Partagez | 
 

 Quand la tigresse sauve le chaton en détresse [Ft. Kagome Yasei ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chihana Fubuki
Lycée • 3ème année
avatar

Messages : 101
Age : 19

Infos supplémentaires
Clubs: Danse & Musique & Art
Mais encore ?:

MessageSujet: Quand la tigresse sauve le chaton en détresse [Ft. Kagome Yasei ]   Lun 14 Mai - 19:16


©️ Yamashita sur épicode

La tigresse & Le chaton
« Que l'enfer commence »


feat. Kagome & Chihana



Enfin, le moment qu’elle attendait depuis ce matin, c’est-à-dire la fin des cours. Oui, quand elle entendit le doux son de la sonnerie, la jeune fille se leva de sa chaise pour enfin sortir de la classe. N’ayant plus cours, elle avait une envie folle d’aller, au centre-ville pour les dernières heures qui lui rester. Donc c’est sans plus tarder, que notre jeune Chihana prit la direction du bâtiment où elle logeait, il ne s’agissait que du Local à sommeil.

Et grimpa, jusqu’à sa chambre pour y déposer délicatement ses affaires et ensuite se changer pour ne plus être en uniforme, mais tout simplement prendre l’apparence d’une Nekomimi. En plus de ses oreilles et de sa queue de chat, notre jeune demoiselle de 18 ans avait opté pour une tenue des plus décontracté pour elle et surtout pour pas que sa queue ne la gêne.

Alors elle avait mis, une jupe plissée de couleur beige avec un t-shirt à manche longue celui du lycée parce que Chihana avait totalement la flemme de changer son haut... En fait, elle ne s’était pas changée du tout, Chi’ avait juste mit ses attributs de félin avant de ressortir de la chambre en la fermant bien à clé derrière elle.

Chihana, notre cosplayeuse en herbe était enfin prête pour aller se balader dans le centre-ville de Nara. Lentement et tranquillement, Neko-chan sortit donc du bâtiment des dortoirs pour maintenant se diriger vers son objectif. Comme elle n’avait plus aucun cours ni même de club aujourd’hui, elle allait pouvoir s’amuser comme une folle dans les magasins et acheter tout plein de bonbons.

Quelques minutes plus tard, notre Lycéenne était à présent arrivées à terminer son objectif : arriver en état au centre-ville ! Et c’était réussi avec brio sans encombre. Donc maintenant que Chi était sur place, elle pouvait dès à présent se promener tranquillement dans les rues de Nara à la recherche du meilleur chocolatier pour pouvoir justement acheter du chocolats pour elle dans la chambre.

Quelques heures plus tard, la nuit commençait déjà à tomber dans les rues. Son sac bien rempli, elle avait donc décidé de reprendre la route pour retourner à l’académie, mais malheureusement alors que Chihana marchait tranquillement un homme lui barra la route, ce qui la fit sursauter et rougir en même temps.

“Bonsoir Mademoiselle, tu es mignonne dis donc ça te dirait une glace à la menthe ?”

Elle avait bien remarqué que l’homme était pas dans un état de sobriété, alors elle voulut le contourner avant de prendre la parole avec sa timidité enclenchée.

“No.. Non.. Mer.. Merci…”

Alors qu’elle était en train de contourner l’homme, ce dernier lui attrapa le bras qui a eu pour effet de la faire tomber à terre et ses oreilles de chat tombèrent aussi sur le côté. Chihana était dans une mauvaise passe, de plus qu’il n’y avait personne là où elle était à part elle et cet homme qui avait un sourire malicieux sur son visage.

“Qu’a... Qu’allez-vous...Me fai... Me faire… ?”

Chihana toute tremblante, essayait tant bien que mal à se relever, mais l’homme lui tomba dessus... Il sentait l’alcool à plein nez ce qui a eu pour effet d’arracher un haut de cœur à notre Lycéenne.

“Mmmh...Une lycéenne encore vierge... Comme je les adore..”

Chi tenta encore une fois de se débattre, mais elle commença à sentir ses vêtements quitter son corps alors elle se mit à hurler en espérant qu’une personne lui vienne en aide.

“AU... VI... VIOLE…”

Bien évidemment, l’homme lui baillona la bouche en posant ses sale pattes sur son visage d’ange.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ag-corporation.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quand la tigresse sauve le chaton en détresse [Ft. Kagome Yasei ]   Lun 14 Mai - 23:21

Fin de journée. Les cours étaient finis pour la jeune teigne qui rejoint comme à son habitude ses amis, Daigo, Raiken, Dake et Taoru. Une fois la bande réunie, ils s'occupèrent comme ils pouvaient. Un petit raquette par-ci, un coup de pression à d'autres élèves par-là. Un peu plus tard ils allèrent se poser une heure ou deux à glander. Les soleil commençaient à décliner de plus en plus derrière l'horizon, Dake et Raiken rentrèrent chez eux les premiers. Taoru ne tarda pas non plus. Il ne restait plus que Daigo et Kagome qui décidèrent de bouger d'endroit. Ils se rendirent au centre ville. Un fois là-bas les deux adolescents passèrent une petite heure ensemble, avant que Daigo soit appelé par sa grande sœur qui avait besoin de lui. Un petit check de salut pour se dire à demain, et voilà notre jeune tigresse seule. Elle marchait dans les rues, cherchait à voler des petites choses. Au bout de vingts bonnes minutes à ne rien se mettre sous la dent :


Putain il y a rien ce soir, c'est mort. Vas-y je bouge chez moi. Ryusuke doit avoir faim en plus, c'est pas l'autre sac à merde qui va faire quelque chose.


Kagome commença alors à prendre la direction son immeuble. Les rues étaient un peu bondéesbmais rien d'étonnant au Japon. La jeune fille s'engagea alors dans des petites rues qu'elle prenait souvent. Tout se passait bien jusqu'à ce qu'un cri de détresse se fit entendre. En temps normal Kagome n'aurait pas réagi, mais là un mot avait été prononcé : "AU... VI... VIOL... " Sans réfléchir, la jeune tigresse se mit à courir le plus vite possible dans la direction d'où avait été prononcés ces mots. La jeune fille était encore en uniforme de lycéenne, mais rien ne pouvait l'empêcher de se mouvoir !


Elle trouva finalement une fille, par terre, qui commençait à être déshabillée, avec un homme sur la demoiselle agressée. La jeune teigne arriva en courant au niveau de ce sale fils de pute. Dans son élan, Kagome lui assena un violent coup de pied dans la gueule, ce qui eut pour effet de faire basculer le violeur sur le coté, libèrant ainsi la petit demoiselle tremblotante. L'adolescente se rendit alors compte de l'odeur d'alcool qui émanait de ce poivrot ! Tant qu'il était déstabilisé, la tigresse en profita alors. Quelques coups de poings dans le visage et les côtes, puis des coups de pieds. L'homme au sol ne pouvait plus rien faire entre son ivresse et la nuée de coups de la teigne.


SALE BÂTARD !!! CRÈVE !!! GROS SAC À MERDE !!! JE VAIS TE FUMER TA RACE D'ENCULÉ !!!


L'odeur d'alcool remontait toujours au nez de la jeune fille qui se mit à voir plus que rouge. Elle mit des coups de pieds si violents dans le visage de l’agresseur qu'il en avait les semelles imprégnées sur la peau. Son nez saignait, ainsi que ses arcades. Kagome avait aussi cassé toutes les dents du devant de l'homme, enfin si on peut appeler ça un "homme". Les poings de la jeune fille se serraient, de même que ses dents, son visage était si en colère... Et Daigo n'était pas là pour arrêter la jeune teigne. Le regard de l'adolescente était noir.


TU ES COMME LE DÉCHET !!! TU ES COMME LUI !!! EXACTEMENT COMME CE SALE FILS DE PUTE !!! CRÈVE !!! CRÈVE !!! CRÈVE !!!!!!!


L'agresseur tomba inconscient sous les coups de pieds répétés de la jeune fille. Piétiner, instopable... Kagome ne s'arrêtait pas... La chaussure de l'adolescente était couverte de sang.


Finalement essoufflée, la jeune teigne tomba en arrière lourdement, ses fesses contre le sol, reprenant sa respiration.


Sale... Bâ... Tard...


Kagome se mit en boule, remontant ses genoux contre son visage, ses bras les entourant, puis elle plongea son visage dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Chihana Fubuki
Lycée • 3ème année
avatar

Messages : 101
Age : 19

Infos supplémentaires
Clubs: Danse & Musique & Art
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Quand la tigresse sauve le chaton en détresse [Ft. Kagome Yasei ]   Mar 15 Mai - 11:51


©️ Yamashita sur épicode

La tigresse et le Chaton
«C'est fini ?»


feat. Kagome & Chihana



Chihana tremblait toujours sous les caresses de l'homme qui continuait de la déshabiller alors qu'elle essayait de crier même de le mordre, mais en vain. Il était bien trop fort puis elle qui n'était une frêle petite lycéenne de 18 ans qui allait être violée sur place sans que personne ne vienne pour l'aider.

Mais par chance, on dirait qu'une personne est entendue son hurlement lorsqu'elle pouvait encore crier, car au moment où l’homme allait introduire sa main sous la jupe de Chi’ celui-ci se fit envoyer quelques mètres plus loin et c'est là que notre lycéenne vit une jeune fille bien plus jeune qu'elle dans la même tenue qu'elle qui était en train de le frapper de toute part.

Tremblante, Neko-chan ramène alors ses jambes contre elle ne voulant pas voir la scène qui était en train de se produire sous ses yeux, car elle avait peur qu'après que cette jeune fille se soit défouler sur l'homme, elle vienne sur Chihana. Malgré le fait qu'elle se cachait les yeux, Neko-chan entendait tout ce qu'elle disait.

“Faites que tout ça s'arrête…”


Oui… Elle voulait que tout s’arrête, et même que tout ça ne soit jamais arriver. Dans sa tête, elle se disait qu'elle n'avait dû jamais sortir après les cours ou alors dès qu'elle avait acheté ses bonbons, elle serait rentrée illico-presto, mais malheureusement, notre jeune fille était au mauvais endroit, au mauvais moment… Plus les minutes passaient, plus Chihana pensait qu'il s’agissait d’heure.

Donc, lentement, elle releva la tête pour voir que l’homme saignait et suppliait la fille d’arrêter, mais en vain, elle continuait en criant sur lui… D’ailleurs, Chihana ne comprenait pas , pourquoi elle disait qu'il était comme “le déchet” mais elle s'en leva directement cette question de la tête parce que tout simplement, Neko-chan vit l’homme inconscient et la jeune fille à terre la tête dans ses bras rapprochés des jambes.

Comme Chihana n'aimait pas voir les gens comme ça, délicatement elle se releva pour se mettre à quatre pattes puis lentement, elle avança vers la jeune fille toujours autant tremblante comme une feuille mais elle devait aller la remercier parce qu'elle venait de la sauver d'un viole quand même et donc la moindre des chose, c'est de remercier et de partir aussi vite avant qu'une personne ne passe par là et voit la jeune fille avec du sang partout.

Quelques secondes après, elle était près de la jeune lycéenne, avalant un peu sa salive, Chihana prit délicatement la parole en essayant d'être le moins timide possible, mais ça bien évidemment, c'est encore raté, mais sa voix était douce et apaisante.

“Mer.. Merci... Infiniment... De m’avoir... Sauver…”

Elle se pencha lentement en avant puis elle se releva sur ses jambes et délicatement Chihana tendit sa main tremblante vers la lycéenne voyant si elle allait l'accepter ou pas.

“Nous... Devons par... Partir... D’ici... Avant que... Quelqu’un a... Arrive…”

Encore une fois, la timidité de Chihana prenait le dessus sur elle, car elle n'arrivait toujours pas à parler correctement sans qu'elle ne s’arrête pour reprendre son souffle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ag-corporation.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quand la tigresse sauve le chaton en détresse [Ft. Kagome Yasei ]   Jeu 17 Mai - 18:08

Épuisée et perdue dans ses pensées, l'adolescente ne montrait aucun signe  comme quoi tout allait bien. Non, elle était juste là en boule, sans que l'on puisse voir son visage. Essayant de le cacher, la jeune fille tremblair légèrement, elle-même ne savait pas pourquoi. Les nerfs ? L’adrénaline ? Qui sait. L'adolescente serra sa peau si fort qu'elle se griffait sans le vouloir.


Une voix fébrile, timide, parvient jusqu'aux aux oreilles de la jeune fille. Il s'agissait de la jeune femme qui avait manqué de se faire violer. Elle remerciait notre jeune délinquante de l'avoir sauvée. Kagome ne dit rien et reste la tête dans ses jambes et bras. Toujours d'un ton timide, la demoiselle sauvée lui dit qu'il ne valait pas mieux rester ici avant que quelqu'un n'arrive. Puis elle lui tendit la main. La jeune teigne se releva toute seule, ignorant la main tendue. L'adolescente se dirigea ensuite vers l'homme inconscient. La jeune tigresse lui cracha au visage et lui mit un coup de pied dans le ventre.


Sale fils de pute.


Le regard de la jeune fille se tourna vers celui de celle qu'elle venait de sauver. Kagome saisit une barre de fer qui traînait non loin, puis s'avança vers la jeune femme. La petite teigne avait un regard terrifiant, presque de celui des tueurs dans les films. Le visage de Kagome était seulement à quelques centimètres de la parfaite inconnue.


Qui va arriver hein ? Ses potes ? Je les attends. Ils vont goûter à cette barre de fer dans leur gueule de violeurs, ces enculés.


Après avoir déclaré ça sur un ton très froid, la tigresse se recula de la jeune femme qu'elle avait sauvée. L'adolescente s'assit sur le violeur inconscient, elle posa la barre métallique sur son épaule.


Rentre chez toi. Moi j'ai pas fini ici.


Kagome trônait sur le violeur K.O., attendant l'arrivée de quelqu'un qui s'opposerait à elle. La petite délinquante fouilla la poche de sa victime. Elle y trouva son porte-feuille, d'où elle prit l'entièreté de l'argent qu'il contenait. La jeune fille tendit une partie des Yens devant elle.


Tiens prends-les.


Qu'allait faire la jeune femme qui semblait perdue, après ce qu'elle venait de vivre ? Une chose était sûre pour la jeune Kagome, elle avait décidé de continuer d'en découdre si quelqu'un se pointait.
Revenir en haut Aller en bas
Chihana Fubuki
Lycée • 3ème année
avatar

Messages : 101
Age : 19

Infos supplémentaires
Clubs: Danse & Musique & Art
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Quand la tigresse sauve le chaton en détresse [Ft. Kagome Yasei ]   Mar 12 Juin - 17:07


©️ Yamashita sur épicode

La tigresse et le Chaton
« Quand la tigresse sauve le chaton en détresse »


feat. Kagome & Chihana



Alors qu’elle voyait que la jeune fille ne prenait pas sa main, elle soupira mais très viet sa timidité revient au moment, où la voix de la fille résonna à nouveau dans la ruelle, Chihana se mit à trembler l’écoutant. IL ne s’agissait pas des potes de celui qui allait la violer, mais plus tôt de la police.

« Je ne… Ne parlais pas… De ses… Amis…. Mais de la police, je ne veux pas que… Que tu es des problèmes avec eux… Alors vient rentre… »

Chihana tendit à nouveau la main, mais se fut des Yens à la place qui s’y trouva, elle n’en voulait pas alors elle lui redonna avant d’entendre le bruit des voitures de police arrivé. Sans comprendre ce qu’elle y arriva, la jeune fille prit la main de celle qui était juste à côté d’elle-même si elle allait sûrement le regretter après, mais ce n'est pas grave.

Sortant de la ruelle, elle ramassa en vitesse son paquet puis se cacha derrière un mur tout tremblant avant de se tourner vers la jeune fille en souriant délicatement.

« Nous devons partir, avant qu’il nous trouve... Sinon on va avoir des problèmes… Et je ne veux pas que tu en aies à cause de moi... »

Chihana avait enfin réussi à parler correctement sans se stopper à chaque fois. Après avoir repris son souffle, la lycéenne reprit la main de la jeune fille dont elle ne connaissait pas le nom puis elle partie en direction du Lycée pour éviter la police qui était actuellement dans la ruelle. Quelques minutes après, Chihana et la fille était maintenant non loin du lycée.

« Encore merci...De m’avoir sauvé, je m’appelle Chihana Fubuki. »

Un sourire était présent sur son visage en plus de ça, sa timidité avait quelque peu disparu, mais elle était encore là.

« Et toi... Comment tu t’appelles ? »

Chihana était toujours devant la jeune fille n’ayant même plus ses oreilles de chats, se sentant comme nu face à elle… Mais elle ne devait pas s’en faire car dans sa chambre, elle avait encore plusieurs paire alors une de perdu, dix de retrouver comme dit le diction de tout façon. Attendant que la lycéenne en face de Chi lui réponde, elle commença à manger tranquillement ses bonbons en faisant de drôle de bruit comme si elle était en extase avec ce qu’elle était en train de manger.

Il s’agissait tout simplement de petite sucette à croquer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ag-corporation.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quand la tigresse sauve le chaton en détresse [Ft. Kagome Yasei ]   Ven 15 Juin - 21:32

La frêle jeune fille était dubitative quant à ce que pouvait bien dire la petite délinquante, Kagome. La petite demoiselle se sentait reconnaissante envers cette jeune délinquante et avait peur qu'elle ait des ennuis avec la police.


Cela n'a rien d'étonnant, mais la jeune teigne est connue du service de police. Une chose étonne aussi un peu Kagome : que sa mère ne l'engueule pas plus que ça. La mère a conscience d'une petite partie de la vie de délinquante que mène sa fille. Heureusement pour l'adolescente, elle s'est toujours fait attraper pour des petits voles et bagarres. La teigne a bel et bien donc un passif avec la police. Mais dans cette situation, est-elle vraiment en danger d'être réprimandée ? Après tout, pour une fois dans sa vie, la jeune fille a fait une réelle bonne action. Stopper un violeur, bon c'est vrai qu'elle l'a défoncé un peu plus que nécessaire, en témoignent les dents du sale violeur répandues au quatre coin de la ruelle. D'ailleurs en parlant des poulets, ils arrivent, les bruits de leurs voitures se faisaient entendre. La jeune fille que Kagome avait sauvée l'a prise par la main et l'amena plus loin.


Une fois cachées plus loin, et non loin du lycée d'ailleurs, la petite femme se remit à parler. Elle avait agi dans le feu de l'action pour protéger sa sauveuse et sûrement pour se protéger aussi, l'adrénaline a pu aussi jouer sur ses réactions. La plus âgée se présenta et remercia une fois de plus la jeune fille, toujours un peu intimidée. Chihana Fubuki se prénommait-elle. La jeune Chihana demanda le nom de sa sauveuse.


Je suis Kagome Yasei. Arrête de me remercier pour ça. J'ai pas réfléchi c'est tout. Je sais même pas pourquoi j'ai réagi comme ça...? Puis quand j'ai vu cet enculé sur le point de te... J'ai pété un câble et je l'ai fracturé de toutes mes forces.


La jeune fille avait commencé à parler sur un ton froid et distant. Plus elle parlait, plus le ton de Kagome se faisait fébrile et moins assuré, avec une pointe de tristesse sur la fin.


Tiens c'est à toi ? J'ai eu le temps de ramasser ça quand on s'est barrée tout à l'heure. Je sais que mon petit frère aime pas perdre des trucs. Euh enfin j'ai rien dit.


La tigresse tendit des oreilles de neko. Sans le vouloir, l'adolescente avait parlé de son petit frère et avait essayé de se rattraper, et de faire comme si elle n'avait rien dit. La jeune Kagome avait évoqué sans le vouloir deux sujets dont elle ne parlait jamais : les sales porcs et son petit frère. Deux sujets bien différents d'ailleurs. Chihana allait-elle évoquer un des deux sujets, voire même peut-être les deux ?
Revenir en haut Aller en bas
Chihana Fubuki
Lycée • 3ème année
avatar

Messages : 101
Age : 19

Infos supplémentaires
Clubs: Danse & Musique & Art
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Quand la tigresse sauve le chaton en détresse [Ft. Kagome Yasei ]   Ven 15 Juin - 22:18




Quand la tigresse
sauve le chaton en détresse

Feat Kagome Yasai

Elles étaient donc maintenant en sécurité près du lycée, Chihana s’était encore une fois excuser auprès de la jeune fille avant que cette dernière ne donne son nom dans un langage qui était froid et distant, ce qui faisait un peu peur à la jeune lycéenne qui avait fait en sorte qu’elles ne soient pas repérer par la police de Nara. Ensuite, elle l’écouta jusqu’à la fin, pour elle, elle ne savait pas pourquoi elle avait réagi de la sorte face à ça, mais, tant que Chihana était sauvé cela ne la déranger pas de comprendre sa réaction.

Quelques minutes après, Kagome tendit quelque chose à la jeune fille, il s’agissait alors de ses oreilles de chats, qu’elle avait fait tombé dans la fuite, un grand sourire s’étendit sur le visage de Chihana, mais quelque chose attira son intention, Kagome venait de parler de son petit frère, mais bizarrement juste après, elle venait de dire, qu’elle n’avait rien dit… Ceci avait très vite interpellé, Neko-chan parce qu’elle, aussi avait un frère qu’elle n’avait jamais rencontré parce que sa mère lui avait menti sur le fait qu’elle n’avait qu’un seul enfant qui était tout simplement Chihana.

« Oh, tu as un frère… Je n’ai malheureusement jamais connu le mien... »


Un peu de tristesse se dessinait sur son visage alors qu’elle était en train de remettre ses oreilles de chat sur la tête avant de re déposer son regard sur la teigne juste en face d’elle, tout en se posant contre un mur croisant ses bras sous sa frêle poitrine qui était quasiment inexistante pour elle. Chihana détourna ensuite le regard, elle voulait tellement parler de son frère qu’elle n’a jamais connus, mais d’un côté peut-être que Kagome n’allait sûrement rien écouter.

« Ma mère m’a toujours caché... Même après sa mort que j’avais un grand frère… Donc je t’envie beaucoup Kagome d’avoir un petit frère, il doit beaucoup compter sur toi non ? »


Un doux sourire venait d’apparaître sur le visage de la jeune lycéenne alors qu’elle piochait dans son sac pour prendre quelques choses à manger, qui est bien évidemment sucrée sinon ce ne serait pas Chihana qui est en face de Kagome. Pendant qu’elle mangeait, un silence était en train de voler au-dessus des deux filles puis Neko-chan stoppa son silence.

« Pour réagir de la façon... Que tu as eu pour me sauver... De cet homme, c’est que tu as… Du avoir quelque chose de similaire… Dans ta vie passé ? »


Elle avait parlé avec une voix calme et apaisante pour qu’elle est cette confiance en Chihana et qu’elle comprenne, qu’elle ne fera rien de mal. Surtout pas une fille qui venait de la sauver d’une viole.
(c) Asuka Tsuno sur Académie Yokuboo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ag-corporation.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quand la tigresse sauve le chaton en détresse [Ft. Kagome Yasei ]   Dim 17 Juin - 22:59

La petite Chihana était ravie de récupérer ses oreilles de chat, elle affichait une mine joyeuse. La jeune femme avait bien entendu, les paroles qui avaient été dites de trop par la jeune teigne, à propos de son jeune frère. Chihana se confia à Kagome sur le fait qu'elle n'avait jamais connu le sien. La jeune délinquante ne savait pas trop comment réagir. La petite neko affichait désormais un visage triste, la jeune fille continuait à se confier à notre délinquante. Quand elle évoqua sûrement que Ryusuke comptait beaucoup pour la jeune fille, cela la fit rougir d'un coup. Elle tourna la tête dans la direction opposée à celle de Chihana, le regard haut tout de même, mais gêné. Sans la regarder et toujours les joues rouges, Kagome s'exprima.


Mon petit frère a besoin de moi. Je ferai tout pour qu'il soit heureux. Tout. Ma vieille n'a pas le temps de s'occuper de lui, puis de moi n'en parlons même pas. Vieille conne. Le premier qui touche à mon petit frère, je lui traîne la gueule sur 20 bornes. Ne parle pas de mon petit frère aux autres, d'habitude personne, à part mes potes d'enfance, savent que je suis grande sœur. Donc tu la boucles sur ça. Ce sont mes histoires.


La petite neko évoqua ensuite le pourquoi Kagome avait réagi comme elle l'avait fait. D'un ton peu assuré, ce qui est inhabituel même lorsque l'on ne connait pas la jeune teigne, elle répondit.


J'en sais rien... Juste cet enculé m'a rappelé le déchet... Il passe son temps à me pincer les fesses, et essaye aussi de me toucher les seins... Des fois je sens ses mains passer sur mes cuisses, lorsque que je m'approche trop et que je suis en sous-vêtements. Par réflexe je lui mets des patins et des coups pieds à ce pauvre tas de merde.


Kagome se mit alors à trembler, puis à se tenir. Son regard était bas, elle se laissa glisser le long du mur pour atteindre le sol. La jeune délinquante se mit en boule, cachant son visage dans ses bras et jambes. Ses paroles étaient étouffées par sa position.


Aller rentre chez toi maintenant. Va retrouver ta famille. Aller DÉGAGE !


L'adolescente ne se sentait pas bien et ne voulait pas être vue ainsi. La voir faible, c'est ce qu'elle craignait le plus.
Revenir en haut Aller en bas
Chihana Fubuki
Lycée • 3ème année
avatar

Messages : 101
Age : 19

Infos supplémentaires
Clubs: Danse & Musique & Art
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Quand la tigresse sauve le chaton en détresse [Ft. Kagome Yasei ]   Lun 18 Juin - 6:07




Quand la Tigresse
sauve le chaton en détresse

Feat Kagome Yasai

Alors que tu étais juste devant Kagome, un fin sourire vient s’afficher sur ton visage alors que tu t’approcher un peu plus d’elle pour pouvoir la prendre dans tes bras comme une amie le ferait tout en l’écoutant parler. À premier vu, ce n’était pas la joie chez elle, et cela te rendais encore plus triste parce que tu ne voulais pas qu’elle soit triste. Un petit sursaut se fit sentir dans ton corps, quand la jeune fille te demanda d’en parler à personne alors c’est avec un sourire tendre et remplie de confiance que tu repris la parole.

« Kagome, je te le promets, sur ma propre vie, que je ne parlerais à personne que tu as un petit frère, je te le conjure, que je ne le ferais pas et tu peux être sûr que quand je dis quelque chose, je tiens énormément parole ! »

Et tu avais tout à fait raison sur tout ce que tu venais de lui dire, la gardant dans tes bras avant qu’elle ne s’en dégage, elle-même. Quand tu lui avais parlé, ta voix était calme et apaisante comme tu aimes l’avoir pour que la personne prenne confiance en toi, quand bien sûr ta timidité ne prenne pas le dessus.

Puis vient le moment, de la seconde parler, celle qui toucher, la façon dont elle avait réagit quand tu allais te faire violer par cet homme puant l’alcool à des kilomètres. La façon dont elle parlait du « déchet », il devait s’agir de son père, mais tu n’avais pas osé parler sur ce que sa mère en penser, car au vu de ce qu’elle avait dit quelques minutes plus tôt, sa mère n’était même pas capable de s’occuper d’elle et de son petit frère. C’était pour toi, une chose impardonnable, mais tu ne pouvais pas juger quelqu’un comme ça sans les connaître.

Alors que tu voulais la reprendre dans tes bras, parce que tu l’avais vu trembler, elle t’échappa pour venir se mettre contre le mur en boule. Tu avais pu entendre que sa voix était étouffée par la position qu’elle avait pris, mais en tout cas, tu avais très bien entendu le « DÉGAGE » qu’elle avait crié, mais bien évidemment, tu ne pouvais pas la laisser comme ça, pas après ce qu’elle avait fait pour toi, donc tu te mis à genoux devant elle avant de reprendre ta voix calme et douce.

« Je ne peux retourner voir ma famille…. Ma mère est morte, mon père a pris la fuite avant ma naissance et ma tante vit à Tokyo depuis sa naissance… Et je n’aime pas voir les personnes dans cet état-là… Me laisses-tu alors te raccompagner chez toi Kagome ? »

Tu avais toujours utilisé une voix calme et en même temps, tu avais posé une main sur son épaule en espérant qu’elle comprenne que tu ne lui feras pas de mal, et que tu ne dirais à personne ce qu’il s’était passé ce soir avec elle. Et d’ailleurs, tu voulais la connaître un peu plus et peut-être que tu arriveras à devenir son amie…. Ce dieu seul le sait !
(c) Asuka Tsuno sur Académie Yokuboo


_________________
Son thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ag-corporation.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quand la tigresse sauve le chaton en détresse [Ft. Kagome Yasei ]   Mar 19 Juin - 1:57

Une fois qu'elle avait poussé sa gueulante, Kagome ne releva pas la tête. La jeune fille qu'elle avait sauvée lui assura de tenir sa langue à propos de Ryusuke. Une chose que remarqua Kagome lorsque Chihana posa sa main sur la teigne : la tigresse n'est pas du tout tactile, seulement avec ses amis d'enfance son petit frère, le reste n'a pas le droit de la toucher.


Arrête de me prendre dans tes bras et tout ! J'aime pas qu'on me touche !


Cela peut se comprendre au vu de comment est le père de la jeune fille : un gros pervers répugnant. Malheureusement, l'adolescente étant innocente sur ce point, ignore que ce qu'il fait est très grave. Ça a au moins le don d'énerver la jeune fille qui ne se laisse pas faire par cet ignoble personne censée être son père.


La jeune neko se confia encore à la petite tigresse. Sa mère était morte et son père avait fui.


Ton père c'est un sale lâche et un fils de pute. Pour ta mère c'est triste mais je la connaissais pas. Si tu veux je te file la mienne de daronne, tu me diras ce que t'en penses de cette bouffonne.


Malheureusement, la jeune Chihana va commettre une erreur dans les paroles qu'elle va prononcer. En effet, elle propose à la délinquante de la raccompagner jusqu’à son domicile.


Tu as cru que j'étais une fragile ?! Écoute-moi bien, ce que j'ai fait à ce mec c'est rien. J'ai fait bien pire : exploser une sac à bière c'est facile, se battre contre des gars de ton âge là c'est plus dur, ou bien te battre contre un mec avec une batte ou un couteau, là c'est chaud. Je me bats depuis que je suis gamine alors ne me prends plus jamais pour une pauvre petite fille sans défense ! J'ai pété des jambes et des bras, les nez tordus j'en ai refilé un paquet, et les dents que j'ai fait sauter, putain je pourrais m'en faire des bijoux pour moi et mes potes. Tu veux un conseil, balade-toi avec un couteau. Et pourquoi tu veux venir jusqu'à chez moi hein ? Pour voir où j'habite ? Ça te regarde pas ! De toute façon, tu es bien plus friquée que moi ça se voit. Viens dans mon quartier et ça m'étonnerait pas que Daigo-kun et mes autres potes te tombent dessus pour te tirer ton pognon. On est pas du même monde toi et moi. Toi t'es une gentille petite bourge. Moi je suis la fille qui normalement te rackette. Dis-toi juste que tu as eu du bol que ce fils de pute qui a voulu se faire plaisir avec toi, il m'ait rappelé le déchet.


C'est d'un ton froid accompagné d'un regard glaçant que l'adolescente dit tout ceci à la pauvre jeune fille qui avait commis l'erreur de vouloir être gentille avec cette dernière.
Revenir en haut Aller en bas
Chihana Fubuki
Lycée • 3ème année
avatar

Messages : 101
Age : 19

Infos supplémentaires
Clubs: Danse & Musique & Art
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Quand la tigresse sauve le chaton en détresse [Ft. Kagome Yasei ]   Mar 19 Juin - 2:38




Quand la tigresse
sauve le chaton en détresse

Feat Kagome Yasai

Tu avais encore pris Kagome dans tes bras comme une habitude que tu prenais à chaque fois que tu étais dans cette situation, mais en tout cas, ça ne plaisait pas du tout à la jeune fille qui te répondit avec froideur ce qui te fit reculer et trébucher directement à terre. Tu te mis à trembler quand elle reprit la parole pour parler de ton père ainsi que ta mère, mais le fait qu’elle demande si tu voulais sa mère, d’un hochement négative de la tête, tu répondis que non.

Alors que tu voulais te relever, la voix de la jeune fille vient à nouveau à retentir, mais le son te glaça sur place et te fit à nouveau tomber à terre tremblant de tout ton corps, tu mis directement ta tête entre tes jambes essayant de ne pas l’écouter, mais en vain. Elle te faisait réellement peur à te parler de la sorte, mais d’un côté ça te donner, une impression sur son caractère ce qui t’énerva aussi parce que tout simplement, tu n’aimais pas du tout qu’on te parle de la sorte alors que tu voulais juste être gentille. Tu avais envie de la gifler, mais tu savais très bien que derrière, elle allait être encore plus en colère qu’elle ne l’était déjà, actuellement. Kagome se mit à parler de ses amis qu’elle avait hors du lycée, ça te faisait encore plus trembler, il fallait que tu lui dises ce que tu avais sur le cœur, alors quand elle avait fini son récit, tu te levas avec difficulté dû à ton corps qui trembler, mais tu pris une grande inspiration pour ne pas te stopper tout les 5 minutes et reprendre ton souffle juste après.

« Écoute Kagome… Ok, tu n’es pas faible et ça se voit… Mais MERDE ! J’essaye d’être gentille avec toi… Tes amis, je m’en fous… Tu dis que je suis une bourge parce que je suis une danseuse à Tokyo ! Je voulais te raccompagner... Pas pour forcément voir, tu habitais, je m’en fous royalement, d'où t’habite, mais le fait de faire ça, c’est être gentil envers les personnes, tu es peut-être une fille délinquante, mais j’ai quand même évité que tu te fasses totalement arrêter par la police et que ton frère en souffre après parce que tu es proche de lui…. »

Pendant ta tirade, tu avais serré les poings, mais aussi, tu étais prête à te sauver si elle tentait quoi que ce soit contre toi, mais tu voulais être formel avec elle, tu voulais lui faire comprendre qu'être gentil avec les personnes, ça nous tue pas. Mais vu comme elle était en face de toi, ça n’allait pas se passer comme prévu.

« Tu veux rentrer seule, c’est ton problème… Mais j’ai quand même essayé d’être gentille avec une délinquante… c’est pas tout les jours qu’une personne comme moi, fera ça pour toi, que tu la sauves ou non ! »

Ta voix était totalement différente qu’avant tu avais une once de colère dedans et ce qui est sûr, c’est que Kagome pouvait très bien la voir.
(c) Asuka Tsuno sur Académie Yokuboo

_________________
Son thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ag-corporation.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quand la tigresse sauve le chaton en détresse [Ft. Kagome Yasei ]   Mer 20 Juin - 10:13

Après plusieurs chutes et tremblements, la petite Chihana essaya de s'affirmer face à Kagome. Cela est vraiment une très mauvaise idée, et ce pour plusieurs raisons que nous n'allons pas tarder à découvrir. La première réaction de la jeune teigne fut d'éclater de rire.


Buahahahahahahahahahahahahahahahah !


Puis elle se stoppa net, ce qui était plutôt terrifiant à contempler. Voir une chose aussi fragile essayer de tenir tête à cette tête de mule qu'est Kagome, ça la fait vraiment rire. Mais des paroles ont été prononcées et l'adolescente a tout bien entendu. La jeune teigne saisit Chiahana au col, puis lui plaqua le dos contre le mur. La délinquante brandit son poing menaçant.


Écoute-moi bien toi ! Ta gentillesse j'en ai rien à foutre ou même de ta pitié. Ouais je suis une sale petite délinquante ! Tout le monde nous prend de haut avec sa thune, comme toi ! Toi et ta cuillère en argent dans la bouche allez très attentivement m'écouter ! Tout ce que je possède j'ai dû me battre pour l'avoir, depuis toujours. Casser des gueules ça marche bien, je m'en suis vite rendue compte. Je m'en fous de tes états d'âme. J'ai juste agi sans réfléchir tout à l'heure, parce que il faut pas déconner non plus ! Mais là tu as commis une énorme erreur. Reparle de mon frère encore une fois, et mon poing vient s’écraser sur ta petite gueule d'ange ! C'est clair ?! Ne parle pas de ce que tu ne sais pas ! N'oublie jamais que je suis la sale petite délinquante que tu méprises qui a osé péter la gueule à un beau salopard qui voulait prendre du bon temps avec toi. Je suis pas une de toutes ces petites connes qui sortent s'acheter des conneries ! Dans mon quartier tu dois devenir plus forte qu'un garçon si tu veux être respectée. Les flics j'ai l'habitude de me les farcir sur le dos, ils me font pas peur, avec leur jolie petite casquette !


Le regard d'une tueuse était présente dans les yeux de la jeune tigresse. La haine qui l'avait animée commençait peu à peu à s'estomper. La petite délinquante relâcha finalement Chihana, et baissa son poing.


Aller tire-toi, et déteste moi. J'ai été conne de croire que vous étiez pas toutes pareilles.


Kagome pensait une fois de plus à ce type qu'elle avait battu pour sauver sa camarade. Elle mit alors un coup de poing sur le mur, son bras était légèrement tremblant. Un léger soupir sortit, et elle murmura de furstration


Si j'avais pu le tuer, peut-être que j'aurais eu la force de tuer le déchet...


Au plus profond d'elle Kagome pense vraiment à tuer cet homme qui est son père, c'est bien la seul personne au monde qui lui donne cette forte envie à chaque fois qu'elle pose les yeux sur lui. Pourtant quelque chose l'empêcher tout du moins pour l'instant de passer à l'acte. Mais pour encore combien de temps ? Comment Chihana aller t'elle prendre se changement de comportement assez soudain une fois de plus. L'adolescente étais clairement perdue est perturber par sa vie personnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Chihana Fubuki
Lycée • 3ème année
avatar

Messages : 101
Age : 19

Infos supplémentaires
Clubs: Danse & Musique & Art
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Quand la tigresse sauve le chaton en détresse [Ft. Kagome Yasei ]   Jeu 6 Sep - 7:58

Quand la tigresse sauve le chaton en détresse

J’étais en face d’elle, j’avais essayé d’être gentille, mais maintenant, elle me faisait peur, j’avais d’ailleurs reculé par réflexe quand elle avait éclaté de rire, ça m’avait fait frissonner tout mon corps, mais elle était comme ça, je me suis demandé comment elle avait été éduquer, car ma mère m’aurai vu comme ça, je n'aurais pas donné cher de ma peau, mais actuellement, ce n'était pas moi le problème, mais elle.

Alors que j’avais voulu reculer, j’étais coincé entre le mur et elle, et ça, Kagome l’avait bien remarquer, car elle me choppa par le col pour me coller contre le mur ce qui me fit tousser parce que le coup était quand même violant et je détournais le regard aussitôt, car elle était vraiment proche de moi et la façon dont elle parlait, me faisait franchement très peur, j’avais qu’une hâte, c’est de me sauver aussi vite que possible pour aller rejoindre le pensionnat et me cacher sous ma couette et de ne plus y bouger pendant des jours.

Je l’écoutais toujours parler, rêvant qu’elle me lâche pour que je puisse enfin partir, mais elle n’avait pas l’intention de lâcher tout de suite parce qu’elle était vraiment une pipelette en ce moment même, et effectivement ça commencer à me saouler qu’elle me fasse comprendre la même chose pendant plusieurs minutes qui me paraissait des heures avec elle. En attendant qu’elle ait fini son discours, je me suis plongée dans mes pensées.

« Bon, elle va encore parler des heures ou elle compte me lâcher ? »

Et comme par hasard, elle me lâcha enfin comme si elle avait lu dans mes pensées en me demande de partir et de la détester, bon ok, je vais partir parce que j’en peu plus et j’ai faim, mais je n’allais quand même pas la détester parce qu’elle m’a menacé de me frapper si je parler encore de son frère et ça j’avais très bien compris, mais bon.

« Ok, je vais partir, je suis de trop ici et cela se voit... »

Je ramassais alors tout ce qui était à moi avant de me tourner à nouveau vers Kagome voyant qu’elle venait de frapper dans le mur, mais avec ce qui venait de se passer, ce n'était pas vraiment le moment d’aller vers elle pour lui parler même si j’en avais la forte envie de le faire, mais je ne voulais pas me recevoir une tarte voir même un pain dans la figure de la part de cette jeune fille qui venait de me sauver la vie. J’avais même entendu ce qu’elle avait dit, mais je n'allais pas ne m'en mêler enfin pas tout de suite en tout cas.


«Je ne vais pas te détester…Tu as décidé d’agir comme ça alors c’est ton choix, mais sache que si un jour, tu veux discuter... Tu sais où me trouver… Au revoir Kagome.. »

Je me suis incliné devant elle avant de prendre la route du retour avec mes affaires en main.

ft. Kagome Yasai

_________________
Son thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ag-corporation.forumactif.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand la tigresse sauve le chaton en détresse [Ft. Kagome Yasei ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand la tigresse sauve le chaton en détresse [Ft. Kagome Yasei ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand un dragon sauve une reine au lieu de la manger [PV Gala et Meri] terminé
» Quand un chaton s'ennuie... [PV Septième Merveille]
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Chaton Perdu ? [ PV : Petit Hérisson ]
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Yokuboo :: Ville de Nara :: Centre-ville-
Sauter vers: