Partagez | 
 

 Mauvaise décision N°100 [feat Réjean]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yorika Masanori
Université • 2ème année
avatar

Messages : 7
Cursus : Sciences et technologies, spécialité science de la matière
Multicomptes : Meri Mittal

Infos supplémentaires
Clubs: Astronomie, Musique et Volley-ball
Mais encore ?:

MessageSujet: Mauvaise décision N°100 [feat Réjean]   Dim 25 Fév - 18:02

Mauvaise décision N°100
L’obsession de Yorika pour l’amusement lui posait de nombreux problèmes, dans la vie de tous les jours. Pour les cours, ça allait. Heureusement qu’elle était passionnée par l’astronomie et qu’elle trouvait quelque chose de divertissant à travailler, sinon elle ne ferrait jamais rien, à part discuter avec les autres. Mais, par contre, dès qu’elle n’était plus dans le cadre surveillé des cours, elle commençait à… partir en vrilles. Elle ne pouvait pas refuser une proposition de faire la fête, ou d’aller boire un verre et elle avait tendance à en faire trop parfois. Il n’était pas rare qu’elle sorte en soirée plusieurs fois dans la même semaine, plusieurs jours de suite, et que par conséquent, ses heures de sommeil soient moindre.

Cette semaine n’était pas une exception. Pour la deuxième fois de la semaine – et il était seulement mercredi, pour tout dire, on lui avait proposé de sortir, et elle n’avait même pas hésiter une seconde avant de se dire partante. Avec tout un groupe d’étudiants en première année, et pas seulement dans sa filière, ils avaient filé dans un bar un peu plus éloigné que celui où ils avaient l’habitude d’aller, car l’un d’entre eux en avaient découvert un qu’il pensait valoir le détour. Alors ils s’y étaient tous rendus, comme le troupeau qu’ils étaient.

La soirée battait donc son plein, et ils s’amusaient tous très biens, et les heures défilaient, et finalement, le bar commençait à se vider, et il ne restait plus que leur petit groupe, complètement alcoolisé, assis à des espèces de canapés. Yorika commençait une nouvelle bière, quand une partie du groupe partit, et que l’ambiance retomba, sonnant l’heure où tout le monde devait rentrer chez soit pour enfin dormir.  

En se levant pour partir à son tour, la jeune fille se rendit compte que, de un, ses jambes tanguaient violemment, et que le pressement qu’elle ressentait au niveau des tempes lorsqu’elle buvait était très fort. En soit, elle était complètement alcoolisé. Et en plus, en regardant son smartphone, elle remarqua qu’il était déjà 1h30, soit tous les bus étaient des déjà passés. Elle allait devoir trouver une alternative. Cette alternative s’avéra être son amie Rena, qui avait le permis, et qui était restée au dortoir, de manière raisonnable. Elle chercha donc le contact dans son téléphone, et l’appela :

Allôoo, Rena ? J’aurais besoin de toiiii. J’ai un peu, mais juste un peuuu trop bu. Et j’suis un peu plus loin que d’habitude, les dortoirs sont un peu loin, là. Tu pourrais venir me chercher ?»

Elle n’avait pas encore conscience qu’elle s’était trompé, et qu’à la place du contact «  Rena », elle avait malencontreusement appuyé sur le contact «  Reiji ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réjean Ledoux
Université • 3ème année
avatar

Messages : 22
Age : 28

Infos supplémentaires
Clubs:
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Mauvaise décision N°100 [feat Réjean]   Dim 25 Fév - 20:03

Reiji était dans la salle de classe, première rangée au beau milieu. Pas qu'il voulait donner l'impression de premier de classe ou qu'il aimait être le centre d'attention, mais il aimait cette place. Il voyait bien, à sa droite deux élèves, à sa gauche, deux autres élèves. Il aimait cette sensation de symmétrie. C'était peut-être une obsession étrange, mais ça l'avait suivi depuis tout petit. Il avait étudié des semaines pour ce test, il utilisait les pauses toilettes au travail pour se remémorer chaque éléments, même ceux que le test ne couvrait pas, juste au cas où qu'il y aurait des questions bonus. Il n'était pas nerveux, il savait qu'il avait des bonnes notes, mais il planchait autant sur ses livres qu'un élève qui craignait le flop de l'examen. Reiji n'aimait pas se reposer sur ses lauriers et il n'était pas venu ici pour faire le touriste, mais pour bâtir son futur! Il attendait la feuille d'examen avec la trépidation d'un enfant qui attendait en file pour Disneyland.

Le professeur passa les copies et Rejean ne tarda pas à signer la sienne, en Katakana vu l'origine étrangère de son nom. Même si tout le monde le surnommait Reiji, il ne fallait pas oublier son vrai nom. Réjean était tout de même le nom de son grand-père paternel. Non, il ne l'avait pas connu, mais c'était son père qui avait choisi ce nom et le changer légalement ferait un peu comme une trahison. Et puis, suffisait de le regarder pour voir qu'il n'était pas Japonais de toute façon. Bon! Le nom est indiqué, première ... question...

1. Nommez les ingrédients et la méthode de préparation d'un Shady Lady

Facile. J'en ai préparé un hier soir, 30ml de Midori et... Whoa minute. Quel est le rapport avec la Science de la matière? Reiji regarda à sa gauche... Croisant le regard soupsconneux de son camarade qui cacha sa copie! Non, mais il n'essayait pas de copier! Okay, on se calme, question suivante.

2. À quelle heure Tokho et Kaito ont-ils été se coucher?

...

Non c'est pas possible. Y'a un vrai problème c'est...

Comme si la situation n'était pas assez bizarre comme ça, voilà que le prof se mettait à chanter ''I'm walking on sunshineeee...''

I'm Walking on Sunshineeee, whoooaaaaaaa... Walking on Sunshine, whoaaaaaaaaaa...

Reiji ouvrit les yeux, rencontrant l'obscurité de son appartement. Évidemment... Il avait l'impression d'avoir fait un rêve étrange, mais il ne se souvenait pratiquement jamais de ceux-ci. Éteignant la sonnerie de son téléphone il se leva et alla se brosser les dents. Première chose qu'il faisait en se levant le matin... Avant de réaliser qu'il n'était pas le matin. Dehors il faisait nuit noire et les rues restaient tranquilles, à part pour les occasionnels oiseaux de nuit qui conduisaient.

- C'était pas mon réveil, mais ma sonnerie de message texte..., réalisa-t-il, terminant tout de même son brossage avant d'aller chercher son portable.

La lumière bleue de l'écran l'aveugla quelque secondes, bien entendu, mais il parvint à lire le message après s'être bien frotté les yeux.

“ Allôoo, Rena ? J’aurais besoin de toiiii. J’ai un peu, mais juste un peuuu trop bu. Et j’suis un peu plus loin que d’habitude, les dortoirs sont un peu loin, là. Tu pourrais venir me chercher ?»

Rena?

...Ah Yorika. Oh. Ooooh. Il savait que le message ne lui était pas destiné, mais il ne pouvait pas la laisser comme ça toute seule!

'' Yorika? C'est Reiji. Où es-tu? Je m'habille et je viens te chercher! Tu vas bien? Tu es accompagnée? As-tu été malade?

Sur le coup, Reiji n'avait pas réalisé que d'envoyer plein de questions à une personne ivre n'était pas la meilleure des idées. Il connaissait Yorika comme camarade de classe et de club, mais pas au point de savoir ses habitudes de beuveries. Sur le coup, il craignait la catastrophe, comme elle en danger de en coma éthylique ou d'une personne peu recommandable qui pourrait... STOP. Bordel, Reiji n'était pas sa mère... Ou son père tout court et le voilà qui commençait à se faire du sang d'encre déjà.

Comme promis, il se changea dans une paire de pantalon gris, un pull vert et mit son bandana. Et c'était parti. Pourvu que Yorika lui indique le bar bientôt. Hors de question de texter en conduisant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mauvaise décision N°100 [feat Réjean]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand le chat n'est pas là... [PV Antony Watson]
» [Octobre 1990] Un bonne mauvaise idée de blague (Feat. Natalya Braginskaya)
» Jean Claude Duvalier retournera-t-il en Haiti ?
» Une interview de Jean Raspail
» Commentaires sur Wyclef Jean

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Yokuboo :: Ville de Nara :: Centre-ville :: Les bars et restaurants-
Sauter vers: