Partagez | 
 

 Un rêve qui se réalise |PV Nathan|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saya Nakajima
Lycée • 1ère année
Saya Nakajima

Messages : 48
Age : 16
Multicomptes : Dae-Hyun Jang, Kyojiro Sakurai, James P. Campbell, Amelia McClenahan

Infos supplémentaires
Clubs: Basket et musique
Mais encore ?:

MessageSujet: Un rêve qui se réalise |PV Nathan|   Lun 30 Avr - 10:17

Premier entraînement

feat. Nathan Matthews

Cela faisait déjà une semaine. Une semaine que Saya était arrivée dans ce nouvel établissement et que les cours avaient repris. La Japonaise avait eu du mal, les premiers jours, à se familiariser avec toutes ces nouveautés dans sa vie, mais, heureusement pour elle, elle avait toujours eu le soutien de son grand-frère qui suivait des cours à l’université de l’Académie Yokuboo. Ce soutien inconditionnel et la grande capacité d’adaptation de Saya avaient permis à cette dernière de rapidement s’imprégner des lieux. Elle se perdait bien moins, suivait assidument les cours pour ne pas se laisser distancer et finir par se voir retirer sa bourse qu’elle avait si durement obtenue, se faisait petit à petit des connaissances et liait des débuts d’amitiés. Au bout d’une semaine, la basketteuse ne pouvait pas vraiment prétendre avoir des amis, c’était trop rapide, mais elle sentait que le courant passait bien avec plusieurs camarades, avec ses colocataires aussi, ce qui laissait envisager une évolution plus que positive de ces liens. Saya était même assez populaire dans sa classe. Il fallait dire qu’elle était mignonne, pas timide pour un sou et toujours très souriante. Elle allait aussi bien souvent vers les gens qui restaient dans leur coin, se proposait toujours pour donner un coup de main… Déjà une semaine et tout le monde la connaissait dans sa classe !

Quoi qu’il en soit, aujourd’hui était un jour très spécial pour la demoiselle. La première semaine de découverte étant passée, Saya ayant eu l’occasion de faire un tour de tous les clubs qui étaient proposés à l’Académie, la lycéenne avait enfin pu s’inscrire au club de basket et à celui de musique. Elle se tâtait encore concernant le club de cuisine, préférant se laisser un peu de temps pour voir si elle allait déjà réussir à gérer son temps entre les cours, les révisions, ses amis et ses deux clubs. Il valait mieux y aller doucement, prendre le temps de bien s’habituer à toutes ces nouvelles choses, plutôt que foncer tête baissée et le regretter par la suite. Et ça, c’était bien la dernière chose que voulait Saya. Officiellement membre du club de basket, on avait prévenu la Japonaise que son premier entraînement avec le reste du club aurait lieu en fin de journée, après les cours. Inutile de dire que le mot qui résumait le mieux la demoiselle aujourd’hui était « fébrile ». Elle avait tellement hâte de se rendre au gymnase pour jouer avec d’autres personnes qu’elle n’en avait presque pas dormi de la nuit et, pourtant, elle était en pleine forme !

Les cours passèrent à toute vitesse et, sans doute parce qu’on était encore au début de l’année, ils finirent même plus vite que prévu. Quelle aubaine ! Saya allait pouvoir se rendre plus tôt au gymnase ! La demoiselle ne perdit pas une seconde de plus et s’empressa de remonter à sa chambre au pensionnat pour récupérer son sac de sport, où elle avait fourré sa tenue de basket (un short et un maillot que son frère lui avait offert pour son dernier anniversaire (ici !)), un débardeur, ses baskets blanches montantes, de quoi se doucher à la fin de l’entraînement, ainsi que tout un tas d’accessoires allant du poignet-éponge aux élastiques et barrettes pour ses cheveux. Ne sachant pas trop si elle aurait accès à la réserve avec tous les ballons en arrivant avant tout le monde, Saya s’était aussi emparé de son précieux ballon, celui avec lequel elle avait appris à jouer. C’était un de ses plus précieux trésors et on voyait qu’il n’avait pas été épargné, le cuir étant abîmé à de multiples endroits même si la Japonaise en prenait le plus grand soin. Ça prouvait qu’elle ne prenait pas ce sport à la légère et qu’elle avait déjà de très nombreuses heures d’entraînement à son actif !

Et pour cause, n’ayant jamais pu faire partie du club de basket de son collège parce qu’on lui reprochait sa trop petite taille, la demoiselle n’avait pas abandonné pour autant, se rendant au terrain de basket le plus proche de chez elle ou directement dans la cour qui se trouvait derrière le restaurant de ses parents pour s’entraîner au tir. Saya n’avait pas peur des efforts, bien au contraire. Chaque jour, elle s’était fixé l’objectif de tirer au moins 500 lancers francs. Les débuts avaient été difficiles, le temps de bien appréhender la distance, de doser la puissance de son tir, la hauteur, d’apprendre à utiliser ses appuis pour sauter plus haut, ainsi que la bonne position pour ses bras et ses mains. Son frère l’avait beaucoup aidée, mais Saya avait aussi énormément travaillé, seule, pour parfaire sa technique, et elle était devenue vraiment douée au tir ! Sa maîtrise du ballon était aussi excellente. Au final, la seule chose qu’il lui manquait, c’était de savoir jouer en équipe. Et c’était bien la chose qui la motivait le plus alors qu’elle allait vers le gymnase avec près d’une heure d’avance.

Se changeant à toute vitesse dans les vestiaires, passant un débardeur rouge sous son maillot, Saya remonta ses cheveux en queue de cheval pour ne pas être trop dérangée. Enfilant son poignet-éponge et ses baskets, la demoiselle laissa toutes ses affaires dans les vestiaires, attrapant son ballon pour se placer sur le terrain. Ses yeux pétillaient alors qu’elle parcourait du regard la grande salle dans laquelle elle se trouvait. Elle avait tellement rêvé de pouvoir jouer sur un vrai terrain intérieur ! Un large sourire aux lèvres, ses mains tremblant presque sous l’excitation de pouvoir faire quelques paniers avant que les autres n’arrivent, Saya commença par s’échauffer. Elle avait hâte, vraiment, mais elle préférait faire les choses doucement et dans l’ordre. Si elle se précipitait et se faisait mal… Non, elle ne voulait même pas penser à une blessure, pas déjà ! Elle fit tourner ses poignets, ses chevilles, son cou, fit quelques tours de terrain, puis quelques exercices de dribble. Le ballon passait d’une main à l’autre avec une aisance incroyable, sous ses jambes, derrière elle… On aurait presque dit que ce vieux ballon était le prolongement de son corps.

Enfin échauffée, Saya se positionna sur la ligne des lancers francs. Sautillant un peu sur place pour travailler ses appuis, elle finit par tirer. Son sourire avait disparu, mais ses yeux pétillaient toujours malgré la grande concentration dont elle faisait preuve. Et son premier tir fit mouche. On n’avait simplement entendu le bruissement du ballon sur le filet. Saya enchaîna les tirs, tous presque aussi parfaits. Pas aucun n’avait été tiré à côté. Satisfaite, la demoiselle afficha un sourire de défi, pour elle-même, alors qu’elle dribblait en reculant jusqu’à la ligne des trois points. Dribblant un instant, la demoiselle se concentra sur le panier qui se trouvait à présent à plus de 6 mètres d’elle. Inspirant profondément, Saya finit par prendre une grande impulsion sur ses pieds pour tirer. Le ballon rebondit sur le cercle, sur le panneau, puis il finit par tomber dans le filet.

« Oui ! »

Saya n’avait pas pu s’empêcher de lâcher ce petit « oui » assez fort, super contente d’avoir réussi à marquer son premier trois points sur ce terrain. Bon, personne ne l’avait vue, mais tant pis ! Elle était tellement heureuse qu’elle s’était même lancée dans une petite danse de la victoire avant d’aller récupérer son ballon qui devait rouler sur le terrain en l’attendant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Matthews
Lycée • 2ème année
Nathan Matthews

Messages : 22
Age : 16

Infos supplémentaires
Clubs: Basket, danse, littérature
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Un rêve qui se réalise |PV Nathan|   Mar 8 Mai - 12:46

Cette journée de cours était affreusement longue. Déjà, il avait toutes les matières qu’il détestait avec l’art, la littérature et les langues, mais en plus, il devait attendre pour rejoindre le club de basket. Ca faisait un mois qu’il n’avait pas fait un match, et ça lui manquait terriblement. Autant dire qu’il était aussi concentré que… Oh, un papillon venait de passer devant la fenêtre.
Nathan grogna se faisant violence pour rester écouter le cours. Autant dire que sa bonne volonté dura… tout au plus 30 secondes, et il préféra discuter un peu avec ses voisins. Surtout en anglais qui était une langue qu’il maîtrisait parfaitement grâce à son père. Mieux que le professeur en plus avec son accent à couper au couteau. Non, on ne disait pas « wateru », mais « water ». Où est-ce qu’il voyait un « u » dans ce mot ?
Il poussa un profond soupir ennuyé, alors que ses pieds faisaient les claquettes. L’adolescent voulait faire du sport. C’était plus fort que lui. Alors quand la sonnerie de fin des cours sonna, Nathan se leva immédiatement trop presser de rejoindre le club, alors qu’une fille venait lui parler, le lycéen l’arrêta d’un mouvement de main.

-Pas le temps, désolé !

Sans doute qu’elle voulait un peu d’aide pour les cours d’anglais ou de biologie où Nathan était souvent premier de la classe. Il n’était jamais contre l’idée de donner un coup de main, mais là, le basket passait en premier. Il se cogna contre la porte alors qu’il se mettait à courir. Il fut néanmoins coupé dans son élan par un professeur qui lui disait de ne pas se précipiter dans les couloirs. Nathan glissa légèrement, n’ayant aucune envie de finir dans le bureau pour ce genre de comportement. Non, non, non, il devait faire du basket, là ! Même s’il avait joué pendant les vacances avec son père qui avait un excellent niveau, malgré son vieil âge. Enfin, est-ce que c’était vraiment étonnant en sachant qu’il avait été capitaine de son équipe et qu’il l’avait toujours mené au nationales ? Il espérait faire mieux, et être premier lui. Il était bien trop passionné par ce sport, même s’il ne cherchait pas à devenir pro.

Il arriva vite au vestiaire, se déshabillant rapidement. Et il était tellement pressé que Nathan mit son t-shirt à l’envers. Bien heureusement, il s’en rendit compte juste à temps. Il alla ensuite vers le terrain, mais fut stoppé net devant une inconnue. Une petite inconnue… Merde, son territoire était foulé avec le ballon de quelqu’un d’autres. Il afficha une petite moue boudeuse, en restant un peu dans son coin, pas spécialement prêt à rencontrer une nouvelle personne. Pourquoi personne ne l’avait prévenu ? Il resta la regarder discrètement. Elle n’avait pas l’air nulle, malgré sa petite taille. Et elle était même sans doute meilleure que lui pour les 3 points. L’adolescent ne se sentit pas le moins du monde inférieur. Il préférait les contacts lui. Son petit côté bourrin. Récupérer les rebonds et faire des dunks.
La demoiselle le fit même sourire devant tant de bonne humeur, et sa danse improvisée. Il s’approcha furtivement, ayant un peu envie de lui faire peur pour la taquiner.

-T’es une nouvelle du club ?

Tiens, en la regardant de plus près… Elle était toute petite… Elle devait faire quoi… 1,60m ? Nathan atteignait le 1,75m et ses épaules larges accentuaient la différence. La demoiselle ressemblait tellement à une crevette à côté de lui qu’elle en devenait vraiment mignonne.

Il regarda son ballon abîmé avec un curiosité. Aaaah ! Il voulait jouer ! Il n’avait pas envie de faire connaissance. Peut-être quand ses muscles seront épuisés et que le courant passait.

-Tu veux jouer avec moi ?

Nathan n’avait aucun a priori sur les femmes. Avec une mère qui n’hésitait pas à lancer des tomates pourries dans la face de son mari, ça aurait été un comble. Enfin, il devait avouer que sa petite taille lui faisait un peu peur, mais si elle savait s’en servir comme d’une arme, ça pouvait être efficace. Enfin, en théorie…
Quoiqu’il en soit, il était prêt à jouer et ses petits yeux étaient presque suppliants pour qu’elle accepte. On devinait qu’il serait totalement déçu si elle disait non.

-Y a des ballons neufs dans la réserve.

Et sans demander son avis, il y alla, récupérant un ballon et revint en trottinant. En se disant qu’il avait oublié un truc important… Ah oui, se présenter. En revenant vers elle, Nathan lui adressa un sourire amical.

-Au fait, je me suis pas présenté. Je m’appelle Nathan Matthews, et toi ?

En y songeant… Ils pouvaient pas se présenter après ? Non, non, non. Il devait rester poli tout de même.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saya Nakajima
Lycée • 1ère année
Saya Nakajima

Messages : 48
Age : 16
Multicomptes : Dae-Hyun Jang, Kyojiro Sakurai, James P. Campbell, Amelia McClenahan

Infos supplémentaires
Clubs: Basket et musique
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Un rêve qui se réalise |PV Nathan|   Ven 18 Mai - 16:28

Premier entraînement

feat. Nathan Matthews

Saya était vraiment dans son élément dès lors qu’elle sentait le contact du cuir de son ballon fétiche sur la peau de ses mains. Elle était passionnée par ce sport et avait sans doute dédié plus de 80 % de son temps libre à dribbler et à shooter depuis que son frère lui avait offert ce ballon il y avait de ça plusieurs années. Malgré son talent certain, Saya angoissait un peu à l’idée de découvrir les autres membres du club de basket. C’était la première fois qu’elle pourrait s’entraîner avec une autre personne que son frère, qu’elle pourrait se mesurer à d’autres… Ça l’angoissait, mais ça l’excitait au moins tout autant ! En attendant, toute contente d’avoir réussi à marquer son premier trois points dans ce gymnase, même s’il n’avait pas été aussi bien exécuté que ses lancers francs et même si personne n’en avait été témoin, Saya fit sa petite danse de la victoire avant de trottiner jusqu’à son ballon chéri en chantonnant, toute guillerette. Elle était tellement dans sa petite bulle qu’elle ne remarqua pas le géant qui venait de se planter à côté d’elle, sursautant violemment quand il lui demanda si elle était nouvelle. Cette surprise lui tira un petit couinement alors qu’elle manquait de lâcher son ballon.

« Ah ! Désolée ! Je ne t’ai pas du tout vu arriver ! Tu… Tu es là depuis longtemps ? Tu m’as fait super peur en tout cas ! »

Saya soupira longuement pour calmer son petit cœur qui s’était mis à accélérer d’un coup sous la surprise de cette irruption soudaine, une main au-dessus de sa poitrine tandis que l’autre maintenait son précieux ballon contre celle-ci. Après quelques secondes, enfin remise de ses émotions, la Japonaise entreprit de s’incliner poliment face à ce garçon qui devait avoir plus ou moins le même âge qu’elle. Mais mince ! Il était sacrément grand !

« Oui ! Je suis inscrite depuis la rentrée, je suis en première année de lycée alors c’est ma toute première fois ici ! J’espère que tout se passera bien et que je ne serai pas trop un mauvais élément pour le club ! »

Redressant finalement la tête, manquant de se tordre le cou pendant qu’elle fixait le visage de son interlocuteur tellement elle devait pencher la tête en arrière, Saya prit le temps de le détailler un peu. Ce qui la frappa le plus, c’était sa foutue taille de géant ! Ouais, non, elle n’arrivait pas à se focaliser sur le reste tant elle se sentait microscopique à côté de lui ! La Japonaise s’attendait déjà à recevoir des critiques du genre « t’es trop petite pour faire du basket, choisis un autre club », alors quand elle entendit le jeune homme lui demander si elle voulait bien jouer avec lui, la surprise s’afficha aussitôt sur son visage. Puis, la surprise laissa place à une joie immense, ses yeux noisette se mettant à pétiller alors qu’un grand sourire étirait ses lèvres. C’était génial ! Il était grand, elle était petite, c’était un garçon, elle une fille, et pourtant, il lui proposait de jouer avec lui ! En plus, vu le regard suppliant qu’il lui avait lancé, il était vraiment sincère !

« Oui ! Avec plaisir ! C’est bien plus amusant de jouer à deux que de se contenter de faire des paniers toute seule ! »

Aaaaaah ! Elle était super heureuse ! Saya aurait même été capable de lui faire un gros câlin pour le remercier ! Elle était tellement contente qu’elle en trépignait même d’impatience, caressant son ballon en attendant de savoir ce que son camarade préférait faire. Mais celui-ci s’éloigna un instant pour aller chercher un ballon tout neuf dans la réserve. Saya resta interdite un instant, fixant son ballon tout usé, ses doigts se resserrant un peu sur ce cuir qu’elle connaissait par cœur. Okay, elle ne pouvait pas refuser de jouer avec un autre ballon que le sien après tout ! La Japonaise profita de l’absence du jeune homme pour aller déposer avec la plus grande délicatesse du monde son précieux ballon sur un banc qui longeait un des murs du gymnase. Pourvu que personne n’ait la fausse bonne idée de le lui voler pendant qu’elle jouerait ! Les deux lycéens se firent face à nouveau, le garçon prenant la peine de se présenter alors que Saya fixait le ballon qu’il avait entre les mains. Si neuf… Du coup, elle sursauta un peu en entendant le « et toi ? » qui l’avait coupée dans sa contemplation.

« Ah ! Enchantée Matthews-san ! Moi je m’appelle Saya Nakajima ! Alors, alors ? Qu’est-ce que tu préfères faire ? Tu veux faire un petit entraînement en un contre un ? Et le premier qui marque 10 points a gagné ? On peut jouer sur une moitié de terrain si tu veux ! »

Saya était vraiment ultra motivée, le grand sourire sur ses lèvres laissant alors deviner une pointe de malice alors qu’elle volait le ballon à Nathan pour s’enfuir avec en dribblant. Il était beaucoup plus grand qu’elle, mais elle avait toujours joué avec son frère alors elle était habituée à faire face à des géants ! Et puis, c’était bien plus simple de réussir à se faufiler quand on était de plus petite taille et qu’on était face à quelqu’un d’aussi grand ! Saya était curieuse, elle avait envie de poser une tonne de questions à Nathan, mais plutôt que d’apprendre à le connaître maintenant, elle préférait d’abord découvrir sa manière de jouer. Et puis, ce n’était pas parce que c’était une fille qu’elle n’aimait pas les contacts un peu violents elle aussi ! Elle avait forcément du mal pour les rebonds à cause de sa taille, mais elle n’hésitait pas à passer en force si ça pouvait lui assurer un panier ! On était compétitrice ou on ne l’était pas !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Matthews
Lycée • 2ème année
Nathan Matthews

Messages : 22
Age : 16

Infos supplémentaires
Clubs: Basket, danse, littérature
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Un rêve qui se réalise |PV Nathan|   Lun 1 Oct - 14:48

S’il était là depuis longtemps ? Nathan fit une petite moue réfléchissant. C’était plutôt vague comme question. Elle entendait quoi par longtemps ?

-Hum… Je t’ai vu faire un trois point.

Ce qui était quand même plus important à souligner, non ? Au moins ça lui avait permis de savoir qu’elle n’était pas une débutante, et ça c’était bien. Parce que c’est chiant de jouer avec des nuls, y avait pas de challenge. Et il fit peu cas de sa peur. En même temps qu’est-ce qu’il pouvait y faire ? Il n’était pas désolé, puisque ce n’était pas grand-chose, et surtout c’est ce qu’il avait voulu. Son petit côté taquin. Elle avait l’air trop mignonne. Et hyper joyeuse en l’entendant parler. Nathan devait avouer qu’il était étonné qu’elle soit aussi expansive. Il ne savait même pas quoi lui dire, parce que franchement, il espérait aussi qu’elle ne serait pas un mauvais élément. Sinon, ça allait être compliqué de gagner. Il était loin de l’état d’esprit « l’important c’est de participer » quand il s’agissait du basket. C’était pas de sa faute.

-J’espère aussi. C’est mieux de gagner quand même.

Ah bah si, il savait quoi dire en fait. Mais il fit un léger sourire histoire d’atténuer ses mots. C’était pas parce qu’elle était nulle qu’il allait lui dire de partir. Sinon, il se ferait peut-être suspendre de l’équipe. Mais quoi de mieux que de tester ses capacités dans un petit un contre un ? Elle était certes petite, cependant, ça ne signifiait pas qu’elle ne pouvait lui donner du fil à retordre. Non, il ne doutait pas de sa victoire. Il était grand, et il faisait du basket depuis qu’il était tout petit avec son père avant d’aller dans des clubs. Nathan n’avait aucune raison de perdre face à elle. N’est-ce pas ? L’adolescent se méfiait quand même. Elle était toute petite, et justement ça pouvait être handicapant pour lui comme… lui piquer des balles. En fait, l’idéal serait d’attendre qu’elle tire et de les bloquer… Surtout qu’elle aurait quelques difficulté à passer par dessus lui. C’était d’ailleurs souvent pour ça qu’il était toujours sous le panier. Il était difficile à passer.
Il revint dans la réalité en entendant la demoiselle revenir vers lui. Et alors qu’il se trouvait un peu impoli de ne pas s’être présenté, il venait de voir qu’il n’était pas le seul à avoir oublié. Ce qui le fit sourire intérieurement. Elle devait elle aussi trouvé plus intéressant le basket plutôt que les gens. Décidément, elle ne marquait que des points bons points. Et même qu’elle lui chipe le ballon, il apprécia. Parce que ça voulait dire qu’elle avait un jeu agressif, non ? En tout cas, l’air de rien, Nathan attendait beaucoup d’elle. Et sans attendre, il se mit en position défensive avec un petit sourire carnassier, la défiant du regard de passer.

Et autant dire qu’elle eut beaucoup de mal. Même si Saya était une fille, Nathan ne faisait absolument pas preuve de courtoisie. Il évitait juste de mettre toute sa force, mais seulement parce que c’était une crevette. On ne lui avait pas appris à être gentlemen, et honnêtement ça se voyait.
Sa morphologie pouvait peut-être faire croire qu’il n’était pas très rapide où qu’il n’était pas très flexible, mais comme il pratiquait aussi la danse, c’était tout le contraire. Et il était aussi doué pour les passages en force que de jouer l’anguille. Merci Tonton Tae-Min, sinon il aurait sans doute galérer contre elle. Et il voulait vraiment, vraiment, vraiment gagner.
Cependant, sa nouvelle connaissance aussi. Elle avait vraiment le chic pour utiliser sa petite taille à son avantage, ce qui fit grogner plusieurs fois l’adolescent. Et puis il fallait dire ce qui est… Elle était carrément douée pour se faufiler ou piquer ses ballons. Son côté mauvais perdant n’arrêtait pas de se dire que c’était de la triche. Et puis, comment c’était possible d’être SI petite ?! Ok, il savait qu’il était grand, mais… quand même. Elle était minuscule… Heureusement, qu’elle avait dû mal à sa défense. Sinon le match aurait été bien plus serré. Elle avait réussi à marquer plusieurs fois contre lui, mais Nathan gardait tout de même son avantage de la taille en un contre un. Ca serait sans doute autre chose en match. Elle était sans doute un ninja. Il avait tout intérêt à s’habituer à sa manière de jouer.

Et même si le match n’était pas spécialement serré, puisqu’elle réussi à marquer « que » 6 fois sur les 10, Nathan s’était tout de même bien amusé, et s’était bien dépensé. Sans doute un peu trop comparé aux enjeux…

Il releva son t-shirt, dévoilant ses abdos finement dessiné pour éponger un peu son visage. Non, il n’avait pas spécialement de pudeur. Et puis, c’était encore plus gênant de dégouliner, alors… Thug Life.

-T’es une fourbe dans ton jeu quand même.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saya Nakajima
Lycée • 1ère année
Saya Nakajima

Messages : 48
Age : 16
Multicomptes : Dae-Hyun Jang, Kyojiro Sakurai, James P. Campbell, Amelia McClenahan

Infos supplémentaires
Clubs: Basket et musique
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Un rêve qui se réalise |PV Nathan|   Mar 9 Oct - 11:48

Premier entraînement

feat. Nathan Matthews

Saya ne put s’empêcher de se sentir gênée en entendant son camarade lui avouer qu’il était là depuis qu’elle avait fait son trois points. Bon, il avait pu mesurer un peu l’étendue de ses talents mais… ça voulait aussi dire qu’il avait assisté à sa danse de la victoire ! Noooon ! Trop la honte ! Mais le jeune homme la mit rapidement à l’aise. Ce n’était pas compliqué de toute façon, dès qu’on lui parlait de basket, le visage de la Japonaise s’illuminait aussitôt ! Et puis… Un sourire étira ses lèvres aux mots du garçon. C’était une sportive fairplay, mais…

« Oui, tu as raison ! C’est sûr que c’est bien de participer, mais c’est encore mieux si on peut gagner ! Je ferai de mon mieux en tout cas, ne t’inquiètes pas ! »

On pouvait clairement voir toute la détermination de la demoiselle dans son regard. Elle savait que sa petite taille n’était pas forcément un atout dans ce sport, mais il n’y avait pas plus têtu qu’elle ! Quand elle voulait quelque chose, elle s’en donnait toujours les moyens, quitte à repousser toujours plus ses propres limites. C’était comme ça qu’on progressait après tout non ? En tout cas, elle appréciait déjà Nathan, son premier coéquipier du club de basket, qui avait bien voulu jouer avec elle en attendant que tous les autres ne débarquent. Cela pouvait sans doute paraître anodin pour le jeune homme, mais cette proposition de duel avait vraiment réchauffé le cœur de la demoiselle. Elle voulait y croire, elle allait enfin réussir à se faire une place dans un club de basket ! Chipant le ballon à son adversaire pour s’éloigner de lui en driblant avec un sourire malicieux sur les lèvres, leur petit match en un contre un put commencer. D’un point de vue extérieur, les deux avaient vraiment l’air trop adorable à se défier du regard comme ça ! Et Saya comptait bien prouver à Nathan qu’elle pouvait être un adversaire vraiment redoutable, même si c’était une fille et même si elle était bien plus petite que lui !

Ce fut… difficile, mais tellement grisant ! Saya adorait la difficulté et le jeune homme lui en fournissait à tour de bras ! Sa grande taille empêchait la demoiselle de shooter en se trouvant devant lui, mais elle arrivait parfois à trouver un moyen de le contourner pour tirer en se retrouvant dans son dos. Nathan ne lui facilitait pas la tâche et la compétitrice en elle l’en remerciait vraiment sincèrement. La Japonaise n’était pas en reste, usant de toutes les techniques que son frère lui avait apprises et qu’elle avait elle-même peaufinées pour voler le ballon du garçon et l’esquiver. Son jeu était à son image : très énergique ! Saya avait toujours été plus à l’aise quand elle jouait avec son frère plutôt qu’avec les filles de sa classe parce qu’on lui avait toujours dit que son jeu était un peu trop agressif mais… ce n’était pas sa faute si elle avait appris à jouer avec son frère et si elle avait hérité de toutes ses sales manies ! Les deux lycéens se donnèrent vraiment à fond alors qu’il ne s’agissait que d’un petit duel en attendant le véritable entraînement, et même si Saya perdit ce match, elle ne put s’empêcher d’afficher un grand sourire alors qu’elle posait ses mains sur ses cuisses, se penchant un peu en avant pour reprendre son souffle.

« Haha désolée, je me suis toujours entraînée avec mon grand-frère alors je crois que j’ai pris beaucoup de ses sales manies ! Et puis… Comme je suis petite, je dois bien trouver des techniques pour contrer les géants comme toi ! »

Saya passa son poignet-éponge sur son front pour essuyer la sueur qui dégoulinait un peu tout en se redressant pour regarder Nathan. Ah… Des abdos. Il était vraiment trop grand bon sang ! Ses yeux avaient été obligés de s’arrêter dessus l’espace d’un instant avant d’arriver jusqu’à son visage ! Heureusement que ses joues avaient un peu rougi sous l’effort qu’elle venait de donner ! Enfin, ça ne l’empêcha pas de détourner un peu les yeux, alors qu’elle faisait mine de vouloir se rattacher correctement les cheveux.

« En tout cas, merci beaucoup pour ce petit duel ! Je savais que ma défense n’était pas au même niveau que mon attaque, mais il va vraiment falloir que je travaille là-dessus… Comme ça, la prochaine fois, je te battrai à plates coutures ! »

Saya retrouva son sourire et son regard plein de défi qu’elle lança à son camarade. Fiou, ça faisait vraiment du bien de se dépenser comme ça, mais la demoiselle avait soif du coup ! Elle se rendit jusqu’à la petite bouteille d’eau qu’elle avait laissé à côté de son vieux ballon tout usé et but presque toute la bouteille avant de soupirer doucement d’aise. Reportant son attention sur Nathan, la demoiselle entreprit d’en apprendre un peu plus sur lui. Enfin… surtout sur sa passion pour le basket.

« Ça fait longtemps que tu fais du basket ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Matthews
Lycée • 2ème année
Nathan Matthews

Messages : 22
Age : 16

Infos supplémentaires
Clubs: Basket, danse, littérature
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Un rêve qui se réalise |PV Nathan|   Jeu 15 Nov - 16:47

C’est sûr que Saya n’avait pas la meilleure défense qu’il avait rencontré, mais même si la taille ne faisait pas tout dans ce sport, là c’était quand même cruciale. Et Nathan n’avait pas mis toute sa volonté dedans, pour ne pas lui faire mal. Il n’avait pas vraiment de côté macho, c’était juste qu’elle était toute petite, et par conséquent… toute légère aussi. Il n’avait pas eu envie de mettre toute force au cas où qu’il tombe vers elle et lui faire mal. Si Saya avait été un homme avec le même gabarit, Nathan aurait fait preuve de la même prévenance. Parce que bon… fallait pas oublier que pour une compétition ils seraient dans la même équipe. Il n’allait pas mettre out ses propres coéquipiers.

-Ouais, depuis que je suis petit. Mon père était capitaine ici quand il était plus jeune. Et toi ?

Sans doute depuis au moins aussi longtemps puisqu’ils avaient l’air d’avoir à peu près le même niveau. Avec différentes techniques, certes, mais si elle avait réussi à marquer autant de fois, alors que Nathan pouvait être un mur, ce n’était certainement pas par chance.
En tout cas, il était crevé après ce petit duel. Il s’était donné à fond même s’il n’avait pas mis toute sa force. Et il avait complètement oublié qu’il y avait le vrai entraînement. Il s’en rappela seulement quand il vit les autres arriver. Nathan poussa un profond soupire de fatigue. Au moins, il était échauffé. Et heureusement que c’était sa passion. Parce qu’il avait beau grogner, il se donnait quand même à fond et s’amusait bien. Dommage que ça prenait autant d’énergie…

Il fut complètement lessivé à la fin, et il dégoulinait de partout. Bon une bonne douche s’imposait. Après… Après il allait faire quoi ? Il regarda Saya. Nathan avait bien envie de la connaître. L’air de rien, ils n’avaient pas vraiment eu le temps de se connaître. Et c’était rare de trouver une fille passionnée par ce sport.

-Saya ! Ca se dirait d’aller boire un verre dans un café ?


Tiens en y pensant, y avait aussi les devoirs à faire… Il afficha une moue de grognon. Il avait pas envie de bosser ses cours. Mais il avait encore moins envie d’être privé de sorti par son père. Donc, il avait plutôt intérêt à privilégier ses cours plutôt que le coca.

-Hum… Non, en fait. J’ai des devoirs à faire. On peut aller à la bibliothèque et ensuite sortir une heure ou deux ? Comme ça, si t’as dû mal avec la bio ou les maths je pourrais t’aider.

De toute façon, il avait tendance à aider tout le monde dans ces matières. Il savait pas pourquoi les autres trouvaient ça plus compliqué que la littérature. Lui c’était totalement l’inverse. Il comprenait rien aux œuvres. Y avait rien de logique !

-Enfin, t’as peut-être des projets…

C’était que maintenant qu’il y pensait. Enfin, Saya était nouvelle, elle ne devait pas encore avoir d’amis, après tout, c’était le premier jour. Nathan aurait été complètement admiratif si elle arrivait à faire ça en une seule journée.
En tout cas, le jeune adolescent espérait vraiment qu’elle accepterait. Il ne voulait pas rentrer chez lui tout de suite. Il y avait beaucoup trop de bruits, et il ne supportait pas son petit-frère collant, et il avait aussi dû mal avec sa petite-sœur qui prenait toute la place… Littéralement. Nathan ne comptait plus le nombre de fois où il s’était cogné le pied à cause de ses jouets.

-Dis oui, stp


Et hop, petite moue suppliante. Généralement ça faisait des ravages auprès des femmes… Enfin de sa mère… Mais ne chipotons pas pour si peu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saya Nakajima
Lycée • 1ère année
Saya Nakajima

Messages : 48
Age : 16
Multicomptes : Dae-Hyun Jang, Kyojiro Sakurai, James P. Campbell, Amelia McClenahan

Infos supplémentaires
Clubs: Basket et musique
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Un rêve qui se réalise |PV Nathan|   Lun 19 Nov - 16:22

Premier entraînement

feat. Nathan Matthews

Saya avait vraiment adoré ce petit face à face contre Nathan. C’était son tout premier contact dans le domaine du basket dans cette Académie, et la jeune femme espérait vraiment qu’ils pourraient bien s’entendre. Le contraire lui ferait quand même mal parce que le basketteur devant lui avait déjà pris une place particulière dans son petit cœur en acceptant de jouer contre elle malgré leur différence flagrante de taille. En plus de ça, la demoiselle lui était vraiment reconnaissante de l’avoir traitée comme il aurait traité un garçon ! Il ne lui avait pas facilité la tâche, rendant ce petit duel encore plus stimulant ! Et, finalement, quand Nathan lui lança qu’il faisait du basket depuis tout petit et que son père avait même été capitaine du club ici quand il y étudiait, Saya ne put qu’ouvrir de grands yeux ronds. Elle était admirative et un peu envieuse, il fallait le dire !

« Oh ! C’est génial ça ! C’est lui qui t’a appris à jouer alors ? Il fait encore du basket maintenant ? Ça doit être cool de jouer contre lui, j’imagine qu’il doit être fort s’il était capitaine ici ! Oh et comme je te disais, c’est mon grand-frère qui m’a appris dès que j’ai pu tenir un ballon entre mes mains ! »

Saya le gratifia d’un grand sourire, contente de pouvoir apprendre à connaître un peu mieux son premier contact dans ce nouveau club qu’elle avait si ardemment rêvé de rejoindre. Quoi qu’il en soit, ils furent coupés dans leur élan par les autres membres du club qui arrivèrent pour le véritable entraînement. La demoiselle était un peu fatiguée après cet échange avec Nathan mais son sourire ne quittait pas ses lèvres, et Saya donna absolument tout ce qu’elle avait encore en réserve pour la suite. Décidément, ce jour n’était pas loin d’être le meilleur de toute sa vie ! La basketteuse était vraiment aux anges à la fin de l’entraînement, même si elle était essoufflée et pas franchement très sexy avec ses cheveux bruns qui collaient à son front à cause de la sueur. Passant son bracelet-éponge sur son visage, Saya soupira de contentement. Il ne lui restait plus qu’à filer sous la douche pour se débarrasser de toute sa sueur. Mais elle fut coupée dans son élan par Nathan qui revenait vers elle pour lui demander si elle acceptait de boire un verre en ville avec lui.

Saya le regarda avec une mine surprise. C’était bien la première fois qu’un garçon l’invitait dans un café ! Bon, c’était sa première semaine ici après tout, elle recevrait certainement plein d’autres invitations par la suite, mais plus que d’être gênée par cette demande soudaine, la basketteuse sentit son cœur se réchauffer. Bien sûr que ça l’intéressait ! C’était peut-être son premier ami qui se tenait devant elle après tout ! Un ami qui adorait le basket au moins autant qu’elle ! Un large sourire vint illuminer le sourire de Saya alors que Nathan finissait par afficher un air grognon. Oh… Il avait changé d’avis ? Mais non, plutôt que d’aller dans un café, il lui proposa d’aller faire leurs devoirs ensemble, la gratifiant d’une moue absolument adorable. La basketteuse ne put s’empêcher de pouffer un peu en le voyant.

« C’est d’accord ! Surtout que je suis un peu moins douée dans les matières scientifiques… Et comme c’est ma première année ici, j’ai un peu peur que le niveau soit trop différent par rapport à mon ancien collège… »

Saya fit une petite moue. Elle savait qu’elle allait devoir redoubler d’efforts. Elle n’était pas ici grâce à l’argent de papa et maman, mais bien uniquement grâce à sa bourse sportive. Alors si jamais ses résultats n’étaient pas assez bons… La demoiselle secoua un peu la tête pour chasser ces pensées de son esprit, retrouvant bien vite son grand sourire.

« On se retrouve à l’entrée du gymnase alors ? Je me dépêche de prendre ma douche ! »

La jeune femme lui fit un petit signe de la main et trottina aussitôt vers le vestiaire des filles pour prendre sa douche en quatrième vitesse. Elle avait vraiment hâte de passer encore un peu de temps avec Nathan ! Certes, ce n’était pas pour du basket, mais Saya avait bien envie d’apprendre à le connaître un peu plus. Il devait devenir son premier ami à Yokuboo ! Sortant de la douche, la basketteuse se sécha et remit son uniforme, rangeant toutes ses affaires dans son sac de sport. Elle laissa ses cheveux détachés pour qu’ils sèchent mieux, et se rendit devant le gymnase. Ah… Elle s’était tellement pressée qu’elle était sortie la première ! Tant pis ! En attendant que Nathan arrive, elle sortit son précieux ballon tout usé de son sac pour dribler un peu, juste pour sentir encore un peu le cuir contre la paume de sa main. Et quand la porte s’ouvrit finalement sur son camarade, Saya lui offrit un nouveau sourire.

« T’es prêt ? Euh… Je t’avoue que je ne sais pas trop où se trouve la bibliothèque, je ne connais pas encore bien tous les bâtiments… Je sais juste où sont le gymnase, le pensionnat, les salles des clubs de musique et de cuisine, les salles de cours et la cafétéria ! Au fait, tu es aussi au pensionnat ? »

Non parce que, mine de rien, ça leur permettrait de se voir encore plus souvent si c’était le cas ! Enfin, mieux valait ne pas trop se précipiter et y aller en douceur. Elle ne voulait pas finir par faire fuir Nathan !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Matthews
Lycée • 2ème année
Nathan Matthews

Messages : 22
Age : 16

Infos supplémentaires
Clubs: Basket, danse, littérature
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Un rêve qui se réalise |PV Nathan|   Mar 18 Déc - 11:16

Erf, il n’aurait peut-être pas dû parler de son père, en fait. Il voyait bien que Saya semblait déjà l’admirer alors que c’était que voulait éviter Nathan. Non, il n’avait rien à lui reprocher, mise à part ses absences, sa sévérité, le fait qu’il avait plus l’impression qu’il regardait ses notes plutôt que lui, ou encore qu’il lui refusait beaucoup de choses. Enfin, c’était pas comme s’il ne reprochait rien à sa mère non plus. Mais bon, si Saya pouvait éviter d’afficher un sourire, ça l’aurait bien arrangé. Surtout qu’elle était capable de dire qu’ils se ressemblaient comme deux gouttes d’eau, s’il le voyait. Il l’avait suffisamment entendu dans sa vie, et il n’était pas son père.

-Ton frère étudie ici aussi ?


Il aurait bien aimé avoir un grand-frère aussi. Mais c’était lui l’aîné de la famille, celui où on lui donnait des responsabilité dont il voulait pas. Pourquoi il voudrait garder ses frères et sœurs, hein ? Il préférait sortir avec ses amis, plutôt que de s’ennuyer avec eux. Surtout que c’était souvent pour que ses parents passent du temps entre eux. Sérieux, s’ils voulaient faire ça, pourquoi avoir fait autant d’enfants ? Ils devraient assumer jusqu’au bout, au lieu de lui faire ça. D’ailleurs c’était une des raisons pour laquelle il n’aimait pas rentrer chez lui. Sa mère était capable de lui demander de l’aider. Si bien qu’entre ça et ses devoirs, il avait peu de temps pour lui. Alors forcément, il avait tendance à fuir la maison, et proposa à Saya de passer du temps ensemble. Évidemment, il aurait préféré boire un coca avec la demoiselle plutôt que de faire ses devoirs, mais… Son père était effrayant quand il était énervé. Est-ce que c’était à force de fréquenter des criminels ou est-ce qu’il avait toujours été comme ça ? Aucune idée, mais en fait… Ca n’avait pas d’importance puisque le résultat restait le même.

Et il était bien content que Saya accepte, et il afficha un sourire amusé. Beaucoup de monde avait des problème avec les matières scientifiques. Nathan se demandait pourquoi. C’était tout de même plus facile que la littérature ou les arts qui n’avaient strictement aucun sens, selon lui. On mettait les idées qu’on voulait et si les arguments étaient bons, on avait une bonne note, mais merde… Comment on pouvait savoir que c’était vraiment ce que voulait l’auteur ? A chercher des significations partout, la lecture devenait beaucoup moins sympa.

-T’inquiète pas ! C’est facile une fois qu’on a compris la logique !


Le soucis c’était justement de comprendre la logique… Et semblait inné chez le jeune homme pour ça. Encore un gêne de son père, apparemment. Il hocha finalement la tête lorsqu’elle lui demanda de se retrouver à l’entrée du gymnase, et Nathan trottina jusqu’au vestiaires, prenant son temps pour la douche persuadé qu’elle allait mettre longtemps. C’était une fille après tout… Sexiste ? Pas du tout. Juste qu’il n’avait vu que ça. Alors forcément, il était étonné de voir que la demoiselle était en train de l’attendre, et il trottina jusqu’à elle avec son sac de sport et de cours.

-Désolé, tu as attendu longtemps ?

Il vit le ballon, et dû se faire violence pour ne pas lui piquer et essayer de marquer un trois points. Vile tentatrice. Nathan afficha un sourire en l’entendant avant de rire.

-C’est déjà pas mal pour un premier jour. C’est une grande école. Et non, j’habite dans une villa dans le quartier Fujinokidai, mon père voulait pas que j’aille au pensionnat.


Nathan ne se doutait absolument pas que Saya était boursière. Tout le monde était riche ici selon lui. Alors pour lui, la demoiselle avait bien de la chance de ne pas habiter chez elle. Lui aussi voulait s’éloigner de ses parents.

-Mais j’aurais bien aimé.


Au moins, il avait eu Poisson… son chat, que sa mère avait acheté derrière le dos de son père. Si seulement il avait pu avoir les deux… Enfin, ça ne servait à rien de rester ressasser ça. Peut-être qu’à 20 ans, il arriverait à avoir un appartement. Il croisait les doigts.

Ils allèrent jusqu’à la bibliothèque, et Nathan choisit la table la plus éloignée des gens, histoire qu’il soit tranquille. Les personnes de son année avait tendance à venir le voir pour avoir des explications sur les cours ce qui l’empêchait souvent d’avancer de son côté. Enfin, peut-être qu’avec Saya ça serait différent. Il sortit ses affaires les disposants de manières ordonnés, histoire de ne pas perdre son temps à chercher des trucs, ainsi que ses lunettes, qu’il mit sur son nez, lui donnant un air beaucoup plus sérieux.

-Tu veux que je t’aide tout de suite, ou tu veux chercher toute seule d’abord ?

Qu’il sache s’il pouvait commencer tout de suite les siens. Et puis, il afficha une petite moue, se demandant si Saya pouvait l’aider avec une matière. Même s’il avait des doutes puisque la demoiselle avait un an de moins que lui.

-Au fait, t’es douée en littérature ? Je t’avoue que c’est un truc que j’ai dû mal à comprendre. C’est trop… aléatoire.

Et même les questions n’étaient pas claires. A rien comprendre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saya Nakajima
Lycée • 1ère année
Saya Nakajima

Messages : 48
Age : 16
Multicomptes : Dae-Hyun Jang, Kyojiro Sakurai, James P. Campbell, Amelia McClenahan

Infos supplémentaires
Clubs: Basket et musique
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Un rêve qui se réalise |PV Nathan|   Jeu 27 Déc - 12:42

Premier entraînement

feat. Nathan Matthews

Saya avait vraiment envie d’en savoir plus à propos du père de Nathan. Il avait réussi à devenir capitaine du club de basket de Yokuboo quand il y étudiait alors ce n’était quand même pas rien ! Il devait être super fort ! Mais Nathan ne semblait pas avoir envie plus que ça d’en parler, déviant le sujet pour parler du frère de la basketteuse. Et forcément, quand on savait à quel point la relation entre Saya et son grand-frère était fusionnelle, on évitait de la lancer sur le sujet !

« Oui ! On est arrivé tous les deux cette année pour la rentrée ! Tu le verras sans doute, il est aussi inscrit au club de basket ! Et il est super fort, bien plus que moi ! Peut-être qu’il pourra se faire repérer en jouant dans l’équipe de l’Académie pour devenir professionnel… Je crois que ça lui plairait beaucoup. Ah ! Il s’appelle Keisuke ! Keisuke Nakajima ! »

Comme ça, Nathan avait toutes les informations nécessaires pour le reconnaître si jamais il le croisait dans ce gymnase. En plus, ils se ressemblaient vraiment beaucoup avec Saya sur le point de vue physique. Et ils avaient un peu le même tempérament, même si Keisuke était bien plus méfiant que la jeune femme quand des personnes s’approchaient un peu trop de sa petite-sœur chérie.

Quoi qu’il en soit, ils ne purent pas s’étaler davantage sur le sujet puisque le réel entraînement avec les autres membres du club commença. Une fois celui-ci terminé, Nathan revint auprès de la jeune femme pour lui proposer de boire un verre en ville, avant de changer d’avis pour lui proposer de faire leurs devoirs ensemble. Saya accepta avec grand plaisir, soulagée de ne pas avoir à dépenser le peu d’argent qu’elle avait pour ce verre en ville alors qu’elle pouvait très bien passer du temps avec son camarade sans dépenser un centime. Et puis, elle devait bosser elle aussi ! Et si Nathan était doué pour les matières scientifiques, elle n’allait pas cracher dessus, bien au contraire !

Saya se doucha et se changea aussi vite qu’elle le put pour ne pas faire attendre son camarade à l’extérieur du gymnase, mais ce fut finalement elle qui se retrouva à attendre, jouant avec son ballon pour faire passer le temps. Quand Nathan apparut enfin, elle lui offrit un grand sourire en secouant doucement la tête de droite à gauche.

« Non ! T’inquiètes pas ! Je me suis pressée pour ne pas que tu m’attendes trop longtemps mais… Je crois que je me suis un peu trop dépêchée du coup… C’est rien en tout cas ! J’ai pas vu le temps passer ! »

Saya montra son ballon d’un signe de tête pour lui faire comprendre qu’elle s’était occupée avec lui en l’attendant, rangeant son précieux trésor dans son sac de sport pour finalement suivre Nathan jusqu’à la bibliothèque. Celui-ci se mit à rire à ses mots, rire qui fit sourire un peu plus la demoiselle avant qu’elle ne grimace intérieurement. Ah… Encore un riche… Enfin, c’était normal dans une Académie comme ça, mais ça avait légèrement tendance à lui faire penser qu’elle n’était pas à sa place ici. Bon, sa nouvelle mission serait donc d’essayer de ne pas dire qu’elle était boursière. Son sourire se fit un peu plus discret alors qu’elle regardait le sol. Ses parents lui manquaient et Nathan voulait s’éloigner d’eux. C’était marrant de voir que l’un enviait la situation de l’autre.

« Oh, je vois ! Oui, j’imagine que c’est normal que tu vives chez toi si tu as une maison pas très loin d’ici. Pourquoi tu aurais aimé être au pensionnat ? Ça… Ça se passe pas très bien chez toi ? Ah ! Mais… Ça me regarde pas, pardon si je suis indiscrète, t’es pas obligé de me répondre surtout ! »

Mais quelle curieuse celle-là ! Ce n’était sans doute pas un sujet sur lequel Nathan voulait s’étaler, mais elle n’avait pas pu s’empêcher de poser quand même la question. Elle avait envie d’apprendre à le connaître après tout, alors elle voulait tout savoir ! Même les détails les plus insignifiants !

Quoi qu’il en soit, ils prirent finalement le chemin de la bibliothèque et s’installèrent à une table en retrait. Saya sortit ses affaires, de façon un peu plus bordélique que son camarade, esquissant un sourire en voyant qu’il portait des lunettes. Ça lui donnait un air sérieux, mais ça lui allait bien ! La jeune femme commença à ouvrir ses cahiers, soupirant intérieurement en voyant tous ces chiffres. Ce qu’elle avait horreur des maths ! Elle grognait intérieurement quand Nathan la coupa pour lui proposer son aide. La basketteuse agita alors ses mains devant elle.

« Oh, non, non ! Ne t’inquiètes pas ! Je… Je vais d’abord essayer toute seule ! Comme ça, tu pourras avancer de ton côté toi aussi ! »

Elle ne voulait pas être le boulet de service ! Mais rien qu’à voir tous ces exercices, elle avait envie de refermer son bouquin et ressortir dehors pour jouer au basket. Par contre, sa nouvelle question fit naître un grand sourire sur le visage de Saya. La littérature ? Ça, elle maitrisait bien mieux !

« Je me débrouille bien mieux en littérature qu’en maths oui ! Donc si tu m’aides, je t’aiderai en retour, c’est promis ! Hum… Je me débrouille aussi en japonais et hum… en musique ! Et en sport forcément… Et un peu en anglais aussi… »

Elle ne se doutait pas du tout qu’elle avait un bilingue, voire trilingue, juste devant elle, mais il y avait tellement peu de matières où elle se sentait à l’aise qu’elle avait préféré faire toute la liste pour montrer à Nathan qu’elle pourrait, s’il en avait besoin, l’aider dans d’autres domaines que la littérature. Et puis… Comme cette question lui brûlait les lèvres, Saya se lança.

« Tu portes souvent tes lunettes ? Enfin… Pour le basket, tu as des lentilles ? »

Quelle curieuse…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Matthews
Lycée • 2ème année
Nathan Matthews

Messages : 22
Age : 16

Infos supplémentaires
Clubs: Basket, danse, littérature
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Un rêve qui se réalise |PV Nathan|   Sam 19 Jan - 19:40

Donc s’il suivait bien Saya, son frère devait être bien plus fort et plus passionné que lui. Nathan avait beau adoré le basket, il n’avait aucune intention d’en faire sa vie. Bon, il savait pas ce qu’il voulait faire de sa vie non plus. Trop choix, et tout paraissait chiant… Enfin, il avait le temps. Il lui restait encore deux ans…

-Il est en quelle année ? Et il a quel âge ?

Sans doute à l’université. Il savait pas pourquoi, il l’imaginait déjà adulte et super mature, alors que ce n’était peut-être pas du tout le cas. En même temps, Nathan n’avait pas de grand frère. C’était lui l’aîné de la famille. En y pensant quand sa petite sœur aurait 10 ans, lui il en aurait déjà 22. Mon dieu, c’était trop déprimant de penser ça. Il serait déjà adulte alors qu’elle ne serait même pas encore adolescente. Déprime totale… Pourquoi ses parents avaient décidé de faire des enfants aussi tardivement ? Et pourquoi deux enfants n’avaient pas été suffisant ? Il y avait déjà pas mal d’écart avec son premier petit frère. Hayden arriverait au lycée quand lui commencerait l’université.

Heureusement que l’entraînement arrivait histoire d’oublier ces histoires…

*****

Histoires qui revinrent sur le tapis quand Saya lui posa des questions sur sa famille. Comment dire… Il avait une mère envahissante, un père absent et strict, des frères bruyant et une sœur encore plus bruyante que ses deux frères réunis… Ce n’était pas vraiment que ça se passait mal, c’était surtout que… Ca se passait mal. Il perdait à chaque fois patience entre sa mère qui pouvait s’énerver, les disputes qu’il avait avec Hayden, et Ana qui réclamait l’attention de tout le monde… Non, fallait vraiment qu’il trouve un moyen d’être en internat l’année prochaine…

-Disons que… C’est bruyant. J’ai deux petits-frères et une petite sœur.

Ouais, il allait éviter de lui dire qu’il s’entendait moyennement avec le voleur d’attention, Nolan qui était dans une période bien relou à demander des câlins et réclamer quelqu’un pour jouer à la console, et sa sœur qui s’amusait à lancer des jouets. Nope, il avait vraiment pas envie de rentrer chez lui. C’était d’ailleurs une des raisons pour laquelle il passait le plus de temps possible à l’extérieur.
Rien que d’y penser le silence de la bibliothèque lorsqu’ils arrivèrent lui était comme une bouffée d’air frais. Ca devait être tellement agréable de maison comme ça. Ou alors l’internat. Rester avec ses amis. Encore mieux. Alors s’il pouvait perdre du temps avec Saya, il était complètement ok. Mais elle semblait pas y mettre de sa volonté quand elle refusa. Nathan afficha une mine désabusée, carrément déçu qu’elle veuille pas de son aide.

-Hey ! Je suis pas nul dans les matières scientifiques ! J’ai des super notes !

Il se retint de gonfler les joues, tentant une autre approche du type donnant-donnant. Et il s’était pas attendu à ce que ça marche aussi bien. Elle se lança même dans une énumération. Il avait envie de rire… Jusqu’à entendre le mot musique. Hein ? Ca se révisait ça ? Peut-être pour ça qu’il avait des notes à peine au-dessus de la moyenne. Ca expliquait beaucoup de choses. Mais c’était pas pour autant qu’il allait s’y mettre. Fallait pas déconner. C’était que la musique.
Par contre, il lui lança un regard plutôt tendre lorsqu’elle lui dit qu’elle se débrouillait plutôt bien en anglais. Si elle savait qu’il pouvait parler anglais, espagnol et coréen, sans doute qu’elle réagirait différemment. Néanmoins, Nathan préféra se taire sur ses facultés en langues, bien conscient que c’était grâce à sa famille. Tout le monde n’avait pas un entourage aussi… éclaté que la sien.

-On va seulement rester avec la littérature. Je me débrouille dans les autres matières, merci.

Elle était vraiment adorable cette fille. Il avait presque envie de lui faire un câlin alors qu’il la connaissait à peine. Et Nathan se mit à sourire d’un air amusé à sa question. Vraiment trop adorable.

-Nan, c’est pour les écrans. J’ai des migraines sinon.

Il lui montra sa tablette qu’il avait posé au dessus de ses livres. C’était qu’il avait pas envie d’utiliser les ordinateurs de l’école, tout simplement parce que ça le faisait chier de devoir à chaque fois de se déplacer s’il avait des recherches à faire.

Il approcha dangereusement son visage de la tête de Saya avec un sourire amusé, bien décidé à la taquiner un peu. C’était qu’elle était tellement sociale que Nathan se sentait particulièrement à l’aise avec elle.

-Ca me va bien ? Ou on voit pas assez mes beaux yeux ?


Ne pas exploser de rire, ne pas exploser de rire. Il devait se mordre la lèvre inférieure tellement c’était dur de se retenir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saya Nakajima
Lycée • 1ère année
Saya Nakajima

Messages : 48
Age : 16
Multicomptes : Dae-Hyun Jang, Kyojiro Sakurai, James P. Campbell, Amelia McClenahan

Infos supplémentaires
Clubs: Basket et musique
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Un rêve qui se réalise |PV Nathan|   Jeu 14 Fév - 14:27


Saya aimait beaucoup son frère alors, forcément, quand Nathan lui avait posé plein de questions le concernant, elle s’était empressée de lui répondre avec un grand sourire rayonnant.

« Il est en deuxième année à l’université, mais c'est sa première année à Yokuboo ! On a 4 ans d’écart donc il a 19 ans ! Je pourrai te le présenter si tu veux ! Enfin… Tu vas forcément le rencontrer vu qu’il est au club de basket lui aussi… »

Oui, ils auraient tout le temps de faire connaissance plus tard ! Pour l’heure, les deux jeunes gens avaient quitté le gymnase pour se rendre jusqu’à la bibliothèque afin de faire leurs devoirs ensemble. Sur le chemin, ils avaient encore un peu discuté famille, Saya ne comprenant pas vraiment pourquoi Nathan voulait aller à l’internat alors qu’il vivait à Nara avec ses parents. Quand il lui expliqua que c’était à cause du bruit, la basketteuse ne put s’empêcher de pouffer doucement.

« Je vois… Ils ont quel âge ? C’est sûr que ça doit être très animé chez toi avec autant de monde ! Déjà que je trouvais que ça l’était chez moi avec seulement mes parents et mon frère… Enfin, il faut dire qu’il y a toujours du monde chez nous avec le restaurant. »

Ah… Oops ? Elle venait pas de parler du restaurant familial là ? Faisant une petite grimace en se rendant compte que ça pouvait complètement la griller quant à sa bourse qu’elle avait obtenue pour venir étudier ici, Saya préféra changer de sujet et se dépêcher d’atteindre la bibliothèque, croisant les doigts pour que Nathan ne rebondisse pas sur cette révélation pour lui demander plus d’informations sur sa famille à elle. Pas qu’elle était honteuse de sa situation, elle aimait sa famille plus que tout, même si elle était modeste mais… Est-ce que Nathan ne finirait pas par la regarder différemment s’il apprenait qu’elle n’était pas comme la majorité des gens qui étudiaient ici ? Déjà qu’on l’avait mise à l’écart au collège parce qu’elle était trop petite pour faire du basket, si maintenant qu’elle était au lycée on la mettait à l’écart à cause de la condition de sa famille…

En tout cas, Saya ne put s’empêcher de rire en entendant Nathan faire le vexé, vantant ses capacités et ses super notes dans les matières scientifiques. La basketteuse n’en doutait pas une seconde, c’était difficile d’être plus nul qu’elle dans ce domaine de toute façon, mais si elle se reposait trop sur les autres et n’essayait pas par elle-même, elle n’allait jamais y arriver ! Son sourire resta sur ses lèvres alors que son camarade enchaînait en disant qu’il n’avait des soucis qu’avec la littérature. Ça devait être une sacrée tête alors !

« D’accord pour la littérature alors ! Et… Je veux que tu m’aides hein ! Enfin… Il faut que j’essaie toute seule d’abord parce que si je te demande aussitôt, je vais trop vouloir me reposer sur ton aide, et ça serait sans doute pas une bonne idée… Tu seras peut-être pas toujours là pour m’aider ! »

Saya lui fit une petite moue adorable, se disant qu’elle serait quand même triste de ne pas pouvoir continuer à jouer au basket avec lui s'ils se perdaient de vue. Oui, c’était plus ça que son aide pour les maths qui lui importait ! Et puis… La basketteuse avait quand même sa petite fierté ! Elle ne pouvait pas s’avouer vaincue sans avoir essayé !

Le sujet dévia alors sur les lunettes de Nathan, celui-ci lui expliquant qu’il les portait pour éviter les migraines quand il était face à un écran, avant de se pencher dangereusement vers Saya pour lui demander si ça lui allait bien. La tête de la demoiselle eut un petit mouvement de recul, juste pour garder une certaine distance de sécurité, alors qu’elle ouvrait la bouche sans rien dire. Ses yeux sombres se plongeaient dans les beaux yeux clairs de Nathan, les remarquant vraiment pour la première fois à ce moment-là. C’était vrai qu’ils étaient beaux… Saya sentit ses joues se réchauffer légèrement alors qu’elle retrouvait son sourire et approchait son index du milieu des lunettes de Nathan pour les faire un peu remonter sur son nez (et essayer de le faire reculer un peu aussi parce qu’il était beaucoup trop près là).

« Elles te vont très bien ! Et c’est vrai que tu as de très jolis yeux ! Mais ne t’inquiètes pas, même avec tes lunettes, on les voit très bien ! »

Trop sincère cette Saya ! Et elle attendit sagement qu’il reprenne sa place. N’importe quelle autre fille aurait pu se mettre à piquer un fard en voyant un si beau garçon se rapprocher autant d’elle, mais la basketteuse n’était pas si timide. Et puis, elle s’était toujours bien entendu avec les garçons alors… Quoi qu’il en soit, elle essaya de se concentrer à nouveau sur son cahier d’exercice, fronçant les sourcils en se mettant à taper le bout de son stylo contre ses lèvres. Elle devait essayer, elle devait y arriver ! Mais après avoir gribouillé tout un tas de chiffres sur sa feuille de brouillon, Saya s’entendit soupirer profondément alors qu’elle se prenait la tête entre ses mains, dépitée. Elle se laissa doucement tomber en avant, posant son menton sur son cahier alors qu’elle levait les yeux vers Nathan avec une bouille absolument adorable.

« Nathan… Je sais que j’ai dit que je voulais y arriver toute seule mais… Est-ce que tu peux juste m’aider un peu s’il-te-plaît ? »

C’était lui qui lui avait proposé après tout ! Il ne pouvait pas refuser maintenant ! Surtout pas en voyant cette adorable moue sur le visage de Saya !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un rêve qui se réalise |PV Nathan|   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un rêve qui se réalise |PV Nathan|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ce soir, on réalise nos rêves || Zackouille & Sassa
» Le dragon réalise une BA
» Alise Cayley
» Que ton rêve se réalise [clos]
» Vous m’avez fait former des fantômes qu’il faudra que je réalise. (Assad)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Yokuboo :: Académie :: Campus :: Complexe sportif :: Gymnase-
Sauter vers: