Partagez | 
 

 1ère étape - Arrivée des participants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Académie Yokuboo
PNJ • Compte fondateur
avatar

Messages : 193

MessageSujet: 1ère étape - Arrivée des participants   Lun 17 Déc - 12:26


Samedi 15 décembre 2018, le dernier week-end avant les vacances scolaires d’hiver. Les lumières du gymnase de l’Académie sont encore allumées alors qu’il est déjà près de 19h00, mais aucun ballon ne rebondit sur le sol. Non, ce soir, c’est un autre genre de compétition qui s’offre à toutes les personnes pénétrant dans cette immense salle. Les paniers et les buts ont été rangés et une petite scène a même été installée dans un coin du gymnase. Forcément, qui dit fin d’année, dit fêtes de Noël et de Nouvel An ! Mais ici, à Nara, au Japon, Noël a une signification toute autre qu’en Occident. Ici, ce n’était pas la célébration de la naissance du petit Jésus, ni même une fête religieuse. Non, ce soir, il s’agit de célébrer l’amour et les couples !

L’Académie Yokuboo a en effet organisé une soirée afin d’élire le plus beau couple de l’année, par le biais de plusieurs épreuves. Les participants sont nombreux et, pour pimenter le tout, le Directeur a décidé de former des couples parfaitement au hasard. Il a donc récupéré tous les bons de participation qui lui ont été retournés pour tirer des papiers au hasard, puis envoyer par mail toutes les informations concernant leur binôme à chaque participant afin de leur permettre d’offrir un petit cadeau surprise à leur « amoureux(se) » d’un soir. Vous avez donc eu une semaine pour réfléchir à quel cadeau acheter, ainsi que pour vous préparer au mieux pour cette compétition qui promet une belle récompense à la clé.

Des gens sont déjà arrivés et la salle est parfaitement décorée pour l’occasion. On y trouve de nombreuses guirlandes et autres accessoires de décoration, ainsi qu’un immense sapin paré de ses plus beaux atours. Des chaises et des tables sont installées sur les côté de la salle afin de permettre aux gens de se reposer, puisque la soirée promet d’être longue, et de grandes tables sont également disposées à l’autre bout de la salle, à l’opposé de la scène. Sur celles-ci se trouvent de nombreux hors-d’œuvre qui ont été préparés par les employés de la cafétéria, mais aussi par le club de cuisine. Vous y trouverez plein de petits fours salés, qui seront bien vite rejoints, en fin de soirée, par de nombreux gâteaux sucrés. Concernant les boissons, puisque des mineurs sont également conviés à cette fête, vous pouvez faire une croix sur l’alcool ! Nous ne sommes pas là pour boire, mais pour nous amuser tous ensemble lors de cette soirée qui promet d’être… riche en émotions !

Un micro trône fièrement au centre de la scène. Le Directeur attend sans doute encore un peu que tout le monde soit arrivé pour faire son entrée et honorer tous les participants de son discours charismatique que personne n’écoutera vraiment attentivement. Vous pouvez donc arriver tranquillement dans cette grande salle qui vous plongera un peu en avance dans la magie de Noël, afin de repérer un peu les lieux, boire, manger, mais aussi pour retrouver votre binôme ! Après tout, c’est avec lui/elle que vous devrez passer cette soirée qui, on l’espère, sera mémorable !





HPR : Vous pouvez donc poster votre arrivée après ce message ! Aucun ordre de passage n’est établi, cette première étape est complètement libre ! Vous avez jusqu’au 30 décembre pour poster autant de messages que vous le souhaiterez :) Et n’oubliez pas de rejoindre votre binôme pour lui offrir son petit cadeau surtout ! ♥️ À noter que l'évent se poursuivra sans vous si vous ne postez pas votre arrivée avant le délai imparti, afin de ne pas bloquer votre partenaire. Si des participants se désistent, ne vous inquiétez pas ! Vous ne finirez pas l'évent tout seul ;)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yokuboo.forumactif.com
Dae-Hyun Jang
Université • 4ème année
avatar

Messages : 1323
Age : 24
Cursus : Arts plastiques, spécialité photographie
Multicomptes : Kyojiro Sakurai, Saya Nakajima, James P. Campbell, Amelia McClenahan

Infos supplémentaires
Clubs: Photographie, danse et natation
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: 1ère étape - Arrivée des participants   Lun 17 Déc - 12:30


Merry Christmas!






Dae-Hyun était vraiment excité comme une puce ! Ça faisait déjà plusieurs jours qu’il attendait ce moment, cette soirée pour élire le meilleur couple de l’année 2018 ! Bon, il n’espérait pas vraiment remporter ce concours, mais il adorait ce genre de soirées ! Surtout qu’il avait découvert que son binôme pour l’occasion était quelqu’un qu’il connaissait plutôt bien, puisqu’il s’agissait de Ryûko, l’étudiant qui l’avait aidé à organiser sa petite exposition photos à la cafétéria quelques temps auparavant. Quoi qu’il en soit, le Coréen avait tout de suite trouvé ce qu’il allait offrir à son binôme. Il n’avait même pas eu besoin de vraiment regarder ce mail qu’il avait reçu avec les informations concernant ce que Ryûko aimait et ce qu’il n’aimait pas. Ils avaient eu l’occasion de pas mal discuter lors de ces échanges à propos de l’exposition, puis il y avait aussi eu cette invitation dans un salon de thé que le Coréen n’avait pas encore réussi à honorer. Il fallait dire que Dae-Hyun avait un véritable emploi du temps de ministre ! Entre le club de photographie qu’il présidait, le club de danse qu’il gérait en l’absence d’une bonne âme pour prendre le poste de capitaine, le club de natation où il était simple membre mais où il devait quand même être présent au maximum pour avoir une bonne note à la fin de l’année, plus ses études et tous les à-côtés… Non, décidément, Dae-Hyun n’avait pas une minute à lui !

Quoi qu’il en soit, le Coréen s’était fait tout beau pour cette soirée, enfilant un jean noir assez près du corps, une ceinture blanche à la boucle métallisée, une chemise blanche elle aussi et un gilet sans manches de couleur grise (click !), terminant de parfaire sa tenue avec une cravate rayée blanche et noire qu’il noua à la perfection après avoir couru après son chat qui avait décidé de la lui chiper. Il avait laissé tomber ses lunettes pour l’occasion, préférant opter pour des lentilles de contact. Il ne savait pas bien à quoi s’attendre pour ce concours, mais si ça impliquait de devoir bouger pas mal, il valait mieux prendre ses précautions et éviter un drame du genre des lunettes projetées au sol, puis écrasées malencontreusement par quelqu’un. Partant presque un peu en avance de chez lui, son cadeau pour Ryûko dans un petit sac qu’il avait mis en bandoulière par-dessus son gros manteau d’hiver, le Coréen arriva dans les premiers. Il y avait déjà un peu de monde et la chaleur de cette grande salle de réception improvisée dans le gymnase lui fit rougir les joues. Il se délesta aussitôt de son manteau, allant le déposer aux vestiaires en même temps que son sac, se contentant de garder son cadeau pour son binôme dans les mains.

A première vue, Ryûko n’était pas encore arrivé. Parfait, il allait pouvoir faire un peu de repérage ! Dae-Hyun salua les personnes déjà présentes qu’il connaissait (soit à peu près tout le monde en fait), puis il se dirigea vers le buffet pour prendre quelques petits fours avant d’aller vers la scène. Il voletait à droite, à gauche, discutant avec certaines personnes, riant avec d’autres, puis se faisant, bien entendu, ouvertement draguer par de jolies demoiselles qui avaient tout pour lui plaire. De jolies jambes apparentes pour l’occasion avec de sublimes robes qui leur allait à la perfection… Dae-Hyun ne regrettait aucunement de se retrouver en binôme avec Ryûko, au contraire ! C’était même l’occasion rêvée pour pouvoir passer du temps avec lui en dehors du cadre universitaire (même s’ils se trouvaient toujours sur le campus), mais le Coréen devait avouer qu’il espérait que son binôme serait vraiment motivé pour remporter ce concours en sa compagnie. Surtout qu’il avait précisé ne pas aimer se retrouver en pleine foule dans son bon de participation… Et, même sans ça, est-ce qu’il se doutait que le danseur aimait aussi bien les hommes que les femmes ? Est-ce que ça ne finirait pas par le mettre mal à l’aise s’il l’apprenait ? En tout cas, une chose était sûre : Dae-Hyun avait vraiment hâte que le directeur prenne place sur scène, derrière son micro, pour ouvrir la soirée avec son discours !


©️ Halloween sur Never-Utopia


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saya Nakajima
Lycée • 1ère année
avatar

Messages : 41
Age : 16
Multicomptes : Dae-Hyun Jang, Kyojiro Sakurai, James P. Campbell, Amelia McClenahan

Infos supplémentaires
Clubs: Basket et musique
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: 1ère étape - Arrivée des participants   Lun 17 Déc - 12:31

Soirée de Noël

feat. plein de gens

Saya avait longuement hésité sur son choix vestimentaire pour la soirée. Ce n’était pas qu’elle n’était pas à l’aise avec une jolie robe féminine, au contraire ! Elle adorait porter des tenues qui dévoilaient ses jambes ou mettaient un peu en valeur sa féminité mais… C’était qu’elle n’avait pas vraiment de robes de soirée dans son armoire à l’Académie ! Il fallait dire que la famille de la basketteuse ne roulait pas sur l’or et que, généralement, le peu d’argent de poche qu’elle recevait de la part de ses parents servait surtout à s’acheter quelques trucs basiques pour sa vie au pensionnat. Saya arrivait aussi à mettre un peu de sous de côté pour ses sorties en ville avec ses amies, mais ce jour-là, le jour de cette fameuse soirée organisée à l’Académie, les fonds de la basketteuse n’étaient pas des plus élevés. Elle avait tout juste une vingtaine d’euros en yens, et ce fut avec cette somme que la demoiselle se rendit en ville en quête d’une robe qui pourrait faire un peu plus classe que les petites robes qu’elle avait l’occasion de porter au quotidien.

Après des heures et des heures à écumer les magasins, Saya s’était finalement figée devant une devanture qui proposait des promotions pour des fins de collection. La demoiselle venait d’avoir LE coup de foudre pour cette jolie robe d’un bleu nuit (Click !) ! Heureusement pour elle, elle avait assez d’argent pour se l’acheter et la basketteuse ne perdit pas une seconde de plus pour entrer dans la boutique et essayer cette robe. Elle lui allait parfaitement bien en plus ! Légèrement plus courte à l’avant qu’à l’arrière, les épaules un peu dénudées et ce petit nœud qui affinait encore plus sa taille… Non, vraiment, cette robe était parfaite ! C’était presque un peu dommage que Saya ne se retrouve pas en duo avec un garçon de son âge qui aurait pu tomber sous son charme ! La Japonaise avait d’ailleurs été vraiment très surprise d’apprendre que son binôme pour ce concours, qui visait à élire le meilleur couple de l’année 2018, n’était autre que son professeur de musique. C’était une association pour le moins étrange, mais Saya avait bon espoir que tout se passerait bien et qu’ils pourraient s’amuser tous les deux.

Sa robe dans un sac, la basketteuse regarda à nouveau ce mail qu’elle avait reçu sur son téléphone, qui spécifiait ce que son professeur de musique aimait ou n’aimait pas. Elle n’avait pas pu s’empêcher de pouffer un peu en le trouvant trop mignon à aimer des choses aussi fleur bleue ! Mais ce n’était pas de la moquerie, loin de là ! En plus, Saya était elle aussi une grande romantique alors ils auraient peut-être quelques points communs sur lesquels échanger lors de cette soirée non ? La basketteuse réfléchit quelques instants et finit par se rendre dans une nouvelle boutique afin d’acheter le présent qu’elle offrirait à son binôme. Ce n’était pas grand-chose, mais… Saya ne pouvait vraiment pas se permettre de dépenser plus d’argent sous peine de ne plus pouvoir s’acheter de quoi grignoter en dehors des repas à la cafétéria de l’Académie.

Ses achats effectués, Saya s’empressa de retourner à sa chambre au pensionnat pour se préparer. L’heure tournait et, si elle ne se dépêchait pas un peu plus, elle allait finir par arriver la dernière ! La Japonaise enfila sa robe toute neuve, se parfuma un peu, laissa ses cheveux retomber sur sa nuque et ses épaules après les avoir bouclés un peu, elle enfila ensuite des ballerines de la même couleur que sa robe, puis attrapa son manteau d’hiver ainsi que son sac en bandoulière pour filer jusqu’au gymnase. La salle était magnifiquement décorée pour l’occasion et il y avait déjà quelques personnes présentes. Saya laissa son regard glisser dans toute la salle après avoir posé ses affaires aux vestiaires, mais aucun signe du professeur de musique pour l’heure. Son cadeau dans les mains, la basketteuse alla retrouver quelques amies également présentes avant d’aller farfouiller du côté du buffet. On était gourmande ou on ne l’était pas !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelia McClenahan
Mécanicienne/Hôtesse
avatar

Messages : 46
Age : 25
Multicomptes : Dae-Hyun Jang, Kyojiro Sakurai, James P. Campbell, Saya Nakajima

Infos supplémentaires
Clubs: ///
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: 1ère étape - Arrivée des participants   Lun 17 Déc - 12:32

Le meilleur couple de l’année 2018
feat. plein de gens
Amelia ricanait alors qu’elle se regardait dans le miroir de son petit dressing. Elle était sublime dans cette robe rouge au décolleté plus que plongeant et qui laissait tout son dos apparent (Click !). Une robe hors de prix qu’elle s’était fait offerte par un de ses clients au bar où elle officiait comme hôtesse. L’Australienne enfila ensuite des chaussures à talons qui lui firent gagner bien 10 centimètres de plus, bien qu’ils ne soient pas apparents à cause de sa robe qui les recouvraient. Par contre, on pouvait très bien voir le galbe divin qu’elles faisaient avoir à la mécanicienne ! Elle allait en faire tourner des têtes à cette soirée qui était organisée à l’Académie Yokuboo pour fêter Noël ! Mais Amelia n’y allait pas dans le but de draguer, loin de là ! Si elle avait osé s’inscrire à un tel événement malgré le fait qu’elle soit une civile qui n’y avait jamais mis les pieds c’était… La bouffe gratuite ! Et c’était bien parce qu’Amelia s’imaginait déjà se goinfrer à l’œil qu’elle ricanait tout en s’admirant sous toutes les coutures devant son miroir !

Mais avant de partir pour le gymnase de l’Académie, la demoiselle devait encore passer par la case maquillage et coiffure ! Rien de trop extravagant, sa robe faisait déjà tout le travail après tout ! Amelia se contenta de rouge sur ses lèvres, de noir autour de ses yeux pour les faire ressortir encore davantage, elle se parfuma avec une fragrance également hors de prix qu’on lui avait offerte à son travail de nuit, puis elle coiffa sa longue crinière de feu qu’elle laissa retomber en cascade sur ses épaules dénudées. Un collier discret pour parfaire sa tenue, quelques bracelets et des bagues, et le tour était joué ! Elle était fin prête pour se remplir la panse ! Le concours du meilleur couple de l’année 2018… C’était une belle connerie ce truc, mais bon, Amelia n’allait pas râler, bien au contraire ! Le seul truc qui l’emmerdait dans cette histoire, c’était de devoir participer à quelques épreuves en binôme avec un certain Mathi Matsutruc. Vu le mail qu’elle avait reçu avec les choses qu’il aimait et n’aimait pas… Ce type avait l’air d’être des plus ennuyeux ! Il était plus jeune qu’elle en plus ! Amelia espérait vraiment que ce n’était pas le genre de mec coincé avec un balai dans le cul parce que sinon, malgré toutes les bonnes choses qui allaient finir dans son estomac, l’Australienne risquerait de s’ennuyer profondément…

Prenant le cadeau un peu merdique qu’elle avait prévu pour cet inconnu, Amelia enfila un bon gros manteau pour affronter le froid de la ville alors que le soleil tombait doucement derrière les grands immeubles du centre-ville. Elle avait décidé de faire tout le chemin à pied depuis son appartement du quartier historique, uniquement parce qu’à cause de ce type, elle avait utilisé ses dernières économies qui lui permettaient d’emprunter les transports en commun. Autant dire que quand l’hôtesse arriva finalement sur place, dans ce gymnase superbement décoré pour l’occasion, la première chose qu’elle fit fut de prendre aussitôt quelques petits fours, avant de filer vers les vestiaires, les joues pleines et un sourire satisfait sur les lèvres. Trop bon ! En même temps… C’était une académie de riches ! Il ne fallait pas l’oublier ! Bon… Et ce Mathi Matsutruc là… Il ressemblait à quoi ? Elle était censée faire comment ? Demander à tous les types présents s’ils s’appelaient Mathi ? Soupirant bruyamment, Amelia préféra ne pas se prendre davantage la tête et elle retourna vers les grandes tables couvertes de nourriture pour se remplir l’estomac. Sérieusement… Y’avait même pas d’alcool en plus ! Heureusement que les petits fours étaient délicieux ! Elle n’avait plus qu’à attendre que le fameux Mathi fasse son arrivée. Peut-être qu’il viendrait avec une petite pancarte !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James P. Campbell
Médecin scolaire
avatar

Messages : 44
Age : 28
Profession : Médecin scolaire
Multicomptes : Dae-Hyun Jang, Kyojiro Sakurai, Saya Nakajima, Amelia McClenahan

Infos supplémentaires
Clubs:
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: 1ère étape - Arrivée des participants   Lun 17 Déc - 12:33


❝ Le meilleur couple de l’année 2018 ❞

Qu’est-ce qui lui avait pris franchement ? Lui qui n’était pas vraiment à l’aise en société, le voilà qui se retrouvait en train d’enfiler son plus beau costume de soirée (qu’il avait acheté expressément pour cet événement), fronçant les sourcils alors qu’il nouait sa cravate d’un geste expert devant le miroir de sa salle de bains. James soupira profondément. Il n’arrivait plus à se souvenir par quel concours de circonstances il en était arrivé là, mais voilà… En ce samedi soir, le médecin scolaire devait quitter son chez lui pour se rendre à nouveau à l’Académie Yokuboo. Non pas pour travailler, mais pour participer à une soirée organisée à l’occasion de Noël. L’Américain était un peu rassuré de savoir que son ami Jilian allait lui aussi s’y trouver (parce que c’était bien à cause de Jilian (ou à cause de lui ? ou d’eux deux ?) qu’ils se retrouvaient à y aller tous les deux). Au moins, s’ils ne savaient pas quoi faire pour se mêler à la foule, ils pourraient rester tous les deux à discuter dans un coin, non loin du buffet ! Le problème étant quand même que James se retrouvait en binôme avec un certain Chuuya Kunikida… Et ça, ça contrariait pas mal ses plans de rester dans un coin avec son ami !

Qu’est-ce qui leur avait pris franchement à tous les deux de remplir ce bon de participation et de le renvoyer ? La veille, James avait pris un peu de temps pour sortir en ville, histoire de faire les magasins dans le but de trouver un cadeau à offrir à son partenaire d’un soir. L’argent ne lui manquant pas, le médecin scolaire avait décidé de sortir le grand jeu. Ce n’était pas forcément pour plaire, mais vraiment dans l’unique but de faire plaisir. Ils n’avaient jamais eu l’occasion de discuter tous les deux, mais James avait déjà pu le croiser dans les couloirs de l’Académie, et il lui semblait que Chuuya était quelqu’un de plutôt sympathique. Alors il avait écumé les magasins à la recherche d’un cadeau un peu rare, trouvant finalement sa petite perle dans une boutique trop discrète pour vraiment attirer l’œil des badauds. Heureusement que l’Américain avait le regard vif !

Quoi qu’il en soit, l’heure approchait à grands pas. James essaya de mettre un peu d’ordre dans ses cheveux, en vain, il ajusta correctement sa cravate, tira un peu sur son costume, puis il enfila finalement son manteau d’hiver pour ne pas risquer de prendre froid sur le chemin entre son appartement du quartier historique et le gymnase de l’Académie. James prit son temps, les mains dans les poches de son manteau, un sac plastique passé autour de son bras contenant les cadeaux qu’il offrirait à son binôme, puis il arriva finalement à destination. Il faisait bon dans cette pièce et les décorations étaient vraiment sublimes. Le Directeur n’avait pas lésiné sur les moyens apparemment ! Le médecin scolaire se rendit en direction des vestiaires pour se délester de son manteau et de son sac plastique, conservant les paquets dans ses mains, puis il partit à la recherche de son ami Jilian et de, bien sûr, son binôme Chuuya. Mais finalement, même en ne se pressant pas, il était arrivé avant eux. Tant pis ! Il allait pouvoir se fondre dans le décor et attendre sagement que l’un ou l’autre n’arrive ! James marcha donc un peu à reculons après avoir englouti quelques petits fours, jusqu’à se poser contre un des murs du gymnase. Fermant les yeux, il ne put s’empêcher de soupirer doucement. Quelle idée complètement idiote qu’ils avaient eu là les deux compères de participer à une telle soirée…


©️ Halloween


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daiki Chikamasa
Professeur de Musique
avatar

Messages : 24
Age : 31
Profession : Professeur de musique
Multicomptes : Yutsuki Yuuki - Ryûko Katsu

Infos supplémentaires
Clubs:
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: 1ère étape - Arrivée des participants   Lun 17 Déc - 14:13

Couple d'un soir !


Il était vrai que d'ordinaire, on pouvait me voir cheveux débraillés, tenue classique, et souvent noire, et surtout, mal rasé. Mais ce soir là, j'avais une nouvelle apparence, si bien que même mon frère qui était passé pour m'aider à me motiver ne m'avait pas reconnu. Enfin, si, mais il avait eu du mal. Je n'avais pas pour habitude d'être aussi bien présentable. J'avais même réussi à ne pas me couper en me rasant. Et je portais une tenue certes sombre, mais bien plus habillée qu'à mon accoutumée. Cependant, une chose était quand même à témoigner que j'étais moi même : mes yeux. Ils montraient ma fatigue habituelle. ET ma pâleur habituelle était aussi présente. Bref, j'étais toujours moi sans vraiment l'être.

J'avais aussi pris connaissance de mon « couple » pour la soirée … Une jeune fille du nom de Saya Nakajima, une de mes élèves. Elle était bonne élève et s'intéressait à mon cours. EN lisant sa fiche, quelques jours plus tôt, je compris pourquoi, on avait la musique en passion commune. Du coup, j'avais une idée toute prête dans mon esprit. Elle était assez énergique, comme le soleil. J'avais donc trouvé ce qui lui plairait, je pensais, même si ça me pris un peu de temps pour concevoir ce cadeau. Parce que en plus, je n'aimais pas les cadeaux achetés. Sauf cas exceptionnels.

Donc une fois habillé et prêt, j'accompagnais ma nièce en voiture, même si je conduisais peu parce que je n'aimais pas ça, mais pour emmener mes affaires dont j'avais besoin, il le fallait. Sinon mon cadeau ne serait pas idéal. Même si les gens pourraient se moquer, je m'en moquais. Ma nièce m'avait confirmé que c'était une bonne idée. Par contre, je me demandais comment ils avaient fait leur choix, sûrement aléatoirement, parce que mettre une jeune élève avec un professeur comme moi pour un couple, ce n'était pas la meilleure des idées. Mon frère et ma nièce m'avaient dit de m'amuser. En était-je encore capable ? Je ne savais même pas pourquoi je m'étais intégré à ce concours. Enfin, je ne voulais pas décevoir ma partenaire.

Une fois arrivés, ma nièce s'éclipsa dans la foule, et moi, je me retrouvais avec mon grand sac que je posais là où je me trouvais. On m'avait demandé de le mettre dans le vestiaire, mais j'avais besoin de ce qu'il y avait dedans. On pouvait facilement deviner que c'était un étui à guitare, mais ce que j'allais en faire ? Là était tout le mystère.

Je balayais la salle du regard, observant les décorations et le directeur qui était prêt à faire son discours, mais qui semblait attendre. Il n'y avait plus qu'à trouver la jeune demoiselle. Je la repérais assez vite, avec ses amies avant qu'elle aille au buffet. Il fallait avouer que d'ici, le buffet semblait être assez appétissant. Mais je n'avais pas spécialement faim pour le moment. Je pris mon étui et me dirigeais vers la jeune demoiselle, remarquant que les autres personnes me regardaient. Il fallait avouer que je ne ressemblais pas à ce que j'étais habituellement. Bien habillé, bien coiffé, bien rasé … (Click) je dénotais avec mes habitudes. Une fois à la hauteur de la jeune fille, je devais trouver quelque chose à lui dire …

« Je vous prie de m'excuser, il me semble être votre partenaire pour la soirée. »

Je ne souriais pas, je souriais rarement, mais on pouvait voir la douceur sur mon visage.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryûko Katsu
Université • 1ère année
avatar

Messages : 55
Age : 18
Cursus : Arts plastiques - spécialité couture
Multicomptes : Yutsuki Yuuki - Daiki Chikamasa

Infos supplémentaires
Clubs: Kyûdo – Art et Cuisine
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: 1ère étape - Arrivée des participants   Lun 17 Déc - 14:43

Noël en bonne compagnie ?Ryûko et bien d'autres

Je me regardais dans la glace. J'avais enfilé une tenue qui allait sûrement dénoter avec celle des autres. Cette veste blanche, avec une chemise bleue et une cravate noire (Click), je ne pensais pas que beaucoup de personnes allaient aller dans les tons clairs. Du moins pour les hommes. Il était plus habituel d'être en noir pour ce genre d'occasions, et je n'aimais pas faire comme les autres. Après tout, ce n'était pas pour rien que j'avais ces cheveux rouges, et en me regardant de nouveau, je vis que je n'avais pas mis mes lentilles de couleur. Dénoter jusqu'au bout ? Avec un œil rouge et l'autre doré ? Non, j'optais pour deux yeux rouges. Je pris donc les lentilles de cette couleur, et les mis avec habilité. Puis le posais la main sur le miroir en me souriant … Ce n'était pas un sourire rassurant, plutôt celui d'un garçon qui allait à la chasse. J'eus un rire à cette pensée, ce n'était pas avec cet extravagant de Dae-Hyun que j'allais vraiment chasser. Il était si populaire, et autant à l'aise avec la foule, que j'étais l'opposé. Ma grand mère entra dans la chambre. Elle eut le droit à un sourire bien plus bienveillant. Elle remis ma cravate en place et me dit qu'il valait mieux que je ne tarde pas trop si je voulais arriver à l'heure. Je la remerciais, et pris le cadeau que j'avais fait à Dae.

J'avais trouvé quelque chose qui, j'espère, lui plairait. Mais vu comment il avait l'air passionné les dernières fois que je l'avais vu, j'avais trouvé quelque chose qui correspondait. Je pris, pour une fois, les transports en commun. On était samedi soir, mais je ne savais pas jusqu'à quelle heure ça durerait. Au pire, je rentrerais à pied, même si c'était un peu loin de chez ma grand mère. Je n'aimais pas les transports en commun, trop de monde dans un si petit endroit. J'essayais de rester près de la porte pour être tranquille et ne pas me rappeler que j'étais aplati contre celle ci. Mais c'était difficile, et dans mon sac, j'avais mon cadeau, je ne devais pas l'abîmer … ça serait bête qu'il soit cassé.

Une fois sorti de cet enfer, je restais un moment à souffler à l'air frais de la soirée. Le vent ébouriffait légèrement mes cheveux. Mais rien d'alertant … Je n'allais pas être décoiffé pour autant. Puis je me dirigeais vers l'académie pour enfin arriver au point de rendez vous. Je posais mes affaires, en gardant mon cadeau en main. Puis j'entrais dans la salle et mon visage blêmi. Il y avait trop de monde, pourquoi je m'étais inscrit déjà ? Un coup de tête … Je soupirais en entrant et en me mettant dans un coin. Je n'avais plus qu'à repérer le tombeur de ces dames, ça devait être aisé, un garçon au milieu de toutes les filles … J'étais stressé, et ça se voyait, bien évidemment. Mais je ne pouvais pas faire demi tour …

Je finis par le repérer dans la foule, mais je n'arrivais pas à me déplacer, trop de monde …

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yutsuki Yuuki
Lycée • 3ème année
avatar

Messages : 404
Age : 18
Multicomptes : Ryûko Katsu

Infos supplémentaires
Clubs: Basket - Photographie
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: 1ère étape - Arrivée des participants   Lun 17 Déc - 15:06

We wish you a merry christmasBeaucoup de mondeWe wish you a merry christmas ! A another year will begin ! Enfin bref, il faut faire de son mieux quand son état s'améliore !(We wish you a merry christmas– OST Aikatsu stars)

C'était Noël, premier noël sans ma mère. Mais j'avais décidé de ne pas me laisser abattre. C'était pour cela que je m'étais inscrit à cet événement. Mais ce n'était pas ce que je m'attendais à la base … Je devais bien avouer, quand j'avais appris que Kyojiro n'était pas inscrit, j'avais été un peu triste, mais je n'avais pas osé lui dire, après tout, il était timide, ne n'allais pas le forcer à venir avec moi. C'était dommage. J'aurais pu espérer mais lui demander aurait été plus intelligent. Je réfléchissais peut être un peu trop aussi. Je n'avais plus qu'à espérer que je serais avec une personne que je connaissais. Mais quand je reçu les informations de la personne qui serait ma partenaire, j'eus un rire forcé dans le dortoir. Une fille que je ne connaissais pas … Déjà que je n'étais pas à l'aise avec les filles, mais en plus, je ne la connaissais pas … Ce n'était pas gagné ce concours. Après j'étais plutôt parti dans l'optique de m'amuser, pas de faire la fine bouche.

Je regardais sa fiche, marchant dans les rues de la ville, essayant de trouver une idée de cadeau. Puis je tombais sur la boutique idéale. J'y entrais et pris quelques conseils auprès du vendeur avant de ressortir avec un paquet emballé. C'était pas grand chose, mais c'était déjà ça. Depuis le formulaire, j'avais pris une année, mais comme je m'y attendais, pas de cadeau de la part de mon père, ou même de quiconque. C'était à peine si quelqu'un me l'avait souhaité. C'était désolant.

Mais le jour J, je pris le costume que je m'étais trouvé le même jour que je m'étais procuré le cadeau. Une tenue dans les tons gris avec une chemise noire et des chaussures de ville noires aussi. (Click) Maintenant, je sortis de la chambre pour aller dans le gymnase, puisque c'était là bas qu'avait lieu la célébration. C'était quand même original de fêter les couples pour noël … Je n'aurais jamais eu cette idée là.

Une fois arrivé, je sentis toute ma bonne volonté retomber un peu. Il y avait du monde, et peu de gens que je connaissais. J'aurais peut être pas du m'inscrire à cet événement … Je respirais un bon coup, mon cadeau dans la main. Je le serrais contre moi, avançant dans la pièce. Plus loin, il y avait Jang-san. Il y avait aussi le médecin scolaire, le professeur de musique, et d'autres personnes que je connaissais plus ou moins, mais pas grand monde par rapport à la foule qu'il y avait. Je me frayais un chemin vers le buffet pour y prendre un petit truc à grignoter. Rien de trop, j'avais l'estomac noué par le stress. Je cherchais Hulda-san parmi la foule, mais je ne la voyais pas, en même temps, ça devait être difficile de retrouver quelqu'un qu'on avait jamais vu …

Aussi, je me faufilais dans un coin, de sorte à être visible si elle arrivait, mais pas trop pour ne par paraître le garçon mal à l'aise que j'étais. Je ne voulais pas faire mauvaise impression dès le premeir regard ...

.
© 2981 12289 0

_________________

Don't look at me !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jóna Hulda
Lycée • 2ème année
avatar

Messages : 36
Age : 17

Infos supplémentaires
Clubs:
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: 1ère étape - Arrivée des participants   Mer 19 Déc - 2:40

ft. Yutsuki Yuuki et pas mal de monde.

Alors c'est toi on prince charmant..?

1ère étape - Arrivée des participants. Ft. Yuuki Y.

Je suis une fille.

Je sais que ça peut paraître bête dit comme ça, mais… je crois que je n’ai jamais autant eu besoin de m’en convaincre que là maintenant, en fait. Je suis une fille. Je n’ai pas eu la prétention de me dire que je suis une personne importante, une femme trop bonne, trop délicieuse, je ne suis pas cette personne qui vais vanter mes attraits féminins, mes atouts, non. J’en ai rien à foutre et j’ai jamais cherché à faire d’efforts. Mais chaque jour de l’année, je vois ces lumières dehors, dans lesquels je me perds parfois en sortant, entouré d’un froid qui me semble si doux, avec une cigarette qui me semble si chaude, un vin chaud qui me semble bien sobre. Je me perds dans ces foules si calmes et si douces qui m’enlacent de par leur chaleur corporelle, me représentant ce que je ne verrai le jour J : la magie d’une fête de Noël.

J’ai souvenir l’avoir fêté, plus jeune. Mais depuis que la vie de famille a commencé à vraiment devenir compliqué, c’est là qu’était au final tout l’embarras. Hormis pour recevoir un cadeau ou faire un dessin un peu raté à me mère, en lui mettant, quand je prétextais qu’elle était la meilleure mère du monde, je n’ai jamais vraiment fêté Noël de manière grandiose et spectaculaire, et si je dois rentrer pour les fêtes, je sais que je serai potentiellement sur mon ordinateur à jouer à un bon jeu en ligne, ou à jouer pour moi seule, d’un instrument que je ne maîtrise pas vraiment., mais qui m’a toujours fasciné. Mais cette fois-ci, c’était différent.

Il m’était passé quoi par la tête pour dire oui ?

J’avais vu passer des cartes, des sortes de cartons d’invitations à une fête, et ça ne m’intriguait gère au début. Puis j’ai vu que ça concernait Noël. Et j’avais beau chercher à esquiver, que ce soit dans les couloirs ou quoi, il s’avérait que même les nanas de ma chambre – avec qui je n’ai pas des masses de contacts pourtant, s’étaient permises d’en parler entre elles. Elle parlait de cavalier, de danse, de cadeau, de passion commune, de… tout un tas de chose avec lesquelles j’ai du mal. Je laissais couler, bien sûr, je n’avais pas tant d’intérêts que ça à m’inviter à un endroit qui ne me correspondrait de toute façon pas… on est bien d’accord là-dessus ?

Yume – une de mes coloc de chambre, m’a vu rentrer en panique. La peur la plus totale de m’être engagé dans quelque chose qui me paraissait tellement plus gros que ce que je pouvais penser me dévorer. Je voulais passer des fêtes agréables. J’avais reçu un peu plus de sous des parents, en soi des sous que je ne me permet pas forcément de dépenser des masses au vu du temps passé dehors et du faible prix de l’alcool. Mais je me suis relevé grâce à ce bout de femme. Elle m’a aidé, et on est ensemble, allés chercher de quoi bien m’habiller, parce que… Voyez bien un instant, l’image d’une punk qui pue la mort, un mélange de bière et de shit, avec des cheveux crades et un côté rasé, un écarteur et des yeux de toute façons qui éprouvent de par leur deux couleurs un côté malsain, tout ça pour me dire que moi, Jóna Hulda… vais devoir être présentable devant un homme…

Enfin, un homme. On parle ici de lycéen japonais, donc d’un gars potentiellement encore plus petit que moi… En temps normal, je ne me serai pas posé la question, mais… ça dérange les hommes, quand on est plus grande, du coup ? Cette réflexion va me rester dans la tête un moment, je sens…

Ah oui, la robe. Du coup, on a fait plusieurs magasins, et si on ne trouvait pas des trucs qui faisaient un peu court, je l’ai laissé m’habiller un peu comme elle en avait envie, j’étais un peu sa poupée, son mannequin sur pieds, ça devait l’amuser autant que ça me faisait plaisir pour elle. J’ai fini par craquer pour une belle robe rouge longue, ouverte au niveau des épaules et un peu du dos. En soi, elle s’accorde parfaitement à l’idée d’un bal, et la femme sur le magazine rendait merveilleusement bien… Mon Dieu, mais il faut que je me calme, mes idéologies comment à se faire piétiner par un esprit de consommation trop accrue par rapport à ce que je suis censé représenter, c’est-à-dire l’opposé d’un capitalisme trop prononcée ! Bref… Le choix de la robe nous parut à elle comme à moi plus que bon. Alors je l’ai acheté. On m’a proposé de me la louer au vue du prix, mais j’ai trouvé bon de regarder le vendeur en lui demandant quel intérêt j’aurai à faire ça… Il ne semblait pas comprendre, mais n’a pas plus insisté que cela.

En soi, nous n’avons que peu discuté, du moins, pas plus de ce que j’aimais, de ce que lui potentiellement aimait… Elle m’a dit de me concentrer sur quelque chose qui pourrait faire original comme cadeau. J’en ai eu une vague idée, j’avais des sous en plus, donc… Disons que j’ai prit un cadeau pour moi. Dont je me suis servi quelques jours. Et dont je vais me servir ce soir.

Et on y est, ce soir.

Yutsuki Yuuki. Tu seras mon cavalier de ce soir. Encore faut-il que parmi ce monde je le trouve. Désormais dans ma belle et longue robe rouge (http://prntscr.com/lwv0i1), très légèrement maquillée et le chignon fait de manière à ce que ma coiffure n’entache en rien mon style de ce soir, j’en ai également profité pour me mettre un petit peu de parfum, histoire de pouvoir proposer à mon compagnon de ce soir une odeur plus appréciable que celle d’un fauve en captivité. Je stresse, bordel. Trop de monde, trop de personnes que je n’ai jamais vu sous ces tenues, sous ces visages. L’habit fait vraiment tout ce soir, j'ai l'impression, et sans uniforme, je reconnais encore moins de monde que ce je pouvais au moins vaguement reconnaître de loin. Là, c’est la panique totale. Je me pose un instant vers le buffet, me servant un des apéritif. Il y a une personne en bout de table que j’ai l’impression de reconnaître, également. Une magnifique rousse… Mais d’où j’ai pu la connaître, déjà ?

Je passe outre me servant de l’objet en question pour continuer à faire le cadeau de la personne avec qui je danserai ce soir… Ils font chier, ces japonais, c’est Yutsuki-san que je dois dire ? Ou Yuuki-san ? Yuuki, je pense… Il faut que je scrute rapidement la salle.

… Il est là. Je l’ai vu. Je l’ai aperçu. Merde. Merde. Merde… Bon, je range rapidement ce qui traîne dans mes mais dans l’espèce de petit sac à main que j’ai prit en plus, et j’essaye de m’approcher. Plus je me rapproche de lui, plus je me rend compte des dix centimètres qui nous font défaut en terme de taille… C’est quoi le mieux ? Chercher à paraître petite, ou moins trop grande ? Je dois vraiment être une géante. Et je dois paraître gênante... Pour eux... Pendant que je songe, je me rends compte qu’il est en face de moi. C’est un peu gênant de se dire qu’il est à peine plus petit que moi… J’inspire, j’expire… J’inspire, j’expire… J’inspire, j’expire… En vrai c'est pas ça le plus gênant. C'est que c'est lui mon cavalier et que... je ne sais même pas comment lui dire bonjour.

« Yuuki-san… Moi c'est Jóna... Appelle-moi directement ainsi Ce sera… plus à l’aise, de se dire que… l’on prend l’air… Vient on va dehors deux secondes, s’il te plaît… ? » j'ai vraiment besoin d'une cigarette...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jilian Doe
Bibliothécaire
avatar

Messages : 124
Age : 31
Profession : Bibliothèque
Multicomptes : Kenji Onizuka

Infos supplémentaires
Clubs: Gérant du club théâtre
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: 1ère étape - Arrivée des participants   Dim 23 Déc - 10:57

Comment est-ce que James avait réussi à l'embarquer là-dedans ? Lui qui n'aimait pas les grands rassemblements, voilà qu'il se retrouvait à participer à une fête de l'académie. Une fête avec concours ! Et quel concours en plus, un concours visant à sacrer le plus beau couple... Voilà qui ne lui ressemblait pas... Comment avait-il pu se laisser convaincre ? Il semblait d'ailleurs tout aussi absurde que ce soit James qui l'ait convaincu de faire une chose pareille... Le bibliothécaire ne pouvait même pas dire que c'était l'alcool qui lui avait fait perdre la raison puisqu'il n'en consommait pas, ceci justement parce qu'il ne le tenait absolument pas. Alors vraiment, qu'est-ce qui lui était passé par la tête pour accepter ?

Toujours est-il que Jilian étant homme de parole, et puisqu'il avait promis à James, et qu'il se voyait maintenant affublé d'une partenaire, il ne pouvait plus faire machine arrière. Malgré l'anxiété qui lui serrait le ventre à la simple idée de devoir prendre un bain de foule (possiblement bruyante qui plus est), il souriait, se disant qu'il trouverait bien le moyen de passer un bon moment avec son ami. Qui plus est, selon sa fiche, Loreleï avait l'air d'une personne de goût ! Elle aimait les robes et les bonbons ! Sans se dire que c'était la personne parfaite, il trouvait que le hasard avait pour une fois fort bien fait les choses ! Même s'il avait peur de ne pas savoir quoi dire, ou même de ne pas savoir comment se comporter, parce qu'après tout c'était complètement bizarre cette idée de vouloir couronner des couples qui n'étaient pas vraiment des couples enfin si d'un point de vue comptable mais pas vraiment de la manière dont on l'entendait et vraiment tout ça c'était quand même vraiment étrange et pas trop dans sa nature et qu'est-ce qu'il allait faire et et et et et...
et bien dans le pire des cas ils pourraient toujours manger des bonbons. L'homme aux cheveux blancs trouvait cette perspective plutôt rassurante. Il serait en terrain connu au moins sur cet aspect des choses !

Il aurait bien voulu pouvoir offrir une belle robe cousue main à sa compagne d'un soir, mais n'ayant pas ses mesures, il aurait frôlé l'incident diplomatique avant même que ne soit venue l'heure du dessert... S'il ne prévoyait pas spécialement de gagner, l'idée de blesser une personne, même pas inadvertance, lui faisait horreur. Il avait donc préféré rester sur une valeur sûre : les sucreries ! Il avait tâché de confectionner le plus parfait des arrangements. Il manquait toutefois d'informations : préférait-elle les bonbons durs qu'il fallait laisser fondre ? plutôt chocolat ou plutôt fruits ? Sans de si précieuses informations, il lui était difficile d'être sûr de lui. Il prépara donc un assortiment des meilleures bonbons et chocolats dont il disposait. Le stock du chapelier n'avait pas à rougir devant celui d'un magasin de bonbons...

Ne lui restait alors plus qu'à se vêtir. La partie amusante du programme ! Notre bibliothécaire / couturier / chapelier (il faut bien qu'il s'occupe pendant que vous traînassez à sortir votre carte d'emprunt !) était pour le coup ravi d'avoir une occasion de sortir ses plus beaux atours sans qu'on ne le regarde de travers. Veste bleue marine à bouton d'or qui mettait en valeur sa silhouette fine, taillée par des années de gymnastique,  et dont le bas était élégamment découpée, donnant l'impression d'un vol de chauve-souris. Il avait réhaussé le tout d'une lavallière légèrement rosée. Enfin, il avait choisi l'un de ces plus beaux chapeaux, un noir, orné de diverses petites breloques qu'il avait ajoutées au fil du temps. Chapeau sous lequel il avait pu habilement camouflé le paquet de sucreries. Il espérait naïvement qu'ainsi vêtu sa partenaire saurait le reconnaître...

Parce que c'était bien là l'une des choses qui le tracassait le plus : comment était-il sensé deviner qui était sa partenaire dans cette foule alors même qu'il ne l'avait jamais vue ? Alors qu'il faisait tranquillement route vers l'académie, il tournait et retournait tout ça dans sa tête. Comment saurait-il ? Qu'est-ce que c'était encore que cette idée foireuse ? Pourquoi est-ce qu'on ne leur avait pas demandé de joindre au moins une photo ? Ou un contact, ne serait-ce que pour pouvoir se mettre d'accord sur un éventuel signe de reconnaissance ? Cette soirée se présentait avec beaucoup trop d'inconnues, ce qui ne lui plaisait pas du tout... À moins que Loreleï ne soit la seule participante féminine ?? Non, ça n'avait aucun sens et trop peu de chance d'être le cas...

Il arriva donc à l'académie, brillant d'élégance, mais terriblement angoissé. Il y avait déjà beaucoup de monde... Le bibliothécaire fût paralysé quelques instants. Il y avait déjà du monde, mais en plus, les événements se déroulant dans le gymnase, tout résonnait affreusement. Avec autant de bruit, il craignait de pas réussir à parler beaucoup durant la soirée... Malgré tous ces efforts, il risquait donc de passer pour le plus grand des goujats parce qu'il n'allait pas être capable d'articuler une phrase ! Naturellement, Jilian tenta donc un repli en direction des murs. Sortir de la masse lui permettrait sans doute de reprendre ses esprits et se préparer à passer une bonne soirée. Ce qui était là aussi une pensée paradoxal, on n'est pas sensé se préparer à passer une bonne soirée...

Rasant donc les murs, Jilian aperçut de loin James, qui lui aussi avait gagné les bords de la salle. Il savait qu'il devrait normalement chercher sa partenaire d'un soir, mais pour le moment, il fallait d'abord qu'il se calme un petit peu afin de pouvoir à nouveau penser rationnellement. Saluer son ami lui permettrait de revenir sur un terrain connu, et ainsi de pouvoir reprendre le fil de la soirée. Voilà un plan qui sonnait bien ! Rabattant son chapeau sur son oeil gauche dans un réflexe qui témoignait de sa nervosité, il se dirigea donc vers son ami.

"On a vraiment eu une drôle d'idée pour venir ici ! Tu as une idée de qui est ton ou ta partenaire ? Comment on est sensé faire pour retrouver quelqu'un qu'on a jamais vu ???"


Honnêtement, une partie de lui regrettait amèrement d'être venu...
Spoiler:
 

_________________
BOUH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laureleï Donnely
Professeur de Français
avatar

Messages : 56
Age : 27
Profession : enseignant en français et littérature française
Multicomptes : Mathi et Vincenzo

Infos supplémentaires
Clubs:
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: 1ère étape - Arrivée des participants   Dim 23 Déc - 18:45



Noël seule ? Ce n’est qu’une habitude depuis ma plus jeune enfance. Je ne m’en formalise plus. D’autant que le choix de couper toute relation avec mes parents depuis quelques années ne m’a apporté que plus de calme et sérénité. En général, je m’offre un spectacle et une belle table en coocooning chez moi avec un bon livre. C’est ce que je ferais le 24 au soir.

**« C’est triste quand même. Tu veux pas faire appel à un ami ? »**

Je n’ai pas vraiment d’amis. Ça ne fait que trois mois que je suis dans ce pays. Bien sûr j’ai sympathisé avec quelques collègues, plus avec certains que d’autres. Mais pas au point de leur demander de passer Noël avec eux. Et puis je songe à aller passer quelques jours à Tokyo pour découvrir la capitale pendant les vacances.

Mais j’avoue que cette année j’aurai un pincement au cœur en pensant à cet homme furtif qui m’a chamboulée les deux fois où je l’ai rencontré. Il y a comme un lien fusionnel entre nous que je ne m’explique pas. Cette sensation de bienêtre quand je suis dans ses bras est unique. Je n’ai jamais éprouvé cela avant. Mais j’ai toujours aussi peur d’aimer. Je ne veux plus m’attacher au poing d’en devenir aveugle. Et lui ne semble pas vouloir non plus se poser. Il m’a clairement fait comprendre que son métier lui interdit. Quel que soit ce métier, n’est-ce pas le destin qui l’a mis sur ma route pour éprouver mon cœur ? Quoiqu’il en soit, nous profitons de l’instant présent quand il survient. Nous ne faisons aucune projection. Nos bras forment comme une bulle protectrice où pendant ces quelques heures ensemble rien ne nous atteint. Ni nos démons, ni le passé, ni le quotidien, ni l’avenir. Pourtant malgré notre accord de non allégeance, de non attachement, je n’arrive pas à l’oublier, ni à envisager de charmer un autre homme. Lui me manque. Aucun n’est à la hauteur pour le remplacer.
Alors je prends la vie au jour le jour.
Mes cours se passent bien. Je prends de plus en plus d’assurance, surtout pour parler en japonais. Et lorsque la Direction a affiché l’organisation d’une soirée avant Noël avec en prime un concours du plus beau couple de l’année, couple composé au hasard d’un tirage au sort, j’ai trouvé cela si drôle et osé que je me suis inscrite. Il est vrai que Noël n’a pas la même signification ici, c’est un peu perturbant, mais je trouve ça drôle. Alors cette soirée est un bon plan. C’est peut-être pour moi l’occasion de faire de nouvelles connaissances, et surtout danser et manger gratuitement en m’amusant.

J’ai passé la journée à me bichonner. Un bon bain aux senteurs fruitées, une séance de massage aux huiles essentielles pour me détendre tout en écoutant mes chansons apaisantes préférées, un bon lissage de ma chevelure et quelques bouclettes pour rehausser ma tenue, un maquillage léger mais de circonstance aux tonalités argentées qui rehaussent mon regard bleu transperçant, un rouge à lèvre rose et un nouveau verni rose brillant assorti.

J’enfile ma robe et mes escarpins et me voilà prête. Soirée d’hiver, mais enfermé dans une salle pleine de gens qui dansent, il est évident que je ne porterai jamais une robe d’hiver pour une telle circonstance. Evidemment je porte un long manteau épais par-dessus et prend un taxi pour me rendre à la soirée. Hors de question d’attraper la mort dehors, autant que de prendre le volant. Je compte bien goûter au champagne qui sera proposé.

Tenue de Leï:
 

**« C’est bien de prendre soin de toi, de prendre du temps pour toi. »**


J’arrive un peu après 19h00. Beaucoup de convives sont déjà là. Je ne reconnais pas grand monde, hormis quelques élèves que j’ai en cours et des enseignants avec qui je n’ai jamais réellement échangé. Ma problématique est de trouver mon partenaire pour cette soirée. Je ne sais pas quelles épreuves nous attendent, mais je ne doute pas de bien m’amuser ce soir. Je n’ai pas encore rencontré Jilian Doe, le bibliothécaire, simplement parce que j’ai tellement de retard à rattraper sur les cours qu’on m’a demandé de reprendre (un peu à l’arrache il faut bien l’avouer) que je suis le programme à la lettre pour le moment. Mais je compte bien prendre le temps, bientôt, d’aller découvrir les trésors dont la bibliothèque universitaire regorge.

Afin de savoir, à quoi ressemble Jilian j’ai questionné quelques élèves sérieux. Il semble qu’on ne puisse pas louper ce phénomène qui se promène souvent équiper d’un couvre-chef original. Il semble même qu’il prétend les coudre lui-même.
Lui trouver un cadeau n’a pas été si compliqué. J’avais juste peur de ne pas le recevoir à temps. Mais il est là au chaud dans mes bras. Un peu encombrant, mais précieusement emballé dans un papier rouge et argent, sa forme rectangulaire m’aide à le maintenir dans mes bras tout en gardant ma démarche chaloupée et ma grâce naturel.
J’ôte mon manteau et le remet à la demoiselle qui tient le vestiaire. Gardant mon cadeau contre moi, j’entre dans la salle. C’est immense et magnifiquement décoré. Ça brille de partout. J’en ai les yeux qui pétillent d’excitation. J’avance un peu hésitante et parcoure la salle en adressant quelques saluts distants, mais sincères à ceux que je connais de vue. Au sein de la foule, je finis par repérer un chapeau qui dénote un peu à l’écart. Et l’homme correspond tout à fait à la description qu’on m’en a fait. Il est somptueux dans son habit de lumière et j’adore le style. Le mec est déjanté et l’assume. J’ai comme une idée qu’on va s’amuser ce soir. C’est décidé, il faut absolument que j’aille visiter sa bibliothèque au plus tôt. Mon binôme discute avec un homme des plus séduisants également, que j’ai déjà vu.
En y réfléchissant, c’est dans mon quartier que je l’ai croisé. Je ne sais pas qui il est, mais les coïncidences sont drôles. Aurais-je un voisin qui fréquente Yokuboo ? A moins qu’il soit simplement ami avec Jilian Doe et soit venu avec lui pour participer à cette soirée originale.

Les deux hommes semblent bien s’entendre. Et s’ils étaient japonais, je me serais abstenue de les interrompre. Mais leur visage et le nom de mon partenaire d’un soir me font dire qu’ils doivent être américain ou anglais. Alors je me permets d’approcher en douceur et de les aborder.
**« Comme si la bienséance japonaise t’arrêtais ! »**

- Excusez-moi. Bonjour, je m’appelle Laureleï Donnely et je crois que vous êtes Jilian Doe, non ?

_________________
**« Nono, la conscience moralisatrice de Leï parle en #357AB7 »**

« - Leï communique en japonais en #ef0489 »

« - Leï communique en anglais en #bc5920 »

« - Leï communique en français en #9f13db»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saya Nakajima
Lycée • 1ère année
avatar

Messages : 41
Age : 16
Multicomptes : Dae-Hyun Jang, Kyojiro Sakurai, James P. Campbell, Amelia McClenahan

Infos supplémentaires
Clubs: Basket et musique
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: 1ère étape - Arrivée des participants   Dim 23 Déc - 22:53

Soirée de Noël

feat. plein de gens

Saya manqua d’avaler de travers en entendant une voix masculine s’élever juste derrière elle. Toussant avec sa main devant sa bouche pour éviter de finir par recracher son petit-four, elle tapa en haut de sa poitrine avec son autre main pour calmer sa petite toux et se tourner, les yeux un peu larmoyants, vers cette personne qui l’avait accostée. Une certaine surprise se dessina sur son visage alors qu’elle détaillait l’homme qui lui faisait face. Non… C’était vraiment son professeur de musique qui se tenait là, devant elle ? Il était sacrément beau comme ça ! Le costume, la barbe rasée, les cheveux coiffés… Très franchement, si l’homme ne lui avait pas dit qu’elle était son couple pour la soirée, Saya aurait très certainement eu du mal à le reconnaître dans la foule ! La basketteuse resta un instant interdite à le regarder, finissant bien vite par esquisser un grand sourire pour ne pas paraître impolie alors qu’elle faisait une courbette pour le saluer comme il se devait. C’était bien lui, aucun doute ! Il n’y avait qu’à voir ses yeux fatigués et son manque de sourire !

« Bonsoir ! Je suis désolée, je ne vous ai pas tout de suite reconnu, ce costume vous va vraiment très bien ! »

La jeune femme avait retrouvé contenance, se faisant toute guillerette comme à son habitude, son grand sourire sur les lèvres. Même si elle n’était pas avec quelqu’un de son âge pour cette soirée, Saya savait qu’elle allait bien s’amuser ! Après tout, ils avaient, semble-t-il, quelques points communs à commencer par la musique ! Et est-ce que… c’était une guitare qu’il avait avec lui ? La basketteuse fixa la housse d’un œil curieux avant de sursauter un peu.

« Ah ! Je… Ce n’est pas grand-chose, mais je tenais à vous offrir ceci ! J’espère que ça vous plaira ! »

Saya tendit son petit paquet devant elle, en direction de son professeur, tenant son présent avec ses deux mains, son sourire ne quittant plus ses lèvres. Ce n’était pas grand-chose en effet, mais la jeune femme était boursière et ne se permettait déjà pas beaucoup de dépenses pour elle-même parce qu’elle n’en avait pas les moyens alors… Elle espérait vraiment que ce premier tome d’un manga shojo qui venait tout juste de paraître pourrait plaire à son binôme ! C’était une nouveauté alors Saya n’avait pas eu l’occasion de le parcourir, mais les critiques qu’elle avait pu lire à son sujet sur Internet étaient excellentes alors… Mais c’était quand même bizarre d’offrir un cadeau comme ça à un homme comme lui non ? Enfin… la lycéenne ne savait pas vraiment quel âge il pouvait avoir… Au moins la trentaine non ?

« En tout cas, j’espère qu’on va bien s’amuser ! Je suis désolée que vous soyez tombée sur moi alors que vous auriez sans doute préféré être en « couple » avec un adulte mais… Faisons de notre mieux Chikamasa-sensei ! »

Nouveau grand sourire rayonnant de la part de Saya qui joignait finalement ses mains dans son dos après avoir donné son cadeau à son professeur, accompagnant ses mots d’une nouvelle courbette polie. Elle était vraiment sincère, ils allaient s’amuser ensemble, c’était certain !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dae-Hyun Jang
Université • 4ème année
avatar

Messages : 1323
Age : 24
Cursus : Arts plastiques, spécialité photographie
Multicomptes : Kyojiro Sakurai, Saya Nakajima, James P. Campbell, Amelia McClenahan

Infos supplémentaires
Clubs: Photographie, danse et natation
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: 1ère étape - Arrivée des participants   Dim 23 Déc - 23:11


Merry Christmas!






Dae-Hyun continuait à parler à droite et à gauche, jusqu’à ce qu’une demoiselle qu’il venait de quitter quelques instants auparavant vienne lui tapoter l’épaule. Surpris, le Coréen se tourna vers elle pour écouter ce qu’elle avait à lui dire. Son regard émeraude suivit son index qu’elle tendait vers un coin un peu à l’écart du gymnase alors qu’elle lui disait qu’elle avait vu son binôme par là-bas. Le sourire de Dae-Hyun se fit soudainement bien plus grand en remarquant cette tignasse rouge au loin. Pas de doute à avoir, c’était forcément Ryûko ! Remerciant la jeune femme pour son information, lui offrant son plus beau sourire charmeur accompagné d’un clin d’œil, le danseur quitta le devant de la scène pour rejoindre son binôme pour la soirée. Il était sacrément élégant comme ça avec son costume clair ! Ça lui allait vraiment très bien ! Par contre, on pouvait clairement voir à son visage qu’il n’était pas du tout à l’aise dans cet endroit. Est-ce qu’il allait finir par prendre la fuite ? Dae-Hyun esquissa une petite moue à cette idée, mais il retrouva bien vite son sourire alors qu’il accostait Ryûko.

« Hey ! Salut ! Ça va ? Je sais que t’es pas un grand amateur des foules, mais t’inquiètes pas, j’vais suffisamment détourner ton attention pour que t’y pense pas ! »

Son sourire charmeur sur les lèvres, Dae-Hyun se rapprocha de Ryûko, se plaçant à quelques centimètres de son visage pour qu’il ne puisse voir plus que lui.

« Ça fait longtemps que t’es arrivé ? J’ai essayé de te trouver en entrant ici, mais comme je te voyais pas, j’en ai profité pour aller dire bonjour à quelques connaissances. En tout cas, ton costume te va super bien, t’es carrément élégant avec ! »

Dae-Hyun garda son sourire, celui-ci se faisant un peu plus taquin alors qu’il l’accompagnait d’un petit clin d’œil à son binôme. Son regard se posa alors sur le cadeau qu’il tenait encore entre les mains. C’était certainement le bon moment pour le lui offrir non ? Tendant le paquet dans la direction de Ryûko, le Coréen se frotta la nuque avec sa main libre.

« Tiens ! J’espère que ça te plaira et que t’en trouveras l’utilité surtout ! Sinon, hésite pas, je pourrai toujours les retourner au magasin où je les ai achetés et je t’offrirai autre chose ! »

Dae-Hyun continua de regarder son binôme avec son sourire, espérant vraiment que ce coffret qui contenait un carnet à dessin avec un assortiment de crayons de qualité supérieure (parce que môssieur avait largement les moyens), lui ferait plaisir. Par contre, la curiosité se fit plus forte que tout alors que Ryûko découvrait son cadeau.

« En tout cas, j’ai été super surpris de découvrir que tu participais à cette soirée ! Enfin… Je vais pas me plaindre, j’suis quand même vraiment content de faire équipe avec toi pour ce concours ! Je sais pas ce qu’on nous réserve, mais faut qu’on fasse de notre mieux hein ! »

Nouveau clin d’œil à destination de Ryûko alors que Dae-Hyun serrait son poing en signe de détermination devant son torse. Il voulait vraiment remporter ce concours ! C’était qu’il avait la fibre compétitrice l’étudiant !


©️ Halloween sur Never-Utopia


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James P. Campbell
Médecin scolaire
avatar

Messages : 44
Age : 28
Profession : Médecin scolaire
Multicomptes : Dae-Hyun Jang, Kyojiro Sakurai, Saya Nakajima, Amelia McClenahan

Infos supplémentaires
Clubs:
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: 1ère étape - Arrivée des participants   Lun 24 Déc - 0:02


❝ Le meilleur couple de l’année 2018 ❞

James commençait à paniquer. Juste un peu. Il ne voyait pas son binôme, et plus le temps passait, plus le gymnase se remplissait. Non, décidément, ça avait été la pire fausse bonne idée du siècle de s’inscrire à cet événement ! Mais le médecin scolaire était un homme de parole et comme Jilian lui avait promis de venir lui aussi… Il ne pouvait décemment pas se défiler ! Déglutissant difficilement en fixant le cadeau qu’il avait entre les mains, pour l’offrir à son binôme du jour, James sentit presque des gouttes de sueur froide glisser le long de sa colonne vertébrale en entendant tout ce bruit qui résonnait. Pas qu’il n’était pas à l’aise dans des endroits bruyants mais… Si, en fait, il était carrément mal à l’aise ! Et il était tellement perdu dans ses pensées, à fixer son cadeau, qu’il sursauta violemment quand son ami l’accosta, l’air pas franchement plus rassuré que lui. James le regarda avec ses yeux grands ouverts avant de soupirer de soulagement en constatant que c’était lui. Ah… Il avait envie de le prendre dans ses bras et de cacher sa tête dans son cou pour ne plus jamais l’en sortir ! Il n’aurait plus à voir tous ces gens et il pourrait se concentrer sur le bruit de la respiration de son ami pour oublier le bruit ambiant. Ouais, non, ça aussi c’était une super fausse bonne idée.

« Oui… Je sais vraiment pas ce qui nous a pris de nous inscrire à un événement comme ça mais bon… Maintenant qu’on est là… »

James soupira un peu bruyamment alors que ses épaules s’affaissaient légèrement. Non, vraiment, il avait envie d’attraper Jilian par le bras pour l’emmener à l’extérieur. Oui mais… Et leurs partenaires pour la soirée ? Non, ça ne se faisait pas de prendre la fuite maintenant… Oui mais… Si leurs partenaires étaient seuls tous les deux, ils pourraient toujours se mettre ensemble non ? Le médecin scolaire laissa son regard émeraude parcourir la salle à la recherche de la silhouette de son binôme. Non, il ne semblait y en avoir encore aucune trace… Est-ce qu’il allait seulement venir ? Et s’il ne venait pas ? Qu’est-ce qu’il allait faire tout seul pendant que Jilian s’amuserait avec son binôme ? James paniquait vraiment, faisant tourner le paquet cadeau dans tous les sens entre ses mains (heureusement que ce n’était pas fragile !).

« Hum… Non, je crois qu’il n’est pas arrivé je… Je suis avec Chuuya Kunikida c’est… le professeur de littérature. Enfin, je ne lui ai jamais vraiment parlé mais… Je sais à quoi il ressemble. Et toi alors ? Tu es avec qui ? Peut-être que c’est quelqu’un que je connais… »

Il fallait dire que même si James n’était absolument pas le genre de personnes à avoir de la discussion avec de parfaits inconnus, il n’en restait pas moins quelqu’un de très observateur ! C’était comme ça qu’il savait à quoi ressemblait son binôme sans même lui avoir jamais adressé la parole. Mais avant que Jilian n’ait le temps de lui répondre, les deux Américains se firent aborder par une ravissante jeune femme aux cheveux blonds comme les blés. Elle était vraiment sublime dans cette robe grise ! James resta un peu interdit quand elle les approcha, clignant plusieurs fois des paupières alors qu’il la détaillait sans doute un peu trop, finissant par secouer légèrement la tête de gauche à droite avant de s’incliner poliment.

« Bonsoir Donnely-san. Je… Je m’appelle James Campbell, je… Je suis le médecin scolaire. »

Parce que même si Jilian était son binôme, la moindre des choses c’était quand même de se présenter non ? Et puis, il l’avait déjà vue cette Laureleï… A l’Académie bien sûr… Mais il avait aussi l’impression de l’avoir croisée ailleurs... En tout cas, maintenant que le binôme de Jilian était arrivé, James se sentait de nouveau affreusement seul. Où était le professeur de littérature ? Se frottant la nuque en détournant les yeux, il afficha une petite moue.

« Est-ce que… Est-ce que vous savez si Kunikida-san est arrivé ? C’est mon binôme et c’est le… professeur de littérature. »

Si jamais la jeune femme pouvait l’aider. Ou si jamais son ami remarquait sa détresse et l’invitait à rester un peu avec eux pour discuter… Non, vraiment, James avait terriblement envie de s’enfuir jusqu’au buffet pour se saouler avec tous ces cocktails sans alcool. Il était tellement désespéré qu’il était certain qu’il pourrait y arriver !


©️ Halloween


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathi H. Matsushita
Université • 2ème année
avatar

Messages : 155
Age : 22
Cursus : Musique
Multicomptes : Vincenzo Piantoni et Laureleï Donnely

Infos supplémentaires
Clubs: Volley et Musique
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: 1ère étape - Arrivée des participants   Lun 24 Déc - 21:01

19h ! sérieux ? C’est une soirée pour les petits vieux ?

Non, mais une soirée ça démarre vers minuit non ? Au pire 22h ! Là ça commence à bouger et être plus animé. 19h c’est vraiment l’heure d’un mortel ennui, non ?

Bon et puis pourquoi changer mon attitude habituelle. Se faire désirer est le meilleur moyen de rendre la fête plus drôle ou sympathique. Et si personne ne m’attend, au moins j’arrivais dans une salle pleine et non dans un endroit où trois péquenauds se regardent mal à l’aise en chien de faillance en attendant la foule.

Bref, je prends mon temps ! Après une journée à bosser mes arrangements sur l’album d’un petit jeune que la maison de disques veut promouvoir, je me douche et ouvre les placards de ma chambre pour choisir ma tenue.
Smoking ? Même pas en rêve ! Déjà que j’ai du me le coltiner lors d’un gala ‘obligatoire’ des pontes de la musique en octobre dernier, je passe mon tour.
Une veste ? Je n’ai pas vraiment l’envie. Vous le sentez hein ? Je ne me sens tellement pas moi dans une veste en tissu fluide !
La chemise ? Mouais je pourrais bien faire l’effort. Je pourrais… Mais bon les soirées guindées j’ai donné ces temps-ci avec la promotion de mon single.
Et si j’étais juste moi ? Voilà un truc qui me plaît ! D’autant que c’est une soirée à l’université, ce n’est pas non plus le truc pompeux ! Autant être celui que tous connaissent, sans fioriture !

J’enfile donc un jean noir, mes Dr Martens, un t-shirt blanc avec une encolure en V histoire de faire tourner de l’œil quelques lycéennes, et le plus important mon perfecto ! (pour voir la tenue de Mathi CLICK). Satisfait, je vais chercher mes petits cadeaux pour ma partenaire d’un soir dans un tiroir du salon. Me voilà fin prêt. J’y vais en taxi. C’est qu’il caille quand même dehors. Et là j’ai la flemme de marcher.

En me rendant à la salle, je croise quelques sapins et décorations de Noël. Ça fait rire de voir ça alors que la tradition de chez nous est totalement différente dans ce pays. Je n’aime pas trop ce côté « too much too love », mais ça a le mérite de me rendre moins nostalgique des Noëls avec ma mère. Je l’appellerais sûrement pour lui raconter ma soirée. De toute façon, cette année, je compte me rendre aux USA pour le 25 décembre et l’emmener dans un somptueux palace pour l’occasion.
Bref, sur le chemin je croise un grand ours blanc (Pour de faux, hein ?! Pas de panique !) qui est habillé d’un habit de père noël. Je lui pique son chapeau de lutin de noël et l’enfile. Pas de peur que ça me décoiffe ! Mes cheveux vivent leur vie sans voir une quelconque brosse, sauf quand je dois faire des photos ou une télé à mon grand désarroi. Il y a des pros qui passent des heures sur ma chevelure pour obtenir le même résultat que moi au réveil sans y toucher. C’est impressionnant ce qu’on aime payer les gens pour faire des trucs inutiles !

Finalement j’ai ma tenue de soirée. Arborant fièrement mon chapeau de noël, j’entre en conquérant dans la salle. La foule est là. Ça braille dans tous les sens, mais j’aime les regards de ces demoiselles qui se retournent sur mon passage. Et je les remercie par une distribution gratuite de clins d’œil et de sourires charmeurs dont j’ai le secret.
La difficulté est donc de découvrir qui est cette Amélia mécanicienne. Vu le métier, je ne m’attends pas à un top model. Mais comme elle a mentionné adorer les soirées, je suppose qu’elle s’est s’apprêtée pour la circonstance. Et donc j’ai espoir de ne pas me retrouver en binôme avec une mocheté. Et puis au fond, je m’en fous. Ce soir, j’ai surtout envie de profiter de la bonne cuisine sans avoir à commander, et de m’amuser. J’ai hâte de découvrir ce que les organisateurs ont concocter. J’espère qu’ils ont pris exemple sur le parc qui avait organisé Halloween l’an dernier. C’était un véritable moment de pur amusement, un délice, et un paquet de bonbons succulents en prime !

Je suis interrompu dans mes pensées par les cris de trois groupies qui accourent près de moi. Je souris aux anges. J’aime quand mon entrée n’est vraiment pas loupée ! Je papote quelques instants avec ces demoiselles et leur permet de faire un selfie avec moi, certains que ces photos feront le tour des réseaux sociaux un bon bout de temps. Mathi et son chapeau de Noël abordable pour ses fans. Ça devrait plaire à mon manager. J’en profite pour prendre le temps d’observer la foule. Et il me faut peu de temps pour repérer une somptueuse créature de rêve habillée d’un rouge flamboyant qui attire l’œil, sans parler de ce décolleté de folie ! elle semble peu se soucier des regards qui portent sur elle un intérêt peu dissimulé. J’ai comme l’impression que la demoiselle n’a pas menti en mentionner sur sa fiche qu’elle aime manger. Et je me demande bien ou elle peut bien stocker ce qu’elle avale. Elle a une silhouette vraiment magnifique et j’en ferais bien mon 4h.
Comment ça je mets la charrue avant les bœufs ? Mais non ! Jamais voyons ! Allons déjà vérifier qu’il s’agit bien de la fameuse mécanicienne qui m’a été désignée d’office pour ce nouveau challenge.

Je quitte mes groupies avec un dernier sourire chaleureux et me dirige vers la beauté qui semble attendre quelqu’un.

- Bonsoir, Mademoiselle ? Seriez-vous Amélia ? Je suis votre partenaire d’un soir, Mathi Matsushita. Enchanté !

Evidemment que mes propos sont bourrés de sous-entendus, sinon ça ne serait pas moi ! Je m’incline en salut japonais traditionnel, mais pour finir dans une révérence pompeuse. Juste pour le fun !
Je termine en me dressant droit comme un i devant elle, avec un sourire carnassier. Je prends mes présents dans mes mains et les glisse dans mon dos.

- J’ai un présent pour vous, ma princesse d’un soir ! En fait , j’en ais deux même ! Choisissez une main

Quelle soit accueillante, timide, ou revêche, rien ne me départi de mon sourire. Je suis venu m’amuser, et ouvrons le bal immédiatement.

- C’est pour allier un truc que tu détestes et un truc que tu aimes !


Informations sur le 1er cadeau :
 

_________________
Mathi vous charme en #6D071A

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yutsuki Yuuki
Lycée • 3ème année
avatar

Messages : 404
Age : 18
Multicomptes : Ryûko Katsu

Infos supplémentaires
Clubs: Basket - Photographie
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: 1ère étape - Arrivée des participants   Mar 25 Déc - 12:25

We wish you a merry christmasBeaucoup de mondeWe wish you a merry christmas ! A another year will begin ! Enfin bref, il faut faire de son mieux quand son état s'améliore !(We wish you a merry christmas– OST Aikatsu stars)

J'étais resté seulement quelques temps tout seul dans mon coin, observant les gens autour de moi. Il y en avait si peu que je connaissais, je me rendais compte que mon monde était si restreint. Je ne connaissais pas la jeune fille qui allait me servir de cavalière, mais j'espérais qu'elle était plus à l'aise que moi dans la foule. Parce que là j'étais clairement pas à mes aises. Ce n'était pas ma tenue, j'avais porté quelque chose de ce genre pour l'enterrement de ma mère, six mois auparavant, et souvent pour les fêtes, quand j'étais chez moi, on devait aussi être bien habillé. Non, c'était plutôt que je n'aimais pas beaucoup quand il y avait autant de monde.

Puis elle arriva, dans une robe rouge. Je ne l'avais pas remarqué au début, mais elle était à ma hauteur. Elle m'adressa la parole avec la politesse des japonais, une politesse dont j'avais fort l'habitude, mais qui m'étouffais un peu trop par moments … Sûrement parce que mon père me l'avais si souvent imposée. Du coup, je rougis quelque peu en la voyant si … Jolie. Moi même j’avais arrangé un peu mes cheveux, mais rien de très glorieux. Elle se présenta, Jóna … C'était donc bien elle. Elle me proposait de l'appeler par son prénom, plus simple pour elle. Puis ses paroles semblèrent s'embrouiller jusqu'à ce qu'elle me propose qu'on aille prendre l'air. Elle semblait presque aussi mal à l'aise que moi. Je devais faire preuve de sang froid.

« Allons-y … Je crois que prendre l'air me fera du bien aussi. »

On se dirigea donc vers l'extérieur. Mon pas était assez rapide, mais elle suivait. C'était pour mieux s'échapper de la foule, pour ma part, que je marchais si vite. Mais je ne savais pas ce qui la mettait aussi mal à l'aise. Peut être la même chose. Une fois dehors, je me tournais vers elle. J'avais son cadeau dans les mains. Je remarquais alors qu'elle était plus grande que moi. Ce n'était pas spécialement gênant, mais ça me surpris un peu, et peut être que mon silence et mon immobilité se fit remarquer, mais je repris contenance. Je n'étais pas là pour la gêner, mais pour passer une soirée plus agréable que si j'avais été chez moi.

« Je … Tu peux m'appeler Yutsuki aussi … ça sera plus simple ... »

J'étais toujours un peu rouge sur les joues, et le froid ambiant de l'extérieur ne m'aidait pas. J'avais toujours son cadeau en main, et je finis par lui tendre. C'était une sorte de boite emballée.

« Désolé, ce n'est pas grand chose, mais j'espère que ça te plaira ... »

Je lui laissais ouvrir le boîtier de compilation de musiques de jeux vidéos que j'avais réussi à lui trouver. J'avais cru comprendre d'après sa fiche qu'elle aimait la musique et les jeux vidéos. J'espérais avoir fait le bon choix, et qu'elle ne l'avait pas déjà. Je savais que les conventions demandaient qu'on échange des cadeaux, mais je n'étais pas un fervent amateur des cadeaux. Je préférais ne pas en avoir en général, mais si j'en recevais, je pouvais sourire et remercier.

.
© 2981 12289 0

_________________

Don't look at me !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daiki Chikamasa
Professeur de Musique
avatar

Messages : 24
Age : 31
Profession : Professeur de musique
Multicomptes : Yutsuki Yuuki - Ryûko Katsu

Infos supplémentaires
Clubs:
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: 1ère étape - Arrivée des participants   Mar 25 Déc - 13:23

Couple d'un soir !


J'avais surpris la jeune demoiselle, et à voir son expression, elle avait eu du mal à me reconnaître. Elle l'avoua aussi, mais je ne pu m'empêcher d'avoir un sourire, sourire qui masquait un rire. Je riais encore moins que je ne souriais. Mais je ne pu m'empêcher de remarquer que nous étions accordés. Tous deux de bleu nuit. Mais après qu'elle eut l'effet de surprise, elle retrouva son sourire et sa bonne humeur. C'était quand même plus plaisant à voir qu'une mine surprise. J'allais lui offrir son cadeau quand elle en fit de même. Je pris le paquet, il était petit, et vu ce que j’avais noté sur la feuille, je devinais ce qu'il y avait dedans … Un manga … Et certainement un shojo. Je l'ouvris et remarquais dès la couverture que c'était l'un des derniers sortis que je n'avais pas encore eu l'occasion d'acheter. J'étais content pour le coup, il s'ajouterait à ma collection déjà assez grande.

« C'est gentil. Merci. Moi aussi j'ai un cadeau pour toi »

Je rangeais le cadeau et pris la housse, avec la guitare dedans. Je la sortis, et l'accordais rapidement. Puis je commençais à jouer un morceau, qu'elle n'avait jamais entendu puisque je l'avais composé pour elle. Une musique plutôt rythmée sur lesquelles des paroles s'ajoutaient après une introduction. Cela parlait d'un rayon de soleil qui illuminait la journée des gens. Un petit grain de fille qui était toujours de bonne humeur et qui ne cessait de sourire. Puis ça finissait sur un joyeux Noël à cette petite demoiselle. Ma voix était grave, dans le sens pas aiguë … Et qu'on m'entende chanter une telle chanson était étrange. Peut être était-ce pour cela que plusieurs personnes nous regardaient. Mais je me contentais de me concentrer sur ma partenaire de ce soir.

« Est ce que ça t'a plu ? »

J'avais toujours mon visage doux, et un faible sourire s'affichait sur mes lèvres. Je rangeais le manga dans une des poches de l'étui. Et j'en sortis des partitions que je lui tendis. Il y avait aussi un CD.

« C'est la mélodie que je t'ai joué et chanté. Histoire que tu ais une trace. Et pour que tu puisse la réécouter, voilà un CD. »

Il y avait d'autres chansons dessus, que j'avais composé avant, mais ça il n'y avait pas besoin de le préciser. Une fois ma guitare rangée, je lui proposais de m'accompagner jusqu'aux vestiaires, histoire que je ne l'ai pas constamment sur moi. C'était plus simple pour danser après, si on devait danser.

J'avais bien sur observé sa réaction. Mais mon visage n'en avait rien laissé paraître. Je n'avais aps pour habitude de faire un tel cadeau à quelqu'un, pas même à ma nièce. J'avais plutôt tendance à lui dessiner des personnages, ou elle même.

Une fois retournés dans la salle principale, et sans ma guitare sur le dos, je pris quelques petits fours en lui en proposant quelques uns. Je n'étais pas un grand mangeur, mais il fallait bien que je mange un peu quand même, je n'allais pas tomber en hypoglycémie le soir de Noël ...

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryûko Katsu
Université • 1ère année
avatar

Messages : 55
Age : 18
Cursus : Arts plastiques - spécialité couture
Multicomptes : Yutsuki Yuuki - Daiki Chikamasa

Infos supplémentaires
Clubs: Kyûdo – Art et Cuisine
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: 1ère étape - Arrivée des participants   Mar 25 Déc - 13:49

Noël en bonne compagnie ?Ryûko et bien d'autres

Je n'étais vraiment pas à mes aises, et j'étais même assez pâle. Mais je m'étais engagé, je n'allais pas m'enfuir parce que je détestais la foule ? Non ? Si ? Si Dae ne se manifestait pas, je risquais de le faire, mais ça serait planter quelqu'un qui m'avait fait confiance … Et même si je ne le montrais pas, je n'aimais pas ça. Mais il fini par ne plus s'intéresser aux demoiselles qui lui tournaient autour pour venir vers moi. Je me sentis rougir un peu, mais juste un peu. Le fait d'être l'attention de quelqu'un me gênait plus que d'être l'attention de plusieurs personnes quand je montais sur scène pour les spectacles de ma grand mère. Mais ça passerait, pas vrai que ça passerait ? Dae se retrouva donc à ma hauteur et me salua. Par contre, en parlant de détourner mon attention, il avait l'intention de me faire rougir en se rapprochant autant ? Parce que c'était réussi. Il était trop près de moi. Beaucoup trop près … Il pouvait détourner mon attention d'une autre manière non ? J'étais presque aussi rouge que mes cheveux.

« T'es trop près ... »

J'avais plus murmuré que parlé. Je détournais le regard. Puis il me demanda depuis combien de temps j'étais arrivé. Cela ne faisait pas si longtemps. Mais suffisamment pour que je puisse trouver qu'il y avait trop de monde. Puis il me complimenta sur ma tenue. Élégant ? S'il le disait …

« Merci … Je suis arrivé il y a pas si longtemps. Moins longtemps que toi en tout cas … »

Mais il était toujours trop près … Et j'étais toujours trop rouge. Il m'offrit son cadeau, que j'allais ouvrir avant de me souvenir que j'avais aussi un cadeau pour lui. C'était emballé dans un carton, plusieurs cadres photos de différentes tailles dans un même objet. Un cadre pèle mêle … C'était la moindre des choses pour un amateur de photos comme lui. Je lui tendis en même temps que je prenais le sien.

« Ce … C'est pas grand chose … Mais j'espère que ça te plaira aussi ... »


Il avait fait beaucoup de clin d’œils de la part de Dae, je me demandais ce qu'il avait dans la tête. Mais j'ouvris son cadeau, un carnet à dessin, ça c'était classique, mais les crayons qui étaient avec étaient de très bonne qualité, je n'avais jamais osé en acheter de tels … C'était bien trop cher, je devais quand même ménager mon argent. Mon regard fut plus émerveillé.

« M... Merci ... »

Par contre, je n'avais jamais capté que Dae fut si compétiteur. Il semblait vouloir à tout pris gagner la compétition de ce soir, moi j'étais plutôt venu pour passer du bon temps … Mais je pouvais bien l'aider à ça.

« Faisons de notre mieux ... »

Il n'y avait plus qu'à attendre que le directeur fasse son discourt et que commencent les festivités. Je n'étais pas spécialement impatient. Mais ça ne devait pas être le cas de mon partenaire. Il n'y avait plus qu'à voir ce qui allait se passer.



© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jóna Hulda
Lycée • 2ème année
avatar

Messages : 36
Age : 17

Infos supplémentaires
Clubs:
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: 1ère étape - Arrivée des participants   Mar 25 Déc - 17:25

ft. Yutsuki Yuuki et pas mal de monde.

Cher prince, je m'offre à toi, ce soir.

1ère étape - Arrivée des participants. Ft. Yuuki Y.

Mes mots se confondaient et je ne savais pas vraiment m’exprimer, en même temps, avais-je déjà à un seul moment tenté de m’exprimer face à un garçon pour une telle situation ? J’ai mon paquet dans ma poche, et il faut absolument que je sorte. Vraiment. J’attends sa simple réponse afin de pouvoir me libérer de l’emprise de cette envie si pensant qu’est celle du stress. C’est marrant, je l’aurai vu un peu plus à l’aise que ça. Il semble… perturbé ? C’en est presque étonnant. Mais je ne trouve pas ça dérangeant pour autant. Au contraire, je trouve même ça plus amusant, en soi.

« - Allons-y … Je crois que prendre l'air me fera du bien aussi. »

Yes. Il veut sortir. Je hoche simplement la tête, montrant mon accord à le suivre. Je suis une fille, je dois être une cavalière de renom. Ce soir, il ne doit en rien regretter le fait d’être avec moi au sein de cet endroit. J’imagine que ça exclu le fait de sortir pour s’aérer le cerveau un instant. En bref, je me met à le suivre, car il mène le pas de ce qui nous lie ce soir : il est l’homme de la situation et je suis comme sa maîtresse, en plus polie. Je crois… Je n’y connais rien en terme de couple de danse ou quoi. Le voici qu’il semble de s’excuser poliment pour nous laisser sortir, auprès de cette grand porte fenêtre. L’ambiance recréée fait tant victorienne, plus dans le fond que la forme de la soirée. Tout le monde semble si poli, si agréable. C’est tellement différent, et agréable, j’ai l’impression de me sentir à l’aise dans un environnement si délicat.

Nous sommes donc dehors, à profiter du vent frais et de la non-présence de l’environnement, certes doux mais oppressant. J’ai beau apprécier cette ambiance si douce, cela reste une ambiance où les personnes se bousculent les uns les autres, pour se laisser mieux la place, ou imposer leur présence. Que ce soit l’infirmier ou l’autre surveillant… Non, clairement, je me sens bien plus à l’aise auprès d’une personne avec qui je peux avoir un semblant de repère, malgré le fait que je ne lui ai jamais adressé la parole… Quelque chose fait que finalement, nous pouvons nous retrouver pour apprendre à nous connaître. Puis ce n’est pas comme si je n’avais pas au préalable fait en sorte de préparer et de continuer à préparer son cadeau durant notre soirée. Il semblait timide, si timide. Des garçons timides, je trouve ça étonnant, je n’aime pas les personnes timides. Elles paraissent si fragile, mais… Faut bien reconnaître que ça ne fait pas tant de mal, puis bon. Je suis assez mal placée pour juger, pour le coup… Je ne peux que profiter de l’instant en sa compagnie un tant soit peu rassurante.

« - Je … Tu peux m'appeler Yutsuki aussi … ça sera plus simple ... »

Sa rougeur montant à ses joues me fait fondre. Il est craquant, en vérité, et si j’avais peur de son côté un peu émo, il renferme quelque chose de si sensible que je ne saurai vraiment comprendre, en soi, pourquoi j’arrive à passer au dessus de sa fragilité pour apprécier sa simple présence. Mais je préfère me dire que ce n’est là qu’une simple illusion de mon esprit qui me force à apprécier la présence de cet inconnu en soi, et… C’est agréable. Je n’avais jamais eut de date, en soi… Et c’est la première fois que cela m’arrive vraiment, et ce n’est pas tant désagréable. Juste, très étrange, dans un premier temps ; on s’y fait comme tout, mais ce n’est pas pour autant que ce moment est tant partagé et apprecié. Je veux qu’il apprécie, je ne veux pas qu’il regrette de se dire passer du temps avec moi. Je ne cherche pas à l’avoir pour moi : je veux qu’il soit à moi. Le temps d’un soir. Juste un soir. Pourquoi est-ce-que c’est si agréable de se sentir un tant soit peu considérée… ?

Le voici sortir son cadeau. Après, c’est Noël, j’imagine que c’est comme une tradition. J’étais parti pour récupérer mon paquet de la main droite, dans la poche cachée de ma robe, mais ça attendra. Soyons polie. J’accepte volontiers son paquet, alors qu’il s’exclame à moi de la sorte :

« - Désolé, ce n'est pas grand chose, mais j'espère que ça te plaira ... »

Mais c’est déjà beaucoup, sale con. pensais-je. Cela me fait rougir. Je le sais, je le sens. Mon visage chauffe et au vu du temps de dehors, clairement, ce n’est pas la chaleur ambiante qui me fait me sentir ainsi. Je préfère rester fier, gardant mon regard un peu dur et impassible, mais je suppose que mes joues trahissent ce faux sentiment dur qui m’abrite. J’essaye de rester impassible, mais cela me semble si dur… Surtout face à lui. Il a un côté sensible qu’on ne saurait lui enlever, clairement. Je prends son paquet et hésite à l’ouvrir immédiatement. Je me pose contre un semblant de rambarde à peine plus loin, son cadeau à la main. Je fais mine d’embrasser ma paume de la main pour la souffler en sa direction, un clin d’œil accompagnant mon geste pour lui signifier un signe de remerciement. Posée contre, j’essaye de ne pas m’emmêler avec ma robe et pose mon cadeau ainsi au bord de la rambarde. Je sors mon paquet de cigarettes, vérifiant qu’il n’y a personne de trop bavard dans le coin. Mon zppo allumant et dénotant un peu cette ambiance bal, je me permet de m’exprimer.

« - Désolé, je fume. »

Oui. C’est mal vu dans le pays du soleil levant, comme l’alcool, c’est considéré comme un échec social. Je considère ça comme une liberté que l’on s’accorde, après tout, c’est aussi nocif que le sucre ou d’autres médicaments, alors autant acheter quelque chose de simple à se procurer. Enfin simple… Tout est relatif. Ma cigarette allumée et ma première bouffée inhalée, je regarde le jeune homme qui se tient devant moi, à la fois fier et timide. SI charmant et si doux, je ferai languir la surprise qu’il m’a offert. Je regarde simplement mon cadeau avec attention et le secoue légèrement. À son poids, il ne contenait pas quelque chose de massif, de conséquent. Le bruit faisait contenu cristal, mais pas comme de la pierre précieuse. Plutôt comme du plastique de haut qualité. Je ne miserai pas autant sur un bijou…

« - Désolé, je ne suis pas très délicate, et j’ai du mal avec les cadeaux. J’ai pas l’habitude d’en recevoir. Pour le tiens… Je ne sais pas trop. On a chacun reçu la fiche de l’autre, donc je suppose que tu as dû penser à la musique. Je ne sais plus ce que j’ai spécifié. J’espère que c’est pas un pack entier de méthamphétamines, ha ha ! »

Je rigole une nouvelle fois, continuer de fumer mon bout de nicotine, si doux et si agréable. Je commence à ouvrir le paquet. J’en sors une sorte de pack avec plusieurs disques dedans. On dirait une grosse compilation. En tant que fan de musique je fais ma curieuse et commence à regarder les compositeurs avant les titres. Des noms japonais et américains sont en tête de liste et et en retournant, je vois la jaquette. Ce n’est pas un cadeau exceptionnel.Clairement. Ce n’est pas un cadeau exceptionnel. Ce n’est pas un cadeau si dingue. Ce n’est pas un cadeau si énorme. Ce n’est pas un cadea si personnel. Ce n’est pas un cadeau si touchant. Ce n’est pas un cadeau si intense. Ce n’est pas un cadeau si personnel. Ce n’est pas un cadeau tant aléatoire. Ce n’est pas un cadeau exceptionnel, ce n’en est pas un, clairement, ça n’en est pas un…

Alors pourquoi je tremblotte ainsi… ?

Maudit froid. Ce n’est que le froid qui peut me mettre dans un tel état. Je ne suis pas joyeuse, sinon une simple larme ne coulerait pas. Je n’en veux pas de son cadeau, mais je le garderai. Non. J’en veux. Je veux de son cadeau. Il me touche, et il ne fait ça que par intérêt, plus qu’autre chose, clairement, il n’a aucune intérêt à m’inviter, si ce n’est paraître plus beau et plus classe. Il s’en fout. Qui en aurait quelque chose à faire d’une junkie pareille ? On parle d’une fumeuse intégrée au japon de par des bars étranges et des pratiques qui en terme de rumeur valent autant que le dernier des déchets. Je suis un déchet. Non, en soi je ne devrais pas recevoir de cadeau, et c’est ce qui me touche autant. Je peine à croire qu’il me dit quelque chose à ce moment-là. Je ne l’écoute même pas. Je suis perdue dans une bulle qui me plonge dans un superflu si pesant. Il est là, devant moi. Il me dit quelque chose, il m’a offert quelque chose. Ce que je lui offrirai ne vaudra rien. Rien. Absolument rien. Merde. Je suis une conne, rien qu’une conne. Reprend toi. Tu sais ce que tu veux lui offrir.

Je m’approche de lui, approchant brièvement mes lèvres de sa joue, lui déposant un simple bisous entre son cou et son oreille. Je fonds. Il a fait quelque chose de si touchant ce soir, alors que l’on a même pas bu un simple verre de faux alcool ensemble. J’en serai frustrée et énervée de penser que l’on pourrait tellement passer un si beau Noël, lui comme moi. Je sais que la mission que j’ai confié à la personne qui fait mon cadeau de ce soir est accomplie. Autant continuer à faire mine de ne rien avoir pour lui. Une fois décollée de lui, je me retiens légèrement de rire, de folie, de peur, d’angoisse, je ne sais pas trop. Mais je sais que cette boule hilarante éclate en moi, et elle n’a rien de négatif. Non, je lui ai délivré un baiser… Avec ma bouche dégueulasse, celle que personne n’ose embrassée… Merde. Merde, il va me détester, penser que je cherche à l’empoisonner… Faire diversion, faire comme si de rien n’était. J’attrape son bras avec mes deux mains, rapidement. Très rapidement. Je tremblotte toujours, mais c’est à cause du froid. Seulement du froid. Je le regarde, avec mes yeux légèrement humides, mais c’est juste une poussière dans l’œil.

Rien qu’une simple poussière dans l’œil.

« - Dansons. Rentrons et dansons. Nous n’avons plus d’intérêt à rester ici. Je dois ranger ton cadeau. Et puis… Nous sommes là pour avoir l’air d’un couple, ce soir, je suppose. »

Je réitère ma simple demande, une nouvelle fois, après un silence sur lequel le froid a su prendre le dessus, nous laissant à la fois dans l’embarras du choix et celui de l’initiative. Celui de vivre pour ce que nous sommes.

« - Dansons. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jilian Doe
Bibliothécaire
avatar

Messages : 124
Age : 31
Profession : Bibliothèque
Multicomptes : Kenji Onizuka

Infos supplémentaires
Clubs: Gérant du club théâtre
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: 1ère étape - Arrivée des participants   Mar 25 Déc - 18:06

James semblait finalement tout aussi nerveux que lui ! Aucun doute, s'ils ne faisaient pas attention, ils allaient juste réussir à se stresser mutuellement jusqu'à la panique la plus totale. Voilà qui n'arrangerait clairement pas leurs affaires ! Pourtant, malgré cette nervosité partagée, Jilian se sentait rassuré de voir quelqu'un d'autre ressentant la même chose que lui... Au moins, cela lui donnait l'impression qu'il n'était pas qu'un être bizarre ayant peur de tout comme on lui avait parfois fait savoir ! Maintenant, il fallait encore s'assurer qu'ils se soutiendraient convenablement, plutôt que de s'attirer l'un l'autre vers les tréfonds de la panique ! D'autant que d'autres gens continuaient à arriver... Pourtant, il devrait être habitué à voir passer des visages inconnus tant c'était une part intégrante du métier de bibliothécaire... Mais là, il n'avait nulle part où se cacher ! Pas de rayons débordant de livres attendant d'être rangés, par de réserve où s'abriter l'espace d'un instant... Bref, il fallait qu'il se concentre sur son ami, qui pour le moment semblait vraiment partagé sa détresse et sa gène. Du coup, il tenta timidement de rassurer son ami avec un sourire aussi sincère qu'il pouvait.

"En tout cas tu es très élégant ce soir ! Ça te va très bien. Pas de bouton récalcitrant ?"

Il lui aurait bien fait un clin d'oeil, mais il n'était jamais parvenu à maîtriser cet exercice qui lui paraissait ô combien étrange et périlleux... En vérité, il aurait surtout voulu pouvoir s'accrocher au bras de son ami comme on s'accroche à une bouée. Son instinct lui disait cependant que ce n'était sans doute pas complètement une bonne idée, et puis ça risquait de gêner James ! Une telle marque d'affection en public ne risquait-elle pas de le rappeler à de fâcheux souvenirs ? Jilian se sentait coincé entre son besoin d'être un minimum tactile avec les gens qu'il aimait et la possibilité d'embarrasser les dites personnes. Il tâcha donc de rester à une limite qu'il espérait socialement acceptable.

"Ce n'est peut-être pas bien grave si ton partenaire n'est pas encore là... Après tout il n'y avait pas vraiment de mention d'une heure d'arrivée limite. Sans doute qu'il va arriver ! De mon côté je suis avec Laureleï Donnely. Je ne crois pas la connaître. Ce qui me donne sincèrement la question de ne connaître personne à part toi dans cette école !"


Il faut dire que Jilian avait été très occupé par la restructuration de la bibliothèque entreprise dans la foulée de sa prise de poste... ceci laissait peu de temps pour aller démarcher chaque enseignant ou tenter d'aller à la rencontre de tous ces collègues. À moins que ça n'ait été qu'une excuse pour retarder l'inévitable ? En attendant, il espérait vraiment que le professeur de littérature finirait par pointer le bout de son nez (et le reste avec tant qu'à faire), sinon, il pouvait aisément imaginer le sentiment de vexation que ressentirait le médecin ! Il ne pouvait pas nier que c'était aussi une de ces angoisses personnelles, et sans doute l'une de raisons principales qui l'avaient poussé à ne pas se porter pâle à la dernière minute : il refusait de faire vivre ça à sa partenaire, bien qu'il ne sache pas de qui il s'agissait...

Il en était là de ses réflexions quand ils furent interrompus par une jeune femme blonde qu'il ne connaissait pas, mais qui elle savait très bien qui il était. Ce qui était hautement perturbant ! Il resta donc paralysé quelques secondes devant le déséquilibre de la situation. Heureusement, James, plus réactif, prit le relais aussitôt et répondit à la jeune femme, qui s'avérait n'être autre que Laureleï Donnely, la partenaire du bibliothécaire. La technique du chapeau avait dû fonctionner ! Bon de toute façon, il portait quasiment toujours un chapeau, mais n'empêche, ça avait bien fonctionné pour se démarquer dans cette foule ! Il fallait simplement qu'il débugue. Battant des paupières, Jilian tâcha de reprendre le contrôle de son corps, à défaut de reprendre le contrôle de la situation...

"Bonjour, je suis bien Jilian Doe, pour vous servir !"

Il fit ensuite l'une de ces révérences dont il avait le secret, ôtant son chapeau pour permettre à sa partenaire de découvrir le cadeau qui s'y cachait : s'il n'avait pas eu la possibilité de lui faire une robe, il avait toutefois pris le temps de coudre lui-même une pochette dans laquelle il avait pu déposer bonbons et sucreries en tout genre. Il avait broder sur le tissu la silhouette d'une danseuse ainsi que le nom de Laureleï. Là aussi, il n'était pas complètement rassuré : la fiche de renseignement n'indiquait nullement les couleurs préférées de la jeune femme ! Encore un manquement bien handicapant. Décidément, ces fiches d'inscription n'avait aucun sens des priorités, en tout cas selon lui...

Laissant le temps à Laureleï de récupérer son présent, il se redressa finalement, il décida qu'il était hors de question de laisser son ami de côté juste parce que sa partenaire venait d'arriver ! Cela aurait été contre toute forme de politesse ! Et puis cela lui crevait le coeur de savoir son ami soudainement seul dans cette foule alors qu'ils étaient venus ensemble... Tant pis, il tenta donc quelque chose.

"Cela vous paraîtra peut-être cavalier, mais cela vous gêne-t-il si nous patientons avec James le temps que son partenaire arrive ? Je trouverai ça dommage qu'il se retrouve soudainement seul en cette soirée..."

D'autant plus que le bibliothécaire était d'autant plus terrifié de se retrouver seul au milieu d'inconnus sans sa bouée ! Enfin, la jeune femme avait l'air très souriante, alors sans doute qu'il s'inquiétait pour rien... en tout cas c'était ce qu'il espérait !

_________________
BOUH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chuuya Kunikida
Professeur de Littérature
avatar

Messages : 40
Age : 26
Profession : Professeur de littérature

Infos supplémentaires
Clubs: Représentant du club de littérature
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: 1ère étape - Arrivée des participants   Mer 26 Déc - 1:36

"Miss and Mister 2018"
Le réveil sonna comme à son habitude, trop tôt pour le roux. Il l'éteignit d'un geste machinal avant de se redresser lentement et de se frotter le visage en réprimandant chaque bâillement qui voulait sortir de ses lèvres. Il laissa tomber ses mains lourdement sur sa couverture avant de regarder dans le vide en face de lui, une petite tête moustachue et poilue montra le bout de son nez. D'un geste calme, son visage arborant un fin sourire encore endormit, il fit venir son animal de compagnie contre lui afin de lui donner sa petite dose de caresse matinale. une fois qu'il eut obtenue ses papouilles habituelles, Akamaru partit, postérieur vers son ami humain, pour aller prendre son petit déjeuner. Le roux lui s'étira en heurtant quelque peu ses poignets au plafond. Il se maudit alors d'avoir été aussi maladroit. Passant à quatre pattes, il descendit de son lit en mezzanine pour aller attraper une tenue des plus basiques chez lui. Il avait complètement oublié la soirée organisée par l'Académie, soirée à laquelle il avait jugé bon de participer. C'est lorsqu'il arriva dans sa cuisine, à moitié habillé d'un pantalon fermé et d'une chemise à peine boutonnée qu'il trouva, épinglé sur son frigidaire, une note sur un papier rouge estampillée d'une écriture fine et presque féminine.

”James P. Campbell
Aime le café
Soirée de Noël de l'Académie”


Il cligna plusieurs fois des yeux, il n'arrivait pas à remettre qui était ce James P. Campbell. Levant la tête au plafond, il tenta de se remémorer un peu toute les personnes qu'il avait put croiser dans sa vie une fois arrivé à l'Académie. James ... James ... JAMES !!! Cela lui revenait, le médecin scolaire. Il pinça les lèvres et prit une grande inspiration avant d'arracher le mot de son frigidaire. Il devait lui trouver un petit truc. Le roux courait dans son petit appartement en allant chercher sa veste et son chapeau, tant pis pour son petit déjeuner, il le prendrait sur la route. Enfilant ses chaussures à toute vitesse, il ne fit pas attention que ses lacets n'étaient pas fait. Courant encore jusqu'au porte-manteau, son nez alla rencontrer son sol. En pestant contre ses lacets, le professeur de littérature se redressa et fit ses lacets correctement avant de se vêtir et de sortir sans rien oublier pour une fois.

Arpentant les rues, il cherchait ce qui pouvait ressembler de prés ou bien de loin à un endroit où on pouvait se procurer du café. Différentes sortes de café, là était un cadeau qu'il jugeait utile et plaisant pour quelqu'un buvant une tasse de café par jour qu'il remplissait plus d'une dizaine de fois sans doute. Il tourna et vira dans les rues pendant une bonne partie de la journée. Le temps avançait trop vite à son goût. Déjà 14h30, il posa sa main gantée sur son estomac qui lui faisait comprendre par des cris incessant qu'il devait se nourrir. Il trouva alors dans les alentours de quoi acheter de quoi faire pitance rapidement avant de se remettre en route. Ne connaissant pas encore tout à fait chaque recoin, l'inévitable arriva, le professeur de littérature enfantin se perdit. La belle affaire alors que le temps était compté et qu'il devait encore rentrer chez lui se changer avant de partir pour l'Académie. L'art de partir en retard et d'arriver pile à l'heure n'allait donc pas pouvoir s'appliquer ce jour là. Son regard clair fit le tour des boutiques environnantes peut-être y reconnaîtrait-il un chemin. Ce ne fut pas un chemin mais le Saint Graal qu'il trouva. Une petite boutique qui semblait spécialisée dans la vente de café venant des quatre coins du monde. Le roux passa la porte juste après avoir tombé le chapeau au cœur.

-Bonjour, je peux vous aider ?
-Bonjour ! Oui Je ... hem ... Je cherche à offrir du café à .. un ami !
-Vous tombez bien ! Je ne vend que de cela. Vous avez une petite idée de ce qui plaît à votre ami ?
-Pour être franc, je sais qu'il bois du café et ça s'arrête là.


Il fut entraîné par le vendeur au travers des différentes étagères de cafés, les différents sac comportant les grains en provenance d'un peu partout dans le monde. Il en huma l'odeur de quelques uns, décidément le café n'était pas sa tasse de thé. Il se laissa alors guider par l'épicier pour composer une sorte de panier garni de plusieurs types de cafés et de plusieurs provenances. Avec un large sourire il remercia l'homme en s'inclinant avant de régler la somme demandée et de sortir. Il regarda le ciel, la nuit était tombée. Il devait se dépêcher. Petit sac en papier entre les mains, couvre chef sur la tête, il fit de son mieux pour retrouver son chemin et fini par retrouver sa route. Il monta les différents étages menant à chez lui quatre à quatre, veillant à ne pas renverser les poudres. Poussant la porte de son appartement, le roux jeta sa veste ainsi que son chapeau sur sa table haute avant d'aller dans son armoire chercher son costume de soirée le plus convenable. Il enfila alors, une fois qu'il se fut mit en sous-vêtements, une chemise blanche immaculée, décorée d'une patte de boutonnage ornée d'un satin ondulé. Il enfila ensuite un pantalon droit noir, cintré sur ses hanches, taille haute, prenant dans son plis la chemise. Chaussettes et chaussures noires obligent. Il passa un coup de brosse dans ses cheveux bien en pagaille avant d'attraper sur le cintre ce lui rester à enfiler, son nœud papillon ainsi que sa veste. Il dut s'y reprendre à deux fois avant de réussir à faire un nœud correct ( Open it ). Il prit la veste et la passa sur ses épaules avant de regarder Akamaru et de lui tapoter simplement la tête. Il prit ses gants, son chapeau, sa grande veste avant de récupérer le paquet pour Campbell-san et partir de son appartement.

Le trajet ne lui avait jamais parut aussi long que ce soir là pour aller à la soirée. Voir du monde, oui c'était l'idée mais il angoissait légèrement à l'idée qu'il y ai justement trop de monde. Il arriva devant l'Académie et se dirigea vers la salle où été organisée la soirée. Souriant, bien habillé, sac cadeau dans ses mains, il n'avait plus qu'à trouver ce fameux James P. Campell, sauf que petit soucis, si lui, avec sa tignasse rousse ne passait pas inaperçu, le médecin scolaire, lui, était plus ... disons ... passe partout. Il chercha donc un certain James P. Campbell dans les invités. Comme un enfant perdu qui cherchait ses parents, il fini par trouver un petit groupe composé de sa collègue Donnely-san, professeure de Français, quelle belle langue que le Français et de deux hommes, l'un d'entre eux semblait être le bibliothécaire. Avec le sourire il s'excusa d'être en retard avant de regarder silencieusement le brun qui accompagnait le petit groupe. Il le regarda de la tête aux pieds.

”Campbell-san ...?”

Il n'avait qu'une infime chance de se tromper, comme une infime chance que par le plus grand des hasards ce soit son binôme et qu'il n'ai pas à chercher plus longtemps dans cette foule pressente et bruyante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelia McClenahan
Mécanicienne/Hôtesse
avatar

Messages : 46
Age : 25
Multicomptes : Dae-Hyun Jang, Kyojiro Sakurai, James P. Campbell, Saya Nakajima

Infos supplémentaires
Clubs: ///
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: 1ère étape - Arrivée des participants   Mer 26 Déc - 15:10

Le meilleur couple de l’année 2018
feat. plein de gens
Amelia profitait vraiment de ce début de soirée en compagnie de ce cher buffet parfaitement garni. Bon, le seul truc qui dérangeait l’Australienne là-dedans, c’était cette absence d’alcool… Non, sérieusement, est-ce qu’on pouvait vraiment organiser une fête sans ? Okay, il y avait des petits étudiants et lycéens mais… Merde quoi ! Ils auraient quand même pu prévoir un bar à part pour les adultes, les vrais ! Enfin, l’hôtesse ne s’en formalisait pas tant que ça. Elle pouvait manger bien et gratuitement alors… Elle n’allait quand même pas se plaindre ! A bien y penser, Amelia n’était même pas pressée de rencontrer son binôme pour la soirée parce que ça voudrait dire qu’elle devrait arrêter de manger pour parler un peu. Elle n’était pas associable, loin de là, mais si elle devait choisir entre manger et se lancer dans une discussion avec un parfait inconnu… Non, le choix était vraiment vite fait. Seulement, alors même qu’elle était en train de penser à ça, l’Australienne fut coupée en plein dans sa dégustation par une voix masculine bien trop agréable à écouter, il fallait l’avouer.

Amelia se redressa et se retourna vers l’origine de cette voix, les joues encore un peu gonflées de nourriture alors qu’elle tenait son verre dans une main, son petit paquet cadeau dans l’autre. Continuant de mâcher avant d’oser prendre la parole, parce que la jeune femme était quand même un minimum bien éduquée, elle déglutit difficilement alors que son regard azur décrivait son partenaire d’un soir. Il était vraiment pas mal, tout à fait son genre en fait mais… L’Australienne ne put s’empêcher de plisser les yeux en l’entendant parler. Il avait l’air sacrément sûr de lui ce type… Affichant un sourire poli, Amelia fit également une petite courbette devant lui pour accompagner ses salutations.

« Eh bien enchantée Mr Mathi, je suis effectivement Amelia. Je suis surprise que vous ayez réussi à me trouver dans toute cette foule sans même qu’on ne se connaisse… A moins que vous ayez espéré que je sois la femme qui allait vous accompagner ce soir ? J’en serais presque flattée… »

Le sourire poli et presque un peu faux d’Amelia avait finalement laissé la place à un sourire bien plus taquin, son regard malicieux se plantant dans celui de son interlocuteur alors qu’elle désignait la main droite de Mathi de son index parfaitement manucuré afin de choisir son cadeau.

« Eh bien, voici ton premier cadeau à toi en échange. Je ne te laisse pas choisir parce que j’ai besoin d’avoir mes deux mains de libres pour pouvoir ouvrir celui que tu m’offres. »

Eh oui, Amelia avait elle aussi abandonné le vouvoiement. Ce n’était pas un client et ce n’était pas quelqu’un qu’elle souhaitait particulièrement charmer, aussi canon soit-il. Elle était là pour bouffer après tout ! Tout le reste était superflu ! L’Australienne gardait son sourire amusé alors qu’elle avait insinué qu’elle avait plus d’un cadeau à lui offrir, ce qui pouvait intriguer son partenaire étant donné qu’elle n’avait plus rien d’autre dans les mains. Alors… Que pouvait bien être ce deuxième présent ? En tout cas, dans le premier, il s’agissait d’un ballotin de chocolats au café, étant donné que celui-ci avait indiqué sur son bon de participation qu’il aimait le café. Affichant un air bien plus enfantin en découvrant le petit paquet entre ses mains, Amelia se demanda grandement ce qu’il pouvait bien contenir ! Allier un truc qu’elle aimait et un qu’elle détestait ? Waw… Elle ne se souvenait même plus de ce qu’elle avait écrit sur son propre bon de participation… L’Australienne ne perdit pas une seconde de plus et déballa son cadeau, son sourire se transformant aussitôt en une moue de dégoût. YEURK ! Des insectes grillés ? A manger ? Son regard azur se planta à nouveau dans celui de son partenaire.

« Waw… Ça c’est un cadeau… Pour le moins original… Je sais pas si t’as du succès avec les filles, mais c’est pas avec un truc comme ça que tu vas réussir à m’emballer. »

Amelia avait horreur des insectes ! Mais bon, c’était quand ils étaient vivants… Là, ils étaient morts, mais rien que l’idée d’en avoir un dans la bouche… L’Australienne sentit un violent frisson lui hérisser les poils sur les bras alors qu’elle buvait une gorgée de son cocktail sans alcool pour faire passer tout ça. C’était vraiment dégoûtant mais… Est-ce que son partenaire avait autant de courage qu’il semblait avoir de bagout ?

« Bref, merci beaucoup pour ce cadeau. Comme on se connaît pas, je vais t’avouer un truc : je suis super généreuse et partageuse ! Alors comme mon cadeau se mange, je t’invite à en manger avec moi. Dis-toi que c’est un peu comme pour sceller notre couple. »

Un sourire plein de défi étira ses lèvres alors qu’elle ouvrait la petite boîte et la tendait vers Mathi. Est-ce qu’il serait vraiment capable d’en manger ? Amelia en profita même pour se pencher vers lui, s’approchant de son oreille tout en lui offrant une vue magnifique sur son décolleté plus que plongeant.

« Si tu en manges, je t’offrirai ton deuxième cadeau. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yutsuki Yuuki
Lycée • 3ème année
avatar

Messages : 404
Age : 18
Multicomptes : Ryûko Katsu

Infos supplémentaires
Clubs: Basket - Photographie
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: 1ère étape - Arrivée des participants   Mer 26 Déc - 21:15

We wish you a merry christmasBeaucoup de mondeWe wish you a merry christmas ! A another year will begin ! Enfin bref, il faut faire de son mieux quand son état s'améliore !(We wish you a merry christmas– OST Aikatsu stars)

On était finalement dehors, histoire de prendre l'air. Il fallait quand même avouer qu'il faisait frais, ça me remettait les esprits en place. Bon, ça ne m'empêchait pas d'être toujours un peu mal à l'aise, je n'avais pas pour habitude de me retrouver en tête à tête avec une fille. Je devais avoir l'air ridicule, et peut être faible … Mais ce que pensaient les autres ne m'intéressaient que peu. Enfin, c'était ce que je me disais tous les jours. Mais c'était difficile de se dire qu'on ne devait pas se fier au regard des autres quand toute sa vie, on nous avait dit qu'il fallait être fort, intelligent et surtout ne rien délaisser tant que c'était important pour sa vie sociale. Oui mon père était comme ça.

Je lui donnais son cadeau, qu'elle n'ouvrit pas de suite. Elle s'excusa de fumer. Personne dans mon entourage ne fumait, mais je n'étais pas du genre à juger sur un détail comme celui là. Je n'étais pas mon père … Pourquoi tout tournait autour de lui ? Il me hantait vraiment de trop. Je lui fis signe que ça ne me dérangeait pas. Je n'allais pas l'empêcher de fumer alors qu'elle devait en avoir besoin. Je fis juste attention de ne pas être dans le sens du vent, pour ne pas avoir à me prendre la fumée dans la figure … Je n'aimais pas l'odeur.

Elle repris la parole, pour parler de mon cadeau sans l'avoir ouvert. Si j'avais pensé à la musique, oh que oui, mais aussi aux jeux vidéos qu'elle avait noté dans ce qu'elle aimait bien. Par contre, je n'avais retenu que les chats et l'oppression sociale dans ce qu'elle n'aimait pas. Indirectement, c'était une bonne chose que je sois tombé sur elle.

« Ne t'inquiète pas … Je … n'ai pas l'habitude des cadeaux non plus … Mais je pensais que celui là te ferait plaisir … Si ça te va pas … Je pourrais aller l'échanger ... »

Mais elle l'ouvrit. Elle tremblait. Elle semblait être assez contente. Enfin, je pensais … Elle tremblait, elle avait froid ? Je devais lui donner ma veste ? Oui ça serait plus gentleman … Mais je ne savais pas vraiment, elle tremblait peut être pour autre chose. Je ne savais pas du tout comment m'y prendre avec les autres. J'hésitais à m'adosser contre le mur en attendant qu'elle aille mieux, mais il fallait que je fasse quelque chose. Rhaaa ! Tant de dilemmes dans ma tête … Ce n'était pas agréable comme sensation ! Mais avant que je puisse dire quoi que se soit, ou faire quoi que se soit, elle s'approcha de moi, peut être un peu trop. Elle déposa un bisou sur ma joue. Je rougis plus que fortement. Un bisou … UN BISOU !!! On ne m'en avait jamais fait, pas même ma famille ! Alors une inconnue qui m'en faisait un ! J'avais compris de son nom qu'elle n'était pas japonaise, alors j'essayais de me convaincre qu'elle était juste dans ses coutumes pour remercier quelqu'un. Mais c'était un peu … perturbant. Pas gênant, mais je ne m'y attendais pas. Je n'eus pourtant pas de mouvement de recul. Je restais immobile un moment, avant de poser ma main sur ma joue. Elle m'avait déposé un bisou dessus … J'allais avoir du mal à m'en remettre. Le fait qu'elle ait fumé juste avant ne me dérangeait pas plus que cela. J'avais juste les joues en feu.

Elle me demanda de danser. De rentrer et de danser, tout simplement. Il y avait un peu de musique à l'intérieur. Je pouvais très bien lui accorder ça, on était un couple pour la soirée après tout. Je lui tendis mon bras pour l'inviter à le prendre et pour entrer ensuite dans la salle. Une fois que je la laissais poser son cadeau où elle le souhaitait. Puis je l'invitais à danser. C'était tout simple. J'avais appris à danser auparavant, on me l'avait forcé. Mais pour une fois, ce qu'on m'avait forcé à faire pouvait m'apporter. Bien sur on était qu'un couple d'un soir, je ne m'intéressais pas aux filles, et je m'en étais rendu compte. Mais ça n'empêchais … Elle m'avait déposé un bisou sur la joue. En y repensant, j'en rougissais de nouveau.

« J'espère ne pas être un mauvais danseur … Désolé, ça fait longtemps qu'on m'a appris … »

Néanmoins, je ne marchais pas sur ses pieds ni faisais un mauvais pas. Mais je ne voulais vraiment pas être un poids pour elle ce soir. Je devais être le meilleur des cavaliers de ce soir. Je voulais juste qu'elle soit heureuse de cette soirée, moi ça me suffisait.

.
© 2981 12289 0

_________________

Don't look at me !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laureleï Donnely
Professeur de Français
avatar

Messages : 56
Age : 27
Profession : enseignant en français et littérature française
Multicomptes : Mathi et Vincenzo

Infos supplémentaires
Clubs:
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: 1ère étape - Arrivée des participants   Jeu 27 Déc - 0:56

D’un naturel timide, j’ai une capacité à mettre cette timidité de côté parfois qui étonne. Mais c’est souvent parce que soit j’y trouve un vrai intérêt,
**« T’es une grosse curieuse plutôt ! »**
Soit parce que je n’ai pas trop le choix et que plus vite fait, plus vite parti.
**« Expéditive et asociale ! »**
Mais j’avoue que là c’est la nature un peu farfelue de mon binôme d’un soir, associée à l’envie de m’amuser et découvrir ce que le directeur nous a préparé comme épreuve qui me donne la force de passer au-dessus de ma peur de l’autre.
Et allez savoir pourquoi, ces deux hommes me font l’effet d’être encore plus mal à l’aise en société que moi, ça me donne la vigueur d’aller les décoincer un peu.
**« Oui, parce que Timide mais Grosse fêtarde ! »**


Après que je me sois présentée à eux, l’homme aux lunettes m’apprend être le médecin scolaire. Je lui souris toute heureuse de le rencontrer.

- Enchantée ! Je suis ravie de faire votre connaissance.

Puis Jilian se présente avec toute l’exubérance de son allure. Et je ris devant la salutation de mon partenaire d’un soir : charmant et magique ! Mon regard se porte alors sur le sachet – cousu main je n’en ai pas le moindre doute – contenu dans le chapeau – tout aussi cousu main - de Jilian. Les deux sont splendides !
Jilian Doe semble attendre que je le saisisse et je m’empresse de le prendre en lui tendant en retour mon présent. Je ris de bon cœur. J’adore la présentation et la façon de faire de cet homme.

- Je vous remercie pour ce cadeau. Je dois avouer que j’ai demandé à mes élèves comment vous reconnaître. Je trouvais leur description, un peu difficile à croire. Cette école manque un peu de farfelu et d’amusement parfois. Et j’adore découvrir que mes élèves étaient loin de la réalité. Votre tenue est magnifique et j’adore ce sac ! J’espère que mon cadeau vous plaira tout autant.

Ouvrant le sac en tissu, mon regard pétille immédiatement en découvrant une multitude de bonbons de toute sorte.

- Oh là là ! Je rêve ! C’est fantastique ! Merci beaucoup ! On n’a pas d’alcool. Mais rien que ça, ça va faire ma soirée !

Riant de bon coeur, j’engloutie immédiatement un bonbon et tend mon sac à mes deux nouveaux complices.

- Vous en voulez un ? Servez-vous !

Mais l’inquiétude de James se porte immédiatement sur la reconnaissance de son binôme. Je ne peux lui en vouloir. C’est compliqué de se repérer dans cette foule.

- Désolée mais je ne connais pas encore tout le monde. Et bien sûr que je suis d’accord pour que vous patientez avec nous.

Je n’ai pas le temps d’en dire plus que la personne attendue nous interrompt. Je souris à James d’un regard entendu. Il ne fallait pas désespérer. Même moi qui est parfois du mal à être à l’heure,
**« souvent quand ce n’est pas pour les cours… »**

Grrrrr ! donc je disais !
Même moi qui est parfois du mal à être à l’heure, j’ai appris qu’il y a toujours pire que soi. Et puis en même temps, le directeur n’a pas entamé son discours, donc nous sommes tous dans les temps.
Me tournant vers Jilian, j’attend sa réaction en découvrant mon présent. Choisir un livre m’a paru à la fois une évidence, du fait du métier de mon Santa, autant qu’une complexité. Mais j’aime les livres. Je les dévore. Alors ce fut un plaisir de plonger dans un univers littéraire différent du mien. Et quand je suis tombé sur cette ouvrage encyclopédique illustrant tout un tas de créations uniques de vêtements, principalement des robes et chapeaux, en bonbons et autres éléments sucrés, je n’ai pas résisté. Et j’espère que mon intuition ne m’a pas trompée.

- Jilian n’hésitez pas, si mon présent ne vous convient pas, je ne m’en formaliserais pas. Et je peux le changer contre l’ouvrage qui vous plaira.

Laissant James parler avec son binôme, je me positionne plus près de Jilian.
**« T’as surtout besoin de satisfaire ta curiosité ! »**
Et alors ? Je ne fais rien de mal !

- Jilian puis-je vous demander si James n’habiterait pas dans le quartier historique, notamment à proximité de Hachibusecho ? J’ai l’impression de l’avoir déjà croisé par chez moi. Je n’ai pas trop mal à repérer les non-japonais, étant moi-même anglaise. Cela fait longtemps que vous travaillez dans ce pays ? Dans cette université ?

**« Oh là ! Doucement Leï ! Ta fougue va effrayer ton nouvel acolyte. »**

Je grimace et le regard gêné je fixe le sol.

- Pardon ! je n’ai pas la retenue japonaise. Je suis une curieuse frénétique. Rien ne vous oblige à me répondre

_________________
**« Nono, la conscience moralisatrice de Leï parle en #357AB7 »**

« - Leï communique en japonais en #ef0489 »

« - Leï communique en anglais en #bc5920 »

« - Leï communique en français en #9f13db»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathi H. Matsushita
Université • 2ème année
avatar

Messages : 155
Age : 22
Cursus : Musique
Multicomptes : Vincenzo Piantoni et Laureleï Donnely

Infos supplémentaires
Clubs: Volley et Musique
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: 1ère étape - Arrivée des participants   Jeu 27 Déc - 22:44

Finalement la soirée va peut-être plus intéressante que je ne pensais. Je m’attendais à une jeune femme qui sait se parer pour les soirées malgré son travail de mécanicienne. Mais j’avoue que je suis plus qu’agréablement surprise. C’est un canon puissance 1000 ! Et elle ne semble pas farouche au vu du décolleté plongeant qu’elle offre avec cette somptueuse tenue. J’en ferai bien mon casse-croute de la soirée. Mais mon petit doigt me dit que ça ne va pas être aussi simple. De fait elle est tout de suite suspicieuse en me demandant comment je pouvais être sûre de moi en l’abordant. Si elle savait à quel point, l’assurance est mon second prénom. Et si je me prends un vent ou un râteau, peu m’importe, je rebondis vers d’autres horizons. Il y a toujours d’autres horizons plus sympathiques.

- Soyez flattée alors ! Une jeune femme magnifique seule à un buffet, ça me parait intolérable ! Donc j’en ai déduit que vous attendiez quelqu’un, et comme je ne suis pas vraiment à l’heure, j’avais une bonne chance que vous soyez ma partenaire de cette soirée. J’ai tenté ma chance ! Et je suis ravi de vous avoir comme partenaire. Le hasard fait bien les choses !

En quelques mots et regards échangés, je comprends que la demoiselle a du répondant et n’est pas si facile à charmer. Alors autant entrer dans le vif du sujet et échanger nos cadeaux. J’avoue que j’ai préparé ma petite blague sans savoir si j’irai bout. Bon il y avait 90 % que je le fasse. Mais si je m’étais retrouvé face à une nana à la limite de la panique, ce qui arrive parfois quel que soit leur âge, je me serai abstenu.

En l’occurrence, Amélia me semble aussi joueuse que moi. Ces propos sur ma technique de drague me font sourire et je ne peux m’empêcher de rétorquer.

- J’ai plein d’autres tours dans mon sac, ma princesse !

Mais je ne peux pas retenir mon rire devant sa tête à l’ouverture de mon présent. Et je m’esclaffe de plus lorsqu’elle me provoque à en goûter moi-même.

- aucun soucis ma belle ! J’aime ça ! J’en ai déjà goûter à l’occasion d’une émission. C’est un peu comme une crevette craquante, avec un petit goût de noisette ! Goûte, je t’en pries, ce n’est pas mauvais tu sais !

Et je m’exécute devant elle, savourant, un peu exagérément, ce met peu ordinaire. J’en profite pour déballer le cadeau que m’a offert Amélia. Je découvre une boite de chocolat et à l’odeur j’en déduis qu’ils sont au café. J’adore ! et en croque un de suite, avant de lui présenter la boite à mon tour.

- T’en veux un ? Merci, c’est parfait !

Mais je suis bon prince, qu’elle goute ou non aux grillons, je lui tends mon vrai présent. C’est une simple enveloppe.

- N’ayant jamais eu l’occasion de rencontrer une mécanicienne avant toi, j’ai cogité pour trouver un cadeau qui pourrait te plaire. J’espère que ça te conviendra !

Pour le coup, il n’y a aucune mauvaise pensée qui se glisse dans ma proposition. Les voitures, ce n’est pas mon kiffe plus que ça. Mais la vitesse c’est fun ! Alors je me suis dit qu’une mécanicienne devrait apprécier ce présent. J’y ai mis le paquet, mais c’est tellement une goutte d’eau dans l’océan de mes finances que je l’offre de bon cœur. A mon avis, une jeune femme qui bosse dans un garage ne doit pas avoir tous les jours ce genre d’occasion, alors j’espère qu’elle ne se sentira pas gênée de l’importance du cadeau mais qu’elle en profitera pleinement. Et comme Amélia n’est pas japonaise, j’ai espoir que toutes les « convenances japonaises » seront passées sous silence.

- Et ne t’inquiètes pas. Je ne manque de rien dans la vie. Je suis heureux de pouvoir utiliser mon argent et mes relations pour te faire plaisir!

Tout sourire, j’attend avec impatience qu’elle lise le contenu du carton. L’excitation d’offrir est souvent bien plus importante que celle de recevoir.


Informations sur le 2ème cadeau :
 

_________________
Mathi vous charme en #6D071A

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1ère étape - Arrivée des participants   

Revenir en haut Aller en bas
 
1ère étape - Arrivée des participants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un moment de recueillement [Yashiro - 1ère étape]
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Yokuboo :: Académie :: Campus :: Complexe sportif :: Gymnase :: Évent Noël 2018-
Sauter vers: