Partagez | 
 

 Au club de natation - Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hotaru Koharu
Médecin scolaire
avatar

Messages : 11

Infos supplémentaires
Clubs:
Mais encore ?:

MessageSujet: Au club de natation - Libre   Dim 15 Oct - 22:25

Au club de NatationParce qu'il faut aussi se jeter à l'eau

Les cours étaient finis, c'était l'heure des clubs. J'avais un peu couru cette journée … En même temps, avec le temps qui se voulait plus frais, les jeunes tombaient plus facilement malades, donc j'en accueillais pas mal dans l'infirmerie, heureusement, j'avais des infirmiers pour m'aider dans le travail, mais quand même, ça faisait pas mal de travail. Moi qui aimait travailler avec un fond de musique, j'avais du l'éteindre pour un jeune homme qui se plaignait de maux de crânes. En général je savais débusquer les fraudeurs et les vrais malades. Mais aujourd'hui c'était trop fatiguant de faire le tri … J'avais à peine le temps de faire une pause pour fumer, et dieu sait combien j'en avais besoin … J'aurais aimé que les élèves arrivent moins nombreux, même juste pour un doliprane, parce que la plupart voulaient rester en cours, c'était normal … Les jeunes ne voulaient pas forcément être des glandeurs dans ce pays. Peut être la pression parentale, je savais de quoi je pouvais parler.

Je profitais de ma pause avant le club pour aller fumer une cigarette ou deux … Bon ok, trois, mais j'en avais juste pris deux le matin. Depuis que j'avais arrêté la natation au niveau élevé, je me retrouvais à devoir trouver d'autres moyens de me détendre, et malheureusement, c'était tombé sur la cigarette. Je recrachais une fumée quand j'entendis la sonnerie du début des clubs. J'éteignis mon dernier mégot et recrachais ma dernière bouffée avant de prendre une pastille à la menthe pour faire passer un peu l'odeur, les jeunes n'étaient pas tous amateurs de nicotine.

Je me dirigeais vers les vestiaires des adultes, on en se changeait pas avec les jeunes, et je mis mon maillot de bain, depuis le temps les membres du club de natation savaient que j'avais des cicatrices sur la jambe. Ils ne savaient juste pas que c'était à cause d'une blessure. J'avais donc un boxer de bain, n'aimant pas les mini slips qui ne cachaient presque rien, et je pris un tee shirt, au cas où, que je n'enfilais pas. J'étais juste le professeur référent, je ne gérais pas le cours, je ne faisais que les surveiller pour que ça ne dérape pas trop et qu'il n'y ai pas de soucis, comme un jeune qui avait une crampe, mais aujourd'hui, je n'avais pas l'intention de rester sur le banc de touche. J'avais pour ambition ce jour de nager autant qu'eux. Je n'avais peut être plus la même condition qu'avant, et ma jambe risquait de me faire mal, mais tant pis, je devais bien m'entretenir non ?

C'est pourquoi, j'arrivais dans la zone où se trouvait la piscine, où certains avaient déjà commencé à nager. J'attendis un peu pour observer ce qu'il y avait autour de moi, comme à chaque fois. Puis ej posais mon sac, mon tee shirt par dessus, et ma bouteille d'eau, car oui, même en natation il fallait boire. Je me dirigeais vers le groupe qui était hors de l'eau, et certains se rapprochaient, sûrement parce qu'ils pensaient que je leur donnerais des informations, et c'était le cas, mais plus tard, à la première pause. Là j'avais pas envie de leur dire quand serait la prochaine compétition … Mais vu la tête des plus motivés par ça, je soupirais intérieurement.

« Et bien les jeunes, vous semblez plus motivés que jamais ! J'ai deux choses à vous dire aujourd'hui. »


Je montrais mon index et mon majeur, en signe de V, non pas pour signifier la victoire, mais bien pour signifier que j'avais deux points à leur dire. A l'énonciation de la première, je baissais mon majeur.

« La première, comme vous le savez, c'est qu'il y a une compétition prévue pour l'automne. Je compte sur vous pour donner le meilleur de vous même. »

Je leur indiquais la date en question, puis baissais mon deuxième doigt, fermant le poings.

« La deuxième, c'est qu'aujourd'hui, je ne vais pas rester à vous observer, je vais nager avec vous. N'oubliez pas l'importance de l'échauffement ! »

Sur ces mots, je m'éloignais un peu, commençant à m'échauffer en tirant un peu sur mes muscles, histoire de tester un peu la résistance de ma jambe …

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yume Hisako
Lycée • 2ème année
avatar

Messages : 101
Multicomptes : Kaze Tadao

Infos supplémentaires
Clubs: Natation, volleyball et cuisine
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Au club de natation - Libre   Ven 27 Oct - 13:25


Parce qu’il faut aussi se jeter se jeter à l’eauClub de natation



Après la sonnerie annonçant la fin des cours, je sortis tranquillement de ma salle de classe tout en réfléchissant et me demandant dans quel club je devrais aller. Volleyball ? Cuisine ? Je me souvins alors qu’il y aurait une compétition de natation, très prochainement, alors mon choix fut rapidement fait. Je me dirigeai alors dans le bâtiment des dortoirs, puis montai dans ma chambre. Je me changeais tout le temps directement là-bas et profitai qu’Asuka, ma camarade de chambre, ne soit pas là pour pouvoir me déshabiller sereinement et enfiler mon maillot d’une pièce bleu, classique. Je me fis remarquer pour la énième fois qu’il commençait à me serrer au niveau de la poitrine -mais je ne pensais jamais à aller en acheter un nouveau, puisque les seules fois où je m’en souvenais, c’était quand je le mettais et que je le retirais ; tant que ça ne me gênait pas pour nager, ça m’allait. J’étais trop pudique pour me déshabiller devant d’autres personnes, dans les vestiaires ; je n’aimais pas le fait qu’ils soient collectifs. Parfois, je me changeais également dans les toilettes de ceux-ci, mais j’avais jugé que ça serait plus pratique de me changer directement dans ma chambre, si Asuka n’était pas là. C’était comme les douches communes, je détestais ça. En réalité, je n’aimais simplement pas le fait que d’autres personnes me voient dévêtue, ou à moitié.

Bref, après cette petite allée aux dortoirs des internes, je me dirigeais rapidement vers la piscine de Yokuboo en espérant être une des premières à être arrivée, ou peut-être même la seule. Je pourrais faire quelques longueurs tranquillement sans que personne ne puisse m’observer ni quoi que ce soit d’autre. Je pouvais déjà apercevoir les affaires de quelques filles arrivées avant moi. Je soupirai discrètement ; tant pis pour la solitude. J’enlevai les vêtements que j’avais enfilés par-dessus mon maillot et pris ma serviette de bains ainsi que ma gourde ; filai aux douches pour me rincer avant de rentrer dans l’eau et me dirigeai ainsi vers la piscine.

J’avais toujours adoré la natation, c’était d’ailleurs un de mes sports préférés avec le volleyball. Et c’étaient bien les seuls sports dans lequel je me débrouillais vraiment bien ; je ne savais pas jouer au baseball, ni au tennis ou encore moins au football. Mais alors la natation et le volley étaient mes sports de prédilection. J’aimais tellement l’eau, cet élément si doux, si fluide. Je m’y sentais tellement bien, lorsque j’étais à l’intérieur ! Sous l’eau, c’était comme un autre monde. Tout ce qu’on y voyait était toujours plus beau. Tout ce qu’on entendait était toujours plus agréable ; c’était des sons singuliers accompagnés du continuel bruit de l’eau ; on pouvait y entendre nos mouvements. Quand on regardait le monde extérieur depuis l’eau, le spectacle était toujours plus beau que sur terre : c’était toujours un paysage un peu flou -souvent le ciel et ses alentours- dont les couleurs et la lumière y étaient parfaitement bien mélangés. Je pourrais passer ma vie dans ce genre d’environnement.

Après m’être échauffée trois petites minutes, je me concentrai et me posai sur le starting-block, sans faire attention aux gens autour, en me disant qu’il n’y avait aucune raison que je me fasse observer. Je fermai les yeux un instant et sourit ; j’aurais préféré être sur un tremplin, pour pouvoir faire un joli salto avant, mais je venais juste de m’échauffer, il fallait que j’y aille doucement. J’inspirai une nouvelle fois en imaginant un compte à rebours dans ma tête. GO.

Je plongeai dans l’eau, la tête la première. Un magnifique plongeon digne d’une sirène. Je détestais me vanter, mais je devais dire que c’était une des seules choses chez moi que j’appréciais. Après être restée plusieurs secondes sous l’eau, je remontai à la surface pour finir ma longueur en crawl. C’était toujours la nage la plus rapide pour moi, et également celle que beaucoup de professionnels utilisaient. Après avoir terminé la longueur, je me rendis compte que Koharu-sensei le professeur représentant du club et médecin scolaire, était déjà arrivé. J’avais également remarque que certaines personnes s’étaient approchées de lui, alors je m’interrompis dans ma nage et me dirigeai en sa direction ; il avait probablement quelque chose à nous dire.

« Et bien les jeunes, vous semblez plus motivés que jamais ! J'ai deux choses à vous dire aujourd'hui. La première, comme vous le savez, c'est qu'il y a une compétition prévue pour l'automne. Je compte sur vous pour donner le meilleur de vous même. »

J’hochai vivement la tête en murmurant un « Oui » enthousiaste, puis m’appuya contre le bord de la piscine, en ayant quelque peu hâte d’entendre la suite.

« La deuxième, c'est qu'aujourd'hui, je ne vais pas rester à vous observer, je vais nager avec vous. N'oubliez pas l'importance de l'échauffement ! »

Ouaaaah, trop génial ! Je me demandais si Koharu-sensei était un professionnel de la nage, ou simplement quelqu’un de passionné. Est-ce que nous, en tant qu’élèves, on pourra se mesurer à lui ? Ça serait tellement bien ! J’ai toujours voulu me mesurer à un adulte digne de ce nom. Le seul adulte auquel je m’étais mesurée plusieurs fois, c’était mon professeur de natation avant que j’arrive à Yokuboo. J’avais toujours perdu, dans des courses contre lui, mais ça ne se jouait pas à pas grand-chose. C’était un nageur professionnel ; les premières fois, je n’avais pas mesuré sa rapidité et j’avais foiré mes premiers plongeons, et il me battait à plat de couture. Puis j’ai continué à m’entraîner, et j’ai presque fini par le battre. Il était fier d’avoir une élève comme moi, et j’étais également fière de moi. D’ailleurs, je venais d’y penser ; il faudrait que j’aille lui rendre visite, le weekend prochain.

J’attendais tranquillement que Koharu-sensei termine son échauffement.

« -Monsieur, vous allez faire des courses contre nous ? » lui dis-je d’un ton plutôt enthousiaste.


©️ Lady sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chun-Hei Cheong
Lycée • 1ère année
avatar

Messages : 56
Age : 15

Infos supplémentaires
Clubs: Natation, Echecs, Karaté
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Au club de natation - Libre   Jeu 16 Nov - 22:02


Chat échaudé craint l’eau froideClub de natation


Quand la sonnerie retentit, je lançai un regard discret à la ronde. Je n’étais pas habituée à ce rythme. Cette vie était toute nouvelle pour moi, alors je m’en tenais à copier le comportement de mes camarades.

Mais ce sentiment ne me quittait pas et malgré mes efforts, j’avais l’impression d’être une extraterrestre. Pire, j’avais la sensation que tout le monde épiait mes moindres faits et gestes, prêt à se moquer de ma maladresse.

J’avais si peur de faire une erreur, d’attirer l’attention, de montrer ma différence et de devenir encore la risée de l’établissement. Je ne voulais pas que cela recommence. Je ne voulais pas redevenir la souffre-douleur de tout le monde.

Du coup, je cherchai à me faire la plus discrète et la plus insignifiante possible. Et je devais l’avouer, c’était beaucoup plus simple dans cet établissement. Ici, la compétition était moindre. Il en était de même pour la pression.

Je le savais. Mais malgré tout, je ne parvenais pas à me détendre ou à me relâcher. J’étais toujours sur mes gardes. Ainsi, alors que mes camarades quittaient la salle de classe, je demeurai en retrait, attendant que le flot se soit dispersé pour me mettre à mon tour en marche.

Je devais me rendre au club de Natation et j’appréhendais terriblement ce moment. Je craignais la compétition. J’avais peut-être un niveau médiocre pour cette académie? Peut-être que j’allais trop briller et entraîner la jalousie de mes camarades? Des tas de choses pouvaient mal se passer. Et alors que je marchai dans le couloir, je les énumérais toutes.

Du coup, je me révélais incapable de me concentrer sur le chemin à suivre. Pourtant, là aussi je devais admettre mon incompétence. J’avais toujours eu un terrible sens de l’orientation et cela m’avait déjà attiré de nombreux ennuis.

Me perdant, je me mis à stresser encore plus et donc, je perdais encore un peu plus mes moyens. De temps à autre, je croisais un professeur ou des élèves. Mais je n’osais pas leur demander mon chemin. Je craignais trop qu’ils se moquent de moi ou me déprécie. A chaque fois, je me sentais un peu plus seule et un peu plus égarée.

Quand mes pas me menèrent au bon endroit, j’étais tremblante d’angoisse et d’appréhension. En plus de mes peurs précédentes, c’était ajouté la désastreuse image que j’aurai en arrivant en retard au club. J’étais fichue.

Et face à la porte du bâtiment sportif, j’hésitai. Peut-être que j’aurai dû fuir? Peut-être que je pourrai mentir et me faire passer pour malade? Mais si on découvrait la supercherie, je serais vue comme une mythomane! Ca serait terrible! Non, j’avais encore plus peur de ça que du reste et je franchissais le seuil.

A l’intérieur, je trouvai les vestiaires des femmes et y entrai en tremblant comme une feuille. Une fois à l’intérieur, l’odeur particulière de la piscine atteignit mes narines et me renvoya quelques mois en arrière. Au collège, je n’osais pas rester dans les vestiaires avec les autres filles…

Mais… N’étais-ce pas différent? N’étais-ce pas le lycée, ici ? Peut-être que j’aurai le droit à une deuxième chance ? Peut-être que les gens sont gentils ici ?

M’armant de cet espoir, je me dirigeais vers un placard et je me changeais. Malgré tout, je ne pouvais retenir mes tremblements. Comble du malheur, je me mis même à claquer des dents. Dans une certaine mesure, j’étais heureuse d’être arrivée en retard, les vestiaires étaient vides.

Mais au-delà, j’entendais déjà les voix déformées de mes camarades qui criaient. Et à chaque fois, je me tétanisais avant de me remettre à trembler. Non sans mal, je parvins à ranger mes affaires et à refermer mon casier. J’espérais qu’on ne viendrait pas l’ouvrir pour les jeter, les déchirer ou les asperger de choses ignobles.

Non, je ne devais plus penser à ça. Ici, on ne me ferait pas ça, hein ? Allez! Courage, Tomoe! Courage! Devant un miroir, je serrais les poings et fronçais les sourcils, comme pour me donner de la force et m’encourager. Puis, je quittai les vestiaires et passai sous les douches avant de sortir.

Immédiatement, mon regard se posa au niveau de l’attroupement. Au milieu de ce dernier, il y avait un homme, plus âgé. Il parlait déjà. Ca devait être notre responsable. Devais-je l’aborder? Lui signaler ma présence? Ou, juste rentrer dans l’eau et me faire discrète?

J’allai attirer l’attention sur moi si j’allai lui parler? Ils allaient tous me regarder et se moquer de moi car ils verraient sans doute tous que je ne sais pas quoi faire, non ?

Mais en même temps, si je ne fais rien. Il va être en colère quand il va découvrir que je ne l’ai pas prévenu. Et puis, si je ne suis pas présentée aux autres, ils vont se demander ce que je fais ici? Ils vont croire à une intruse ? Je vais avoir des problèmes! Oh non!


©️ Lady sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dae-Hyun Jang
Université • 3ème année
avatar

Messages : 994
Age : 23
Cursus : Arts plastiques, spécialité photographie
Multicomptes : Matthew Bradford, Ayane Komatsu, Kyojiro Sakurai

Infos supplémentaires
Clubs: Photographie, danse et natation
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Au club de natation - Libre   Ven 24 Nov - 16:05


Swim with me!






Une compétition de natation approchait à grands pas. Il ne restait plus énormément de temps pour s’entraîner, et même si Dae-Hyun avait un très bon niveau grâce à sa grande pratique avant de venir au Japon, il devait avouer que ces derniers mois, il avait un peu délaissé ses activités au club de natation pour se consacrer beaucoup plus à la danse, mais encore davantage au club de photographie. Il fallait dire que ce n’était quand même pas de tout repos d’être président d’un club ! Il fallait toujours s’assurer que tout allait comme sur des roulettes, que les matériel était en bon état, que les fournitures étaient suffisantes,… Ça lui prenait pas mal de temps mine de rien de tout gérer ! Heureusement qu’il était un peu épaulé par sa vice-présidente, mais aussi par cette adulte référente qui n’était autre que l’infirmière. Cette aide lui permettait de passer un peu de temps dans ses autres clubs, mais la danse avait une telle importance dans sa vie qu’il avait privilégié ce club à celui de natation. Il était donc plus que temps de changer les choses. S’il ne s’entraînait pas un minimum, il n’allait jamais pouvoir bien se classer lors de cette compétition à venir ! Et mine de rien, Dae-Hyun avait un petit esprit de compétition !

À la fin des cours, le Coréen s’empressa de ranger ses affaires, traînant un peu avec ces habituels électrons qui gravitaient toujours autour de lui. Certains auraient pu trouver ça agaçant, mais Dae-Hyun adorait être entouré et apprécié ! Du coup, quand il annonça à ses camarades, exclusivement féminines, qu’il se rendait à la piscine pour s’entraîner, une vague de « On peut venir te voir ? » le submergea. Forcément, voir un aussi beau gosse vêtu d’un petit slip de bain hyper moulant qui dévoilait presque entièrement son corps de rêve, ça avait de quoi donner envie ! Le brun prit une mine désolée alors qu’il leur expliquait que malheureusement, il valait mieux qu’elles ne viennent pas à cause de la compétition qui approchait. Il fallait que tous les membres soient parfaitement concentrés et puis, il leur promit qu’il y aurait d’autres occasions alors elles n’insistèrent pas davantage. Le danseur leur fit un signe de la main, accompagné d’un petit sourire dont il avait le secret, et partit donc en direction de la piscine.

Après avoir jeté un coup d’œil à son téléphone, il se rendit compte qu’il était à la bourre. Bon. Il n’aurait plus qu’à s’excuser platement et à donner le meilleur de lui-même pour se faire pardonner ! Dae-Hyun s’empressa de se changer dans les vestiaires vides, enfilant son superbe slip, avant de se dépêcher d’aller sous les douches pour rejoindre les autres membres du club qui semblaient écouter les instructions de leur adulte référent : le médecin scolaire Hotaru Koharu. Mince, il avait dû louper des trucs déjà ! Il pressa le pas et manqua de se prendre une demoiselle qui restait plantée un peu plus loin, en plein milieu du passage. Il sentit son pied glisser, mais fort heureusement il parvint à se rattraper de justesse avec une magnifique pirouette, ses mains se posant malgré lui sur les hanches de la demoiselle, pour se rattraper mais aussi pour l’empêcher de tomber parce qu’il lui avait quand même un peu foncé dessus.

« Waw ! Pardon ! Excuse-moi je suis vraiment désolé ! Ça va ? J’ai voulu me dépêcher comme je suis en retard, mais on dirait que je suis pas le seul ! »

Dae-Hyun se redressa bien comme il fallait et décolla ses mains de la pauvre demoiselle qui semblait un peu perdue. Le Coréen lui offrit son plus beau sourire et passa un peu devant elle avant de l’inviter à le suivre avec un petit signe de tête.

« T’es nouvelle ? Je crois pas t’avoir déjà croisée, et si c’est le cas, je suis désolé, j’ai une assez mauvaise mémoire des visages ! En tout cas, je m’appelle Dae-Hyun ! Tu viens ? On sera deux à arriver en retard comme ça, ça sera moins gênant pour toi ! Je peux même passer devant si tu préfères ! »

Ah… Ce gentleman ! Le Coréen attendit que la demoiselle lui emboîte le pas pour avancer vers le petit attroupement, s’inclinant devant le médecin scolaire.

« Désolé pour le retard Sensei ! Est-ce qu’on a loupé des choses importantes ? Promis, on va se rattraper en vous montrant nos super performances ! »

Dae-Hyun se redressa, tout content et pressé d’aller enfin nager, lançant un petit clin d’œil à la demoiselle qui se trouvait derrière lui pour qu’elle se sente un peu plus en confiance.


©️ Halloween sur Never-Utopia


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hotaru Koharu
Médecin scolaire
avatar

Messages : 11

Infos supplémentaires
Clubs:
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Au club de natation - Libre   Jeu 28 Déc - 14:57

Au club de NatationParce qu'il faut aussi se jeter à l'eau

Il semblerait qu’il y ait des personnes plus enthousiastes que d’autres. Cela ne m’étonnait pas vraiment, certains choisissaient leur club par passion, d’autre parce qu’ils n’avaient pas le choix. Après avoir fait mon speech, je commençais à m’étirer. Ma jambe abîmée me tirait un peu. EN même temps, une jambe avec de telles cicatrices ne pouvaient que tirer quand on savait ce qui les avait provoqué. Ce n’était pas la première fois qu’ils me voyaient en maillot de bain, ou plutôt en boxer de bain, ce n’était pas interdit, certains venaient avec des maillots, d’autres avec des pantalons de bain, chacun était libre tant que ça ne le gênait pas dans sa pratique. Les shorts de plages étaient donc, bien évidemment, interdits.

Alors, à la fin de mon échauffement, une jeune fille vint à moi pour me demander si j’allais faire des courses contre les élèves. Je me remis en mémoire son nom. Yume Hisako. Une jeune fille qui avait un vrai talent pour la natation. Je lui souris pour lui répondre.

« Et bien, c’est une chose qui pourrait se faire, même si ça fait un moment que je n’ai pas fait de course contre quelqu’un ! »

Pendant ce temps là, les derniers élèves arrivèrent, dont deux qui arrivèrent bien après l’heure prévue. Je n’étais pas à cheval sur les horaires pour les clubs, il y avait bien évidement les cours avant, et c’était la priorité. Aussi je m’approchais de la jeune fille et du jeune homme. Elle semblait bien plus timide que lui, peut être même apeurée.

« ET bien, Jang-san, que de motivation pour une personne en retard ! Pense déjà à t’échauffer avant de te jeter à l’eau, je ne voudrais pas qu’il t’arrive un claquage si proche d’une compétition. Ni même qu’il t’en arrive un quelque soit la période d’ailleurs. »

J’eus un léger rire, puis sentant la tension de la jeune fille, je me repris.

« Je disais en effet des choses, la première qu’une compétition allait arriver sous peu, et la deuxième, que j’allais nager avec vous aujourd’hui, d’où le fait que je n’ai pas mis mon tee shirt ! »

Je me tournais vers la jeune fille, Chun-Hei Cheong. J’avais cru comprendre, d’après le dossier que j’avais sur elle, purement médical bien entendu, qu’elle n’avait pas eu la vie facile. Je n’allais pas la brusquer alors qu’elle semblait si tendue.

« Bien entendu, vu le nombre de personne qui participe à la compétition, tout le monde n’est pas obligé d’y participer, c’est au bon vouloir de chacun. »

Il fallait dire que le club de natation était assez prisé dans l’école, aussi, je ne voulais pas forcer tout le monde à participer au compétitions, il n’y avait pas que les trois là que j’avais repéré, mais bien d’autres. Un club scolaire aussi populaire, surement pour certains pour voir des garçons bien foutus, ou des filles en tenue légère, mais surtout parce qu’il y avait des personnes motivées aux compétitions, permettait que tout le monde ne participe pas à celles ci. Je laissais donc les deux derniers arrivants s’échauffer, puis je me tournais vers ceux qui n’étaient pas encore dans l’eau.

« Et bien, qu’est ce qu’on attend ? Il y a assez de place pour tout le monde ! Aller, à l’eau ! »

Bien sur, si quelqu’un avait un soucis, je ne plongeais pas de suite pour qu’il ou qu’elle vienne m’en parler.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au club de natation - Libre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au club de natation - Libre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Club de natation.
» - Chambre Du Night Club avec Keemo [Libre]
» Inscriptions club de natation (2017/2018) !
» Ouverture du Club de Duels / LIBRE/ TERMINE
» Azazel • Club des damnés [ LIBRE ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Yokuboo :: Académie :: Campus :: Piscine-
Sauter vers: