Partagez | 
 

 Une rentrée mouvementée [Cours d'anglais réservé aux lycéens - 2/5 ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yumiko Okamoto
Professeur d'anglais
avatar

Messages : 14
Age : 26
Profession : Professeur d'anglais
Multicomptes : Asuka Tsuno

Infos supplémentaires
Clubs:
Mais encore ?:

MessageSujet: Une rentrée mouvementée [Cours d'anglais réservé aux lycéens - 2/5 ]   Lun 2 Juil - 16:58





Une rentrée mouvementée
Date : 02/07/2018
Sujet : Cours d'anglais - groupe de 5 lycéens


Lundi. Le jour où je commençais à donner mes cours devant une armée d’élèves plus ou moins disciplinés. Il était encore tôt, mais j’appréhendais tellement ce qui allait pouvoir se passer que je m’étais réveillée bien avant l’heure. Mon réveil avait été fixé à six heures pour que je puisse prendre le temps de me préparer à manger et m’habiller correctement avant de partir pour l’académie. En regardant mon portable, je m’étais rendu compte qu’il n’était même pas encore quatre heures ! Même Plume dormait à mes côtés, totalement étendue le long de mes jambes. Elle m’empêchait même de me tourner alors que je commençais à en ressentir le besoin. Mais quel genre de personne serais-je si je la dérangeais ? Je ne voulais pas qu’elle me fasse la tête pour cela, alors j’attendis sans bouger, laissant mes pensées me tourmenter sans pouvoir les stopper.

Six heures sonna enfin. Je me levais donc en essuyant mes larmes mouillant mes joues juste avant d’éteindre le réveil insupportable. Même mon chaton semblait incommodé par le bruit infernal que cela faisait. Je lui fis donc quelques câlins, écoutant ses doux ronronnements. Puis, obligée de me dépêcher un peu, je me séparai d’elle pour me lever et aller prendre le petit déjeuner que nous avions prévu avec mon coach de vie. Cette dernière avait même fouillé mon armoire le vendredi pour préparer les vêtements que je devrais mettre malgré mon envie de garder les mêmes qu’à la maison. Elle m’avait alors expliqué que je devais être présentable pour éviter tout problème avec les élèves. Cela avait fait remonter quelques souvenirs que j’avais rapidement chassé pour n’inquiéter personne. Mieux valait que certaines choses restent au fond de mon coeur pour toujours…

Habillée, donc, d’un jean foncé que je n’avais pour le moment enfilé qu’une seule fois pour l’essayage, une chemisette blanche que je laissai à l’extérieur de mon bas par dessus un débardeur à cause de sa transparence, je laissai mes cheveux libres que je coiffai très rapidement. Sans pour autant oublier de me tartiner de crème, je ne mis ni maquillage, ni bijoux, mis à part une fine montre sans valeur. A mes pieds, j’enfilai des sandales sans aucun talon, contrairement à ce qui m’avait été conseillé. La chaleur ne me dérangeait pas tant que cela, mais je refusais de tenter une journée entière à l’école avec des escarpins. Non, c’était hors de question ! Puis, on ne pouvait pas me reprocher de ne pas faire un effort puisque je ne mettais pas de baskets ou autres chaussures moins “jolies” ou “féminines”.

Lorsque je fus certaine d’avoir toutes mes affaires dans mon sac à bandoulière, que ce soit pour les cours ou les sorties en général, il devait être environ sept heures. Je souhaitai donc une bonne journée à Plume avant de sortir en fermant la porte à clef. Il faisait encore frais, mais il était évident que la température allait grandement monter au fil des heures vu comme le temps était dégagé. Heureusement que je resterais à l’intérieur des bâtiments. Je ne voulais pas cramer au soleil tant je le craignais.

Peu avant que je ne doive rejoindre ma classe en cours, on me rappela que je dirigerais un atelier, seule, pour les lycéens du campus. Ces derniers s’étaient inscrits quelque temps plus tôt. On me donna donc une liste et quelques ateliers que je pouvais utiliser si je manquais d’idées. D’un certain côté, j’avais grandement l’impression d’être lâchée dans la nature, ce qui fit monter le stress d’un cran. Mais cela dû se voir en salle des professeurs, alors que j’étudiais mes documents, puisque certains professeurs m’accueillir avec beaucoup d’enthousiasme. Je me sentis obligée de les remercier en leur souriant, mais je n’avais vraiment pas le coeur à cela. Je finis donc, à la sonnerie, par rejoindre la salle qu’on m’avait nommée. Grâce aux collègues je n’eus pas à chercher très longtemps et pu m’installer avant l’arrivée des élèves. J’en profitai même pour noter une liste d’activités au tableau avant de la cacher en fermant le tableau en question. Mes feuilles étaient posées en piles ordonnées sur mon bureau. Il ne manquait plus que la présence des élèves inscrits.

*Espérons que tout se passera bien…*

Je n’étais pas convaincue que ce serait le cas, mais que pouvais-je demander de plus, au fond ? Je ne faisais que débuter…



Dernière édition par Yumiko Okamoto le Mer 5 Sep - 22:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yutsuki Yuuki
Lycée • 3ème année
avatar

Messages : 397
Age : 17
Multicomptes : Ryûko Katsu

Infos supplémentaires
Clubs: Basket - Photographie
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Une rentrée mouvementée [Cours d'anglais réservé aux lycéens - 2/5 ]   Jeu 12 Juil - 20:13

Une rentrée mouvementéeYumiko + d'autres élèvesLes cours reprennent un jour … Un cours d'anglais, à voir comment je m'en sors ...(14th Melody– OST D Gray Man)

C'était un nouveau jour. Malgré le temps qui s'écoulait lentement, je n'avais pas envie d'aller en cours, ma douleur ne s'étant pas effacée. Mais je m'étais quand même inscrit à un atelier d'Anglais, espérant qu'en me plongeant dans les études, comme je le faisais depuis mon retour, me permettrait d'oublier ma peine. Je n'étais pas un grand amateur de l'anglais, matière où j'excellais le moins, même si mes notes étaient bonnes, mais d'avoir raté des cours m'avait un peu pénalisé. Du coup j'avais pensé que cet atelier ne pouvait qu'être positif. J'avais repris aussi mes activités de club, mais je n'avais plus la même motivation. Cela se voyait, on envisageait de m'éloigner un peu du terrain en basket, le temps que je m'en remette. Mais je n'étais pas de cet avis, enfin, je soupirais au réveil. J'étais le premier debout, et j'avais pris ma douche, et je me séchais les cheveux quand les autres se réveillaient. Même si Kyojiro était mon ami, je lui avais peu parlé depuis mon retour. EN même temps, je n'avais parlé avec quasiment personne.

Enfin, j'enfilais mon uniforme et je retournais dans la chambre pour y poser mon pyjama. Je ne disais toujours rien, mais plusieurs fois j'avais regardé Kyojiro, sans lui dire quoi que se soit. Je baissais les yeux à chaque fois que nos regards se croisaient. Je n'osais pas vraiment parler avec qui que se soit, et je savais qu'il était très peu tactile. Tandis que je pris mon sac pour partir à l'atelier, je réalisais que je n'avais pas pris mon téléphone. Je le pris, et remarquais que mon père avait essayé plusieurs fois de m'appeler. Mon téléphone était en silencieux, et ça faisait plusieurs semaines que je en lui avais pas parlé. En fait, depuis mon retour, je n'avais eu aucun contact avec ma famille. Que ça soit mon père, ma sœur ou quelqu'un d'autre. Je m'étais isolé, complètement.

Je partis donc de la pièce sans dire un mot, je savais qu'on me regardait quand je partais, mais je ne savais pas qui, j'avais juste envie de partir pour m'isoler un peu plus, comme je faisais depuis mon retour. Je savais que si quelqu'un venait me parler, je répondrais, mais en attendant, je préférais m'enfermer sur moi même pour ne pas avoir à parler de mes soucis …

Et puis les enquêtes ATSU m'avaient recruté contre mon gré, et je devais parfois faire des enquêtes en magical girl … Heureusement, ce club non officiel n'était pas populaire, du coup personne n'avait demandé quoi que se soit et je n'avais pas trop à m'en faire. Mais quand j'aurais une mission, bonjour ma crédibilité …

Je finis par arriver dans la salle de l'atelier. Mis à part la professeur, il n'y avait personne. J'entrais timidement.

« Bonjour Sensei ... »

Ma voix était plutôt faible, aucune note de joie dans celle ci, mais j'étais réellement motivé pour le cours, espérant que ça me calmerait mes angoisses. J'avais peur quand même … Pas d'elle, mais de craquer en cours … J'avais aussi peur de ce club non officiel, même si je n'en avais parlé à personne, j'avais peur du jugement …

.
© 2981 12289 0

_________________

Don't look at me !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyojiro Sakurai
Lycée • 3ème année
avatar

Messages : 81
Age : 18
Multicomptes : Dae-Hyun Jang, Saya Nakajima, James P. Campbell, Amelia McClenahan

Infos supplémentaires
Clubs: Kendo et cuisine
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Une rentrée mouvementée [Cours d'anglais réservé aux lycéens - 2/5 ]   Ven 31 Aoû - 17:20

Une rentrée mouvementée
feat. plusieurs personnes


Lundi matin. C’était bien le jour le pire de toute la semaine. Kyojiro était épuisé et il n’avait vraiment pas envie de quitter son lit alors que son réveil avait sonné. Il s’était contenté de l’éteindre, de grogner et de se tourner, se cachant sous ses draps. Encore 5 minutes… Le kendoka avait passé le week-end chez son père pour l’anniversaire de celui-ci, et ils avaient vraiment profité de ces deux petits jours pour rattraper tout le temps qu’ils avaient perdu depuis leurs dernières retrouvailles. Autant dire que ça n’avait pas été de tout repos et que même si, habituellement, le kendoka n’avait pas trop de mal à se lever, ce matin-là était particulièrement difficile. Il vit Yutsuki le devancer et quitter la chambre de ses yeux encore mi-clos, et il décida enfin de se lever, toujours ronchon. Kyojiro attrapa ses affaires pour se doucher et prit un peu son temps, essayant de décoller ses paupières et de se réveiller un peu plus. Il se devait d’être en forme pour cette première heure de la journée puisqu’il ne s’agissait pas d’un cours mais d’un atelier d’anglais. Donné par une toute nouvelle prof apparemment.

Kyojiro avait bien voulu s’inscrire à cet atelier parce qu’il adorait l’anglais et qu’il avait été un peu embêté de ne pas avoir un meilleur niveau quand il avait dû s’occuper de la présentation du club de kendô à une élève étrangère. Si ça pouvait l’empêcher de devoir faire des gestes complètement débiles pour remplacer les mots qu’il ne connaissait pas, c’était toujours bon à prendre ! Il ne savait pas du tout qui d’autre y allait, et de toute façon, il n’avait pas énormément d’amis/connaissances à qui le demander à part Yutsuki. Et depuis son retour, ils n’avaient pas eu l’occasion de vraiment parler. Kyojiro ne voulait pas le brusquer et il préférait lui laisser un peu de temps pour se remettre de cette douloureuse perte. Il lui avait déjà dit qu’il serait là si son colocataire avait besoin de parler ou même d’une simple présence à ses côtés, mais le basketteur ne semblait pas avoir ressenti l’envie de faire un pas vers lui. Le brun s’en voulait un peu de le voir rester seul dans son coin à chaque fois qu’il le voyait. Est-ce qu’il le prendrait mal si jamais il essayait de l’aborder ?

Terminant de se préparer, enfilant son uniforme et attrapant son sac de cours qu’il jeta sur son épaule, Kyojiro sortit enfin de sa chambre pour se rendre en direction de la pièce qui accueillait l’atelier d’anglais. Yutsuki était déjà parti. Est-ce qu’il allait lui aussi à cet atelier ? Il était ouvert à tous les lycéens après tout, mais le kendoka avait comme le pressentiment qu’il ne s’y trouverait pas. Il fallait vraiment qu’il aille lui parler aujourd’hui, c’était décidé ! Le brun parcourut les couloirs jusqu’à pousser doucement la porte entrouverte de la salle, passant sa tête pour voir s’il ne s’était pas trompé. Il y avait une adulte qu’il ne connaissait pas, sans doute la fameuse nouvelle professeure d’anglais, puis… Oh ! Yutsuki était là lui aussi ! Kyojiro esquissa un infime sourire et pénétrera dans la salle, s’inclinant poliment devant l’adulte avant de refermer la porte derrière lui.

« Bonjour. »

Kyojiro dans toute sa splendeur. Un simple « bonjour » balancé sur un ton parfaitement monotone qui pourrait presque faire croire à sa professeure qu’il s’était retrouvé ici contre son gré alors qu’il avait plutôt hâte de commencer ! Quoi qu’il en soit, il s’approcha de Yutsuki pour s’installer à côté de lui. Ils n’étaient que deux pour le moment et ils se connaissaient déjà alors autant rester ensemble non ? Et puis… Kyojiro s’était promis de lui parler aujourd’hui, alors c’était l’occasion !

« Je… Je ne savais pas que tu… t’étais inscrit toi aussi. »

Le kendoka lui lança un regard un peu hésitant, se demandant si c’était une bonne façon de commencer cette discussion avec lui après tout ce temps sans vraiment échanger. Enfin, ils n’auraient peut-être pas le temps de beaucoup discuter, c’était quand même un atelier d’anglais ! Il faudrait aussi qu’ils travaillent ! Oh et, en y pensant… Peut-être que Yutsuki ne voulait pas que Kyojiro s’assoit à côté de lui ! Le brun se releva prestement de sa chaise avant de regarder son camarade.

« Ah, pardon tu… Tu attends peut-être quelqu’un d’autre je… je vais m’assoir plus loin si tu préfères. »

Kyojiro était vraiment désolé d’avoir imposé de cette façon sa présence à son colocataire qui devait déjà le supporter à longueur de journée et de soirée, aussi bien en cours que dans leur chambre au pensionnat. Mais c’était son ami non ? S’il n’était pas présent pour lui alors qu’il traversait une période difficile, à quoi est-ce qu’il servait ? Le kendoka lança ensuite un petit regard vers la femme qui se tenait devant eux. Peut-être qu’elle avait une liste avec tous les noms des participants et qu’elle avait déjà planifié un plan de classe ? Rhaaa… Kyojiro lâcha un petit soupir, se disant qu’il aurait sans doute mieux fait de rester couché aujourd’hui. La journée venait à peine de commencer et il avait déjà l’impression d’enchaîner les bourdes.

Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumiko Okamoto
Professeur d'anglais
avatar

Messages : 14
Age : 26
Profession : Professeur d'anglais
Multicomptes : Asuka Tsuno

Infos supplémentaires
Clubs:
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Une rentrée mouvementée [Cours d'anglais réservé aux lycéens - 2/5 ]   Mer 5 Sep - 22:50





Une rentrée mouvementée
Date : 02/07/2018
Sujet : Cours d'anglais - groupe de 5 lycéens


En attendant les élèves, je me mis à préparer une sorte de questionnaire personnel que je notai sur une feuille à part pour ne rien oublier. Nous avions deux heures de groupe aujourd’hui et les présentations étaient importantes. De plus, je pouvais me trouver à nouveau face à eux selon les classes dans lesquelles ils se trouveraient. Je ne voulais rien laisser au hasard, en espérant que les lycéens seraient ouverts à la démarche. La période à laquelle j’avais leur âge et vivait comme eux me paraissait terriblement lointaine. C’était comme si elle avait été effacée par toutes ces années de souffrances que même ma rééducation ne parvenait pas à effacer.

Soupirant doucement, je m’efforçai à ne pas penser à tout cela et de rester concentrée. Fort heureusement d’ailleurs puisque mon premier élève ne tarda pas à entrer. Un jeune homme visiblement japonais, contrairement à moi, qui me salua poliment. Je lui répondis en souriant légèrement :

- Bonjour jeune homme.

Il n’était pas nécessaire que j’en dise plus. Il savait quoi faire en attendant que le cours commence. De plus, un second élève, sans doute japonais également, arriva en me saluant également. Je lui fis une réponse en tout point semblable à celle que j’avais faite juste avant son arrivée. Je le regardai s’installer et découvrit que mes deux élèves se connaissaient. J’espérais grandement qu’il n’y aurait pas de bavardages, même si on m’avait appris que dans un petit comité c’était peu probable. J’étais trop nerveuse pour accepter que les habitudes puisse changer selon la situation donnée.

Après quelques minutes pendant lesquelles nous attendîmes les retardataires, je me levai pour me donner un peu plus de prestance que je devais en avoir habituellement. Puis, sans chercher à me donner plus de voix que je pouvais en avoir puisque je n’avais que deux élèves, je commençai ce que je souhaitais appeler les “présentations” :

- Eh bien commençons. Je m’appelle Yumiko Okamoto. Pour ces deux heures ensemble, je vous propose avant tout de sortir une feuille A4 pour me noter les informations que je vais vous demander pour que je puisse apprendre à connaître votre niveau en anglais, entre autres.

Ainsi, allant à leur rythme d’écriture, je me mis à leur demander de noter avant toute chose leurs noms, prénoms et classes. Puis, après leur avoir demandé de me préciser s’ils appréciaient l’anglais ou non et les raisons à cela, avec le plus de précisions possibles, je ramassai les dites feuilles en continuant de parler :

- J’ai quelques ateliers prévus. Nous ne sommes que trois donc ça risque d’être un peu moins intéressant, mais le plus important ici est que vous puissiez progresser. Si vous avez des suggestions intéressantes, je vous écoutes.

Finissant de parler, j’ouvris le tableau pour leur montrer les ateliers possibles avant de m’installer au bureau pour lire ce qu’ils avaient écrit. Je n’oubliai cependant pas de garder une oreille attentive à ce qu’ils pourraient dire pour répondre à leurs questions et possibles suggestions.

Ateliers proposés:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une rentrée mouvementée [Cours d'anglais réservé aux lycéens - 2/5 ]   Jeu 6 Sep - 7:30

Une rentrée mouvementée

Génial, lundi matin et déjà en retard pour mon premier cours de la journée, en plus c'était l'anglais pas que j'aime pas cette matière, je n'aime juste pas cette langue tout comme l’allemand ou l’Espagnole, c’est pareil. Si je pouvais être long de ces trois langues, je serais en sécurité, mais pour l’instant, le seul problème que j’avais, c’était que j’étais TERRIBLEMENT en retard pour ce cours-là, en plus c’est la rentrée alors, être en retard pour ça ce n'était pas la joie… J’allais me faire tuer par le ou la professeur qui allait assurer ce cours aujourd’hui.

Donc, en vitesse, je me levais de mon lit, n’ayant toujours pas de colocataire, j’étais désavantagé pour le réveil, mais ce n'est pas grave, j’y arriverai, mais aussi quelle idée, d’avoir invité un étudiant et un lycéen à rester manger chez ma tante ce week-end, c’était complètement absurde de faire ça, mais comme par hasard, je l’ai fait. Bon, pendant que j’étais perdu dans mes pensées, je suis allée prendre ma douche en quatrième vitesse puis je suis revenu dans ma chambre m’habillant de l’uniforme scolaire que j’avais.

Je choppais alors mon sac de cours et sortis de ma chambre en oubliant de la fermer parce que j’étais en retard encore plus que je l’étais en me réveillant, je n'avais même pas le temps d’aller prendre quelques choses à la cantine, je mangerais après les deux heures que j’allais avoir ce matin ou peut-être qu’un des élèves de la classe aura quelque chose pour moi. Je descendis quatre à quatre les marches manquant à plusieurs reprise de me casser la figure, mais à chaque fois, j’arrivais à me retenir.

Tous ceux qui étaient en cours et près de la fenêtre pouvait apercevoir une jeune fille aux cheveux argentés qui courait comme une dératée dans la cours pour rejoindre les bâtiments de cours, où devait avoir lieu le cours d’anglais. J’étais essoufflé, mais je continuais toujours de courir pour atteindre ma salle de classe. Et j’étais à quelques mètres donc, je me suis mise à ralentir le pas pour reprendre mon souffle et j’entendis la professeur se présenté alors que je n'étais pas dans la salle, génial Chihana en retard pour ton premier cours de l’année, tu fais forte pour une fois.

J’étais maintenant devant la porte qui était encore ouverte, et je pouvais apercevoir deux garçons qui étaient déjà là et la professeur qui parler. Avec timidité, je frappais à la porte avant d’avancer et de m’incliner devant celle qui allait être mon sensei pendant toute une année ici et je devais impérativement trouver quelque chose pour m’excuser de mon retard sinon, je suis bonne pour aller en retenu pour le premier jour. J’avais enfin repris mon souffle et je pus enfin parler.

« Excusez moi... Sensei... Pour mon retard… Je n’ai malheureusement pas entendu... Mon réveil.. Ce matin... Et donc c’est pourquoi je suis arrivée en retard... Mais cela ne se reproduira plus... »

J’avais réussi à parler correctement sans prendre beaucoup de pauses mais j’avais senti aussi le regard des deux garçons sur moi qui a value que mon visage se mit à rougir énormément mais délicatement, j’avais relevé la tête pour faire face à celui de Mademoiselle Okamoto, notre professeur d’anglais.

« Puis-je aller m’asseoir Mademoiselle Okamoto ? »

Ma voix était sincère et douce comme si j’essayais de m’excuser encore d’être arrivé en retard.

ft.5 Lycéen et la prof d'anglais
Revenir en haut Aller en bas
Yutsuki Yuuki
Lycée • 3ème année
avatar

Messages : 397
Age : 17
Multicomptes : Ryûko Katsu

Infos supplémentaires
Clubs: Basket - Photographie
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Une rentrée mouvementée [Cours d'anglais réservé aux lycéens - 2/5 ]   Mar 11 Sep - 21:51

Une rentrée mouvementéeYumiko + d'autres élèvesLes cours reprennent un jour … Un cours d'anglais, à voir comment je m'en sors ...(14th Melody– OST D Gray Man)

Alors que je venais de m'installer dans la salle de classe, une autre personne poussa la porte d'entrée : Kyojiro. Je pu voir son changement dans son visage mais je ne pu dire ce que j'avais vu exactement. J'étais parfois un peu trop dans mon monde en ce moment. Je lui fis un signe de tête, sans vraiment sourire, mais content quand même de le voir arriver. Il salua poliment la professeur, comme il le faisait habituellement. Il s'installa ensuite à côté de moi. Il semblait hésiter … En même temps, c'était compréhensible, depuis un moment, je n'avais adressé la parole à quasiment personne. Et puis, il avait été le premier à savoir ce qui m'était arrivé, avant même les professeurs. J'allais essayer de lui sourire quand il se leva prestement, sans me laisser le temps de comprendre. Il semblait avoir du mal aussi … Comme s'il avait peur de faire mal les choses.

« Oh ne t'inquiète pas … Je n'attends personne … Je ne savais pas non plus que tu participais à cet atelier. »

Je lui fis signe de s'installer à côté de moi. Puis la professeur se leva pour se présenter. Yumiko Okamoto-sensei nous demanda de prendre une feuille pour écrire quelques informations sur nous. Ce que je fis assez rapidement. Même si au fond de moi, j'avais envie de pleurer, je prenais sur moi pour ne pas montrer mes larmes. Elle nous demanda de noter simplement nos noms, prénoms et classe. Puis elle nous demanda aussi si on appréciait ou non l'anglais, et nos raisons à cela. Qu'est ce que je pouvais répondre ? Déjà, je notais ce qu'elle avait demandé sur notre identité, puis en anglais, j'expliquais peut être maladroitement, que j'appréciais l'anglais parce que c'était une langue qui permettait de communiquer avec des personnes du monde entier. C'était une langue qui me paraissait aussi assez agréable à l'oreille. Puis je rendais ma feuille.

Pendant ce temps, je n'avais pas regardé Kyojiro, mais j'hésitais un peu, j'aurais pu lui parler plus tôt … Je n'étais pas très à l'aise en ce moment avec qui que se soit, même si Ariake m'avait un peu remonté le moral. Mais j'étais toujours mal à l'aise quand il s'agissait d'évoquer ce qui m'était arrivé.  J'avais encore envie d'en pleurer, mais j'étais en cours, je ne devais pas me relâcher. La professeur reprit le cours, en expliquant qu'elle avait prévu des ateliers. Elle ouvrit le tableau pour qu'on puisse voir quels étaient ces ateliers. Il y avait quatre ateliers différents. A dire vrai le débat me plaisait plus. Je ne me sentais pas de faire un sketch, ou de regarder une vidéo pour en faire une analyse. Mais la prononciation était aussi une bonne idée. Alors que j'allais m'exprimer, une autre personne entra en classe.

C'était une jeune fille, elle faisait assez jeune … Maintenant que j'y repensais, je l'avais déjà vue, puisqu'elle était dans ma classe. Quel mauvais suppléant j'étais, je ne me souvenais qu'à peine des gens de ma classe … Je savais que j'avais envie de pleurer, que j'étais pas bien, mais à ce point … C'était déplorable. Je la laissais s'installer et faire ce qu'elle avait à faire, soit remplir la fiche qu'elle nous avait demandé de remplir. Puis je regardais la professeur, j'allais lui répondre, mais une vague de tristesse m'envahit. Je passais ma main sur mes yeux rapidement, histoire de les fermer un peu et de reprendre consistance. Je ne dis rien, si j'ouvrais la bouche maintenant, on entendrait les tremblements de ma voix.


.
© 2981 12289 0

_________________

Don't look at me !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyojiro Sakurai
Lycée • 3ème année
avatar

Messages : 81
Age : 18
Multicomptes : Dae-Hyun Jang, Saya Nakajima, James P. Campbell, Amelia McClenahan

Infos supplémentaires
Clubs: Kendo et cuisine
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Une rentrée mouvementée [Cours d'anglais réservé aux lycéens - 2/5 ]   Jeu 13 Sep - 15:19

Une rentrée mouvementée
feat. plusieurs personnes


Kyojiro ne s’était vraiment pas attendu à se retrouver seul avec Yutsuki pour cet atelier d’anglais. Il était content d’y participer, mais il devait avouer qu’il ressentait quand même une petite appréhension au fond de lui. Les deux camarades n’avaient pas vraiment eu l’occasion de discuter depuis que Yutsuki était revenu et le kendoka n’osait pas trop faire le premier pas. Il avait déjà dit à son ami qu’il serait là s’il en avait besoin alors que pouvait-il faire de plus ? Il n’allait quand même pas le forcer à parler, surtout que… Il ne savait même pas trop comment il pourrait s’y prendre pour y arriver. Quoi qu’il en soit, le lycéen salua la professeure et s’approcha de son colocataire pour s’installer à côté de lui. Ah… Il avait fait ça sans même réfléchir, mais peut-être que Yutsuki ne voulait pas de lui au bureau jouxtant le sien ! Kyojiro s’empressa de se relever, prêt à partir à l’opposé de la pièce pour s’y assoir, mais son ami le rassura en lui disant qu’il n’attendait personne. Ouf ! Le kendoka lâcha un petit soupir de soulagement avant de reprendre lentement sa place.

« J’ai un peu hésité à venir mais… C’est une bonne occasion pour s’améliorer. Et toi, pourquoi tu es venu ? »

Kyojiro aimait beaucoup l’anglais après tout alors s’il pouvait grappiller quelques connaissances en plus, il n’allait pas cracher dessus au contraire ! Ils attendirent ensuite quelques minutes les éventuels retardataires, mais puisque personne ne semblait les rejoindre, la professeure d’anglais finit par se lever et se présenter. Le kendoka la regarda attentivement, histoire de bien mémoriser son nom et son visage, puis il s’exécuta en silence, sortant aussitôt une feuille vierge pour y noter toutes les informations qu’elle leur avait demandé. Il écrivit son nom, son prénom, sa classe, et resta un instant immobile à réfléchir. Il aimait l’anglais, mais il n’en connaissait pas vraiment les raisons… C’était un peu comme demander à quelqu’un pourquoi il aimait le chocolat, c’était comme ça, il n’y avait pas de raisons particulières. Fronçant les sourcils, Kyojiro tapa un peu la mine de son crayon sur sa feuille avant de finalement dire qu’il aimait beaucoup l’anglais parce qu’il permettait de se faire comprendre de presque tout le monde quel que soit le pays où on se trouvait, et il précisa aussi qu’il aimerait beaucoup s’améliorer pour réussir à parler plus naturellement dans cette langue qui n’était pas la sienne.

Son niveau était déjà très correct pour un garçon de son âge, mais Kyojiro était quelqu’un de curieux qui adorait apprendre alors il n’en avait jamais vraiment assez ! L’enseignante récupéra ensuite sa feuille et celle de Yutsuki, poursuivant en leur expliquant les différents ateliers qu’elle leur proposait pour cette séance de deux heures. Le kendoka regarda attentivement les 4 ateliers. Le sketch, ce n’était pas vraiment quelque chose où il pourrait être facilement à l’aise. Il était très timide et n’aimait pas trop parler, mais c’était justement sur ce point-là qu’il devait travailler. La prononciation lui plaisait plutôt pas mal ! Tout comme l’idée de faire un débat ! Mais alors qu’il s’apprêtait à lever la main pour donner son avis, une nouvelle tête fit son apparition dans l’encadrement de la porte. Kyojiro posa son regard sombre sur elle. Fubuki-san, elle était dans leur classe. Il se contenta de détourner les yeux quand elle entra finalement dans la salle, et attendit qu’elle prenne place à un bureau et qu’elle ait fini d’inscrire elle aussi les informations la concernant sur sa feuille pour lever la main.

« Je… J’aimerais beaucoup travailler sur la prononciation… Mais… Peut-être qu’on pourrait aussi faire un débat en même temps ? Je… Ça dépend aussi de ce que les autres veulent faire… »

Kyojiro avait aussitôt baissé la tête. Ca ne lui ressemblait pas vraiment de parler autant et même de donner son avis en classe, mais peut-être que le fait qu’ils étaient en très petit comité jouait sur sa timidité maladive, lui permettant de s’exprimer plus facilement que s’ils s’étaient trouvés dans une classe entière. Fronçant encore plus les sourcils si c’était possible, le kendoka fit une petite moue en fixant son bureau. Est-ce que ça ne pourrait pas être aussi intéressant d’apprendre à se connaître un peu plus tous les quatre ? Après tout, c’était le premier cours qu’ils avaient avec cette professeure et Kyojiro n’avait jamais vraiment eu l’occasion de parler avec la demoiselle qui les avait rejoints. Il leva à nouveau une main timide et préféra regarder juste à côté de son enseignante plutôt que de risquer de croiser son regard.

« Est-ce qu’on pourrait aussi… se présenter ? Parler de nos hobbies ou de… choses comme ça… »

Le brun sentit ses joues rougir sous la honte. Il n’avait jamais autant parlé de sa vie en cours ! Comme quoi, il était vraiment motivé par ce cours d’anglais !

Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumiko Okamoto
Professeur d'anglais
avatar

Messages : 14
Age : 26
Profession : Professeur d'anglais
Multicomptes : Asuka Tsuno

Infos supplémentaires
Clubs:
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Une rentrée mouvementée [Cours d'anglais réservé aux lycéens - 2/5 ]   Dim 16 Sep - 4:02





Une rentrée mouvementée
Date : 02/07/2018
Sujet : Cours d'anglais - groupe de 5 lycéens


Sans les presser le moins du monde, je laissai les deux jeunes gens analyser ce qui leur plaisait le plus dans les ateliers proposés ou chercher d’autres idées. En attendant, je me mis à lire leurs réponses à mes questions sur le fait qu’ils aiment ou non l’anglais. Très sincèrement, je fus agréablement surprise en lisant que tous les deux aimaient cette langue. Les raisons semblaient différentes mais leur but restait le même : progresser. C’était très encourageant. Ce que je lisais signifiait que j’allais pouvoir avoir un premier cours intéressant, sans aucun doute. Et comme il s’agissait du tout premier cours de ma carrière, un fin et imperceptible sourire étira mes lèvres. Cela faisait bien longtemps que cela n’était pas arrivé hors de mes moments avec Plume. Cette dernière me manquait, je devais bien l’avouer…

Rapidement, je reposai les feuilles et regardai les deux jeunes hommes pour accueillir leurs réponses. Je fus d’ailleurs ravie en voyant le premier arrivé en cours, Yutsuki Yuuki, tenter de s’exprimer. Malheureusement, il fut interrompu avant même d’avoir pu prononcer le moindre mot. En tournant la tête vers la porte à laquelle on venait de frapper. Un surveillant parce que je n’avais pas fait l’appel ? Non. Il s’agissait d’un élève. Enfin, une élève. Cette dernière, avait les cheveux argentés et une fine silhouette. Quant à sa voix que je pus apprécier alors qu’elle s’excusait, malgré l’essoufflement qui démontrait qu’elle avait sans doute couru, semblait aiguë sans être désagréable. Une jeune fille comme je l’avais été par le passé, à mes yeux. Je lui répondis donc poliment sans perdre mon statut de professeur, bien que je ne sois pas du tout à l’aise dans ce rôle :

- Bonjour mademoiselle. La prochaine fois vous irez chez les surveillants, chercher un billet de retard mais, pour cette fois, installez-vous.

Rapidement, j’allai noter sur une fiche les informations que j’avais demandé aux garçons et allai lui porter en lui demandant :

- Prenez une feuille A4 et notez-moi les informations que je vous demande ici, s’il vous plaît. Ainsi je pourrais mieux connaître votre niveau d’anglais et m’y adapter plus facilement.

Puis, je me tournai à nouveau vers les garçons. Mais aucun ne prit la parole le temps que la jeune fille s’afférait à noter ce que je lui avais demandé. Peut-être réfléchissaient-ils encore ? Quoique Yuuki-kun semblait ne pas être dans son assiette. De la fatigue ? Ne sachant pas vraiment, je décidai de lui laisser un peu de temps tout en le surveillant de loin. En attendant, je me mis à me demander si je ne devais pas relancer le sujet que j’avais proposé plus tôt. Tiraillée, je ne savais pas trop quoi faire car je ne voulais pas trop les brusquer. Heureusement, dès que j’eus la fiche de la demoiselle, Chihana Fubuki, Sakurai-kun leva la main. Soulagée, je lui donnai sans hésiter la parole avant même de lire la fiche que j’avais encore entre les mains.

L’idée du jeune homme ne me parut pas infaisable. Alors, après un court temps de réflexion, je validai l’idée :

- Oui, ça peut se faire si tout le monde est d’accord. Il nous faut donc trouver un sujet de débat, ajoutai-je en allait effacer les deux propositions rejetées au tableau une fois la feuille posée.

- Est-ce qu’on pourrait aussi… se présenter ? Parler de nos hobbies ou de… choses comme ça…

La question timide du jeune homme, que je venais d’autoriser dès que je l’eus aperçue, me demanda quelques secondes supplémentaires de réflexion avant de donner ma réponse :

- Oui, c’est possible. Mais je vous demanderez, dans ce cas, le faire en anglais. N’hésitez pas à me demander si jamais vous ne connaissez pas certains mots ou expressions. Nous sommes là pour progresser, après tout.

Puis, tout en restant attentive à ce qui était dit, à moitié assise sur mon bureau pour faire face aux élèves, je lus la fiche de Fubuki-chan. Il était important que je connaisse son niveau pour l’aider au mieux sans quoi elle ne serait pas à l’aise dans le cours. Mieux valait éviter cela.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une rentrée mouvementée [Cours d'anglais réservé aux lycéens - 2/5 ]   Dim 16 Sep - 13:24

Une rentrée mouvementée

Je venais à nouveau de m’incliner avant que Yumiko me répondît que la prochaine fois, je devais passer dans le bureau des surveillants pour prendre un billet d’absence… C’est vrai que j’aurais dû le faire depuis le début mais j’avais pris un autre passage pour arriver assez vite en classe mais la prochaine fois, je le ferais. Donc je suis allée tranquillement m’asseoir à ma place, juste derrière mes deux camarades qui était aussi dans ma classe, je n’avais pas vraiment eu l’occasion de parler avec eux, peut-être qu’aujourd’hui, cela changera.

Alors que je sortais mes affaires, la professeur était venue à ma table pour me donner une feuille, où il y avait noté les choses qu’elle avait demandé au début du cours donc c’est en souriant que je me suis mise à sortir une feuille A4 et délicatement, je commençais à noter sur cette dernière les choses demandées, c’est-à-dire mon nom, mon prénom ainsi que ma classe… Et après, je me suis mise à regarder la question qu’elle leur avait poser… Est ce que j’aimais l’anglais ? C’était assez compliquer, mais, en soit ce n'est pas que j’aimais l’anglais ou pas, mais il fallait bien que je l’apprenne pour mes concours de danse, donc machinalement, j’écrivais les raisons du fait que j’aimais cette langue en parlant de la danse.

Ensuite, je rendu la feuille au professeur qui était resté à côté de moi et c’est là que j’entendis pour la première fois la voix d’un de mes camarades, il parlait de faire un débat… Mais sur quoi ? Ca, c’était une très bonne question, en tout cas Yumiko était d’accord sur le fait de faire un débat et qu’il fallait trouver un sujet, mes yeux fixer sur le tableau, j’étais dans une réflexion pour justement trouver quelque chose pour que l’on puisse parler… Et à nouveau, Kyojiro reprit la parole pour demander à ce qu’on se présente à tour de rôle, je sentis alors le rouge me monter aux joues… Je n'étais vraiment pas doué pour me présenter surtout, si je me mets à bafouillé dans mes paroles.

Je pris une grande inspiration quand Yumiko accepta qu’on se présente, mais seulement si nous le faisons en anglais… J’avais une bonne notion de la langue, mais d’un côté ça me soulage parce que j’ai découvert, il y a quelque temps que je ne bafouillais pas quand je parlais une autre langue et donc là, c’était parfait pour moi. Je regardais une dernière fois le tableau et avec timidité, j’ai levé à mon tour la main attendant que la professeur me donne la parole et c’est ce qu’elle fit donc, je me lançais et pris délicatement la parole même si je sais que je vais bafouiller juste avant.

« Je me… Porte volontaire… Pour… Commencer à me présenter... »

Je sentais encore que j’avais le rouge au niveau de mes joues, mais il fallait bien que quelqu’un commence sinon, nous allions rester dans la classe sans que personne ne parle alors autant me porter volontaire et puis comme j’aurai commencé avant mes camarades de classe, je serais tranquille après pour les écouter à leur tour.

Donc c’est dans le plus grand des calmes que je me suis levé de mon bureau puis je suis allais à côté de celui de la professeur d’anglais, c’est ce que je faisais dans mon collège, donc je ne pense pas que Yumiko me dira quelque chose. J’avais placé mes mains derrière mon dos puis j’avais jeté un regard à ma professeur qui m'avait donc autorisée à prendre la parole, après avoir pris une grande inspiration, je pris la parole avec un petit accent à cause de la langue japonaise que je parlais parfaitement.

« Bonjour, je m’appelle Chihana Fubuki, je suis en troisième année, j’ai 18 ans malgré ma petite taille… Mes hobbies sont la danse et le chant… D’ailleurs, je fais de la danse depuis que je suis toute petite, j’ai même fait des concours que j’ai gagné… Pour finir parce que je ne sais pas trop quoi dire d’autre, j’aime tout ce qui touche au félin et surtout aux chats… Dans mon collège, on me surnommait Neko-chan parce que hors cours, j’aime me cosplay en fille chat. »

J’avais enfin fini de parler de moi, je sentais quand même que je tremblais parce que je n'avais pas vraiment l’habitude de parler comme ça devant quelqu’un même si nous n’étions que quatre. Je me suis inclinée devant Yumiko et mes camarades puis ensuite, je suis retournée à ma place attendant que les autres passent.

ft. Plusieurs personnes
Revenir en haut Aller en bas
Yutsuki Yuuki
Lycée • 3ème année
avatar

Messages : 397
Age : 17
Multicomptes : Ryûko Katsu

Infos supplémentaires
Clubs: Basket - Photographie
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Une rentrée mouvementée [Cours d'anglais réservé aux lycéens - 2/5 ]   Jeu 20 Sep - 17:40

Une rentrée mouvementéeYumiko + d'autres élèvesLes cours reprennent un jour … Un cours d'anglais, à voir comment je m'en sors ...(14th Melody– OST D Gray Man)

Kyojiro s'était rassit à côté de moi, et j'essayais d'esquisser un sourire. Mais ce n'était pas facile, j'étais toujours pas très bien, et même si j'avais eu envie de lui parler, je n’avais pas encore saisi l'occasion. C'était difficile pour moi de parler aux gens en ce moment, il avait du le voir pendant les cours, j'étais encore moins participatif que d'ordinaire, et je me renfermais sur moi même. Mais Kyojiro me demanda pourquoi j'étais venu, après m'avoir expliqué que lui même avait hésité avant d'avoir envie de pratiquer pour s'améliorer. On était en cours, mais tout le monde n'était pas arrivé, et la professeur n'avait pas encore commencé le cours, donc je pouvais lui répondre.

« J'essaie de me remettre aux cours pour … Pour ne plus penser au reste … Et j'apprécie l'anglais, c'est toujours utile. »

Juste après cela, elle nous donna la feuille, nous empêchant par la même occasion de parler, tout ça gentiment bien sur. Du coup, je fis ce qu'elle nous demandait avant de rendre ma feuille et que Fubuki-san arrive. La suite fut ordinaire, Kyojiro proposa de faire un débat tout en travaillant sur la prononciation. Puis, alors que je le pensais timide, il continua en rougissant un peu, proposant de parler de nos passions, de se présenter. Même que ce n'était pas qu'un peu qu'il rougissait, mais complètement. Okamoto-sensei acquiesça pour le débat mais il fallait trouver un sujet. A dire vrai, je me moquais un peu du sujet, j'avais eu un élan où j'avais envie de parler, mais là, j'hésitais à sortir. Je soufflais un coup tandis que Fubuki-san se présentait. Du coup, je l'écoutais quand même, mais peut être pas de manière assez attentive. Je reprenais contenance, je ne devais pas pleurer en cours, j'avais de toute manière assez pleuré comme ça.

Elle fini de se présenter, et je pris la parole à mon tour, d'une voix tremblante et un peu faiblarde.

« Je … Me présente … aussi. »


Je soufflais à nouveau pour ne pas craquer, c'était difficile de participer à un cours de base, mais devoir participer à l'oral était encore pire. Je devais me reprendre de toute manière, je n'allais pas me morfondre toute ma vie. Du coup, de mon anglais avec mon accent, puisque je n'avais jamais eu de professeur qui m'avait fait travaillé pour ne pas en avoir, je commençais à me présenter.

« Je m'appelle … Yutsuki Yuuki. Je suis en troisième année aussi … Je … J'ai 17 ans … »

Je cherchais mes mots, non pas que je ne les connaissais pas, mais c'était flou dans ma tête et je luttais contre mes envie de replonger. Aussi, entre plusieurs phrases, je soufflais, on devait sentir de la nervosité dans mon discours, et peu étaient au courant du pourquoi, mais je ne devais rien lâcher.

« Je … Mes passions sont le basket-ball, et la photographie … Je joue au basket depuis … Tout petit … Ma sœur m'a montré ce sport … ET j'ai continué après. Je … J'ai eu mon premier … appareil photo … Par ma grand mère … Je … J'aime beaucoup découvrir de … Nouvelles choses … Et … et … »


Une larme coula sur ma joue, et je ne l'essuyais pas. Je soufflais à nouveau pour évacuer stress et angoisses.

« Et je ne vais en cours que … depuis le lycée … Avant je travaillais … chez moi. »

Je baissais la tête, ayant enfin fini de dire ce que j'avais à dire. Là j'essuyais ma larme amère qui avait décidé de se pointer à ce moment là.

.
© 2981 12289 0

_________________

Don't look at me !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyojiro Sakurai
Lycée • 3ème année
avatar

Messages : 81
Age : 18
Multicomptes : Dae-Hyun Jang, Saya Nakajima, James P. Campbell, Amelia McClenahan

Infos supplémentaires
Clubs: Kendo et cuisine
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Une rentrée mouvementée [Cours d'anglais réservé aux lycéens - 2/5 ]   Mer 26 Sep - 15:03

Une rentrée mouvementée
feat. plusieurs personnes


Kyojiro n’était pas idiot, il avait bien remarqué que son ami n’était toujours pas au top de sa forme, mais ils étaient en cours et le kendoka était toujours aussi peu doué pour remonter le moral des gens. Il entreprit donc de discuter un peu avec Yutsuki, le temps que le cours ne commence. Le brun hocha doucement la tête en l’entendant lui répondre qu’il était venu pour reprendre les cours et éviter de penser au reste. Oui, c’était une bonne motivation et peut-être que ça pourrait vraiment fonctionner et lui changer un peu les idées ! L’enseignante récupéra ensuite leurs fiches d’informations, attendant qu’ils réfléchissent et donnent leur avis sur les ateliers qu’elle leur proposait pour ce cours en lisant ces mêmes feuilles. Mais la lancée de Yutsuki et Kyojiro fut coupée par Chihana qui venait d’arriver en retard, la professeure lui confiant que ça allait pour cette fois, mais qu’il faudrait qu’elle vienne avec un billet de retard la prochaine fois. Heureusement qu’ils n’étaient pas avec toute leur classe, nul doute que des idiots se seraient mis à pouffer et à rire à cette remarque de Mlle Okamoto, mais Kyojiro préféra reporter son attention ailleurs. Il savait à quel point c’était gênant de se faire fixer quand on arrivait en retard jusqu’à ce qu’on prenne place à son bureau.

Chihana s’assit juste derrière lui et Yutsuki, l’enseignante venant lui demander les mêmes informations qu’à eux. Le lycéen préféra rester silencieux, continuant à réfléchir à des idées pour ce cours sans risquer de déranger leur camarade qui écrivait. Une fois la feuille rendue, le kendoka leva finalement la main pour proposer de faire un débat, ajoutant qu’ils pourraient également se présenter et parler de leurs passions. Mlle Okamoto approuva ces deux idées avant de toutefois imposer une condition : s’exprimer en anglais. Parfait, c’était exactement ce que Kyojiro avait en tête ! Surtout que cette fois, il pourrait parler et demander à leur professeure, qui s’était appuyée sur son bureau, face à eux, les mots qu’il ne connaissait pas en anglais. Il n'aurait plus besoin de faire des signes complètement improbables pour réussir à se faire comprendre comme ça ! Chihana se porta volontaire pour commencer l’exercice, se levant pour venir aux côtés de Mlle Okamoto. Ah… Mince… Kyojiro n’avait pas du tout envisagé qu’ils devraient parler debout devant les autres ! Certes, ils n’étaient que quatre dans cette salle, mais il aurait été bien plus à l’aise en restant à sa place !

Se maudissant d’avoir finalement proposé cette idée de se présenter, le kendoka écouta attentivement les paroles de Chihana. C’était plutôt étrange qu’elle soit plus à l’aise dans une langue qu’elle ne maîtrisait pourtant pas mieux que le japonais, et son anecdote sur le cosplay surprit également le brun, mais il resta silencieux jusqu’à ce que la demoiselle ait terminé et soit retournée à sa place. Yutsuki devança ensuite Kyojiro, se présentant à son tour, assez difficilement. Le brun avait bien vu la larme de son ami et il aurait bien voulu se lever pour essayer de le réconforter, mais ils étaient en plein cours. En tout cas, pendant tout son discours, le kendoka avait fixé intensément son camarade, avec ses sourcils froncés, essayant de lui envoyer tout son courage pour qu’il surmonte cette épreuve. Quand il eut terminé, Kyojiro n’eut d’autres choix que de se présenter à son tour. Il ne restait plus que lui de toute façon. Il se leva donc, fronçant encore plus les sourcils une fois à côté du bureau de leur enseignante. Ses joues avaient gardé leur teinte rouge et il avait le regard rivé sur ses pieds. Il inspira profondément, sentant que tout son corps tremblait à cause du stress, mais Yutsuki avait été courageux alors… Il devait en faire autant.

« Je m’appelle Kyojiro Sakurai. J’ai 18 ans et je suis en troisième année. Je fais du kendo et j’aime aussi faire de la cuisine. »

Voilà ? Ça suffisait comme ça ou pas ? Redressant un peu la tête, pas du tout rassuré ni sûr de lui, il risqua un petit regard en coin vers son enseignante. Il avait plutôt bien parlé, sans vraiment de fautes, mais il n’était pas bavard habituellement alors il ne voyait pas quoi dire de plus. Le problème, c’était que les deux autres avaient quand même étaient bien moins avares en paroles et que c’était lui qui avait proposé cette idée alors…

« Je… J’aimerais devenir policier après mes études, comme mon père. Et l’année prochaine, je voudrais apprendre le… hum… »

Mince, il n’arrivait plus à retrouver le bon terme ! Il fronça encore plus les sourcils en fixant ses pieds, finissant par essayer d’avoir un visage un peu moins agressif alors qu’il relevait la tête pour regarder son enseignante, reprenant la parole en japonais.

« Je… Je suis désolé, je n’arrive pas à me souvenir du terme exact pour le mot Droit… »

Kyojiro se sentait un peu honteux, il savait dire plein de trucs, mais il avait vraiment un doute pour le coup et il préférait demander plutôt que de sortir une grosse boulette.

Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumiko Okamoto
Professeur d'anglais
avatar

Messages : 14
Age : 26
Profession : Professeur d'anglais
Multicomptes : Asuka Tsuno

Infos supplémentaires
Clubs:
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Une rentrée mouvementée [Cours d'anglais réservé aux lycéens - 2/5 ]   Lun 1 Oct - 14:44





Une rentrée mouvementée
Date : 02/07/2018
Sujet : Cours d'anglais - groupe de 5 lycéens


Assise face à mes élèves, j’attendis patiemment que quelqu’un se décide à prendre la parole. Nous étions en petit comité, donc je ne pensais pas qu’il puisse y avoir de problème. Surtout que ces trois-là étaient tous de la même classe. Ils devaient donc se connaître un minimum, ce qui devait rendre le stress bien moindre. Enfin, si on appliquait la chose à moi, ce n’était pas forcément vrai, donc pouvais-je vraiment penser que j’avais raison ? Non. Mieux valait ne pas essayer d’évaluer avec une si grand marge d’erreur. Cela ne ferait que nous blesser, tous autant que nous étions.

Une petite voix me fit relever la tête de la fiche que je lisais : Fubuki-chan semblait vouloir prendre la parole. Néanmoins, je craignais un peu qu’elle ne s’évanouisse avec l’apnée qu’elle semblait faire. D’autant plus qu’elle se leva pour venir se placer à côté de moi. Je ne compris pas vraiment la manoeuvre. Lorsque j’avais étudié en Angleterre, on ne nous avait demandé de nous lever pour nous présenter. Du coup, je ne l’avais pas fait non plus, ne serait-ce que pour les mettre à l’aise. Etait-ce donc une pratique qui se faisait au Japon que je ne connaissais pas ? Pourtant il ne me semblait pas en avoir entendu parler lorsque j’avais étudié pour faire ce métier. Se lever à sa place, à la limite, mais pas venir au tableau.

Un peu déboussolée, je fis un petit mouvement de tête que l’élève qui me regardait dû comprendre comme une autorisation à prendre la parole puisqu’elle ne parla qu’à ce moment-là. Incompréhensible. Mais il fallait que je surveille ce qu’elle disait et les possibles fautes qu’elle faisait. Du coup, je me concentrai pour être plus attentive et pouvoir analyser. Mais, encore une fois, je fus surprise : son apnée avait disparue. Etait-elle anglaise à la base ? Surtout qu’elle semblait avoir un très bon vocabulaire. Pourtant, en relisant sa fiche, non, elle était japonaise, comme les deux autres.

*OK, Yumiko. Calmes-toi et reprends-toi. Tu y réfléchiras à tête reposée, après le cours.* pensais-je avant de me tourner vers l’élève, un poil gênée.

- Très bien, Fubuki-chan. Tu peux aller t’asseoir. Qui veut continuer ?

Pour ne pas dénoter avec le cours, je m’étais exprimée en anglais. Il n’en fut pas vraiment de même pour Yuuki-kun quand il leva la main en demandant à être le prochain. Je l’invitai donc à parler, ce qu’il fit qu’une fois au tableau. Encore ?! OK. Je devais être larguée, ou j’avais loupé quelque chose sans m’en rendre compte. Mais ce n’était pas le plus important. Il fallait que j’écoute mon élève qui, contrairement à sa camarade, était plus timide même en anglais. Même si cela me parut moins étrange, je n’arrivais pas à passer outre le fait qu’ils venaient à côté de moi pour parler. J’espérais vraiment qu’ils ne le feraient pas pendant le débat sinon ça allait être un bordel sans nom !

Encore une fois, je n’eus aucun réel commentaire à faire avant que ce soit le tour de la personne qui avait proposé l’idée. Je remerciai donc le jeune homme en lui souhaitant de se plaire à l’école. J’espérais que mes paroles n’étaient pas déplacées étant donné l’état d’esprit qu’il arborait. Etait-ce juste un mauvais jour ou plus ? Mmh… Je n’étais vraiment pas bien placée pour chercher à comprendre. Non seulement je n’avais pas bien plus de moral que lui, mais en plus j’avais un cours à gérer. … C’était chiant. Quoique pas autant que les voir venir se placer à côté de moi pour se présenter. Ils étaient censés se connaître déjà, alors pourquoi n’était-ce pas à moi qu’ils parlaient ?! D’ailleurs, devais-je leur en faire la remarque ou pas ? … Non. Mauvaise idée, surtout avec la timidité que chacun affichait. Mieux valait chercher une solution pour le débat à venir.

Vers la fin de sa présentation, Sakurai-kun me demanda en japonais le mot Droit. Je lui souris et répondis en me levant :

- Nous allons dire ça en anglais, si tu veux bien.

J’allais au tableau, derrière lui, et sur un côté vierge sur tableau, j’écrivis “How do you say… in English ?”. Puis, en-dessous, je fis une étoile pour traduire le mot demandé en mettant également le japonais. J’en profitai pour m’adresser aux deux autres en japonais pour ne pas les perdre :

- N’hésitez pas à prendre en note également, cela pourrait vous servir plus tard.

Puis, me tournant à nouveau vers le jeune homme à mes côté, je lui proposai de continuer sans me montrer pressante, souriant toujours.

Lorsqu’il eut terminé, je repris en anglais, parlant doucement pour que tout le monde puisse comprendre ce que je disais. Je prenais cette liberté pour améliorer leur niveau, mais également parce que tous avaient montré qu’ils avaient un assez bon niveau pour me comprendre un peu :

- Bon, maintenant nous allons choisir des idées pour notre débat. Avez-vous des idées à proposer ?

Mieux valait les laisser choisir afin que tout le monde se sente au moins un peu impliqué dans l’exercice.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rentrée mouvementée [Cours d'anglais réservé aux lycéens - 2/5 ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rentrée mouvementée [Cours d'anglais réservé aux lycéens - 2/5 ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La vie c'est comme un cours d'anglais, y a trop de faux amis. ~ Nina
» Premier cours d'anglais - Prise de contact (Junior/Senior)
» Premier cours d'anglais avec la 3E [classe 3E]
» Hi, sweeties ~ ♥ [Cours d'Anglais][Libre]
» Cours de Franglais!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Yokuboo :: Académie :: Lycée :: Salles de classe-
Sauter vers: