Partagez | 
 

 Bordel d’idée !!! [Ariake & Chihana x Mathi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mathi H. Matsushita
Université • 2ème année
avatar

Messages : 85
Age : 22
Cursus : Musique
Multicomptes : Vincenzo Piantoni

Infos supplémentaires
Clubs: Volley et Musique
Mais encore ?:

MessageSujet: Bordel d’idée !!! [Ariake & Chihana x Mathi]   Dim 24 Juin - 17:56

Bordel d’idée !!!
[Ariake & Chihana x Mathi]
Mathi sortait de l’université avec une super note en analyse musicale. Ça fait du bien au moral ! Heureux comme un pape, il décide sac sur le dos, d’aller se balader après le cours en centre-ville. En général, Mathi se contente de manger au café du coin de sa rue, rentrer, puis composer ou bosser. Il n’est pas du tout un accroc du shopping. Mais il a cassé plusieurs cordes de sa guitare ces temps-ci (un peu trop sur les nerfs ?).

Du coup, de bon aloi, Mathi se dit qu’aujourd’hui est une belle journée pour aller faire quelques courses. Et bien sûr par courses, Mathi entend : aller au magasin de musique, chez le disquaire et au rayon plats cuisinés. Commençant par ses cordes de guitares, le jeune homme est vite distrait par l’étendu des instruments et partitions proposées dans ce magasin. Il en profite également pour racheter quelques cahiers de musique. Même si Mathi bosse pas mal sur son ordi, il faut dire qu’il lui arrive de plus en plus, en cours (chut !), de noter des mélodies ou paroles qui lui viennent en tête.

Enfin bref, une heure et demi plus tard, Mathi en a assez des magasins. Son sac chargé de quelques victuailles, nouvelles cordes, partitions et carnets, il s’arrête à un café pour un petit remontant bien noir avec une gourmandise, tout en reluquant les nanas qui passent. Un quart d’heure plus tard, il reprend le chemin de son appartement. Il a une demi-heure de marche environ, surtout que Mathi est du genre à marcher lentement. Il a souvent l’air dans l’espace, flanant le nez en l’air à regarder le ciel ou l’architecture des maisons, ou le nez devant lui à reluquer les formes attirantes de toutes les femmes qu’il croise.

Arrivé à deux rues de chez lui, il tourne dans une rue arborée. Au bout de cent mètres, il entend un miaulement très fort et caractéristique d’une panique ou détresse. Enfin c’est ce qu’il se dit percevant toutes les harmonies du cri du chat. Il lève la tête vers la source du bruit. Cela semble être un arbre un peu biscornu, mais assez haut. Il s’accroupie sous les branches basses pour se coller au tronc et mieux voir. Au bout d’un moment, il distingue une forme blanchâtre bouger sur une branche à quatre ou cinq mètres au-dessus de sa tête. C’est bien un chat ! Jeune, quelques mois tout au plus !

- Qu’est-ce que t’as eu l’idée de te foutre dans cette galère, toi ?

Mathi soupire. Il n’est pas du genre sociable, mais ce n’est pas un méchant. Et puis les gens en détresse, il ne les laisse quand même pas sur le bord du chemin. Un chat non plus !

Mathi grimpe sur la première branche. Puis il retire son sac à dos et l’arrime à une branche plus haute, de manière à ne pas gêner sa montée, ni sa descente. Mais au moins, on ne lui piquera pas !

Branche après branche, usant de sa souplesse et sa force acquise par la pratique de la guitare et du volley-ball, Mathi franchit les mètres qui le sépare du chaton. Celui-ci le regarde en continuant de miauler. Plus Mathi approche, plus le cri ressemble à des petits couinements interrogatifs. La boule de poils aurait-il compris que Mathi vient le chercher ? Encore une branche et hop, le mignon est à porter de main de notre musicien. En douceur, il tend la main vers le chaton qui se met à trembler.

- Du calme, idiot ! Je ne vais pas te manger, mais te redescendre !

Mathi s’adresse à la bête avec calme et assurance. Il a l’habitude de gérer l’angoisse avec la scène, même si la situation actuelle n’a rien à voir. Il n’est pas accroc aux animaux, mais il sait les approcher sans appréhension. Et ça paye. Le chaton blanc vient vers sa main en ronronnant. Mathi l’attrape sous le ventre et le colle rapidement contre sa poitrine en le câlinant.

- Bah voilà, idiot, c’était pas compliqué. On va redescendre en douceur maintenant !

Il glisse le chaton dans le col de son blouson et s’assure qu’il ne va pas tomber en glissant son blouson dans son jean. Puis il entame la descente en douceur, tout en parlant au chaton avec une voix douce.

Mais à peine a-t-il passé une branche qu’il entend à nouveau un miaulement. Il s’arrête étonné, vérifie que ce n’est pas « idiot » qui miaule. Mais le cri vient de plus haut.

- Idiot ? T’as pas des copains avec toi là-haut tout de même ?

Mathi remonte deux branches, il ne voit rien, mais le miaulement s’est intensifié. Encore deux branches et il découvre trois autres chatons au pelage plus foncé. L’un est marron roux, l’autre noir et le troisième un mélange des deux avec quelques taches blanches.

- Bah voyons ! Une bande d’idiots en somme ! Bon réfléchis Mathi ! Ça va être compliqué de descendre les quatre dans ton blouson sans qu’ils te plantent leurs griffes ! Quelle galère !

Du haut de son perchoir, il distingue des passants à proximité de l’arbre. Il agite le bras et appelle.

- Hey la populasse en bas. Y en a pas qui pourrait m’aider ? Il y a quatres chatons bloqués là-haut ! Il me faudrait un sac, ça serait plus pratique pour les descendre en sécurité !

Ok c’est du Mathi. La politesse ne l’étouffe pas. Mais on peut l’excuser un peu, non ? Il est en train de sauver des boules de poils de bonne volonté, et se trouve à quelques mètres au-dessus du sol dans une position peu confortable.
Codage par Libella (modifié par Mathi de yokuboo) sur Graphiorum

_________________
Mathi vous charme en #6D071A


Dernière édition par Mathi H. Matsushita le Mar 3 Juil - 13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariake Kubo
Lycée • 3ème année
avatar

Messages : 137
Age : 17

Infos supplémentaires
Clubs: Danse, arts et photographie
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Bordel d’idée !!! [Ariake & Chihana x Mathi]   Lun 25 Juin - 0:04


BORDEL D’IDÉE !!!

Mathi H. Matsushita X Ariake Kubo


All day, I’m only waiting for you to come home, laying down, quietly waiting, when the bell rings, I sit in front of the door, wagging my tail in happiness.


Tu baillais en t'étirant de tout ton corps. Tu étais dans un train à arriver à Nora, tu avais vu ta famille ce week end, comme chaque week end, mais le dimanche dans la soirée c'était retour à l'internat, alors te voilà à rentrer dans l'école de tes rêves, bien qu'à cause d'elle tu devais prendre distance avec ta famille adorée. Tu prenais la bague autour de ton cou pour la mettre à ton doigt en souriant, pensant à ton frère qui avait l'air heureux aujourd'hui, avant d'entendre que vous arriviez à la gare. Tu attendais l'arrêt totalement du train avant de te lever en prenant tes béquilles. Tu sortais et commençais à avancer vers l'école, chantonnant doucement. Tu sentais ton sac qui n'arrêtait pas de te faire chier à glisser le long de ton épaule. Tu finissais par prendre une pause pour le mettre en bandoulière en grognant contre ton mollet qui avait décidé de te dire merde à ton cours de danse. C'était pourtant pas si compliqué de danser et de tenir un peu plus longtemps sans se claquer le muscle, mais non, ton mollet avait choisi le soir même de ta représentation de te dire d'aller te faire foutre violemment et de ne plus rien pouvoir faire pendant deux semaines minimums. Au mieux tu pouvais poser ton pied par terre, marcher trois pas, avant de t'exploser au sol en gueulant comme un pauvre chien. Tu soupirais. Bon ce n'était pas tout mais ta chambre t'attendait. Tu avançais de nouveau en évitant tout le monde agilement avant d'entendre un bruit. Plus précisément un chat miauler avant d'entendre un "idiot" de loin. Tu t'arrêtais pour regarder de loin un jeune homme qui montait à un arbre. Automatiquement tu restais les yeux un peu ébahis en voyant ça, tu ne savais ni quoi penser ni quoi dire. Mais tu entendais plus de miaulement. Une portée ? Tu te rapprochais en faisant bien attention à regarder à droite et à gauche avant de traverser et enfin tu te retrouvais en bas de l'arbre, avec d'autre personnes qui le regardaient bêtement avant de passer leur chemin.

"- Hey la populasse en bas. Y en a pas qui pourrait m’aider ? Il y a quatres chatons bloqués là-haut ! Il me faudrait un sac, ça serait plus pratique pour les descendre en sécurité ! "

Tu posais tes béquilles au sol, t'appuyant doucement sur ta jambe droite, mais gardant bien ton poids principal sur ta jambe gauche. Tu tentais pour voir si ça tenait, oui à priori. Tu levais les yeux au ciel pour le regarder, il était mignon, et puis il l'était encore plus en s'occupant de petit chaton, tiens. Mais tu bougeais la tête de gauche à droite. Tu prenais ton sac, fouillait un peu pour faire un trou confortable au centre de tes affaires et tu allais vers lui, boitant comme un canard, le sac tendu en continuant de le regarder, hébété :

"- Je peux les réceptionner ! "

Bon tu ne t'attendais pas à ce qu'il te les lance non plus, mais si il pouvait descendre juste un peu et toi tu pouvais relever le sac, alors ça pouvait fonctionner, il n'y aurait que quelques centimètres entre vous deux. Et puis tu ne savais pas quoi faire d'autre, après tout tu n'avais jamais fait de sauvetage de chaton. Et puis qu'est-ce qu'ils faisaient aussi haut ? Qu'une chatte fasse ses petits aussi hauts, tu n'y croyais pas une seconde. Elles allaient plus souvent dans des endroits abrités où elles pouvaient prendre soin de leur petit dans le calme... quelqu'un avait dû s'amuser à faire ça. Tu fronçais les sourcils rien qu'à cette idée.

_________________

Ariake talks in #490086
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chihana Fubuki
Lycée • 3ème année
avatar

Messages : 93
Age : 18

Infos supplémentaires
Clubs: Danse & Musique & Art
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Bordel d’idée !!! [Ariake & Chihana x Mathi]   Dim 1 Juil - 14:16




Bordel d'Idée !!!

Feat Mathi & Ariake

Aujourd’hui, on était dimanche, et tu avais appris que ta tante était venue vivre à Nara près de ton academie, mais bien évidemment, tu avais décidé que tu ne vivrais pas avec elle, que tu resterais à l’internat. Arrivant en fin d’après-midi, tu avais décidé de retourner au pensionnat pour pouvoir te poser dans ta chambre et pouvoir chanter ainsi que danser sans problème.

Tu avais passé tout le week-end chez ta tante qui habiter dans une ruelle non loin de l’académie, tu lui avais montré ce que tu savais faire et aussi, tu lui avais parlé de tes amis que tu t’étais faite et bien plus de celui que tu avais aidé lors de ton club de danse. Après avoir discuté de tout et de rien avec ta tante, tu avais repris la route pour rentrer sans problème.

Sur la route, tu te mis à chantonner sans que personne ne vienne te voir comme si tu étais invisible devant tout le monde, en même temps quand on est une fille d’1m60 et qu’on a 18 ans. Souvent les personnes ne remarque pas et aussi se moque de vous quand vous n’arrivez pas à attraper quelques choses dans un magasin ou autre. En parlant de magasin, tu commençais à avoir faim et ne voulant pas déranger ta tante avec quelques choses, tu décidas d’aller dans un magasin le plus proche pour pouvoir prendre un petit truc à manger pour ensuite pouvoir reprendre la route sans que ton ventre gronde toutes les deux minutes.

Après avoir fait ton petit achat, tu passas par un magasin de musique pour te racheter une flûte parce que la tienne avait disparu, et tu ne sais toujours pas où elle est, donc autant en reprendre une autre plus tôt que passer des heures à chercher quelques choses qui a disparu. Voilà, ta flûte était enfin achetée, mais tu ne voulais pas rentrer tout de suite, donc sachant que tu n’avais plus de place dans les nombreux cahiers de dessin que tu avais, tu allais t’en racheter plusieurs pour être tranquille ensuite, tu pourras enfin rentrer.

Alors que tu avais tout acheter, tu avais enfin repris la route pour l’internat, tu repris même ta petite chansonnette alors que cette fois si, des personnes te regardaient, mais toi à fond dans ta chanson, tu ne faisais attention à rien parce que bien évidemment, tu n’en avais rien à faire justement.

Tu entendu quelques bruit, comme des miaulements donc, bien évidemment étant une fille gaga des chats, tu commenças à te diriger vers ce bruit avant de voir un homme montrer l’arbre où tu remarquas une porté avant même qu’il ne prenne la parole pour demander de l’aide. Tu avais voulu prendre la parole, mais une voix que tu connaissais bien se fit entendre et la, tu vis Ariake toujours en béquilles dire qu’il allait les réceptionner, tu savais très bien qu’il allait devoir ne pas utiliser ses béquilles donc tu t’approchas délicatement avant de prendre la parole.

« Bonjour Ariake, si je peux me permettre… Avec tes béquilles… Tu vas avoir un peu de mal... »

Tu étais habillé en robe parce qu’il faisait chaud, mais tu avais eu, une enfance où tu avais monté aux arbres quand tu étais au collège alors délicatement, tu déposas une main sur l’épaule de ce dernier avec un grand sourire puis ensuite, tu relevas la tête vers le garçon qui était dans l’arbre avant de monter à ton tour. Quand tu fus à sa hauteur, tu pris deux chatons avec agilité avant de redescendre avec la même agilité que quand tu as grimpé, et pour finir tu remontas une nouvelle fois attendant qu’il te passe le dernier chaton avant de prendre la parole.

« Est ce que... Tu peux… Me passer le.. Dernier ? »

Et bien évidemment à chaque fois que tu rencontres quelqu’un, tu as ce problème qui est vraiment chiant par moment, mais tu devais faire avec.
(c) Asuka Tsuno sur Académie Yokuboo

_________________
Son thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ag-corporation.forumactif.com/
Mathi H. Matsushita
Université • 2ème année
avatar

Messages : 85
Age : 22
Cursus : Musique
Multicomptes : Vincenzo Piantoni

Infos supplémentaires
Clubs: Volley et Musique
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Bordel d’idée !!! [Ariake & Chihana x Mathi]   Lun 9 Juil - 13:40

Bordel d’idée !!!
[ Ariake & Chihana x Mathi]
Mais dans quelle galère c’est fourré Mathi ? Il s’autoflagelle intérieur, car pas sûre que grimper sauver ce chaton était l’idée du siècle. Le Mathi charmeur, dragueur, charmeur, sauteur sur tout ce qui a une paire de seins, sauveur de ces dames ? Ou de ces boules de poils, en l’occurrence.
Oui parce qu’il n’admettra jamais, mais au fond de lui c’est un tendre ce bourreau des cœurs !
Il faut avouer que si c’était un gars coincé là-haut, il se serait bien foutu de lui sans le moindre remords.
Une nana ? il en aurait bien profité pour la mater sous tous les angles, et la ploter l’air de rien en jouant les sauveurs.
Un animal ? Oui, bon là on ne déconne pas. C’est gentil et innocent, ça ne demande rien à personne.
Donc oui, le grand Mathi séducteur a le cœur faible et ne le laisserai pas dépérir dans un arbre, une portée encore moins. Sauf que voilà ! Accroché à ses branches avec tout une portée, il ne savait plus comment s’y prendre. Parce que cette bande d’idiots risquait de tomber à tout moment. Et les descendre un par un, en laissant les autres sans surveillance, ne lui disait rien de bon.

Alors voyant des curieux s’agglutiner en contre bas, il appela à l’aide. Oui d’accord il vociféra qu’ils se bougent le cul plutôt.

Et évidemment avec sa chance habituelle dans ce genre de galère, le premier à se présenter est un boiteux en canne. Merveilleux ! Bon il avait une belle carrure et aurait surement pu l’aider s’il n’avait pas ces béquilles. Vu sa position penchée, il doit être blessé à sa jambe droite.

Les réceptionner ? Non, mais je ne vais pas les lancer non plus !

Mathi le regarde d’un air suspicieux, voire dédaigneux. Mathi l’observe s’agiter et tendre son sac. Il est vraiment sérieux... Je suis bon au Volley, mais faut pas déconner. Ce sont des chatons !

- Mec ! ça va être compliqué quand même là !

C’est là qu’une jeune fille interpelle l’idiot du village. D’ailleurs vue de son perchoir, Mathi ne loupait pas la vue sur sa poitrine. Un grand sourire s’affiche alors sur le visage du musicien. Finalement la situation a du bon !
Elle semble connaitre le gars aux béquilles et prendre les choses en main. La voilà qui grimpe en robe. Mathi se maudit de ne pas être en bas. Même si la vue offerte d’en haut est des plus attractives, ce petit cul semble aussi prometteur. Bon de près elle semble assez jeune, timide surtout.

Le musicien ne s’en départit pas pour autant. Il lui offrit son plus beau sourire et regard de charmeur. Elle semblait vraiment timide et ne dit pas un mot. Il lui passa les chatons deux par deux. Une fois la portée en sécurité, elle remonta pour récupérer le dernier toujours lové contre la poitrine de Mathi. C’est là qu’elle se décide à lui adresser enfin la parole. Pour être timide, vu comment elle bégaye, ça a l’air maladif ! Mais Mathi lui adresse son plus beau regard doux et rassurant.

- ça va aller, il est bien caler celui-là.

Il tape légèrement sur sa poitrine et entrouvre son col pour montrer le nichage de la boule de poils plus en détail et bien sûr dévoiler un peu de son torse nu et musclé. Puis il l’invite du bras à redescendre.

- Je resterai bien à roucouler ici avec toi. Mais ça devient incorfortable. Je t’offre un verre pour m’avoir si bien aidé dans ce sauvetage.

Il la laisse descendre en premier, oui parce qu’il sait être gentleman (parfois). Puis saute de la dernière branche, pour se réceptionner parfaitement sur ses deux pieds. Il sort le petit tout tremblant de son t-shirt et le câline en le regardant dans les yeux.

- Voilà, Idiot ! T’as plus rien à craindre. Le tout est de savoir à qui tu appartiens maintenant. Et tes frangins aussi.

Il s’approche du gars aux béquilles qui les maintient dans son sac et de la belle demoiselle. Ils semblent se connaitre. Mais Mathi n’en prend pas ombrage. Rien n’est impossible. Il compte bien réitérer son invitation à la demoiselle. Mais une question demeure avant !

- Salut, moi c’est Mathi. Merci pour votre aide. On en fait quoi, maintenant ?


Codage par Libella (modifié par Mathi de yokuboo) sur Graphiorum


_________________
Mathi vous charme en #6D071A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariake Kubo
Lycée • 3ème année
avatar

Messages : 137
Age : 17

Infos supplémentaires
Clubs: Danse, arts et photographie
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Bordel d’idée !!! [Ariake & Chihana x Mathi]   Lun 9 Juil - 20:08


BORDEL D’IDÉE !!!

Mathi H. Matsushita X Chihana Fubuki X Ariake Kubo


All day, I’m only waiting for you to come home, laying down, quietly waiting, when the bell rings, I sit in front of the door, wagging my tail in happiness.


"- Mec ! ça va être compliqué quand même là ! "

Bah oui mais tu faisais ce que tu peux ! Tu avais des putains de béquilles qui t’empêchaient de monter au risque de te faire un autre claquage, tu regardais ton sac en boudant un peu, tu ne savais pas quoi faire. Tu allais crier à un des idiots de spectateurs de venir mais avant que tu aies pu avoir le temps de parler, une jeune femme que tu connaissais très bien maintenant arriver pour te voir:

"- Bonjour Ariake, si je peux me permettre… Avec tes béquilles… Tu vas avoir un peu de mal... "

Tu la saluais d'un geste de tête avant d'afficher un sourire idiot en se disant que oui son idée avait été idiote mais que tu ne pouvais pas simplement rester là à ne rien faire en face de petits chatons qui sont bloqués dans un arbre. Donc tu avais faits la seule chose que tu pouvais faire: ouvrir ton sac et prier pour que l'inconnu sache viser. Mais maintenant qu'elle était là, elle allait peut-être pouvoir nous aider. Tu sentais sa main sur ton épaule avant qu'elle affiche un grand sourire. Elle avait l'air sûre d'elle. Peut-être était-ce notre sauveuse tant attendu. Et tu la vis monter. Sur le coup tu rougis en voyant sa robe voler avant de détourner rapidement le visage. Tu n'avais rien vu. Tu n'avais rien vu. Du moins tu essayais de t'en convaincre. Quelle idée de monter un arbre en robe aussi. Enfin. Pour l'instant c'était le sauvetage des chatons. Tu n'osais plus relever le visage, mais quand tu l'entendais descendre pour te passer les chatons, tu t'approchais d'elle, rouge tomate, le sac ouvert. Elle les déposé avec autant de douceur que tu pouvais l'imaginer avant de la voir remonter. Tu regardais les yeux au sol comme avant d'entendre Chihana:

"- Est ce que... Tu peux… Me passer le.. Dernier ? "

Bon dieu qu'est-ce que c'était ta chance d'avoir des béquilles, tu aurais pu l'aider autrement et Chihana ne se serait pas dérangé à ta place.

"- ça va aller, il est bien caler celui-là. "

Tu attendais qu'ils redescendent pour les regarder plus sérieusement, mais pour l'instant tu étais occupé à caresser les petites boules de poils que tu avais dans ton sac. Ils étaient vraiment jeunes, comment avaient-ils pu terminer en haut d'un arbre ? Ça devait être l'oeuvre d'une autre personne, mais quand même, il fallait être cruel pour le faire. Et si cet inconnu n'était pas venu ? Si personne n'était venu les sauver ? Tu soupirais légèrement avant de l'entendre encore une fois:

"- Je resterai bien à roucouler ici avec toi. Mais ça devient incorfortable. Je t’offre un verre pour m’avoir si bien aidé dans ce sauvetage. "

C'est toi ou il la drague ouvertement ? Tu les vois descendre et tu regardes l'inconnu de haut en bas avant de regarder Chihana. C'est vrai qu'elle était mignonne en robe. Mais tout de même à la draguer comme ça ouvertement tu avais bien l'impression de ne pas être à ta place. Tu regardais ailleurs boudeur tout en gardant son sac avec les chatons près de toi. Tu regardais cet homme caresser et regard attendri ce petit chat. Ça te faisait tirer un sourire.

"- Voilà, Idiot ! T’as plus rien à craindre. Le tout est de savoir à qui tu appartiens maintenant. Et tes frangins aussi. "

Tu regardais ton sac en te demandant bien à qui ils étaient, si ils étaient recherchés ? Ou si quelqu'un les avait juste abandonnés sans coeur ? Tu ne savais pas trop quoi penser.

"- Salut, moi c’est Mathi. Merci pour votre aide. On en fait quoi, maintenant ? "

Tu soupirais. C'était une bonne question ça. Tu passais ton regard de Mathi à Chihana avant de premièrement penser à te présenter.

"- Ariake. "

Simple clair et net, tu n'avais pas spécialement à faire de blahblah sur ta présentation, le problème du jour était les chatons.

"- Peut-être qu'on peut tenter de trouver leur propriétaire ? "

Enfin...

"- Si ils en ont un. "


_________________

Ariake talks in #490086
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chihana Fubuki
Lycée • 3ème année
avatar

Messages : 93
Age : 18

Infos supplémentaires
Clubs: Danse & Musique & Art
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Bordel d’idée !!! [Ariake & Chihana x Mathi]   Ven 13 Juil - 14:47




Bordel d'idée !!!

Feat Mathi & Ariake

Tu étais toujours sur l’arbre avant d’entendre l’homme prendre la parole pour lui dire que le dernier chaton était bien en sécurité, tu hochas simplement la tête, mais tu l’entendis à nouveau… Il était en train de te draguer ouvertement et tu l’avais très bien remarqué, ce qui d’ailleurs avait eu pour effet de te faire rougir totalement que tu en détournas le regard sur Ariake qui avait lui-même détourner le regard, parce que bien évidemment tu avais monté l’arbre en robe. 

Quelques minutes après, tu descendis de l’arbre pour t’approcher des chatons qui était dans le sac, ils étaient tous en train de miauler, tu en pris un dans tes bras et directement, il arrêta. Il était même venu te lécher la joue, cela t’avais faire un peu rire. Tu entendis le garçon descendre à son tour avec le dernier chaton. Il se présenta ensuite, il se prénommait Mathi, tu avais trouvé qu’il s’agissait d’un très beau prénom. 

Bien évidemment, tu avais voulu répondre, mais Ariake avait répondu avant toi. Tu avais d’ailleurs trouvé qu’il avait répondu sêchement, mais tu n’en tiendras pas rigueur parce que c’était d’ailleurs à ton tour de te présenter malgré ta timidité, tu devais prendre sur toi. 

« Je... Je m’appelle.. Chi..Chihana.. » 

Et..C’est raté, tu avais baissé la tête juste après, pour pas qu’il voit que tu rougissais comme une tomate mure et prête à être mangé dans une salade. Après avoir repris tes esprits, tu relèves doucement la tête pour regarder les chatons puis ensuite Mathi et pour finir Ariake, cherchant un moyen pour retrouver les propriétaires de ses beaux bébés chatons, tu ne serais pas à l’académie, tu les aurais tous pris, mais malheureusement, tu ne peux pas. 

« Euh... Je...Faut trouver… Leur pro... Propriétaire… Mais... Co.. Comment, les...Trouver... »

Tu étais totalement déstabilisé étant avec que des hommes dont un qui t’avais ouvertement draguer alors que tu étais perchée sur l’arbre. Délicatement, tu regardas autour de toi, cherchant un moyen pour les chatons puis quelques choses te viennent directement en tête, mais à savoir si les garçons seront d’accord. 

« Les gar... Garçon...J’ai eu une idée…Ma tante habite...Pas loin, en attendant...De retrouver les propriétaires...De ces adorables chatons... Nous pourrions... Les posé chez elle ? » 

Tu avais toujours dans tes bras l’un des chatons qui se mit à miaulé comme s’il était content puis il vient se faufiler dans ta robe pour être au chaud cela t’avait fait rougir et frémir à cause de ses petites griffes, mais le pire dans tout ça, c’est que devant cette scène, tu n’avais même plus osé regarder les garçons baissant la tête vers ce petit être cacher dans ce qui devait être ta poitrine même si elle n'était pas très présente.. 

Pendant que tu attendais que l’un réponde, tu te mis comme à chantonner une petite berceuse en caressant la tête du chaton qui était bien au chaud sous la robe, ton sourire était radieux, tu étais tellement heureuse quand tu étais entouré de chatons ou même de chats tout court… Ce n'est pas pour rien que tu étais surnommé la fille au chat quand tu étais encore à Tokyo
(c) Asuka Tsuno sur Académie Yokuboo


_________________
Son thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ag-corporation.forumactif.com/
Mathi H. Matsushita
Université • 2ème année
avatar

Messages : 85
Age : 22
Cursus : Musique
Multicomptes : Vincenzo Piantoni

Infos supplémentaires
Clubs: Volley et Musique
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Bordel d’idée !!! [Ariake & Chihana x Mathi]   Dim 15 Juil - 14:15

Bordel d’idée !!!
[ Ariake & Chihana x Mathi]
Empêcher Mathi de draguer une jeune et jolie jeune fille ? Impossible. C’est inné ! Et mettez-le devant une jeune fille timide et bien foutue, il va en faire des tonnes, pour la mettre le plus mal à l’aise possible et la repêcher tout gentil qu’il est pour mieux la prendre dans ses filets. Ça l’amuse ! Que voulez-vous ? Il faut bien que jeunesse se passe.
Bien évidemment, Mathi ne se pose surtout pas la question sur le lien qui peut unir la demoiselle et le mec à béquille. Peu lui importe. Il tente sa chance ! Tant que sa vie n’est pas menacée, il fonce ! Et il faut dire que Chihana est une belle jeune fille, avec un élan de générosité spontané qui n’est pas dénué de charme pour le grand Mathi Matsushita !

Alors qu’il descend tout en charmant et reluquant la demoiselle, Mathi finit par se retrouver face au gars. Il est un peu plus petit que lui. Intérieurement ça rassure quand même le dragueur invétéré. Ces deux aides semblent un peu plus jeunes que lui, mais pas non plus des jeunes lycéens de 15 ans. C’est plus sympa. Ça peut devenir une rencontre sympathique.
Le musicien se présente et s’interroge sur quoi faire de ces chats. Idiot lui plait bien, mais est-ce que ça serait raisonnable ? Fight, son chat d’un an et demi va-t-il l’accepter ? ça lui tiendrait compagnie quand Mathi ne peut l’emmener avec lui. Faut dire qu’il a une vie bien active tout de même ! Mathi garde cela dans un coin de sa tête. Il a le temps d’y réfléchir ! Et puis il y a le problème des 4 autres chats à résoudre. Pas question de les abandonner sur la voie publique !

- Chihana ? Très joli prénom. Vous vous connaissez tous les deux ? Il me semble.

Il sent bien le gars un peu tendu et ne pas savoir sur quel pied danser dans ce trio original. Le genre de situation qui éclate Mathi. Impossible de déterminer le lien entre ces deux-là, mais il y a un lien. C’est sûr et certain. Ils se connaissent. Mathi sourit et charme de son regard enjoleur, mais il observe beaucoup également. Il aime savoir où il met les pieds. Mais la timidité de la demoiselle, l’amuse tellement qu’il ne peut se résoudre à ne pas les suivre.

- D’accord on te suit chez ta tante, belle demoiselle ! T’es encor plus mignonne quand tu rougis comme ça…

Draguer, c’est la raison d’être de Mathi, après la musique bien sûr. Quant à faire rougir la jeune fille, c’est un sport international de haut niveau pour notre musicien. Et il ne peut résister à la tentation d’en rajouter quand le chaton vient se nicher dans la poitrine de Chihana sous sa robe.

- Et bien, en voilà un qui est heureux que tu l’ais sauvé, Chihana. Il a trouvé le bon plan, bien confortable ! Je vais être jaloux !

Il éclate de rire tout en posant Idiot sur son épaule.

- Alors vous êtes d’où ? Moi j’étudie la musique à l’université Yokuboo, en 2ème année.

Il s’étonnait un peu qu’aucun d’eux ne l’ai reconnu. Mais sans plus ! Car un peu de répit ne fait pas le mal. Les groupies c’est sympa ! Mais à haute dose, ça pèse. Et ces temps-ci, le ténébreux Mathi aimerait un peu plus de calme.

- Ariake, sportif ? T’as fait ça comment ?

Lui désignant ses béquilles. N’y voyez pas un intérêt quelconque de la part de Mathi, il se dit simplement que ça peut détendre l’atmosphère, lui donner un élément de moquerie, ou lui faire gagner des points auprès de Chihana qui est vraiment appétissante.
Codage par Libella (modifié par Mathi de yokuboo) sur Graphiorum

_________________
Mathi vous charme en #6D071A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariake Kubo
Lycée • 3ème année
avatar

Messages : 137
Age : 17

Infos supplémentaires
Clubs: Danse, arts et photographie
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Bordel d’idée !!! [Ariake & Chihana x Mathi]   Hier à 6:11


BORDEL D’IDÉE !!!

Mathi H. Matsushita X Chihana Fubuki X Ariake Kubo


All day, I’m only waiting for you to come home, laying down, quietly waiting, when the bell rings, I sit in front of the door, wagging my tail in happiness.


Tu entendais Mathi demandait si vous vous connaissiez, ce à quoi tu répondis par l'affirmative en faisant un geste de la tête de haut en bas. Tu n'avais pas spécialement envie de parler aujourd'hui, alors autant se limiter au minimum. Tu regardais les petits chatons en souriant, se mettant en boule pour s'endormir ou se réchauffer malgré la chaleur déjà présente, tu ne savais pas trop, mais ils avaient l'air d'avoir trouvé leur place dans ton sac, ce qui te rassurait un peu. Tu accrochais d'une lanière ton sac sur ton épaule gauche ce qui devrait suffire à les maintenir en équilibre. Tu rattrapais tes béquilles et avec la manière dont tu les mettais, le sac se posait juste dessus, c'était parfait pour les tenir bien à l'aise. Tu souriais légèrement avant d'entendre l'idée de Chihana. Tu trouvais l'idée excellente, c'était un problème de résolu, un premier, comme tu ne savais pas comment vous pouviez faire sinon. Alors tu décida d'aller dans son sens. Mais un dragueur malpoli t'arriva en pleine face pour te faire retomber sur tes pattes. Charmeur ? Un peu trop pour toi. Tu serais presque jaloux. Et pourquoi toi tu n'y aurais pas le droit hein ? Ces hétéros je vous jure, ils ne savent pas ce qu'ils ratent. Tu redescendais de ton ego un instant pour regarder le chaton de Chihana se faufiler dans sa robe. Tu rougissais un peu à la regarder ainsi avant de détourner le regard. Et l'autre qui en rajoutait une couche. Putain mais il allait falloir que tu lui apprennes la politesse ou bien ? Enfin, la berceuse que pouvait lui chanter la jeune femme te calma légèrement et tu soupirais légèrement sans savoir quoi faire avec ce duo. Celle que tu connaissais ne savait quasiment pas s'exprimer sans bloquer sur un mot, même si là elle avait l'air heureuse comme jamais... Radieuse. Ca te faisait sourire de voir ça. Et de l'autre côté, un inconnu qui draguait beaucoup, voire trop. Et toi entre les deux, idiot avec tes béquilles et un sac plein de chat. Tu posais ton regard sur le chat de Mathi qu'il déposa sur son épaule. A priori ils avaient tous les deux leur petit chat. Et toi un sac. Pas de préférence, on fait avec. Tu regardais le sac en question sans rien dire de plus avant de te faire interpeller par Mathi, qui vous demandait d'où vous étiez. Eh bien ce n'était pas compliqué, au moins:

"- 3ème année de lycée à Yokuboo. "

Mais tu devais avouer que tu ne t'attendais pas à tomber sur un étudiant comme ça par hasard. Comme quoi, le hasard en question fait presque bien les choses, car vous étiez un trio plutôt à part, autant le dire. Le dragueur, la timide, l'estropié. Super. Enfin bref. Tu retournais à la réalité pour l'entendre te demander comment tu t'étais infligé cette blessure. Compliqué à expliquer en entier, alors tu allais t'en tenir au plus simple:

"- J'avais un ancien claquage ici et en dansant il est revenu, pour faire court. "

Autant ne pas s'étaler sur le sujet et commencer à aller chez la tante de Chihana, à tes yeux, c'était le plus urgent... Alors tu la regardais calmement:

"- On te suit Chihana. "

Tu commençais à marcher avec tes béquilles en berçant lentement les petits chatons avec tes gestes alors que tu aurais bien cru que les béquilles les dérangeraient, ils avaient plutôt l'air d'être bien à l'aise là.

_________________

Ariake talks in #490086
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bordel d’idée !!! [Ariake & Chihana x Mathi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bordel d’idée !!! [Ariake & Chihana x Mathi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grandis bordel, grandis !!
» Fait chier bordel !!
» Un beau bordel en peer-to-peerspective!
» Shaelynn & Dillon •• Oh bordel, les joies de la famille nombreuse
» Bordel, tu m'emmerdes là, je veux partir ! || Wilhelm L. Hartmann.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Yokuboo :: Ville de Nara :: Quartier résidentiel-
Sauter vers: