Partagez | 
 

 Cours de cuisine... en duo !? [PV Saya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chizuru Sasahara
Lycée • 2ème année
avatar

Messages : 23
Age : 16

Infos supplémentaires
Clubs: Volley-ball / cuisine
Mais encore ?:

MessageSujet: Cours de cuisine... en duo !? [PV Saya]   Mer 5 Déc - 23:10


Cours de cuisine... en duo !?


Déc-2018



En ce matin d'hiver, encore une fois, Chizuru se réveille au chaud emmitouflée dans sa grosse couette alors que tout le monde dort encore. Elle coupe rapidement son réveil pour ne pas gêner les autres filles de sa chambre. Le plus dur étant ce qui s'en suit : attraper ses affaires sans faire de bruit. Heureusement, en quasiment deux années, la jeune femme a mis en place certaines habitudes. Elle prépare toujours sa trousse de toilette le soir pour être certaine de ne rien oublier et met par-dessus son uniforme propre et tout ce dont elle a besoin. Du coup, ce matin-là, comme tous les autres matins, elle se lève et attrape ses affaires avant de filer sans bruit dans les douches communes.

Dans les couloirs, à cette heure bien matinale, il n'y a pas grand monde, voir même personne, et c'est tant mieux car elle n'aimerait pas être vue dans son pyjama panda... Les rares élèves qu'elle a pu croiser en début d'année ont sans doute décidé de changer d'horaire pour ne pas la croiser. Quoi qu'il en est, elle est bien plus tranquille ainsi et peut se préparer sans avoir peur de gêner qui que ce soit. Elle a ses petites habitudes et choisi toujours la cinquième cabine, allez savoir pourquoi, ce chiffre, elle l'aime bien. Une fois installée et sous la douche, elle se savonne et passe un bon quart d'heure à profiter de l'eau chaude. Après tout, dans un pensionnat comme celui-là, il serait dommage de se priver de ce qu'on nous offre, et l'eau chaude en fait partie.

Une fois ce petit rituel passé, elle se sèche, s'habille et se coiffe le tout devant le miroir. Quelques fois, elle se demande si elle ne ferait pas mieux de se maquiller les yeux, comme le font toutes ces filles, puis elle finit par secouer la tête en se résignant et trouvant que ce n'est pas fait pour elle, qu'elle attirerait sans nul doute les regards et encore plus de rumeurs sur elle. C'est un peu pareil pour ses cheveux : il lui arrive d'essayer de nouvelles coupes comme des tresses, une queue de cheval, ou simplement les cheveux lâchés, mais elle revient toujours à ses bases avec ses deux couettes basses qui lui conviennent finalement bien mieux.

Bref, elle enfile son uniforme et n’hésite pas à mettre un pull en plus, ces derniers jours, il fait particulièrement froid donc elle préfère prévenir plutôt que devoir rater des heures de cours à se morfondre dans son lit ou à l’infirmerie car elle est trop malade pour bouger. Elle récupère toutes ses affaires et rejoint sa chambre où tout le monde est enfin réveillé. Elle se fait discrète mais comme à chaque fois, c’est le calme plat qui l’accueil dès qu’elle franchit le seuil de la porte. Elle pose ses affaires, ferme son meuble à clef, une manie, de peur qu’on ne fouille dans ses affaires avec toutes ces rumeurs, attrape son sac de cours préparé la veille et disparait de la chambre aussi vite qu’elle le peut.

Elle reste un court moment derrière la porte, tête baissée, avant de souffler et de se diriger vers la cafétéria pour récupérer son petit déjeuner. Une fois sur place, elle reste polie envers les femmes qui la servent. Elle dit bonjour, tente un sourire de temps en temps qui se trouve être toujours désastreux, prend son repas et va s’installer dans des escaliers un peu à l’écart, pour être seule et manger tranquillement.

Bon, je vous épargne sa journée de cours plus que banale, des profs qui ne la regardent que très peu, des camarades qui l’évitent et des tonnes de notes prises pour un résultat quasiment toujours fructueux puisqu’elle se positionne dans les meilleurs de sa classe. Tous ses cours sont méticuleusement organisés pour qu’elle puisse se comprendre sans soucis et réviser au mieux. Tout est remis au propre quand elle a le temps, aucune rayures ni trace de correcteur sur ses feuilles, une élève modèle. Le midi passe et elle décide de manger sur les marches de l’escalier qui monte au toit. En hiver, il est rare d’y voir passer du monde, le vent souffle pas mal là-haut et les températures y sont plus basses.

Arrive la fin des cours et le début des clubs. Aujourd’hui, c’est cuisine et comme toujours, c’est une des premières à arriver en salle. Contrairement aux cours, elle se positionne toujours à la table du fond, pour ne pas déranger les autres qui finissent toujours par parler tous ensemble. Elle enfile son tablier et attend patiemment le début du club.

Aujourd’hui, c’est onigiris et c’est parfait pour Chizuru car elle va pouvoir se faire son repas du lendemain. Ça fait longtemps qu’elle n’en a pas mangé et encore plus qu’elle n’en a pas fait. Elle a pourtant le bon coup de main et ses parents en faisaient avec elle assez souvent. Elle pousse un petit soupire de nostalgie en y repensant.

- Du coup, veuillez-vous mettre par groupe de deux s’il vous plait !

La jeune femme se bloque alors... Qui va être obligé de se mettre avec elle ?! Elle va faire un effort mais est-ce qu’il sera bien perçut ? Qui sait ? Elle baisse alors la tête, laissant ses camarades s’unir pour l’exercice de cuisine, espérant finalement qu’il y ait un nombre impair et qu’elle finisse seule.





©️ Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saya Nakajima
Lycée • 1ère année
avatar

Messages : 30
Age : 16
Multicomptes : Dae-Hyun Jang, Kyojiro Sakurai, James P. Campbell, Amelia McClenahan

Infos supplémentaires
Clubs: Basket et musique
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Cours de cuisine... en duo !? [PV Saya]   Jeu 13 Déc - 11:21

Un cours en duo

feat. Chizuru Sasahara

On qualifiait souvent Saya de petit rayon de soleil. Il fallait dire que la demoiselle était très énergique dès le réveil, souriant déjà alors même qu’elle envoyait valser sa couette pour descendre de son lit, s’étirant autant qu’elle le pouvait en se disant que cette journée allait encore être géniale. La basketteuse était arrivée pour la rentrée d’avril dernier, et même si ça avait été un peu compliqué au début de se retrouver loin de sa ville natale et de ses parents, dans une Académie où elle ne connaissait personne à part son grand-frère qui était, lui, à l’Université de Yokuboo, Saya s’était finalement très vite acclimatée. En même temps, en étant aussi sociable et agréable à vivre qu’elle, c’était difficile de ne pas réussir à se faire des amis ! La demoiselle était rapidement devenue l’une des filles les plus populaires de sa classe, sans pour autant prendre la grosse tête. Elle restait accessible, parlait à tout le monde, et gardait toujours ce sourire et cette bonne humeur qui la caractérisaient si bien. Toujours positiver, c’était un peu son leitmotiv dans la vie ! Et puis, en arrivant ici, à Yokuboo, Saya avait enfin pu intégrer un club de basket et elle s’y épanouissait tellement qu’aucune chose ne pourrait sans doute jamais réussir à ternir sa bonne humeur !

Quoi qu’il en soit, la journée de cours se passa, comme à son habitude, extrêmement bien. Saya suivait chaque heure avec la plus grande des attentions afin d’avoir les meilleures notes possibles. Il ne fallait quand même pas oublier que si la basketteuse avait réussi à intégrer une école aussi prestigieuse, ce n’était pas grâce à ses notes, à la base, mais bien grâce à ce talent presque inné qu’elle avait pour le basket, sport qu’elle pratiquait presque depuis qu’elle avait appris à marcher. Afin de ne pas perdre sa bourse et devoir retourner à Osaka, Saya devait donc tout faire pour avoir des bonnes notes et réussir à passer à l’année supérieure en avril prochain. Pour la pause du midi, elle déjeuna avec son groupe d’amies, parlant de tout et de rien, de potins sur des garçons, de nouvelles pâtisseries dans leur boutique préférée… Et enfin vint l’heure des clubs. La demoiselle, vêtue de son uniforme scolaire, son sac de cours sur l’épaule, se rendit jusqu’au bâtiment des clubs et du pensionnat, passant la porte de la salle du club de cuisine avec deux de ses amies. Saya avait finalement rejoint le club de cuisine dès la rentrée. Ça n’avait pas été prévu du tout au départ, mais Kaede avait réussi à la convaincre de s’inscrire, chose que la Japonaise était bien loin de regretter !

La basketteuse s’installa à une table avec des amies à elle, enfilant son tablier tout en se réjouissant à l’idée de pouvoir cuisiner des onigiris. Il fallait dire que la jeune femme avait été habituée à cuisiner dès toute petite, étant donné que ses parents tenaient un petit restaurant familial. Alors les onigiris, elle connaissait bien ! Mais la présidente du club décida alors de pimenter un peu les choses en proposant une séance de cuisine en binômes. Forcément, les amies de Saya se tournèrent vers elle afin qu’elle décide avec laquelle des deux elle voulait se mettre, mais le regard de la basketteuse fit le tour de la salle et se posa sur une jeune femme qu’elle n’avait encore jamais accostée. Comment s’appelait-elle déjà ? Sasahara non ? Saya s’excusa auprès de ses amies, leur conseillant de se mettre ensemble alors qu’elle partait vers le fond de la salle, son grand sourire aux lèvres. Elle se posta à côté de cette jeune femme qui restait toujours seule. Est-ce que c’était par choix ? La basketteuse se souvint alors que beaucoup de gens l’évitaient parce qu’il paraîtrait qu’elle était maudite. C’était complètement idiot !

« Coucou ! Sasahara-san c’est ça ? Est-ce que ça te dérange si on se met ensemble pour le cours ? Ça nous donnera l’occasion de faire connaissance comme ça ! »

Saya lui offrit son plus beau sourire chaleureux, attendant la réponse de la jeune femme. Ah… Mais peut-être qu’elle avait peur de se mettre avec quelqu’un qui ne savait pas cuisiner ?

« Oh ! Et ne t’inquiètes pas ! Je suis plutôt douée pour faire des onigiris alors tu ne vas pas te traîner un boulet si jamais tu acceptes de faire équipe avec moi ! Mes parents tiennent un restaurant familial alors… Je suis habituée à cuisiner ! Et toi alors ? Est-ce que tu sais faire des onigiris ? Tu es en deuxième année au lycée non ? »

Saya était très curieuse et très sociable, peut-être même un peu trop du point de vue des personnes timides qu’elle osait aborder. Mais la basketteuse avait ce petit je-ne-sais-quoi qui faisait qu’on se sentait presque aussitôt à l’aise avec elle. Elle ne se prenait pas la tête et restait simple et humble dans tout ce qu’elle faisait. C’était sans doute pour ça qu’on l’appréciait autant ! En tout cas, elle continuait de regarder sa camarade dans les yeux, son sourire toujours sur ses lèvres alors qu’elle se balançait doucement d’avant en arrière avec ses mains jointes dans son dos. Faites qu’elle dise oui !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Cours de cuisine... en duo !? [PV Saya]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Examen] Cours de cuisine intensif !
» [Cours de cuisine] Des bambins affamés. - Al Dinok.
» petit cours de cuisine ou la chasse au slibard
» Saya (en cours) [by Albar]
» cours de latin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Yokuboo :: Académie :: Pensionnat et clubs :: Rez-de-chaussée - Salles des clubs :: Salle du club de cuisine-
Sauter vers: