Partagez | 
 

 La musique, dans la peau ! |Libre|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Matthew Bradford
Université • 2ème année
avatar

Messages : 9
Cursus : Musique, spécialité Interprétation et métiers de la musique
Multicomptes : Dae-Hyun Jang, Ayane Komatsu, Kyojiro Sakurai

Infos supplémentaires
Âge: 21 ans
Clubs: Musique et athlétisme
Mais encore ?:

MessageSujet: La musique, dans la peau ! |Libre|   Mer 18 Jan - 13:09


You are on your own


Matthew était vraiment ravi d’avoir fait le déplacement jusqu’au Japon. Sa grand-mère avait vraiment eu une bonne idée de vouloir le faire s’éloigner de l’Angleterre quelques temps afin qu’il puisse se sortir de la tête toutes les mauvaises choses qui s’étaient produites ces dernières années. Même si au fond de lui, son cœur était toujours profondément meurtri et qu’il ne pouvait se résoudre à être vraiment heureux, il ne pouvait pas dire que ce nouvel environnement ne parvenait pas à lui changer les idées. Tout était si nouveau autour de lui ! Sa curiosité intarissable était sans cesse piquée, lui permettant de penser à tout un tas de choses en dehors de celles qui le faisaient irrémédiablement sombrer dans la déprime. Cela faisait une petite semaine qu’il était arrivé à Nara, dans cette nouvelle académie où il allait pouvoir poursuivre ses études de musique. Il avait encore tout un tas de choses à découvrir et il se doutait bien que passer même un an ou deux ici ne suffirait pas à tout connaître de ce pays si différent du sien.

Quoiqu’il en soit, une nouvelle journée de cours venait de se terminer et il n’avait pas de club aujourd’hui. Matthew était un peu déçu de ne pas pouvoir aller faire de musique avec d’autres personnes, mais tant pis, il avait sa guitare chérie avec lui et pouvait très bien jouer tout seul, ça ne le dérangeait pas. Affublé de son costume préféré bleu foncé aux fines rayures blanches, qui surmontait une chemise blanche agrémentée d’une cravate rouge, ses converses rouges flashy complétant sa tenue et sa guitare précieusement rangée dans une housse qu’il portait sur le dos, Matthew traîna dans les couloirs en direction du pensionnat. Il aurait très bien pu prendre un appartement en ville, mais il trouvait que c’était franchement plus intéressant de vivre directement sur place, au contact de vrais japonais. Enfin, il avait bien remarqué que cette académie semblait vraiment réputée aussi bien chez les japonais que chez les étrangers qui étaient très présents, mais il préférait vraiment vivre avec d’autres personnes de plus ou moins son âge. Quand on était hyper sociable comme lui, c’était une évidence !

Ce n’est qu’au bout de très longues minutes que Matthew parvint enfin à retrouver le chemin du pensionnat et de sa chambre. Il fallait dire que lui et l’orientation, ce n’était vraiment pas ça ! Depuis une semaine qu’il était là, il n’avait fait la connaissance d’aucun colocataire, mais on l’avait prévenu qu’il serait bientôt rejoint dans son hébergement par d’autres élèves de l’Académie. Tant mieux ! Enfin, il espérait vraiment qu’il arriverait à s’entendre avec la ou les autres personnes qui allaient partager cette chambre avec lui ! Lui qui aimait la musique plus que tout, si ses colocataires n’aimaient pas la musique, il allait sans doute être triste ! Il savait bien qu’il ne pourrait sans doute plus jouer autant, et surtout aussi tard une fois qu’il serait rejoint par d’autres, mais il espérait vraiment que le courant passerait bien. Retirant ses converses qu’il laissa à l’entrée de la chambre avec toutes ses autres paires de converses aux différentes couleurs flashy, Matthew retira sa guitare de son dos et la déposa délicatement sur son lit pour ouvrir la house et en sortir sa précieuse Manson MB-1 rouge à paillettes. Sa précieuse compagne qui l’avait aidé à remonter la pente quand il avait subi ces deux drames : la perte de ses parents dans un incendie, et celle de son premier et seul amour Rose dans un accident.

Le silence régna dans la pièce alors qu’il fixait sa guitare. Quand il se retrouvait seul, son cœur ne pouvait s’empêcher de se serrer et la tristesse de le submerger. C’était vraiment difficile de se remettre véritablement de ces dures épreuves et même s’il souriait constamment en présence des autres, il savait bien qu’il mentait aux autres, mais qu'il se mentait aussi à lui-même. Attrapant délicatement le corps de sa guitare, la touchant comme s’il s’agissait de sa précieuse Rose qu’il avait tant aimé, il la sortit de sa housse et s’allongea sur son lit après avoir posé cette dernière au sol et avoir branché sa guitare à son petit ampli. Il commença alors à gratter les cordes les yeux fermés, le visage tourné vers le plafond. Sa mélodie se faisant mélancolique alors qu’il ressassait des souvenirs qui lui étaient à la fois précieux et douloureux. Ses doigts experts parcouraient le manche à toute allure, la mélodie devenant alors plus rythmée et moins mélancolique pour partir sur quelque chose de plus entraînant tout en étant un peu plus noir et dur. Cette chanson, il l’avait composée, aussi bien la mélodie que les paroles. Résultat, après une petite intro, il commença à chanter les paroles, complètement dans sa bulle. Quelqu’un pouvait bien entrer dans la pièce et crier pour lui faire peur, il n’entendrait sans doute rien avant la fin de sa chanson.





© Halloween



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La musique, dans la peau ! |Libre|   Mar 24 Jan - 4:31


Aujourd'hui, c'était le grand jour pour Tetsuya ! Il allait enfin intégrer son nouveau lycée ! Il avait longtemps attendu ce moment et du coup, il était vraiment excité comme une puce à l'idée de démarrer un nouveau chapitre de sa vie dans ce tout nouvel établissement. Il espérait évidemment s'y faire plein d'amis et passer des moments mémorables et surtout plein de rigolade. La vie n'avait pas toujours été tendre avec lui, mais l'adolescent ne s'était jamais laissé démonter pour autant. Certes, il avait eu des hauts et des bas, mais il avait toujours réussi à se relever grâce à ses proches. Sa famille était tout pour lui et il ne savait pas ce qu'il deviendrait sans ses parents tellement compréhensifs. Et bien sûr, il y avait son meilleur ami...Hélas, ça faisait des années qu'il n'avait plus de nouvelles de sa part, il ignorait donc totalement ce qu'il était devenu et ce qu'il faisait en ce moment...C'était triste de s'être perdus de vue comme ça, mais parfois, on n'y pouvait rien et la vie nous séparait des gens qui nous étaient chers. Toutefois, Tetsuya ne perdait pas espoir de le revoir un jour. Il l'avait tellement aidé et soutenu quand il était gamin. Sans lui, les choses se seraient peut-être passées différemment.

Quoiqu'il en soit, il n'était pas question de son ami, mais de lui. De Tetsuya qui s'apprêtait à pénétrer dans l'enceinte de sa nouvelle école. Il était vraiment content d'être là, dans cette magnifique ville où les biches et daims côtoyaient les hommes comme si c'était parfaitement normal. Il y avait aussi des temples magnifiques dans les environs. Nul doute que Tetsuya jouerait les touristes dès qu'il le pourrait et s'il pouvait se faire au moins un ami d'ici là et y aller avec cette personne, ce serait encore mieux ! Pour l'heure, il venait de récupérer toute la paperasse nécessaire et ses clés de chambre au secrétariat. On lui avait expliqué quelques petites règles à respecter, puis il pouvait enfin prendre possession de ses nouveaux quartiers. Apparemment, il serait avec deux autres personnes, c'était cool ! Le brun espérait bien s'entendre avec ses colocataires. En tout cas, il ferait tout pour qu'ils deviennent tous amis ! Ouais, il se croyait un peu au pays des bisounours là, quand même. Que voulez-vous ? Tetsu était un adolescent souriant qui adorait le contact avec les autres et... il adorait les câlins aussi, bien sûr. Comment être un bisounours sans aimer les câlins après tout ?

Bref, ce fut donc muni de sa valise, de son sac en bandoulière et de sa guitare qu'il prit la direction des dortoirs. Il portait évidemment sa guitare dans le dos, comme à chaque fois qu'il allait quelque part. Sa guitare et lui, c'était comme les deux doigts de la main, ils étaient inséparables. Il essayait de ne pas penser au jour où cette guitare ne lui servirait plus que de déco et lui rappellerait de douloureux souvenirs, mais parfois, c'était plus fort que lui. Mais pas aujourd'hui. Aujourd'hui, il ne pensait pas à l'avenir, il vivait dans le présent et le présent immédiat l'emmenait tout droit vers la chambre qu'il occuperait durant tout son séjour ici. Si tout se passait bien, il espérait bien pouvoir y faire ses études universitaires aussi. Oui, il était optimiste. Quoiqu'il en soit, il était presque arrivé lorsqu'il crut entendre quelque chose. De la musique ? Arrivé devant la porte, il n'eut plus aucun doute. La musique venait de derrière cette porte. L'un de ses colocataires était donc musicien aussi ? C'était génial ! Tetsuya esquissa un énorme sourire alors qu'il ouvrit la porte pour entrer dans la chambre.

Il y découvrit quelqu'un qui avait l'air plus vieux que lui et qui jouait de la guitare, l'air totalement plongé dans son monde. Un peu comme Tetsu quand il jouait, en somme. Tetsuya resta planté dans l'encadrement de la porte pendant un instant, tout simplement envoûté par la musique de ce type. Il était vraiment très doué et Tetsu avait l'impression de pouvoir ressentir toutes ses émotions à travers la musique. C'était beau... Merde, il sentit les larmes lui monter aux yeux. Il secoua la tête, tentant de se reprendre et entra totalement dans la chambre, fermant la porte derrière lui. Il ne voulait pas déranger son colocataire et ne dit donc rien jusqu'à ce qu'il ait terminé son morceau. Une fois que l'autre eut donc terminé, Tetsuya lui adressa un grand sourire des plus enthousiastes.

"C'était génial !!"

Il était resté planté comme un con devant celui qu'il supposait être un étudiant, ne s'étant donc pas encore débarrassé de ses affaires. Il chercha donc son lit du regard et en déduit que c'était celui qui était vide. Il s'y dirigea pour déposer ses affaires, puis il se tourna à nouveau vers le jeune homme, toujours souriant.

"Apparemment, je suis ton nouveau coloc' ! Je m'appelle Tetsuya, enchanté !"

Hmm, une seconde. Ce mec avait l'air d'être un étranger. Comprenait-il le japonais ? Bah...il devait le comprendre pour étudier ici, non ? Au pire, il le lui ferait savoir et Tetsu essaierait de se débrouiller avec son anglais plus que bancal.
Revenir en haut Aller en bas
Matthew Bradford
Université • 2ème année
avatar

Messages : 9
Cursus : Musique, spécialité Interprétation et métiers de la musique
Multicomptes : Dae-Hyun Jang, Ayane Komatsu, Kyojiro Sakurai

Infos supplémentaires
Âge: 21 ans
Clubs: Musique et athlétisme
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: La musique, dans la peau ! |Libre|   Mer 25 Jan - 11:22

You know how I feel
Matthew était souvent comme ça quand il jouait. Il se retrouvait dans une bulle, dans son monde, et plus rien autour n’arrivait à l’atteindre. C’était toujours comme ça quand il jouait seul, mais dès qu’il se retrouver à jouer dans un groupe ou même devant un public, comme ça lui était arrivé de très nombreuses fois quand il vivait encore à Londres, il extériorisait son monde violemment, faisant partager à tous ceux présents dans la salle ses émotions. Rose lui avait toujours dit que ce qui l’avait fait tomber amoureuse de lui, ce n’était pas son physique, mais la passion avec laquelle il chantait, jouait et faisait partager aux autres quand il était sur scène. Et le guitariste devait bien avouer que ces moments de partage lui manquaient. Depuis la perte de sa chère et tendre, il n’avait plus jamais joué avec qui que ce soit ni pour une autre personne que lui-même. Son séjour au Japon, il l’espérait, parviendrait sûrement à le faire renouer avec le partage de la musique ! Et cela allait sans doute arriver plus tôt qu’il ne l’aurait espérer avec le débarquement de ce nouveau colocataire dans sa chambre !

Alors qu’il terminait de jouer et de chanter, allongé sur son lit, Matthew fut tiré de sa bulle assez brutalement par un « c’était génial ! » lancé par une voix masculine. Se redressant vivement, sa guitare encore dans les mains, l’Anglais regarda avec de grands yeux l’inconnu qui venait de lui adresser ce compliment. Tiens ? C’était qui lui ? On lui avait parlé d’un nouveau colocataire et vu la valise qu’il trimballait, nul doute que c’était lui non ? En tout cas, vu le sourire qu’il lui avait adressé, il ne semblait pas méchant pour un sou et peut-être même qu’il aimait bien la musique ! L’Anglais reste un petit instant à le regarder comme un abruti, pas encore remis de s’être fait tiré si brutalement de sa bulle, sans doute parce qu’il ne s’était pas du tout attendu à ce que quelqu’un débarque dans sa chambre à cette heure-ci, ni même aujourd’hui ! Matthew se redressa alors que l’inconnu déposait ses affaires sur son lit histoire de le saluer comme il se devait. Et c’est alors qu’il remarqua la housse contenant sans aucun doute possible une guitare. Un musicien ! UN MUSICIEN ! Alors que Tetsuya se présentait, l’Anglais lâcha sa guitare et se précipita comme une furie vers son nouveau colocataire pour le prendre dans ses bras.

« Un musicien ! T’es un musicien ! C’est quoi ? Une guitare acoustique ? Électrique ? Une basse ? Tu joues depuis combien de temps ? Tu joues d’autres instruments ? Quel genre de musique ? Tu fais partie du club aussi ? »


Okay, okay. Il fallait se calmer maintenant ! Matthew finit par relâcher le pauvre Tetsuya, se remémorant soudainement que dans la culture japonaise, le contact physique n’était pas très bien perçu. Il le savait pourtant ! Mais il n’avait pas pu s’en empêcher, bien trop heureux de savoir qu’il avait un colocataire qui faisait de la musique ! Du moins, il l’espérait. Il avait peut-être juste emmené sa guitare pour faire un peu de déco après tout ! Se reculant un peu, un grand sourire illuminant son visage, Matthew s’empressa de s’incliner à plusieurs reprises, comme on lui avait appris à faire pour saluer correctement quelqu’un dans ce nouveau pays, avant de reprendre la parole.

« Ah ! Désolé pour ça euh… Tetsuya-san ? Bienvenu dans cette chambre ! Je m’appelle Matthew ! Je suis vraiment désolé de t’avoir sauté dessus comme ça, mais tu peux pas savoir à quel point je suis suuuper content de savoir que j’ai un autre musicien comme colocataire ! Il faut dire que l’autre personne qui partage notre chambre, il s’appelle Heiji, n’est pas trop porté sur la musique, je crois qu’il préfère le théâtre et le sport. Enfin, tu verras il ne parle pas énormément, mais il est super sympa ! Du coup, tu viens juste d’arriver ici ? Tu es étudiant aussi ? »

Si Heiji ne parlait pas énormément, Matthew parlait largement pour deux ! Le pauvre Tetsuya venait juste d’arriver dans la chambre que l’Anglais avait déjà réussi à lui poser pas moins de 10 questions ! Un vrai moulin à paroles ! Bien sûr très intéressé par la personne qui se tenait face à lui, il ne pouvait s’empêcher de lorgner vers la housse qui était posée sur le lit du nouvel arrivant. Lui qui avait toujours vécu dans le monde de la musique, entouré de nombreux instruments, il crevait d’envie de voir ce qui se cachait à l’intérieur de cette housse. Trépignant d’impatience comme un gamin, il regarda Tetsuya avec un regard tout attendrissant.

« Dis… Tu crois que tu pourrais me la montrer ? »

Sortie du contexte, cette phrase était vraiment étrange pour quiconque passerait la porte de la chambre ! Mais Matthew fixait avec tellement d’insistance l’instrument que Tetsuya ne pourrait que comprendre le sens de sa question.

   
Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La musique, dans la peau ! |Libre|   Sam 11 Fév - 6:35


Tetsuya était content de rencontrer un autre musicien. Ils ne pourraient que bien s'entendre, hein ? De toute façon, l'adolescent ne se faisait pas trop de soucis à ce niveau-là, il savait que le courant passerait. Il le fallait ! Ou du moins, il le voulait. Car c'était quand même toujours plus agréable de sympathiser avec son colocataire, mais aussi avec d'autres gens, surtout quand on ne connaissait personne encore. Quoiqu'il en soit, il comptait bien tout faire pour que ça se passe bien et puis, ils avaient déjà un point commun, c'était bon signe ! Par contre, il ne s'était absolument pas attendu à une telle réaction de la part du brun. Il fallait dire que les Japonais étaient bien moins expressifs en temps normal et ne se jetaient pas sur les autres pour leur faire un câlin sans prévenir. Non, les câlins étaient plutôt rares, sauf quand on était très proches d'une personne et encore. Les Japonais étaient assez pudiques et réservés concernant les sentiments et leur expression. Cependant, la nouvelle génération commençait un peu à se défaire de tout ça et on voyait même de plus en plus de couples se tenir la main dans la rue, alors qu'avant, c'était limite tabou. Les temps changeaient, les gens aussi et ce n'était pas plus mal car Tetsu, lui, était justement quelqu'un de très expressif. Enfin...avec les personnes qu'il appréciait et dont il était un minimum proche.

Du coup, il resta totalement figé lors de l'étreinte sauvage de son colocataire, crispé même. Qu'est-ce qu'il faisait ? Pourquoi il faisait ça ? Etait-il tellement heureux de rencontrer un autre musicien ? Vu ses questions, oui, ça devait être ça. Tetsuya était content aussi, mais là, il était quand même assez mal à l'aise. Il ne fut donc pas mécontent lorsque l'autre le lâcha enfin et esquissa un petit sourire qui parut toutefois un peu forcé. En même temps, il avait été pris de court, il ne fallait pas trop lui en demander, même s'il était de nature plutôt sociable - surtout comparé à d'autres Japonais. Le type finit donc par s'excuser avant de se présenter et de se remettre à parler sans s'arrêter. C'était impressionnant. Il respirait au moins ? Tetsuya ne put s'empêcher de rire doucement, oubliant bien vite le malaise qu'il avait ressenti à peine quelques instants plus tôt.

"C'est...pas grave. Enchanté de faire ta connaissance, Matthew-san !"

Mince, l'autre lui avait posé tellement de questions qu'il dut se concentrer un peu pour s'en rappeler. Ne pas répondre aurait été malpoli après tout !

"Pour répondre à tes questions...c'est une guitare acoustique. C'est le seul instrument donc je joue et je joue un peu tous les styles...ça dépend de mon humeur du moment. J'ai rejoint le club de musique, bien sûr, et le club de karaté."

Il marqua un petit temps d'arrêt, ayant parlé assez vite. Il ne savait pas si Matthew allait tout comprendre, mais à priori, il semblait bien maîtriser la langue, c'était cool. Car l'anglais de Tetsuya n'était pas des meilleurs, comme Matthew avait d'ailleurs dû s'en rendre compte à la façon dont il avait prononcé son prénom tout à l'heure. D'ailleurs, Matthew lui avait aussi parlé de leur autre colocataire qui, apparemment, n'était pas très porté sur la musique. Dommage, ça aurait été cool ! Mais s'il aimait le sport, ils pourraient peut-être trouver quelques points communs de ce côté-là.

"Bah ouais, je viens d'arriver. Sinon j'aurais pas toutes mes affaires...et je serais déjà là."

Hein ? Quoi ? Oui, bon, parfois, il ne fallait pas trop chercher à comprendre.

"Et je suis lycéen...en deuxième année. Je suppose que tu es étudiant, toi ?"

Et là...Matthew lui posa une question très bizarre. Du moins, sortie de son contexte. Et du coup, Tetsu ne put s'empêcher de rire doucement. Ce mec était trop marrant, vraiment. Du coup, le jeune homme sentait qu'il allait se plaire ici ! Matthew était le genre de personne qui savait mettre les autres à l'aise et avec qui on pouvait rire. Du moins, c'était la première impression de Tetsuya. Ce dernier hocha d'ailleurs la tête, puis sortit sa guitare de sa housse, passant doucement une main dessus, la caressant avec tendresse. Il l'aimait, son instrument...et il essayait de ne pas penser au fait qu'un jour, il ne pourrait plus entendre les doux sons qu'il produisait. C'était une guitare acoustique de ce qu'il y avait de plus classique, bref, rien de folichon donc. Mais il y tenait comme à la prunelle de ses yeux.

"Elle est moins cool que la tienne, mais j'y tiens vraiment beaucoup !"

Il sourit et se mit à examiner un peu son interlocuteur, sans vraiment s'en rendre compte. Il avait un style très particulier...mais justement, c'était original !

"Tu viens d'où, au fait ?"

Bah oui, il était curieux et puis, il avait envie d'en savoir plus sur Matthew !
Revenir en haut Aller en bas
Matthew Bradford
Université • 2ème année
avatar

Messages : 9
Cursus : Musique, spécialité Interprétation et métiers de la musique
Multicomptes : Dae-Hyun Jang, Ayane Komatsu, Kyojiro Sakurai

Infos supplémentaires
Âge: 21 ans
Clubs: Musique et athlétisme
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: La musique, dans la peau ! |Libre|   Mar 14 Fév - 15:16

You know how I feel
Matthew savait. Il savait que les Japonais n’étaient pas friands du contact physique et pourtant, il n’avait pas pu s’empêcher de se jeter sur son nouveau colocataire pour le prendre dans ses bras. Il fallait dire que depuis les quelques jours qu’il était arrivé à Nara, il n’avait pas encore eu trop l’occasion de jouer avec d’autres personnes, hormis lors de quelques sessions au club de musique, mais là, c’était complètement autre chose ! Il pourrait plus facilement partager avec ce nouvel arrivant qu’avec les autres membres du club parce qu’il le verrait plus souvent et ils pourraient parler de tout un tas de choses, composer ensemble, jouer ensemble… Les méninges de Matthew tournaient à toute allure. Il s’enflammait. Clairement. Mais là, pour le moment, il fallait qu’il lâche ce pauvre Tetsuya qui semblait plutôt crispé lors de cette étreinte soudaine. C’est en se rappelant tout à coup que le contact physique était à éviter que l’Anglais desserra assez brutalement son étreinte pour se reculer, s’excuser promptement et en profiter pour s’incliner à plusieurs reprises, comme on le lui avait appris à le faire.

Et comme il avait dû ouvrir la bouche pour s’excuser, il en avait profité pour se présenter et n’avait pas pu refreiner son envie de poser tout un tas de question à son nouveau colocataire. La gêne de ce dernier s’était visiblement dissipée puisque Tetsuya se mit à rire doucement, lui confiant que ce n’était pas grave et qu’il était ravi de faire sa connaissance. Un nouveau sourire éclaira le visage de l’Anglais. Ouf ! Il ne lui en voulait pas trop ! Ça aurait quand même été dommage de partir sur le mauvais pied alors qu’ils venaient tout juste de se rencontrer ! En tout cas, si Matthew parlait beaucoup, Tetsuya parlait un peu vite. L’étudiant avait fait une cure approfondie de japonais avant de venir, mais il avait loupé quelques bouts de phrases de son colocataire, repensant à la manière dont celui-ci avait prononcé son prénom, ce qui l’avait fait encore plus sourire. Ça le faisait toujours sourire d’entendre des Japonais parler anglais, tout comme il devait parfois être un peu ridicule en parlant cette langue qui n’était pas sa langue maternelle. Mais il avait saisi l’essentiel !

« C’est chouette si toi aussi tu fais de la guitare ! On pourra se faire des duos comme ça ! Tu as déjà essayé un peu la guitare électrique ou pas ? Je pourrai te faire essayer la mienne si tu veux ! En tout cas, on est pareil ! Moi aussi j’ai tendance à jouer des styles différents en fonction de mon humeur, mais je dois avouer que je suis quand même plus porté sur le rock et aussi la musique classique ! Ce sont des styles assez opposés, mais je les aime beaucoup tous les deux ! Et tu fais du karaté depuis longtemps ? Je ne suis pas hyper sportif, mais comme on devait absolument choisir un club sportif en s’inscrivant ici, j’ai préféré choisir le club d’athlétisme, parce que je suis plutôt endurant. »


Le débit de paroles de Matthew était vraiment impressionnant, surtout pour un étranger. Il marqua donc une pause, non pas pour lui qui était habitué à parler beaucoup et très longtemps, mais surtout pour que Tetsuya puisse digérer le flux d’informations qu’il venait de se prendre en pleine poire. Ce nouvel arrivant était donc plus jeune que Matthew, mais ça ne lui posait pas de problème, il n’y avait pas d’écart d’âge limite à respecter pour être ami !

« C’est ça oui, je suis bien étudiant ! Je fais des études de musique, avec la spécialité Interprétation et métiers de la musique pour devenir musicien, auteur et compositeur après ça. Et toi, tu sais déjà ce que tu veux faire après tes années de lycée ? Et tu viens de loin ? Tu connais déjà des gens à l’Académie ? »


Stop, STOP ! Il recommençait à poser des questions, ça allait finir par gaver le pauvre Tetsuya. Si ça continuait, il se précipiterait vers le bâtiment administratif pour demander à changer de chambre. Et puis, même si la personne l’intéressait beaucoup, son instrument l’intéressait également. Matthew demanda alors à son propriétaire s’il pouvait la voir. C’était une guitare acoustique très classique, mais elle n’en restait pas moins magnifique. Approchant son visage tout près de l’instrument pour l’examiner sous toutes les coutures d’un œil expert, Matthew finit par se redresser et hocher la tête.

« Ce n’est pas parce que c’est une guitare acoustique classique qu’elle est moins cool que la mienne ! Je la trouve vraiment très belle et puis, un instrument, c’est un peu comme un animal ou une petite copine : plus on l’aime et on en prend soin, plus il rayonne ! En tout cas, tu n’as pas à avoir honte de ton instrument, il en jette autant que le mien, c’est juste que leurs styles sont différents ! Ah, et pour te répondre, je viens d’Angleterre, de Londres plus précisément. Tu n’imagines pas combien c’est difficile pour un occidental de se faire à tous les us et coutumes du Japon, c’est tellement différent ! Mais c’est justement ça qui me plaît et qui m’a fait choisir ce pays ! »


Ouais, et aussi le fait que ce pays était trèèèès loin de son pays natal. Il avait besoin de changer d’air pour essayer remonter la pente, et il s’était dit que partir à l’autre bout du monde l’y aiderait sans doute plus que s’il s’était contenté de traverser la Manche.

 
Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La musique, dans la peau ! |Libre|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La musique dans la peau
» Pourtant t'es beau comme une comète, j't'ai dans la peau, j't'ai dans la tête.
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Mettre une musique dans votre signature
» Mettre une musique dans votre signature

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Yokuboo :: Académie :: Pensionnat et clubs :: 1er étage - Pensionnat :: Chambres des garçons :: Chambre n°1-
Sauter vers: