Partagez | 
 

 Heureuse erreur [feat Dae~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Meri Mittal
Professeur d’arts appliqués
avatar

Messages : 18

Infos supplémentaires
Âge: 26 ans
Clubs:
Mais encore ?:

MessageSujet: Heureuse erreur [feat Dae~]    Sam 23 Sep - 23:32

ft. Dae-Hyun Jang

Un Meri sans le masque, et sans la précaution

Heureuse erreur

Meri n’était ni quelqu’un de spécialement raisonnable, ni quelqu’un de tout à fait irréfléchi. Il mangeait des féculents le soir – horreur et damnation -, et ne fumait que de temps en temps, à l’occasion,  lors d’une période de stress et sur le balcon de son appartement, pour ne pas que ses chats en pâtissent. Il en était de même pour l’alcool, jamais il ne s’était retrouvé à marcher dans la rue en slip et à répandre son vomis partout, parce qu’il n’arrivait même plus à retrouver le chemin de chez lui.

Ainsi, le samedi soir, il aimait bien aller boire un verre au bar du coin avec des amis pour discuter de leur semaine et juste se détendre tranquillement après une semaine stressante. Pour Meri, c’était même l’occasion de laisser un peu tomber son masque de professeur parfait, et de profiter un peu de sa jeunesse. Il l’était toujours, jeune, et ce serait difficile de gâcher cela parce qu’il devait faire grandir d’autres jeunes.

Mais, le samedi, il arrêtait complètement de penser à ses élèves. D’ailleurs, dès le réveil, dès que ses pensées s’étaient suffisamment remises en place, il se rendait compte que oui, enfin c’était samedi, qu’il avait devant lui une infinité de possibilités et qu’il n’avait plus qu’à choisir. Ce n’était dire s’il était de bonne humeur, même s’il se réveillait car Brioche s’était endormie sur son visage et qu’il ne pouvait plus respirer, comme ce matin-là, enfin matin, grand mot.

Pour cette journée, le jeune homme n’avait pas prévu grand-chose de plus que sa descente au bar le soir, et en bon introverti, il ne comptait pas descendre les trois étages de son appartement pour autre chose que de jeter les poubelles. Il passa la première moitié de son après-midi à regarder une émission sur sa télévision, Brioche lovée sur son torse et Tartine cherchant désespérément son attention en lui mordillant les cheveux,  puis il se décida à être productif. Cela faisait un moment qu’il n’avait pas touché à ses pinceaux, et l’idée de faire quelque chose pour lui lui plaisait énormément. Il s’installa donc dans un coin de la table de son salon et sortit ses pinceaux pour commencer à badigeonner la toile de couleurs vives, décidé à faire quelque chose de ses deux mains.

Notre enfant était tellement pris dans son travail qu’il ne releva la tête qu’au moment où il avait presque fini et qu’il entendit son téléphone nerveusement résonner au bout de la table.  Jetant un œil à l’heure affichée sur l’appareil en le saisissant, il s’étrangla à moitié en voyant qu’il était déjà dix-neuf heures. Même pour lui, aussi tête en l’air et détaché qu’il pouvait être, c’était un record, d’autant plus qu’il ne remarqua que son estomac en souffrait qu’à ce moment précis. Cependant, il n’eut pas le temps de se sustenter puisque le téléphone continuait de sonner et qu’en décrochant il apprit qu’il devait se dépêcher et que personne ne l’atteindrait s’il était en retard. Attrapant son manteau, il sortit, verrouilla sa porte et descendit les escaliers plus vite que l’éclair.

Meri arriva donc complètement essoufflé devant le bar qui se trouvait à quelques rues de son appartement – pas sportif, notre jeune homme -, même s’il n’avait techniquement pas à se presser puisque aucun des jeunes gens qui étaient censé l’attendre là… n’y était pas. Même si Meri aurait du s’inquiéter, il décida de simplement s’asseoir sur l’un des longs tabourets qui longeaient le bar, et d’attendre un petit peu. Même si le bar était désert, il ne s’en alarma pas trop. Il connaissait un peu le barman, alors il supposa qu’il ne s’ennuierait pas trop, mais ce dernier était trop occupé à faire les préparatifs pour la suite de la soirée que le jeune homme ne le vit que le temps de servir son verre. Alors, il resta là, le regard dans le vide, à guetter le son de la clochette d’entrée comme l’arrivée d’un sauveur.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dae-Hyun Jang
Université • 3ème année
avatar

Messages : 899
Cursus : Arts plastiques, spécialité photographie
Multicomptes : Matthew Bradford, Ayane Komatsu, Kyojiro Sakurai

Infos supplémentaires
Âge: 22 ans
Clubs: Photographie, danse et natation
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Heureuse erreur [feat Dae~]    Jeu 28 Sep - 12:22


You? Here?






La semaine était passée à une vitesse incroyable. A ce rythme-là, les études de Dae-Hyun allaient se terminer sans qu’il ne s’en soit rendu compte. Il aimait tellement être ici que l’année qui venait de s’écouler depuis son arrivée lui avait semblé n’avoir duré que 3 mois. Comme quoi, il avait vraiment bien fait de quitter Séoul pour venir ici pour se changer les idées, ça marchait vraiment bien ! Bon par contre, il ne pouvait vraiment pas s’empêcher de s’en vouloir d’avoir laissé son pauvre père adoptif tout seul dans leur grande maison familiale. Il devait se sentir si mal de ne plus avoir personne à ses côtés et pourtant, à chaque fois que le Coréen l’appelait, il était toujours très heureux d’entendre que son fils adoré se plaisait dans son nouveau pays d’accueil. C’était limite s’il ne lui disait pas de rester là-bas après la fin de ses études ! Mais c’était impossible, Dae-Hyun lui avait promis. Il lui avait promis de revenir après avoir fini l’université. Il était là pour profiter un maximum de ces dernières années de liberté avant de devoir rentrer au pays pour prendre la suite de son père. Ce n’était pas ce dernier qui lui avait imposé ce choix, c’était le danseur qui se l’était imposé lui-même. Son père était la seule personne chère à ses yeux qu’il lui restait, et après tout ce qu’il avait fait pour lui, il se devait de faire ça pour lui.

Mais il n’en était pas encore là. Pour le moment, on était samedi et il avait une tonne de trucs à faire. Dae-Hyun ne voyait pas le temps passer parce qu’il ne trouvait tout simplement pas le temps de s’ennuyer. Bon, il fallait dire qu’il n’était absolument pas du matin et qu’il perdait déjà beaucoup de temps à se lever. Heureusement que son chat était là pour lui servir de réveil, sinon, il savait bien qu’il pourrait dormir toute la journée ! Tiré de ses rêveries par son adorable chat, Dae-Hyun avait trainé la patte jusqu’à la cuisine pour nourrir sa boule de poils et se faire un café bien corsé histoire de se réveiller. Il s’installa en boxer sur son balcon, ayant eu la flemme de passer autre chose, pour le siroter, admirant la vue sur la ville de Nara avec un petit sourire. Non décidément, il aimait vraiment cette ville. Après une trentaine de minutes à se réveiller, le brun opta pour une bonne douche. Il resta de longues minutes à apprécier l’eau qui lui fouettait la peau avant de finalement s’essuyer pour attraper quelques fringues dans son grand dressing. Rien d’extraordinaire, mais même sur lui, ça semblait terriblement sexy : un pantalon slim noir agrémenté d’une ceinture et de quelques chaînes sur le côté, et un t-shirt affreusement banal de la même couleur.

Laissant ses cheveux sécher de lui-même, son portable vint à sonner. Affichant aussitôt un sourire, Dae-Hyun s’empressa de décrocher alors qu’il courait vers son salon, plus précisément son bureau, pour attraper son appareil photo. Aujourd’hui, il avait quelques shooting de prévus. Ce n’était pas lui le modèle cependant, mais le photographe ! Il faisait ça pour le plaisir, et surtout pour commencer à se monter un petit book digne de ce nom. Raccrochant après quelques minutes, le Coréen prépara tout son matériel et enfila ses Dr. Martens noires elles aussi. Il fit de longues papouilles à son chat avant de finalement sortir de chez lui, refermant la porte à clé avant de s’allumer une cigarette une fois à l’extérieur de son immeuble. Il faisait beau, mais il avait quand même enfilé une veste pour ne pas choper froid. Ses écouteurs dans les oreilles, c’est tout guilleret qu’il se rendit jusqu’au petit studio qu’une connaissance lui prêtait pour faire ses shootings. La musique était tellement entraînante et il aimait tellement danser qu’il ne put s’empêcher de faire quelques petites pas dans la rue. Il retrouva bien vite la belle Naru qui l’attendait devant le studio, son modèle du jour.

Elle avait des arguments certains et Dae-Hyun avait pu longuement en profiter vu que le shooting était un shooting en lingerie, mais le brun savait rester professionnel. Il la trouvait canon, aucuns doutes là-dessus, mais il était là pour la photographier pas pour poser ses mains partout sur elle. Les heures passèrent à toute vitesse, ils prirent un petit casse-croûte ensemble, le brun ayant bien remarqué les yeux que son modèle posait sur lui, mais si elle voulait vraiment plus de lui, ça ne serait pas ici et maintenant. Le shooting terminé, Naru se rhabilla et promit au Coréen de le rappeler sous peu, ce dernier le gratifiant de son plus beau sourire alors qu’il hochait la tête. En regardant l’heure, il vit que l’après-midi était déjà plus qu’entamée. Bon, il allait commencer à traiter toutes les photos qu’il venait de prendre et il s’accorderait ensuite une pause. Ce n’est qu’aux alentours de 19h30 qu’il éteignit enfin son ordinateur portable et sortit. Il avait soif ! Et il avait envie de danser aussi ! Bon, il allait peut-être bien pouvoir faire les deux !

Ses yeux s’étaient posés sur l’enseigne d’un bar un peu plus loin dans la rue. Il s’y était déjà rendu plusieurs fois et même s’il n’était pas encore très tard, tant pis. IL AVAIT SOIF ! Sa veste et son sac sur le dos, il marcha jusqu’à la porte et la poussa, laissant retentir clochette, informant toutes les personnes présentes qu’un nouveau client venait d’arriver. En regardant alentours, Dae-Hyun constata qu’il n’y avait vraiment personne, à part un client assis au bar. Ah bah au moins, il aurait quelqu’un avec qui discuter ! Il salua le barman et prit place au tabouret juste à côté de celui du client qui était arrivé avant lui.

« Bonsoir ! Une bière s’il vous plaît ! »

Il aurait pu commander quelque chose de plus fort, mais pour commencer, il voulait surtout se désaltérer. Et quand il eut enfin sa bière, il tourna son visage souriant vers son voisin.

« Y’a pas encore beaucoup de monde, mais ça ne devrait plus tarder. Je sais pas si vous êtes un habitué, mais ils font souvent des petites soirées sympa où les gens peuvent danser, c’est super symp- AH ! »

Les yeux de Dae-Hyun s’écarquillèrent en reconnaissant son voisin. C’ETAIT SON PROF D’ARTS !

« Désolé Sensei, je vous avais pas reconnu de suite ! J’espère que j’ai pas été trop impoli, je m’attendais vraiment pas à me retrouver nez à nez avec un de mes profs ici ! »


©️ Halloween sur Never-Utopia


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meri Mittal
Professeur d’arts appliqués
avatar

Messages : 18

Infos supplémentaires
Âge: 26 ans
Clubs:
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Heureuse erreur [feat Dae~]    Ven 6 Oct - 22:55

ft. Dae-Hyun Jang

Un Meri sans le masque, et sans la précaution

Heureuse erreur

Cela faisait déjà plusieurs minutes que Meri attendait, et cela lui semblait être une éternité. Il était là, comme ça, sur son tabouret, à guetter le mur, et le plafond d’en face – bon travail, celui qui nettoyait ce bar, il n’y avait pas de toiles d’araignées !-, en train de penser à un truc vachement profond peut être, même s’il avait le regard complètement vide. Il en avait presque oublié son verre.

La clochette de la porte d’entrée le tira soudainement de ses rêveries, mais ne reconnaissant pas la silhouette du jeune homme qui venait d’entrer et ne voyant pas ses amis entrer, il fut légèrement déçu et plongea son regard dans son verre de bière. Mais le fait que le nouveau-venu soit venu se poser juste à côté de lui, sur le tabouret, tira ses yeux du verre pour les placer sur le jeune homme, et le détailler, à la place.  Plus jeune que lui, il dirait, des cheveux bruns à la longueur approximative, et des yeux émeraudes, il était probablement de ceux derrière lesquels les filles se retournent dans la rue.

Dès qu’il eut sa boisson, d’ailleurs, celui-ci se mit à lui parler, beaucoup et rapidement, et enthousiasment, du bar, et du fait que les gens pouvaient y danser. Meri fut heureux de se retrouver sorti de sa solitude, malgré sa surprise passagère, suite à une extraversion aussi évidente. Il allait prendre une nouvelle gorgée de sa boisson, quand dans son discours, le jeune homme se tourna vers lui pour le regarder… et se stoppa avec un petit cri d’exclamation, avant de déclarer qu’il était son sensei.

Un peu trop soudain pour notre Meri, qui avala sa gorgée de travers, et se retrouva à tousser abondamment, s’affaissant sur le bar pour tenter de mourir un peu moins. Lorsqu’il eut fini de décéder et que ses esprits se remirent en place, il réalisa avec horreur la situation – avec tout le dramatisme qu’il pouvait y ajouter, bien sûr -. Un élève. Un samedi. A côté de lui. Dans un bar. En plus, il était vraiment habillé comme un plouc, loin de la chemise-cravate qu’il arborait habituellement à l’académie, là, il se retrouvait avec un vieux sweat gris ample, légèrement taché de peinture sur les manches, et un jean dans les tons bleus clairs, toujours un peu trop grand pour lui, parce que plus large c’est, plus confortable c’est. Sans parler de ses cheveux bruns complètement ébouriffés et même pas attachés… Il était misérable.

« Aaaaaah …. Non, sérieusement ? Quelle classe ? Je me souviens pas du tout de toi. Je veux dire, je devrais me souvenir de toi, se confondait-il un peu lamentablement. T’es étudiant en art ? »

Là, notre enfant se demandait s’il devait abandonner sa soirée entre amis à cause de cette incident, et gâcher son samedi, ou tout simplement rester là et… contempler son autorité perdue face à un élève. Un élève après tout. Qu’est-ce que c’était face à tout un tripoté d’élèves ? Oh. Il devait vérifier s’il ne comptait pas ramener pleins d’autres petits camarades devant qui perdre totalement en dignité.

« Euhm, dis moi, tu attends des gens ?, demanda-t-il, au-cas-où. »

S’il attendait quelqu’un, il renoncerait malheureusement à sa soirée, mais si il n’attendait personne, ce n’était peut être pas la peine de se déranger, non ? Il avala nerveusement une autre gorgée de bière, en faisant attention de ne pas se mettre en danger de mort, cette fois.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dae-Hyun Jang
Université • 3ème année
avatar

Messages : 899
Cursus : Arts plastiques, spécialité photographie
Multicomptes : Matthew Bradford, Ayane Komatsu, Kyojiro Sakurai

Infos supplémentaires
Âge: 22 ans
Clubs: Photographie, danse et natation
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Heureuse erreur [feat Dae~]    Jeu 12 Oct - 12:42


You? Here?






Dae-Hyun ne s’était pas attendu à ce qu’il y ait beaucoup de monde à cette heure-ci, mais là, il devait avouer qu’il avait été franchement surpris de voir qu’il n’y avait qu’un seul client au comptoir du bar où il avait décidé d’étancher un peu sa soif. Bon, ça ne le dérangeait pas plus que ça, de toute façon, il fallait bien commencer quelque part et au moins, il ne serait pas seul et pourrait discuter avec ce client, si tant est qu’il en avait envie. Il ne fit pas trop attention à lui, se contentant de prendre place sur le tabouret juste à côté du sien avant de se commander une bonne bière bien fraîche. Remerciant le serveur et le gratifiant de son habituel sourire, le Coréen décida de lancer la conversation avec son voisin, en profitant pour le détailler un peu. Il avait l’air de porter des vêtements dans lesquels il était à l’aise, assez ample, et cet air un peu négligé le fit sourire, se disant qu’il était exactement dans le même cas que lui. Il avait pris les premiers trucs qui lui tombaient sous la main, sans chercher à porter des trucs fashion, privilégiant le confort. Lui qui aimait prendre soin de son apparence et de son look, ça lui arrivait assez rarement, mais même en étant un peu négligé, il n’en restait pas moins agréable à regarder. Ca lui donnait même un petit air rebelle !

Et après avoir détaillé un peu ses vêtements, ses yeux émeraude se fixèrent sur son visage. Ah. Merde. Pas de toute à avoir, même s’il n’était pas aussi bien habillé et coiffé, il l’avait reconnu ! Ce mec à côté de lui avec qui il était en train de boire une bière tranquillement était son prof d’arts ! WAW ! Sérieux, y’avait combien de chances pour que ça arrive pour de vrai ? Et là, Dae-Hyun se sentit un peu con. Il n’avait pas du tout fait attention et il ne se souvenait plus s’il avait dit un truc qu’il n’aurait pas dû dire à quelqu’un comme lui. Il allait passer pour quoi après en cours ? Et quand il s’excusa de ne pas l’avoir reconnu, son voisin eut l’air aussi surpris que lui, avalant visiblement sa gorgée de travers, se mettant à tousser abondamment avant de s’échouer sur le bar, le Coréen s’étant empressé de lui taper dans le dos pour faire passer sa toux.

« Wah ! Ca va ? Vous étouffez pas hein ! J’ai encore plein de choses à apprendre dans vos cours ! »

Et en entendant son prof prendre la parole, Dae-Hyun ne put s’empêcher de laisser son rire franc franchir ses lèvres, rire absolument craquant quand on le regardait en plus de l’entendre.

« Hahaha ! Franchement, vous inquiétez pas pour ça, c’est sans doute plus facile pour un étudiant de reconnaître un de ses profs que l’inverse ! Je suis étudiant en arts oui, spécialité photographie en 3ème année. Dae-Hyun Jang ! »

Le brun lui offrit un des sourires dont il avait le secret avant de boire une gorgée de sa bière. Aaaah… Ca faisait tellement de bien ! Il avait tellement soif ! Et là, la surprise s’afficha à nouveau sur le visage du Coréen. S’il attendait des gens ? Pourquoi il voulait savoir ça ? Dae-Hyun le regarda en haussant doucement les épaules.

« Non, je suis venu tout seul. Je voulais juste venir me désaltérer un peu et puis si l’ambiance me plaît, je resterai ptet encore un peu. J’aime bien venir dans des bars tout seul, c’est comme ça qu’on fait les meilleures rencontres ! »

Il le gratifia d’un nouveau sourire, continuant à le regarder de ses yeux pétillants.

« Et vous alors ? Vous attendez des amis peut-être ? Je peux vous tenir compagnie en attendant si vous voulez, sauf si vous trouvez ça carrément bizarre de boire une bière en compagnie d’un de vos élèves ! Enfin, en même temps… Si je vous l’avais pas dit, vous m’auriez pas reconnu et on est samedi donc on peut faire comme si on était pas prof et élève ! »

Bon okay, Dae-Hyun s’enflammait peut-être un peu, mais ils ne semblaient pas avoir une différence d’âge si grande et même s’il le respectait profondément en tant que professeur, ça ne devait quand même pas les empêcher d’avoir une discussion normale autour d’une bière non ? Ce n’était pas comme s’il était en train de lui parler comme à un vieux pote ou comme s’il était en train de le draguer pour le ramener chez lui à la fin de la soirée !


©️ Halloween sur Never-Utopia


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Heureuse erreur [feat Dae~]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» marc, mon ami, tu as commis une erreur:::
» Des missiles nucléaires volent ils par erreur ?
» Cherchez l'erreur^^
» Kick-Ass ? Moi ? ... Noooon ! Vous devez faire erreur ! Moi c'est Val ;)
» Erreur mortel, la fin d'un première équipage .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Yokuboo :: Ville de Nara :: Centre-ville :: Les bars et restaurants-
Sauter vers: