fait vraiment attaquer ou quoi, je pourrai toujours me servir d’Aki comme bouclier ! »

Dae-Hyun offrit un sourire taquin à la grande perche à côté de lui. Il était bien plus grand et large que lui, ça ferait le bouclier idéal comme ça ! Même si bon, le Coréen espérait vraiment ne pas en arriver à cette extrémité…

Le trio fin prêt, ils se rendirent jusqu’à l’entrée des sous-sols, Aki passant le premier. Sa remarque fit de nouveau pouffer Dae-Hyun. C’était bien la peine de faire le malin si lui aussi se pissait dessus ! Le Coréen préféra ne pas rebondir là-dessus, surtout qu’il n’était pas le mieux placé pour lui lancer une petite pique sur le courage, et il s’engouffra à la suite de Saku. Être devant n’était pas la meilleure option de son point de vue, mais c’était au moins aussi dangereux d’être tout derrière ! C’était toujours le dernier qu’on chopait et qu’on faisait disparaître dans les films flippants ! Du coup, le faisceau de la lampe de Dae-Hyun ne cessait de bouger un peu dans tous les sens, son cœur battant de plus en plus fort dans sa poitrine à mesure qu’ils avançaient dans le noir, le danseur essayant quand même d’éclairer plus devant eux que derrière.

« En tout cas, j’pensais pas que le bibliothécaire avait des trucs comme ça en sa possession ! Ce type ne cesse de me surprendre ! J’suis presque sûr qu’il aurait été ravi de nous accompagner pour cette excursion ! »

Dae-Hyun essayait de se détendre comme il pouvait. Entendre leurs pas résonner dans ces couloirs sombres, ça avait quelque chose de pas du tout rassurant. Surtout que les dix minutes commençaient à s’éterniser ! Le Coréen priait d’ailleurs presque pour se retrouver face à une porte fermée à clé…

« Les gardiens font vraiment mal leur boulot s’ils laissent des portes ouvertes ! Ceci dit, on aurait sans doute pris encore plus de risques si on avait dû voler le passe-partout de l’un d’eux ! D’ailleurs, comment tu sais quelles portes sont ouvertes ? T’as soudoyé quelqu’un ? Ou alors t’as déjà fait une première excursion dans les sous-sols ? »

Dae-Hyun était, malgré tout, assez curieux de savoir comment Saku avait pu réunir autant d’informations.

Puis, leurs pas les menèrent finalement jusqu’à une porte, Dae-Hyun déglutissant difficilement en la fixant.

« O-Okay… J-Je… J’passe devant ! »

Si quelque chose devait l’agresser, il n’aurait qu’à se baisser et se recroqueviller sur le sol pour faire le mort ! L’agresseur s’occuperait sans doute de ses deux camarades en le laissant tranquille comme ça !

Dae-Hyun passa donc devant Saku et Aki et tendit une main assez peu assurée vers la poignée de la porte. Inspirant profondément, le Coréen ferma les yeux et enclencha la poignée, l’ouvrant d’un coup brusque (histoire d’assommer la personne qui pourrait éventuellement se tenir juste derrière).

« YAAAAAAAH ! »

Dans la foulée, il passa le cadre de la porte et fit glisser son faisceau lumineux absolument partout autour de lui. Aucun agresseur, ni aucun bruit autre que son cri de peur et de courage mélangés… Dae-Hyun n’avait plus qu’à se calmer pour que le trio puisse détailler un peu les lieux et voir quels indices ils pourraient y trouver.


Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] Signde10
Saku Urasawa
Saku UrasawaUniversité • 3ème année
Messages : 59
Âge : 20
Cursus : Littérature étrangère, spécialité traduction

Infos supplémentaires
Clubs: tir à l'arc, photo
Boîte à infos:
Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] EmptyMar 26 Mai - 15:19
Entre l'un qui grognait parce qu'il n'avait même pas amené une lampe poche alors que tu les avais prévenus, et l'autre qui avait peur mais quand même un peu trop fier pour ça, tu commences à avoir sérieusement l'impression d'être entourée d'amateurs. Ce qui est... complètement le cas en fait. Surprenant que tu te sois attendue à quelque chose d'autre alors même que tu as sciemment embarqué des gens ne faisant pas partie de l'Action Fantôme pour cette opération... Tu commences un peu à te demander si ça n'était pas une très mauvaise idée tout ça finalement. Tu avais voulu partager un bon moment avec eux, mais finalement pas dit que tout le monde soit dans le mood.

Trop tard pour reculer ! Après tout, vous aviez bien réussi à vous entendre pour le paintball alors que ça partait tout aussi mal, donc la bonne réponse, c'était de faire pareil que ce jour-là, à savoir : foncer dans le tas ! Peut-être que c'était ça qu'il fallait pour que vos différents caractères fonctionnent convenablement, de l'action !

Vous commencez donc à avancer dans les souterrains et c'est au tour d'Aki de signaler que bon quand même, c'est un peu la flippe. Tu réponds donc sur le même ton mi-blagueur mi-sérieux.

"Bien sûr. Du coup le plan en cas de flippe : je passe devant, Aki me tient la main, et Dae se cache derrière Aki ! Normalement comme ça on est paré."


Tu n'as même pas réfléchi à ce que toi tu ferais si jamais tu te retrouvais à avoir peur d'un coup. Pas que ça ne soit pas une option, juste que ça ne s'est encore jamais présenté. Et puis, si les deux gars sont déjà en train de flipper juste parce qu'ils sont dans un couloir souterrain, il faut bien que quelqu'un garde la tête sur les épaules ! Et s'il faut que tu n'es peur de rien pour que le groupe s'amuse, alors soit !

"Et bien... si on tombe sur un squelette ou de la viande avariée, faut vous dire qu'on pourra le rendre à sa famille qui aura enfin des réponses à ses questions ! C'est pas agréable, mais c'est plutôt une bonne chose non ?"

Et qui que ce soit aurait enfin le droit à des funérailles dignes de ce nom. D'ailleurs, le corps pourrait enfin avoir un nom et ne plus être seul ! Et ça pour toi, ça restait l'essentiel. Peut-être que c'était pour ça qu'au final, tu n'avais pas vraiment peur, parce que c'était important. Vous avancez donc, toi et Aki à peu près au même niveau. Tes yeux vont de la carte aux couloirs pour vérifier que tout coïncide. Les décalage entre les plans et la réalité c'était aussi de précieux indices ! Tu tâches aussi d'éclairer le chemin pour Aki, tandis que de son côté, Dae est en mode sirène de pompier, à éclairer dans tous les sens au moindre sursaut.

"Techniquement c'est pas en sa possession. En fait, c'est des documents publics, genre, c'est dispo dans les archives de la ville dont y a une annexe dans l'académie, notamment pour ce type de document. Par contre, ça doit être un super pouvoir de bibliothécaire de comprendre comment ça fonctionne, et se souvenir de ce qu'il y a dedans ! Franchement sans son aide on y serait encore... par contre je doute qu'il nous aurait autorisé à vadrouiller dans les souterrains en pleine nuit !"

Autant les histoires de fantômes et compagnie, clairement ça lui plaisait, et sans doute qu'il serait pas le dernier à partir en mission, mais c'était quand même pas le genre à inciter les étudiants à faire le mur pour aller explorer des endroits normalement interdits d'accès ! Tu prends d'ailleurs un air mystérieux pour répondre aux nouvelles questions de Dae.

"Et bien... l'Action Fantôme fait des repérages régulièrement pour pouvoir mener ses missions à bien. Juste qu'on est pas un club complètement officiel, sinon on nous laisserait pas faire ! Mais vous comprendrez que je ne peux pas tout révéler à des non membres non plus !"

Conclues-tu en mettant le doigt sur les lèvres en signe de silence. Tu fais partie des membres fondateurs, et mine de rien, c'est ta petite fierté. Même si par définition, tu ne peux pas vraiment le valoriser contrairement aux autres clubs...

En attendant, vous avez fini par arriver devant une porte. Porte à franchir donc. Et avant que tu ais pu dire quoi que ce soit, Dae annonce fermement qu'il passe en premier. Tu l'aurais bien retenu mais pas le temps, le voici qui pousse un cri, quelque part entre l'expression de l'angoisse et l'auto-encouragement et le voici qui ouvre, passe, et continue à faire le gyrophare avec sa lampe de poche. Tu te demandes soudain si Aki est épileptique, parce qu'avec un excité de la torche comme Dae, c'était un coup à faire une attaque et vous alliez vous retrouvez avec un vrai cadavre vivant sur les bras ! Mais finalement, tout ce qui suit, c'est un silence.

"T'es vivant ? J'arrive !"


Au cas où, ça semblait important à clarifier vu comment il avait la trouille deux minutes plus tôt ! Tu rentres dans la pièce à sa suite et la première chose que tu fais c'est d'attraper le poignet de Dae tenant la lampe.

"Mec, si tu continues je te prive de lampe torche pour la donner à Aki ! Tu vas rien voir si tu continues à flashouiller l'univers de la sorte. Regarde, faut déplacer ta lampe doucement comme ça."

Tu ranges la carte dans ta poche, et de ta lampe, tu pointes ta lampe vers le sol et suis les murs calmement. La pièce doit faire quelque chose comme une dizaine de mètres carré. L'endroit est rempli de vieux morceaux de décors autres meubles et costumes endommagés. Et surtout, dans le fond, une porte condamnée de plusieurs planches. Tu lâches aussitôt Dae pour aller y voir de plus près, ressors la carte pour vérifier, toute excitée.

"C'est la loge condamnée ! Je pensais qu'ils l'auraient murée pour de vrai ! Mais y a une porte ! Faut juste qu'on trouve comment virer ses planches..."


Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] Sign11
Aki Hotaba
Aki HotabaUniversité • 2ème année
Messages : 321
Âge : 19

Infos supplémentaires
Clubs: Basket Ball - Arts Plastiques - Littérature
Boîte à infos:
Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] EmptySam 6 Juin - 23:24
C’était une chose de se raconter des histoires de fantômes en plein jour, c’en était une autre de crapahuter dans les sous-sols à trois, dont une nana haute comme trois pommes et un pétochard. Aki marchait devant, en guise de “bouclier” donc, Saku à ses côtés la plupart du temps, tandis que Dae fermait la marche en imitant un gyrophare. De toute évidence, le Coréen était méchamment flippé de se retrouver là. Il faut dire que le bruit de leurs pas résonnaient de partout, donnant parfois l’impression, selon la réverbération, qu’ils n’étaient pas trois dans ce souterrain mais huit ou douze. Sincèrement, même Aki qui n’était pas du genre trouillard dans l’obscurité, n’était pas des plus à l’aise dans cette situation. Satanée Saku et ses plans zarbis ! En plus, elle était bonne conteuse et les avait tout de suite mis dans l’ambiance. Comment rester totalement serein maintenant ? Cependant, Aki était de ceux qui préféraient se prendre les coups le premier, plutôt que de voir les autres se faire attaquer. Mais qu’est-ce qui pourrait bien surgir de là-dedans, finalement ? A part de la poussière et un vilain courant d’air, le risque de tomber sur un serial killer ou un démon restait quand même assez faible. N'empêche que l’ambiance y était et que rien que de ne pas y voir des masses malgré les lampes n’était pas très rassurant. Il n’y avait plus qu’à espérer qu’il n’y ait pas un gouffre devant eux.

Et en fait … Non. Rien à signaler pour le moment. Saku leur parlait de “Action fantôme” et Aki se senti presque vexé qu’on ne lui dise pas tout sous prétexte qu’il n’était pas membre. Mais qui se mouillait sur le terrain et marchait dans la merdasse sombre pendant leur temps libre ? Action fantôme ?? Non ! C’était Bibi ! Alors il répondit tout en grommelant et en continuant d’avancer :

”Des nons-membres… Tssss… Un peu de respect quand même ! ”

Susceptible le gaillard...
Après largement plus de dix minutes à marcher dans ce dédale glauque, le trio fut stoppé par une première porte. Au moment où Aki allait tenter de l'ouvrir, après avoir demandé à Saku si c’était bien par là qu’il fallait passer, Dae surpris tout le monde en déclarant qu’il passait devant.

”Si t’insistes...”

Dit-il en le laissant passer. Au final, ne sachant pas ce qui se trouvait derrière, c’était une belle preuve de courage que leur apportait le nageur à lunettes. Tout le monde retint son souffle en observant la main peu assurée de Dae s’avancer jusqu’à la poignée.

*Bon tu l’ouvres cette putain de porte ?* pensait-il, conscient qu’une goutte de sueur glissait le long de sa tempe.

Et là, Dae se changea en cow boy de l'ouest ! Mieux ! En Chuck Norris made in Corrée! Il ouvrit la porte brutalement, beuglant comme un dingue, et tournoyant de plus belle avec sa lampe. Ambiance stroboscope garantie !

”Arrête ! Tu vas faire flipper le fantôme ! Il va faire une crise de tétanie avec tes conneries !”

Même Saku jugea bon de calmer l’excité de la torche en lui prenant le poignet et en menaçant de lui supprimer son joujou s’il ne s’arrêtait pas tout de suite. Une fois le calme revenu, les éclairages du groupe faisaient deviner une pièce assez petite, remplie de pas mal de choses laissées à l’abandon, probablement oubliées ou laissées là volontairement. ça puait la poussière et le moisi. Un décor sympa pour voir surgir un salopard de clown tueur avec un maquillage qui coule !
Saku semblait chercher quelque chose et fut apparemment satisfaite lorsque son regard tomba sur une porte cloisonnée dans le fond. Excitée comme une puce, la petite brune s’en approcha, et Aki, avec son image de clown psychopathe en tête cru bon de lui dire à tout hasard :

”Euuuh, fais gaffe hein. S’ils l’ont condamnée c’est pour une bonne raison j’imagine...”

Selon Saku, derrière cette porte se trouvait donc la fameuse loge qu’ils cherchaient. La brunette était contente de voir qu’elle n’avait pas été murée au béton. Là, Aki se demandait ce qu’ils auraient fait si ça avait été effectivement le cas. Tout ça pour ça quoi. Mais préférait-il cette situation pour autant ? Bah oui, probablement. Maintenant qu’ils étaient venus jusqu’ici, autant mener réellement l’enquête.

Saku ne se démontait pas et cherchait dans la pièce quelque chose pour forcer l’entrée. Une sacrée petite nana celle-là ! Aki se mit lui aussi en quête d’un objet assez solide pour faire levier ou d’assez lourd pour péter le bois. Si l’odeur d'humidité lui donnait raison sur l’air saturé de la pièce, les planches pourraient être potentiellement friables.

”Hey j’ai un bâton !” dit-il tout fier.

En réalité, il s’agissait d’un vieux brigadier censé taper les trois coups annonciateurs du début d’un spectacle. Motivé, Aki s’avança avec son outil improvisé jusqu’à la porte et tenta de faire levier de toutes ses forces sur la planche du haut. Manque de bol, ce fut le brigadier qui céda dans un grand crac, se brisant en trois.

”C’est de la camelote ce truc...” dit le basketteur en laissant tomber le morceau qui lui restait entre les mains. Tandis que les deux autres continuaient de chercher quelque chose de plus solide, Aki tenta la méthode du bourrin en donnant de grands coups de pieds au centre des planches. Il fut plein d’espoir en entendant l’une d’elles craquer, et tenta de tirer dessus avec ses mains de toutes ses forces. Non seulement la méthode était vaine, mais en plus, il se mit à gueuler !

”AIE ! PUTAIN DE… ”

Il soupira et dit plus calmement une fois la douleur passée :

”Une écharde…”


Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] 181110104531329936
Dae-Hyun Jang
Dae-Hyun JangUniversité • 5ème année
En ligne
Messages : 1630
Âge : 25
Cursus : Arts, spécialité photographie

Infos supplémentaires
Clubs: Photo, danse et natation
Boîte à infos:
Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] EmptyMar 23 Juin - 11:38
Ce n’était clairement pas l’idée qu’on se serait fait d’une chasse au fantôme en voyant le trio au départ ! Si on avait pu penser qu’Aki et Dae-Hyun serviraient de garde du corps à la petite Saku, il n’en était rien, c’était même tout le contraire ! Du coup, aux mots de la demoiselle quant à la stratégie de défense à adopter en cas d’attaque spectrale, le Coréen ne put s’empêcher de pouffer un peu. C’était complètement improbable, mais sans Saku, les deux bonhommes auraient sans doute fini par faire demi-tour en ayant à peine avancé dans ce couloir souterrain ! C’était quand même un peu pathétique, mais Dae-Hyun commençait à assumer de plus en plus le fait de ne pas être rassuré. Ça piétinait sa fierté en bonne et due forme, mais il sentait qu’il n’arriverait de toute façon pas à cacher son manque d’assurance dans cette aventure…

« Ah ouais, je vois ! J’avoue que j’ai jamais été un grand adepte de la bibliothèque de l’Académie, alors je savais même pas qu’on avait une annexe ici pour les archives ! Mais comme j’ai une année de rab… Il va peut-être falloir que je rattrape ma non-connaissance des lieux ! Et puis, il n’aurait peut-être pas approuvé, mais juste qu’on y aille sans lui ! Avec un adulte responsable, on aurait rien craint du tout ! »

Dae-Hyun pouffa à nouveau. Lui aussi était un adulte du haut de ses 25 ans, mais il était encore un petit étudiant aux yeux de la plupart des membres du personnel et enseignants de Yokuboo ! Et puis, même s’il était le plus âgé, il n’était clairement pas le plus sûr de lui dans ce trio !

Un nouveau pouffement passa les lèvres du Coréen quand il entendit Aki grogner en réponse aux mots de Saku. Quel ronchon celui-là ! L’ambiance commençait doucement à se faire moins stressante et la pression descendait légèrement des épaules de Dae-Hyun, qui s’excitait bien moins avec sa lampe torche.

« Ouais, je vois… Et du coup, comme c’est pas un club officiel, comment on fait si on a envie de le rejoindre ? T’as un genre d’entretien à passer ? Enfin, je dis ça, mais avec l’expédition qu’on est en train de faire là, j’imagine que si on s’en sort bien… On pourra plus facilement prétendre à entrer dans le club, non ? Mais bon… Avant d’officiellement postuler, j’attends de voir si je vais survivre à cette soirée… »

Mieux valait ne pas trop se précipiter en faisant des promesses qu’il ne pourrait pas tenir, surtout qu’ils avaient fini par arriver devant une porte close. Dae-Hyun avait soudainement senti toute son assurance et son côté détendu s’évaporer comme neige au soleil en voyant ce panneau devant eux.

Puis, sans trop savoir ce qu’il lui prenait, le Coréen décida de passer devant ses deux acolytes pour se rapprocher de la porte et la franchir en mode guerrier (même si bien plus flippé qu’un vrai guerrier conquérant), lâchant un cri de frousse et d’auto-encouragement alors qu’il ouvrait la porte à la volée et entrait en mode boule disco de boîte de nuit en envoyant le faisceau de sa lampe torche sur chaque millimètre carré de cette pièce. Un long silence suivit, Dae-Hyun essayant de repérer le moindre danger, le souffle court, mais à jouer les gyrophares comme ça, au final, il n’arrivait pas à poser suffisamment longtemps son regard sur ce qu’il éclairait pour juger de s’il y avait vraiment un danger ou non. Forte heureusement, Saku le rejoignit et lui attrapa doucement le poignet pour le calmer. L’effet fut immédiat, même si ce contact sur sa peau avait été tellement inattendu qu’il lui avait tiré un petit sursaut. Et Dae-Hyun s’était retenu de justesse de lâcher un petit couinement qui aurait été tout sauf viril…

« Désolé… »

Le Coréen se sentait un peu con pour le coup, son rythme cardiaque ralentissant progressivement alors qu’il suivait les instructions de Saku pour détailler correctement les éléments composant cette pièce. Dae-Hyun ne put d’ailleurs pas s’empêcher de grimacer et de frissonner un peu en passant sur tous les éléments de décor et costumes. Ça donnait un côté super flippant de voir tout ça avec seulement une lampe torche !

Et pendant que Saku s’extasiait sur la fameuse porte condamnée et qu’Aki essayait de trouver un moyen de virer les planches qui la condamnaient, Dae-Hyun entreprit de se lancer dans une fouille un peu plus détaillée des lieux. Mieux valait s’assurer qu’il n’y avait pas un type planqué derrière un décor tout moisi ! Tenant sa lampe torche de ses deux mains, le souffle toujours un peu court, le Coréen commença sa petite inspection sans trop se préoccuper de ses camarades. Il avait entendu que la première méthode d’Aki s’était soldée par un échec alors qu’il s’approchait d’un portant où étaient suspendus plusieurs vieux costumes. Dae-Hyun commença à les écarter un par un, pouffant finalement un peu en découvrant un costume de Sailor Moon perdu parmi des costumes d’époques et d’autres robes à froufrous. Il allait se tourner pour plaisanter avec ses deux acolytes sur sa trouvaille, mais ce fut pile à ce moment qu’Aki décida de se mettre à hurler. Dae-Hyun paniqua immédiatement et s’emmêla les pieds dans un costume qui trainait par terre, tombant à la renverse sur le portant de costumes qui se retrouva sur le sol. Le Coréen grogna plaintivement à cause de la petite douleur de sa chute.

« Putain… ça pue la mort ces vieux costumes moisis… En plus, j’ai réussi à bouffer de la poussière… »

Dae-Hyun se mit à toussoter, s’empressant de se redresser pour sortir une bouteille de son sac et en boire plusieurs gorgées, afin de faire partie ce goût beaucoup trop désagréable de sa bouche. Chose faite, il récupéra sa lampe et regarda l’étendue des dégâts, avant d’afficher un petit sourire.

« Hey, y’a des armes là ! Bon, j’imagine que cette hache est fausse, mais ça aura peut-être un peu mieux survécu à ces années dans l’humidité que ton bâton. »

Dae-Hyun se leva et fit trainer le grand coffre ouvert où se trouvaient des armes factices de toutes sortes jusqu’à la porte condamnée.

« Attendez… On va pas avoir des problèmes à défoncer le matos de l’Académie comme ça ? Je veux dire… Faire une excursion, passe encore, mais y’a vraiment personne qui vient ici des fois ? S’ils découvrent que des vandales sont passés par-là… Ils vont peut-être ouvrir une enquête et se mettre à faire des rondes… ça risque d’être embêtant pour ton club ça, non ? Vaudrait mieux essayer de pas trop laisser de traces… »


Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] Signde10
Saku Urasawa
Saku UrasawaUniversité • 3ème année
Messages : 59
Âge : 20
Cursus : Littérature étrangère, spécialité traduction

Infos supplémentaires
Clubs: tir à l'arc, photo
Boîte à infos:
Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] EmptyMer 24 Juin - 18:00
Tiens, t'as à nouveau réussi à faire grogner Aki ! Soit il grogne d'un rien, soit tu as vraiment un don pour faire grogner les gens. Ou les deux. Auquel cas, vous allez sans doute devoir vous habituer à ce genre de discussion. Heureusement que Dae est là pour faire tampon !

"Non-membre, c'est pas une insulte, juste un fait. Maintenant si vous avez envie de nous rejoindre, franchement vous êtes grave bienvenus. Pour le recrutement ça se fait pas le biais des membres déjà présents. Donc si ça vous intéresse, devrait pas y avoir de soucis. Surtout qu'effectivement, cette bande de patates arrêtent pas de repousser cette expédition, donc si vous voulez venir, ils pourront rien vous refuser !"

Non mais. Enfin t'aurais peut-être pas dû dire ça vu que Dae est déjà dans l'idée que vous n'allez potentiellement pas survivre... ce serait quand même drôlement ironique que ce soit justement l'expédition de ce soir qui tourne mal alors que jusque là vous n'aviez jamais eu de problème... enfin pas grand chose !

Avançant dans les couloirs souterrains, vous arrivez à une porte, que Dae décide de franchir en hurlant avant de jouer les gyrophares vivants. Qu'est-ce que... tu approuves la remarque d'Aki d'un hochement de tête : c'est le fantôme qui va finir par avoir peur de Dae et non l'inverse ! Histoire d'éviter ça, tu vas à sa rencontre histoire de le calmer... Une fois l'idole des jeunes calmée, tu passes en mode exploration !

Une nouvelle porte ! Et barrée cette fois... décidément... Mais tu ne vas pas te laisser décourager aussi facilement ! Il doit bien y avoir quelque chose pour ouvrir ? De quoi faire levier... y a des accessoires et des trucs et des machins partout, alors il doit bien y avoir de quoi faire céder cette foutue porte ! C'est finalement Aki qui trouva de quoi faire levier.

"Super ! Je vais t'éclairer !"


En espérant qu'il ait raison et que l'odeur de moisi qui flotte soit un indice sur la résistance future de ce qui bloque la porte... mais malheureusement, il n'y avait pas que les planches sur la porte qui avait pourri, et le brigadier rendit l'âme avant d'avoir libéré la voie. Dommage ! Retour à la case départ donc... tu t'en retournes fureter dans un coin, déplaçant les meubles et accessoires... qu'est-ce qui pourrait être moins pourri que le brigadier ? C'est fou le tas de bordel accumulé ici ! Et le tas de poussière qui le recouvre... tu t'étais plutôt attendue à une pièce un minimum vide. Alors que là... abandonner l'endroit d'accord, mais pourquoi laisser tout ça derrière soi alors que pour la plupart, c'est en bon état ? Ça aurait pu encore servir aux nouvelles générations du club théâtre...

Tu n'as pas le temps de terminer tes réflexions. Aki pousse soudain un cri, et Dae produit un énorme fracas de son côté... ha les amateurs ! Tu relèves ta lampe pour voir ce qui se passe, d'abord dans la direction d'Aki.

"Qu'est-ce que ..."


Une écharde.
Ha.

"T'as voulu affronter les barres et c'est la porte qu'a gagné ?"

Sans attendre la réponse, tu rabats ta lampe vers Dae histoire de voir ce qu'il en est. Lui est juste... tombé. Bon, tu vas vers lui, histoire de l'aider à se relever. Tu restes quand même silencieuse. Cette histoire de lieu abandonné t'intrigue vraiment. Tu t'attendais à une pièce vide avec éventuellement quelques objets ou décors passés de mode qu'on aurait eu la flemme de jeter. Ceci dit, la découverte de Dae devrait effectivement vous permettre de débloquer la porte !

"Le manche a l'air plus solide oui. Je pense qu'on peut aussi tenter de démonter le portant dans lequel tu es tombé, c'est du métal, ça devrait avoir mieux vieilli."


Sa remarque sur cette histoire de vandalisme te replonge dans ta réflexion. Ce n'est pas tellement une question de détériorer qui t'inquiète... Tu pointes ta lampe au sol, cherchant visiblement quelque chose. Tu te sens bête, vous auriez dû commencer par là. Difficile maintenant de voir si vous êtes les seuls à avoir laissé des empreintes... même si à première vue, tu crois reconnaître les trajectoires que vous avez fait tous les trois, sans en trouver d'autres. Tu restes un moment silencieuse avant de reprendre la parole.

"Tu l'as dit toi-même, c'est plein de poussière... et beaucoup de choses ont moisi. Ça veut bien dire qu'il y a longtemps qu'il y a longtemps que personne n'est venu là. Que personne ne vient là. Donc personne pour se rendre compte qu'on est venu. Qui plus est, on va rien casser. Enfin... rien qui ne se serait pas cassé tout seul de toute façon. Clairement, tout ce qui est dans cette pièce a été laissé à pourrir. C'est sans doute oublié depuis longtemps."


Tu réfléchis à nouveau. S'il y a quelque chose à découvrir, ça ne sera pas dans cette pièce. Il faut pouvoir forcer l'accès de la pièce condamnée, s'il y a des réponses, elles sont là ! Tu récupères la "hache" et la tends à Aki.

"Ça va aller pour ton écharde ? Je vais récupérer la tringle sur le portant, à deux on va bien y arriver ! Dae tu nous éclaires."


De cette façon, vous devriez pouvoir y voir quand la porte cèdera. À deux et en étant mieux équipés, vous parvenez à arracher les planches barrant l'accès à la porte. La porte elle-même n'offre pas une grande résistance, un bon coup de pied et elle s'ouvre.

Libérant un énorme flux de poussières, façon mini tempête de sable ! À ton tour donc de bouffer de la poussière et de retrouver à tousser comme une andouille. En plus ça brûle les yeux cette merde.

"Bordel !"

Tu tousses tu tousses tout en essayant de libérer tes yeux. Et c'est quand tu t'arrêtes enfin de tousser que tu l'entends. Une espèce de sifflement, comme un fredonnement léger... et quelque chose qui cogne...


Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] Sign11
Aki Hotaba
Aki HotabaUniversité • 2ème année
Messages : 321
Âge : 19

Infos supplémentaires
Clubs: Basket Ball - Arts Plastiques - Littérature
Boîte à infos:
Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] EmptyVen 3 Juil - 22:33
Entre un qui trouve le moyen de bouffer de la poussière et l’autre qui se fout une écharde dans la main, on ne pourra pas dire que les deux “non-membres” n’ont pas donné de leur personne sur cette enquête ! Bon ok, dit comme ça, c’est vrai que ça sonne pas hyper pro. Il n’empêche qu’ils sont là les potes de Saku ! Non-membres, peut-être ! Amateurs, peut-être ! Mais présents, et en action ! Si ça ne suffit pas à entrer dans le club “S.O.S fantômes”, ça… !

Tandis que Aki donnait raison à Dae au sujet de l’odeur de moisi de ces vieux costumes oubliés, le coréen dénicha une hache et beaucoup d’autres armes de théâtre. Une véritable armurerie ! Les deux étudiants fouillaient dans le coffre comme des gamins au pied de leur sapin de Noël. Avec tout ça, ils trouveraient bien quelque chose pour ouvrir cette foutue porte, non ? A fond dans leur aventure, aucun d’eux ne s’était demandé s’ils avaient le droit de disposer de tous ces vieux trésors jusqu’à ce que Dae ne soulève justement ce point. A tout défoncer comme ils étaient en train de le faire, que risquaient-ils exactement ? Aki cessa sa fouille pour se tourner vers Saku. La spécialiste semblait réfléchir à la question. Les deux gars la regardaient inspecter le sol, attendant son opinion. Elle se montra plutôt rassurante sur le fait que personne ne venait jamais ici. L’absence de traces étrangères aux leurs en était effectivement une preuve irréfutable. Et rien ne semblait avoir bougé depuis des années ici, jusqu’à ce que trois hurluberlus se pointent.

Saku tendit la hache au basketteur et donna de nouvelles directives. Comme elle avait demandé s’il pourrait gerer avec son écharde, Aki répondit avec décontraction :

”Ouais t’inquiète ! Il m’en faut plus que ça pour pleurer !”

Ce con voulu faire le malin en tenant à lui faire une démonstration de sa résistance à la douleur, et se tapa le poing droit dans sa paume gauche où se situait l’écharde. Ce qui lui arracha un gros “AOUTCH” malvenu. Il secoua sa main gauche pour tenter d’en chasser la douleur, ce qui ne servit évidemment à rien. Il n’avait pas si mal en fin de compte. Il devait juste éviter d'appuyer dessus. Pendant que Saku et lui se positionnaient près de la porte, Dae les éclairait.

”T’es un vrai bonhomme, toi ! ”

Dit-il à Saku en guise de compliment. Même si en pleine période de combat féministe, ces propos pouvaient être mal interprétés. Lui en revanche n’y voyait rien de désobligeant. Grâce à leurs efforts combinés, la porte céda enfin ! Aki souffla un bon coup, soulagé d’y être arrivé. Mais le sentiment fut de très courte durée car un nuage de poussière les agressèrent littéralement. Aki se cacha le visage dans son coude, mais il était trop tard pour éviter les méfaits de la poussière dans ses yeux, sa gorge et ses narines. Saku toussait également à en cracher ses poumons par terre. Finalement, le trio faisait peine à voir. Vaincu par quelques grains de poussières…

Heureusement, ils étaient plus coriaces que ça. Quelques instants plus tard, chacun parvenait à reprendre son souffle. Et il en fallait du courage pour continuer à respirer cette odeur de pourriture qui continuait de flotter dans l’air. Une odeur… de mort. Aki réalisa que peut-être…

”J’crois qu’on est plus très loin du macabé !”

Il se tut en regardant Saku qui avait l’air figée. Elle tendait l’oreille. Aki et Dae s’échangèrent un regard plein d’incompréhension, et firent de même. Ils comprirent rapidement. ça glaçait le sang cet espèce de … murmure. Et il n’y avait pas que ça. Il y avait un bruit lointain, comme des coups donné sur quelque chose de vaguement métallique. Aki déglutit avec difficulté. La poussière et le doute sur ce que pouvait être ces bruits hyper zarbis lui donnait la gorge sèche.

”C’est quoi ça ?...”

Chuchota t-il. Bordel, ça foutait les jetons ! Il avait beau jouer au fier, ce genre de truc, ça le rendait clairement pas jouasse. Ce sifflement léger, on aurait vraiment dit une voix. Comme Dae éclairait vers l’intérieur de l’ex pièce condamnée, Aki jeta un coup d’œil. On n’y voyait rien, même avec le faisceau lumineux. Soit la salle était profonde et vaste, soit il n’y avait tout simplement rien à voir. Une pièce vide. Impossible de savoir si cette pièce était un cul-de-sac ou si elle donnait accès à d’autres lieux. Ce qui était sûr, c’est que le bruit venait de plus loin. Après un temps où chacun écoutait attentivement pour tenter de comprendre, il brisa à nouveau le silence :

”Bon… Okay ! Je passe le premier...”

Le ton n’était pas aussi assuré que précédemment. Mais s’il y avait du danger, c’était maintenant qu’il fallait porter ses couilles sur ses épaules et risquer sa propre tête plutôt que celle de ses camarades. Prudemment, il avança, un pied après l’autre. Lentement, mais sûrement. Mais au bout de trois pas, il s’arrêta et dit tout haut :

”J’vois que dalle !”

Un peu de renfort, avec de la lumière qui plus est, ne serait pas de refus… Mais il prévint toutefois ses deux acolytes :

”On respire super mal la-dedans ! ça pue et y’a pas d’arrivée d’air.”

Une seconde plus tard, il sursauta en lâchant un juron.
Retrouvant rapidement son calme, il chassa doucement l’araignée chatouilleuse de son avant-bras...


Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] 181110104531329936
Dae-Hyun Jang
Dae-Hyun JangUniversité • 5ème année
En ligne
Messages : 1630
Âge : 25
Cursus : Arts, spécialité photographie

Infos supplémentaires
Clubs: Photo, danse et natation
Boîte à infos:
Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] EmptyVen 17 Juil - 15:39
Mouais… Pour le moment, Dae-Hyun préférait attendre de savoir s’il allait se sortir de cette expédition sain et sauf avant de trop s’avancer en disant qu’il aimerait intégrer ce fameux club secret ! Il se contenta donc de sourire aux mots de Saku, gardant cette idée dans un coin de sa tête. Il fallait dire que même s’il n’était pas DU TOUT fan de ce genre d’histoires en bonne grosse flipette qu’il était, il n’en restait pas moins que partager un nouveau moment avec son équipe rouge était quelque chose qui parvenait à le pousser vers l’avant malgré le fait qu’il ne soit pas du tout rassuré.

Quoi qu’il en soit, pendant qu’Aki et Saku s’évertuait à essayer d’ouvrir la porte condamnée qui leur faisait obstacle, Dae-Hyun préféra faire un petit état des lieux. C’était poussiéreux et ça puait le moisi à plein nez ! L’odeur était assez difficilement supportable, et ce fut encore pire quand il s’emmêla les pinceaux en entendant Aki crier, tombant à la renverse sur un portant plein de costumes abandonnés. Grognant à cause de la légère douleur qui lui traversa le corps, le Coréen s’empressa de boire un peu pour faire passer la poussière qu’il avait réussi à gober en tombant avec la bouche grande ouverte (riche idée là encore, pourquoi ne pas tomber avec la bouche fermée ?). Saku vint à sa rescousse et l’aida à se relever, après que Dae-Hyun eut rangé sa bouteille dans son sac.

Son regard émeraude se posa ensuite sur un coffre plein d’armes qu’il traina jusqu’à la porte condamnée. Ces armes factices seraient peut-être plus efficaces que le brigadier moisi qu’Aki avait trouvé un peu plus tôt. Saku se saisit d’une hache pour la tendre au basketteur, qui ne put s’empêcher de faire le malin avec son écharde, sa réaction faisant pouffer Dae-Hyun qui retourna vers le portant. Il le débarrassa de tous ses costumes, puis donna un coup de main à la demoiselle pour se saisir de sa tringle en métal. Le Coréen ne put toutefois pas retenir une petite moue en entendant Saku lui dire qu’ils n’avaient pas à s’en faire pour ce petit acte de vandalisme qu’ils étaient en train de commettre, étant donné que l’endroit semblait vraiment laissé à l’abandon.

« Mouais… J’suis quand même pas très à l’aise avec tout ça, mais bon… Comme tu dis, ça aurait fini par se désintégrer tout seul si on était pas venus. Mais c’est quand même bizarre que ça soit laissé à l’abandon comme ça… ça rend vraiment l’histoire encore plus glauque ! Vous croyez qu’on pourrait récupérer quelques trucs pour essayer de les faire sortir de l’oubli ? »

Dae-Hyun s’était amusé à appuyer ses dires en attrapant une grande robe à froufrous qu’il posa sur lui, ricanant un peu avant de vite la reposer quand il sentit la poussière s’immiscer de nouveau dans sa gorge. Et puis, de toute façon, le moment n’était plus à la rigolade : ils allaient ouvrir cette porte condamnée et découvrir ce qu’elle cachait !

Saku et Aki en première ligne, Dae-Hyun devait avouer apprécier grandement ce poste de soutien qu’il occupait avec sa lampe torche ! Il l’apprécia d’autant plus quand les deux autres parvinrent à libérer l’accès à la pièce suivante, faisant se soulever un gros nuage de poussière qui frappa les deux éclaireurs en premier, le Coréen ayant juste eu le réflexe de se protéger un minimum le visage avec sa main qui ne tenait pas la lampe torche. Il fut donc un peu moins touché et s’empressa de faire glisser de nouveau son sac à dos devant lui, pour l’ouvrir et en sortir une bouteille.

« Tenez ! Bon, j’ai déjà bu dedans, j’espère que ça vous dérange pas, j’suis pas malade, vous inquiétez pas. Ça vous évitera de cracher vos poumons… »

Et de faire masse de bruit aussi ! S’il y avait vraiment un cadavre là-dedans, ils allaient finir par le réveiller à faire autant de boucan !

Quoi qu’il en soit, maintenant qu’ils étaient de nouveau sur pied, ce fut Aki qui fit preuve d’un élan de courage le premier, s’engouffrant à l’intérieur de la pièce, à peine découragé par ces bruits lugubres qui étaient parvenus jusqu’à leurs oreilles. Dae-Hyun devait avouer que lui, il n’était pas DU TOUT rassuré ! Toujours un peu en retrait, il fit de son mieux pour continuer à éclairer le chemin d’Aki, grognant à nouveau quand il se prit les pieds dans un truc qui traînait sur le sol. Décidément… Ils auraient pu faire un peu de rangement avant de tout abandonner ! C’était le bordel ici !

« Ah… ça a dû tomber de la robe que j’ai prise tout à l’heure… C’est pas grand-chose, mais ça pourra peut-être nous aider à chasser un peu la poussière et l’odeur... »

Dae-Hyun tendit devant lui un éventail richement orné mais entièrement mangé par l’humidité. Il avait une de ces dégaines avec ce truc ! Mais au moins, ça pourrait leur éviter de se manger la poussière dans la gueule ! L’agitant devant lui, il se rapprocha de Saku, puis d’Aki, espérant leur apporter de l’air un peu plus respirable. Le problème, c’était qu’il s’était avancé, mais qu’ils n’y voyaient pas grand-chose de plus !

« Attendez, j’vais sortir mon téléphone. »

Dae-Hyun coinça la lampe torche dans son cou, remontant son épaule pour la garder plaquée contre sa mâchoire, pendant qu’il fouillait dans son pantalon pour en sortir son portable et activer la lumière. Il grogna, plus vraiment habitué à autant de luminosité, puis il tourna son téléphone vers le fond de la pièce.

« Mais… Sérieux, c’est quoi ce bordel ? Y’a un labyrinthe là-dessous ? »

Ils n’arrivaient même pas à voir le fond de la pièce ! Et le pire, c’était que l’humidité était encore plus présente ici, des gouttes leur tombant même dessus ! Les canalisations, qui passaient au-dessus d’eux, devaient être sacrément vétustes ! Pourvu qu’elles ne soient plus en usage et que ce ne soit que des restes d’eau de pluie !

« B-Bon… Je pense qu’on peut continuer à avancer… Pour le bruit, ça doit juste être du vent qui passe dans un trou je sais pas où… »

Dae-Hyun n’en était pas sûr du tout, mais il essayait tant bien que mal de se rassurer, sans quoi il allait vraiment finir par détaler en hurlant…

Le col de son t-shirt remonté sur son nez, sa lampe dans une main et son téléphone dans l’autre, il balaya la pièce aussi loin que les faisceaux pouvaient aller, grognant pas très virilement en voyant un amas non identifié dans un coin un peu plus loin.

« C’est quoi ça ? »

Dae-Hyun commençait à flipper un peu beaucoup, et il parlait même tout bas, juste histoire de ne pas finir par réveiller ce truc immobile qui leur faisait face. Ce n’était peut-être rien et le Coréen aurait pu aller vérifier par lui-même, mais… Ce n’était pas lui qui était en première ligne ! Que les deux autres courageux aillent voir ! Lui, il préférait se contenter d’éclairer, sentant son cœur battre plus fort et plus vite, jusque dans sa gorge…


Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] Signde10
Saku Urasawa
Saku UrasawaUniversité • 3ème année
Messages : 59
Âge : 20
Cursus : Littérature étrangère, spécialité traduction

Infos supplémentaires
Clubs: tir à l'arc, photo
Boîte à infos:
Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] EmptyLun 20 Juil - 17:12
Heureusement qu'il fait noir, comme ça Aki n'a pas pu voir la grimace que tu as tirée quand il a voulu faire le malin. Quel crétin... tu l'aimes bien, mais pourquoi est-ce qu'il faut toujours qu'il fasse le malin ? Pour une fois tu fais l'effort de tenir ta langue, après tout il s'est fait mal, pas la peine de retourner l'écharde dans la plaie ! En plus, c'est beaucoup trop grisant d'essayer de forcer une porte de l'académie en sa compagnie, alors inutile de noircir le tableau !

De son côté, Dae fait plutôt l'anti-malin. C'est marrant comme ces deux là sont presque des exacts opposés. Avec un peu de chance, ça fera un bon équilibre ! Ceci dit, tu ne comprends pas plus pourquoi Aki se sent obligé de jouer les gros durs que pourquoi Dae s'inquiète pour un tas de fringues et d'accessoires pleins de poussières... le tout alors que potentiellement il y a un fantôme dans le coin ! Quel drôle de sens des priorités...

"J'imagine qu'on doit pouvoir récupérer des choses ouai. Je suis sûre que le club de théâtre actuel serait content... enfin si tu leur dis pas que tu les as récupéré dans une pièce maudite ! C'est superstitieux les théâtreux... Mais ça vaut peut-être le coup de nettoyer le tout voir ce qui est récupérable, réparable. C'est dommage que tout ça pourrisse là !"


Faudrait juste justifier comment ils étaient tombés dessus quoi ! Mais c'était un problème pour un autre jour. Qui plus est, si tu voulais bien te laisser embarquer dans cette histoire de récupération, ta priorité restait le fantôme, et donc, ouvrir cette fichue porte ! Aller, à vous deux vous allez bien l'avoir cette porte ! Tu réponds à la remarque d'Aki par un grand sourire.

"Aller bonhomme, à 3 !
un
deux
TROIS"


Et enfin la porte s'ouvre, et c'est comme une explosion de poussière en pleine face. Bordel ! Ça brûle cette connerie... Vous voilà donc comme deux crétins en train de tousser et pleurer comme pas permis pour vous libérer de cette saleté. Pour le coup, le fait que Dae soit resté en arrière lui aura au moins épargné ça ! Tu tends la main vers la bouteille d'eau et tente d'articuler un remerciement entre deux quintes de toux.

"Je veux bien..."


Quelques gorgées aident effectivement. Une fois la quinte passée et la bouteille rendue, tu défais le noeud que tu portes au cou pour utiliser le foulards comme protection. Avec ça sur le nez et la bouche, ça devrait aller beaucoup mieux ! Maintenant que tout le monde a fini de tousser, on peut clairement entendre un espèce de murmure. Et pour le coup, tu n'as aucune réponse... Les choses sérieuses commencent ! Aki est déjà parti devant... c'est assez courageux, mais pas très prudent...

"Fais gaffe, on t'amène de la lumière !"


Et des coups d'éventail apparemment... y a de l'idée, mais la poussière risque de bientôt ne plus être votre principal problème ! Et cette odeur semble terriblement accrochée, d'où est-ce que ça peut venir ?? Comment ça se fait qu'on y voit aussi peu ?

Tu récupères ta propre lampe, et plutôt que de rejoindre les deux garçons, au milieu de la pièce, longes le mur afin d'avoir une idée de la taille de la pièce et de sa configuration. Les canalisations ne sont pas des plus neuves, quelques unes gouttent ici et là, ce qui participe à l'humidité ambiante. Les murs sont craquelés. Ta main finit accrochée dans une espèce de bouillie... des affiches de spectacle qui ont moisi. Tu réussis à distinguer les dates de spectacle sur l'une : c'est bien l'année où la petite chanteuse serait morte. On avance !

De leur côté, les garçons ont trouvé quelque chose. Tu te rapproches du coin où ils sont, toujours en longeant le mur. Sur celui-ci, miroirs entourés d'ampoules. Les tables de maquillages ont été enlevées, ce qui libère de l'espace. Dans le miroir tu peux donc voir les deux autres au dessus de leur découverte. Le tas est informe.

"J'y vais."

Chacun son tour non ? Tu commences à te dire que tu aurais peut-être dû garder la tringle de la penderie, juste comme ça, au cas où... Tu murmures, t'adressant au tas.

"Salut, on est venu pour t'aider..."

Histoire de préciser ! Non parce que votre trio dégingandé ne représente pas tout à fait le comité dé bienvenu idéal... Tu t'approches encore et t'agenouilles à portée de main de la chose. De près, on voit clairement qu'il s'agit d'un costume, comme ceux sur l'affiche... et le tas... le tas GROUILLE ?? Tu hésites un peu, mais de toute façon c'est trop tard pour reculer, alors tu attrapes un morceau de tissu, et le soulève vivement pour voir ce qu'il en est. Des grognements et crissements te répondent : un nid de rats ! Tu laisses échapper un hoquet de surprise et tombe en arrière. La maman n'est clairement pas contente du tout que tu ais ainsi dérangé leur tranquillité ! Sous la surprise, ta lampe est allée rouler à quelques mètres. Ce qui est embêtant car au milieu du nid, entre les petits ratons, il y a quelques chose... mais il va d'abord falloir calmer tout le monde ! Parce qu'aller dire à une maman rat en colère que c'est pas la petite bête qui mange la grosse vous !

"Dae, t'as dit que t'avais à manger dans ton sac ?"


Va falloir négocier ! et surtout trouver le moyen de mieux observer ce nid...

"Ils ont dû récupérer des choses ici et là pour faire leur nid... c'est la même robe que sur l'affiche, mais j'arrive pas à voir si y a d'autres indices... et surtout faut qu'on les calme, et qu'on trouve le moyen d'observer tout ça sans les déranger..."

Le tout dans cette horrible odeur, encore plus forte à cet endroit, et avec ce chuintement en fond. Quelle charmante soirée !


Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] Sign11
Salem
Salem
Messages : 13
Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] EmptySam 29 Aoû - 11:21
Reviens ici toi !

Alala, stupide mulot parti se planquer dans les canalisations... en plus il est pas parti du bon côté. Vraiment c'est pas malin un mulot c'est moi qui vous le dis ! Je suis obligé de l'attraper maintenant sinon il va jamais retrouver son chemin de toute façon. Et pour la peine, je le mangerai même pas ! Na. N'empêche que c'est un peu étroit ici...

Tiens... qu'est-ce que c'est que ça ? Ça fait quoi si j'y mets un coup de patte ? OH PUTAIN ÇA BOUGE ! Mayday mayday ! Des chauve-souris furax ! Mince mince mince, j'aurais dû me contenter du mulot... Abruti du mulot je te l'avais dit qu'il fallait tourner à gauche !

Je tape mon plus beau sprint... sors les griffes et patine dans les virages... elles sont vraiment furax et elles en ont après ma sublime peau de chat ! Fuyons ! Je cours je cours, mes griffes grattes à tout va dans les canalisations et soudain... le vide ! Non non non ! Quoique... des humains ! Voilà, ils devraient pouvoir me protéger des vilaines chauve-souris ! Ni une ni deux, je saute sur le plus grand, toujours poursuivi par les maudites chauve-souris...

AIDEZ MWAAAAAA
Aki Hotaba
Aki HotabaUniversité • 2ème année
Messages : 321
Âge : 19

Infos supplémentaires
Clubs: Basket Ball - Arts Plastiques - Littérature
Boîte à infos:
Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] EmptyMar 1 Sep - 14:58
« C'est pas franchement là que je viendrais passer des vacances !»

Déclara Aki en observant le plafond de cette pièce obscure, légèrement éclairée par la lueur du portable de Dae. Saku venait d'accepter ce que Aki avait refusé d'un vague geste de la main, à savoir, la bouteille d'eau de Dae. Non pas qu'il soit dégouté de boire à la suite des autres, car après tout, "à la guerre comme à la guerre", mais pour le moment, il ne toussait plus. Autant garder un peu de liquide en cas de nouvelle découverte poussiéreuse.

La pièce était glauque à souhait, suintant l'humidité et la crasse, ça goûtait d'un peu partout et vu l'odeur qui lui rappelait son joyeux pataugeage dans l'eau résiduelle des chiottes du campus lors du dernier typhon en date, il y avait fort à parier que l'eau qui était transportée là-dedans ne soit pas aussi claire que le courant d'une rivière fraiche en pleine montagne !

Pendant que Dae faisait ce qu'il pouvait pour rendre l'air respirable avec son éventail de diva décrépie, ou plutôt, son éventail décrépi de diva, (ouais c'est mieux comme tournure de phrase...), Saku, quant à elle, s'avançait courageusement vers le monticule pas très jouasse qui se trouvait juste là et que les deux étudiants regardaient avec réticence. Franchement, Aki l'admira sur ce coup là. Parce que toucher à ce truc sans savoir ce que c'était après toutes les merdes qu'ils avaient trouvé dans la pièce d'à côté, c'était audacieux de sa part ! Celle-là, Aki ne l'aurait pas tenté !! Mais la jeune fille, toujours dans son trip, se pencha au-dessus du tas informe et murmura un truc du genre "on est venu t'aider". Ah mais ouais ! C'est vrai qu'ils étaient plus ou moins partis à la recherche d'un hypothétique cadavre avarié datant de nombreuses années ! Est-ce que... ce serait ça ... la chanteuse disparue ? Est-ce que c'était un corps humain qu'il y avait là-dessous ? La tension était à son comble ! Et lorsque la seule demoiselle du trio mit le nid de rats à jour dans un concert de couinements furieux, chacun recula de plusieurs pas.

« Wow ! ... Génial !... »

Ils allaient de joyeusetés en joyeusetés ! Le comité d'accueil n'était pas tout à fait chaleureux, mais au moins, c'était vivant ! En tout cas, Aki préférait une horde de rats puants et furax qu'un zombi en décomposition. Sauf que... qu'est-ce qu'elles foutaient là ces bestioles au fait ? Ces trucs, ça bouffait pas les saloperies en tout genre, y comprit des cadavres ??? Erf...
Saku eut une formidable idée. Elle interrogea Dae pour savoir s'il avait bel et bien de la bouffe sur lui. Voilà qui ferait diversion pour ces morfales aux dents longues le temps que le trio puisse fouiller la pièce et éclaircir certains mystères. Car Saku parlait d'une affiche très abîmée sur laquelle elle avait vu la même robe que celle qui se trouvait au milieu de ce tas. Aki senti de la sueur perler à son front. Là, clairement, ça prenait une autre tournure. La voix soudainement rauque, il demanda :

« T'as toujours ta bouteille Dae ?... J'en veux bien un peu maintenant ...»

Etait-ce possible que ce tas informe et dégueulasse, grouillant d'immondices, soit le cadavre oublié de la chanteuse ???

« K'SO ! »

Hurla-t'il soudainement. Cette fois, ce n'était pas une petite araignée qui lui était tombée dessus, mais un tas de poils qui enrobait un corps mou, chaud et flexible. Aussitôt, Aki effectua un mouvement d'épaule brusque pour ce débarrasser de cette chose. Dae, surpris lui aussi, en avait échappé son téléphone, donnant un jeu de lumière très mouvementé à la scène, ce qui accentuait le côté sordide de cet instant. Un léger flottement suivi dans un silence tendu, brisé par un léger miaulement. Un chat ??? Ici ?

« Encore toi ??»

Soupira Aki, finalement soulagé de croiser la route de ce matou pour la quatrième fois de sa vie.

« T'as bien choisi ton moment toi ! Putain... j'ai frôlé la crise cardiaque ! »

Dit-il en se tenant la poitrine comme si son cœur pouvait en sortir à tout moment sous la force de ses battements. Ah mais quel connard ce chat ! Lui sauter dessus en un moment pareil !! Mais le spectacle n'était pas terminé car l'instant d'après, une nuée de chauves-souris s'engouffra par le même trou, frôlant leurs têtes et se barrant aux quatre coins du sous-sol. Le calme revint une fois la nuée partie, mais les rats, eux, commençaient à s'agacer de tout ce remue-ménage et n'avaient pas peur de venir sur leurs pompes pour chasser les intrus. Aki se tourna vers le chat :

« Hey le chat ! Rends-toi utile au moins ! »

Mais même lui ne faisait pas le fier au vu de la taille et de la colère des rongeurs. Aki commençait à ne plus trop se marrer pour le coup.

« Quelqu'un a une idée brillante ? J'vous le dit, moi je touche pas à ce truc avec la robe. Soit vous vérifiez vous-même, soit on se barre !! »

Et tant pis pour le spiritisme. D'un autre côté, il aurait été dommage d'arrêter l'expedition ici, alors que si c'était autant le bordel dans cette pièce, c'est que, peut-être, ils touchaient enfin au but. Aki secoua ses baskets les unes après les autres pour chasser les bestioles et attrapa le chat pour éviter que celui-ci ne se fasse méchamment mordre par ces rats sans peur. Il leva le chat jusqu'à son visage, histoire de lui dire dans les yeux :

« Si tu me griffes, je te refous par terre ! On est d'accord ?»

Évidemment, le chat ne répondit pas, et Aki le cala entre ses bras tendit qu'il cherchait un moyen de faire passer la majorité des rats dans la pièce d'à côté. Certains avaient senti la bouffe de Dae, d'autres étaient poussés par la basket de Aki, qui veillait cependant à n'écraser personne. Un chat dans les bras et chassant des rats, la situation aurait pu être comique.

« Hop ! Hop ! Nouvelle discipline olympique ! Hop»

Disait-il tendit qu'il parvenait à éparpiller le groupe de nuisibles. Maintenant, il n'y avait plus qu'à aller fouiller ce qui restait du tas. Et sincèrement, ce n'était pas Aki qui irait ! Il avait une bonne excuse de toute façon ! Il avait les mains prises ! Lui, il tenait le chat !! ...


Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] 181110104531329936
Dae-Hyun Jang
Dae-Hyun JangUniversité • 5ème année
En ligne
Messages : 1630
Âge : 25
Cursus : Arts, spécialité photographie

Infos supplémentaires
Clubs: Photo, danse et natation
Boîte à infos:
Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] EmptyMar 15 Sep - 16:58
Dae-Hyun n’eut donc pas plus de temps pour s’inquiéter de toutes ces choses qui étaient à l’abandon, puisque ses deux camarades vinrent finalement à bout de cette porte condamnée. Un nuage de poussière les enveloppa alors, le Coréen se félicitant de ne pas s’être trop approché car il fut grandement épargné lors de cette attaque surprise. Pendant que ses camarades toussaient à en cracher leurs poumons, Dae-Hyun vint à leur rescousse, laissant Saku boire dans sa bouteille et haussant une épaule quand Aki déclina sa proposition. Rangeant le tout dans son sac, le Coréen s’avança aux côtés de Saku dans la pièce suivante, à la suite d’Aki qui avait voulu jouer les courageux. Le col de son t-shirt remonté sur son nez, il s’évertuait à bouger son éventail tout décrépi autour de lui, histoire d’essayer d’atténuer un peu cette poussière et cette odeur franchement nauséabonde qui les assaillaient.

La demoiselle partit ensuite seule d’un côté, pendant que les deux étudiants s’avançaient vers un tas informe un peu plus loin. Dae-Hyun n’était pas franchement rassuré. Il avait beau éclairer ce truc avec son téléphone et sa lampe, il y avait tellement de plis qu’il y avait bien plus de zones d’ombre qu’autre chose. Le Coréen fut donc un peu soulagé d’entendre Saku dire qu’elle s’en chargeait. Soupirant doucement, il se crispa quand même un peu quand elle prit la parole, déglutissant difficilement tout en détournant légèrement la tête. Ses yeux à moitié fermés, comme s’il se préparait à quelque chose de terrible, il finit par sursauter en entendant ces couinements apeurés et en voyant Saku tomber en arrière. Ayant eu un vif mouvement de recul, prêt à prendre ses jambes à son cou si ces bestioles s’approchaient d’un peu trop près, Dae-Hyun mit quelques secondes à vraiment comprendre la question que la demoiselle venait de lui poser.

« O-Ouais, j-j’ai des trucs, a-attends ! »

Pas du tout rassuré le danseur !

Coinçant de nouveau sa lampe torche dans son cou, et glissant son téléphone dans une des poches de son pantalon, Dae-Hyun refit glisser son sac devant lui pour l’ouvrir. Il commença par sortir sa bouteille pour Aki qui venait de la lui demander mais…

« HIIIIII ! C’EST QUOI ?! C’EST QUOI ?!!! »

Il l’avait finalement fait : un cri tout ce qu’il y a de plus viril (c’est faux) avait franchi ses lèvres alors qu’il levait les bras en l’air, lorsque le chat de l’Académie tomba sur Aki. C’était sans doute sa voix à lui qui lui avait fait le plus peur, vu qu’ils avaient été très proches quelques secondes plus tôt, mais le Coréen avait aussi clairement senti un truc tomber sur son voisin ! Résultat, la lampe coincée dans son cou avait rebondi sur le sol et s’était éteinte, la pile ayant sans doute décidé de se faire la malle, et la bouteille… était certainement quelque part dans un coin. La surprise avait été telle que Dae-Hyun l’avait envoyée valser dans une direction parfaitement inconnue quand il avait levé les bras et lâché son sac.

Le Coréen aurait pu soupirer de soulagement en voyant qu’il ne s’agissait QUE de Salem, mais le répit fut de courte durée, puisque des chauves-souris surgirent à sa suite, manquant de s’agripper aux cheveux de Dae-Hyun qui s’empressa de mettre ses mains sur sa tête et de s’accroupir en chouinant. C’était quoi cet enchaînement tout pourri de mauvaises surprises ? L’exploration, c’était marrant, mais se faire des frayeurs comme ça, non merci ! Surtout que c’était bien beau de s’être accroupi pour fuir les chauves-souris, mais, du coup, le Coréen était pile au niveau des rats qui lui couraient sur les chaussures !

« Maiiiiiiis ! Putaiiiin ! C’est quoi cette blague ?! Foutez-moi la paix ! »

Le Coréen venait de perdre toute son assurance et son charisme à se faire assaillir de la sorte. Résultat, au lieu d’aider ses camarades, il serra son sac contre lui et s’empressa de faire demi-tour, le cœur tambourinant contre sa poitrine. Il fallait qu’il prenne deux secondes pour se calmer !

« J’ai plus la bouteille ! J’sais pas où elle a roulé ! Et ma lampe pareil ! Sérieux, c’est pas drôle ! »

Chouinant encore un peu, de retour dans la pièce avec tout le matériel de théâtre, Dae-Hyun laissa les deux autres se débrouiller. Il renifla bruyamment et se frotta rapidement les yeux, avant de se ressaisir. Il attrapa un paquet de brioches fourrées au chocolat dans son sac, et retourna près du portant pour se saisir de la tringle, non sans créer un nouveau fracas tonitruant en renversant tout ce qui se trouvait autour de lui, cassant également le portant et quelques autres accessoires lors de son assaut.

Après quelques instants donc, Dae-Hyun revint à la charge, les yeux toujours humides et le col de son t-shirt remonté sur son nez. La tringle dans une main, les brioches dans l’autre, il s’approcha d’un pas peu assuré de la lumière émise par la lampe de Saku, et commença à balancer ses bouts de brioches aussi loin qu’il pouvait de ce tas qui semblait être la clé du mystère.

« Alleeeeez ! Dégagez de là qu’on puisse partir nous aussi ! »

Dae-Hyun flippait sa race, mais, il ne savait pas bien pourquoi, il avait quand même envie d’insister et de découvrir le fin mot de l’histoire ! Après avoir dispersé une majorité des rats, il s’approcha donc du tas et empoigna la tringle avec ses deux mains.

« P-Pousse-toi Saku, j-je… J’vais soulever la robe ! »

Ne regardant qu’à moitié ce qu’il faisait, tremblant, Dae-Hyun approcha la tringle du monticule et parvint à soulever la robe. Chose faite, et avant qu’il ne se passe autre chose de terrible dans cette pièce vraiment irrespirable, il se remit à courir vers la porte de sortie, la robe pendouillant lourdement au bout de sa tringle. Il s’empressa ensuite de la poser au sol, lâchant sa perche au passage. Voilà, il avait fait sa part !

« E-Est-ce qu’il reste quelque-chose là-bas ? J-Je… J’crois qu’il y a un truc là-dedans, c-c’était super lourd ! »

Ils avaient finalement dérangé les rats… Les pauvres, alors qu’ils n’avaient rien demandé… Mais Dae-Hyun avait fait au mieux sous le coup de la panique ! Et puis, une fois qu’ils en auraient fini avec cette robe, ils pourraient toujours aller la remettre en place !


Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] Signde10
Saku Urasawa
Saku UrasawaUniversité • 3ème année
Messages : 59
Âge : 20
Cursus : Littérature étrangère, spécialité traduction

Infos supplémentaires
Clubs: tir à l'arc, photo
Boîte à infos:
Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] EmptyHier à 21:23
Circonspecte. Voilà, c'était le mot qui décrivait le mieux ton sentiment actuel. Parce que d'un coup, tout s'était emballé, et on ne pouvait pas dire que tes coéquipiers aient eu des réactions... et bien... comment dire pour être polie... à la hauteur. C'était quand même un peu n'importe quoi. Pour leur défense, tout un tas de choses s'était passé d'un coup, pas évident de gérer le tout donc ! Mais quand même...

Passée la surprise de découvrir le nid de rats, tu t'étais demandée comment les déplacer un peu histoire de pouvoir voir ce qui se tramait dans ce foutu costume. D'autant qu'il était hors de question de leur faire du mal ! Après tout, c'était vous qui les dérangiez, pas l'inverse... Les distraire avec de la nourriture semblait une bonne idée. SAUF QUE. Pour être honnête, de là où tu es, à savoir accroupie à côté des rats, tu n'as pas vraiment bien compris tout ce qui s'est passé. Les deux garçons ont crié et quelque chose est tombé du plafond. Quelque chose qu'Aki identifia comme Salem, le chat de l'académie. Et avant même que tu ais pu signaler aux deux garçons que c'était intéressant quand même que le chat puisse venir dans le coin alors que la porte était scellée, quelque chose d'autre arrivait du plafond : des chauves-souris !

Alors que les deux garçons gueulaient, chacun dans son style, façon deux salles deux ambiances, tu avais fini par te laisser tomber sur le sol pour t'assoir carrément, protégeant ta tête de tes bras. Des rats et des chauve-souris dans des souterrains... franchement cette aventure commençait à ressembler à un niveau pourri de jeu vidéo... Tu attends donc tranquillement que ça passe, que tout le monde se calme. Tout le monde étant les rats, le chat, les chauve-souris, et les deux zigotos qui t'accompagnent. C'est des rats et des chauve-souris, c'est bon, vous allez pas mourir ! Tu refuses de t'inquiéter tant que des squelettes ne viennent pas se battre contre vous !

Une fois que la nuée de chauves-souris est passée, tu reprends ta lampe de poche pour essayer de faire le point sur la situation. Aki tâche de virer les rats à coup de chaussures tout en tenant le chat. Tu lui aurais bien gueulé de faire attention, mais les rats n'ont pas vraiment l'air d'avoir besoin de leur aide : ils font leur vie sans trop se soucier de se ce qui se passe. Par contre où est rendu Dae ?

"Très belle performance en effet Aki ! Le jury t'accorde la note de 8/10."

"Dae ? T'es vivant ?"


On sait jamais ! La réponse ne tarde pas à venir. Ha... sans bouger de là où tu es, tu passes rapidement ta lampe alentour, voir si tu peux repérer la lampe et la bouteille en question... genre avant qu'Aki ait la bonne idée de marcher dessus à force de s'agiter. Va falloir se lever pour aller y voir de plus près. Mais ça ne te semble pas forcément la première urgence. D'abord, évaluer les dégâts. Mais là non plus, pas le temps. Un fracas dans la salle pleine de bazar dans laquelle Dae s'était réfugié, et le voilà qui raplique, armé de la tringle restante. Tu as à peine le temps de te reculer que le voilà arrachant le tissu du dessus, ce qui met les derniers rats encore présents complètement en panique. Alors qu'il repart aussi vite qu'il est venu, cette fois tu t'énerves un peu. Non mais c'est quoi ces gros bourrins ???

"Faudrait vraiment vous calmer tous les deux ! Vous allez finir par vous faire mal ou niquer les indices ! Franchement vous pouvez arrêtez d'avoir peur hein, si y avait un fantôme y a longtemps que vous l'avez fait flippé... et j'ai dit que je voulais bien vous tenir la main si vous aviez peur mais je vais pas vous ramener sur mon dos si vous vous mangez le mur comme des patates !"


Tu soupires. Exprimez l'inquiétude pour la santé des autres, c'est toujours pas ton point fort... mais en même temps c'est vrai, à courir dans tous les sens dans le noir ou à jouer les équilibristes, vont finir par se péter une cheville comme des demeurés ! C'est fun et tout, mais faut quand même faire un minimum gaffe non ?

"Ok, je vais regarder ce que Dae a dégagé ! Et après on essaie de retrouver ta lampe."

C'est donc l'heure de vérité ! Ha, le suspens, mi-appréhension mi-impatience ! Tu sens ton coeur battre et en profite pour mettre tes gants, au cas où ! Bon sont pas trop prévus pour ça à la base, mais quitte à régulièrement avoir des gants comme partie de ses tenues, autant que ça serve ! Tu dégages doucement les derniers rats qui traînent encore par là histoire d'y voir plus clair. Il y a bien un genre de forme humaine sauf que la texture est quand même cheloue... même avec la lampe, tu as du mal à distinguer ce que sont ses bouts de trucs et de machins. Ça colle, ça pue, ça grouille un peu... et tout semble emmêlé dans...

tu éclates de rire quand tu comprends enfin ce dont il s'agit.

"Dae, panique pas, mais c'est normal que y ait eu un poids, t'as embarqué la tête du mannequin."


Parce qu'au final, c'était juste ça. Un foutu mannequin articulé. Enfin pour le coup, un brin désarticulé. Les rats ont défoncé la mousse du torse pour y installer leur nid, ce qui signifie qu'ils ont traîné plusieurs perruques trouvées dans la pièce pour s'installer. À ceci, on ajoute quelques morceaux de... poulets ? un bout de sandwich au thon ???

"Et je pense qu'on a trouvé le frigo du sieur Salem... ou en tout cas les rats ont pillé son frigo. Ptet pour ça qu'il errait dans le coin... y a des miettes de tout ce qu'on peut bouffer au self... et des bouts de tissus... les rats ont l'air grand collectionneur de perruques aussi."

T'es quand même un peu déçue, comme à chaque fois. Mais en même temps, ça vaut peut-être mieux ! Et puis l'enthousiasme revient bien vite quand tu réalises le POTENTIEL incroyable de cette découverte !

"En fait on a trouvé la nurserie clandestine de l'académie ! Des rats dans la loge, et même une colonie de chauves souris pas loin. C'est plutôt cool ?"


C'est carrément cool même ! D'ailleurs les rats ont l'air de s'être habitués à toi (ça aide quand on leur hurle pas dessus !). Trop chou !


Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] Sign11
Contenu sponsorisé
Go go power rangers ! [PV Aki & Dae] Empty