Partagez | 
 

 Adieu solitude, adieu tranquillité ? |Yutsuki Yuuki|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kyojiro Sakurai
Lycée • 2ème année
avatar

Messages : 45
Age : 18
Multicomptes : Dae-Hyun Jang, Matthew Bradford, Ayane Komatsu

Infos supplémentaires
Clubs: Kendo et cuisine
Mais encore ?:

MessageSujet: Adieu solitude, adieu tranquillité ? |Yutsuki Yuuki|   Mar 7 Mar - 12:36


Adieu solitude, adieu tranquillité ?
feat. Yutsuki Yuuki


Une journée de cours de plus venait de se terminer pour Kyojiro. Et contrairement à il y a quelques semaines, ses journées passaient maintenant à toute vitesse. Il fallait dire que ses retrouvailles avec son meilleur ami qu’il avait perdu de vue pendant plusieurs années y étaient pour beaucoup. C’était tellement agréable d’avoir quelqu’un avec qui Kyojiro pouvait à nouveau parler et s’ouvrir. Il fallait dire qu’avec son air constamment renfrogné, ce n’était pas forcément le genre de personnes vers qui on avait envie d’aller sans une bonne raison. Pourtant, même si le lycéen pouvait paraître austère de prime abord, c’était quelqu’un de vraiment très gentil et d’assez maladroit quand il s’agissait d’avoir des interactions avec d’autres personnes, maladresse qui se traduisait presque toujours par des sourcils encore plus froncés et des paroles assez sèches et courtes. Car le ton de Kyojiro n’était pas très engageant non plus, toujours très plat, presque monocorde, installant d’entrée une certaine distance avec ses interlocuteurs. Et alors qu’habituellement aucun sourire ne venait illuminer son visage pourtant très agréable, là, Kyojiro était de bonne humeur.

Après ses cours, il avait dû se séparer de Tetsuya pour se rendre à son club de cuisine. Parce que même s’ils passaient presque tout leur temps collé l’un à l’autre (ils avaient du temps à rattraper après tout !), ils n’étaient ensemble dans aucun de leurs clubs. Tandis que Kyojiro cuisinait et faisait du kendo, Tetsuya était à gratter sa guitare ou encore à faire du karaté. C’était un peu triste, mais ça ne gênait pas tant que ça le lycéen, qui profitait de ses séances au club de cuisine pour préparer quelques petits trucs à manger pour son meilleur ami. Quand on était un véritable cordon bleu, on prenait plaisir à cuisiner pour soi, mais encore plus pour d’autres personnes ! Kyojiro avait donc préparé un bentô pour le déjeuner du lendemain, un bentô assez imposant pour qu’ils puissent le partager. On aurait dit un vrai petit couple comme ça, et même si c’était ce que les gens pensaient, le Japonais s’en moquait. Il était bien trop heureux, dans sa bulle de bonheur, quand il était en présence de son meilleur ami.

Quoi qu’il en soit, après avoir terminé de cuisiner son bentô, Kyojiro avait pris la direction de sa chambre. Il aurait bien attendu Tetsuya à la salle de son club de karaté, mais on lui avait dit dans la matinée de ne pas traîner après ses heures de club afin de pouvoir accueillir son nouveau colocataire. Il n’était pas très enjoué à cette idée, il devait bien l’avouer, parce qu’il avait jusque-là profité seul de cette grande chambre pouvant accueillir 4 personnes. Il ne savait pas comment allait être son nouveau colocataire, ni même comment il s’appelait. Il espérait juste qu’il n’allait pas être trop désagréable. Et puis, même s’ils ne s’entendaient pas, Kyojiro avait toujours été habitué à être seul, son attitude n’aidant pas à ce qu’on aille vers lui pour engager la conversation. Ça allait sans doute être la même chose avec cette personne. Il espérait juste que ça n’allait pas être un de ces gars super populaires qui ne passaient pas une seule seconde sans être entourés. Kyojiro n’avait rien contre ces gens, mais il aimait bien avoir ses petits moments de tranquillité.

Enfin arrivé devant la porte de la chambre n°2, Kyojiro entra. Bon, visiblement, il n’y avait pas de trace d’un nouveau venu. Le lycéen soupira et posa son sac de cours sur son bureau. Il n’espérait même pas s’entendre avec ce nouveau colocataire parce qu’il se persuadait que ça ne servait à rien d’espérer. Il avait retrouvé son meilleur ami maintenant alors ce n’était pas grave s’il restait seul dans sa chambre même si elle était occupée par d’autres personnes. Toujours affublé de son uniforme, il se passa une main dans ses cheveux qu’il ébouriffa encore un peu plus, et en attendant que cet inconnu arrive, il se plongea dans un livre de cuisine assez imposant. Tetsuya aimait beaucoup le sucré si les souvenirs de Kyojiro étaient bons. Il était doué en pâtisserie, mais avait encore pas mal de progrès à faire dans ce domaine qui demandait une rigueur et une précision extrême pour réussir à sortir quelque chose à la fois bon et beau. Il feuilleta plusieurs recettes avant de tomber sur un magnifique fraisier. Il était vraiment magnifique !

Il parcourut les ingrédients et les différentes étapes à suivre pour réaliser la recette, très très concentré dans sa lecture, ses sourcils froncés en témoignant, et il prenait même des notes en faisant des petits schémas pour essayer de réaliser le gâteau tout en lui donnant un aspect différent de celui présent sur la photo. Son meilleur ami avait une passion débordante pour sa guitare et Kyojiro se disait que ça pourrait être amusant de lui préparer ce gâteau en lui donnant justement la forme d’une guitare ! Absorbé par ce qu’il faisait, il fut soudainement tiré de ses pensées par le bruit de la porte qui s’ouvrait, le faisant sursauter et tracer un énorme trait sur toute sa feuille. Ah. Mince, son schéma… Soupirant, un peu dépité d’avoir sursauté comme ça, il se tourna vers la porte, l’air toujours aussi renfrogné, attendant que l’inconnu, si c’était bien lui, fasse son entrée afin de le saluer. Kyojiro n’était certes pas très engageant, mais il n’en restait pas moins quelqu’un de poli !

Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA



Dernière édition par Kyojiro Sakurai le Mar 28 Mar - 15:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yutsuki Yuuki
Lycée • 2ème année
avatar

Messages : 320
Age : 17

Infos supplémentaires
Clubs: Basket - Photographie
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Adieu solitude, adieu tranquillité ? |Yutsuki Yuuki|   Mer 24 Mai - 18:00



Adieu solitude, adieu tranquillité ?
Kyojiro Sakurai & Yutsuki Yuuki



C'était étrange, comme j'avais eu des personnes qui étaient parties, je me retrouvait seul dans ma chambre en deuxième année de lycée. Pour le moment, je n'avais personne. Mais on me demanda de ranger mes affaires et de changer de chambre, parce qu'il fallait remplir les autres avant. Enfin, un truc comme ça je crois. Je n'avais pas prêté attention à ce qu'avait dit le surveillant qui m'avait fait par du fait que je changeais de chambre. J'avais une journée de cours, puis un club, mais j'avais demandé à partir plus vite pour ranger mes affaires. Enfin avant j'avais mes cours. Il y avait plusieurs personnes dans la classe qui avaient un bon niveau, et l'une des raisons qui avait fait que mon père avait accepté que je rentre dans cette école était que je sois parmi les meilleurs. Enfin, il me mettait une pression d'enfer, heureusement que avec mes professeurs particuliers, j'avais appris à bosser de manière réfléchie qui me permettait de bosser moins. J'écoutais pendant les cours, sans observer ceux qui étaient autour de moi.

Puis vint l'heure des clubs, j'avais photographie ce jour là. Je me renseignais plus sur comment faire de bonnes photos que sur le fait d'en prendre ce soir là. J'avais des bouquins pour étudier, et je lisais avec attention, la plupart étant sortis pour prendre des photos en extérieur. Je n'étais pas pressé de partir de cette pièce que j'affectionnais. J'aimais être autour de ces livres qui m'en apprenaient tant. Autant que d'être en extérieur.

Mais vint l'heure de retourner dans mon ancienne chambre prendre des affaires pour aller dans la nouvelle. J'avais déjà mis pas mal de choses dans le sac qui me permettait de tout transporter. Heureusement, je n'avais pas énormément d'affaires. Donc mon gros sac me suffit pour tout transporter. Aussi bien mes vêtements que mes affaires de cours, et à part ça, j'avais quelques livres sur la photographie et des magazines de basket. J'avais aussi une tablette pour envoyer des mails à ma sœur, et j'y faisais grandement attention, presque autant voire plus que mes appareils photos.

Une fois que j'avais rangé mes affaires qui traînaient encore un peu, je fermais le sac et le pris sur l'épaule. Je regardais une dernière fois cette chambre, j'y avais passé une année, mais c'était difficile de m'en séparer. Enfin, qui disait nouvelle chambre disait nouveaux camarades de chambre. C'était une bonne chose, même si je ne savais pas vraiment quoi faire, ou plutôt quoi dire.

Je sortis de la pièce au moment où le surveillant allait y entrer, profitant pour lui dire que je pliais bagages pour ma nouvelle chambre. Il eu un sourire, je crois qu'il ne s'attendait pas à ce que je sois aussi rapide … En même temps, j'étais plutôt lent quand il s'agissait de certaines choses, mais pas pour d'autres … J'aurais aimé jouer un peu au basket ce soir après le club, mais je n'avais pas pu. ET puis j'avais un mail à envoyer. Ma sœur m'en avait écrit un la veille.

Je me trouvais face à la chambre n°2 … Je pris une grande inspiration et frappais doucement avant d'entrer. Il y avait déjà un garçon. Il était plongé dans sa lecture, et j'avais un peu peur de le déranger ... J'entrais doucement, poussant lentement la porte.

« Bonjour … Je vais partager cette chambre avec vous à partir d'aujourd'hui. »

Je voulais avoir l'air sec et froid, mais je n'y arrivais pas, sûrement la timidité. Je refermais la porte et m'installais sur un des lits vides pour ouvrir mon sac. Je n'osais pas trop sortir et ranger mes affaires, mais je n'avais pas trop le choix … Je remarquais aussi que l'autre garçon était dans un livre de cuisine … Je n'osais pas lui demander ce qu'il regardait … Bref, j'osais pas grand chose … Du coup, je commençais à ranger mes affaires, mettant mes magazines de basket sur mon lit, à côté de ma tablette, puis mis mes livres de cours ainsi que mes cahiers sur le bureau. Enfin, je rangeais mes vêtements. Je commençais aussi à en avoir marre de l'uniforme que je portais depuis ce matin … Je ne m'y étais pas habitué depuis l'année précédente. Je regardais furtivement mon camarade de chambre par moment, me demandant comment briser le silence ...

.

Lady
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyojiro Sakurai
Lycée • 2ème année
avatar

Messages : 45
Age : 18
Multicomptes : Dae-Hyun Jang, Matthew Bradford, Ayane Komatsu

Infos supplémentaires
Clubs: Kendo et cuisine
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Adieu solitude, adieu tranquillité ? |Yutsuki Yuuki|   Mar 30 Mai - 17:57


Adieu solitude, adieu tranquillité ?
feat. Yutsuki Yuuki


Kyojiro n’était pas vraiment associable parce qu’il aimait beaucoup passer son temps avec les gens qu’il aimait, mais il savait déjà que ça ne pourrait pas bien se passer avec son nouveau colocataire. Mis à part Tetsuya, il n’avait jamais vraiment eu d’amis, la faute à son visage constamment renfrogné et peu engageant. Pessimiste, il se disait que ce nouvel arrivant serait comme tous les camarades de classe qu’il avait pu avoir, du genre à ne pas s’approcher de lui, ni même lui adresser la parole. Il s’attendait à quelqu’un de souriant, trop plein d’énergie et trop envahissant. Il se préparait psychologiquement à abandonner sa tranquillité, essayant de se changer les idées en parcourant un livre de cuisine à la recherche d’un gâteau à préparer pour son meilleur ami. Et alors qu’il était en pleine concentration, se faisant un schéma et une liste d’étapes à suivre pour sa recette, la porte s’ouvrit, le faisait sursauter et rayer d’un trait bien épais toute sa feuille.

Le lycéen soupira, se dépitant d’avoir eu peur comme ça, et il tourna son regard vers la porte qui laissa entrer un jeune homme avec des affaires. C’était sans aucun doute son nouveau colocataire qui venait de passer la porte. Kyojiro ne voulut pas le dévisager plus que de raison, ses sourcils ne se défronçant pas, mais un petit tic de surprise passa toute de même brièvement sur son visage quand il crut reconnaître ce nouvel arrivant qui prenait place près d’un lit. Sa tête lui disait quelque chose ! Il attendit qu’il prenne la parole en premier pour lui répondre.

« Bienvenue. Yuuki-san, c’est ça ? Je crois qu’on est dans la même classe. »

C’était sec et concis. Il était quasiment sûr que c’était bien un de ses camarades de classe. Il fallait dire qu’il ne parlait à aucun autre élève en dehors de Tetsuya, son meilleur ami, mais il avait plutôt bonne mémoire. Il ne saurait pas vraiment dire dans quels clubs il était, mais il était certain qu’il n’était ni dans celui de kendô, ni dans celui de cuisine. Pour Kyojiro qui n’était pas à l’aise avec les autres, c’était vraiment une situation délicate. Il ne savait même plus ce qu’il était censé faire. Continuer à préparer sa recette ? Donner un coup de main ? Pourquoi tout était-il toujours aussi compliqué avec les autres ? Il laissa un silence assez pesant s’installer. Ils avaient l’air d’être un peu le même genre de personne à ne pas trop aimer parler plus que de raison. Du moins, c’était la première impression que Kyojiro avait eu avec ce premier échange. Le brun n’avait absolument aucun problème avec le silence habituellement, mais celui-ci le mettait tout de même très mal à l’aise. Il entreprit donc de le rompre de son ton toujours aussi monotone et froid, ses sourcils toujours aussi froncés alors qu’il fixait son nouveau camarade de chambre.

« Pourquoi est-ce que tu viens dans cette chambre à partir de maintenant ? »

C’était sans doute pas la meilleure des questions pour apprendre à se connaître mais bon, il fallait bien commencer quelque part et mine de rien, cette nouvelle arrivée laissait perplexe le lycéen. Normalement, quand un élève arrivait dans une chambre, c’était principalement parce qu’il s’agissait d’un nouvel élève fraichement débarqué dans cette académie. Alors pourquoi c’était ce Yutsuki qui débarquait ? Il n’était pas nouveau du tout ! Cette situation était vraiment étrange, mais à bien y réfléchir, Kyojiro préférait de loin savoir qu’il allait partager sa chambre avec un autre japonais plus ou moins réservé qu’avec un étranger complètement excentrique qui ne lui lâcherait jamais la grappe. Reportant son regard vers son livre de cuisine, le brun soupira à nouveau. Il n’était vraiment pas à l’aise. Mais vraiment pas. Est-ce qu’il devait continuer à parler ou est-ce que c’était suffisant pour le moment ? Il avait tellement envie de se replonger dans son livre de recettes… Et finalement, laissant tout un tas de pensées tourner et tourner encore dans son esprit, l’une d’entre elles ressurgit brusquement : le lit qu’avait choisi son camarade !

« Ne prends surtout pas ce lit. »

N’importe quelle autre personne, bien plus à l’aise avec les relations sociales se serait jetée sur le pauvre Yutsuki afin d’éviter qu’il ne s’assoit sur le lit qui avait un petit souci au niveau de l’un de ses pieds. Kyojiro ne savait pas pourquoi il n’avait jamais été réparé correctement, mais s’il ne prenait pas son avertissement en compte, le nouvel arrivant risquait d’avoir une sacrée surprise !

Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yutsuki Yuuki
Lycée • 2ème année
avatar

Messages : 320
Age : 17

Infos supplémentaires
Clubs: Basket - Photographie
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Adieu solitude, adieu tranquillité ? |Yutsuki Yuuki|   Dim 24 Sep - 15:15



Adieu solitude, adieu tranquillité ?
Kyojiro Sakurai & Yutsuki Yuuki



Alors que j'entrais dans la chambre, je me retrouvais face à un garçon que je connaissais … Puisqu'on était dans la même classe. Et il se souvenait de moi, puisqu'il m'appela par mon nom. J'avais l'habitude des formalités, je les avais toujours vécues. Mais il semblait sec et froid, comme mon père la plupart du temps, et ça ne me mettait pas à l'aise. Je me sentais mal. Surtout qu'il me demandait pourquoi je partagerais cette chambre maintenant … C'était … comment dire … pas mon choix … J'aurais préféré rester dans mon ancienne chambre, mais on m'avait assigné ici.

« Et bien … Je n'ai pas eu le choix … On m'a dit de venir ici ... »


Je n'avais pas plus d'explications. Qu'est ce que je pouvais dire de plus ? J'allais m'installer sur le lit quand il me surpris en me disant de ne pas m'y installer. Je le regardais, les yeux ronds. Pourquoi ? Je me redressais alors que j'étais déjà debout.

« Euh … d'accord … Mais pourquoi ? »


Bon, j'avais posé ma valise dessus, donc j'entendis un bruit et le lit était au moins bancal. J'enlevais rapidement ma valise pour éviter qu'il ne se passe quelque chose de grave …

« Ah … Il a un soucis … Merci de m'avoir prévenu ! »

Je lui adressais un sourire timide et allais m'installer sur un autre des lits. Mais il fallait prévenir les surveillants non ? Enfin, je pu déballer mes affaires tranquillement. S'il n'y avait eu personne, je serais sûrement sorti faire de la photo … D'ailleurs, j'avais mis où mon appareil photo ? Je ne l'avais quand même pas oublié ? Ah non, je m'en souvenais, je l'avais rangé dans la valise avec mes vêtements. Je n'aurais pas supporté de le perdre. Cela devait être mon bien le plus précieux avec ma tablette. Même si au pire je prenais des photos avec celle ci, elle était franchement de moins bonnes qualités qu'avec l'appareil. Même si après je mettais mes photos sur celle ci pour les envoyer à ma sœur … Et puis je communiquais avec elle avec cette tablette. Ces deux objets m'étaient indispensables. Je n'imaginais pas la vie sans …

Rien que de penser à cela, mon corps entier se détendit et les légers tremblements de stress que j'avais se calmèrent. Oui, si j'avais des soucis, je pouvais lui en parler, elle m'écouterait. Et je pouvais aussi sortir pour être seul à prendre des photos non ? Donc pas besoin de s'inquiéter, ça ne changerait pas de l'année précédente, je n'étais plus face à mon tyran de père !

Je me retournais vers Kyojiro.

« Et … euh … Sakurai-san … ? Il y a d'autres personnes avec qui on partage notre chambre ? »

J'essayais d'engager la conversation quand même … C'était toujours plus agréable de savoir avec qui on partageait sa chambre non ? Et puis, même si j'avais peu d'espoir, on pourrait peut être devenirs amis … Si ma mère Sakura était là ... Elle dirait que ce sont toujours les nouveautés qui entraînent de bons changements ...

.

Lady
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyojiro Sakurai
Lycée • 2ème année
avatar

Messages : 45
Age : 18
Multicomptes : Dae-Hyun Jang, Matthew Bradford, Ayane Komatsu

Infos supplémentaires
Clubs: Kendo et cuisine
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Adieu solitude, adieu tranquillité ? |Yutsuki Yuuki|   Mar 24 Oct - 17:43


Adieu solitude, adieu tranquillité ?
feat. Yutsuki Yuuki


Bon, même si Kyojiro n’était pas forcément très enchanté à l’idée de partager sa chambre avec une nouvelle personne, il devait avouer qu’il était quand même un peu soulagé de voir que celui qui venait de passer la porte avec toutes ses valises était quelqu’un qu’il connaissait. Enfin, dire qu’il le connaissait était vraiment très exagéré, il ne lui avait jamais adressé la parole, mais il savait qu’ils étaient tous les deux dans la même classe et il avait plutôt bonne mémoire donc il se rappelait de son nom et de son prénom. C’était un bon début pour dire qu’il le connaissait non ? Enfin, vu la manière dont il lui parlait, ce n’était peut-être pas comme ça qu’ils allaient finir par bien s’entendre. Il fallait dire qu’avec le ton qu’il employait et la tronche qu’il tirait, n’importe qui aurait pu croire que Kyojiro avait juste envie de désintégrer le pauvre Yutsuki sur place. Sa question avait été assez mal tournée et brutale, et apparemment, les deux lycéens étaient aussi mal à l’aise l’un que l’autre. Ça promettait cette colocation !

Ah. Apparemment, il n’avait pas choisi d’atterrir ici. Bon, bah au moins, il n’était pas là juste pour le faire chier, c’était déjà un bon début ! Et comme Kyojiro était loin d’être un mauvais bougre, c’est maladroitement qu’il avertit son nouveau colocataire de ne pas prendre le lit sur lequel il commençait à s’installer. Fort heureusement, le brun n’eut pas à expliquer davantage la situation, Yutsuki ayant retiré sa valise avant de le remercier de l’avoir prévenu. Kyojiro lui fit un petit signe de tête.

« De rien. Il est cassé depuis un moment, ils ne l’ont toujours pas réparé. Les autres sont biens. »

Fallait vraiment que Kyojiro songe à se décoincer un peu, à mettre un peu d’émotions sur ses mots et surtout à arrêter de faire cette tronche qui donnait toujours l’impression qu’il était en colère. Yutsuki prit donc place sur un autre lit avec toutes ses affaires et tenta de lancer la discussion avec Kyojiro qui ne cessait de le regarder, ne sachant vraiment pas ce qu’il était censé faire.

« Non. J’étais tout seul avant ton arrivée. Je ne comprends pas ce qu’ils ont fait avec les chambres et toutes ces modifications… »

Il s’était passé un truc bizarre, sans doute l’arrivée de nouveaux élèves et le départ de certains qui avaient obligé le personnel à effectuer un remaniement des différentes chambres. Quoi qu’il en soit, maintenant qu’ils étaient là et puisque Yutsuki avait fait un pas vers lui en lui posant une question, il était normal que Kyojiro en fasse un à son tour non ?

« Tu as besoin d’aide ? »

Ouais, bon, c’était pas encore ça, mais c’était un début, il ne fallait pas trop en demander à Kyojiro. Celui-ci venait d’ailleurs de se lever et croisait les bras sur son torse en attendant sa réponse, n’osant plus faire d’activités de peur que ce soit mal vu. Enfin, fixer ainsi son pauvre nouveau colocataire n’était pas forcément mieux.

« Tu fais partie de quels clubs ? »

Voilà ! Là c’était bien mieux ! Il ne lui manquait plus que le petit déclic pour réussir à parler normalement sans utiliser ce ton froid et monocorde ! On avançait ! Et comme il était debout et qu’il voulait essayer de faire en sorte que tout se passe bien avec son seul et unique colocataire, Kyojiro se dirigea vers son armoire pour y fouiller plusieurs secondes avant d’en sortir une boîte en plastique. Il l’ouvrit, laissant le couvercle sur son bureau et s’avança vers Yutsuki en la lui tendant. Elle contenait plein de petites parts de gâteau au chocolat qu’il avait préparé la veille. Ce n’était pas de la grande cuisine, mais partager à manger avec quelqu’un, ça créait des liens non ?

« Je ne sais pas si tu aimes, mais j’ai préparé ça hier. C’est au chocolat. »

Merci Captain Obvious ! Yutsuki ne l’aurait très certainement pas remarqué si cette information capitale n’avait pas été dévoilée !

Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yutsuki Yuuki
Lycée • 2ème année
avatar

Messages : 320
Age : 17

Infos supplémentaires
Clubs: Basket - Photographie
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Adieu solitude, adieu tranquillité ? |Yutsuki Yuuki|   Mar 23 Jan - 19:48



Adieu solitude, adieu tranquillité ?
Kyojiro Sakurai & Yutsuki Yuuki



Quand le lit sur lequel j'allais m'installer se mis à pencher, j'optais pour un autre. Sakurai-san m'expliqua que personne n'était venu le réparer. Est ce qu'il avait prévenu ? Bah, je le ferais, ça serait dommage qu'un de nous doive avoir un lit cassé. Je n'avais pas beaucoup d'autorité, mais en général, on m'écoutait, sûrement parce que j'étais quelqu'un de sérieux … Enfin, il m'expliqua qu'il était seul avant mon arrivée … C'était dommage d'être seul dans une chambre à quatre. Enfin, maintenant on était deux … C'était la moitié de la salle. Mais comme lui, je ne comprenais pas ce qu'ils avaient fait pour l'organisation.

« A dire vrai, ils doivent réorganiser … Pour que toutes les chambres … Soient occupées … Je pense ... »

Il proposa ensuite son aide, alors que je commençais à ranger mes affaires. Non pas que je n'avais pas confiance, mais je n'aimais pas qu'on touche mes affaires, même quand je connaissais les personnes … Il fallait dire qu'à part mon père, presque personne n'avait touché à celles ci, et mon père c'était pour jeter ce qui ne lui plaisait pas.

« C'est gentil mais ça va aller ... »

Puis, juste après ça, il me demanda dans quels club j'étais. Je ne réfléchis pas longtemps pour lui répondre, d'un air enjoué.

« Au club de basket et au club de photographie ! Et toi ? »


J'aimais mes clubs, à dire vrai, c'était ce qui me permettait de tenir dans l'école, parce que devoir être le meilleur partout, c'était la volonté de mon père. Oui j'étais doué à l'école, mais peut être pas le meilleur, ce qui me valait parfois des remarques désobligeantes de la part de mon père … Il se dirigea vers son placard, et je me tournais pas pour l'observer, rangeant mes affaires. Il me proposa des petites parts de gâteau au chocolat. Je lui souris.

« J'adore le chocolat ! Mais j'en mange peu … Je n'ai jamais eu vraiment l'occasion, même pour la saint valentin ... »

Il fallait dire que je n'étais au lycée que depuis peu, et je n'avais pas reçu de chocolat de la part des filles, ou alors j'avais fui les filles sans comprendre ce qu'elles voulaient … Je n'étais pas doué. Et mon père trouvait que manger du chocolat était une perte de temps, lui qui en mangeait que des choses « saines » … Autant dire qu'il n'y avait pas souvent de chocolat à table … J'en pris un, puisqu'il m'en tendait sûrement pour que j'en prenne, ou alors c'était un sadique, mais j'en doutais. J'en mangeais un bout.

« C'est super bon ! T'as vraiment de la chance de savoir cuisiner ! »

.

Lady
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyojiro Sakurai
Lycée • 2ème année
avatar

Messages : 45
Age : 18
Multicomptes : Dae-Hyun Jang, Matthew Bradford, Ayane Komatsu

Infos supplémentaires
Clubs: Kendo et cuisine
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Adieu solitude, adieu tranquillité ? |Yutsuki Yuuki|   Lun 29 Jan - 15:50


Adieu solitude, adieu tranquillité ?
feat. Yutsuki Yuuki


Réorganiser pour que toutes les chambres soient occupées ? C’était vrai que ça avait du sens… Mais quelle que soit la raison, Yutsuki était à présent dans la même chambre que lui. La raison importait peu, le résultat était le même et il était là. Kyojiro n’était pas vraiment soulagé de le connaître juste un peu. Il savait ce que ses camarades de classe disaient sur lui et peut-être même que son nouveau colocataire avait le même avis qu’eux à son propos. En tout cas, il avait refusé l’aide que lui proposait le cuisinier. Tant pis, ça ne le gênait pas de rester dans son coin à le regarder ranger tout seul. Et puis, en y rependant, le brun n’était même pas sûr qu’il aurait accepté lui non plus s’il s’était retrouvé à sa place. Il n’aimait déjà pas trop qu’on s’intéresse à lui parce qu’il ne savait pas comment réagir, alors si en plus on en venait à toucher à ses affaires… Kyojiro était un peu déçu, mais il ne le resta pas longtemps, sursautant presque un peu en entendant Yutsuki lui dire d’un air enjoué qu’il faisait partie du club de basket et du club de photographie. Ils étaient donc bien dans des clubs différents.

« Cuisine et kendo. »

Rhaaaa ! Un effort Kyojiro ! Toi aussi tu les aimes tes deux clubs ! Développe un peu, intéresse-toi à ce pauvre Yutsuki !

« Tu… Tu as l’air de beaucoup aimer tes clubs. Pourquoi est-ce que tu les as choisis ? »

Il marqua une pause et détourna un peu les yeux, une main passant sur sa nuque, comme pour essayer de se donner un peu de courage.

« M-moi je… J’ai choisi le kendo parce que j’en fais depuis tout petit et… et la cuisine c’est parce que je… je cuisine beaucoup chez moi. »

Voilà ! Là c’était bien ! Bon, du coup, il avait peut-être un peu trop dévoilé de choses à ce camarade de classe avec lequel, au final, il n’avait jamais parlé auparavant. Ce n’était certes pas dit clairement, mais avoir un garçon qui fait la cuisine dans une maison, ça induit forcément un petit quelque chose. Yutsuki ne ferait sans doute pas le rapprochement avec le fait que Kyojiro avait dû apprendre à cuisiner jeune parce que sa mère n’était plus là, et le brun espérait qu’il n’allait vraiment pas le faire. Il n’aimait pas parler de lui et de tout ça. Ça avait été très difficile pour lui, mais surtout pour son père, cet homme formidable qu'il admirait si fort pour avoir réussi à tenir la maison même sans sa femme. Et comme ces pensées avaient fait naître un petit pincement au cœur du brun, celui-ci se dirigea vers son armoire pour en sentir des parts de gâteau au chocolat préparé la veille, afin d’en proposer à son nouveau colocataire. Un infime sourire se dessina alors sur ses lèvres, avec une légère pointe de compassion.

« Vraiment ? Si… si tu veux, je pourrai ramener plus souvent les restes de ce que je prépare au club. J-j’en fais toujours beaucoup trop. Et… si… si ça peut te rassurer, je… je n’en ai jamais reçu non plus de… de chocolats pour la Saint Valentin. »

Cette année serait peut-être différente, mais il en doutait très fortement. Personne n’osait trop l’approcher pour lui adresser la parole, alors lui offrir des chocolats… Yutsuki se saisit alors d’une part, avant de complimenter Kyojiro sur ses talents culinaires. Waw… Bah ça, ça lui faisait sacrément plaisir ! Tellement qu’il ne put que baisser les yeux et rougir, restant figé sur place.

« M-merci beaucoup Yuuki-san. Je… Ce n’est vraiment pas grand-chose et puis si… si tu veux… Peut-être que je… que je pourrai t’aider à préparer des choses si… si tu en as envie. »

Kyojiro attrapa une part de gâteau à son tour et l’engouffra, comme s’il espérait que ça allait lui redonner un peu plus de contenance. Il avait été grandement effrayé à l’idée de se retrouver avec un colocataire, mais finalement, le courant semblait passer assez bien pour le moment.

« Je… J’ai plein de livres de cuisine si… si tu veux jeter un œil. I-Il… Il y en a avec des recettes vraiment très faciles. »

Le brun n’était pas très doué avec les gens, mais s’il pouvait être d’une aide quelconque à Yutsuki en lui montrant comment cuisiner ou en lui apprenant quelques recettes, ça lui ferait vraiment très plaisir !

Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yutsuki Yuuki
Lycée • 2ème année
avatar

Messages : 320
Age : 17

Infos supplémentaires
Clubs: Basket - Photographie
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Adieu solitude, adieu tranquillité ? |Yutsuki Yuuki|   Jeu 1 Fév - 17:54



Adieu solitude, adieu tranquillité ?
Kyojiro Sakurai & Yutsuki Yuuki



Alors comme ça, Sakurai-san faisait du kendo et de la cuisine ? Je le demandais pourquoi, mais après m'avoir demandé la même chose, il me donna ses raisons, parce qu'il faisait du Kendo depuis tout petit, et parce qu'il cuisinait chez lui. C'étaient de bonnes raisons.

« Et bien, j'ai eu de la chance qu'il y ait ces clubs. Je fais du basket depuis assez jeune, c'est ma sœur qui m'a donné cette passion, avant qu'elle ne parte pour ses études ou son travail. Quand à la photographie, depuis que ma grand mère m'a offert un appareil photo, j'en ai toujours un sur moi. Donc c'est presque évidemment que je suis allé dans ces clubs. Mon père aurait préféré que je fasse des choses plus traditionnelles, je pense qu'il aurait été ravi si j'avais rejoint le club de Kyudo ou celui de calligraphie, mais finalement tant que mes résultats sont bons, il me laisse choisir mes clubs. »

Est ce que je parlais trop ? Sûrement, mais je n'avais pas spécialement parlé depuis un moment avec quelqu'un de ma classe ou un colocataire, puisqu'on m'avait changé de chambre presque en cours d'année. Je pu voir aussi un infirme sourire sur ses lèvres quand je lui dit que j'adorais le chocolat, même si j'en recevais peu et que j'en mangeais peu. En même temps, cela ne faisait qu'un an que j'étais en « communauté » donc … Il proposait même de m'apporter les restes du club de cuisine. J'allais répondre, mais je goûtais son gâteau, qui était délicieux. Je fis attention de finir ma bouchée avant de le complimenter, ce qui eu le don de le faire rougir et de baisser le regard. Je comprenais, les compliments me faisaient le même effet.

« Vraiment, tu m'apprendrais ? Ça serait avec plaisir ! Je n'ai jamais vraiment eu l'occasion d'apprendre, la cuisine, c'était selon mon père, pour les filles ... »


Mon père était sexiste, et j'avais honte de l'avoir comme père. Enfin, à la maison, c'était plus les gens qui travaillaient pour nous qui nous faisaient la cuisine, je n'avais jamais eu de plat cuisiné avec « amour » comme on dit.

« Enfin … Chez moi, même ma mère ne cuisinait pas, on avait du personnel … Je ne sais pas ce que c'est qu'un plat que l'on peut faire spécialement pour une personne qu'on apprécie … Je n'avais pas le droit de m'approcher de cette pièce …  »

Dis comme ça, on pouvait penser que j'avais eu une vie facile et de luxe, mais en vrai, je détestais ma vie d'avant, je voulais m'éloigner de tout ça en vivant ma propre vie et en me détachant de mon père, qui était encore trop présent, trop stressant …

« Ce n'était pas toujours la joie … Enfin, maintenant que je suis ici, ça se passe mieux qu'avant ! Tant que mes résultats sont bons, j'ai à peu près la paix ! »


J'eus un rire gêné, je me dévoilais complètement, mais parfois les choses avaient besoin de sortir ...

.

Lady
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyojiro Sakurai
Lycée • 2ème année
avatar

Messages : 45
Age : 18
Multicomptes : Dae-Hyun Jang, Matthew Bradford, Ayane Komatsu

Infos supplémentaires
Clubs: Kendo et cuisine
Mais encore ?:

MessageSujet: Re: Adieu solitude, adieu tranquillité ? |Yutsuki Yuuki|   Lun 12 Fév - 16:21


Adieu solitude, adieu tranquillité ?
feat. Yutsuki Yuuki


Kyojiro ne s’était vraiment pas attendu à ce que son colocataire soit soudainement aussi bavard, mais quand on parlait de ses passions, on l’était forcément plus qu’à l’accoutumée non ? Enfin… Ça n’avait pas empêché le sportif de se contenter d’une seule phrase pour expliquer le pourquoi du comment il s’était retrouvé dans les clubs de cuisine et de kendo. Très curieux de nature, même si c’était un côté qu’il ne montrait que rarement à cause de sa timidité, le brun écouta attentivement les explications de son camarade. Donc il avait une sœur qui aimait le basket et qui était partie, et une grand-mère qui appréciait visiblement la photo, ainsi qu’un père qui semblait assez strict. Strict, et pourtant, il semblait différent de son père à lui. Monsieur Sakurai était très sévère, mais jamais il n’aurait souhaité qu’il fasse partie d’un club traditionnel. Kyojiro avait toujours été libre de faire les choix qu’il voulait et il savait que même si son éducation avait été un peu faite à la dure, son père l’aimait plus que n’importe qui au monde et qu’il ne voulait que son bonheur. Tout un tas de questions se bousculaient dans sa tête, mais n’étant pas de nature très bavarde avec des gens qui n’étaient pas proches de lui, il préféra garder ses questions personnelles pour lui. Il trouverait bien une occasion de les lui poser ou d’en avoir les réponses plus tard vu qu’ils étaient amenés à partager la même chambre pour un bon moment.

« Tu… dois faire du basket depuis longtemps alors. Et… tu fais quel genre de photos ? »

Kyojiro s’en voulait de ne pas réussir à faire des phrases plus longues et surtout à ne pas poser beaucoup de questions alors que Yutsuki semblait vraiment vouloir s’ouvrir à lui, mais ce n’était vraiment pas de sa faute. Il était un peu comme un petit chat sauvage qui demandait du temps avant de parfaitement s’acclimater à la personne qui se trouvait à proximité. En tout cas, son interlocuteur semblait vraiment apprécier le gâteau que Kyojiro lui avait proposé, ce qui n’avait pu que lui tirer un petit sourire, aussi infime soit-il, tant il était content. Si Yutsuki aimait bien ce genre de gâteaux, alors il pourrait lui rapporter les restes de ce qu’il préparait au club de cuisine ! Ça éviterait que quelqu’un qu’il ne connaisse pas les mange ou qu’ils finissent par se perdre ! Tout content, même s’il était clairement impossible de le deviner en regardant son visage toujours aussi renfrogné et un peu coloré de rouge, Kyojiro hocha doucement la tête.

« Oui, b-bien sûr. Ce serait un plaisir de… de t’apprendre si tu en as vraiment envie. »

Là, par contre, Kyojiro fronça les sourcils parce qu’il était vraiment contrarié. La cuisine ? Pour les filles ? Ah… Yutsuki avait l’air de venir d’une famille sensiblement riche étant donné qu’il parlait de personnel. Mais c’était quand même scandaleux d’avoir une telle mentalité sexiste ! Pour qui se prenait son père ? Le lycéen ne put s’empêcher de laisser échapper un petit soupir. Décidément, si lui n’avait pas eu la vie facile à cause du décès de sa mère et du peu de moyens qu’avait son père pour l’élever, vivre dans le luxe n’était pas forcément moins difficile à en croire son camarade. Il lui aurait bien tapoté l’épaule avec une moue compatissante, mais il en était parfaitement incapable. A la place, Kyojiro tendit à nouveau sa boîte vers Yutsuki pour qu’il prenne un autre bout de gâteau.

« Je ne sais pas si… je suis vraiment meilleur que toi au niveau des notes mais… comme on est dans la même classe, si jamais tu… tu as besoin d’aide, n’hésite pas à me demander. »

Le brun était quelqu’un de foncièrement gentil qui ne pouvait pas laisser une autre personne dans le pétrin, qui qu’elle soit. Et comme Yutsuki était son nouveau colocataire, il se sentait presque investi d’une mission : celle de faire que son séjour à Yokuboo soit le meilleur possible et qu’il ne subisse pas les remontrances d’un père qui semblait venir d’une autre époque vu sa façon de penser.

« Tu rentres souvent chez toi du coup ? Pour… Pour les vacances peut-être ou aussi le week-end ? »

Kyojiro posait cette question principalement pour savoir s’il allait se retrouver encore seul par moments. Lui ne rentrait que pour les vacances, et encore… Ça dépendait toujours grandement de si son père avait beaucoup de travail ou non. Il lui avait toujours dit que ça ne servait à rien de revenir à la maison si c’était simplement pour lui préparer à manger quand il rentrait du boulot. Il voulait que son fils rentre quand il savait qu’il aurait l’occasion de passer un peu de temps avec lui. Il ne voulait pas qu’ils se voient simplement en coup de vent, c’était bien trop frustrant et surtout très triste.

Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Adieu solitude, adieu tranquillité ? |Yutsuki Yuuki|   

Revenir en haut Aller en bas
 
Adieu solitude, adieu tranquillité ? |Yutsuki Yuuki|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un adieu à la tranquillité [Aylah | Delyndil]
» Mort d'un jeune journaliste/Adieu Bien-Cher, adieu mon ami
» ADIEU DE PAUL GERALDY
» Il ne faut jamais dire adieu, cela porte malheur.
» *Adieu Malika*

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Yokuboo :: Académie :: Pensionnat et clubs :: 1er étage - Pensionnat :: Chambres des garçons :: Chambre n°2-
Sauter vers: