Partagez | 
 

 Bienvenue en enfer |PV Asuka|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Académie Yokuboo
PNJ • Compte fondateur
avatar

Messages : 193

MessageSujet: Bienvenue en enfer |PV Asuka|   Jeu 18 Oct - 14:34




Kagome était maintenant partie de l’Académie. Je n’ai jamais su le fin mot de l’histoire, mais il semblerait qu’elle ait fait la boulette de trop. En même temps, il fallait avouer qu’elle n’était pas aussi douée que moi pour sauver les apparences… Malgré tout, son départ impliquait aussi que je me devais de prendre son relais. Nous faisions partie du même groupe, nous étions au même « rang » si je puis dire, alors j’aurais pu tout simplement continuer ma vie comme si son absence ne changeait rien à mon quotidien, mais voilà… J’avais malgré tout un code d’honneur (qui m’était propre je l’avoue) et je n’étais pas le genre de personne à revenir sur une parole donnée. Kagome m’avait rendu service quelques fois et je lui avais promis de lui rendre la pareille. Ce moment était donc venu : la Teigne m’avait demandé de prendre sa suite avec une élève de ma classe. Asuka… Cette artiste qui était visiblement tombée sur la mauvaise personne en se retrouvant proche de la Teigne. Kagome avait déjà fait du bon boulot après l’avoir malmenée physiquement, mais aussi moralement puisque de nombreuses rumeurs circulaient déjà sur la lycéenne qui avait une réputation de vrai paillasson.

J’avais déjà repéré ma proie, ricanant intérieurement en classe en attendant patiemment la fin des cours. Plus que quelques minutes… J’attachai mes cheveux en une couette, juste au cas où j’aurais besoin d’user d’un peu plus de force que prévu pour réussir à la faire plier à mes exigences, et j’attendis que la sonnerie marque enfin notre libération. Aller à l’un de mes clubs ? Pas la peine, j’avais bien mieux à faire ! Je rangeai mes affaires et m’approchai d’Asuka avec mon sourire angélique.

« Désolée Tsuno-san, je dois te voir pour une affaire assez urgente. »

Malgré ce sourire adorable que je lui offrais, je lui fis bien comprendre qu’elle n’avait aucune échappatoire en enserrant son poignet de plus en plus fort. J’aurais pu sortir le petit couteau que je cachais dans une de mes poches, mais je me devais de rester discrète le temps que tous nos petits camarades se fassent la malle. Je l’avais attendue dans le couloir, m’empressant de lui saisir le bras avec mon grand sourire quand elle passa la porte pour l’emmener dans un coin bien moins fréquenté. Ce fut à ce moment précis que je laissai tomber mon masque, affichant un air vraiment menaçant.

« Asuka hein… Je suis une bonne amie de Kagome. Tu n’es pas sans savoir qu’elle a quitté Yokuboo mais… Comme je suis sympa, je lui ai proposé de reprendre ses affaires en cours et… tu en fais partie ! »

Je l’avais plaquée un peu brusquement contre le mur, l’empêchant de fuir en restant face à elle et en la toisant de toute ma hauteur.

« C’est à moi que tu vas devoir filer les 1 300 yens quotidiens maintenant. Et crois-moi, je suis bien moins douce que Kagome alors t’as plutôt intérêt à être une gentille fifille et me les filer sans rien dire. Tu voudrais pas qu’il t’arrive quelque chose de pire… »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yokuboo.forumactif.com
Asuka Tsuno
Lycée • 2ème année
avatar

Messages : 242
Age : 17
Multicomptes : Yumiko Okamoto

Infos supplémentaires
Clubs: Art et Tir à l'arc
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Bienvenue en enfer |PV Asuka|   Ven 19 Oct - 1:05



Ma descente aux enfers

Avec Mana Nakumo (pnj)

Avec le départ de Kagome, je m'étais réellement dit que j'allais pouvoir souffler. Je tremblais encore en repensant à elle. Coups et harcèlement avait tout ce qu'elle m'avait connaître le peu qu'elle était restée avec moi, en plus du racket. Pourtant d'un autre côté, je ne pouvais pas m'empêcher de voir l'avenir sous un œil nouveau. Peindre sans craindre que ça s'arrête à cause d'un doigt cassé, ne pas avoir peur de croiser quelqu'un qui me frappe au croisement d'un couloir, avoir cette même personne sur le dos pour de l'argent ou faire ses devoirs. En tous les cas, c'est ce que me firent miroiter ces quelques jours du week-end. J’en avais profité pour peindre comme si ma vie en dépendait (ce qui était peut-être le cas), allant jusqu'à oublier mes devoirs ou de prendre soin de moi.

Pourtant, ce n'était qu'un répit avant que l'enfer reprenne avec plus de violence. Un peu comme si j'étais remontée pour descendre plus profondément.

Le premier lundi après le départ de mon maître chanteur, j'étais allé en cours avec plus de joie que j'en avais eu ces derniers temps. Malheureusement, à la fin d'un des cours, qui s'était très bien passé, une fille vint me voir. Je la connaissais de loin. Mana était une adolescente de mon âge joviale qui semblait s'entendre avec tout le monde. Visage qu'elle arborait alors qu'elle me demandait de la suivre pour “une affaire urgente”. Je voulais refuser mais la poigne sur mon poignet fut un signe que je reconnus, qui me fit pâlir. Je n'avais pas le choix… Du coup, dès que j'eus finis de ranger mon sac je sortis pour la suivre avec une peur me donnant envie de vomir. La bile me monta dès que je vis l'expression de son visage changer lorsque nous fûmes seules.

Elle m'apprit rapidement qu'elle avait un lien avec Kagome. L'annonce de ce prénom me donna une envie de prendre mes jambes à mon cou. Mais je ne bougeais pas. C'était impossible puisqu'elle m'avait plaquée contre le mur dans une position imposante. Je me contentai donc de trembler de tous mes membres. Tremblements qui augmentèrent dès lors qu'elle me fit part qu'elle allait reprendre le flambeau. Il me fut donc difficile de lui répondre d'une voix très hésitante :

-Je n'ai pas d'argent sur moi…

Ce n'était pas totalement vrai puisque j'avais essayer de garder quelques économies. J'en avais besoin pour mes études, le dessin et mes vêtements. Je ne pouvais pas me permettre de demander à ma mère de m'envoyer tout le temps. Elle se tuait déjà au travail pour moi depuis ma naissance… Du coup je préférais nettement mentir et me faire frapper. Certes, j'allais déchanter par la suite. Je le savais. C'était évident.

Alors que je gardais les yeux baissés, je ne cessai de prier pour qu'elle finisse par me laisser en paix. Prière que je savais pourtant veine. Il était simplement plus simple de me voiler la face pour ne pas perdre pied. Jusqu'à ce qu'on me ramène à la dure réalité.

(c) Yumiko sur Académie Tsuki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Académie Yokuboo
PNJ • Compte fondateur
avatar

Messages : 193

MessageSujet: Re: Bienvenue en enfer |PV Asuka|   Mar 6 Nov - 14:53




Ça avait été tellement jouissif de voir cette joie de vivre quitter aussitôt son visage quand je lui avais attrapé le poignet ! Kagome n’avait visiblement pas menti : cette Asuka promettait d’être un petit jouet vraiment très amusant ! Parce que bon, c’était bien beau de devoir prendre la relève de la Teigne parce que je devais lui renvoyer l’ascenseur pour tous les services qu’elle m’avait rendus, mais je voulais m’amuser et prendre mon pied moi ! Et ce fut vraiment le cas quand ma nouvelle « amie » sortit de la salle de classe pour me suivre bien docilement dans un endroit un peu plus à l’écart, là où aucun regard curieux ne pourrait nous trouver. La plaquant contre le mur, je me délectai de sentir les tremblements de plus en plus violents qui secouaient son corps alors que je l’empêchais de fuir grâce à ma stature bien plus imposante que la sienne. Mon sourire inquiétant s’étira davantage quand Asuka me lança qu’elle n’avait pas d’argent sur elle avec sa voix chevrotante. Oh… Pauvre petite chose si fragile… Si tu savais à quel point j’allais prendre un malin plaisir à te voir te briser entre mes mains !

« Pas d’argent hein… Tu me prends pour une conne c’est ça ? Je te conseille de me filer sagement tout ce que t’as sur toi sinon tu risques de le regretter. »

Mon sourire s’étira encore plus alors que je sortais un petit couteau pliant de la poche de ma jupe d’uniforme. Faisant apparaître la lame d’un geste précis, montrant bien à quel point j’avais l’habitude de m’en servir, je vins coller l’acier de mon arme contre la joue d’Asuka.

« Tu ne voudrais pas que je vérifie moi-même si tu dis la vérité ou non n’est-ce pas ? Pour quoi est-ce que tu passerais si jamais tu devais traverser tout le bâtiment et sortir dehors sans aucun vêtement sur le dos ? Oh j’oubliais… Tout le monde s’imagine déjà que tu es une traînée, ça ne changerait pas grand-chose… »

Je lâchai un ricanement alors que ma lame dansait contre sa joue, menaçant à tout instant de se planter dans sa chair si jamais elle tentait un mouvement un peu trop brusque. Mes yeux ne cessaient de détailler les expressions qui passaient sur son visage, avant de glisser jusqu’à ses longs cheveux violets. En même temps, elle cherchait un peu la merde non ? Si elle voulait qu’on la laisse tranquille et passer inaperçue, elle n’avait qu’à changer de couleur de cheveux ! Je finis par éloigner ma lame de son visage pour la faire glisser dans sa tignasse.

« Tu sais, j’ai toujours adoré coiffer mes poupées quand j’étais petite. Enfin… Plutôt que coiffer, je dirais que j’aimais surtout couper leurs beaux cheveux. Je suis sûre que ça t’irait super bien une coupe à la garçonne ! »

Les cheveux avaient toujours été quelque chose de très important pour toutes les filles, et je n’échappais pas à la règle ! Je savais que lui couper les siens réduirait à néant le peu de fierté que Kagome n’avait pas encore réussi à lui détruire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yokuboo.forumactif.com
Asuka Tsuno
Lycée • 2ème année
avatar

Messages : 242
Age : 17
Multicomptes : Yumiko Okamoto

Infos supplémentaires
Clubs: Art et Tir à l'arc
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Bienvenue en enfer |PV Asuka|   Mer 14 Nov - 3:13



Ma descente aux enfers

Avec Mana Nakumo (pnj)

Bien entendu qu’elle ne me crut pas. Cela ne m’étonna même pas. Pourtant, j’aurais tellement voulu que ce soit le cas. Je ne mentais pas. Pour le peu que je l’avais fait, c’était pour protéger ce qui m’était cher. Mais, dans ce cas de figure, qu’avais-je à perdre de plus que le peu de dignité qu’il me restait. Ah… si. Elle pouvait m’enlever ma raison de vivre si elle venait à la connaître. Ce n’était pas bien compliqué. Même Kagome l’avait deviné avant son départ et en avait joué. C’était même pour ça que j’avais envoyé mon manga à la maison, pour qu’il ne soit jamais détruit. Mais je ne pouvais pas le faire pour mes peintures ou dessins. Pas tous. Mes toiles… je devais les protéger. Mais je ne mentais pas : je n’avais pas le moindre sou sur moi. Le peu que j’avais reçu, je l’avais utilisé pour manger. Je ne roulais pas sur l’or et ma mère travaillait plus que de raison pour me permettre d’être là. Etait-ce si compliqué à comprendre ?

La vue du couteau qu’elle sortit avec dextérité me fit retenir ma respiration. Comment avait-elle pu emmener ça dans l’école ? Pourquoi… allait-elle aussi loin ? Qu’y avait-il donc d’amusant… Non. De jouissif dans le fait de martyriser quelqu’un ? Je ne pouvais pas le comprendre. Même sans être la victime, je ne pouvais pas le comprendre. C’était douloureux de voir les autres souffrir. Alors… aimait-elle souffrir ? Une maso ?
Je n’eus pas le loisir d’y penser réellement plus puisqu’elle en vint aux menaces, promenant son couteau sur ma peau. Sur ma joue plus exactement. Sérieusement, cherchait-elle tant que ça à me blesser ? Oui… Cela se voyait. Entre le couteau qui menaçait de me couper au moindre geste, ce qui m’avait forcée à me tendre pour ne plus trembler, son envie de me mettre littéralement à nue pour me “fouiller”, mais également son besoin presque pressant de m’humilier. Mais pourquoi ? Certains diraient que c’est par jalousie. Vraiment ? Dans ce cas, elle était plus que pathétique à ce stade… Mais cela ne me consolait pas et elle ne devenait pas une illusion en le réalisant. La vérité était que j’étais à un point mort.

Difficilement, j’avalai ma salive et m’humectai les lèvres avant de la regarder droit dans les yeux. Par fierté ou défiance ? Sans doute le verrait-elle ainsi, mais cela n’avait absolument rien à voir. Je voulais seulement lui montrer que je ne plaisantais pas et ne cherchais pas à lui cacher quoi que ce soit. Puis, de la voix la plus assurée que je pus, je lui répondis :

- Te fouiller ne te donnera pas l’argent que je n’ai pas. Désolée, mais contrairement à ce que Kagome a pu te dire, je ne roule pas sur l’or. Je n’ai pas d’argent et je ne peux pas en avoir facilement. Si vraiment ça te fait plaisir, coupe-moi les cheveux : ils repousseront. Je serais moche, mais au moins ils verront à quel point je me fiche de mon image ! Des rumeurs courent sur mon compte ? Ceux qui y croient ne sont que des crétins qui ne cherchent même pas à me connaître !

J’étais stupide. Je le savais… Ma grande gueule allait me perdre et je le savais. Tout comme j’avais mal pour ces rumeurs alors que j’étais seule dans cette fichue école. Mais que pouvais-je y faire ? Au pire, j’avais des amis à Tokyo. Je n’aurais qu’à rentrer à la fin de l’année, non ? Oui, ce devait être ça. J’allais subir ça jusqu’à ce que je rentre à la maison et je choisirais une école moins réputée pour terminer ma scolarité. Puis je gagnerais de l’argent pour ma mère à l’aide de ma peinture et mes mangas. Ma réputation allait peut-être me causer du tort, mais le plus important à mes yeux sur le moment était de protéger mes doigts actuellement serrés en poings le long de mon corps. Je ne laisserais personne me voler ma raison de vivre !

(c) Yumiko sur Académie Tsuki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Académie Yokuboo
PNJ • Compte fondateur
avatar

Messages : 193

MessageSujet: Re: Bienvenue en enfer |PV Asuka|   Lun 3 Déc - 12:39



En sentant ma lame se promener sur sa joue, Asuka avait finalement arrêté de trembler, ce qui étira encore davantage mon sourire menaçant. Elle avait l’air de lutter de toutes ses forces pour ne pas finir par faire le faux mouvement de trop qui risquerait de laisser une magnifique cicatrice sur sa si jolie peau halée. Je ne savais pas ce que Kagome lui trouvait à cette fille, elle aurait sans doute pu s’en prendre à n’importe qui d’autre, mais si elle avait jeté son dévolu sur celle-là, c’était bien qu’il devait y avoir une raison non ? Ou alors, elle avait peut-être tout simplement choisi au pif… Asuka s’était sans doute trouvée au mauvais endroit, au mauvais moment… Quoi qu’il en soit, je n’étais pas là pour me poser des questions, simplement pour honorer ma promesse de continuer à malmener ma petite camarade de classe suite au départ de la Teigne.

Je la pensais faible, mais ce regard qu’elle me lança me fit ricaner alors que je voyais son poing se serrer le long de son corps. Elle espérait quoi là ? Me frapper ? Et réussir à s’en tirer ? Et elle osait me répondre en plus ? Je plissai les yeux, ne détachant pas mon regard du sien alors que je tenais toujours ses cheveux dans une main. Elle prenait un peu trop ses aises avec moi, ça ne me plaisait pas du tout. Il fallait vraiment que je la remette à sa place.

« Et alors ? Tu vas me faire croire que t’as pas bouffé ce midi hein ? Ni les autres jours ? Ce n’est pas parce que Kagome n’est plus là que tu ne lui dois plus cet argent Asuka-chan… Mais comme je suis sympa, je vais laisser passer pour aujourd’hui. C’est notre première vraie discussion toutes les deux alors soyons amies okay ? Demain, tu m’apporteras ton argent pour tes repas. Entièrement. Et n’essaie pas de te jouer de moi, j’ai des yeux partout… »

Mon visage était vraiment tout proche du sien, tellement qu’elle devait sentir mon souffle caresser sa peau. Non, je ne lui faisais pas vraiment une fleur, je comptais bien lui montrer qu’elle n’avait plutôt pas intérêt à se foutre de moi. J’avais effectivement plusieurs amis dans cet établissement, et si jamais Asuka venait à utiliser son argent pour manger plutôt que de me le donner… Ça allait vraiment très mal se passer pour elle ! Quoi qu’il en soit, je devais lui prouver que je n’étais pas plus douce que Kagome. Armant mon pied en arrière, je le lançai à toute vitesse dans son genou gauche. Le choc ne put que la faire tomber à terre, et j’en profitai pour toujours agripper ses cheveux. Le couteau dans mon autre main, je le fis fendre l’air subitement, coupant au passage cette si jolie chevelure violette. Ricanant en voyant mon œuvre, je gardais les pointes dans mon poing fermé.

« J’vais les garder comme trophée ! Bon, tu m’excuseras, j’suis pas coiffeuse, c’est pas coupé droit mais bon, comme tu l’as dit… Tu t’en fous d’être moche. Allez, j’ai autre chose à foutre, je te laisse te traîner jusqu’à tes clubs maintenant ! Et oublie pas l’argent demain surtout ! Sinon, tu risques de finir avec la boule à zéro ou pire… »

Agitant ma poignée de cheveux devant son nez en ricanant, je tournai finalement les talons pour m’éloigner. Je finissais tout de même par les ranger soigneusement dans mon sac de cours, en même temps que mon petit couteau, et je repartis comme une fleur, un sourire angélique sur les lèvres. Personne ne pourrait deviner que j’étais la coupable. Asuka ne parlerait pas de toute façon…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yokuboo.forumactif.com
Asuka Tsuno
Lycée • 2ème année
avatar

Messages : 242
Age : 17
Multicomptes : Yumiko Okamoto

Infos supplémentaires
Clubs: Art et Tir à l'arc
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Bienvenue en enfer |PV Asuka|   Mar 4 Déc - 1:37



Ma descente aux enfers

Avec Mana Nakumo (pnj)

Le début de la réponse de Mana me fit hausser un sourcil. Oui, j'avais mangé à midi, et dehors parce que j'avais bien assez de vêtements. Puis, fêter le départ de Kagome m'avait semblé être une bonne idée… jusqu'à son arrivée à elle. Mais cela restait exceptionnel, ma mère payant le restaurant scolaire en même temps que la pension. Je ne pouvais pas me permettre de ne pas y aller aussi souvent que possible. Mais, du coup, j'eus un doute sur le fait que Mana sache (au moins à ce moment-là) que j'étais pensionnaire. Et cela ne semblait pas jouer en ma faveur. Rien ne jouait en ma faveur. Il fallait être réaliste : je me trouvais loin de toute possibilité de retourner la situation en ma faveur. Cela me faisait autant mal que la fin de la liberté perdue que j'avais vécue à peine une dizaines d'heures. Peut-être plus, mais je n'avais pas réalisé plus tôt. Je n'avais pas voulu y croire par peur de déchanter… comme là, devant ma camarade de classe qui ne cessait de me menacer verbalement et physiquement.

Tentant désespérément de ne pas montrer que ses paroles m'effrayaient autant qu'elles me blessaient, je soutins son regard. Je pouvais sentir son souffle chaud caresser mon visage tant nous n'étions qu'à quelques centimètres l'une de l'autre. Cette façon de dire la chose pourrait faire penser à un pseudo romantisme. Malheureusement, ce dernier était définitivement absent. L'amour entre cette garce et moi ? Et puis quoi encore ?! Je ne pouvais clairement pas accepter cette idée, que ce soit sous forme de mots ou d'image. Et cela devint plus vrai encore lorsqu'elle s'en prit physiquement à moi. Trop captée par le fait de la regarder dans les yeux, je ne vis pas le mouvement de son pied qui alla violemment percuter mon père genoux. Sous l'effet de la douleur, je poussai un cri étouffé en tombant lourdement au sol. Putain mais elles voulaient à ce point me rendre invalide ou quoi ?!! Puis, profitant qu'elle me tenait les cheveux, elle utilisa son couteau pour me les couper sans se préoccuper de la forme qu'elle y mettait.

Sans la moindre pitié, elle agita mes mèches violettes séparées sur reste de ma chevelure sous mon nez. Une garce ! Et cela était de plus en plus vrai à mesure qu'elle parlait. Elle voulait les garder pour en faire un trophée…

*Étouffes-toi avec connasse !* pensai-je alors qu'elle revenait sur le fait que j'avais prétendu me foutre que je me fichais pas mal d'être moche. Enfin… Égaliser ne devait pas être bien compliqué. Néanmoins, avoir la boule à zéro ou pire n'était pas vraiment pour me plaire, surtout que je n'avais réellement plus d'argent. Pas que j'avais dépensé une fortune, mais l'intégralité de mes 600 yens restant sur l'argent que ma mère m'avait donné pour m'acheter de nouveaux vêtements. Je n'aurais de toute façon pas eu l'argent demandé… Cette situation m'énervait tellement !!

Pour cacher ma mésaventure, j'attachai mes cheveux en une queue de cheval avant de partir dans la chambre que j'occupais avec quelques autres filles, dont Aya-chan. Je me changerai alors puisque je n'avais aucune fichue envie de rester en uniforme, ni en jupe accessoirement, puis, j'allai au club d'arts pour déverser toute ma haine contre Kagome et sa remplaçante sur une toile. Sérieusement, je n'avais aucune fichue envie que tout ça continue, mais, si j'étais surveillée comme la demoiselle l'avait prétendu, je craignais d'être pieds et mains liées. Je n'aimais pas être au pied du mur. Je détestais qu'on me prenne pour de la merde. Malheureusement que pouvais-je faire d'autre que laisser le choses se tasser ? Si un jour elles s'atténuaient…

Le lendemain matin, contrairement à mes habitudes, je me levai avant tout le monde pour aller à la salle d'arts. J'avais envie… non. J'avais un fort besoin de peindre. Pas comme avant quand je me levais en pleine nuit pour braver les interdits ou quoi que ce soit, mais bien parce que, n'ayant pas d'argent, j'étais à peu près certaine qu'un jour on m'enleverait cette capacité. Pour quelques jours ? Des mois ? Des années ? De façon irréversible ?
Dans mon sac de cours, caché parmi mes livres et autres de sorte à ce qu'on le confonde avec le fond du sac, j'avais pris un bonnet noir pour cacher les dégâts que cette fille sans aucune morale pourrait à nouveau faire à mes cheveux. Mais allait-elle vraiment le faire ? Allait-elle prendre le risque de faire peser des doutes sur elle comme cela pouvait être le cas avec ce qui s'était passé la veille ? Après tout, même si je me les attachais, ils n'avaient pas raccourcis pendant la nuit. Que faire pour que tout s'arrête ? Elle ne le ferait pas d'elle-même : elle était pire que sa congénère.

(c) Yumiko sur Académie Tsuki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Académie Yokuboo
PNJ • Compte fondateur
avatar

Messages : 193

MessageSujet: Re: Bienvenue en enfer |PV Asuka|   Mar 18 Déc - 11:30




Aaaaah… Ce que c’était amusant de jouer avec cette petite souris ! Finalement, je remerciais Kagome d’avoir disparu de l’Académie ! Grâce à elle, j’avais un nouveau passe-temps favori : maltraiter cette pauvre, pauvre Asuka-chan ! La veille, j’avais réussi à lui couper une bonne partie de ses cheveux, non pas pour jouer les apprentis coiffeurs, mais bien pour lui prouver que je n’allais reculer devant rien pour obtenir ce que je voulais d’elle. Et ce que je voulais, c’était m’amuser ! M’amuser, et aussi récupérer cet argent que Kagome m’avait si « gentiment » demandé de lui soutirer tous les jours. Une nouvelle journée commençait et j’avais presque hâte d’apprendre que mon adorable camarade de classe n’avait pas son argent, comme la veille, afin que je puisse encore la malmener un peu. Je n’étais pas si affreuse que ça, si elle me donnait ses sous, je la laisserais tranquille, c’était le deal après tout et je n’avais qu’une parole ! C’était comme ça que je pourrais lui montrer qu’elle n’avait qu’à se démerder pour honorer notre marché (que j’avais certes conclu plus de force qu’autre chose, je l’avoue).

Quittant mon chez moi, je me rendis donc à l’Académie un peu en avance, histoire d’avoir le temps de m’amuser avec mon « amie » avant le début des cours. Autant commencer de bon matin non ? J’avais pu me renseigner un peu sur elle et je savais qu’elle faisait partie du club d’arts. Soit disant que c’était une artiste qui avait pu écrire un manga. Je ne m’étais pas du tout intéressée à elle ni à toutes ces histoires de concours, j’avais bien d’autres choses en tête à ce moment-là, mais tous nos camarades s’accordaient à dire qu’elle aimait beaucoup dessiner. Cette révélation m’avait vraiment beaucoup faire rire, m’imaginant déjà toutes les horreurs que je pourrais lui faire subir si elle ne me payait pas. Non parce que bon, le coup de la boule à zéro était surtout du bluff. Je devais faire attention à ne pas trop attirer le regard sur elle, ni sur moi, afin de pouvoir continuer tranquillement mon petit manège sans risquer de me faire expulser.

Sifflotant, les mains dans les poches de ma jupe d’uniforme, faisant tourner mon petit canif entre mes doigts, je marchai d’un pas léger jusqu’à la salle du club d’arts, l’ouvrant après avoir frappé doucement. Je ne voulais pas risquer de briser ma réputation de fille adorable et sage en arrivant comme une brute si jamais Asuka n’était pas seule ! D’ailleurs… Est-ce qu’elle était seulement là ? Mon regard glissa dans toute la salle jusqu’à se poser sur une silhouette que je connaissais maintenant par cœur. Oh… Et elle avait attaché ses cheveux… Un sourire malsain étira mes lèvres alors que je refermai la porte à clé de l’intérieur, derrière moi, pour ne pas qu’on nous dérange.

« Bonjour Asuka-chan ! Tu as bien dormi ? Tu as fait de jolis rêves ? Alors… Il paraît que t’es une artiste, c’est toi qui as peint tout ça ? C’est vrai que tu es plutôt douée... »

Je m’approchai d’elle et de ses toiles avec mon sourire qui lui faisait bien comprendre qu’elle n’avait plutôt pas intérêt à tenter quoi que ce soit. Elle savait que j’étais armée et elle savait aussi que je n’hésiterais pas à me servir de mon canif pour découper autre chose que ses jolis cheveux.

« Tu as mon argent ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yokuboo.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bienvenue en enfer |PV Asuka|   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bienvenue en enfer |PV Asuka|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bienvenue en Enfer
» Bienvenue en enfer, Neville ♦ ft Draco
» Heaven & Hell ;; Bienvenue en Enfer !
» Bienvenue en Enfer // Priorité à Clarke //
» [Toilettes des femmes][Kurokami] Bienvenue en Enfer...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Yokuboo :: Académie :: Lycée-
Sauter vers: