Partagez | 
 

 Un recommencement - Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yutsuki Yuuki
Lycée • 3ème année
avatar

Messages : 349
Age : 17

Infos supplémentaires
Clubs: Basket - Photographie
Mais encore ?:

MessageSujet: Un recommencement - Libre   Dim 13 Mai - 14:44

Un recommencement ...LIBREParce que la vie doit reprendre, je ne dois pas me laisser abattre.(Courage – Op2 Sword Art Online)


J'étais rentré hier … C'était difficile pour moi, je n'avais toujours pas dit quoi que se soit à quiconque, pas même à Sakurai-san, et je reprenais les cours dès le lendemain. L'école m'avait laissé souffler une journée entre le jour de mon retour et le jour de la reprise. Histoire que je ne sois pas complètement à la ramasse en cours, je supposais. J'avais une seule envie pour le moment, rester seul, qu'on ne vienne pas me parler. En fait, je n'avais plus goût à parler … Je préférais rester muré dans mon silence. Personne n'était venu vers moi quand on m'avait vu dans cet état, donc je n'avais pas eu à forcer les choses. Mais du coup, à ne pas reprendre les cours dès aujourd'hui, je m'ennuyais un peu. On m'avait conseillé de prendre l'air, de souffler un peu. On m'avait aussi dit d'aller voir le médecin scolaire pour en parler, mais je n'avais pas envie de faire revenir ces souvenirs récents. En fait, je voulais juste que tout reprenne comme avant, mais ce n'était pas possible, n'est ce pas ? Je réalisais que finalement, même si elle avait été une mère absente, elle n'en restait pas moins une mère …

Couché sur mon lit, je soufflais, un peu comme un soupir mais en plus prononcé. J'avais attendu que mes camarades de chambre soient partis pour pleurer un coup. J'avais les yeux rouges et bouffis. Je ne devais pas être beau à voir. Je n'osais même pas me regarder dans un miroir … Il devait être 10h quand je me levais enfin de mon lit, encore en tenue de nuit. La lumière de dehors était aveuglante, il faisait beau. Je pouvais aller prendre des photos des daims, il devait y en avoir dans le parc. Aussi je sortis de mes draps complètement, et je me dirigeais vers mon armoire pour prendre l'appareil photo … Mais une fois la main sur la porte, je m'arrêtais, était-ce une bonne idée ? Je ne verrais personne dans le parc … Et peut être que voir du monde m'aiderait quand même. Je ne savais pas trop quoi faire dans ce genre de situations. Sakurai-san aurait peut être été apte à me donner des conseils après tout. J'aurais du lui en parler …

Je poussais un soupir, et laissais mon bras qui pendait sur l'armoire se relâcher pour retomber mollement. Je reculais pour m'asseoir sur le lit. Qu'est ce que je pouvais faire pour le coup ? Rester dans la chambre à me morfondre ne me semblait pas être la meilleure des idées. Je pouvais aller voir mon cousin … Mais il était en cours. Il n'était pas venu à l'enterrement, mais son père, mon oncle, y était. Je n'avais pas envie d'envoyer un mail à ma sœur, et je n'avais personne à appeler. Bref, je me sentais dans une impasse. Un autre soupir, et je me relevais, je pouvais au moins me préparer pour une journée qui devait être la seule que j'avais avant de pouvoir reprendre les cours … De devoir reprendre les cours plutôt … Je me dirigeais vers les salles de bains des garçons pour prendre une douche. Normalement les dortoirs étaient fermés à cette heure là, mais je crois qu'ils avaient laissé ouvert pour moi. L'école faisait beaucoup d'effort, je me devais d'en faire en retour.

Une fois lavé, coiffé et habillé, je retournais dans la chambre pour y prendre quelque chose pour m'occuper. J'optais pour du papier et ma trousse que je fourrais dans mon sac avant de sortir de la pièce. Je ne savais pas où aller, aussi, j'errais dans les couloirs, en prenant garde à ne pas attirer l'attention sur moi. Je ne voulais pas que quiconque se demande ce que je faisais ici alors qu'il y avait cours. Je trouvais un coin tranquille dans la cour. Je pouvais m'y poser un temps, histoire de réfléchir un peu.

Ma sœur Hana m'avait dit qu'écrire pouvait être source de libération, alors je pris un crayon, mon papier, et je réfléchis … Qu'est ce que je pouvais écrire ? Mon mal être ? Ce que j'aurais voulu dire à ma mère ? Des trucs de ce genre. Étrangement, ce fut sous forme de petits poèmes que mes propos commencèrent à se manifester. Des poèmes de trois vers, comme les haiku … Je n'étais pas un expert en écriture, mais ça me permettait au moins de poser mes sentiments sur papier. Mais chaque fois que je finissais une page, je la chiffonnais. Je n'avais pas besoin de garder tout ça, juste de pouvoir l'écrire me faisait déjà du bien. Puis, un texte, un peu plus long, qui ne ressemblait en rien à de la poésie. Une description sur mes souvenirs d'enfance, puis son absence, puis ce que je voulais lui dire. Finalement, je n'aurais pas pensé que ça me ferait autant de bien, même si des larmes coulaient sur mes joues. J'aurais aimé trouver cet art plus tôt. Je ne pensais pas être un bon inventif, mais des histoires, certes tristes, me venaient à l'esprit. Si j'avais eu le temps, peut être les aurait-je écrites … Mais une ombre se dressa devant moi et je relevais mon regard vers le nuage qui s'était mis devant le soleil. Je posais mes papiers pour profiter de la brise qui passait. Les autres étaient dehors, ça devait être l'heure du déjeuner … Je ferais mieux de manger un peu aussi, mais je ne voulais pas me mêler à la cafétéria.  Aussi, j'avais prévu le coup, et sorti de mon sac quelques petits trucs achetés la veille. C'était certes beaucoup de sucré et pas très diététique, mais je ne voulais pas me mêler aux autres pour manger aujourd'hui, du moins, ce midi. Je pris donc surtout du melon pan … J'adorais ça, et manger ce qu'on aimait ne restaurait-il pas le cœur ? C'était en mangeant que je regardais autour de moi. Et ça me donnait l'envie de dessiner. Si j'avais déjà dessiné avant ? Pas vraiment, et je n'étais pas doué. Mais je ne dessinais pas vraiment ce que je voyais, je me tournais plus vers des choses simples, comme des croquis d'animaux sans rentrer dans les détails. Des trucs de ce genre … Je ne me souciais pas de ce qui m'entourais, et j'avais de temps en temps ma main qui passait à mes yeux pour les essuyer.


.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un recommencement - Libre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Yokuboo :: Académie :: Campus :: Cour-
Sauter vers: