Partagez | 
 

 Un rêve qui se réalise |PV Nathan|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saya Nakajima
Lycée • 1ère année
avatar

Messages : 23
Age : 16
Multicomptes : Dae-Hyun Jang, Kyojiro Sakurai, James P. Campbell, Amelia McClenahan

Infos supplémentaires
Clubs: Basket et musique
Mais encore ?:

MessageSujet: Un rêve qui se réalise |PV Nathan|   Lun 30 Avr - 10:17

Premier entraînement

feat. Nathan Matthews

Cela faisait déjà une semaine. Une semaine que Saya était arrivée dans ce nouvel établissement et que les cours avaient repris. La Japonaise avait eu du mal, les premiers jours, à se familiariser avec toutes ces nouveautés dans sa vie, mais, heureusement pour elle, elle avait toujours eu le soutien de son grand-frère qui suivait des cours à l’université de l’Académie Yokuboo. Ce soutien inconditionnel et la grande capacité d’adaptation de Saya avaient permis à cette dernière de rapidement s’imprégner des lieux. Elle se perdait bien moins, suivait assidument les cours pour ne pas se laisser distancer et finir par se voir retirer sa bourse qu’elle avait si durement obtenue, se faisait petit à petit des connaissances et liait des débuts d’amitiés. Au bout d’une semaine, la basketteuse ne pouvait pas vraiment prétendre avoir des amis, c’était trop rapide, mais elle sentait que le courant passait bien avec plusieurs camarades, avec ses colocataires aussi, ce qui laissait envisager une évolution plus que positive de ces liens. Saya était même assez populaire dans sa classe. Il fallait dire qu’elle était mignonne, pas timide pour un sou et toujours très souriante. Elle allait aussi bien souvent vers les gens qui restaient dans leur coin, se proposait toujours pour donner un coup de main… Déjà une semaine et tout le monde la connaissait dans sa classe !

Quoi qu’il en soit, aujourd’hui était un jour très spécial pour la demoiselle. La première semaine de découverte étant passée, Saya ayant eu l’occasion de faire un tour de tous les clubs qui étaient proposés à l’Académie, la lycéenne avait enfin pu s’inscrire au club de basket et à celui de musique. Elle se tâtait encore concernant le club de cuisine, préférant se laisser un peu de temps pour voir si elle allait déjà réussir à gérer son temps entre les cours, les révisions, ses amis et ses deux clubs. Il valait mieux y aller doucement, prendre le temps de bien s’habituer à toutes ces nouvelles choses, plutôt que foncer tête baissée et le regretter par la suite. Et ça, c’était bien la dernière chose que voulait Saya. Officiellement membre du club de basket, on avait prévenu la Japonaise que son premier entraînement avec le reste du club aurait lieu en fin de journée, après les cours. Inutile de dire que le mot qui résumait le mieux la demoiselle aujourd’hui était « fébrile ». Elle avait tellement hâte de se rendre au gymnase pour jouer avec d’autres personnes qu’elle n’en avait presque pas dormi de la nuit et, pourtant, elle était en pleine forme !

Les cours passèrent à toute vitesse et, sans doute parce qu’on était encore au début de l’année, ils finirent même plus vite que prévu. Quelle aubaine ! Saya allait pouvoir se rendre plus tôt au gymnase ! La demoiselle ne perdit pas une seconde de plus et s’empressa de remonter à sa chambre au pensionnat pour récupérer son sac de sport, où elle avait fourré sa tenue de basket (un short et un maillot que son frère lui avait offert pour son dernier anniversaire (ici !)), un débardeur, ses baskets blanches montantes, de quoi se doucher à la fin de l’entraînement, ainsi que tout un tas d’accessoires allant du poignet-éponge aux élastiques et barrettes pour ses cheveux. Ne sachant pas trop si elle aurait accès à la réserve avec tous les ballons en arrivant avant tout le monde, Saya s’était aussi emparé de son précieux ballon, celui avec lequel elle avait appris à jouer. C’était un de ses plus précieux trésors et on voyait qu’il n’avait pas été épargné, le cuir étant abîmé à de multiples endroits même si la Japonaise en prenait le plus grand soin. Ça prouvait qu’elle ne prenait pas ce sport à la légère et qu’elle avait déjà de très nombreuses heures d’entraînement à son actif !

Et pour cause, n’ayant jamais pu faire partie du club de basket de son collège parce qu’on lui reprochait sa trop petite taille, la demoiselle n’avait pas abandonné pour autant, se rendant au terrain de basket le plus proche de chez elle ou directement dans la cour qui se trouvait derrière le restaurant de ses parents pour s’entraîner au tir. Saya n’avait pas peur des efforts, bien au contraire. Chaque jour, elle s’était fixé l’objectif de tirer au moins 500 lancers francs. Les débuts avaient été difficiles, le temps de bien appréhender la distance, de doser la puissance de son tir, la hauteur, d’apprendre à utiliser ses appuis pour sauter plus haut, ainsi que la bonne position pour ses bras et ses mains. Son frère l’avait beaucoup aidée, mais Saya avait aussi énormément travaillé, seule, pour parfaire sa technique, et elle était devenue vraiment douée au tir ! Sa maîtrise du ballon était aussi excellente. Au final, la seule chose qu’il lui manquait, c’était de savoir jouer en équipe. Et c’était bien la chose qui la motivait le plus alors qu’elle allait vers le gymnase avec près d’une heure d’avance.

Se changeant à toute vitesse dans les vestiaires, passant un débardeur rouge sous son maillot, Saya remonta ses cheveux en queue de cheval pour ne pas être trop dérangée. Enfilant son poignet-éponge et ses baskets, la demoiselle laissa toutes ses affaires dans les vestiaires, attrapant son ballon pour se placer sur le terrain. Ses yeux pétillaient alors qu’elle parcourait du regard la grande salle dans laquelle elle se trouvait. Elle avait tellement rêvé de pouvoir jouer sur un vrai terrain intérieur ! Un large sourire aux lèvres, ses mains tremblant presque sous l’excitation de pouvoir faire quelques paniers avant que les autres n’arrivent, Saya commença par s’échauffer. Elle avait hâte, vraiment, mais elle préférait faire les choses doucement et dans l’ordre. Si elle se précipitait et se faisait mal… Non, elle ne voulait même pas penser à une blessure, pas déjà ! Elle fit tourner ses poignets, ses chevilles, son cou, fit quelques tours de terrain, puis quelques exercices de dribble. Le ballon passait d’une main à l’autre avec une aisance incroyable, sous ses jambes, derrière elle… On aurait presque dit que ce vieux ballon était le prolongement de son corps.

Enfin échauffée, Saya se positionna sur la ligne des lancers francs. Sautillant un peu sur place pour travailler ses appuis, elle finit par tirer. Son sourire avait disparu, mais ses yeux pétillaient toujours malgré la grande concentration dont elle faisait preuve. Et son premier tir fit mouche. On n’avait simplement entendu le bruissement du ballon sur le filet. Saya enchaîna les tirs, tous presque aussi parfaits. Pas aucun n’avait été tiré à côté. Satisfaite, la demoiselle afficha un sourire de défi, pour elle-même, alors qu’elle dribblait en reculant jusqu’à la ligne des trois points. Dribblant un instant, la demoiselle se concentra sur le panier qui se trouvait à présent à plus de 6 mètres d’elle. Inspirant profondément, Saya finit par prendre une grande impulsion sur ses pieds pour tirer. Le ballon rebondit sur le cercle, sur le panneau, puis il finit par tomber dans le filet.

« Oui ! »

Saya n’avait pas pu s’empêcher de lâcher ce petit « oui » assez fort, super contente d’avoir réussi à marquer son premier trois points sur ce terrain. Bon, personne ne l’avait vue, mais tant pis ! Elle était tellement heureuse qu’elle s’était même lancée dans une petite danse de la victoire avant d’aller récupérer son ballon qui devait rouler sur le terrain en l’attendant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Matthews
Lycée • 1ère année
avatar

Messages : 11
Age : 15

Infos supplémentaires
Clubs: Basket, danse, littérature
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Un rêve qui se réalise |PV Nathan|   Mar 8 Mai - 12:46

Cette journée de cours était affreusement longue. Déjà, il avait toutes les matières qu’il détestait avec l’art, la littérature et les langues, mais en plus, il devait attendre pour rejoindre le club de basket. Ca faisait un mois qu’il n’avait pas fait un match, et ça lui manquait terriblement. Autant dire qu’il était aussi concentré que… Oh, un papillon venait de passer devant la fenêtre.
Nathan grogna se faisant violence pour rester écouter le cours. Autant dire que sa bonne volonté dura… tout au plus 30 secondes, et il préféra discuter un peu avec ses voisins. Surtout en anglais qui était une langue qu’il maîtrisait parfaitement grâce à son père. Mieux que le professeur en plus avec son accent à couper au couteau. Non, on ne disait pas « wateru », mais « water ». Où est-ce qu’il voyait un « u » dans ce mot ?
Il poussa un profond soupir ennuyé, alors que ses pieds faisaient les claquettes. L’adolescent voulait faire du sport. C’était plus fort que lui. Alors quand la sonnerie de fin des cours sonna, Nathan se leva immédiatement trop presser de rejoindre le club, alors qu’une fille venait lui parler, le lycéen l’arrêta d’un mouvement de main.

-Pas le temps, désolé !

Sans doute qu’elle voulait un peu d’aide pour les cours d’anglais ou de biologie où Nathan était souvent premier de la classe. Il n’était jamais contre l’idée de donner un coup de main, mais là, le basket passait en premier. Il se cogna contre la porte alors qu’il se mettait à courir. Il fut néanmoins coupé dans son élan par un professeur qui lui disait de ne pas se précipiter dans les couloirs. Nathan glissa légèrement, n’ayant aucune envie de finir dans le bureau pour ce genre de comportement. Non, non, non, il devait faire du basket, là ! Même s’il avait joué pendant les vacances avec son père qui avait un excellent niveau, malgré son vieil âge. Enfin, est-ce que c’était vraiment étonnant en sachant qu’il avait été capitaine de son équipe et qu’il l’avait toujours mené au nationales ? Il espérait faire mieux, et être premier lui. Il était bien trop passionné par ce sport, même s’il ne cherchait pas à devenir pro.

Il arriva vite au vestiaire, se déshabillant rapidement. Et il était tellement pressé que Nathan mit son t-shirt à l’envers. Bien heureusement, il s’en rendit compte juste à temps. Il alla ensuite vers le terrain, mais fut stoppé net devant une inconnue. Une petite inconnue… Merde, son territoire était foulé avec le ballon de quelqu’un d’autres. Il afficha une petite moue boudeuse, en restant un peu dans son coin, pas spécialement prêt à rencontrer une nouvelle personne. Pourquoi personne ne l’avait prévenu ? Il resta la regarder discrètement. Elle n’avait pas l’air nulle, malgré sa petite taille. Et elle était même sans doute meilleure que lui pour les 3 points. L’adolescent ne se sentit pas le moins du monde inférieur. Il préférait les contacts lui. Son petit côté bourrin. Récupérer les rebonds et faire des dunks.
La demoiselle le fit même sourire devant tant de bonne humeur, et sa danse improvisée. Il s’approcha furtivement, ayant un peu envie de lui faire peur pour la taquiner.

-T’es une nouvelle du club ?

Tiens, en la regardant de plus près… Elle était toute petite… Elle devait faire quoi… 1,60m ? Nathan atteignait le 1,75m et ses épaules larges accentuaient la différence. La demoiselle ressemblait tellement à une crevette à côté de lui qu’elle en devenait vraiment mignonne.

Il regarda son ballon abîmé avec un curiosité. Aaaah ! Il voulait jouer ! Il n’avait pas envie de faire connaissance. Peut-être quand ses muscles seront épuisés et que le courant passait.

-Tu veux jouer avec moi ?

Nathan n’avait aucun a priori sur les femmes. Avec une mère qui n’hésitait pas à lancer des tomates pourries dans la face de son mari, ça aurait été un comble. Enfin, il devait avouer que sa petite taille lui faisait un peu peur, mais si elle savait s’en servir comme d’une arme, ça pouvait être efficace. Enfin, en théorie…
Quoiqu’il en soit, il était prêt à jouer et ses petits yeux étaient presque suppliants pour qu’elle accepte. On devinait qu’il serait totalement déçu si elle disait non.

-Y a des ballons neufs dans la réserve.

Et sans demander son avis, il y alla, récupérant un ballon et revint en trottinant. En se disant qu’il avait oublié un truc important… Ah oui, se présenter. En revenant vers elle, Nathan lui adressa un sourire amical.

-Au fait, je me suis pas présenté. Je m’appelle Nathan Matthews, et toi ?

En y songeant… Ils pouvaient pas se présenter après ? Non, non, non. Il devait rester poli tout de même.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saya Nakajima
Lycée • 1ère année
avatar

Messages : 23
Age : 16
Multicomptes : Dae-Hyun Jang, Kyojiro Sakurai, James P. Campbell, Amelia McClenahan

Infos supplémentaires
Clubs: Basket et musique
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Un rêve qui se réalise |PV Nathan|   Ven 18 Mai - 16:28

Premier entraînement

feat. Nathan Matthews

Saya était vraiment dans son élément dès lors qu’elle sentait le contact du cuir de son ballon fétiche sur la peau de ses mains. Elle était passionnée par ce sport et avait sans doute dédié plus de 80 % de son temps libre à dribbler et à shooter depuis que son frère lui avait offert ce ballon il y avait de ça plusieurs années. Malgré son talent certain, Saya angoissait un peu à l’idée de découvrir les autres membres du club de basket. C’était la première fois qu’elle pourrait s’entraîner avec une autre personne que son frère, qu’elle pourrait se mesurer à d’autres… Ça l’angoissait, mais ça l’excitait au moins tout autant ! En attendant, toute contente d’avoir réussi à marquer son premier trois points dans ce gymnase, même s’il n’avait pas été aussi bien exécuté que ses lancers francs et même si personne n’en avait été témoin, Saya fit sa petite danse de la victoire avant de trottiner jusqu’à son ballon chéri en chantonnant, toute guillerette. Elle était tellement dans sa petite bulle qu’elle ne remarqua pas le géant qui venait de se planter à côté d’elle, sursautant violemment quand il lui demanda si elle était nouvelle. Cette surprise lui tira un petit couinement alors qu’elle manquait de lâcher son ballon.

« Ah ! Désolée ! Je ne t’ai pas du tout vu arriver ! Tu… Tu es là depuis longtemps ? Tu m’as fait super peur en tout cas ! »

Saya soupira longuement pour calmer son petit cœur qui s’était mis à accélérer d’un coup sous la surprise de cette irruption soudaine, une main au-dessus de sa poitrine tandis que l’autre maintenait son précieux ballon contre celle-ci. Après quelques secondes, enfin remise de ses émotions, la Japonaise entreprit de s’incliner poliment face à ce garçon qui devait avoir plus ou moins le même âge qu’elle. Mais mince ! Il était sacrément grand !

« Oui ! Je suis inscrite depuis la rentrée, je suis en première année de lycée alors c’est ma toute première fois ici ! J’espère que tout se passera bien et que je ne serai pas trop un mauvais élément pour le club ! »

Redressant finalement la tête, manquant de se tordre le cou pendant qu’elle fixait le visage de son interlocuteur tellement elle devait pencher la tête en arrière, Saya prit le temps de le détailler un peu. Ce qui la frappa le plus, c’était sa foutue taille de géant ! Ouais, non, elle n’arrivait pas à se focaliser sur le reste tant elle se sentait microscopique à côté de lui ! La Japonaise s’attendait déjà à recevoir des critiques du genre « t’es trop petite pour faire du basket, choisis un autre club », alors quand elle entendit le jeune homme lui demander si elle voulait bien jouer avec lui, la surprise s’afficha aussitôt sur son visage. Puis, la surprise laissa place à une joie immense, ses yeux noisette se mettant à pétiller alors qu’un grand sourire étirait ses lèvres. C’était génial ! Il était grand, elle était petite, c’était un garçon, elle une fille, et pourtant, il lui proposait de jouer avec lui ! En plus, vu le regard suppliant qu’il lui avait lancé, il était vraiment sincère !

« Oui ! Avec plaisir ! C’est bien plus amusant de jouer à deux que de se contenter de faire des paniers toute seule ! »

Aaaaaah ! Elle était super heureuse ! Saya aurait même été capable de lui faire un gros câlin pour le remercier ! Elle était tellement contente qu’elle en trépignait même d’impatience, caressant son ballon en attendant de savoir ce que son camarade préférait faire. Mais celui-ci s’éloigna un instant pour aller chercher un ballon tout neuf dans la réserve. Saya resta interdite un instant, fixant son ballon tout usé, ses doigts se resserrant un peu sur ce cuir qu’elle connaissait par cœur. Okay, elle ne pouvait pas refuser de jouer avec un autre ballon que le sien après tout ! La Japonaise profita de l’absence du jeune homme pour aller déposer avec la plus grande délicatesse du monde son précieux ballon sur un banc qui longeait un des murs du gymnase. Pourvu que personne n’ait la fausse bonne idée de le lui voler pendant qu’elle jouerait ! Les deux lycéens se firent face à nouveau, le garçon prenant la peine de se présenter alors que Saya fixait le ballon qu’il avait entre les mains. Si neuf… Du coup, elle sursauta un peu en entendant le « et toi ? » qui l’avait coupée dans sa contemplation.

« Ah ! Enchantée Matthews-san ! Moi je m’appelle Saya Nakajima ! Alors, alors ? Qu’est-ce que tu préfères faire ? Tu veux faire un petit entraînement en un contre un ? Et le premier qui marque 10 points a gagné ? On peut jouer sur une moitié de terrain si tu veux ! »

Saya était vraiment ultra motivée, le grand sourire sur ses lèvres laissant alors deviner une pointe de malice alors qu’elle volait le ballon à Nathan pour s’enfuir avec en dribblant. Il était beaucoup plus grand qu’elle, mais elle avait toujours joué avec son frère alors elle était habituée à faire face à des géants ! Et puis, c’était bien plus simple de réussir à se faufiler quand on était de plus petite taille et qu’on était face à quelqu’un d’aussi grand ! Saya était curieuse, elle avait envie de poser une tonne de questions à Nathan, mais plutôt que d’apprendre à le connaître maintenant, elle préférait d’abord découvrir sa manière de jouer. Et puis, ce n’était pas parce que c’était une fille qu’elle n’aimait pas les contacts un peu violents elle aussi ! Elle avait forcément du mal pour les rebonds à cause de sa taille, mais elle n’hésitait pas à passer en force si ça pouvait lui assurer un panier ! On était compétitrice ou on ne l’était pas !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un rêve qui se réalise |PV Nathan|   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un rêve qui se réalise |PV Nathan|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jaulges
» Ce soir, on réalise nos rêves || Zackouille & Sassa
» Quand le dessin se réalise... (Yasukun Vlad Lucifer) [terminé]
» Le dragon réalise une BA
» Alise Cayley

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Yokuboo :: Académie :: Campus :: Gymnase-
Sauter vers: