Partagez | 
 

 À la croisée des chemins (Cendrillon euh Maru-Chan!)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Manami Hibiteru
Lycée • 1ère année
avatar

Messages : 49
Age : 16

Infos supplémentaires
Clubs: Musique et tir à l'arc
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: À la croisée des chemins (Cendrillon euh Maru-Chan!)   Ven 27 Avr - 5:41

- Je peux imaginer un peu, enfin moi ce n'est pas la claustrophobie, mais j'ai la peur des hauteurs et des... transports. Ironique venant de la part de quelqu'un qui a passé des heures en avion. J'ai affronté ma peur pour réaliser mon rêve, mais j'étais terrifié tout le long, je croyais que mon cœur allait s'arrêter.

Maru écouta attentivement, laissant distraitement sa langue vagabonder sur ses piercings. Après cette révélation de la peur des transports et des hauteurs, elle ne porta aucun jugement et eut même envie de se montrer rassurante. Un instant. Envie de se montrer rassurante ? Il y avait un ingrédient dans le soda ou bien ?... Mais non, même pas. L'adolescente se disait qu'elle avait tout de même donné du fil à retordre à Reiji et que s'il ne s'était pas encore enfui après l'épisode de la cigarette, la mauvaise plaisanterie sur le viol et son malaise, alors il méritait au moins qu'elle se montre... comment dire ?... Plus ouverte ? Moins problématique ? Moins cynique ? En tout cas, quelque chose du genre.

- Ah ouais, le voyage en avion. Heureusement que t'es pas parti des États-Unis, alors... En fait, on croirait pas, mais l'avion c'est vraiment sécuritaire. T'as déjà dû entendre qu'il y avait beaucoup plus de chances d'être impliqué dans un accident de voiture que d'être impliqué dans un accident d'avion. Bon faut dire aussi que proportionnellement, il y a plus de voitures dans le monde qu'il y a d'avions, mais la technologie aérospatiale est très développée. Radars météo, d'appareils ou d'objets à proximité, matériaux utilisés pour concevoir l'appareil, etc. À aucun moment je me suis sentie en danger dans les airs, même avec quelques zones de turbulence. Et puis bon, si on a l'impression qu'il y a plusieurs accidents d'avions qui surviennent, c'est juste parce que les médias les relayaient, mais t'imagines s'ils relayaient aussi les moindres accidents de voiture impliquant des morts ? Ça n'en finirait plus. Donc, bref, c'est habituellement sécuritaire de prendre l'avion.

Bon, elle n'était pas candide non plus, elle savait comment fonctionnait une phobie. Parfois, les gens avaient beau tenter de montrer que ce n'était pas raisonnable d'avoir peur de telle ou telle chose, ça ne changeait rien au point de vue de la personne concernée par la phobie. Cependant, si ça pouvait aider, c'était bien. En fait, du moment qu'elle n'avait pas davantage effrayé le jeune homme, le résultat importait peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réjean Ledoux
Université • 3ème année
avatar

Messages : 49
Age : 28

Infos supplémentaires
Clubs:
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: À la croisée des chemins (Cendrillon euh Maru-Chan!)   Ven 27 Avr - 6:44

Alors qu'il se confiait lui-même sur ses propres peurs, la réaction de Maru fut très respectueuse, même solidaire. Il lui souri chaleureusement, sentant qu'elle avait bel et bien un bon fond. Peut-être sa manière directe et crue de parler était tout simplement son tempérament ou son envie intense de sortir du lot. Il ne doutait pas qu'elle dissimulait quelque chose, sous une carapace dure et cynique, mais à ce moment précis, il avait l'impression que des barrières étaient tombées. Ils allaient pouvoir être amis et il pourrait lui poser plus de questions plus tard et qui sait, en s'ouvrant d'avantage, elle pourrait se faire des amis de son âge. Des amis avec une influence positive. L'espoir de Reiji était ravivé en tout cas.


- Ah ouais, le voyage en avion. Heureusement que t'es pas parti des États-Unis, alors... En fait, on croirait pas, mais l'avion c'est vraiment sécuritaire. T'as déjà dû entendre qu'il y avait beaucoup plus de chances d'être impliqué dans un accident de voiture que d'être impliqué dans un accident d'avion. Bon faut dire aussi que proportionnellement, il y a plus de voitures dans le monde qu'il y a d'avions, mais la technologie aérospatiale est très développée. Radars météo, d'appareils ou d'objets à proximité, matériaux utilisés pour concevoir l'appareil, etc. À aucun moment je me suis sentie en danger dans les airs, même avec quelques zones de turbulence. Et puis bon, si on a l'impression qu'il y a plusieurs accidents d'avions qui surviennent, c'est juste parce que les médias les relayaient, mais t'imagines s'ils relayaient aussi les moindres accidents de voiture impliquant des morts ? Ça n'en finirait plus. Donc, bref, c'est habituellement sécuritaire de prendre l'avion.

Sans trop le réaliser, le jeune homme avait perdu momentanément son sourire, ses yeux ne fixant plus Maru, mais tournés vers ses propres souvenirs.

''Et voilà! C'est fini, regarde ça!'', lui avait dit Laure en lui montrant un dessin.

Elle avait fait un portrait hyper réaliste de son camarade de classe et Réjean devait s'avouer flatté. Si elle mettait autant d'énergie dans ses dessins que dans ses études, elle serait une véritable génie.

''Wow, attends que je montre ça à mes parents! Merci!'', s'était-il exclamé après un moment.

Le salon était baigné d'une lumière orangée qui lui arriva au niveau des yeux, lui faisant les fermer quelques secondes.

''Ils devraient déjà être rentrés...'', marmonna-t-il.

Se voulant rassurante, Laure lui avait tapoté l'épaule, disant que ses parents s'étaient sûrement arrêtés pour faire des courses et qu'ils prépareraient un autre somptueux repas. Les minutes continuaient de passer et toujours pas de signe de Monsieur et Madame Ledoux. Ce fut la grand-mère qui reçut l'appel fatidique. Jamais, jamais Réjean n'avait vu sa grand-mère pleurer. Elle avait perdu son mari quelques années auparavant, quand le garçon était très jeune. Évidemment voir sa grand-mère en sanglot lui avait brisé le cœur.

- Mamie... Mamie qu'est-ce qu'il y a???

- Reggie... Va t'asseoir.

- Mamie?

- Reggie je t'en supplie, je peux t'aider à t'asseoir.

C'était aussi la seule et unique fois qu'il avait levé le ton devant l'aînée.

- Mais je sais comment m'asseoir, je t'en prie... Dit moi se qui se passe. ...Pourquoi tu ne réponds pas?...

Après ça, Réjean ne se souvenait pas de ce qui s'était passé. Ses souvenirs le transportait directement au service funéraire de Joshua Ledoux, décédé dans un accident de voiture. Son amie était assise maladroitement à côté de lui, se plaignant dans une voix qu'elle croyait basse à sa mère, que son pull noir la démangeait.

- Chhhht. Mais tais toi enfin, lui avait répliquer en ''murmurant'' la mère, avant d'adresser un sourire triste à Réjean.

À sa gauche, il y avait sa mère, qui pleurait à chaude larmes sur l'épaule de la grand-mère. Il lui tenait la main, mais elle ne semblait pas s'en rendre compte, perdue dans sa propre douleur. Il ne lui en avait pas tenu rigueur d'ailleurs. C'était sa sœur qui s'occupait de relater les bons souvenirs et qui faisait rire les gens sur place. Ce n'était qu'après le service qu'elle s'était permise de s'effondrer, à l'abris du regard de leur mère.


Reiji soupira, secouant la tête comme s'il chassait une mouche de celle-ci. Les conversations sur les accidents de voiture lui rappelait ce genre de circonstance. Il n'avait jamais été fan de voitures et l'accident de son père
n'avait pas du tout réconcilié Reiji avec ce type de véhicule.

Offrant un sourire se voulant rassurant à Maru, il la remercia.

- Merci... Une des raisons pour laquelle j'étudie d'ailleurs c'est pour devenir astrophysicien, parallèlement la technologie aérospatiale m'intéresse beaucoup.

Il avait dit cela en partie pour changer le sujet, ne voulant pas faire sentir coupable la lycéenne pour son ressenti. Ce n'était absolument pas de sa faute. Il se tourna vers l'entrée du parc quand des familles commençaient à arriver. Les petits cris d'enfants se faisaient entendre tandis qu'ils se ruaient vers les jeux ou en petit groupe pour faire leurs propres activités.

- Je crois que ta pause est terminée, fit remarquer Reiji.

Si Maru voulait se détendre, il se doutait que cela allait être ardu pour elle dans ces conditions. Il lui proposa de l'accompagner jusqu'à chez elle ou en ville. Il avait du ménage à faire chez lui et un besoin de profiter de son dimanche après toutes ces émotions. De toute façon, ils se reverraient bientôt, pas vrai?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
À la croisée des chemins (Cendrillon euh Maru-Chan!)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Yokuboo :: Ville de Nara :: Centre-ville :: Les rues-
Sauter vers: