Partagez | 
 

 Un petit tour de visite - Zelda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daisuke Kô
Lycée • 1ère année
avatar

Messages : 107
Profession : Lycéen 1er année
Cursus : karaté et informatique
Multicomptes : //

Infos supplémentaires
Clubs: karaté - informatique
Mais encore ?:

MessageSujet: Un petit tour de visite - Zelda   Ven 28 Déc - 17:41


   

   

   
La valeur de l’art est fonction de celui qui l’utilise.

   
Feat Zelda

   

   

 
  "DAISUKE"

Ça, c'est le cri de mon père quand il tente de me réveiller. Il y a juste un problème à ce système. C'est qu'il le fait en bas des escaliers qui se trouvent à l'opposé de ma chambre. Vous vous rendez bien compte que le temps que ça arrive chez moi, son cri s'est déjà éteint sur le chemin. Donc en clair, je ne l'entends jamais quand il crie et le pire, c'est que je lui ai déjà dit mais, il le refait quasi chaque matin. À la fin, voyant que je ne réagissais pas, il montait les escaliers et ouvrait frénétiquement ma porte.


  "DAISUKE, bon sang, tu te lèves !"

Et là, mes tympans viennent de dire "amen" en quelques secondes. Et c'était comme ça presque tous les matins. Vous allez me dire "ben, t'avais qu'à te lever quand il t’appelait". Pour ça, comme dit plus tôt, il fallait que je l'entende. Massant mes oreilles pour tenter de chasser cette douleur intérieure, je sortis du lit fatigué et pressé de ne plus être ici. Ce cri affreux cesserait dès demain et je pouvais vous dire que j'avais hâte d'y être. Je le regardais le saluant de la tête à moitié endormie et je me dirigeais vers la salle de bain pendant que lui retournait dans la cuisine. Il allait sûrement rejoindre sa nouvelle compagne. Je n'avais rien contre le fait qu'il avait retrouvé quelqu'un, mais c'était juste que j'arrivais pas à l'apprécier. Enfin bref, me voilà devant le miroir à me regarder avec une tête vraiment trop naze. M'aspergeant d'eau pour me réveiller, je réfléchissais en même temps sur ce que j'allais mettre pour le premier jour. Et c'est là où je poussai un soupir, car, en fait, je n'avais pas besoin d'y réfléchir vu qu'on avait une tenue obligatoire. Je retournais dans ma chambre chercher la tenue qui était posée sur mon armoire. Un costume tout noir avec LA cravate qui change tout. Quelle idée d'avoir fait une cravate verte, ça fait vraiment trop cloche sur la tenue pour moi. Celui qui avait inventé cette différence pour les lycéens aurait pu trouver autre chose quand même. Il manquait d'imagination, c'était tout ce qu'on pouvait dire.

Descendant les escaliers, je déposais la valise près de la porte avant d'aller rejoindre mon père et sa compagne dans la cuisine. Ils avaient déjà déposé mon déjeuner sur la table, une omelette avec un bouillon de miso. Il y avait bien un truc que mon père réussissait bien, c'était son omelette, elle était vraiment délicieuse. Je les regardais installé près de la plaque à cuisson à surveiller les autres omelettes. Ils chuchotaient entre eux et souriaient. Cela faisait longtemps que je n'avais plus vu mon père si "heureux". Dans ma tête, je me disais qu'elle ne devait pas me plaire à moi et tant qu'elle rendait heureux mon père, c'était leur problème. Et même si n'était pas le cas, ce n'était pas à moi à m'occuper de ça. Donc je finis rapidement mon déjeuner et mon père me regarda soudainement.

  "Daisuke, quand tu es prêt, on y va. Je te conduis aujourd'hui pour ton premier jour de lycée" me disait mon père calmement

Mon père qui me proposait de me conduire, c'était bien la première fois que j'avais cet honneur et je devais avouer que ça me déplu pas. Je posai mes assiettes et bol dans l'évier, je saluai la compagne de mon père et on se dirigea vers la voiture avec ma valise en main. Installé dans la voiture, il conduisit quasi en silence jusqu'à l'école et je n'osais pas le déranger dans sa concentration. Arrivé devant l'école, je sortis de celle-ci et me dirigeai vers le coffre pour prendre ma valise. Et là, il sortit lui aussi de la voiture venant près de moi, me regardant droit dans les yeux et me serra dans ses bras.

  "Prends soin de toi, mon fils" dit il en me surprenant

  "euh....merci, père. vous aussi, prenez soin de vous" lui dise d'un ton hésitant

Il remonta dans sa voiture, klaxonna et s'en alla. Je regardais la voiture s'éloigner avant de disparaitre dans un tournant et c'est là où je me suis retourné pour voir l'académie en question. J'étais impressionné par la taille de celle-ci et j'espérais rapidement trouver mes marques. Déjà, ma première question était : où devais-je aller ?

A force de marcher, je pense être tombé dans ce que l'on peut appeler une cour. Il y avait plein de chemin menant à des bâtiments plus spécifiques et grands les uns que les autres. M'arrêtant en plein milieu, j'observais les alentours avec ma valise en main et j'étais vachement impressionné.

   

   A-Lice | Never-Utopia

   

_________________
"J'ai appris qu'un homme n'a le droit d'en regarder un autre de haut que pour l'aider à se lever."
[ Gabriel García Márques ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zelda K. Yoshida
Lycée • 2ème année
avatar

Messages : 50
Age : 16
Profession : Aide au magasin d'arcade de ses parents
Cursus : //
Multicomptes : Mandy A.

Infos supplémentaires
Clubs: Informatique et Tir à l'arc
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Un petit tour de visite - Zelda   Ven 28 Déc - 19:36



Je comate.
Devant mon petit déjeuné. Mon père a tenté de faire une omelette smiley... Bha... Je ne pensais pas que les omelettes aussi ne pouvait pas être du matin. Link et moi, on a fait des donjons avec notre guilde pro' toute la nuit quasiment. La dernière heure que je me souvienne, c'est 4 heures du matin. Je baille et mon frère me donne un coup de coude.

_ Je te laisse la salle de bain d'abord...

_ N-non, je vais me réveiller en premier.

Erf...
On essaye tous les deux de grappiller un peu de temps pour se préparer mentalement à la journée, mais rien n'y fait. C'est trop dur ! Je bois mon jus d'orange et nos parents nous regardent, dépités. Maman craque et se fâche la première.

_ Si vous n'assumez pas vos parties et que votre scolarité en prend un coup. Je coupe le wifi !

_ NON !

Avons nous déclaré, d'un commun accord mon frère et moi.
Pas question ! Et c'est comme un electrochoc, une réanimation violente ! Hop ! On se bouge les fesses ! On sait que de toute façon, eux aussi ne pourraient pas vivre... Que dis-je survivre sans le net, leurs travails en dépends, cependant mon père est assez doué en sécurité informatique pour nous barrer l'accès à mon frère et moi, ça nous prendrait trop de temps à pirater alors... Autant se tenir à carreaux et donner aux parents ce qu'ils veulent, des lycéens en forme et avec de bonnes notes ! C'est le deal pour pouvoir vivre à fond nos passions !

Du coup.
J'ai avalée mon petit déjeuné qui tirait la tronche en deux bouchées et je me suis limite battue avec Link pour entrer dans la salle de bain.

_ Les filles d'abords !
_ T'es pas une fille, t'es ma sœur !
_ T'es pas mon frère, t'es un singe !

Ont rit ensemble.
Cependant, je ne lâche pas l'affaire et j'arrive à me faufiler.

_ Je dois partir plus vite, je dois accueillir un petit nouveau ! Il m'appellera "Sempaï" ahah !

_ Le pauvre ! Je prends rendez vous chez le psy' pour lui ?

Je plisse le regard.
Et je claque la porte de la salle de bain, à son nez. Tsch !

_ LA PORTE ZELDA KEIKO YOSHIDA !

Oups... Fatality.
Ma mère, c'est la Worldboss de la maison et mon père, lui celui de la salle d'arcade juste en dessous de notre appartement. Chacun son royaume et maintenant que j'y pense... A part nos chambres, Link et moi, on n'a pas vraiment de royaume à revendiquer... Hmm...

Bref !
Je prends une douche rapide et j'essaye de m'arranger au mieux pour ne pas faire fuir le newbie. Je ne sais plus d'où il vient, j'ai juste retenu son pseudo, euh, prénom... Bon sang, je joue trop ! "Daisuke Kô", j'ai retenu, car un peu plus, je pourrais dire "Daisuki" et bon... Faire une déclaration, à une première rencontre, ahahaha ! Tellement pas moi. C'est un première année et j'avoue, même si je ne suis pas une bête de charisme ou de popularité, je suis assez fière qu'on m'ai donné pour quète de l'accueillir et de lui montrer l'académie. D'habitude, on me laisse tranquillement dans mon coin, à geeker, fabuler avec mes yaois en paix... Mais c'est finit ça, je suis en deuxième année, c'est mon rôle d'aider, protéger les petits nouveaux ! Ah ah ah ! Trop fière.

Uniforme moche. Tchek.
Visage pas trop fatigué, moyen tchek... J'ai quelques cernes à cause de ma nuit mais bon, je ne peux pas faire de miracle ! Queue de cheval en hauteur et mes pinces bonbons kawaï pour dominer mes mèches noirs, rebelles... Top ! J'suis ready !!  Et hop, je libère la place pour le frangin et fonce, tout en attrapant mon bento pour ce midi.

_ Bonne journée tous le monde !

On ne vit pas loin du métro.
Alors je suis quasiment en un clin d'oeil à l'académie. J'espère ne pas trop être en retard pour lui. Nos professeurs sont au courants qu'on arrivera un peu après la sonnerie de toute façon, comme je dois lui faire visiter et le détendre un peu... Comment on fait pour détendre quelqu'un ? Moi, ce qui me détends, c'est un jeu sur mon smartphone ou... Quand on me dit "Wifi illimité et gratuit". Ah ça oui, ça me détend... Bref, on est pas des monstres à Nara ! Pas trop en tout cas... De toute manière, j'suis une deuxième année ! Alors je ne me laisserais pas faire et j'ai un petit kohaï tout intimidé à guider vers la voie Jedi.  

Je ré-ajuste mon sac sur mon dos.
Et dans l'allée principal qui mène à la cours, j'analyse autours de moi. Je reconnais quelques visages familiers, des gens de ma classe... Jona qui fume avant d'entrer à l'école, tss.. Somun, le surveillant streamer de mon coeur est là, ah ~ Il est en vie et semble allez bien. Alors tout va bien. Hihi ! Bon, focus on the newbie lààà !!

*bam*


Un nouveau lycéen sauvage apparait !
Il est grand, il est inconnu au bataillon ! Mon regard s'illumine et je lui sourie même si je l'ai un peu bousculé.

_ Bonjour Daisuki !

..
.... Oh non. Tuez moi sur place ou je me fais seppuku. J'ai finis par la dire, ma bourde ! Je deviens rouge comme une pivoine et je me corrige tant bien que mal. Ça me pendait tellement au nez ce labsus ! QUEL IDÉE !! Pourtant j'avais répété dans ma tête "DaisukE ! DaisukE !"

_ D-désolée !! Daisuke-kun ! Je suis Zelda Keiko Yoshida, en deuxième année et je dois t'accueillir.

Première impression ?
Si j'avais jeté des dès, ça aurait été un échec critique. Non seulement je le bouscule, mais en plus je maltraite son nom... Encore ? Décidément, je crois que j'ai un réel blocage là dessus. Je déglutie et après m'être incliné, j'observe qu'il est aussi haut que mon frère en faite... Sauf qu'il est en deuxième année lui. Peut-être que je me suis trompée de personne ?

Ce serait le pompon.

_________________
{ Je g33k en mediumorchid }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisuke Kô
Lycée • 1ère année
avatar

Messages : 107
Profession : Lycéen 1er année
Cursus : karaté et informatique
Multicomptes : //

Infos supplémentaires
Clubs: karaté - informatique
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Un petit tour de visite - Zelda   Mer 2 Jan - 21:06


   

   

   

 
Je me trouvais au centre de la cour à observer les bâtiments tout autour de moi avec toujours ma valise en main que je traînais. J’étais quand même impressionné par la grandeur de ceux-ci et aussi de la cour qui semblait immense. Les élèves commençaient à sortir et à marcher sur les chemins avec des livres en main ou des sacs avec plein de cahier. C’était typique d’une académie. Au moins, il s’était pas trompé d’endroit. Puis soudainement, il aperçut une demoiselle se diriger droit sur lui et il n’a même pas eu le temps de réagir qu’il se fit bousculer par celle-ci. Elle connaissait mon nom……….enfin c’était ce que je pensais en entendant le début de celui-ci, mais la fin était quelque peu…..différent. D’un côté, c’était pas la première fois qu’on me l’a faisait celle là, mais habituellement c’était des gens que je connaissais depuis pas mal de temps et pas dès la première rencontre. Alors, je me disais que cela devait être une erreur et cela se confirma vu la réaction qu’elle eut après avoir prononcé ce mot. Je ne pus m’empêcher que d’afficher un petit sourire vu la situation marrante que cela causait. Habituellement, certains auraient peut-être réagi à ce lapsus, mais j’étais tellement habitué que je savais que dans ce genre de cas, il fallait faire comme si de rien n’était. Surtout que je me disais que ce n’était pas volontaire. Enfin, je le note quand même quelque part dans ma tête, car cela pourrait être utile pour plus tard. C’est sûr que revenir là dessus plus tard sera, à ce moment-là, très marrant. En bref, j’avais déjà une carte en main.

«  Je suis honoré de faire votre connaissance, Zelda-senpai. »

Je lui rendis son salut comme le veut la politesse. Cela me faisait quand même étrange d’être le petit nouveau. Mais je fus quand même surpris car, je ne savais même pas que j’avais un guide à mon arrivé. D’un côté, cela tombait bien car, je ne savais pas où aller ni ce que je devais faire. Bref, je pris un moment pour l’observer et je me trouvais plus grand que celle-ci. Elle était vraiment en deuxième année ou c’était aussi une blague comme le lapsus qu’elle a eu plus tôt ? Enfin, je n’allais pas lui poser la question vu que c’était très malpoli de demander surtout à une fille. Je risquerais de la vexer à peine arrivé et rencontré, ça n’en valait pas la peine.

« Vous tombez bien, senpai, car je sais pas du tout où je dois aller ni où se trouve les chambres pour poser ma valise. »

Disais-je un peu gêné en posant ma main derrière la tête qui était un signe que j’étais ennuyé. C’était assez dur d’arriver en plein milieu de tout et puis d’être perdu à peine 5min. après être arrivé. Mais l’académie semblait immense que je ne savais même pas où se trouvait le secrétariat où je devrais aller plus tard. Et dire que j’allais vivre ici pendant un moment.

J’avais hâte de me « débarrasser » de ma valise. Je n’avais pas grand-chose comme affaire, mais elle était plus encombrante qu’autre chose. Et visiter les lieux avec celle-ci serait gênant. Mais, j’avais quand même envie de visiter ces lieux pour éviter de me perdre à l’avenir. Rien qu’imaginer ne pas trouver ma salle de classe à temps et être « puni » par les surveillants me donna des frissons dans le dos. Moi qui sui un élève modèle, arriver en retard était comme une phobie.

Bon revenons à nos moutons. J’étais pas très bavard au premier abord car, j’avais toujours peur de mal faire et de faire des erreurs. Enfin, elle, elle en a fait une dès qu’elle a ouvert la bouche pour me saluer et elle est toujours en vie après. Bien que je ne la connaissais pas encore bien pour lui renvoyer la balle.

« Je suis navré d'utiliser votre temps pour m'aider, Zelda-senpai.»


   

   A-Lice | Never-Utopia

   

_________________
"J'ai appris qu'un homme n'a le droit d'en regarder un autre de haut que pour l'aider à se lever."
[ Gabriel García Márques ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zelda K. Yoshida
Lycée • 2ème année
avatar

Messages : 50
Age : 16
Profession : Aide au magasin d'arcade de ses parents
Cursus : //
Multicomptes : Mandy A.

Infos supplémentaires
Clubs: Informatique et Tir à l'arc
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Un petit tour de visite - Zelda   Jeu 3 Jan - 19:16



Les secondes s'écoulent.
Le premier année ne semble pas décidé à s'en fuir loin du phénomène que je suis. Bon ! Il y a peut-être de l'espoir pour moi. Peut-être qu'il n'a pas entendu car... Aucune remarque ! Je suis si soulagée !! L'Omni-messie existe bien, avec la Triforce et les 12 divinités aussi possible... Lorsque Daisuke prononce le mots "sempaï", mon cœur fait un raté... Wow, ça sonne vraiment bien ! Pourquoi ais-je toujours refusé ce genre de titre ??

« Vous tombez bien, senpai, car je sais pas du tout où je dois aller ni où se trouve les chambres pour poser ma valise. »

Oooh...
Je me mordille la lèvre, le regards remplis d'étoiles... Je ne me remettrais pas de ce divin "sempaï". Ça ne fais que renforcer mon devoir auprès de lui, surtout après avoir mal traité son prénom. Je trouvais mon petit kohaï terriblement mignon à être gêné et perdu comme ça. Ca me rappel de nombreuses scène de manga type "school life". Je commence à comprendre où la mangaka a pu prendre son inspiration.

_ Ca va allez, je suis là pour ça.

Le rassurais-je, avec un clin d’œil complice.  

« Je suis navré d'utiliser votre temps pour m'aider, Zelda-senpai.»


Oh ce sempaï...
Oui, je sais, j'en deviens lourde mais... Laissez moi savourer ce titre encore une fois. Venant d'un lycéen, qui me donne toute sa confiance, sa foi pour le guider. Non, je ne peux vraiment pas le décevoir. J'accepte ta requète mon cher ami, je te guiderais, même en enfer, mais surtout le paradis. Mes joues s'empourpre sûrement face à un premier année si pur, si candide... J'étais comme ça moi aussi ? Sûrement... Puis la désillusion du lycée, travailler plus, moins de temps pour jouer... La deuxième année, qui est un niveau au dessus, en matière de difficulté.

_ Ne t'en fais pas, c'est cours de français... Je ne manque pas à la prof' et inversement, ahah !


Clairement.
Je pense que le destin à bien choisit son moment, pour ce petit tour de visite. Je pense avoir un bonus critique en chance. Par ailleurs, j'annonce aussi la couleur de ma répulsion pour cette langue.

_ On va d'abord te libérer de tes valises, Daisuke-kun, d'accord ?


Lui proposais-je.
Car ça relève du bon sens. D'un mouvement de tête, j'invite mon petit kohaï à me suivre en direction des dortoirs. Le bâtiment était facilement reconnaissable, car détaché du reste, plus en retrait et au calme.

_ C'est un pensionnat avec trois ailes, fille, garçon et une pour le personnel. Par contre, je ne saurais te dire combien vous êtes par chambre, je n'y loge pas.


Expliquais-je.
Un peu déçu de ne pas pouvoir lui fournir d'avantage d'informations. Je suppose qu'il connait déjà sa chambre, enfin je l'espère, car je ne pourrais pas entrer à l'étage des garçons... A mon grand regret, je le reconnais ! Ahah ! Quoi, les garçons ne se gênent pas pour avoir une chance de nous reluquer... Moi, c'est en pur fujoshi que j'aimerais voir ça, imaginer, je tombe sur un couple homosexuel !! Je serais hyper inspiré pour une fanfiction ! Ahah ! Bref, je dois me contrôler et rester dans la réalité, ô combien plus fade et triste... On stop les fabulations Zelda !

Je remarque.
Qu'on observe le petit nouveau. Normal.

_ Ne t'en fais pas, personne ne mords ici... Juste moi, si il n'y a plus de connexion internet.

J'éclate de rire.
Pour détendre un peu l'atmosphère. C'est vrai que l'académie est réputée, mais... Il faut savoir ce détendre et moi, je ne suis pas une arrogante fille à papa de service, ni une élite de l'école alors... Cependant, tant que je suis sa sempaï...

Je suis la plus riche d'entre vous.

_________________
{ Je g33k en mediumorchid }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisuke Kô
Lycée • 1ère année
avatar

Messages : 107
Profession : Lycéen 1er année
Cursus : karaté et informatique
Multicomptes : //

Infos supplémentaires
Clubs: karaté - informatique
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Un petit tour de visite - Zelda   Dim 6 Jan - 19:24


   

   

   
J’avoue que me retrouver au centre de cette cour aux regard de tous, j’avais l’impression d’être une bête de foire qui devait faire un tour de cirque pour satisfaire les spectateurs. Navré, mais tout ce que je voulais c’était de me retrouver dans cette académie gigantesque. Et cette senpai semblait très motivé à m’y aider. Qu’est ce que j’étais ravi qu’elle accepte d’aider son petit kohai. J’avais trop peur d’être rejeté et « tiens démerdes toi gros », je m’étais fait ce genre de film, je ne sais combien de fois sur le trajet. Et en plus, je lui prenais de son temps et j’allais lui faire rater un cours, rhoo j’avais un peu mal au coeur pour le prof. D’un côté, au vu de ses paroles et du ton employé, cela semblait plus l’arranger qu’autre chose. Et je pouvais la comprendre, moi et le français, on était pas vraiment pote on plus.

Ma valise, je l’avais totalement zappé pendant quelques secondes vu que mon attention était porté sur ma senpai. Et elle eut une très bonne idée parce que je n’étais pas très motivé à me la coltiner pendant toute la visite. Je me mis en marche à suivre ma senpai qui m’invita d’un beau geste de la tête que je ne refusa pas, bien sûr.   J’aperçus le pensionnat devant moi, très différent du reste et très grand. D’un côté, c’était logique vu tout les étudiants qu’il devait loger. Zelda-senpai m’expliquait comment celui-ci était arrangé et je l’écoutais très attentivement. Je n’aimais pas couper les gens ou les déranger pendant leur explications, alors je restais silencieux jusqu’à la fin.

«  Je sera la surprise du jour de savoir avec qui je vais loger. On m’a dit que le concierge m’en informerait. »

Et plus on marchait, plus je sentais des regards sur moi ou sur nous, je ne savais pas. Cela m’embêtait, j’avais vraiment l’impression d’avoir fait quelque chose de mal. Peut être qu’arrivé en plein milieu était mal vu ou ma valise était moche et cela clochait ou j’étais trop grand à leur goût. Enfin la dernière possibilité était impossible car, je remarquais que certains était bien plus grand que moi. Et puis soudian, la phrase de ma senpai me fit comme un coup d’électrocution .

« …...Juste moi, si il n'y a plus de connexion internet. …... »

Non, c’est pas vrai, ça pouvait pas être une coïncidence.

« Senpai, au vu de votre phrase, vous êtes au cours d’informatique ? »

Dites moi que oui. Au moins, je me sentirais moins seul dans ce cours de torture à mes yeux. L’informatique est moi, c’est comme le gruyère et la souris, associer mais a tout jamais à éviter de mettre ensemble si l’un ne veut pas disparaître. Dans mon cas, ce sera plus le pc qui volera par la fenêtre. Je n’arriverai pas à comprendre ce qu’il y avait de bien à faire sur un pc alors qu’il y avait tant de chose à faire dehors. Moi, j’avais plus hâte de me retrouver dans le dojo pour faire ma séance de karaté du jour qu’ailleurs. Bon a^près, comme je dis, chacun son truc.

Par la suite, on arriva face au dortoir et j’allais vite déposer ma vlise avant de revenir près de zelda pour continuer la balade et la discussion que j’avais coupé en plein milieu. J’espére qu’elle me pardonnerait pour cet impolitesse.

« Voilà de retour, désolé de cet interruption soudaine, senpai »

Il ne savait pas où ils allaient se rendre maintenant et ni ce qu’elle avait dit avant, mais il s’en souviendrait en cours de route.

« Je suis navré d'utiliser votre temps pour m'aider, Zelda-senpai.»


   

   A-Lice | Never-Utopia

   

_________________
"J'ai appris qu'un homme n'a le droit d'en regarder un autre de haut que pour l'aider à se lever."
[ Gabriel García Márques ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zelda K. Yoshida
Lycée • 2ème année
avatar

Messages : 50
Age : 16
Profession : Aide au magasin d'arcade de ses parents
Cursus : //
Multicomptes : Mandy A.

Infos supplémentaires
Clubs: Informatique et Tir à l'arc
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Un petit tour de visite - Zelda   Mar 8 Jan - 13:46



Si je suis du club informatique ?
Dieu merci que j'en suis ! Ce serais trop affreux si l'école ne possédait pas le nécessaire à ce club. En fait, je ne voudrais pas intégrer une école qui n'en n'a pas en fait... Une véritable école de campagne ! Je serais complétement perdu. Alors, je hoche la tête positivement, avec un sourire ravie lorsqu'il me demande si j'en fais partie.

_ Tu as avec toi, une vraie geek alors... Moi, sans jeux vidéos, sans internet, je serais complétement au bord du traumatisme. Le club d'informatique, c'est ma religion, ahah !

Exagérais-je en riant.
Quoique... Pas totalement. Nous sommes arrivés au dortoir et rapidement, Daisuke est allé déposer ses affaires. moi, en véritable accroc, j'allumais mon pokémon Go pendant ce temps. Il n'y avait rien d’intéressant dans les environs cependant. Flûte. Bon, bha j'allume Candy Crush et j'ai à peine eu le temps de finir un niveau qui me bloquait pendant des lustres, que mon fidèle petit kohai, revint à mes côtés.

« Voilà de retour, désolé de cet interruption soudaine, senpai »

Plongée dans mon jeu.
Je n'ai entendu que la fin de sa phrase, le mythique senpaï qui n'avait de cesse de me faire sourire. Daisuke est très très poli. Je le suis aussi, mais... Plus détendu. Je ne me souviens pas d'avoir été un jour comme ça, même pour mon premier jours de lycée. J'éteins l'application de mon téléphone que je range ensuite dans la veste de mon uniforme. Le petit, euh, grand nouveau reprit.

« Je suis navré d'utiliser votre temps pour m'aider, Zelda-senpai.»
_ Ça sonne terriblement bien, Zelda-sempaï.

Commentais-je, à haute voix, avant de poser mon regard dans le sien.

_ Cependant... Tu peux me tutoyer, ça commence à me mettre super mal à l'aise. C'est pas comme si on avait vingt ans d'écart. Il faut se détendre, même si ce n'est pas facile. L'an passé, j'étais aussi en première année, tu sais. Tu verras, tu t'intégreras vite... Ici c'est plutôt calme, parfois trop.

Expliquais-je.
Pour essayer de le détendre un peu. Déjà que physiquement, je ne trouve pas qu'il fasse première année... Non vraiment, moi avec tout mes pin's geek sur mon sac à dos, mes pinces bonbons dans mes cheveux, on dirait plus que la gamine de nous deux, c'est moi.

_ Je vais te montrer la cafétéria, là où tu prendras tout tes repas.

Après le repos.
Tout personnage, a besoin de se restaurer ! Et pour ça, rien de tel que de manger. Je l'invitait de nouveau à me suivre, en précisant.

_ Que ce soit les lycéens, les étudiants et le membre du personnel... Tous le monde mange là-bas, c'est au niveau du campus... Une zone neutre quoi, ni étudiante, ni lycéenne.


Sans JcJ, ahah !
Je taisais ce commentaire, qui me fit sourire dans un coin.

_ Il y a parfois des externes qui achètent leurs repas là bas, comme moi ou qui y mange ce qu'ils ont préparés chez eux. C'est très libre après, quand il fait beau, tu peux manger dehors aussi, du moment que tu laisses l'endroit propre...

La légendaire propreté nippone.

_ C'est bon ce qu'on y mange et ce n'est pas cher. Cependant, un jour j'ai entendu une fille se plaindre qu'il n'y avait pas assez de menu végétarien, et du gluten blablabla... Une chiante, si tu veux mon avis. Quand on a vraiment faim, on mange de tout non ? Enfin... Je dis ça, mais je déteste le poulpe, le calamar... Berk.

C'est dégueu !
Tout caoutchouteux. Tout mou. Nous pénétrions dans le campus et au milieu de ce dernier, on pouvait tout de même sentir la préparation des repas pour ce midi. Hmm... Link m'a déjà préparé mon bento, alors.

_ Si tu veux... On pourrait manger ensemble les premiers jours ? C'est pas chouette de manger tout seul. Mon frère jumeau sera là aussi, normalement. Il s'appelle Link. Comme ça, le temps que tu prennes t'es marques, tu ne seras pas exclu.


Proposais-je.
Bienveillante à son égard. Ça m'a toujours fais mal au cœur les gens qui mangent tout seuls. Je fermais ma veste et piétinais un peu sur place, le temps qu'il me réponde car le froid commence à m'assaillir.

_ Je vais te montrer la bibliothèque après si tu veux, mon deuxième endroit favoris


Au moins.
Nous serons à l'abri quelques instants.

Et au chaud.

_________________
{ Je g33k en mediumorchid }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisuke Kô
Lycée • 1ère année
avatar

Messages : 107
Profession : Lycéen 1er année
Cursus : karaté et informatique
Multicomptes : //

Infos supplémentaires
Clubs: karaté - informatique
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Un petit tour de visite - Zelda   Ven 18 Jan - 16:45


 

 

 
J’en restais bouche bée que je ne savais même pas quoi dire au son de cette phrase

°Tu as avec toi, une vraie geek alors... Moi, sans jeux vidéos, sans internet, je serais complètement au bord du traumatisme. Le club d'informatique, c'est ma religion, ahah ! °

Je ne savais pas si je devais sauter de joie parce que je ne serais pas seule dans ce cours infernale ou pleurer car elle en raffolait comme une geek comme elle disait. Le bon point, c’est qu’au moins, je connaissais quelqu’un qui aimait ce cours, ça pourrait être utile pour plus tard. Enfin, je n’allais pas trop parler car, j’étais très nul là dedans et je n’allais pas l’ennuyer pour m’aider à réussir celui-ci.

Cette phrase avait résonner dans ma tête sur tout le chemin qui menait au dortoir jusque dans ma chambre. Cela m’avait même déconcentré et je n’avais même pas écouté le concierge qui me parlait de mon coloc’ tellement que je ne savais même pas quoi faire de cette annonce. Bon après, ce que je  vis dans la chambre est à oublier totalement. J’avais vite fait de déposer mes affaires avant de revenir auprès de Zelda et de m’excuser.

En fait, je m’excusais un peu de trop. Il fallait que je fasse attention à cela, je n’avais pas envie de devenir le chiant qui s’excuse pour tout et rien quand même, mais cela me gênait quand même de faire sécher les cours à ma senpai. J’aurais pou tout aussi bien me débrouiller, même si je me serais perdu un nombre incalculable de fois.

Je suivais et écouter attentivement les explications de Zelda.

« Je vais faire de mon mieux pour ne pas trop vous vieillier...euh….te vieillir alors »

Disais-je en rigolant. Dans le sens que c’est vrai que vouvoyer, ça donnait généralement un coup de vieux, mais ça restait plus fort que moi. Sacré d’éducation qui veut pas me lâcher. Après, cela je la suivais vers la cafétéria. Intéressant à savoir, car je commençais à avoir faim avec toute cette agitation. Je saurais où aller après la visite avec ma senpai.

« ...tu peux manger dehors aussi, du moment que tu laisses l'endroit propre.. »

Ah ça je connaissais très bien. Enfin de toute façon, tout japonais sait qu’il faut garder les lieux propres. Les seuls qui osent salir les endroits sont les étrangers qui n’ont aucun respect pour le travail des autres, c’était bien connu. Enfin, moi je suis au dortoir donc manger était compris dans le prix sauf si je voulais quelque chose d’autre qui était dans le menu. Enfin, je suis pas difficile pour manger donc, je ne pense pas que cela arrivera.

Et quand zelda parlait de cette fille qui rouspétait à propos des plats végétarien et du gluten et qu’elle critiquait et qu’elle faisait presque pareil, cela me fit rire quand même. Lors des guerres, on ne faisait pas son difficile car, soit tu mangeais ce que t’avais ou tu mourrais. Les braves soldats allaient jusqu’à manger des rats pour vivre, pour dire à quel point ils étaient pas difficile. De nos jours, la nourriture avait tellement de choix qu’on en gaspillait même de trop alors que la moitié de la planète était dans la famine. Et on était trop difficile. Si une guerre voyait le jour, on mourrait rapidement vu nos cas d’enfant de luxe. Enfin là dessus, je sortis de es pensées pour revenir attentif à Zelda.

 « On pourrait manger ensemble les premiers jours ? »

Oh oh, là ça m’intéresse.

« Cela serait un plaisir de manger avec vous, je me sentirais moins seul le temps de trouver mes marques »

Enfin, cela ne me dérangeait pas de manger avec eux à chaque fois, mais on aura sûrement des horaires différents et ce sera pas toujours évident de se rassembler à chaque fois.

« Oohhh la bibliothèque, il y en a une ici aussi. Ça m’intéresse fortement, je suis impatient de savoir s’ils ont de bon livre sur le karaté. J’ai hâte d’y être »

Disais-je avec enthousiasme avec les yeux qui pétillaient. Le karaté, il y avait rien de mieux. C’était dix fois mieux que l’informatique. Dépenser son corps et son esprit, il y avait rien de mieux.

« Et on peut y aller quand on veut à la bibliothèque ? Il faut un pass ou c’est gratuit pour les étudiants ? »

Je me faisais plein de plan de ce que j’allais faire à la bibliothèque dans les jours qui viennent. Cela serait très instructif. Si je pouvais, je serais entrain de sautiller d’impatience pour y aller.

Enfin, cela ne me dérangeait pas de manger avec eux à chaque fois, mais on aura sûrement des horaires différents et ce sera pas toujours évident de se rassembler à chaque fois.
 

  A-Lice | Never-Utopia

 

_________________
"J'ai appris qu'un homme n'a le droit d'en regarder un autre de haut que pour l'aider à se lever."
[ Gabriel García Márques ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un petit tour de visite - Zelda   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un petit tour de visite - Zelda
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un petit tour au kenya
» Petit tour en train (Nouvel Orient Express)
» Un petit tour romantique [pv: Hikari]
» Le Commissaire Shaw allait faire un petit tour au Jimmy's [It's FREE]
» Un petit tour au Korova [Jour 1]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Yokuboo :: Académie :: Campus :: Cour-
Sauter vers: