Partagez | 
 

 Laisse-moi t'apprivoiser ♥ |PV Asuka|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dae-Hyun Jang
Université • 3ème année
avatar

Messages : 899
Cursus : Arts plastiques, spécialité photographie
Multicomptes : Matthew Bradford, Ayane Komatsu, Kyojiro Sakurai

Infos supplémentaires
Âge: 22 ans
Clubs: Photographie, danse et natation
Mais encore ?:

MessageSujet: Laisse-moi t'apprivoiser ♥ |PV Asuka|   Jeu 17 Aoû - 15:17


Need some help?






Pause de midi. Dae-Hyun était sorti de sa salle de cours avec son sac sur l’épaule. Il n’avait même pas fait un pas en dehors de la pièce que déjà des personnes se pressaient autour de lui, uniquement des filles qui essayaient d’attirer l’attention du beau gosse de l’université. Le brun était populaire et il aimait ça. Être entouré lui permettait de ne pas se sentir trop seul et surtout, de ne pas trop penser à ce qui l’avait fait quitter la Corée pour venir finir ses études ici. C’était toujours quand il était seul, généralement le soir à son appartement, qu’il pensait à tout ça, raison pour laquelle il avait adopté un petit chaton dès son arrivée, afin de minimiser au maximum son sentiment de solitude. Quoi qu’il en soit, même si les cours de la matinée étaient terminés et qu’il avait encore du temps devant lui pour aller manger un des bentô qu’une de ses admiratrices lui avait préparé, il avait une mission à accomplir : accrocher quelques petites affiches de publicité pour son club de photographie ! Il en était le président alors c’était à lui de s’en charger !

Vêtu d’un t-shirt blanc on ne peut plus simple assez proche de son torse pour laisser devenir les tracés de ses muscles, d’un jean slim noir et de baskets de la même couleur, il avança dans les couloirs de l’université avec sa suite d’admiratrices, se rendant au hall d’entrée pour y placarder quelques petites affichettes qu’il avait lui-même réalisé pour son club, invitant notamment les gens à les rejoindre ou même à donner des idées pour un futur concours parmi les amateurs de photographie. Les divers panneaux d’affichage de l’université agrémenté de ses prospectus, il ne lui restait maintenant plus qu’à faire la même chose dans le bâtiment des lycéens. Il n’y allait que très rarement, principalement pour faire un peu de pub pour son club ou pour y discuter avec quelques-unes de ses connaissances, mais il devait avouer qu’il restait en général du côté de l’université, ne voulant pas passer pour un pervers qui s’amuse à rôder non loin des petits jeunes encore mineurs. Il n’avait pas envie de ternir sa réputation !

Prenant la direction du fameux bâtiment réservé aux lycéens, Dae-Hyun parvint à convaincre les demoiselles qui gravitaient autour de lui de l’attendre dans la cour afin qu’ils puissent aller manger ensemble une fois qu’il aurait fini sa publicité. Il n’avait pas besoin qu’un groupe d’étudiants débarquent comme ça dans ce bâtiment, ils se feraient mettre à la porte autrement ! C’est avec un sourire charmeur et une mine désolée qu’il s’éclipsa en leur faisant un petit signe de la main. Dès qu’il eut le dos tourné, il soupira faiblement, avant d’afficher à nouveau son habituel sourire qui ne quittait jamais ses lèvres, du moins, pas tant que du monde pouvait le voir. Il s’occupa du hall d’entrée, saluant quelques demoiselles qui rougissaient et détournaient aussitôt le regard, s’éloignant en murmurant et en lui jetant des coups d’œil pas du tout discrets. Il continua sa prospection jusqu’à arriver à un panneau dans un couloir, panneau qui était scruté par une jeune femme absolument mignonne qui transportait des documents. Le Coréen s’avança vers elle.

« Salut ! Excuses-moi, je te dérange pas longtemps, je dois juste mettre mes petites affiches pour le club de photo. D’ailleurs, je ne crois pas que tu en fasses partie, si jamais ça te dit, n’hésite pas à nous rejoindre ! »

Dae-Hyun la gratifia d’un de ses sourires dont il avait le secret et placarda deux petites affiches avant de commencer à se reculer. Et puis, ses yeux se posèrent à nouveau sur la pile de documents qu’elle portait dans ses bras.

« Tu as besoin d’un coup de main avec ces documents ? J’ai quasiment terminé alors si tu veux, je peux t’aider à les transporter ! »

Le Coréen ne jouait pas la comédie, il ne faisait pas le gentil simplement pour qu’on l’apprécie. Cette bonté et cette volonté d’aider les autres, ça faisait vraiment partie de lui. On avait déjà essayé d’abuser un peu de sa gentillesse, mais contrairement à ce que certains pourraient penser, le brun n’est pas complètement idiot, il sent bien quand les autres ne sont pas sincères et essaient de se servir de lui. Et même s’il n’aime pas avoir des ennemis ou être au cœur de tensions, il n’hésite pas à faire comprendre aux profiteurs que ce n’est pas le genre de personne de qui se jouer. Ce n’est pas le mec le plus grand et le plus fort, mais il sait quand même se faire respecter, d’abord par les mots, puis par des gestes. Mais ça, c’est en dernier recours.


© Halloween sur Never-Utopia


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuka Tsuno
Lycée • 1ère année
avatar

Messages : 95

Infos supplémentaires
Âge: 15 ans
Clubs: Art et Tir à l'arc
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Laisse-moi t'apprivoiser ♥ |PV Asuka|   Jeu 17 Aoû - 21:26



Me laisser apprivoiser ?
Jamais !

Avec Dae-Hyun Jang

Midi. Je venais de passer une matinée assez longue à cause des matières enseignées : les langues n’étaient pas trop mon truc et encore moins l’histoire. Mais je n’avais pas négligé ces matières pour autant, ne dessinant que lorsque j’estimais avoir terminé mes exercices. Il allait cependant devoir faire bien plus attention à ce que les professeurs ne me prennent pas sur le fait. Après tout, je ne tenais pas à perdre mes œuvres, aussi rachitiques soient-elles quand j’étais dans ce genre de situations. Mais, là, je pouvais enfin me détendre. Je m’étirai donc et me levai pour aller au réfectoire quand la déléguée m’appela pour me demander un service :

- Asuka, peux-tu porter ces documents au bureau des surveillants s’il te plaît ? Je sais que tu es nouvelle mais je pense que ça pourrait t’aider à prendre tes repaires.

- OK, pas de soucis, lui répondis-je.

Si je ne savais pas que nous avions plus de temps qu’à l’accoutumée pour manger, certainement que je n’aurais pas accepté. Puis, d’un autre côté, j’allais pouvoir passer par le panneau d’affichage et regarder si une annonce se révélait intéressante. A vrai dire, si je pouvais avoir droit à un concours de dessin ou quelque chose dans le même genre, ce serait le top ! Je pris donc la pile de documents et partit en direction de la sortie du bâtiment.

Dans le hall, je me dirigeai vers mon premier arrêt quand un bruit attira mon attention : à l’extérieur, une bande de filles complètement débiles suivaient un mec qui venait par ici. C’est vrai qu’il était beau, mais pas de quoi en faire tout un plat ! Je ne comprenais pas comment ces dindes pouvaient agir de la sorte. Elles étaient la honte de la gente féminine ! J’eue donc la joie immense de constater que je n’aurais pas à les supporter dans le bâtiment alors que le gars venait dans ma direction. D’ailleurs, il m’adressa la parole pour une requête plutôt banale par rapport à ce que je m’attendais :

- Salut ! Excuse-moi, je te dérange pas longtemps, je dois juste mettre mes petites affiches pour le club de photo. D’ailleurs, je ne crois pas que tu en fasses partie, si jamais ça te dit, n’hésite pas à nous rejoindre !

Devant une demande aussi polie, je le laissai accrocher son affiche concernant le club de photographie en me reculant, silencieuse. A vrai dire, même si je pouvais faire une belle photo, surtout quand il s’agissait de paysages je ne voyais pas trop l’intérêt que j’avais à entrer dans un club dédié à ça. J’avais déjà du mal à me mettre au Kyudo… Peut-être devrais-je tenter de changer avec l’athlétisme ? A voir, mais, de toute façon, j’étais tellement une passionnée de dessin que cela occupait le plus clair de mon temps.
Lorsqu’il eut terminé, le jeune homme se retourna vers moi et sembla insister un peu avant de me demander :

- Tu as besoin d’un coup de main avec ces documents ? J’ai quasiment terminé alors si tu veux, je peux t’aider à les transporter !

- C’est gentil de ta part de te préoccuper de moi, lui répondis-je sur un air espiègle, mais je ne tiens pas à subir les jacasseries de ta basse-cour.

Et, sans demander mon reste, je lui tournai le dos pour partir, toujours mes documents en main. C’est vrai que sa proposition m’avait fait plaisir, mais je ne supportais pas l’idée de devoir me promener avec une bande de chiennes en chaleur. Rien que d’y penser me donnait des sueurs froides dans le dos.

(c) Yumiko sur Académie Tsuki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dae-Hyun Jang
Université • 3ème année
avatar

Messages : 899
Cursus : Arts plastiques, spécialité photographie
Multicomptes : Matthew Bradford, Ayane Komatsu, Kyojiro Sakurai

Infos supplémentaires
Âge: 22 ans
Clubs: Photographie, danse et natation
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Laisse-moi t'apprivoiser ♥ |PV Asuka|   Mar 17 Oct - 15:32


Need some help?






On avait toujours dit à Dae-Hyun qu’il avait un charisme tel qu’il attirait irrémédiablement les gens à lui, un peu comme un aimant. C’était vrai et le Coréen le savait. Il le savait et il s’en amusait bien souvent. C’était pratique d’être si attirant quand on détestait autant la solitude que lui ! Et même s’il adorait être entouré, apprécié, désiré et admiré, il avait pourtant énormément de mal à ouvrir son cœur aux gens. Toutes ces personnes qu’il côtoyait, ce n’étaient que des connaissances dont il se ne se souvenait parfois même pas de leur prénom. Mais Dae-Hyun était futé et il savait ruser pour réussir à faire passer ces oublis pour de la taquinerie. Il n’aimait pas les conflits et n’aimait pas les tensions, si bien qu’il faisait toujours tout pour plaire et détendre l’atmosphère. Il n’était pas venu au Japon pour se prendre la tête après tout ! Et même s’il faisait ça pour éviter de se retrouver seul, il usait tellement de ces pratiques qu’elles étaient devenues naturelles à ses yeux, tant et si bien que sa gentillesse et sa bonté étaient parfaitement vraies, contrairement au début, quand il essayait de s’intégrer et faire oublier qu’il n’avait été qu’un sale gosse violent et détestable.

Du coup, quand il avait vu cette demoiselle aussi chargée près du panneau d’affichage dans le bâtiment des lycéens, il ne put s’empêcher de lui proposer un coup de main. Il ne faisait pas ça pour la draguer, tout simplement parce qu’il en avait envie. Et son adorable sourire finit par laisser place à une mine surprise. Hein ? Elle refusait son aide ? Bah mince… C’était bien la première fois que ça lui arrivait ! C’était la première fois qu’on le repoussait et qu’on ne succombait pas à son charme ! C’était un peu rageant, mais terriblement excitant aussi ! Dae-Hyun ressentait comme une sensation d’inconnu. Ça ne lui était pas arrivé de devoir insister autant pour avoir les faveurs de quelqu’un. Et ces mots… Est-ce qu’elle était jalouse de toutes ces filles qui l’attendaient à l’extérieur ? Si le Coréen n’avait pas été une personne joueuse, nul doute qu’il se serait contenté d’hausser les épaules pour retourner vaquer à ses occupations ! Mais là, cette jeune femme avait un peu piqué sa curiosité et il avait envie de jouer un peu. Juste un peu. Il la rattrapa et se mit donc à sa hauteur pour reprendre la parole.

« Eh bien ? Je ne pensais pas que tu allais refuser ma proposition ! Le gentleman que je suis a le cœur brisé ! Surtout que tu as l’air quand même bien embêtée ! J’ai une deuxième proposition à te faire alors : je t’aide à porter tout ça à destination et te promets que tu ne subiras aucun jacassement. »

Le tout toujours accompagné de son habituel sourire. Si cette fois elle refusait, il n’insisterait pas plus parce qu’il ne voulait pas passer pour un gros lourd, ce qu’il n’était pas, mais il devait avouer qu’il avait terriblement envie de jouer ! Il jeta un petit coup d’œil à l’extérieur. On ne voyait plus les filles qui l’attendaient, elles avaient dû aller un peu plus loin. C’est avec un petit rire qu’il reportait son attention sur la lycéenne.

« D’ailleurs, c’est pas très sympa pour elles de les qualifier de basse-cour. Et pour moi aussi d’ailleurs… Ca voudrait dire que je suis le coq c’est ça ? Si j’avais dû me représenter sous une forme animale, c’est bien le dernier auquel j’aurais pensé ! »

Dae-Hyun essayait de détendre l’atmosphère et de montrer à cette jeune femme qu’elle pouvait lui faire confiance, il n’allait pas lui attirer d’ennuis, il était simplement là pour donner un coup de main et lui faire passer un bon moment en sa compagnie. Tant qu’il était là, il ne pouvait pas être désagréable non ? Ouvrant la bouche en lâchant un petit « Ah ! », il se tapa doucement le front avec la paume de sa main.

« Au fait, pour que tu te dises pas que je suis un type louche qui traîne dans le bâtiment des lycéens avec la vieille excuse de placarder des affiches, je me présente ! Je m’appelle Dae-Hyun Jang, je suis le président du club de photo, d’où les affichettes ! »

Dae-Hyun agita un peu les quelques prospectus qui restaient dans ses mains au niveau de son visage avec un petit clin d’œil pour illustrer ses paroles, sans que son sourire ne quitte ses lèvres. Voilà, de cette façon, il paraissait peut-être moins louche et surtout, il n’était plus un inconnu pour cette charmante jeune femme.


©️ Halloween sur Never-Utopia


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuka Tsuno
Lycée • 1ère année
avatar

Messages : 95

Infos supplémentaires
Âge: 15 ans
Clubs: Art et Tir à l'arc
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Laisse-moi t'apprivoiser ♥ |PV Asuka|   Hier à 13:04



Me laisser apprivoiser ?
Jamais !

Avec Dae-Hyun Jang

Il ne fallut pas longtemps avant que le jeune homme me rattrape et me déclare qu’il était loin de penser que j’allais refuser sa proposition. Pour moi, ce n’était pas si étonnant que ça : nous ne nous connaissions pas et il était arrivé entouré de poules piailleuses totalement insupportables. Cependant, après avoir fait mine d’avoir été blessé par cela, sans avoir cessé de sourire, il me fit une seconde proposition. Celle de m’aider sans que j’ai à supporter sa horde de femmes en chaleur. Je ne savais pas du tout comment il comptait s’y prendre puisqu’il avait l’air d’être le genre de personnes à attirer toute la gente féminine d’un seul regard sans vraiment pouvoir y faire quelque chose. Après tout, il ne manquait pas de charme et certaines femmes pouvaient être tellement connes qu’elles ne voyaient pas combien leur comportement était puéril. Quoi que celles qui étaient à l’extérieur semblaient être parties plus loin, chose dont je me rendis compte lorsque je suivi le regard de mon interlocuteur alors que je lui répondis en arborant un air taquin et prenant un ton de défi :

- Si tu veux, si ça te tient tant à cœur, et si tu penses pouvoir te débarrasser d’elles si elles viennent à te retrouver.

Un petit instant de silence vint précéder une autre remarque de cet inconnu : apparemment je n’aurais pas été gentille envers ces demoiselles en disant le fond de ma pensée et, par extension, envers lui. Apparemment il n’aimait pas les coqs. A cela, je ne pus que sourire plus encore en rétorquant :

- Non, c’est vrai que l’image est peut-être un peu trop forcée. Dans ce cas, que dirais-tu de cette image : elles sont des électrons gravitant autour du noyau que tu es.

Je venais de ressortir des termes vus récemment en cours, mais je n’avais pas encore eu l’occasion de revoir le cours plus que ça. Mes connaissances étaient donc limitées au point de ne plus trop savoir où placer les protons et les neutrons dans toute cette histoire. Néanmoins, avec un peu de chance, j’aurais réussi à lui montrer que peu importait l’image, le principe était le même : il était entouré de personnes qui le suivaient partout et pour une personne extérieure ça pouvait être plus que chiant. Peut-être qu’il allait y réfléchir par la suite, mais il n’y répondit pas sur le coup, passant à autre chose, et le plus important : les présentations.

- Eh bien, enchantée Jang-san, lui répondis-je sans montrer plus que mon air taquin. Je suis Asuka Tsuno, première année de lycée et amatrice d’art dans le sens dessin et peinture.

Je n’allais certainement pas prétendre involontairement que la photographie n’était pas une forme d’art ! J’avais déjà eu un débat mouvementé au collège et j’avais finalement dû admettre que j’avais tort. Par la suite, j’avais appris que des formes d’arts, il y en avait encore bien plus que ça et je m’étais sentie vraiment très con.

(c) Yumiko sur Académie Tsuki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Laisse-moi t'apprivoiser ♥ |PV Asuka|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On risque de pleurer un peu si l'on s'est laissé apprivoiser... - Marianne Ward
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?
» Laisse la force te guider [libre]
» C'est un charnier sentimental que je laisse derrière moi [Livre 1 - Terminé]
» Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile.. | Asher

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Yokuboo :: Académie :: Lycée :: Couloirs-
Sauter vers: