Partagez | 
 

 Hell is burning - [PV Dae]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Soo Hyun Park
Université • 3ème année
avatar

Messages : 8
Age : 25
Cursus : Art
Multicomptes : Lola S. Ofaleli

Infos supplémentaires
Clubs: Art & Tennis
Mais encore ?:

MessageSujet: Hell is burning - [PV Dae]   Mar 26 Déc - 15:16




Hell is burning...


Dae Hyun-Jang & Soo Hyun Park



Pourquoi est-ce que chaque fois que je souris, j'ai l'impression de t'oublier ou de te faire du tort ? Pourtant tu le sais bien que tu es la seule personne qui compte réellement encore pour moi, même si tu n'es plus là, alors arrête de me jeter ce regard saupoudré de reproches et de jugement. J'ai de plus en plus de mal à le supporter. Il y'a de la colère qui s'installe en moi, mais je ne suis pas comme ça. Je suis pacifique, je suis calme, posé, réfléchi, j'aime agir lentement et sans précipitation, je prends peu de risques dans ma vie. Je dirais même que je m'ennuie et que je meurs petit à petit, alors pourquoi est-ce que tu agis comme si tu espérais réveiller ce feu brûlant en moi ? Si un jour tu y arrives, je ne suis pas sûr que le résultat te plaira, tu sais très bien que je fais tout à 100% et que si je perds le contrôle, ou que je perds la notion du bien et du mal, j'irais jusqu'à m'auto détruire en m'enfonçant dans une déchéance qui ne plaira à personne.
Alors laisse-moi. Laisse... moi.


Mon téléphone se met à sonner au moment où je ferme les yeux pour tenter de chasser l'image de Jae mon petit frère qui me hante depuis quelques temps. Je n'ai pas peur de lui, et je sais qu'il n'existe que dans ma tête mais je n'arrive pourtant pas à m'en débarrasser, et c'est épuisant. Moi qui suis déjà insomniaque, je vais bientôt passer l'arme à gauche avec tous les cachetons que je prends pour garder la tête hors de l'eau. Les cernes incrustées sur mon visage parlent pour moi et peu de mes camarades de classe m'adressent la parole. Je comprends leur crainte, je suis trop sombre pour eux et sûrement trop différent. Pourtant je ne pense pas être désagréable. Je réponds toujours à leurs salutations et je fais de mon mieux pour ne pas m'isoler dans mon coin. Je ne m'intéresse pas à leurs conversations effectivement mais je ne les embête pas non plus. Enfin peu importe.

- Yobuseo ? (toute cette conversation est en coréen)
- Soo... c'est maman.
- Oui.
- Est-ce que tu pourras venir nous voir ce week-end ?
- Ah... pourquoi ?
- Je... suis en train de faire un peu de rangement et ...
- Où ça ?

Elle sait très bien qu'il ne faut pas toucher aux affaires de Jae. Mes parents ont eut énormément de souffrances aussi lors de sa mort mais je ne serais pas étonné qu'ils souhaitent raser le haut de leur maison pour tout oublier, et moi avec. Sauf que c'est hors de question. La chambre de Jae doit rester éternellement telle qu'elle est.

- Dans... ta chambre.
- Ah ...
- Tu as beaucoup de choses encombrantes et inutiles.
- A tes yeux peut-être.
- Soo, stp.
- Très bien, je passerais vous voir.

Et je raccroche. Leurs mots sont encore plus blessants que s'ils m'ignoraient. Parfois, je me demande ce que j'ai bien pu faire ou dire pour qu'ils ne me voient pas comme Jae. Je sais qu'ils ne me déteste pas mais leur amour n'a rien d'équivalent à celui qu'ils portaient à mon frère et ça ... ça me laisse un trou béant dans le cœur, que je ne sais pas comment combler, à part en passant un peu de temps en compagnie d'hommes qui sont calmes et gentils. Seulement depuis mon arrivée ici, je n'ai eu aucun contact physique, et c'est peut-être pour ça que je me sens si faible et si peu motivé à redresser les épaules. J'ai le mal de mon ancienne vie. Moi qui habituellement n'aime pas trop la compagnie des gens et qui préfère celle de mon pinceau sur une toile blanche vide de toute âme, je donnerais toute ma créativité à cet instant pour échanger le temps d'un instant, futile, éphémère, quelques bribes de mots avec une personne sans aucune mauvaises intentions me concernant.




By Merwyn Arehdel sur Nu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dae-Hyun Jang
Université • 3ème année
avatar

Messages : 994
Age : 23
Cursus : Arts plastiques, spécialité photographie
Multicomptes : Matthew Bradford, Ayane Komatsu, Kyojiro Sakurai

Infos supplémentaires
Clubs: Photographie, danse et natation
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Hell is burning - [PV Dae]   Jeu 28 Déc - 12:28


Dark and Light






Les cours étaient terminés et les activités de club aussi. Pourtant, Dae-Hyun était toujours présent dans le bâtiment du pensionnat et des clubs alors qu’il résidait dans un appartement en ville. La raison était toute simple : un de ses camarades de classe était malade et il devait lui apporter ses notes du jour pour qu’il ne perde pas le fil des cours qu’il avait manqués. Le Coréen était serviable et il n’avait rien eu de mieux à faire que de rendre service de toute façon alors, pourquoi pas ? Quittant le club de photo à la va-vite, son sac de cours sur une épaule et la sacoche contenant son appareil sur l’autre, il monta au premier étage pour se rendre à la chambre de son camarade. Il voulait bien être gentil, mais par contre, le malade avait plutôt intérêt à garder ses microbes pour lui ! Il comptait bien profiter de sa soirée sans avoir mal au crâne ou à l’estomac ! Il ne savait pas encore ce qu’il voulait faire, mais une chose était sûre, il ne resterait pas longtemps tout seul après avoir quitté l’enceinte de Yokuboo ! Après quelques minutes, donnant ses notes ainsi que quelques explications sur les projets à venir, Dae-Hyun quitta la chambre de son camarade dans le but de filer d’ici.

Ses pas le firent passer devant la salle commune qui semblait assez vide. Le danseur passa devant la grande ouverture de la pièce, jetant un coup d’œil à l’intérieur, découvrant qu’une seule personne s’y trouvait. Mouais. Il ne pensait pas le connaître alors tant pis, il allait juste passer son chemin et aller dans un bar ou peut-être juste se balader dans les rues illuminées, il ne savait pas encore. Mais alors qu’il marchait d’un pas décidé vers les escaliers, Dae-Hyun se stoppa en entendant un « Yobuseo ». Ah ? Du coréen ? Est-ce que ce jeune homme était coréen ou est-ce qu’il apprenait simplement la langue ? Le brun resta immobile quelques instants avant de revenir sur ses pas, restant quand même caché. Il ne voulait pas faire le stalkeur, mais il était curieux. Ça faisait si longtemps qu’il n’avait pas entendu du coréen ! En vérité, jamais depuis qu’il était arrivé à Yokuboo, sauf quand il appelait son père au téléphone ou par Skype. Il n’écoutait la discussion que d’une oreille, ne voulant pas se montrer trop indiscret. Et de toute façon, avec les réponses très courtes de l’homme au téléphone, il était impossible de deviner le sujet.

Attendant qu’il raccroche, laissant passer juste quelques secondes supplémentaires, Dae-Hyun finit par passer l’ouverture de la pièce, un sourire aux lèvres alors qu’il s’avançait vers cet inconnu qui semblait trèèèès fatigué vu les cernes qu’il avait sous les yeux. Vêtu de ses boots noires, d’un jean slim de la même couleur, ainsi que d’un t-shirt à manches longues blanc assez fin surmonté d’une veste en cuir noire, le Coréen s’inclina un peu devant son interlocuteur, décidant d’opter pour le japonais pour lui adresser la parole.

« Annyeong haseyo ! Désolé, je n’ai pas écouté la conversation que tu avais, mais je n’ai pas pu m’empêcher de remarquer que tu parlais coréen. Tu apprends la langue ou c’est ta langue maternelle peut-être ? Je suis coréen pour ma part, c’est pour ça que j’ai été obligé de m’arrêter. Ça fait si longtemps que je n’ai pas entendu parler coréen, ça m’a fait super plaisir du coup ! »

Okay, il allait passer pour un mec carrément chelou qui écoutait aux portes là. Dae-Hyun afficha une moue un peu gênée alors qu’il passait sa main sur sa nuque. Et maintenant, il avait juste l’air con.

« Haha, désolé, je me rends compte que c’est carrément trop flippant d’aborder quelqu’un en disant ça ! Je vais commencer par me présenter, comme ça, au pire, t’auras un nom à mettre sur la tronche du mec flippant. Dae-Hyun Jang ! Et t’inquiètes pas, je ne suis pas pensionnaire ici alors tu ne risques pas de me croiser tard le soir dans un couloir. »

Dae-Hyun essayait de détendre un peu l’atmosphère, de faire sourire ou même rire son interlocuteur. Son regard émeraude prit un peu le temps de le détailler. Il semblait vraiment épuisé, presque dépressif. Sombre était le premier mot qui lui était venu en tête en le voyant. Mais ça ne faisait pas peur au Coréen. Il pouvait discuter avec n’importe qui et il savait plus que quiconque que les apparences pouvaient être trompeuses. Peut-être que ce gars était juste insomniaque mais que c’était un vrai clown quand il ouvrait la bouche ! Bon… Avec le petit aperçu de son débit de parole au téléphone, le brun en doutait un peu. Mais il était curieux. Curieux et, surtout, il voulait vraiment savoir si un compatriote coréen se baladait lui aussi dans les couloirs de cette Académie. Peut-être qu’il se sentirait un peu moins seul rien qu’avec cette idée ?


©️ Halloween sur Never-Utopia


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hell is burning - [PV Dae]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» 05. What the hell are you waiting for.
» Welcome Hell
» Legend of the burning sands
» Drag Me To Hell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Yokuboo :: Académie :: Pensionnat et clubs :: 1er étage - Pensionnat :: Salle commune-
Sauter vers: