Partagez | 
 

 Godzilla le film : Épisode 1 : L'arrivée du Monstre [PV Lutecya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lavender Lauder
Université • 1ère année
avatar

Messages : 8
Age : 19
Cursus : Littéraire

Infos supplémentaires
Clubs: Journalime
Mais encore ?:

MessageSujet: Godzilla le film : Épisode 1 : L'arrivée du Monstre [PV Lutecya]   Dim 21 Jan - 20:55

Les cours sont terminés, je viens de potasser un peu mes cours, j’ai encore un peu de temps à tuer pour la soirée… Je sais pas trop quoi faire… Ah si ! Je sais, en réalité. Quand j’ai débarqué à Nara, je me suis un peu retrouver le bec dans l’eau, avec mon couple de gécko léopard sous le bras. Mais comme le monde est vachement riquiqui, j’y ai retrouvé une ancienne camarade de club : Lutecya Landa. Maintenant professeur de théâtre à Yokuboo. J’ai déjà dit que le monde était petit ? En bref, cette brave Lutecya, elle m’a trouvé bien emmerdé et m’a proposé de me garder mes deux reptiles.

Grâce à elle, ils sont presque à porter de main et je peux aller les voir relativement souvent. Comme ce soir, en fait. Je range mes affaires de cours, sors de la bibliothèque et même de l’université en fait. Je déambule dans les rues de Nara, absolument pas au hasard. Je sais où je vais. A l’animalerie d’abord, selon la professeur, Sunstrike et Flakes se comportent un peu bizarrement, comme s’ils allaient se battre. Comme si j’avais besoin qu’ils se battent ces deux-là. Du coup, j’ai été racheter des phéromones pour les calmer.

Maintenant que ça c’est fait. Je vais chez Lutecya. En plus, c’est le jour du nettoyage du vivarium, je vais pouvoir lui donner un coup de main, je sais à quel point cette tâche peut être chiante par moment. Je me retrouve devant le domicile de Lutecya et je sonne à l’interphone, pour me présenter et qu’elle me laisse rentrer. Je rentre et une fois encore, quand je suis devant sa porte, je toque à la porte avant de clancher la porte, d’entrer et d’enlever mes chaussures.

- Bonjour, Lutecya-san. Encore merci de garder les deux zigotos.

Ah mon beau vivarium. Plein de geckos. Qui me cassent les couilles par moment. Je salue les animaux après avoir salué Lutecya, un peu de politesse que diable. Mais, on attaque vite le vif du sujet : le nettoyage du vivarium. On retire les geckos qu’on mets dans deux boîtes différentes et on retire les nombreuses décorations pour les faire plonger dans l’eau chaude, histoire de les décrasser un peu avant de les frotter. Parce que oui, va falloir frotter. Y a pratiquement rien de naturel dans ce vivarium. Sauf un bout de branche. Que j’ai enlevée en premier. La plupart des végétations sont en plastiques résistants à la chaleur. Je veux bien être riche, mais posséder un giga vivarium et stock au calme chez Lutecya, ça fait moyen, on va pas se mentir. Et là, au fur et à mesure que la déco s’enlève, je les vois. Ces œufs…. Y en a au moins trois… Dont deux écrasés. En fait, je crois que, ce que Lutecya a confondu pour une bagarre était une parade nuptiale. Ok, mes geckos se sont reproduis, comme ça, yolo. Sunstrike était censée être stérile… J’ai la preuve que non, du coup.

- La bagarre, c’était ça, Lutecya. C’était une parade nuptiale, visiblement. Au vu de la couleur, il semble pas trop loin de l’éclosion…
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lutecya Landa
Professeur de Théâtre
avatar

Messages : 40
Age : 24
Profession : Professeur de théâtre

Infos supplémentaires
Clubs: Référente club de journalisme
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Godzilla le film : Épisode 1 : L'arrivée du Monstre [PV Lutecya]   Mer 24 Jan - 23:28


Lutecya

Lavender

Godzilla le film : Épisode 1 : L'arrivée du Monstre


Je suis chanceuse vous savez ? Non, vraiment ! Si j'avais su que j'allais recroiser des amis qui datent de ma période étudiante, je vous aurai pas cru. Bon, d'accord, elle ne remonte qu'à un an... mais je suis loin de Kobe quand même. Je suis à Nara, loin des anciens du club, loin des amis tout ça ! Et pourtant, me voilà ici, avec des anciens amis totalement inattendu : Lavender, ancien camarade du club de journalisme et Isao Sakubara, avec qui ma relation est toujours aussi... étrange. Non, vraiment, je suis chanceuse, ça m'a permis de m'intégrer plus facilement dans cette ville. Et puis, ça m'a permis d'avoir deux amis supplémentaires qui vivent directement à la maison : les geckos de Lavi ! Et je peux vous dire... c'est quelque chose ! Vraiment, ils sont sympas... surtout Sunstrike. Elle est chouette elle, super câline tout ça ! Parfois je la prends sur moi juste pour profiter un peu. Son chéri par contre... il est rognon, et mordeur ! J'ai parfois peur d'y perdre un doigt, mais il est pas méchant en réalité.

Le pire, c'est la dernière fois qu'ils se sont battus. J'étais étonnée car ils n'avaient jamais fait ça de toute leur vie ici et du coup, je ne savais pas comment réagir. Même Lavi avait été étonné quand je l'ai appelé pour savoir ce qu'il en était. Bon, au final, ça ne s'est pas reproduit et tant mieux, parce que bon... je n'étais pas spécialement prête à devoir mettre ma main dans le terrarium pour les séparer vous voyez ? Enfin, bref, ma vie avec eux, c'était tout de même vachement sympas l'air de rien. D'ailleurs, aujourd'hui, je dois faire un petit nettoyage de leur chez eux. Par chance, j'avais reçu un sms de mon ami me signalant qu'il passait aujourd'hui.

Ainsi, en patientant qu'il arrive, je rangeai un peu l'appartement et potassai le prochain cours que j'allais donner à mes élèves la semaine prochaine. J'envisageais de travailler avec eux le pantonyme, moyen sympas de mélanger mime et musique mais surtout de voir, après une année presque complète de théâtre, ce dont mes élèves étaient capables sans utiliser le moindre mot. J'avais donc sérieusement hâte de voir leurs petites représentations après avoir expliqué ce type de représentation. Mais très vite, mon travail dut être stoppé par l'arrivée de Lavi et la sonnette d'entrée qui avait retenti dans l'appartement, me faisant presque sursauter. J'allais donc appuyer sur le bouton d'ouverture et attendit qu'il toque à la porte pour lui signaler qu'il pouvait entrer, tandis que j'étais en train de préparer de quoi nettoyer le terrarium.

" Salut, en forme ?" lui demandai-je une fois qu'il eut entré et on se lança rapidement dans la tâche première de sa visite. Je m'occupai de décrasser une partie des éléments décoratifs avant d'être interpellée par Lavi. Je relevai la tête du lavabo pour lancer un regard en direction de l'abri en verre. Je me dirigeais donc vers ce dernier pour voir ce qu'il en était... et j'eus des étoiles plein les yeux avant de lâcher un " OOOOOOh" émerveillé. Des oeufs, enfin, un oeuf survivant et deux écrasés. Je jetai un regard en direction du blondinet, un grand sourire de gosse aux lèvres.

" C'est dingue, et dire que je n'ai même pas remarqué qu'il y avait des oeufs. Vraiment, c'est incroyable ! Mais... du coup, quand il va éclore, il faut faire quelque chose en particulier ? " demandai-je alors, réellement curieuse. J'avoue n'avoir jamais pensé à m'intéresser à cette possibilité. Après tout, quelles étaient les chances de voir ce genre de chose hein ? Pas énorme en tout cas... "Au pire, on peut regarder sur l'ordi ? Non ? " proposai-je, histoire de savoir ce qu'il en était plus clairement. Je m'y connaissais tellement peu en même temps... oui, bon, je m'étais renseignée sur les geckos dès le moment où je les ai eu, mais pas sur la façon d'élever un petit tout droit sorti de son oeuf.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavender Lauder
Université • 1ère année
avatar

Messages : 8
Age : 19
Cursus : Littéraire

Infos supplémentaires
Clubs: Journalime
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Godzilla le film : Épisode 1 : L'arrivée du Monstre [PV Lutecya]   Lun 12 Fév - 13:26

Quand je lui montre les œufs, le regarde de Lutecya s’illumine. Evidemment que oui. Fallait s’y attendre, on voit pas des œufs de geckos tous les jours. C’est la première fois que j’en vois aussi, j’avoue. Mais contrairement à Lutecya, je fais la moue. Non, je suis pas content de voir un œuf. J’étais pas censé en avoir un. Va falloir que je fasse stériliser mon mâle maintenant. Et ça coûte de l’argent. Mais non, chuis pas radin ! Juste que si je pouvais éviter les dépenses superflues, ce serait bien ! Pis je râle sur le miracle de la vie si j’veux !

Enfin, Lutecya s’interroge sur la manière de s’occuper d’un œuf et en toute franchise, même si je suis renseigné sur le sujet gecko, je n’ai pas pris la peine de m’intéresser à la reproduction de ces reptiles. L’œuf n’était pas prévu au programme, je rappelle.

" C'est dingue, et dire que je n'ai même pas remarqué qu'il y avait des oeufs. Vraiment, c'est incroyable ! Mais... du coup, quand il va éclore, il faut faire quelque chose en particulier ? "
- Oh non, ne vous inquiétez pas pour ça. Je ne compte même pas le garder. C’est assez le bazar comme ça dans ce vivarium.

Mais déjà, on va nettoyer les œufs écrasés. Enfin, je pensais le faire. Sauf que dans leurs petits vivariums de voyage, les geckos s’agitent. Quoi encore ? Oui, je suis, je suis cruel, j’viens vous voir pour vous enfermer, séparément en plus. Enfin, je suppose que maintenant qu’on sait qu’ils ne vont plus se battre, on peut les remettre ensemble. Je me penche pour ouvrir les boîtes, à peine sa boîte ouvert que Flakes pousse le plafond avec son crâne pour me grimper sur l’épaule. Comme à chaque fois qu’il me revoit, c’est-à-dire pratiquement tous les jours. Mais bon, je trouve ça mignon. Alors je le laisse faire. Sunstrike aussi elle vient se percher sur ma deuxième épaule, sauf qu’elle, elle fait un câlin. Elle est toujours très câline. A chacun sa preuve d’affection. Flakes par exemple, s’il mord pas, c’est qu’il t’aime bien. C’est très mignon comme façon de faire. Enfin bref. Nettoyage du vivarium.

Retroussant mes manches, je plonge la main dans le vivarium pour attraper un des œufs écrasés. Alors, même sans forcément être végétarien, je trouve que c’est assez, comme dire, dégueu, oui, c’est le mot. Bordel, c’est gluant et tout, eurg. Je deviens végétarien après ça, non. Non je déconne. J’aime trop la viande pour ça. Mais quand même, c’pas très rassurant comme texture et je ramasse en même temps la litière souillée par l’œuf. Eurg, dégueulasse. J’aime pas ça. Et ceux qui disent que j’fais ma précieuse, je les emmerde. J’veux bien vous y voir, moi. Je nettoie le deuxième av ant de prendre le troisième, bien vivant et entier celui-là. Woh sa couleur est sacrément blanche, même. Pourvu qu’il ne m’éclose pas dans la main. Un léger craquement me fait dire qu’il a l’esprit de contradiction.

- Aussi chiant que son paternel, celui-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lutecya Landa
Professeur de Théâtre
avatar

Messages : 40
Age : 24
Profession : Professeur de théâtre

Infos supplémentaires
Clubs: Référente club de journalisme
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Godzilla le film : Épisode 1 : L'arrivée du Monstre [PV Lutecya]   Aujourd'hui à 3:35


Lutecya

Lavender

Godzilla le film : Épisode 1 : L'arrivée du Monstre


Quand il m'annonce qu'il ne compte pas garder le petit, je lui lance un regard désapprobateur, avec les joues gonflées et les lèvres pincées. Je sais que j'ai l'air ridicule, mais je suis vraiment en désaccord avec son point de vue. D'ailleurs, en croisant les bras, je le fusille du regard. " Non, on le garde. On va pas se débarasser d'un être vivant comme ça. Et puis, il y a de la place, j'irai cherché un plus grand vivarium au besoin..." m'exclamai-je alors. Et oui, je ne lui laissais pas vraiment le choix. Certes, ce n'était pas les miens à la base, mais je trouvais terrible l'idée de ne pas prendre soin de l'oeuf sous prétexte que ce n'était pas prévu au programme.

Enfin, une fois avoir fait clairement comprendre que je n'étais pas d'accord, j'ouvre un sac pour lui mettre les déchets du vivarium à l'intérieur, tout en observant le comportement des geckos. A vrai dire, j'avais pas mal pris l'habitude depuis qu'il passait à la maison prendre soin d'eux, mais je trouvais toujours adorable la façon dont ils avaient de lui grimper directement sur les épaules. C'était vraiment adorable. Une fois que tout fut près pour le nettoyage, je plongeais mes mains dans des gants en caoutchouc et commençai à ramasser les saletés qu'il y avait de mon côté. Enfin, jusqu'à ce que j'entende un léger craquement. Il avait cassé l'oeuf ? Vraiment ? Ho non... je suis prête à pleurer ! Le miracle de la vie... "Aussi chiant que son paternel, celui-là." s'exclame-t-il alors et je pousse un soupir de soulagement, comprenant qu'en réalité, l'oeuf commençait à s'ouvrir.

Du coup, je laissais les affaires traîner et je courus vers mon ordinateur, l'ouvrant à toute vitesse pour savoir ce qu'il fallait faire maintenant que l'oeuf commençait à éclore. "De ce que je lis, il faut le laisser sortir tout seul de sa coquille... Et une fois qu'il sera né, on doit le mettre dans une boite aérée de ... au moins 20 cm sur 30 pour éviter le stress. Ca va... ça me semble pas si terrible ? Par contre, je ne sais pas à quel moment on pourra le mettre avec ses parents... " expliquai-je alors avant de me diriger vers la cuisine, tentant de trouver un beau tupperware qui ne me servirait plus. Finalement, j'en trouvais un suffisamment grand, je mis du sopalin dans le fond et fit des trous dans le couvercle avant de l'amener auprès de Lavi. "Voilà, je pense que ça fera l'affaire pour le moment, le temps d'aller cherchait quelque chose de mieux à l'animalerie." luis dis-je en posant sur la table près de Lavender la fameuse boite. Je me remis ensuite au nettoyage, un sourire aux lèvres en sachant qu'un petit gecko allait apparaître d'ici peu.

" Tu penses qu'ils se rendent compte qu'ils vont avoir un petit ?" demandai-je finalement, n'ayant jamais compris réellement la psychologie des animaux, bien que cela m'intriguait pas mal. Je savais que pour certains, les petits étaient laissés seuls dès leur naissance, tandis que d'autres, comme le chat, en prenaient soin jusqu'à ce qu'ils partent et encore... mais à part ça, je me demandais souvent comment ils communiquaient et gérer tout ça. Un jour, il faudrait que je lise des livres là-dessus, histoire de me renseigner et de m'y connaitre un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Godzilla le film : Épisode 1 : L'arrivée du Monstre [PV Lutecya]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Godzilla le film : Épisode 1 : L'arrivée du Monstre [PV Lutecya]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dernier film/épisode regardé
» Les phrases cultes du film ...
» Un film documentaire sur la communauté haitienne ...
» Hier soir sur ARTE... un téléfilm anglais super intelligent
» Arrivée de Houille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Yokuboo :: Ville de Nara :: Quartier résidentiel :: Appartement de Lutecya Landa-
Sauter vers: