2ème étape - La première épreuve : Le Quiz !

Académie Yokuboo
Académie YokubooPNJ • Compte fondateur
Messages : 244
2ème étape - La première épreuve : Le Quiz ! EmptyMer 2 Jan - 19:51

Au fil des minutes, le gymnase se remplissait de plus en plus. Le Directeur observait ses invités arriver et discuter ensemble avec un grand sourire sur les lèvres. Il était vraiment ravi d’avoir organisé cet événement ! Il n’y avait rien de tel qu’une soirée de ce genre pour prendre du bon temps, s’amuser et rire, en compagnie de personnes qu’on connaissait déjà ou qui étaient de parfaits inconnus. C’était ça aussi, la magie de Noël ! Et le Directeur espérait bien que ces binômes créés dans le plus parfait des hasards allaient permettre aux gens de se rapprocher.

À présent que la plupart des invités semblaient être arrivés, le Directeur se racla un peu la gorge derrière le rideau qui se trouvait en arrière-plan de la grande scène. Il inspira profondément, puis expira tout l’air emmagasiné dans ses poumons avant d’afficher son plus beau sourire. Il savait que bon nombre des personnes présentes dans cette assemblée ne l’écouteraient pas, mais il devait bien ouvrir l’événement avec un discours non ? Il passa alors les rideaux, saluant la foule qui se tournait doucement vers lui en l’applaudissant. Il fallait dire qu’il avait de l’allure Mr le Directeur de l’Académie Yokuboo dans son costume hors de prix ! Il était élégant et il dégageait une certaine aura grâce à son charisme naturel, qui faisait qu’on ne pouvait que le regarder avec un petit sourire (le sien étant visiblement très communicatif), même si ses paroles finissaient par entrer par une oreille pour mieux ressortir par l’autre. Tapotant le micro pour s’assurer qu’il était bien allumé, le Directeur s’inclina respectueusement devant cette assemblée.

« Je vous souhaite la bienvenue à cette soirée de Noël ! Tout le personnel et moi-même espérons que vous passerez un excellent moment en notre compagnie ! Comme vous le savez déjà, cette soirée vise à élire le meilleure couple de l’année 2018. Nous espérons d’ailleurs que vous avez d’ores et déjà trouvé votre partenaire pour l’occasion, sinon, n’hésitez pas à vous mettre sur le côté de la scène pour que nous puissions vous aider ! »

Il fallait dire qu’il y avait aussi des civils dans le lot des participants, et il se pouvait très bien que des couples de parfaits inconnus se soient formés ! Ça rendait tout de suite beaucoup plus délicate la recherche de son binôme ! Toussotant un peu, le Directeur reprit la parole.

« Maintenant que tout le monde semble être plus ou moins arrivé, nous allons pouvoir commencer le fameux concours ! J’invite donc tous les couples participants à s’avancer pour se rapprocher de la scène. Cette première épreuve sollicitera votre matière grise ! À vous de la jouer fine pour réussir à combiner vos connaissances avec celles de votre binôme afin de trouver les bonnes réponses aux questions qui vous seront posées lors de ce petit quiz ! Bien sûr, interdiction de tricher en soufflant les réponses dans le public ou en vous servant de votre téléphone portable ! N’oubliez pas que nous sommes ici pour nous amuser dans la bonne humeur et le fair-play ! »

Le Directeur lança un regard presque malicieux aux binômes qui commençaient déjà à se rapprocher de la scène, certains semblant excités comme des puces, tandis que d’autres avaient clairement l’air de se demander ce qu’ils faisaient ici.

« Les couples passeront un par un sur la scène pour répondre aux questions. Chaque bonne réponse rapportera des points, tandis que les mauvaises réponses ne vous rapporteront aucun point. A l’issue de cette première épreuve, un classement pourra d’ores et déjà être établi avant que nous ne passions à la seconde épreuve de la soirée. C’est tout pour les explications pour le moment ! Encore merci à vous tous d’avoir répondu présents en si grand nombre à cette soirée et surtout… Amusez-vous bien ! »

Le Directeur s’inclina à nouveau et laissa une jeune femme prendre sa place sur scène, devant le micro, sous les applaudissements du public. Elle se présenta comme étant l’animatrice de la soirée, et celle qui allait poser les questions aux participants. Elle invita donc le premier couple, puis les suivants à monter sur scène, chacun leur tour, leur posant une série de 12 questions dont la difficulté s’accroissait. Quel couple sortirait vainqueur de cette première épreuve ?

-----------------

HRP : Et voilà ! La première épreuve est lancée ! Vous l’avez donc compris, il s’agit d’un quiz à la « Qui veut gagner des millions », dans une version un peu différente, sans les jokers et sans l’éventualité de perdre précipitamment à cause d’une mauvaise réponse. Les 6 couples seront contactés sur Discord (des groupes seront formés pour l’occasion) et le quiz se fera en direct sur la plateforme (dans un souci de rapidité, pour éviter de devoir répondre aux questions une par une en rp). Nous vous rappelons qu’il est interdit de tricher, alors jouez le jeu ! Rien n’est perdu à cette étape, même si vous ne trouvez pas beaucoup de bonnes réponses, puisque vous aurez la possibilité de vous rattraper lors des prochaines épreuves sans aucun problème.

Concernant le rp pour cette partie, une fois que les questions vous auront été posées sur Discord, vous devrez poster après ce message pour donner le point de vue de votre personnage à propos de ses dernières interactions lors de l’étape 1, du discours du Directeur, de son passage sur scène pour répondre aux questions, puis du moment de flottement entre son passage sur scène et la suite des événements (dans le gymnase avec tous les autres participants, vous pouvez donc interagir avec les personnages des autres binômes (pour les féliciter ou les huer 8D)). Vous avez jusqu’au 13 janvier pour poster (plusieurs fois si vous le souhaitez) dans ce sujet ! Et si vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter le staff !


Voici l’ordre de passage des différents couples :
Couple n°1 : Chuuya Kunikida & James P. Campbell
Couple n°2 : Dae-Hyun Jang & Ryûko Katsu
Couple n°3 : Mathi H. Matsushita & Amelia McClenahan
Couple n°4 : Jilian Doe & Laureleï Donnely
Couple n°5 : Yutsuki Yuuki & Jóna Hulda
Couple n°6 : Daiki Chikamasa & Saya Nakajima
Dae-Hyun Jang
Dae-Hyun JangUniversité • 5ème année
Messages : 1353
Âge : 24
Cursus : Arts plastiques, spécialité photographie

Infos supplémentaires
Clubs: Photo, danse et natation
Boîte à infos:
2ème étape - La première épreuve : Le Quiz ! EmptyJeu 3 Jan - 12:38

Merry Christmas!






Dae-Hyun avait tout de suite vu le changement de teinte des joues de Ryûko alors qu’il se postait à seulement quelques centimètres de son visage. D’un teint blême, il était passé à un rouge se mariant à la perfection à la couleur de ses cheveux ! C’était plutôt rigolo ! Le Coréen sentit son sourire s’élargir alors qu’il fixait toujours son binôme pour la soirée, qui lui lâchait qu’il était trop près. Bon au moins, la mission était réussie ! Il s’était tellement concentré sur lui qu’il en avait oublié le reste des gens également présents dans ce gymnase ! Mais le but de Dae-Hyun n’était pas de mettre Ryûko encore plus mal à l’aise qu’il ne l’était déjà, alors il s’empressa de faire un pas en arrière pour le laisser respirer. En tout cas, le Coréen fut soulagé d’apprendre que son partenaire n’était pas arrivé depuis longtemps. Ouf ! Il s’en serait vraiment voulu de le faire attendre après tout !

Quoi qu’il en soit, maintenant qu’ils étaient ensemble, Dae-Hyun se devait de lui offrir son cadeau, croisant intérieurement les doigts pour que ça plaise à Ryûko. Le Coréen s’empressa ensuite d’ouvrir le cadeau que lui offrait son binôme, affichant un grand sourire en découvrant le cadre. C’était un super cadeau ça !

« Waw ! Merci beaucoup ! Va falloir que je le remplisse avec plein de photos de mes amis du coup, ça ferait trop impersonnel si je mettais des photos de paysages ! T’en feras une avec moi ? Comme ça, tu seras le premier à trôner fièrement dans mon cadre photos ! »

Dae-Hyun garda son grand sourire, attendant que Ryûko finisse de déballer le cadeau qu’il lui avait offert. En tout cas, vu son regard pétillant, il n’y avait pas à douter : ça lui avait plu !

« Avec plaisir ! Je pensais pas trop me tromper en choisissant ça, j'ai pas pris trop de risques, mais j’avais peur que t’aies déjà tout ce qu’il te faut… En tout cas, j’suis super content si ça te plaît ! »

Toujours souriant, Dae-Hyun invita ensuite son camarade à se rendre jusqu’aux vestiaires pour y déposer leurs cadeaux et être plus à l’aise pour la suite des événements. Suite qui ne se fit pas beaucoup attendre puisque le Directeur arriva sur scène pour son discours. Le Coréen dut avouer ne pas avoir vraiment tout écouté, bien trop occupé à boire et à manger au buffet. Par contre, il avait bien saisi qu’il fallait se rapprocher, alors il posa ses mains sur les épaules de Ryûko pour le pousser doucement, après s’être placé dans son dos, jusqu’à la scène. Un quizz hein… Bon, Dae-Hyun n’était pas le mec le plus intelligent de l’Académie, mais il était très curieux et connaissait quand même un paquet de choses alors… Ça se passerait bien non ? Et puis Ryûko lui avait promis qu’il ferait de son mieux lui aussi alors… Enfin, même si le Coréen avait vraiment envie de remporter ce concours, il voulait aussi, et avant tout, s’amuser !

« Bon, on passe en deuxième… T’es prêt ? Pas trop le trac de monter sur scène devant tout le monde ? »

Dae-Hyun ne se doutait pas une seule seconde que Ryûko pouvait être habitué à se retrouver devant un public. Il avait bien trop une image de mec timide à ses yeux ! Quoi qu’il en soit, le premier couple passa, puis ce fut à eux. Le Coréen sentait le stress l’envahir à chaque question que l’animatrice posait, mais au final, c’était du bon stress qui le motivait d’autant plus à se surpasser ! Il ne se départit pas une seule seconde de son sourire jusqu’à ce qu’il soupire de soulagement quand on leur annonça qu'ils avaient terminé et qu’on les invitait à descendre de la scène pendant que les autres groupes passaient.

« Fiou ! Bon, bah c’est plutôt pas mal comme performance non ? En tout cas, je trouve qu’on fait une super bonne équipe ! Tu crois qu’on va avoir droit à quoi pour la suite ? Tu veux boire un peu avant qu’on y retourne ? On a le temps avant que les autres soient tous passés. »

Dae-Hyun était tout content. Même s’ils n’étaient pas en première position à la fin de cette première épreuve, ils se rattraperaient par la suite, c’était certain ! En attendant, il avait sacrément soif après avoir répondu à toutes ces questions !


©️ Halloween sur Never-Utopia

Amelia McClenahan
Amelia McClenahanMécanicienne/Hôtesse
Messages : 70
Âge : 26

Infos supplémentaires
Clubs: ///
Boîte à infos:
2ème étape - La première épreuve : Le Quiz ! EmptyJeu 3 Jan - 12:48
Le meilleur couple de l’année 2018
feat. plein de gens
Mouais… Amelia ne pouvait s’empêcher d’être suspicieuse avec ce jeune homme qui serait son partenaire pour la soirée. Il semblait vraiment très sûr de lui ! Est-ce qu’il était plus jeune qu’elle d’ailleurs ? C’était un étudiant ? Un civil ? Il bossait à l’Académie ? L’Australienne avait bien envie de le bombarder de questions, mais elle préféra attendre un peu. Pour le moment, il était ouvertement en train de lui faire son numéro de charme mais… Dommage, ça ne marchait pas du tout avec la mécanicienne ! Il fallait dire qu’elle était habituée à se faire draguer et qu’elle s’amusait bien plus quand les rôles étaient inversés, que c’était elle qui cherchait à séduire plutôt que l’inverse. Là, elle savait qu’elle n’aurait qu’à lui faire les yeux doux avec sa bouche en cul de poule pour qu’il lui propose de finir la soirée ensemble, chez lui ou dans un love hôtel. Mais ça ne l’intéressait pas, même s’il était beau gosse. Alors ses compliments et ses « Princesses » ne l’aideront pas vraiment à faire craquer Amelia, pas plus que ce cadeau vraiment tordu qu’il lui avait offert ! Mais soit, l’Australienne était joueuse et elle n’avait pas froid aux yeux. Elle avait beau avoir une sainte horreur des bestioles volantes et rampantes, là, elles étaient mortes alors… C’était moins pire. Elle lança donc un défi à Mathi, celui de goûter lui-même à son cadeau.

Il riait, il riait… Mais était-il capable de mettre ces trucs dans sa bouche pour les faire craquer sous ses dents ? Le jeune homme en attrapa dans la boîte avant de s’exécuter, faisant à nouveau naître une mine dégoûtée sur le visage d’Amelia qui fixait les lèvres de Mathi avec une certaine fascination. Comment il faisait pour pas tout recracher sérieux ? Et c’était quoi cette émission dont il parlait ? Merde, l’Australienne s’était faite avoir en beauté pour le coup ! Son partenaire n’avait pas qu’une grande gueule, il avait aussi des couilles ! Le moment était donc venu… Amelia déglutit difficilement et ramena la boîte d’insectes vers elle en fixant ces foutues bestioles d’un air mauvais, comme si elle espérait qu’elles allaient toutes prendre feu et disparaître sans qu’elle puisse y goûter. Mais comme ça ne marchait pas, elle finit par en attraper une du bout des doigts, entre ses ongles parfaitement manucurés, pour la porter à sa bouche en fermant les yeux aussi fort qu’elle le pouvait alors qu’elle la déposait sur sa langue. Bon, elle n’était pas obligée de la croquer hein ? C’était petit alors… Amelia attendit d’avoir assez de salive dans sa bouche pour réussir à l’avaler en la gobant, purement et simplement. Voilà, défi relevé ! L’Australienne fit alors comme dans Koh Lanta, pour l’épreuve de dégustation des trucs dégueulasses, tirant la langue pour que Mathi constate qu’elle avait réussi son défi.

« Ça… Ça a pas du tout un goût de noisette ! C’est infâme ! Mais bon… Je saurai leur trouver une utilité à défaut de tous les manger… »

Amelia ne se fit ensuite pas prier pour attraper un chocolat, l’enfournant aussitôt dans sa bouche pour essayer de faire partir cet affreux goût laissé par l’insecte. Ils étaient pas mal ces chocolats en fait ! Elle aurait dû s’en acheter pour elle aussi ! Mais bon, au moins, Mathi semblait content de son cadeau, c’était une bonne chose. Quoi que… Ça aurait arrangé la mécanicienne que ce ne soit pas le cas, elle aurait pu les récupérer comme ça… Dommage…

Amelia fut ensuite un peu surprise quand Mathi lui tendit une enveloppe, son regard azur curieux la fixant alors qu’elle la tournait entre ses doigts pour l’ouvrir. Un cadeau qui plairait à une mécanicienne ? Qu’est-ce que ça pouvait être ? L’Australienne fit glisser le carton d’invitation hors de l’enveloppe avant d’ouvrir de grands yeux ronds. Sérieux ? C’était pas une blague ? Si, forcément que c’était une blague ! Plissant les yeux, elle fixa Mathi. C’était impossible…

« C’est un carton d’invitation bidon c’est ça ? »

Mais non, vu la réplique de Mathi, ça semblait bien réel… C’était qui ce sale gosse de riches encore ?! C’était gênant ! Et Amelia ne pouvait pas s’empêcher de se dire qu’il y avait forcément du faux quelque part… Et puis, il fallait y aller à deux en plus… Qui est-ce qu’elle allait inviter pour ce séjour ? Elle pensa à Vincenzo, puis à Kenji, mais… Etrangement, si cette soirée se passait bien, elle avait presque envie de proposer à Mathi de l’accompagner. Au moins, il lui servirait d’assurance concernant le fait que tout ceci était bel et bien réel s’il acceptait ! Et malgré son côté suspicieux, Amelia sentit ses joues rougir un peu. Elle était heureuse, c’était vraiment un cadeau magnifique qu’un parfait inconnu était en train de lui faire… Elle était gênée de devoir lui offrir son deuxième cadeau du coup…

« Autant les insectes étaient une technique de drague vraiment pourrie, autant là, je dois avouer que je suis super surprise, et en bien. J’suis désolée, j’ai pas les mêmes moyens que toi alors t’attends pas à un séjour de rêve dans un palace 5 étoiles. »

Amelia fouilla dans son décolleté pour en sortir un bon pour deux burgers dans un petit restaurant qui proposait des créations originales. C’était du pipi de chat à côté du bon qu’il lui avait offert mais… Elle n’avait vraiment pas voulu foutre en l’air le peu d’économies qu’elle avait pour un parfait inconnu sans savoir si le courant allait bien passer…

« C’est pas grand-chose, mais j’espère que ça te conviendra. Dis-toi que t’as le droit à un bonus parce qu’il est resté contre mes seins pendant un bon moment en attendant que tu le récupères. »

Amelia se risqua à retrouver son sourire taquin, ne se remettant toujours pas du cadeau que Mathi lui avait fait. Mais elle n’eut pas le temps de vraiment y repenser parce que le Directeur faisait son apparition pour son discours, annonçant la première épreuve : un quizz ! Bon, l’Australienne en avait dans la caboche malgré les aprioris qu’on pourrait avoir à cause de son physique de rêve ! Mais qu’en était-il de son binôme ?

« Tu fais quoi dans la vie ? T’es étudiant ? Tu bosses ici ? En ville ? Non parce que bon, autant que je sache si je peux compter sur toi pour cette épreuve. »

Amelia lui lança un nouveau sourire plein de défi alors qu’elle l’entraînait vers les vestiaires pour y déposer leurs cadeaux respectifs avant de retourner près de la scène. Ils seraient donc les troisièmes à passer… Parfait, ça laissait le temps à l’Australienne de se concentrer et de voir un peu quel genre de questions on pourrait leur poser.

La demoiselle tiqua un peu après le passage des deux premiers groupes. Y’avait des questions super difficiles dans le lot quand même ! Se tournant vers Mathi quand on les appela pour monter sur scène, Amelia planta son regard azur dans le sien.

« T’as intérêt à tout donner hein ! J’suis sûre que la récompense se mange ! Il faut qu’on gagne ! »

Quelle morfale… Et ce fut donc avec cette motivation suprême d’obtenir la récompense que le binôme répondit de son mieux aux questions, jusqu’à finalement redescendre de la scène. Amelia soupira de soulagement. Ça ne s’était pas trop mal passé non ?

« Okay, t’es pas si mauvais que ça ! D’ailleurs, ça t’intéresserait un séjour à Suzuka ? »

Oui, Amelia venait bien de lui proposer de l’accompagner ! Juste pour qu’elle soit sûre que ce n’était pas une blague. Et aussi parce qu’elle l’aimait bien son binôme en fin de compte… Quoi qu’il en soit, ils n’avaient plus qu’à attendre les trois autres groupes à passer avant que la deuxième épreuve ne commence. Qu’est-ce que le Directeur allait leur pondre cette fois-ci ?


2ème étape - La première épreuve : Le Quiz ! Amysig10
Saya Nakajima
Saya NakajimaLycée • 2ème année
Messages : 63
Âge : 17

Infos supplémentaires
Clubs: Basket, cuisine et musique
Boîte à infos:
2ème étape - La première épreuve : Le Quiz ! EmptyVen 4 Jan - 21:41
Soirée de Noël

feat. plein de gens

Ah bah ça pour une surprise… C’était même une double surprise ! Saya avait eu bien du mal à reconnaître son professeur de musique et, en plus, il l’avait gratifiée d’un sourire ! C’était suffisamment rare pour être souligné ! Chikamasa-sensei avait toujours semblé dans sa bulle, tellement fatigué que son visage ne pouvait certainement rien pouvoir exprimer d’autre. Résultat, ce sourire devant la surprise de Saya fit légèrement rougir cette dernière, qui reprit bien vite contenance en retrouvant elle aussi son si beau sourire rayonnant. Elle devait lui offrir son cadeau après tout ! La basketteuse tendit donc son petit présent à son partenaire du soir, croisant secrètement les doigts dans son dos en espérant que ce maigre cadeau lui ferait malgré tout plaisir. Et quel ne fut pas le soulagement de Saya quand son professeur la remercia ! Il n’avait pas laissé apparaître de nouveau sourire sur son visage, ni aucune autre expression, mais la basketteuse était soulagée de voir qu’il ne faisait pas une grimace de déception. Ça lui aurait un peu fait mal au cœur sinon ! En tout cas, la demoiselle dut avouer qu’entendre l’homme lui dire qu’il avait également un présent pour elle la gêna profondément. Saya adorait faire des cadeaux, mais elle se sentait toujours mal à l’aise quand on lui en offrait !

Les pommettes encore un peu rouges à cause de la gêne, ne se départissant malgré tout pas de son sourire, Saya posa son regard curieux sur son professeur qui sortait une guitare de son étui. Il n’allait quand même pas lui offrir cet instrument hein ?! Mais non, Chikamasa-sensei accorda sa guitare avant de se mettre à jouer et à chanter. Et si d’ordinaire Saya ne rougissait pas beaucoup, ni facilement… Là elle sentit ses joues s’embraser en comprenant bien vite que cette chanson avait été écrite et composée pour elle, et qu’elle parlait d’elle. La basketteuse eut bien du mal à regarder son professeur chanter, son regard sombre se posant sur les mains de celui-ci qui grattaient et appuyaient sur les cordes alors que les siennes venaient se plaquer sur ses propres joues pour essayer de les refroidir un peu et cacher leur couleur par la même occasion. Waw… C’était un des plus beaux cadeaux qu’on avait pu lui offrir jusqu’à présent ! Elle était tellement heureuse ! Mais c’était aussi tellement dommage que cet instant ne soit qu’éphémère… Tant pis, elle garderait le souvenir de cette chanson gravée dans son esprit à tout jamais ! Les yeux légèrement humides à cause de l’émotion, son grand sourire étirant toujours ses lèvres, Saya releva la tête vers son professeur pour hocher vivement la tête.

« Oui ! Merci beaucoup Chikamasa-sensei ! C’est un cadeau vraiment magnifique, je suis comblée ! Joyeux Noël à vous aussi en tout cas, et merci encore une fois pour ce cadeau, vous n’auriez vraiment pas dû ! »

Mais ce n’était pas tout ! L’homme rangea son instrument avant de sortir des partitions et un CD. Saya les attrapa sans comprendre, écoutant son professeur avant de plaquer le tout contre sa poitrine, son sourire se faisant encore plus rayonnant. C’était génial ! Elle pourrait garder des traces de ce moment finalement !

« Merci beaucoup ! J’essaierai de jouer ce morceau au shamisen dès demain ! Et je vous ferai écouter quand j’aurai réussi à le maîtriser ! »

Saya était vraiment sur un petit nuage. Non, finalement, elle était contente d’être tombée en duo avec son professeur plutôt qu’avec un garçon de son âge. Au moins, ils avaient plein de points communs tous les deux ! La lycéenne suivit Chikamasa-sensei jusqu’aux vestiaires afin d’y déposer elle aussi ses cadeaux, continuant de marcher derrière lui alors qu’ils rejoignaient le buffet. Elle se saisit poliment des petits fours qu’il lui tendait avant de sursauter un peu en entendant des applaudissements s’élever derrière elle. Saya s’empressa de se retourner pour découvrir le Directeur qui s’approchait du micro, saluant la foule en les couvrant de remerciements, annonçant finalement la première épreuve de cette soirée. Un quizz ? Vraiment ? Saya sentit son sourire disparaître lentement pour laisser place à une petite mine paniquée. Elle n’était qu’en première année au lycée alors sa culture générale était sans doute à des lieues de celle de l’adulte qui était en binôme avec elle ! Elle allait être un sacré boulet pour lui !

« Je… Je vous promets de faire de mon mieux pour vous aider pour le quizz ! »

Saya était vraiment déterminée à ne pas faire perdre son professeur alors qu’elle plantait son regard dans le sien, les poings serrés devant sa poitrine. La demoiselle était une compétitrice, une vraie. Elle ne perdrait pas et ferait de son mieux ! Pour l’heure, elle attendit que Chikamasa-sensei soit prêt pour qu’ils rejoignent la scène, patientant ensuite jusqu’à ce que ce soit à leur tour de passer. Ils étaient 6 couples à s’affronter ce soir et… Bah, forcément, ils étaient les derniers à passer. C’était encore plus stressant de voir tous les couples se succéder avant eux ! Saya ne put s’empêcher de tripoter nerveusement le bas de sa robe jusqu’à ce qu’on les appelle finalement. Elle sentait son cœur battre fort dans sa poitrine alors qu’elle montait sur scène avec son professeur, tous les regards se tournant soudainement vers eux.

Les questions se succédèrent, les bonnes et les mauvaises réponses aussi, et finalement, on les invita à redescendre parmi le public. Ils s'étaient bien débrouillés ? Ils étaient bien classés ? Saya était complètement perdue et aussitôt la dernière question posée, elle s’empressa de s’incliner poliment devant l’animatrice avant de descendre en quatrième vitesse de la scène. Elle n’était pas timide et ça ne la dérangeait pas qu’on la regarde, mais elle préférait quand c’était dans un cadre qu’elle maîtrisait plus que la culture générale ! Le basket par exemple ! Quoi qu’il en soit, une fois descendue, elle afficha une petite moue pour se tourner vers son professeur.

« Je suis désolée, je ne vous ai pas vraiment aidé mais… On fera mieux à l’épreuve suivante, j’en suis certaine ! »

Ils n’avaient plus qu’à attendre que le Directeur revienne sur scène pour annoncer la suite des événements !


2ème étape - La première épreuve : Le Quiz ! Signsa11
Laureleï Donnely
Laureleï DonnelyProfesseur de Français
Messages : 100
Âge : 27

Infos supplémentaires
Clubs:
Boîte à infos:
2ème étape - La première épreuve : Le Quiz ! EmptySam 5 Jan - 13:27
Il est trop mignon avec son histoire de couleurs préférées. Pour moi ça n’a pas trop de sens car pour moi c’est la forme rigolote et surtout le goût qui m’interpellent avant tout dans le choix d’un bonbon. Genre une fraise tagada verte, ça ne va pas me vendre du rêve !
**« ou une bouteille de coca rose et bleu ça donne pas envie non plus ! »**

- Votre chapeau est en effet magnifique ! Je suis impressionnée même !

J’en profite pour lui glisser mon cadeau dans les mains.

- Je suis ravie qu’il vous plaise. Et j’avoue que je ne savais pas non plus qu’il existait de telle création, mais j’aime dénicher des livres et c’est un plaisir de vous l’offrir !

J’en profite en même temps pour assouvir ma curiosité sur son ami qui me dit vraiment quelque chose. Et pour cause !

- Nous habitons le même quartier ! Le parc aux daims j’adore m’y promener, alors c’est sûrement là que je l’ai croisé. C’est sympa de savoir qu’un collègue habite pas loin de chez moi.

J’en apprend plus sur Jilian lui-même et je suis impressionnée qu’il vive dans ce pays depuis si jeune. Finalement ma curiosité décoince un peu mon partenaire puisqu’il me questionne également. Je m’empresse de répondre. Je suis toute excitée par cette soirée concours. Inquiète un peu de ce qui nous attend, mais j’ai trop envie de jouer pour laisser mon inquiétude prendre le dessus. Me dandinant d’un pied sur l’autre, glissant mes jambes d’une position de danse classique à l’autre instinctivement, j’essaye de ne pas trop m’éloigner de mon partenaire. Garder mes bras autour de mon sac à bonbons, pour le coup, ça m’aide !

- Oui j’enseigne le français, je suis anglaise, et je viens d’arriver au Japon !

J’en ris parce que sa remarque me fait vraiment du bien. Je ne vois pas du tout en quoi cela est merveilleux, mais ça met du baume au cœur tout de même !

- Je suis arrivée depuis septembre. Et je ne doute pas de passer une bonne soirée en si bonne compagnie.

Je lui décoche un clin d’œil, en riant comme une adolescente.

**« Et bien il était temps ! Leï se décoince ! »**

Le directeur prend alors le micro pour nous faire son discours. J’avoue que j’écoute d’une oreille en grignotant quelques bonbons de plus.

- Bonne humeur et fair-play, ça me convient bien ! Je suis venue m’amusez surtout !

**« Et si tu peux lier quelques connaissances de ton âge ou ton lieu de travail, c’est bon à prendre aussi ! Parce que tu es quand même très seule ! »**

Par contre je grimace quand la demoiselle « animatrice de la soirée », nous annonce que nous allons monter sur scène pour parler dans son micro. Et je sens que Jilian est aussi peu enjoué que moi. Les planches, je connais, et j’aime : s’il s’agit de danser. Pour ce qui est de parler dans un micro, c’est une tout autre affaire !

Je serre mon sac de bonbons contre moi et colle de près mon binôme. Oui j’angoisse à mort. Je ne suis pas à l’aise devant tout ces gens que je ne connais pas. Il n’y a même pas Kenji, une tête au moins qui me rassurerai. Non les seules têtes que je vois un peu connu sont celles d’élèves que j’ai en cours, et ça ne me rassure pas du tout d’aller me ridiculiser devant eux. Un quizz de connaissances… Sérieusement ? Si c’est sur l’histoire du Japon, je suis foutue et je vais vraiment me ridiculiser.

Nous patientons sans vraiment se parler. Nos regards suffisent à montrer l’anxiété l’un de l’autre. J’essaie de sourire pour rassurer Jilian, me colle à son épaule et lui tend mon sac de bonbons. Comme il est américain, je ne m’embarrasse pas des convenances et lui parle en anglais.

- Un bonbon ? Ça calme les nerfs !

Et je joins le geste à la parole en engouffrant une poignée de sucreries comme une gamine. Je m’en fous de l’allure que je donne, en fait ! Advienne que pourra !

**« Il y a des choses qui ne changeront jamais ! »**

Quoi ? Je suis Laureleï Donnely et quoi qu’il arrive, je me relève, je me bat et je défonce tout. Et mon objectif est quand même de danser tout le reste de la soirée, après ce fameux concours bien sûr. J’espère que Jilian acceptera une petite danse. Il y a longtemps que je n’ai pas danser à deux.

**« Je ne suis pas sûre que tu ne le fasses pas paniquer avec ta fougue ! »**

Cette petite voix m’horripile ! Je l’entends ricaner comme un petit vicelard ! Je veux juste danser moi !

Partageant mes bonbons avec mon binôme j’observe les couples qui passent avant nous. Je me rassure un peu en entendant les questions. Elle porte sur une culture générale mondiale, ce n’est pas centré sur mon nouveau pays d’accueil. Avec un peu de chance, j’arriverai à répondre à quelques questions. Je détesterai finir bonne dernière !

**« Laureleï, l’éternelle battante ! Pierre de Courbetin, historien français, fondateur des Jeux Olympiques, tu connais ? Il a dit que ‘l’important est de participer’… »**

Gna ! Gna ! Gna !
Personne ne veut ‘juste participer’. Et puis je m’en fous de gagner. Je ne veux juste pas être dernière ! Ça serait trop la honte pour une prof !

Notre tour vient, et j’attrape le bras de Jilian pour me rassurer. Bon le pauvre semble encore plus anxieux que moi, alors je lui souris pour le réconforter.

Finalement on ne s’en sort pas trop mal. Bon j’ai trop la honte de rien savoir que Shakespeare, pour une anglaise. Mais que voulez-vous ? Mon amour s’est toujours porté sur la France. Les cours d’anglais…. Comment dire… J’écoutais quand on parlait de textes de chansons, de romans, genre Frankenstein de Mary Shelley, mais le théâtre…. Quand je vous dis que les planches ce n’est pas mon truc, sauf pour danser.

**« Un nid de contradiction ! »**

Bah faut t'y faire, squatter de conscience ! Ça fait des années que mes prof de danse et prof de théâtre n’ont jamais rien compris à mon fonctionnement. Il n’y a que mes coachs au Conservatoire National Supérieur de Danse de Paris que j’ai été enfin comprise. Moi je danse. Mon âme est danse. Mon cœur est danse. Parler, chanter, se donner des airs théâtraux, ce n’est pas moi !

Mais je suis trop heureuse d’avoir eu des questions sur la France. J’ai scotché l’animatrice avec sa question sur Jeanne d’Arc. Trop fière ! J’en ai dégusté une fraise tagada dans un plaisir intense, gloussant comme une gamine.

Maintenant nous devons attendre notre classement. Mais je suis confiante. Jilian a été génial, surtout sur Shakespeare et Demi Moore, alors je crois qu’on a un score pas si mauvais que ça.

L’espoir fait vivre non ?


**« Nono, la conscience moralisatrice de Leï parle en #357AB7 »**

« - Leï communique en japonais en #ef0489 »

« - Leï communique en anglais en #bc5920 »

« - Leï communique en français en #9f13db»
Jilian Doe
Jilian DoeBibliothécaire
Messages : 157
Âge : 31

Infos supplémentaires
Clubs: Gérant du club théâtre
Boîte à infos:
2ème étape - La première épreuve : Le Quiz ! EmptyDim 6 Jan - 14:21
L'humeur de Jilian se faisait oscillante. Le bibliothécaire se sentait définitivement comme un arbre dans la tempête ! Un instant il avait l'impression que tout allait pour le mieux. Qu'il avait les racines suffisamment profondes pour survivre à cette étrange soirée. L'instant d'après, il se sentait de trop, incapable de comprendre les règles de fonctionnement d'un tel événement. Qui plus est, le bruit le fatiguait. Pourquoi on organisait toujours ce genre d'événement dans des gymnases là où le moindre pas résonnait affreusement ? Ce n'était pas comme si on manquait de lieux pour ça, surtout dans une telle académie.

Il avait du mal à savoir si sa partenaire se sentait comme un poisson dans l'eau ou si elle essayait elle aussi de masquer une inquiétude latente. Elle semblait agitée, passant sans cesse d'un pied sur l'autre. L'oeil aux aguets de Jilian repéra ceci dit une légère différence. Les postures que prenait Laureleï ne tenait pas simplement de la bascule, comme le font la plupart des gens, imitant alors une espèce de Danse de l'Envie de Pisser. Non, les gestes qu'elle avait semblait bien plus précis, plus posés, plus calculés que ça. Il n'eût toutefois pas le loisir d'y réfléchir plus avant tant il était submergé d'informations de toute part.

"Alors tous les trois nous devons être voisins. J'habite aussi dans ce quartier, mais pas spécialement à côté du parc. Je dois être à quelques cinq minutes de là. Mais je sors beaucoup moins de James ! Donc il est logique qu'on ne se soit pas croisé."


Et franchement, il trouvait qu'il avait bien raison de sortir aussi peu ! Il pouvait déjà sentir que cette soirée l'épuiserait. Enfin en attendant, au moins il avait une partenaire extrêmement sympathique, ce qui était déjà un soulagement total ! Il serrait toujours le livre contre lui, à la fois pour se protéger et pour se rassurer. Les livres avaient toujours eu cette incroyable fonction. Au moins eux ils étaient fiables ! Il n'y avait plus qu'à espérer que le bibliothécaire le serait tout autant...

D'autant qu'il se sentait tout gêné. Laureleï semblait déjà le qualifier de "bonne compagnie", lui qui avait l'impression que les règles du jeu lui échappaient complètement. Il se contenta donc de lui sourire en hochant la tête. Comme pour se persuader lui-même que tout allait très bien se passer. Et c'était vrai sans doute que tout se passerait bien. Il allait suivre Laureleï et tout se passerait bien !

Enfin c'était sans compter sur l'annonce de la première épreuve. Le directeur prit enfin la parole pour annoncer à quelle sauce ils allaient être mangés. Et voilà qu'ils allaient devoir monter sur scène devant tout le monde pour répondre à un quizz ! Le bibliothécaire n'était pas vraiment à l'aise avec cette idée. Il était presque sûr que son cerveau allait devenir tout blanc. Et il avait beau dévoré des livres depuis qu'on avait eu la bonne idée de lui apprendre à lire, il était persuadé qu'il n'arriverait jamais à sortir quoi que ce soit de sa caboche. Il tâcha néanmoins d'encourager James qui devait passer en premier ! Il se doutait que pour lui aussi, cela s'annonçait une épreuve des plus... inappréciables ? Un grand sourire pour lui en levant timidement le poing pour l'encourager.

"Je te suis ! Merci d'ouvrir le chemin !"


On avait vu plus rassurant... mais le bibliothécaire ne pouvait s'empêcher de penser que si le médecin pouvait survivre à cette épreuve, il pourrait aussi.

Et Laureleï devait apprécier cette idée d'épreuve à peu près autant que lui. Il sentit qu'elle se collait à lui, et d'un regard qu'il comprit qu'effectivement, cette épreuve était aussi angoissante pour elle que pour lui. Il lui sourit donc à son tour, un peu maladroitement, mais quand même. Ceci dit, entendre de l'anglais le rasséréna un peu. Il n'avait que trop rarement l'occasion d'entendre sa langue maternelle, surtout depuis qu'il ne vivait plus dans la même ville que ses parents, et elle lui manquait un peu. Il lui arrivait encore souvent de rêver qu'il l'oubliait complètement. Il se réveillait terrifié, cherchant les mots dans sa tête pour former les phrases de son enfance. C'est uniquement quand il avait pu se chanter des chansons entières qu'il arrivait à se rendormir, apaisé.

"Sure ! Candy makes everything better. Thanks for offering."
Spoiler:
 

Ils dégustèrent donc des bonbons en regardant les couples précédant répondre aux questions. Au moins, pas de huée ni de lapidation en place publique. Ce qui était quand même un peu rassurant, il fallait bien l'avouer ! Mais vint le moment que le bibliothécaire redoutait : ce fût leur tour. Laureleï se saisit alors de son bras pour l'entraîner vers la scène.

Quand faut y aller...

Il lui emboîta le pas, en se disant que plus vite il serait là-haut, plus vite il en serait descendu. De là-haut, on voyait encore plus à quel point il y avait du monde pour cette soirée. Il déglutit, mais salua quand même la foule et l'animatrice. Aller, il avait décidé de tenter le coup, il allait tenter pour de bon ! Il fallait juste qu'il se dise que c'était un jeu. Pour le jouer, il ferma donc les yeux pour mieux se concentrer. De cette façon, il entendait mieux les questions qu'on lui posait et trouver plus facilement les réponses. Il se doutait bien qu'il devait avoir l'air bizarre, mais après tout, les gens devaient commencer à s'habituer ! Après tout, sa partenaire l'avait justement trouvé parce qu'il était bizarre... Alors un peu plus ou un peu moins ! On n'était plus à ça près ! Et de cette façon, il finit presque par apprécier le jeu. Lui et Laureleï se complétait bien. S'il n'avait par moment aucune idée de ce dont parlait l'animatrice, Laureleï elle semblait parfaitement au courant ! De son côté, il eu aussi quelques illuminations. Certaines réponses semblaient venir du fin fond de son cerveau. Comme s'il savait des choses sans savoir qu'il les savait. Fascinant !

Jilian ne rouvrit les yeux qu'à la fin, pour pouvoir redescendre de l'estrade. Il serait dommage de combler le ridicule en se vautrant lamentablement devant tout le monde ! Même si ce serait aussi bien son genre... Il n'avait absolument aucune idée de s'ils s'en étaient bien tirés ou non. Il se sentait d'un coup beaucoup mieux. S'il avait survécu à cette épreuve, il serait sans doute capable de profiter de tout le reste de la soirée ! Il envoya donc son plus grand et son plus franc sourire à sa partenaire.

"Well, that was not so bad eventually !"
Spoiler:
 


BOUH
2ème étape - La première épreuve : Le Quiz ! Sign10
James P. Campbell
James P. CampbellMédecin scolaire
Messages : 63
Âge : 28

Infos supplémentaires
Clubs: Natation
Boîte à infos:
2ème étape - La première épreuve : Le Quiz ! EmptyDim 6 Jan - 18:29

❝ Le meilleur couple de l’année 2018 ❞

Décidément, Jilian était vraiment un ami en or. Le meilleur que James aurait pu espérer avoir en se lançant dans l’écriture de cette nouvelle page de sa vie à Nara. Ils étaient tous les deux en train de stresser à mort, mais le bibliothécaire usa de tout son courage pour offrir un sourire rassurant au médecin scolaire, sourire qui se trouva être communicatif puisque James pouffa doucement. Non, décidément, Jilian était vraiment une perle. Il n’y avait bien que lui pour réussir à le calmer dans un tel moment de panique alors que lui-même était sans doute incapable d’inverser les rôles.

« Merci beaucoup, ton costume te va aussi très bien. Je suppose que c’est toi qui l’as fait ? Et comme le mien n’a presque jamais servi… Je n’ai à déplorer le décès d’aucun bouton aujourd’hui, ni même celui de mon pouce qui se serait vu planté à plusieurs reprises par une aiguille si j’avais essayé de le réparer. »

Voilà. Inspirer, expirer. Tout allait bien se passer ! Encore fallait-il que leurs partenaires respectifs n’arrivent ! James commençait à déprimer un peu à l’idée que Chuuya ne vienne pas, mais Jilian semblait lui aussi préoccupé par sa partenaire absente. Laureleï… Le médecin scolaire savait qui c’était. On ne pouvait pas passer à côté d’une si jolie femme avec une chevelure aussi blonde que les blés ! C’était une teinte vraiment pas commune ici, au Japon ! Après avoir balayé rapidement la salle avec son regard émeraude, James reporta son attention sur son ami.

« Donnely-san… C’est la professeure de français si je ne dis pas de bêtises… Je vois à quoi elle ressemble, mais elle n’est pas encore arrivée je crois… Ou du moins, je ne la vois pas. Et puis, tu sais, même si je connais plus de gens, c’est… uniquement de vue. Je n’ai jamais vraiment discuté avec d’autres personnes que toi en fait… »

Ils avaient l’air fin tous les deux, à être aussi peu enclins à aller vers les autres ! Mais c’était leur première année ici, il ne fallait pas non plus précipiter les choses ! Quoi qu’il en soit, ils furent coupés dans leur discussion par la jolie blonde en question, qui s’empressa de se présenter. Elle était vraiment ravissante dans cette robe, et voyant qu’un blanc semblait s’installer après ses mots, James s’empressa de se présenter à son tour, avant que ce ne soit son ami qui le fasse. Un sourire étira faiblement les lèvres du médecin scolaire alors qu’il regardait Jilian faire une révérence et ôter son chapeau pour dévoiler le cadeau qu’il souhaitait offrir à sa partenaire. Waw… James l’enviait tellement d’avoir de si bonnes idées, en plus d’avoir du talent ! C’était bien plus personnel que le cadeau qu’il avait choisi pour Chuuya… Le médecin scolaire refusa ensuite poliment le bonbon que Laureleï lui proposa, n’étant pas trop fan de sucre, et il continua de regarder la scène d’échange de cadeaux. Finalement, son sourire s’effaça en se rendant compte que maintenant que Jilian avait trouvé sa moitié pour la soirée, il devait les laisser seuls en attendant son propre partenaire. Il s’apprêtait à les saluer et à s’excuser quand Jilian vint une nouvelle fois à sa rescousse, proposant à Laureleï d’attendre en sa compagnie que le professeur de littérature ne fasse son apparition. Autant dire que James avait presque eu les larmes aux yeux avec ce geste vraiment touchant ! Dommage qu’il doive toujours s’empêcher de faire un câlin à son ami…

Mais finalement, ils n’eurent pas à attendre bien longtemps puisque Chuuya fit finalement son arrivée, accostant le trio avec un sourire et s’excusant d’être en retard. Inutile de dire que James était… grandement soulagé. Il lâcha même un infime soupir franchir ses lèvres alors qu’il se redressait pour se présenter convenablement à son partenaire d’un soir.

« E-Enchanté K-Kunikida-san… Je… Je suis bien James Campbell. Je suis ravi de faire équipe avec vous et… Voilà pour vous. J’espère que ça vous plaira. »

James s’inclina poliment et tendit finalement son cadeau à Chuuya, celui-ci contenant un ballotin de chocolats au lait avec un recueil de poésies du monde entier. Il croisait vraiment les doigts pour que ça plaise à son partenaire ! Déjà qu’il n’était pas à l’aise avec des inconnus alors si en plus il le décevait avec son cadeau… James l’angoissé, le retour ! Il attendit donc de découvrir l’air qu’allait afficher Chuuya en déballant le papier, mais il fut stoppé dans sa fixation du visage de son binôme par le directeur qui commençait son discours. Le regard émeraude de James faisait des allers-retours entre le professeur et le directeur, ses oreilles n’écoutant qu’à moitié le discours de ce dernier. Ils étaient restés tous les quatre ensemble, mais ils durent finalement s’avancer vers la scène alors qu’on leur annonçait qu’ils allaient participer à un quizz. Bon, okay. C’était le genre d’épreuves que James pourrait à peu près réussir à gérer, ça allait bien se passer ! Par contre… Ils étaient vraiment obligés de passer sur scène ? Devant tout le monde ? James soupira doucement alors qu’il se retournait vers Chuuya à l’annonce de l’ordre de passage. Super… Ils étaient les premiers en plus… Mais bon, plus vite ils seraient passés, plus vite ils seraient redescendus de la scène !

« Faisons de notre mieux… Kunikida-san… »

James stressait à mort quand l’animatrice les appela et les invita sur scène. Il se tourna vers son ami Jilian, lui renvoyant un petit sourire en voyant qu'il l'encourageait de son mieux pour cette épreuve qui lui semblait insurmontable, et il essaya de faire le vide dans sa tête pour se concentrer uniquement sur les questions qu'on leur posait, se concertant toujours avec son binôme avant de donner sa réponse. C’était une compétition à faire en duo après tout ! Les 12 questions terminées, le médecin scolaire s’empressa de redescendre de la scène, attendant quand même Chuuya pour ne pas risquer de le perdre de vue. D’ailleurs, ils n’avaient même pas eu le temps de déposer leurs cadeaux aux vestiaires ! Donc, en attendant que tous les autres couples passent, et après avoir échangé quelques regards avec Jilian qui n’était pas encore monté sur scène pour lui envoyer à son tour plein de courage, James se tourna vers le professeur.

« Vous voulez déposer tout ça aux vestiaires ? »

Pourvu que les épreuves suivantes restent dans le même genre… Enfin, du moment qu’on ne leur demandait pas de danser, tout se passerait bien !


©️ Halloween



2ème étape - La première épreuve : Le Quiz ! Signja11
Anonymous
InvitéInvité
2ème étape - La première épreuve : Le Quiz ! EmptyLun 7 Jan - 12:12
Noël en bonne compagnie ?Ryûko et Dae-Hyun essentiellement

Le premier de ses amis à trôner sur le cadre photo ? Parce que je faisais partie de ses amis ? C'était nouveau ça ? J'en rougissais encore plus. J'hôchais simplement la tête, de manière positive. C’était gênant pour moi, qui ne voulais pas d'amis à la base. J'espérais juste que ça irait, que je n'allais pas rester rouge, et surtout que je n'allais pas encore m'attacher à quelqu'un qui allait s'en aller. Après avoir ouvert mon cadeau, et l'avoir remercié, on alla déposer nos cadeaux au vestiaire, histoire de en pas être trop encombré après. Après, si ça n'était que moi, je resterais dans le fond jusqu'aux épreuves, mais Dae-Hyun ne semblait pas du même avis, au discours du directeur, il me poussa légèrement vers la scène. J'avais envie de lui dire que j'étais capable d'y aller seul, mais il devait savoir que ce n'était pas vraiment vrai. La première épreuve se révéla être un quizz … Qu'est ce qu'un quizz venait faire dans les histoires de couples ? Voir la connaissance des gens n'avait rien à voir avec tout ça, et mes sourcils se froncèrent, je n'étais pas spécialement doué, malgré ma curiosité … Dae-Hyun voulait absolument gagner, alors j'allais devoir faire de mon mieux.

On passait en deuxième, et Dae-Hyun me demanda si je n'avais pas trop le trac … Ah, c'était vrai, il ne savait pas que j'avais pour habitude de faire du théâtre pour ma grand mère … Le trac, je savais le gérer. J'haussais simplement les épaules en guise de réponse. Je n'étais pas stressé en tout cas pour le moment. Ce n'était pas comme si on entamait en étant le premier couple, qui ne savait pas à quoi s'attendre. On passa donc sur scène … Et les questions s’enchaînaient. Ce n'était pas simple … Mais on y arriva à peu près. Ce n'était pas la meilleure des performances, mais on eu pas trop de fautes il me semblait.

En descendant de la scène il reprit la parole. Il ne s'arrêtait pas deux secondes ? Pas étonnant qu'il avait soif ! Enfin, je disais ça, mais j'avais soif moi aussi.

« C'était pas mal … Par contre, je n'ai aucune idée de ce qui est prévu après … On va au buffet ? Il doit y avoir à boire là bas. »

J'étais trop gentil … Ce n'était pas dans mes habitudes … Je devrais être fermé à toute proposition, ne pas être touché par ce qu'il m'avait offert, même si c'était pas si énorme, pas si personnel. Je n'étais pas à l'aise avec lui, il me perturbait. C'était une chose que je n'aimais pas, devoir faire attention à l'autre, surtout quand il avait mon âge. Enfin à peu près. J'étais plus à l'aise à être gentil avec les personnes âgées, comme ma grand mère, mais c'était plus pour faire plaisir qu'autre chose, je ne m'intéressais à personne, pas même à la vie en fait … Mais le fait que Dae-Hyun soit aussi sympa … ça me perturbait grandement.

J'allais donc en sa compagnie boire un coup. Sans vraiment parler, je n'étais pas bavard, comparé à lui.

© 2981 12289 0
Dae-Hyun Jang
Dae-Hyun JangUniversité • 5ème année
Messages : 1353
Âge : 24
Cursus : Arts plastiques, spécialité photographie

Infos supplémentaires
Clubs: Photo, danse et natation
Boîte à infos:
2ème étape - La première épreuve : Le Quiz ! EmptyMar 8 Jan - 11:11

Merry Christmas!






Décidément, Dae-Hyun allait finir par prendre goût à tout ça ! Il s’amusait vraiment beaucoup à taquiner le pauvre Ryûko pour le voir rougir ! En même temps, c’était sa faute, il était adorable quand ses joues étaient aussi rouges que ses cheveux ! Quoi qu’il en soit, le Coréen se promit de prendre une belle photo de leur binôme à la fin de cette soirée. L’artiste avait accepté et le danseur comptait bien honorer sa promesse : celle d’afficher en premier cette photo dans le magnifique cadre que son camarade lui avait offert à l’occasion de cet événement.

L’épreuve en elle-même se passa plutôt bien. Ryûko ne semblait pas avoir le trac et il avait combiné ses connaissances avec celles de Dae-Hyun même s’il n’avait pas semblé, au premier abord, super heureux de participer à un quizz. En redescendant de la scène, le Coréen sentit toute la pression retomber, la laissant s’échapper de son corps en poussant un profond soupir de soulagement sans se départir de son sourire. Selon lui, ça s’était plutôt bien passé, surtout par rapport au premier couple. Par contre, il n’avait pas tellement envie de se torturer en écoutant tous les autres couples passer. Dae-Hyun voulait croire qu’ils seraient premiers de cette épreuve, donc il préféra tourner son attention vers le buffet, et plus particulièrement vers les différents cocktails sans alcool qui étaient proposés. C’était qu’il avait soif à force de parler ! Ryûko devait sûrement en avoir marre d’ailleurs d’avoir un tel moulin à paroles pour partenaire mais… Dae-Hyun ne pouvait vraiment pas s’en empêcher, il adorait discuter !

« Ouais… Je vois pas non plus ce qu’ils pourraient nous proposer… Ce quizz était une sacrée surprise, je m’attendais plutôt à des trucs de couples moi ! Enfin, je mettrais quand même ma main à couper qu’on va avoir droit à de la danse ! Tu peux pas organiser un truc pareil sans danser non ? »

Et puis Dae-Hyun avait terriblement envie de danser ! L’ambiance y était propice et il sentait déjà ses jambes qui le démangeaient. Tellement que ses pas jusqu’au buffet étaient légers et presque aériens, esquissant des petits enchaînements provenant de chorégraphies qu’il connaissait bien. Ils arrivèrent donc devant le grand buffet et le regard émeraude de Dae-Hyun commença à glisser un peu partout pour espérer trouver une boisson.

« Bon, déjà, c’est du sans alcool. Après, ils ont pas mis ce qu’il y avait dans leurs cocktails… J’espère que tu fais pas d’allergies ! Y’a des trucs d’ailleurs que t’aimes pas spécialement manger ou boire ? On peut peut-être essayer de deviner les ingrédients en sentant… »

Dae-Hyun s’exécuta et attrapa une louche dans un grand saladier contenant une boisson à la couleur verte flashy. Waw, c’était vraiment pas commun ça comme couleur… Le Coréen en versa un peu dans son verre et fit tourner le liquide à l’intérieur, comme s’il s’agissait d’un grand vin, humant son parfum avant de porter son gobelet en plastique à ses lèvres pour simplement les mouiller.

« Ouais, laisse tomber, j’suis pas fait pour être un goûteur en fait… Tu veux essayer ? Pour voir si ça te plaît ? »

Dae-Hyun tendit son verre à son binôme, ne s’inquiétant même pas du fait que si Ryûko buvait juste après lui, au même endroit où il avait posé ses lèvres, ça pouvait être considéré comme un baiser indirect.


©️ Halloween sur Never-Utopia



2ème étape - La première épreuve : Le Quiz ! Signda10
Anonymous
InvitéInvité
2ème étape - La première épreuve : Le Quiz ! EmptyMar 8 Jan - 13:33

ft. Yutsuki Yuuki et pas mal de monde.

On va tout défoncer.

2ème étape - La première épreuve : Le Quiz ! Ft. Yuuki Y.

Et voilà que ça recommence. Cette sensation de douceur quand je suis auprès de lui me fait me sentir un peu plus libre et j'ai vraiment l'impression que cette ambiance sait me correspondre à merveille quand l'envie m'emporte au loin de ces pensées moroses qui hantent mon esprit en période de cours classique, ou en plein bad hallucinogène ou alcoolisé. Je préfère nettement plus profiter de l'alcool en temps normal comme échappatoire, mais être auprès d'un homme aussi charmant, - qui certes est plus petit, mais on passera outre, peut s'avérer très chaleureux. l'ambiance qui nous entoure une nouvelle fois à l'intérieur de ces lieux nous apprêtant à entrer dans une nouvelle danse.

Sans me douter une seule seconde que ce vieil homme ferait une intervention.

Barbant Clairement, je n'aime pas cet homme, il est à l'image de cette école, fatiguant, crevant, pédant, il en impose autant que son bon vouloir exprimerait sa potentielle envie d'être une personne de second goût aussi puant que n'importe lequel de ces aristocrates, mais je ne peux m'empêche malgré tout d'éprouver de la sympathie pour cette personne qui a permis d'organiser un tel évènement. Ma foi, disons que ma haine peu justifiée me permettra au moins le temps d'un soir de penser qu'il n'est pas si pourri que ça, et je doute que ce soit dans son intérêt personnel de penser ainsi. En vérité, je me demande s'il a un intérêt quelconque à gérer un établissement pour moi, il n'est que le fruit d'un capitalisme qui a déteint sur ce Japon si fier. Adieu l'époque féodal, les américains nous envahissent.

Le voici donc à faire un discours tout aussi grandissant que la fiereté que j'ai de me porter aux côtés de Yutsuki. Je m'accroche à son bras, et le tien des deux miens, avant de comprendre ce qui en découle de l'intervention de notre cher pédant-chef. Un quizz. Allons bon, s'était-il cru dans ces émissions de télévisions farfelues où certaines personnes choisies parmi la masse devront s'affronter dans un résultat globale qui définira les participants. Et évidemment, nous allons devoir y passer également avec mon accompagnateur de la soirée. Est-ce une mauvaise chose ? Non, ça renforcera sans doute quelque chose, mais mon envie n'est plus la même. La lionne en moi vient de se réveiller et si je vois cette Amélia, j'lui ferai comprendre ses manières : on ne snobe pas une rivale de cette façon.

J'entraine ainsi mon cher Yutsuki après l'avoir vue passer. Je me fiche de la récompense, et je me fiche de ce qui peut nous arriver si on perd. Je veux juste montrer que je suis meilleure qu'elle, et je fera tout pour ça. Nous restons silencieux et admirons les autres participer sans trop bouger, après tout, je suis bien contre lui.

Et notre tour vient.

« - Faisons de notre mieux ce soir, bel homme. »

Et nous montons pour participer. Les questions s'enchainent et mon esprit de compétition l'emporte un peu trop sur la partie et je dois sans doute avoir plus l'air d'un démon quand une réponse est fausse, mais je reste fraîche, et en tout situation, je ne dénote pas de mon manque d'ambition, quand je peux clairement exprimer mon envie d'être la numéro une de ce tournoi, mieux : je me dois d'être devant l'australienne. Le quizz finit, nous retrouvèrent nos pieds au niveau de la grande salle aménagée, cigarette dans la poche cousue intérieure, je rêve de m'en allumer une, mais je n'e vais pas faire la fumeuse compulsive auprès de lui... Oh merde, j'ai soif.

« - Est ce que, chou, ça te dirait de me rejoindre dehors après être allé chercher deux verres pour nous rafraîchir le gosier ? Je dois t'avouer avoir besoin de décompresser, ce quizz m'a mit dans tous mes états, ha ha... »

Anonymous
InvitéInvité
2ème étape - La première épreuve : Le Quiz ! EmptyMar 8 Jan - 13:50
Couple d'un soir !


La jeune fille semblait étonnée que je sois ainsi vêtu, et surtout, que je lui adressais un semblant de sourire, mais ce n'était pas fini, j'avais son cadeau à lui offrir. Après tout, c'était la moindre des choses, surtout qu'elle m'en avait fait un. DU coup je lui offris, alors qu'elle avait déjà les joues rosies. Et je la voyais, au fur et à mesure, avoir les joues de plus en plus rouges. Elle me remercia chaleureusement après que je lui ai chanté la chanson, devant penser que je n'avais que ça. Mais elle fut encore plus surprise quand je lui donnais la partition et le CD. Elle voulait apprendre à le jouer au shamisen. C'était assez flatteur pour moi, je lui fis donc un sourire.

« J'ai hâte de t'entendre le jouer, ça me ferait vraiment plaisir. »

Puis on alla aux vestiaires pour poser nos affaires et cadeaux. Puis, comme j'avais vu qu'elle était assez tournée vers le buffet, je l'emmenais vers celui ci. Jusqu'à entendre les applaudissements qui accueillaient le directeur. Celui ci annonça la première épreuve au micro, un quizz. Tiens, ce n'était pas très « couple » ça … Enfin, j'avais je pensais une bonne culture générale. Même si parfois je pouvais me tromper. Elle semblait assez paniquée … Je posais paternellement une main sur son épaule quand elle me fit part de son envie de faire pour le mieux pour le quizz.

« Penses avant tout à t'amuser, je pense que c'est l'objectif de la soirée. »


ET puis, on passait les derniers, on aurait une avant vue de ce qui allait se passer. C'était toujours mieux que de passer les premiers, même si on était pas très performants. Je persistais à me dire qu'on était là pour passer un bon moment. Je n'étais pas un compétiteur dans l'âme, mais ça ne semblait pas être le cas de la jeune fille. Aussi, je ferais le mieux pour elle, sans pour autant m'imposer, il fallait qu'elle ait confiance en elle aussi.

Quand on monta, elle semblait toujours assez tendue, et ça se sentit durant le quizz. Elle s'emmêlait les pinceaux. Ce n'était pas bien grave. On enchaîna les questions, avec de bonnes et de mauvaises réponses. J'étais plutôt serein. En même temps, j'étais déjà monté sur scène pour ma musique, même si je n'avais pas été populaire. Donc monter sur scène ne me stressait pas plus que ça, mais j'avais quand même du trac.

Une fois descendus, elle s'excusa. A nouveau je posais ma main sur son épaule. Elle prenait ça trop à cœur, d'ailleurs qu'est ce qu'il y avait à gagner exactement ? Pour moi, la seule chose que je voulais gagner, c'était une bonne soirée en bonne compagnie.

« Ne t'inquiète pas, il y a d'autres épreuves. Et puis, on a peut être pas été si mauvais que ça, à dire vrai je n'ai pas vraiment fait attention aux autres participants. On verra bien les résultats. »

Je me voulais rassurant, et surtout qu'elle comprenne que même si une épreuve était « ratée », ce n'était pas une fatalité. Il y avait toujours moyen de se rattraper, comme pour les devoirs.

© 2981 12289 0
Anonymous
InvitéInvité
2ème étape - La première épreuve : Le Quiz ! EmptyMar 8 Jan - 14:15
We wish you a merry christmasBeaucoup de mondeWe wish you a merry christmas ! A another year will begin ! Enfin bref, il faut faire de son mieux quand son état s'améliore !(We wish you a merry christmas– OST Aikatsu stars)

Elle semblait plutôt se détendre par rapport au premier moment où je l'avais rencontré. J'étais plutôt à l'aise aussi, même si j'étais très proche d'une fille. Pourtant, ce n'était pas dans mes habitudes, et j'arrivais à ne plus penser à ma déception de ne pas voir Kyojiro. Enfin, ce n'était pas comme si je pensais toujours à lui, mais c'était vrai qu'à la base j'aurais aimé qu'il soit là pour en profiter un peu aussi, mais on était aussi timide lui et moi, et puis pourquoi j'y pensais ? Ce n'était pas comme si j'avais besoin de sa compagnie …

Je secouais légèrement ma tête de gauche à droite pour me recentrer sur la demoiselle. On dansait doucement, jusqu'à ce qu'une voix couvrit la musique ambiante. On arrêta donc de danser pour l'écouter et je stressais un peu en entendant qu'on passerait un quizz. Je n'étais pas spécialement doué en culture générale, même si je me renseignais. J'étais même dans les meilleurs élèves de ma classe, malgré mon absence, mais je n'avais clairement pas confiance en moi.

Elle attrapa mon bras des deux siens. Je senti le rouge monter à mes joues, je n'avais vraiment pas pour habitude qu'on soit aussi proche de moi, même si on était un couple d'une soirée. J'avais un peu peur à dire vrai, quand on m'approchait ainsi. Personne n'avait de contacts physiques avec moi donc c'était toujours difficile tout ça pour moi. Pourtant, je ne me débattais pas. Je la laissais faire.

Elle me tira presque jusqu'à la scène où je fus presque pétrifié de stress. Heureusement qu'elle était là. On était même pas encore sur scène. Bien sur que ça devait se sentir, j'étais raide comme un piquet. Elle essaya peut être de me détendre quand, à notre tour, elle s'adressa à moi en me disant « bel homme ». A dire vrai, ça eu juste l'effet de me rendre encore plus rouge que je ne l'étais déjà. J'acquiesçais silencieusement quand on monta sur la scène.

Étrangement, sur cette scène, je trouvais le moyen de ne pas paniquer, je me centrais sur elle. Elle était confiante, et semblait en avoir dans le ventre pour ainsi être aussi performante. J'étais plus à la soutenir dans ses réponses qu'à m'imposer, comme mon caractère habituel d'ailleurs. On répondit du mieux qu'on pu, selon moi, et on finit par redescendre de la scène, et je me détendis un peu.

Elle me demanda de la rejoindre dehors avec de la boisson, je supposais qu'elle avait besoin de fumer pour se détendre. J'acquiesçais doucement et la laissait partir en allant chercher les boissons. Il y avait plusieurs boissons, je ne savais pas ce qu'elle préférerait … Aussi, je pris la boisson rouge et la orange. Je ne savais pas pas ce qu'il y avait dedans … Mais je me dirigeais vers l'extérieur pour la retrouver.

« Est ce que … La soirée te plaît ? »


Ce fut mes mots quand j'arrivais devant elle. Je lui montrais les deux boissons.

« Je ne savais pas ce que tu préférerais … Donc j'ai pris deux boissons différentes, tu préfère laquelle ? »

.
© 2981 12289 0
Anonymous
InvitéInvité
2ème étape - La première épreuve : Le Quiz ! EmptyMar 8 Jan - 14:37
Noël en bonne compagnie ?Ryûko et Dae-Hyun essentiellement

J'allais finir par croire que le coréen s'amusait à me voir ainsi aussi rouge que mes cheveux et mes yeux. Mais pourquoi j'avais accepté qu'il me prenne en photo avec lui ? J'allais être rouge comme pas possible, et ses amis qui me verraient sur sa photo se moqueraient. Enfin je supposais. Je n'avais pas pour habitude d'être avec des gens de mon âge … La plupart du temps, c'était prise de bec quand je me trouvais en leur présence. Enfin, on était là juste pour la soirée, ce n'était pas comme si je devais aller le revoir plus tard …

Quoi qu'il y avait ce salon de thé qu'il m'avait dit qu'il m'emmènerait … Rien qu'à cette pensée, je rougis de nouveau. Mais on du passer l'épreuve du quizz, qui me fit sortir tout ça de la tête, et ne penser plus à rien. Puis le quizz se termina. J'avais envie d'aller m'asseoir, mais Dae-Hyun m'emmena vers le buffet. Je n'allais quand même pas le laisser en plan non ? SI ? Non, ça ne se faisait pas, et on m'avait au moins appris les bases de la politesse. En allant vers les boissons, il ne pu s'empêcher de parler encore. Bon au moins l'un de nous faisait la discussion, même si je ne répondais presque pas. J'haussais juste les épaules quand il parla de danse.

« Il paraît que je ne suis pas mauvais en danse … normale … Mais faut pas trop m'en demander, je ne suis pas un expert non plus. Après, je en m'attendais pas à un quizz, donc à voir ce qui a été prévu. Ça pourrait continuer à nous surprendre. »

Attendez, je sous entendais pas là que j'avais été surpris ? Oui … Mais je ne voulais pas qu'on le sache ! Ce n'était pas dans mon caractère ! Je préférais qu'on me croit toujours … Comment dire … imperturbable … Oui ça devait être le mot. Mais j’avais bien remarqué qu'il était presque à danser quand on allait au buffet. Il devait aimer ça … Contrairement à moi qui préférais rester dans mon coin et laisser les autres danser. C'était comme dans toutes ses soirées où on avait quand même essayé de m'inviter, où je restais près du buffet à refuser quiconque qui s'approchait de moi.

Une fois à proximité des boissons, il m'annonça que c'était du sans alcool. Encore heureux, quoi que j'aurais bien aimé voir le bibliothécaire ivre … ça devait être quelque chose ! Mais pour lui, je préférais le voir sobre, et puis je préférais le rester aussi. Il me demandait aussi ce que j'aimais boire ou manger … Je n'étais pas difficile, mais j'avais une préférence pour les plats mijotés par ma grand mère … Même si je cuisinais aussi.

« J'aime un peu tout, je ne suis pas difficile, j'aime particulièrement le thé avec un petit gâteau à côté. »

J'espère que ça ne faisait pas « petit vieux » … Parce que ce n'était pas l'objectif. Il avait pris une boisson vert flash … ça ne semblait pas appétissant … Très chimique. Surtout la couleur … Mais j'étais curieux, qu'est ce qu'il pouvait y avoir comme ingrédients dedans. Il goûta dans un verre. Il voulait deviner ce qu'il y avait dedans lui aussi.

Puis il m'avoua ne pas savoir et me tendit le verre … Attendez, il voulait qu'on boit dans le même verre ? Certes ça faisait couple, mais quand même … C'était exagéré non ? Mais si je refusais, il allait s'en offusquer ? Aussi, je pris timidement le verre, un peu rouge, même complètement rouge et je goûtais cette boisson …

Elle n'était pas aussi chimique que je l'aurais imaginé …

« Il y a de la menthe dedans … Mais je ne reconnais pas le reste ... »

© 2981 12289 0
Anonymous
InvitéInvité
2ème étape - La première épreuve : Le Quiz ! EmptyMar 8 Jan - 14:54

ft. Yutsuki Yuuki et pas mal de monde.

On va tout défoncer.

2ème étape - La première épreuve : Le Quiz ! Ft. Yuuki Y.

Il ne se fit pas prier, et le voici aussitôt parti faire le gentleman à la recherche de quoi pouvoir soulager notre gorge trop sèche de par des boissons très potentiellement non-alcoolisées, mais bon. Je suppose que c'est comme ça que ça doit se faire, et puis après tout, l'endroit est principalement composé de mineurs, donc il serait normal que boire de l'alcool en conséquence soit à proscrire. Après tout, nous ne sommes pas là pour nous murger ou quoi, bien loin de là. Le concours d'alcool avec Amélia n'a que peu de sens dans un tel contexte et... putain cette nana m'obsède. Arrête d'y penser, Jóna.

Je profite ainsi de la fraîcheur de l'extérieur pour apprécier ce froid qui me manque tant, celui de mon pays. La cigarette allumée au bec et le vent frais qui m'aide à ne pas trop développer un cancer de manière prématurée, je profite simplement pour admirer les étoiles, maintenant que tout ce stress est passé. Fumer est une belle excuse pour s'échapper du monde et profiter d'un froid qui nous rappelle ce que l'on est : des humains composée de chair, sensible à une température variante, constamment dans le changement le plus total, variant grâce à l'inclinaison d'une planète en déclin. Je suis pourrie en astronomie, mais je sais au moins que la terre tourne suffisamment assez bien autour du soleil pour nous permettre de profiter de ce temps glacial, en cet hiver trop froid.

Et ma cigarette qui m’accompagne, j'entends la porte s'ouvrir quand le jeune homme s'approche de moi, deux verres à l'allure ma foi fort étrange de par la couleur qui en resplendit, un jaune orangé et une sorte de rouge. le second me fait clairement plus penser à du vin, mais soyons honnête un instant, si je bois ça je vais me gouter un vieux truc coupé au sirop grave sucré, donc ce n'est même pas la peine. Je l'écoute s'exprimer :

« - Est ce que … La soirée te plaît ? »

Toujours aussi timide, hein. Je lui souris et hoche simplement la tête qu'il comprenne ma réponse avant de retourner à ma dernière latte de cigarette, projetant ainsi de la balancer. Quoique non, j'ai une meilleure idée. Et si je l'embêtais un instant. Il ne reste quasiment rien au bout de ce bâton de nicotine. La voilà la belle idée. Il me montre ainsi les deux verres qu'il a choisi, accompagnant son geste d'une phrase relativement claire, ma foi.

« - Je ne savais pas ce que tu préférerais … Donc j'ai pris deux boissons différentes, tu préfère laquelle ? »

Dernière bouffé de cigarette que je me permet de tirer, je la garde dans ma bouche, avant de jeter ma clope par un claquement de doigt, m'approchant avec une démarche que je tente comme un peu plus aguicheuse, et vient poser mon bras gauche sur on épaule droite, empoignant avec les main la sienne pour récupérer le verre rouge. Je laisse mon visage s'approcher dangereusement du sien pour lentement, par mon nez et ma bouche, expulser ma fumée à son petit visage d'ange, gardant cette même proximité un instant, ma main toujours dans la sienne avant de me reculer lentement récupérant ainsi mon verre que je me suis permise de choisir avec son accord au préalable visiblement.

« - Je vous remercie, vous êtes un gentleman. »

Je ne sais pas si c'est ma manière d'agir ou si c'est comme ça qu'il faut agir, mais ça m'a fait rigoler intérieurement, et je me demande sans cesse s'il osera s'approcher un peu plus de moi. Je porte ce verre à ma bouche et profite de cette gorgée pour remarcher avec la même démarche que j'ai utilisé pour m'approcher de lui, avant de finalement ouvrir la porte par laquelle il est entrée pour venir lui dire une fois à ce niveau-là :

« - Rentrons. Il fait un peu trop froid ici pour apprécier correctement la lune et ses étoiles. Je préfèrerai pour une fois profiter de la chaleur humaine environnante pour discuter. Tu n'y vois pas d'inconvénients, n'est-ce pas? »

Anonymous
InvitéInvité
2ème étape - La première épreuve : Le Quiz ! EmptyMar 8 Jan - 15:29
We wish you a merry christmasBeaucoup de mondeWe wish you a merry christmas ! A another year will begin ! Enfin bref, il faut faire de son mieux quand son état s'améliore !(We wish you a merry christmas– OST Aikatsu stars)

J'avais bien raison, elle était en train de fumer. Mais il faisait assez froid dehors, j'espère qu'elle ne voulait pas y rester trop longtemps … Par contre … La jeune fille s'approcha étrangement … Comme si quelqu'un avait pris possession de son corps. Elle semblait vouloir quelque chose, mais je n'arrivais pas à cerner quoi, et elle me mettait d'un coup très mal à l'aise. Elle attrapa ma main qui tremblait quelque peu. Puis elle souffla de la fumée de cigarette à mon visage. Je fermais les yeux, je n'aimais pas vraiment la fumée de cigarette … Elle garda ma main dans la sienne en me remerciant, alors que j'étais bien rouge. Puis elle me relâcha … Oh elle avait pris une des boissons, la rouge … Il me restait la orangée … Elle se redirigea vers la porte, me disant qu'il faisait un peu trop froid. Si ça me posait soucis ?

« Si tu préfère, je trouve aussi qu'il fait un peu frais ... »


Je la suivit à l'intérieur, où la température ambiante était bien plus agréable, peut être un peu trop chaude. Peut être était-ce parce que j'étais bien rouge aussi que j'avais si chaud. Il fallait que je me détende. Je devais me détendre ! Il fallait que je sois très calme … Elle arrivait à me donner si chaud … Ce n'était pas une bonne chose …

Je pris une gorgée de ma boisson, fraîche, et ça me rendait bien. Ce n'était heureusement pas alcoolisé, puisque je n'en avais jamais bu une gorgée de ces trucs … Enfin, cette boisson me faisait du bien. J'avais envie de rester près d'elle quand même … Aussi, alors qu'elle s'éloignait un peu, par réflexe, je pris sa main.

Puis je réalisais mon geste et rougit très fortement. Vraiment très fortement. Je savais que je n'étais pas attiré par les femmes, mais je faisais tout comme si c'était ma petit amie … Après tout, c'était l'objectif de la soirée, qu'on nous voie comme un couple ? Mais je relâchais sa main.

« Je … désolé ... »

Je ne bougeais plus, enfin presque plus, je repris une gorgée de mon breuvage pour me détendre. Je ne devais pas être très intelligent à agir comme ça … Surtout que peu avant je pensais à Kyojiro … Il fallait que je fasse le tri dans mes pensées … Il fallait que j'arrive à faire attention à mes gestes … J'étais bien embêté avec tout ça. Mais il fallait que je fasse quelque chose non ?

« Je … »

J'avais bien peur de ses réactions, surtout depuis ces actions à l'extérieur … Elle m'avait un peu fait peur. Mais en même temps, si j'avais eu si chaud, c'était qu'il y avait des raisons ? Non ?

« Tu ... »

Je n'arrivais pas à aligner deux mots. C'était affligeant, vraiment …

« Il y a quelque chose que tu aimerais faire ? »

J'étais bien plus rouge que d'ordinaire ...

.
© 2981 12289 0
Anonymous
InvitéInvité
2ème étape - La première épreuve : Le Quiz ! EmptyMar 8 Jan - 19:21

ft. Yutsuki Yuuki et pas mal de monde.

Folle de toi.

2ème étape - La première épreuve : Le Quiz ! Ft. Yuuki Y.

« - Si tu préfère, je trouve aussi qu'il fait un peu frais ... »

Je souris simplement quant je vois qu'il m'écoute. Il a l'air d'avoir froid de toute façon, et me voici de nouveau dans cette salle à l'intérieur avec lui. Dur d’imaginer qu'en temps normal il s'agit d'un gymanase, tant tout a été aménagé pour paraître grandiloquent. Je me demande combien on est capable de dépenser ici pour un tel évènement qui en soi, n'a pas tant d'impact sur la vie quotidienne de dizaines de milliers d'habitants, voir juste d'une petite centaine. Vraie question que je me pose-là et à laquelle je devrais sérieusement réfléchir à l'occasion. en attendant, profitons simplement de l'ambiance de la salle qui peut potentiellement nous rappeler un joli bal du XIXe.

Lui semble gêné, moi à l'aise. Cette boisson est bien fraîche, ceci dit. Bien moins sucrée que ce à quoi je pouvais m'attendre. Il agit. J'ai senti sa main se serrer un peu contre la mienne. Je dois avouer, ça me gêne un peu qu'il fasse quelque chose, mais je ne m'en plains pas. Je soupire brièvement au même moment où il retire sa main. Non, non mais quel con ! Pour une fois qu'il faisait quelque chose. Je le regarde simplement, l'air dépité, j'ai l'impression qu'il a simplement pas l'air de comprendre que j'attende qu'il soit entreprenant, je veux dire, au moins un minimum. C'en est d'une tristesse... Je me permets simplement de le juger du regard, rapidement, avant de l'entendre marmonner un faible :

« - Je … désolé ... »

Mais... Connard. Pour une fois que tu faisais quelque chose. Je vais pas faire ta cruche et ta bobonne longtemps... Bon Dieu. Je ne dois pas m'agacer, je ne dois pas m'agacer... J'essaye de garder un semblant de sourire, même si j'dois avouer, un fond de tristesse commence à me prendre, ou de mal-être, je ne sais pas trop. Et je ne vois pas trop comment je pourrais régler cela. Il a tellement l'air ailleurs. Il tente de baragouiner quelque chose mais rien ne sort. Bon sang, à quoi pense t-il ? A une autre demoiselle qu'il aime ? Ou un autre gars ? Peut-être que je ne lui plais tout simplement pas, et qu'il se force. J'ai de la peine et je n'ai pas envie de l’embarrasser. Je ne veux pas le gêner, mais... Oh si.

J'en ai marre de subir sa timidité. On va voir ce qu'il se passe si je le réveille un minimum. Je ne sais pas par quel miracle j'arrive à me comporter de la sorte, mais ma foi, je suppose que pour aller en thème avec lui durant la soirée il fallait au moins cela, alors je me permet simplement de m'approcher de lui une nouvelle fois. Il commence de nouveau à reparler. Et tout ça pour un :

« - Il y a quelque chose que tu aimerais faire ? »

S'il y a quelque chose que j'aimerai faire ? Hm. Je lui souris une nouvelle fois et pose mes bras autour de sa taille, et vient littéralement coller mon visage au sien, front contre front, laissant mes lèvres à quelques centimètres des siennes. Tu veux pas agir, mon chou ? Laisse reprendre les reines. J'ai fait l'effort surhumain d'être une femme pour toi ce soir, alors tu feras l'effort surhumain de supporter un instant ma présence. Soyons franc, je n'ai même pas réussi à déterminer si nos lèvres ont eu un quelconque contact. je crois bien, mais je suis pas sûr. Et avant de le sentir paniquer, je me permet de lui tenir bien fermement la taille d'un bras, lui attrapant la main avec celle qui m'était libre. Faignant de tomber à la renverse, ou juste à cause de la perte d'équilibre, je ne pus m'empêche de rigoler. Mon verre était posé et je n'avais aucune idée de où était le sien. Et présentement, je m'en fous. Je veux lui faire tourner la tête, tourner de l’œil, le faire presque regretter d'être vivant pour cette soirée sans pouvoir au préalable plus profiter de moi.

Et le faire tourner en bourrique est fun, bien plus fun que n'importe quel pas de danse sur lequel je l'entraine. J'admire ce beau monde autour de nous, qui ne nous observe pas, et c'est tant mieux. Ils trouveraient la scène audacieuse et affligeante, et je ne veux pas de leur pseudo envie de s'extasier devant tant de laideur romantique. Laissez moi profiter de ce beau garçon ce soir, je vous le rendrai tout neuf demain, peut-être un peu chamboulé, mais un peu en forme. Un peu.

« - Trois pas de danse, un baiser, un câlin et peut-être un peu plus. Boire autre chose que du jus de fruits, jouer de la musique, te faire écouter ma douce et suave voix de connasse norvégienne, t'apprendre ma langue, te dire mille en écouter autant et potentiellement te présenter à ma famille, mais juste pour ce soir, je me contenterai de suivre ton pas de danse en espérant que tu tombes sous le charme de ma fausse grâce que je sais si bien m'accorder. »

Mathi H. Matsushita
Mathi H. MatsushitaUniversité • 3ème année
Messages : 210
Âge : 23
Cursus : Musique

Infos supplémentaires
Clubs: Volley et Musique
Boîte à infos:
2ème étape - La première épreuve : Le Quiz ! EmptyMer 9 Jan - 21:58
La demoiselle est des plus agréables à mater. Au moins la soirée ne sera pas un fiasco sur ce plan. Mes yeux se régalent. Et j’avoue qu’elle a un caractère assez piquant. Ça me change des groupies qui me mangent dans la main. Aucun doute qu’avec ces nanas, il me suffit de claquer des doigts pour repartir accompagné cette nuit. Mais la princesse devant moi est bougrement tentante tout de même. Et je pense que ce n’est pas gagné du tout pour la convaincre de me suivre.
Bon d’accord je n’ai pas gagné de points avec mes insectes, encore moins en les mangeant et lui imposant de les manger. Parce que la demoiselle n’a pas l’air d’avoir froid aux yeux ! En tout cas, elle relève le défi malgré son dégoût évident. Et c’est hilarant. J’en pleurerais presque de rire ! Et j’adore ça !

Mon cadeau suivant, par contre, la gêne un peu. Ça se voit. Mais je ne relève pas. Ce n’était pas le but. Je veux juste faire plaisir à quelqu’un. Une inconnue canon et sympathique, ce n’est pas un mauvais plan, non ?

- Hey ! Aucun souci. C’est de bon cœur ! Je n’attends pas de cadeau équivalent du tout !

Et quand elle me présente son cadeau sorti d’un endroit qui ne manque pas d’intérêt, je ne peux pas m’empêcher de jouer les lourdauds encore plus.

- Le vrai cadeau aurait été de pouvoir aller le chercher moi-même entre ces deux merveilles que tu as !

Un petit clin d’œil charmeur pour accompagner mes mots. Mais je poursuis convenablement.

- Tu sais parler aux hommes en tout cas ! Les burgers c’est la vie ! Je ne connais pas ce resto, mais je pense que je ne vais pas tarder. Merci beaucoup Amélia.

Je sens bien qu’Amélia reste sur ses gardes avec moi, bien qu’elle ne semble pas avoir froid aux yeux. Je sais que j’y suis allé fort avec mon cadeau, au risque de renforcer cette image qui me colle souvent à la peau de riche dragueur qui se la joue maître du monde. Mais je suis tellement loin de ces considérations. J’avais envie de faire plaisir. C’est juste fun et de sans arrières pensées.

Nous sommes interrompus par le dirlo qui se lance dans un discours des plus rébarbatif. Je pense que c’est un concept universel. Les grands pontes ne savent pas être amusant sur scène.
Un quizz ? Remarque, ça peut être drôle ! Et je jubile encore plus quand ma partenaire de jeu m’assène de questions doutant de mes capacités. J’ai bien envie de la surprendre. En général, on me prend pour un petit con, qui ne sait que faire de la musique et dépense son fric. Les gens n’ont pas la moindre idée de mon QI et ma culture générale et spécialisée. J’adore les prendre au dépourvu. Ça les remet souvent à leur place. Il n’y a pas de cases dans la vie. On est comme on est. Et l’ouvrier n’est pas forcément un idiot, comme l’ingénieur n’est pas toujours une lumière. J’en ai croisé des élitistes sectaires qui sont décontenancés dès que tu les sors de leur zone de confort. Et ils ont toujours l’art de me considérer comme un « idiot de musicien qui ne fait rien de sa vie ». Ils sont très loin d’imaginer qui je suis. Et c’est drôle de les voir s’écrouler comme un château de cartes. Autant je suis toujours prêt à aider une personne dans la détresse, autant les mecs qui pètent plus haut que les autres, ça me sort par les trous de nez, quelque chose de formidablement monstrueux !

Mais dois-je classé Amélia dans cette catégorie ? Je prends le temps de l’observer avant de répondre. Elle ne me donne pas l’impression d’être comme ces bien-pensants du monde bourrés de préjugés.
Bon j’avoue j’aime les femmes. Je suis un accro aux seins et dragueur irrécupérable. Mais même si j’aime jouer, je ne suis pas un être vil dépourvu de respect et sens de l’honneur.
Et même si je ne peux nier qu’une nuée de pensées malsaines s’empare de mon esprit quand la jeune femme m’entraîne dans les vestiaires, je reste gentleman, lui ouvrant la porte et la laissant passer devant - mâtant discrétos son joli petit cul qui m’a l’air bien ferme et musclé.

Mais quand elle me défi du regard et de son ton surexcité de vouloir gagner, je ne peux pas m’empêcher de la prendre à la taille et l’attirer à moi. Nos visages proches l’un de l’autre, je ne tente aucun geste de plus. J’ai bien conscience que la demoiselle sait manipuler les hommes et jouer la séductrice.

- Je ne suis qu’un étudiant en musique. Il semble que mon nom te soit inconnu. Et c’est tant mieux, à mon avis. Alors laisses-toi surprendre, princesse ! Ton prince d’un soir n’est pas que l’image qu’on lui prête !

Je conclue à nouveau de mon clin d’œil charmeur en la lâchant, déposant à mon tour mes présents dans un casier.
Sans attendre mon reste, je retourne dans la salle en m’assurant qu’Amélia me suit bien.
C’est au tour de ce fameux populaire qui m’agace avec ses airs de pas y toucher. J’en profite pour manger un truc avant que ce soit notre tour. Finalement je monte sur scène avec les mains et poches pleines. J’ai trop la dalle ! Et je ne peux pas m’empêcher de rire aux raisons d’Amélia de gagner.

- Qu’on perde ou qu’on gagne, ne t’inquiètes pas ! Je te paye le restau que tu veux, quand tu veux, Miss au regard océan !

Je lui tends deux mini sandwich, avec malice.

- Tu ne veux pas le garder au chaud contre tes nibards ?  Des fois qu’on ait une fringale sur scène !

Nous sommes appelés à notre tour et finalement les questions s’enchaînent. Pas le temps d’avaler un morceau de plus. N’empêche que je n’ai pas fini de mâcher mon encas pour les premières questions. Pas convenable ? On s’en fout !
Terminator… Miles Davis…
Trop fun ces questions ! J’épate la demoiselle et j’en suis fier. Bon j’épate surtout mes groupies qui sont en extases au pied de la scène. Et les gratifies de temps en temps d’un petit signe de la main en finissant de mâcher mes petits pains. Je commence à me sentir un peu zen. Le ventre vide c’est toujours mieux.
Et puis on ne s’en sort pas si mal à ce quizz !

Je descends même de l’estrade avec le sourire aux lèvres quand Amélia me concède de « n’être pas si mauvais que ça ! ». En bas des marches, je lui sers une révérence pour toute réponse. Mais je reste coi quand elle me propose de l’accompagner à Suzuka.

- Mais c’est ton cadeau ! T’as pas un mec ? Un ami ? Une sœur ?

OK ! Je dérape en pensée. Deux nanas canons comme elle, je prendrais tellement mon pied !


Mathi vous charme en #6D071A
2ème étape - La première épreuve : Le Quiz ! Mathi_10
Saya Nakajima
Saya NakajimaLycée • 2ème année
Messages : 63
Âge : 17

Infos supplémentaires
Clubs: Basket, cuisine et musique
Boîte à infos:
2ème étape - La première épreuve : Le Quiz ! EmptyJeu 10 Jan - 11:18
Soirée de Noël

feat. plein de gens

Saya était vraiment aux anges avec ce cadeau que lui avait fait son professeur de musique ! Les joues rouges, elle ne cessait de sourire, hochant vivement la tête aux mots de l’homme qui l’accompagnait ce soir. Il avait hâte de l’entendre jouer sa chanson au shamisen ? Qu’il se tienne prêt alors ! La basketteuse était déjà très motivée, mais son professeur avait réussi à allumer le feu de la détermination dans le regard de la lycéenne. Elle allait redoubler d’effort et lui faire écouter son interprétation au plus tôt ! Elle s’en faisait la promesse !

Après avoir déposé leurs affaires aux vestiaires, puis avoir flâné un peu du côté du buffet, le Directeur fit son apparition pour annoncer la première épreuve : un quizz de culture générale. Autant dire que Saya était vraiment très paniquée à l’idée de pouvoir être plus un boulet qu’autre chose pour son professeur. Surtout après qu’il lui ait offert un tel cadeau ! La basketteuse lui promit de faire de son mieux, et elle se sentit presque fondre quand il posa une main paternelle sur son épaule pour la rassurer, lui confiant qu’il fallait qu’elle pense à s’amuser avant tout. La lycéenne manqua presque de tourner un regard larmoyant vers lui. Il était incroyable son professeur ! Elle était certaine qu’il ferait un super papa ! D’ailleurs… Est-ce qu’il était marié et avait quelqu’un dans sa vie ? Saya sentit une vague de curiosité prendre le pas sur le stress de l’annonce de cette épreuve.

« Oui, vous avez raison Chikamasa-sensei ! Mais je ne dois pas être la seule à m’amuser hein ! »

Et elle lui offrit son plus beau sourire rayonnant alors qu’elle joignait ses mains dans son dos. Tant pis pour les questions personnelles, Saya attendrait qu’ils soient passés sur scène pour accabler son pauvre professeur afin de satisfaire sa curiosité ! Et leur passage sur scène se fit d’ailleurs en dernier, laissant tout le loisir à la basketteuse de stresser en triturant nerveusement le bas de sa robe. Résultat, elle s’emmêla un peu trop les pinceaux et s’empressa de descendre quand l’animatrice les remercia. Rhaaa… Elle se sentait nulle ! Ils avaient donné plusieurs mauvaises réponses non ? Saya ne savait même plus, elle était bien trop retournée par ce passage sur scène… Mais encore une fois, Daiki se montra rassurant en posant une main sur son épaule. Décidément, la lycéenne avait presque l’impression de voir son père devant elle, c’était assez troublant, surtout qu’elle était très tactile et qu’elle faisait souvent de gros câlins à son paternel ! Là, il valait quand même mieux se retenir…

« M’oui… Vous avez raison… J’ai l’impression qu’on a donné plus de mauvaises réponses que de bonnes, mais ce n’était que le premier quart-temps ! Je suis sûre qu’on fera mieux à la deuxième épreuve ! D’ailleurs, est-ce que vous êtes au courant de quelque chose ? Pour la suite des événements et la récompense ? Comme vous êtes professeur, je me disais que vous saviez peut-être quelque chose… »

Saya ne perdait vraiment pas le nord avec sa curiosité ! En tout cas, son regard sombre glissa sur les personnes qui se trouvaient dans cette salle. Il y avait beaucoup d’inconnus et aussi pas mal de gens qu’elle connaissait. Elle avait vu Yutsuki, un camarade du club de basket, le médecin scolaire aussi et d’autres professeurs… Et si l’homme qui l’accompagnait avait envie de discuter un peu avec d’autres personnes de son âge plutôt qu’avec une gamine comme elle ?

« Oh euh… Je sais qu’on doit passer la soirée ensemble, mais… Si jamais vous voulez aller voir des personnes que vous connaissez, n’hésitez pas ! D’ailleurs, je me demandais… Ça fait longtemps que vous enseignez ici ? »

Tant qu’à faire… Autant faire sa curieuse jusqu’au bout même si elle n’avait pas forcément envie de le retenir et l’empêcher de s’amuser avec d’autres adultes ! Saya avait proposé qu’ils se séparent le temps d’attendre la deuxième épreuve, mais elle devait avouer qu’elle espérait vraiment, au fond d’elle, que son professeur de musique n’allait pas l’abandonner. Vers qui pourrait-elle se tourner après tout si jamais il partait ?


2ème étape - La première épreuve : Le Quiz ! Signsa11
Amelia McClenahan
Amelia McClenahanMécanicienne/Hôtesse
Messages : 70
Âge : 26

Infos supplémentaires
Clubs: ///
Boîte à infos:
2ème étape - La première épreuve : Le Quiz ! EmptyJeu 10 Jan - 12:44
Le meilleur couple de l’année 2018
feat. plein de gens
Mathi avait de la chance qu’Amelia soit bonne joueuse ! En le voyant presque pleurer de rire alors qu’elle essayait de gober au mieux cet insecte pour éviter qu’il ne se frotte à trop d’endroits à l’intérieur de sa bouche pour y laisser un goût infâme, l’hôtesse aurait pu lui mettre un coup de genou parfaitement placé entre les deux jambes ! Mais non, Amelia était bonne joueuse et elle le laissa se marrer. Elle restait persuadée qu’elle trouverait un autre moyen de se venger et de se foutre de sa gueule à son tour !

Quoi qu’il en soit, son deuxième cadeau la gêna grandement alors qu’elle-même sortait un petit coupon pour des burgers de son décolleté. Amelia se sentait un peu nulle en comparaison du cadeau somptueux qu’il lui avait fait mais… Merde hein, on n’avait pas tous les mêmes moyens ! Et puis, l’Australienne n’était pas vraiment du genre à se prendre la tête. Mathi lui avait dit qu’il n’attendait pas un cadeau équivalent, bah voilà, il l’avait son cadeau pas DU TOUT équivalent ! Tout droit sorti de son décolleté en plus ! Sa remarque fit sourire l’hôtesse. Le gros lourdaud que voilà ! Mais ça la faisait rire ! Elle se décida même à le taquiner un peu en posant ses propres mains sur sa poitrine, se penchant vers son oreille.

« C’est un trésor inestimable tu sais ! Mais si on arrive à remporter ce concours… Tu auras le droit de les toucher. »

Amelia se recula en ricanant un peu. Elle se doutait que ça serait une excellente motivation pour son partenaire, agitant ensuite un peu sa main devant elle pour lui signifier qu’il n’avait pas besoin de la remercier pour le cadeau un peu pourri qu’elle lui avait fait.

Lors de leur passage aux vestiaires, Amelia essaya d’en apprendre plus sur son partenaire d’un soir en lui posant tout un tas de questions, le mettant une nouvelle fois au défi de remporter ce concours. L’hôtesse couina un peu de surprise quand il l’attira soudainement à lui en mettant ses mains sur ses hanches, leurs visages se retrouvant à seulement quelques centimètres l’un de l’autre. D’abord surprise, Amelia sentit ses sourcils se froncer devant tant de proximité, avant qu’elle ne se mette à pouffer. Ses doigts parfaitement manucurés vinrent se perdre dans la chevelure brune du jeune homme, jouant un instant avec avant qu’il ne se détache d’elle.

« Oh… Alors Môssieur est censé être connu ? Tout en étant étudiant en musique ? Mais bon, comme t’es un parfait inconnu pour moi, j’vais te laisser le bénéfice du doute. Surprends-moi gringalet ! »

Amelia posa son index sur le nez de Mathi en riant, se doutant un peu qu’il devait être plus jeune qu’elle s’il était toujours étudiant, puis ils retournèrent dans la salle principale du gymnase en passant bien évidemment par le buffet. Amelia se goinfra, se retrouvant avec les joues pleines de nourriture alors que Mathi reprenait la parole. L’Australienne eut un peu de mal à tout avaler, mais elle préféra laisser planer un moment de silence plutôt que de parler la bouche pleine et risquer de postillonner sur son partenaire. Quoi que… C’était dommage de faire ça, ça aurait pu être drôle de lui envoyer des bouts de saumon et de pain en plein visage ! Le grand sourire d’Amelia à l’entente de l’invitation de Mathi laissa ensuite place à un air un peu blasé alors qu’il lui montrait deux mini-sandwichs.

« Tu te fous de moi ? J’vais tâcher ma robe si je les fous dans mon décolleté ! Et j’ai pas envie d’avoir les seins plein de mayo, merci ! T’as qu’à les mettre dans ton froc, ils seront bien au chaud comme ça et ça donnera l’illusion que t’en as une grosse ! »

Et voilà, c’en était fini de l’Amelia polie ! En même temps, Mathi cherchait en lui parlant comme ça ! Alors plutôt que de jouer les saintes nitouches offusquées, elle préférait lui montrer qu’elle pouvait être bien plus vulgaire que lui. D’ailleurs, elle appuya même ses dires en portant sa main à l’entrejambe de son partenaire, pour un contact furtif alors qu’elle ricanait de sa blague. Non mais !

Ce fut finalement à leur tour d’être appelés sur scène et, étrangement, le tout se passa plutôt bien ! Amelia n’avait pas trop suivi les performances des autres couples, ni ceux avant eux, ni ceux après, mais elle était plutôt fière d'eux et de leurs réponses ! Aussi entreprit-elle de faire un compliment à Mathi une fois redescendue de la scène, riant un peu en le voyant faire sa petite révérence. En tout cas, il avait l’air d’avoir un sacré succès auprès des filles le coco ! Amelia avait bien vu toutes ces demoiselles qui ne cessaient de regarder vers lui, et qui lui avaient d’ailleurs lancé un regard assez noir. C’était quoi, la coqueluche de l’Académie ?

« Bah… J’suis pas à Nara depuis très longtemps donc non, pas de petit-ami ou de petite-amie. J’ai pas de sœur non plus, dommage pour toi, j’suis fille unique ! Pour les amis, j’en ai quelques-uns, certes mais bon… Au moins, si j’y vais avec toi, j’aurai l’assurance que tout ceci n’est pas une vaste blague. »

Oui, Amelia était toujours suspicieuse ! Et puis, elle avait beaucoup parlé d’elle là ! C’était au tour de Mathi maintenant ! Attendant qu’ils se soient un peu éloignés de la scène, l’hôtesse fit volte-face et passa ses bras autour du cou de son partenaire.

« Bon, à ton tour de déballer un peu ton sac ! C’est quoi toutes ces filles qui me regardent avec la ferme intention de me planter un couteau dans la gorge dès que je me serai isolée dans les toilettes ? »


2ème étape - La première épreuve : Le Quiz ! Amysig10
Mathi H. Matsushita
Mathi H. MatsushitaUniversité • 3ème année
Messages : 210
Âge : 23
Cursus : Musique

Infos supplémentaires
Clubs: Volley et Musique
Boîte à infos:
2ème étape - La première épreuve : Le Quiz ! EmptyJeu 10 Jan - 19:44
Elle me provoque ! Comment ne pas répondre ?
Déjà la. Promesse de toucher ces lolos si on gagne n'est sûrement pas tomber dans l'oreille d'un sourd, même si je n'ai répondu que d'un haussement de sourcil. Est-elle juste provocatrice ou capable de tout ? Je reste sur mes gardes. J'aime bien les filles qui n'ont pas froid aux yeux. Mais certaines sont des vrais dangers pour autrui, d'autres sont des psychopathes, d'autres sont des chieuses à temps complets. Je ne sais pas trop quoi penser de cette Amélia. Puis je avoir vraiment confiance ?

Alors je la teste. D'abord dans les vestiaires. La proximité soudaine semble la rendre suspicieuse, plus que mal à l'aise. Je commence à croire que son jeu de provocation et séduction n'est pas vain. La demoiselle a l'habitude de faire ce qu'elle veut des hommes. Ça devient une certitude.

Puis devant le buffet, elle me met carrément la main au paquet, me faisant bander comme un jouvenceau. Je n'ai cette fois plus de doute sur sa capacité à manipuler un homme. Mais est-elle de la poudre aux yeux, une psychopathe, une folle furieuse, une marie couche toi là, une pot de colle, une sans gêne ou carrément une serail killeuse ? Tout est possible ! Je préférerais qu'elle ne soit qu'une femme consciente de son pouvoir de séduction et qui profite de la vie et des hommes sans se soucier des lendemains. Mais bon, l'expérience me fait me tenir sur mes gardes.

Et puis je suis là pour le jeu. Donc je passe sur l'incident sans faire de remarques supplémentaires. De toute façon j'ai la bouche pleine. Et je ne crois pas qu'elle apprécierait que je lui crache dessus ! Mais j'ai bien noté la fougue, l'impétuosité et le vocabulaire de la demoiselle mécano ! Je ris mais ne relève pas. J'attends de voir jusqu'où ça peut aller. Et puis il est temps de se concentrer pour lui montrer que je ne suis pas un débile.
L'épreuve se passe bien, à mon sens. Mais comme je n'ai absolument pas suivi ce qu'ont fait les autres, je suis incapable de nous situer tant que l'animatrice ne nous annonce pas les résultats. Je crois que ma partenaire de jeu n'en sait pas plus que moi, vu comment elle me cherche à peine sortis de scène.

Une vaste blague ? Je fronce les sourcils. Je n'aime pas sa suspicion maladive. Mais soit ! J’avoue que j'ai fait fort. Et si je comprends, elle n'a pas d'argent, donc ça la met très mal à l'aise. Sauf que c'est un peu décalé 1vec le prix de sa robe. Je ne suis pas expert, mais pour avoir du me coltiner des cocktails à la con et une diva mannequin qui ne s'intéresse qu'à son apparence, je suis presque sûr que cette robe est luxueuse.
J'ai donc du mal à cerner les réactions de la demoiselle et commence à me dire qu'il n'y a pas que moi qui masque ma vraie nature par l'image qu'on me donne.


- Comme tu veux ! Faut que je réserve une chambre supplémentaire ? Non, parce que je ne voudrais pas que tu crois que j'attends un retour en nature. Bien que ça ne me déplairait pas de te voir en tenue d'Eve !

Qui je suis ? Un petit sourire narquois se dessine sur mes lèvres. Ça commence à intriguer la demoiselle ces groupies qui me suivent partout.
Je me colle à elle et l'enlace à nouveau.

- T'y va fort mais j'avoue que y a des cinglées partout !  

Le regard planté dans le sien, je glisse une main dans ma poche tout en maintenant l'autre dans le creux de ses reins. Je sors mes écouteurs et lui glisse dans les oreilles. Reculant un peu, j'attrape mon portable à deux mains et lui met mon dernier single. Je chante toujours en anglais. Je n'aime pas la sonorité du japonais. Et au final, ça marche du tonnerre dans le pays, mais j'ai aussi appris cette semaine que mon single s'exporte à vitesse grand V. Donc il y a une chance qu'elle l'ait entendu.


Et comme il y a un gouffre entre mon image de coureur et les textes de mes chansons, je suis sûr de la surprendre. Et puis je peux toujours lui en faire écouter d’autres, notamment mes débuts aux USA qu’elle aura peut-être plus entendu puisqu’elle ne semble pas être au Japon depuis longtemps.

Je reste proche d’elle. Elle brille d’une aura irrésistible et c’est plus fort que moi. Après avoir attendu deux bonnes minutes qu’elle écoute la majorité de la chanson, je ne résiste plus. Je l’enlace d’un bras, pose mon autre main sur sa nuque et vient déposer un baiser sur ses lèvres tout en douceur. Juste y gouter un peu ! Au pire je me prendrais un baffe. C’est pas grave, j’ai l’habitude de gérer ! Mais elle est trop bandante pour ne pas essayer !


Mathi vous charme en #6D071A
2ème étape - La première épreuve : Le Quiz ! Mathi_10
Anonymous
InvitéInvité
2ème étape - La première épreuve : Le Quiz ! EmptySam 12 Jan - 11:54
Miss and Mister 2018
« E-Enchanté K-Kunikida-san… Je… Je suis bien James Campbell. Je suis ravi de faire équipe avec vous et… Voilà pour vous. J’espère que ça vous plaira. »

Le professeur de littérature imita son vis-à-vis lorsqu'il s'inclina avant d'accepter le présent qu'il lui tendait. Le roux allait pour tenter de deviner ce qui se cachait dans l'emballage mais fut arrêté dans son élan de curiosité par le discours du directeur qu'il écouta presque attentivement. Il suivit ses collègues vers l'avant de la scène. Il n'entendit pas en premier lieu ce qui allait se tenir, son attention étant rivée sur le paquet. Mince ! Il ne lui avait pas donner le sien, son attention fut de nouveau attirée par le directeur et son discours. Un quizz ? Parfait, il appréciait assez ce genre de jeu mais n'était pas, à son goût, le meilleur partenaire. Il nota également qu'il devait monter sur scène avec son partenaire. Partenaire à qu il jeta un regard alors que ce dernier se retournait vers lui dans un soupir. Ah, passer en premier ? Eh bien pourquoi pas !

« Faisons de notre mieux … Kunikida-san ... »

Il avait raison, ils allaient faire de leur mieux. Chuuya suivit le médecin scolaire sur la scène lorsqu'ils furent appeler. Certaines questions laissèrent les yeux ronds au roux, répondant au hasard avec l'accord de son binôme. Rapidement les questions passèrent et ils terminèrent. Il vit son camarade descendre aussitôt de la scène, ce qui le fit quelque peu rire, visiblement son partenaire de soirée n'était pas friand d'être exposé de la sorte à la vue de tous. Il le rejoignit un peu plus calme, souriant. Il avait encore le cadeau de Campbell-san entre ses mains ainsi que celui qu'il devait lui offrir. Il lui proposa de déposer leurs affaires aux vestiaires. Le roux accepta d'un vif geste de la tête. Il ouvrit alors la marche rapidement vers les vestiaires, suivit, il l'espérait, par le médecin scolaire. Il y déposa le présent du brun ainsi que sa grande veste qu'il avait gardée par dessus sa tenue de soirée. Il se tourna ensuite vers James, un léger sourire au visage, mine de rien, offrir un cadeau à quelqu'un dont on ne connaît que le nom, la voix, le visage ainsi que quelques centres d'intérêts le stressait un peu, il devait se l'avouer.

''Oh ! Campbell-san ! Tenez c'est pour vous !''

Le roux lui tendit alors respectueusement un petit sac en papier marron clair dans lequel se trouvait divers petits paquets de cafés de provenances différentes., Chuuya était assez fier d'avoir eut cette idée, rien de mieux que du café pour un amateur de café, ignorant encore le contenu de son propre présent, il ne se doutait pas que ces deux personnes avaient eut le même schéma de pensée. Il espérait que cela lui plaise, Chuuya n'avait pas réfléchit au fait que généralement, les amateurs de café aimaient une seule variété de café, aussi se trouva-t-il aussitôt très idiot mais gardait quand même un petit sourire presque enfantin alors qu'il lui remettait le présent à son tour.
Académie Yokuboo
Académie YokubooPNJ • Compte fondateur
Messages : 244
2ème étape - La première épreuve : Le Quiz ! EmptyLun 14 Jan - 12:41

[La deuxième étape est terminée ! Merci à tous pour vos rps ! Rendez-vous pour l'étape 3 juste ici -> http://yokuboo.forumactif.com/t626-3eme-etape-la-deuxieme-epreuve-le-dessin#6973] o/
Contenu sponsorisé
2ème étape - La première épreuve : Le Quiz ! Empty