Partagez | 
 

 Résultat d'un concours [Flashback - One Shot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Asuka Tsuno
Lycée • 2ème année
avatar

Messages : 194
Age : 16

Infos supplémentaires
Clubs: Art et Tir à l'arc
Mais encore ?:

MessageSujet: Résultat d'un concours [Flashback - One Shot]   Ven 16 Mar - 19:06



Résultat
d'un concours

Avec Kyojiro Sakurai

Novembre. Cela faisait trois mois que Yume et mois avions commencé le projet “manga sur la guerre de Boshin” pour le concours qui nous avait été imposé. Cela avait été un peu juste pour terminer notre projet puisque nous n’avions pas vraiment prit en compte les devoirs à faire du jour au lendemain qui nous avait mangé du temps précieux à notre réalisation. Néanmoins, quelques nuits blanches et un travail acharné en duo nous avaient permis de terminer l’équivalent de douze tomes d’une histoire originale sur des planches prêtes à être envoyée à un éditeur. Pour cela, je souhaitais gagner le concours, ce qui n’était pas forcément gagné. Après tout, à côté, nous avions des romans, des recueils de poésie, des semblants de mémoires… Les professeurs seraient-ils plus attirés par l’originalité de notre travail ou les traditionnels travaux portant sur le sujet demandé ?

Ce n’est qu’en décembre, un mois plus tard, que nous eûmes une première réponse. Nous étions une vingtaine de groupes et les professeurs devaient sans doute partager leur temps entre la lecture de l’ensemble des oeuvres et leur travail quotidien. Ils purent néanmoins annoncer le résultat des préliminaires. Le manga passa le test pour ma plus grande joie. C’était une victoire qui n’avait rien d’anodin mine de rien ! Mais ce fut en janvier, après les fêtes de Noël, que je fus particulièrement abasourdie.

Rassemblés dans la plus grande salle de classe de l’école, le vidéo projecteur faisant défiler des images des thèmes abordés ou des dessins réalisés par les élèves, nous écoutions les résultats du concours. Au fil du temps, mon impatience et ma fébrilités s’étaient comme amenuisés, laissant la place à de l’inquiétude. C’est donc les mains jointes sur mon bureau, n’osant pas regarder ma binôme, que j’écoutais les commentaires parfois durs à entendre en attendant que vienne notre tour. Tous arrivaient, petit à petit. Yume en avait été persuadée dès le premier jour malgré la frayeur que nous nous étions faites, que nous serions haut dans le classement, mais avait-elle imaginé que nous arriverions premières ? Pour ma part, je n’avais même pas osé penser que ce serait effectivement le cas. Alors quand ils annoncèrent enfin la première place avec mes dessins défilants sur le tableau, je ne pus m’empêcher de laisser quelques larmes rouler sur mes joues. Tant de travail, tant d’attente, qui furent récompensé de la meilleure façon qui soit ! Le mieux fut sans aucun doute les commentaires qui furent fait : oeuvre originale qui reste totalement dans le sujet imposé, contexte très bien posé, réaliste et mené à terme, personnages avec du caractère et dessins qui mettent l’ambiance au point que même le plus strict des juges fut happé par nos douze tomes. Le prix auquel nous eûmes droit ne fut rien à mes yeux que tous ces compliments.

L’accord de Yume pour que je publie cette oeuvre était restée dans un coin de ma tête. Je ne pensais pas que cela se réaliserait un jour, ou pas aussi tôt. Pourtant, dès que j’eue un long week-end, je pris mes planches et allai dans une maison d’édition pour montrer le fruit de notre travail acharné en espérant avoir un avis de professionnel. Malheureusement, le premier rendez-vous ne fut pas le meilleur puisqu’on ne me prit pas au sérieux à cause de mon jeune âge. Loin de me décourager, et accompagnée par mes amis de Tokyo, j’allais dans une seconde, puis une troisième et ainsi de suite jusqu’à ce que je décide d’accepter de rencontrer un éditeur de magazine qui acceptait parfois d’intégrer des trames de mangas. Je lui fis alors part du contexte de réalisation de l’oeuvre et mon but : montrer au moins quelques planches au grand public, au mieux tous les tomes, pour commencer en douceur une carrière de mangaka. Au lieu de me renvoyer tout de suite, la personne qui m’avait reçue me demanda de lui laisser mes planches et mes coordonnées pour qu’elle puisse me recontacter une fois qu’elle aurait regardé le projet plus en détail.

Ce n’est qu’en mars, alors que j’avais abandonné tout espoir de revoir l’oeuvre confiée, que je reçu un appel. On me fit alors part qu’ils acceptaient de publier un chapitre de mon manga tous les mois puisque le grand public semblait très intéressé par l’histoire que nous leur proposions. En échange, il fut conclu, en face à face avec signature d’un contrat, que je percevrai un droit d’auteur et qu’on me recontacterait si mon manga avait réellement plu pour que j’obtienne un soutien pour une possible carrière en tant que jeune mangaka, avec mon amie si elle le souhaitait. Est-ce que Yume serait partante pour ce genre d’aventure ? J’en doutais… Néanmoins, je lui fis part de cela en lui précisant bien qu’elle n’était pas obligée si elle ne se sentait pas de le faire, surtout que nous avions tout notre temps pour prendre une décision. Pour moi, c’était clair, j’allais accepter de faire un pas supplémentaire vers mon rêve !

(c) Yumiko sur Académie Tsuki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Résultat d'un concours [Flashback - One Shot]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Flashback] They shot me down, but I won't fall || Joshua
» Retour à la réalité [Flashback / One-shot]
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» [Résultat] Raw - 27/06/11
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Yokuboo :: Académie :: Lycée :: Salles de classe-
Sauter vers: